AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Sentiers glacés et découvertes à venir

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Sentiers glacés et découvertes à venir   - Mar 18 Sep 2012 - 15:59

Rappel du premier message :

-> Suite du RP Enjeux Glacés / Avancement de 1mois et demi.

L'air était frais et une brise légère caressait la nuque découverte de la jeune femme. Penchée devant un ruisseau, elle remplissait sa gourde, prenant garde de ne pas laisser ses mains trop longtemps sous l'eau. Lorsqu'une branche craqua sur sa gauche, elle releva la tête doucement et d'un bref coup d'oeil, aperçut Chil qui arrivait toute heureuse. A son cou, une brochette de petit rongeur formait une écharpe qu'elle laissa tomber soudainement sur la neige. Skye se releva alors la tête puis tout son corps qui craqua sous l'effort. Cela faisait un peu plus d'un mois que les deux femmes avaient quitté tout signe de vie autre qu'animal. Elles avaient essuyé des tempêtes de neiges, un froid glacial, des chutes terribles et l'inconfort de l'aventure. Heureusement, en tant que soldat, Skye avait déja eut des stages de survies... enfin dans un milieu désertique.

Les deux femmes avaient apprit à se connaitre un peu mieux et à échanger des paroles. Bien que la plupart de leur conversation se faisait entièrement sous signes et expressions du visages pour Skye, elles arrivaient généralement à se comprendre. Le soir, alors qu'elles campaient ça et là, elles échangeaient des mots et la milicienne en apprenait un peu plus sur ces étrangers. La journée, elles marchaient en silence mais Chil prenait le temps de s'arrêter sur chaque plantes ou animaux qu'elles croisaient pour lui apprendre son nom. Ainsi, en chemin, les deux femmes avaient pu faire la connaissance de nombreux félins et autres créatures féroces.

Un soir, alors qu'elles étaient installées devant un feu, elles s'étaient rapprochées et Skye lui avait parlé de sa terre. A même le sol, sur la neige, elle avait tenté de dessiner une représentation de Matroos. Une sorte de carte de vue aérienne. Elle avait dessiné les différentes villes de Matroos ainsi qu'une partie du désert intérieur. Ensuite, Chil lui avait demandé si elle avait des frères ou des sœurs. Avec un soupir de nostalgie, Skye avait entreprit de lui décrire sa petite soeur et son frère ainé. Elle s'était alors demandé ce qu'ils savaient de son exil et si sa terre était au courant de cette île, ou si le Gouvernement avait préféré taire l'histoire.

Voyant surement sa mine dépitée, la jeune étrangère lui avait parlé d'elle. Avec des mots inconnus, elle avait tenté de lui raconter son histoire et par ce geste simple, Skye s'était un peu plus ouverte envers cette jeune femme au visage masqué. Elle avait eut envie de la connaitre et de voir sa terre par son regard. Car pour la milicienne, cette terre que son guide nommait sans cesse "Erfeydes", n'était rien d'autre qu'un immense territoire rempli d'une mystérieuse poudre blanche. Cette même poudre appelée ici "neige" devenait chaque jour un sentiment de conflit profond chez Skye. D'une part, elle commençait à aimer regarder ces paysages blancs, ces plaines lointaines recouvertes de ce fin duvet, de cette poudre vierge si fine qui paraissait intouchable. Mais c'était cette même poudre qui lui rendait la vie insupportable. Ses pieds étaient constamment gelés, son nez rougit par les intempéries, et un rhume la consumait depuis son arrivée. Ce même rhume qui quelques semaines plus tôt avait faillit l'achever, la laissant brulante de fièvre. C'était Chil qui avait prit soin d'elle et qui l'avait ramené à la raison. Pendant quelques jours, elle s'était mise à délirer, appelant ses parents dans son sommeil, regrettant ses années d'insubordination et toutes ses romances perdues. Elle avait pleuré, crié, s'était débattu contre Chil et laisser ainsi paraitre la petite Skye, fragile et désespérée, loin de chez elle. En l'espace de quelques jours, elle avait abandonné tout courage. La jeune femme avait voulu en finir un point c'est tout. Elle n'avait plus supporté ces longues heures de marches et de vols sur ces immondes créatures. Ces vivres pâteux et sans gouts. Cette femme qui la forçait à aller dans un lieu perdu. Ces vêtements trop lourds qui lui donnait l'impression de se trainer. Cette faune et cette flore trop étrangère pour qu'elle se risqua à s'enfuir.

C'est l'esprit qui guide les pas. Si l'esprit devient faible, les pas s'amenuisent, et le corps ne tient plus. Une simple petite maladie peut ainsi venir causer de grave dommages.

Mais c'était sans compter la volonté inébranlable de son guide, Chil. Cette dernière avait passé ces quelques jours à soigner, à redonner gout à la vie à Skye. Elle n'avait jamais abandonné et c'est cette force de caractère qui permis, une après midi, à Skye de se lever. Haletante, elle était sortie de la tente et s'était dirigé vers un petit ruisseau non loin. Chil l'avait alors laissé faire, et lui avait laissé toute l'intimité qu'elle désirait.

Ainsi, la jeune matroscienne s'était assise, sur cette poudre blanche qui la laissait tant perplexe. Elle en avait prit une poignet et l'avait regardé. Elle était resté dans cette position de longues minutes, le regard perdu sur sa main, cette même main qui avait fini par se soigner. Elle avait alors repensé à son aventure jusque là. Elle avait songé aux paroles de Savanah. A la promesse de Savanah de ne jamais l'abandonner. Jamais. Et puis, soudainement, elle s'était sentie lasse et stupide. Faible et si petite à la fois. Elle, Skye, celle au tempérament de flammes, avait abandonné. Aussi simplement que cela. Elle avait tout laissé tomber et avait abattu ses cartes devant son adversaire.

Alors elle avait rit. Explosée littéralement de rire jusqu'à se rouler par terre. Nerveusement, elle n'arrivait plus à se contrôler. Son rire s'était transformé en pleures, mélangeant les deux à la fois sans plus savoir les différencier. Et puis, aussi brusquement qu'elle s'était levée de la tente, elle était repartie dedans. Skye dormit pendant deux jours sans se réveiller, puis au petit matin, sa fièvre était tombée et sans un mot, les deux femmes avaient reprit la route.

Ce fut surement cet incident qui rapprocha les deux jeunes femmes. Elle entreprirent de se connaitre et d'essayer de rendre le voyage plus agréable.

La jeune femme se releva, mettant de coté toutes ces sombres pensées et rejoignit Chil avec raideur. La nuit derrière, elle avait malheureusement dormi avec une racine dans le dos et son humeur en avait subit un coup.

"Bonjour Chil !" fit simplement Skye. Ayant rejoins l'Erfeydienne, elle prit les animaux morts de Chil et les rapprocha du feu. Elle avait tenté ensuite de rallumer le feu mais elle dû très vite laisser faire son acolyte. Cette dernière l'alluma en un clin d'oeil, et suspendit la brochette de rongeurs à une branche qu'elle pendit au dessus du feu. Enfin, elle s'installa aux cotés de Skye qui lui tendait un verre d'alcool. Toutes deux, elle joignirent leur verre avec un grand sourire et burent en silence.

"Chil. Parle moi du Glace. Je crois c'est le mot."

La veille, la jeune éclaireuse avait fait mention d'un glacier, plus haut dans la montagne mais Skye n'en avait pas comprit les termes. Néanmoins, elle avait sentit que c'était un sujet important pour elle et son peuple, de fait sa curiosité avait été piqué.
Tournant la broche avec attention, elle attendit la réponse Chil patiemment.


Citation :
[Voilà j'espère que ça te va et que y'a pas trop de fautes T.T]





Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
MESSAGES : 359
INSCRIT LE : 16/11/2011
Posté dans Re: Sentiers glacés et découvertes à venir   - Dim 17 Mar 2013 - 8:26

La suite des événements se passa bien trop vite au gout de Skye. Elle ne comprit nullement d'où sortait Chil mais elle arriva à temps pour lui sauver la vie. Elle qui avait tout fait pour échapper à sa surveillance... La jeune femme masquée était vive et énergique. Elle connaissait l'animal et savait ce qui lui restait à faire. Au fond d'elle, la milicienne se sentit humiliée d'avoir été ainsi blessée et secourue. Elle qui pensait s'échapper de cet asile et retrouver les siens. Maintenant, le plan était foutu. Soit, Chil pouvait tuer la créature et se faire tuer aussi. Après quoi, Skye serait de nouveau libre. Mais le sang qui coulait lentement sur sa jambe brisait tous ses espoirs.

L'animal lui avait surement arraché un gros morceau de chair dans sa lutte. Elle sentait le liquide chaud couler de sa hanche et se terrer dans sa botte. L'air froid pénétrait dans son manteau en lambeaux et commençait à solidifier le sang.

Sa vue se brouilla quelques instants et quand elle reprit ses esprits, Chil était à ses cotés. En position de combat, elle était devant la rouquine et ferait tout pour la protéger. Son attitude ne laissait aucun doute à cela.
Alors chancelante, Skye essaya de remuer son corps pour aider l'erfeydienne. Elle était bien trop fière pour se laisser manger par une créature. Si elle devait mourir sur ce sol étranger, et bien, elle mourrait avec dignité.

En y regardant de plus près, elle constata que la bête était salement amochée elle aussi. Elle jetait des regards de tous les cotés, ne sachant pas si elle devait rester ou fuir.
Et puis, soudainement, elle chargea en direction des deux femmes.

Skye fut poussé par Chil et atterri quelques mètres plus loin, se cognant la tête contre une pierre.
L'obscurité l'enseveli précipitamment et elle ferma les yeux, lasse de cette aventure qui n'en finissait jamais.

Spoiler:
 
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Sentiers glacés et découvertes à venir   - Dim 17 Mar 2013 - 20:12

Chil avait voulu voir de plus près comment allait Skye mais elle aurait dû savoir, à la tache de sang couvrant la neige, que sont état n'était pas bon du tout. Aussi s'était-elle placée devant la Matroscienne afin de faire écran à la bête.
L'anneau de glace avait cédé sous les gesticulations du monstre et Chil n'avait eut d'autres choix que de pousser la jeune femme pour l'écarter du chemin. Se faisant, elle s'était jeté de l'autre côté.

Maintenant, le skoll – un peu sonné, certes (il s'était cogné à l'arbre derrières elles), mais tout de même – se tenait entre les deux jeunes femmes, la même hésitation dans le regard que lorsque Chil avait débarqué.
La jeune éclaireuse utilisa une nouvelle ruse. Si elle ne pouvait pas battre l'animal (et elle ne le pouvait pas) et si les entraves ne tenaient pas la distance, au moins pouvait-elle perturber ses sens. Aussi rassembla-t-elle une fois de plus son ithylium sous le nez du skoll. Puis, comme la neige danse dans la tempête, les gouttes de la précieuse huile explosèrent en gouttelettes si fines qu'on ne les voyaient pas à l'œil nu. Et pourtant...
Éparpillées en un petit brouillard, elle désorientèrent le monstre. Chil s'appliqua à les maintenir autour de sa tête malgré ses mouvements erratiques et s'efforça, par la voix, à l'éloigner de Skye. Après plusieurs pas, elle entendit un cri qui réjouit son cœur et réchauffa son âme : Gara.

Aussitôt, Chil contourna l'animal, sans bruit cette fois, et revint vers Skye. D'un fin triolet à peine soufflé, elle appela le yagock qui descendit droit sur elle. Sans quitter le skoll des yeux afin de maintenir l'illusion du brouillard autour de sa tête, elle s'efforça de hisser Skye sur la monture. Elle connaissait le danger de la déplacer dans son état mais avait-elle le choix ? Gara l'aida autant qu'il pu mais avant que Skye soit parfaitement arrimée, Chil sauta sur la selle et le yagock bondit vers les cimes. A l'instant où ses pattes quittaient terre, l'ithylium reprit sa forme initiale, retrouva sa maîtresse, laissant le skoll déconcerté et néanmoins furieux. Avant de franchir la canopée, elle l'entendit hurler de rage et de frustration.

Ce qu'une fois en l'air, au-dessus de arbres, que Chil relâcha un peu la pression sur les vêtements de Skye afin de mieux la maintenir contre l'équipement. Maintenant, il fallait faire vite. Trouver un village proche et si possible, un guérisseur. Dans le meilleur des cas, un chasseur de pilis.
Skye devait survivre.
« Tiens bon », murmura Chil et ses mots se perdirent dans le vent tandis qu'elle fonçait sur le plus gros village de la région.

Spoiler:
 

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Sentiers glacés et découvertes à venir   -

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum