AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Vend pièces détachées pas cher

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Vend pièces détachées pas cher   - Sam 29 Sep 2012 - 8:58

Le ventre d'Uzor grommela. Il avait marché deux jours entiers sans avaler grand-chose, à part une racine tellement rabougrie qu'il ignorait à quelle plante elle appartenait. Fichu marchand ambulant qui lui refilait toujours n'importe quoi ! Enfin, cette fois il avait été content de se débarrasser de bottes presque neuves et d'une chaîne en métal en échange de matériel pour ses explosifs. La dernière vadrouille d'Uzor avait été plus productive que prévue. Ça lui changeait pas mal, depuis le temps qu'il galérait dans le désert. Son ventre approuva. Il le fit taire en sortant un petit papier de sa poche, qu'il roula et rempli d'herbes avant de l'allumer et d'entrer tranquillement dans la cité des Forbans. On disait qu'ils avaient volé le don d'un Chamane pour la créer. L'idée faisait sourire Uzor. Ce n'était pas des Gargans, en tout cas. Il aurait fallu ramener le Chamane jusqu'ici et le forcer à creuser la roche pour la sculpter selon le bons vouloir de ses geôliers. Or, on savait tous que les Gargans ne faisaient jamais de prisonniers. Enfin, jusqu'à très récemment. Uzor avait entendu des bruits intéressants, ou plutôt, intéressants pour n'importe qui, sauf lui. Si encore il avait eu des preuves de cette prétendue évasion d'un chef de clan ennemi... mais même pas. Ce n'étaient que des bruits de couloir, le genre à se transmettre de bouche à oreille dans la cité, et s'éparpiller dans le désert comme des grains de sable. Qui pouvait différencier le vrai du faux, à présent ? Uzor avait déjà entendu des versions si différentes... On disait que l'homme avait tué deux geôliers dont le chef Gargan avait caché les corps, que ce n'était pas vraiment un homme mais un oiseau qui s'était transformé pour s'envoler, ou encore qu'il avait fait appel à un Corbic géant pour s'échapper. Uzor frissonna. Il détestait les Corbics.
Au moins autant que Zaar le détestait lui quand il venait dans le coin.

« Eh, Zaar ! » salua-t-il avec un signe amical de la main.

Zaar se retourna en tirant la tronche. Uzor ne s'en formalisa pas mais se dit qu'il aurait pu être un peu plus avenant avec un de ses frères, quand même. Ce n'était pas parce qu'ils n'avaient pas le même père, n'avaient pas grandis ensemble et que Zaar était un grand guerrier et Uzor une honte de la nature qu'ils n'étaient pas du même sang... même si Zaar semblait toujours s'en persuader quand il y avait du monde autour. Heureusement, là ils étaient seuls. Il pouvait s'éviter de faire semblant de ne pas le connaître.

« Qu'est-ce que tu fiches ici ? » grommela-t-il en guise de salut.
« Qu'est-ce que tu dis ? » demanda Uzor en haussant le ton.
« Je dis, QU'EST-CE QUE TU FICHES ICI ? » répondit l'autre en lui hurlant dans l'oreille.
« Ah, oui » s'exclama-t-il avec un air de surprise, comme s'il se rappelait soudain pourquoi il était là.

Ce n'était pas qu'il n'aimait pas se promener dans le dédale de la cité en admirant la magnificence de sa roche érodée par les ans, mais si en fait. Il posa son sac et déballa deux trois choses pour les montrer à son frère :

« J'ai trouvé tous ces trucs sur un beau speeder tout abandonné, du côté du Désert des Murmures », expliqua Uzor.
« C'est à l'autre bout ça... », fit remarquer Zaar.
« Ouais... je passais dans le coin. »

Non pas qu'il ait fait EXPRÈS d'aller là-bas après que ce vieil ermite lui ait raconté qu'il avait vu se crasher le vaisseau de course dans le désert, histoire d'être le premier à en ramener les plus belles pièces aux Gargans, histoire de se faire pardonner, parce qu'évidemment, Uzor n'avait rien à se faire pardonner ! Évidemment ! Il prit un air innocent qui ne trompait personne, surtout pas son frère, qui se méfiait de lui depuis le jour où il l'avait accusé du vol d'un Capri qu'Uzor lui-même avait chouré à un marchand ambulant.

« Mouais... », marmonna Zaar.
« Qu'est-ce que tu dis ? »
« Rien. POURQUOI TU VIENS ME VOIR MOI ? »

Il préférait encore hurler plutôt que de s'approcher. L'odeur n'était pas terrible, et on ne savait jamais, s'il lui toussait dans la figure ou quoi que ce soit, il risquait encore d'attraper ses saletés.

« Oh ! » Encore cet air surpris. « Oui, tu ne voudrais pas me dire où je pourrais trouver le mécano en chef, ou quelqu'un d'équivalent ? Ça fait un moment que je ne suis pas venu... »
Tu m'étonnes, pensa Zaar. « Le chef mécano est pas là en ce moment, c'est Jude l'Insondable qui est en charge du truc. Mais attends, je t'accompagne jusqu'à lui », proposa-t-il avec un sourire en voyant qu'Uzor semblait mal à l'aise depuis qu'il avait prononcé le nom du bras droit des Gargans.
« Oh, c'est pas utile, je vais bien finir par le trouver... merci mon frère ! », marmonna Uzor en partant dans la direction opposée.
« Tu risques encore de te "perdre", mon frère... j'insiste. »

Zaar n'avait pas besoin de le toucher pour le forcer à avancer. Il faisait deux têtes de plus que lui et trente bons kilos supplémentaires. Uzor afficha un air qui se voulait affable mais songea mentalement à tout ce qu'il avait fait de sa vie, au cas où il n'aurait pas le temps de la voir défiler devant ses yeux. Enfin bon, c'était sûrement mieux qu'avoir affaire à Trias lui-même...
Et puis, Jude ne savait peut-être pas qu'Uzor s'était barré en courant la dernière fois qu'on l'avait envoyé sur un raid...
Et puis, peut-être qu'il s'en fichait...
Peut-être qu'il aimerait bien ses pièces et l'oublierait...
Peut-être...

« Peut-être que je devrais te léguer deux ou trois trucs », dit-il tout haut. « Après tout, tu es mon grand frère ! »

Zaar eut un sourire narquois. Uzor tira sur sa cigarette avec nervosité. Comme le premier ne voulait pas se payer la honte et qu'il jugeait le second peu diplomate, il se chargea de demander à voir le bras droit, en s'excusant par avance de le déranger, et en précisant que ça ne prendrait pas beaucoup de temps, c'était juste son f... ce parfait inconnu qui avait des pièces de module à offrir pour la construction de la grandiose flotte gargane.

« Quel lèches-bottes, un vrai petit Osabrouteur à sa maman », commenta tout haut Uzor.
Zaar se demanda deux secondes s'il avait fait exprès ou pas, décida que ce n'était pas important et le frappa à l'arrière de la tête :
« Voilà, à cause de toi je vais devoir me laver la main TROIS FOIS ! »
« Aïe ! QU'EST-CE QUE TU DIS ? »
« AVEC TOUT CE QUE JE FAIS POUR TOI, TU NE ME TÉMOIGNE JAMAIS AUCUNE RECONNAISSANCE !  »
« Aïe ! MAIS AÏE ! PAS L'OREILLE ! »
« Tais-toi, maintenant, et tiens-toi tranquille ! Si tu me ridiculises devant lui, je te jure que je t'écrase comme un Piktas ! Vous êtes aussi inutiles et nuisibles l'un que l'autre ! »

Uzor recula assez pour prendre ses distances, mais pas trop pour ne pas que Zaar lui court après. Au point où il en était, de toute façon... Quelque chose lui disait que même s'il arrivait à faire profil bas devant Jude, Zaar ne le laisserait pas s'en sortir comme ça.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Vend pièces détachées pas cher   - Sam 29 Sep 2012 - 13:48

Jude était encore plus froid qu’à son habitude depuis son retour au col. Il avait laissé échapper une pilote matrooscienne aux renseignements inestimable. Et même si leur but principal c'est-à-dire saboter un vaisseau korrulien, tué tout son équipage, puis le désosser en plein désert. C’était passé sans accroc. Il gardait tout de même un goût amer dans la bouche.
Rien qu’en pensant Promor roucouler avec elle, il avait envie de débecqueter. Les relations avec son frère n’étaient pas non plus au beau fixe. Jude reprochant à ce dernier son manque de diplomatie et de jugeote pendant l’entrevue avec les deux tourtereaux. Il se permettait même d’emmener sa propre femme Nausicäa en mission avec lui. Si elle ne revenait pas vivante de cette mission. Un combat fraternel mortel s’en suivrait, Jude en était persuadé.

Suite à l’absence de son frère, ainsi que du chef mécano pour des tests d’un nouveau prototype de vaisseau dans le cimetière des damnés. Jude se retrouvait en charge des Gargans au col de Muertiga. Il était donc sans cesse occupé, à régler différentes affaires pour le clan. Ca permettait au moins de lui occuper l’esprit, afin de ne pas penser à Nausi et son frère entrain de récolter des informations.

Il était entrain de discuter avec quelques hommes afin de préparer un probable raid sur un camp d’ostracisés. Quand on vint le mander pour rencontrer Zaar et son frère Uzor qui semble ne pas revenir les mains vides. Heureusement pour lui si il voulait les garder. Jude se dirigea donc à leur rencontre, quant il les vit se chamailler prêt d’un poste garde.

-« Vous deux, vous m’avez appelé ? Uzor tient donc ça faisait un bail qu’on ne t’avait pas vu au col, j’espère pour toi que tu nous as ramené quelques choses de ton périple. »

Jude leur fit signe de les suivre, les frangins exécutèrent rapidement les ordres, même si Uzor traînait un peu des pieds. Deux autres grands gaillards Gargans fermaient la marche au cas où il essaye encore de filer en douce. Jude les menèrent jusqu’à l’intérieur de l’énorme dôme près du sommet du volcan, celui-ci servait actuellement à la fabrication des différents vaisseaux Gargans. C’était un peu la fierté du clan, des dizaines de mécaniciens s’activaient à tordre et fondre le métal, ou encore bricoler des moteurs. Vu le ramdam des outils modelant le métal. Jude indiqua une salle plus petite où ils seraient plus à leur aise pour discuter.
Elle servait habituellement de bureau pour le chef mécano, différents plans de vaisseau étaient affichés au mur.
Jude s’installa sur une chaise en fixant les deux frères encerclés par les deux autres gargans.

-« Alors Uzor que nous as-tu ramener ? »

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Vend pièces détachées pas cher   - Mer 3 Oct 2012 - 12:24

Il se passa ce que Zaar redoutait, à savoir Jude débarquant alors que son frère et lui étaient en train de se chamailler comme des gamins. Honte monumentale. Zaar lâcha l'oreille d'Uzor et se redressa promptement en s'excusant :

« Euh oui, désolé de vous déranger. »
« Salutations ! »
sourit Uzor en levant brièvement la main.

Il la fourra instantanément dans une des nombreuses poches de son manteau, trahissant sa nervosité. Une grimace lui tordit la bouche quand Jude lui dit espérer qu'il ait ramené quelque chose. Menace à peine voilée. Zaar afficha un sourire narquois, avant de comprendre qu'on l'embarquait aussi. Bon sang ! Si cet abruti d'Uzor faisait des siennes, ce serait encore de sa faute... Il se renfrogna mais suivit le rythme sans se faire prier. Uzor en revanche traînait un peu les pieds et regardait de tous les côtés, comme s'il espérait trouver une porte de sortie. Mais pas moyen. Le bras-droit des Gargans et ses deux grands acolytes les escortèrent jusque dans un bureau. Pièce fermée. Zaar vit Uzor se mordre la lèvre et il sut ce qu'il pensait aussi clairement que s'il l'avait lu sur son front. Porte. Fermée. Pas d'issue. À un moment, il croisa son regard et Zaar devina, dans sa façon de le regarder, que son frangin se demandait s'il ferait le poids contre les deux gros bras. Ben voyons ! L'utiliser pour faire diversion ! Il fronça les sourcils et le surveilla attentivement. Uzor semblait à peine conscient de tout l'arsenal qui l'entourait. Il n'était venu que de plus en plus rarement au fil du temps, et pourtant la flotte des Gargans prenait des proportions de plus en plus énormes. Mais pour Uzor, ce n'était qu'un tas de ferraille plus gros qu'un autre. Il n'était pas mécano, il ne montait pas des pièces, il les démontait. Et il était toujours plus content s'il avait pu les faire exploser juste avant ça.

Il zieuta les deux garde du corps, se força à regarder Jude dans les yeux (sans succès) et se racla la gorge :

« Oui, j'ai... hum, justement, j'ai trouvé quelques pièces sur un vaisseau fraîchement tombé. Dans le Désert des Murmures. », précisa-t-il en ouvrant son sac. « Un Speeder. Module de course, civil, petit volume. Un seul passager, si j'en crois ce qu'il en reste », énuméra-t-il avec un ton presque professionnel qui faisait moins trembler sa voix.

Il éparpilla le contenu de son sac sur le sol et se redressa en tirant sur sa cigarette. La fumée qu'il respirait lui remettait presque les idées en place. Presque. Elle lui disait de ne pas avoir peur, parce que ça ne servait à rien. Elle disait de ne pas s'inquiéter, parce qu'il finissait toujours par s'en sortir. Elle se demandait aussi pourquoi Trias n'était pas là, mais Uzor chassa la question d'un mouvement du bras. Comme s'il était du genre à se préoccuper de choses aussi sérieuses.

« Je n'sais pas ce dont vous avez besoin exactement, mais je me disais que je trouverais bien quelque chose » pour me faire pardonner « qui vous intéresserait. La plupart des pièces sont encore en très bon état, sans me vanter. »

Il s'était même retenu de faire exploser le reste du vaisseau avant de partir, parce qu'il avait une autre idée.

« Et le vaisseau est toujours sur place, presque intact, si d'autres trucs vous intéressent », conclut-il avec un sourire en coin.

Sous-entendu, je retourne volontiers vous les chercher. Sous-entendu, je suis encore utile, et plein de bonne foi. Sous-entendu, ne me tuez pas.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Vend pièces détachées pas cher   - Ven 19 Oct 2012 - 13:00

Jude suivit la plaidoirie que donna Uzor, essayant du mieux qu’il pouvait de sauver sa peau face au bras droit Gargan. Et aussi surprenant que cela puisse paraître il s’en sortait plutôt bien.
C’était un vrai boulet et porte poisse quand il travaillait en groupe. Néanmoins quand il était seule la chance lui revenait toujours. Surtout dans les moments les plus délicats comme aujourd’hui. Il était vraiment né sous une étoile bien particulière celui-là.

Jude se leva pour aller examiner les pièces qu’avait ramenées Uzor. Jude n’était certes pas un expert en la matière mais il savait tout de même distinguer de la camelote à une pièce en bonne état. Uzor n’avait pas osé mentir à Jude, il garderait donc sa tête sur ses épaules. Jude lui répondit enfin ce laps de temps a dû lui sembler une éternité.

-« Bien je constate que tu n’as pas menti Uzor, Khalak amène ça à l’atelier »

L’un des deux gardes ramassa le sac remplit de pièce détaché et sortit du bureau. Jude poursuivit.

-« Uzor, je considère que tu es pardonné de ta faute pour cette fois, toutefois je pense qu’il vaudrait dorénavant que tu restes ici avec les autres mécanos gargans. Tu serais plus utile au clan que lors des raides. Tu ne lâcherais plus tes camarades en plein pillage et tu serais moins exposé au danger. Disons que c’est la meilleure solution pour toi et le clan. Qu’en penses-tu ? »

Jude posa son regard sur les deux pupilles carmins qui se trouvait devant lui, attendant la réponse d’Uzor.


Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Vend pièces détachées pas cher   - Jeu 25 Oct 2012 - 15:50

Spoiler:
 

Zaar espérait à moitié qu'Uzor se ferait rembarrer. Il le voyait stresser et paniquer intérieurement, en témoignaient ses tics et son acharnement sur sa cigarette. Il avait du mal à tenir en place. Zaar lui ne bougeait pas. Il fallait bien que l'un d'eux montre l'exemple. Il décocha un regard critique à son frère lorsque Jude lui accorda son pardon. Il n'était qu'à demi surpris. Cela l'agaçait, mais il ne pouvait rien y faire : Uzor s'en sortait toujours.
Ce dernier aurait aimé cacher sa joie, mais il ne put s'empêcher de sourire à la réponse de Jude. D'accord, il avait le don de se mettre en danger sans s'en rendre compte, mais ça ne l'empêchait pas de se sentir particulièrement soulagé de savoir qu'il ne perdrait pas sa deuxième oreille ou ses mains ou sa tête ce jour-là. Son frère lui donna un coup de coude :

« Ah euh. Merci beaucoup. Je... » Il jeta un coup d'oeil incertain à Zaar. « ... ferai de mon mieux pour me rendre utile ? »

L'idée d'aider à l'atelier ne le gênait pas, il était certain qu'il trouverait (ou plutôt, qu'on trouverait pour lui) de quoi l'occuper, la seule chose qui l'inquiétait, c'était de rester coincé dans la cité. Il n'aimait pas l'idée de rester enfermé trop longtemps au même endroit, il savait que l'envie de vadrouiller le démangerait, mais il n'osait pas demander la permission à Jude. Tout inconscient qu'il était, Uzor se rendait bien compte qu'il avait échappé de près à la punition. Jude avait transformé cela en "service" mais il était évident que l'avoir à l'atelier lui permettrait de mieux contrôler ses faits et gestes. Pour le moment, Uzor avait donc meilleur temps de se tenir à carreau, et de rester au Col. Qui sait, peut-être que son travail à l'atelier l'amènerait à aller chercher d'autres pièces détachées ? Il lui suffisait de faire preuve de patience.
Il ignorait bien sûr que celle-ci serait mise à rude épreuve ces trois prochains mois.


[FIN DU RP]

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Vend pièces détachées pas cher   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum