AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Réunion en toute urgence

avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Réunion en toute urgence   - Lun 22 Oct 2012 - 8:02

Rappel du premier message :

Il fait nuit noire dans la ville de Arish. A cette heure tardive - ou trop matinale peut-être - la plupart des honnêtes gens étaient couchés, reprenant des forces pour attaquer une nouvelle journée de dur labeur. Dans cette routine quotidienne, Azaëlle avait été brutalement extirpé de son sommeil. Une douleur inqualifiable serrait son coeur et ses entrailles et des sueurs avaient perlé sur tout son corps. Une violente fièvre l'avait assailli, l'obligeant à rester dans son lit sans bouger. Elle avait alors appelé - ou du moins crié dans tout le temple - des secours. Entrant péniblement dans les esprits des domestiques et des sages, les forçant à abandonner toute tâche et à se précipiter à son chevet.

L'un de plus vieux tuteurs du temple avait accouru, encore drapé de sa chemise de lin blanc qui lui pendait jusqu'en haut des genoux. Il s'était agenouillé au chevet de la jeune Chamane et avait récité une multitudes de prières à l'effigie du bien aimé Ruyn. Azaëlle était restée dans une sorte de transe, vaguant d'esprit en esprit, parasitant les rêves des uns, créant des frustrations chez d'autres. Puis, quelques minutes après, elle avait ouvert les yeux et des larmes avaient tenté de se frayer un chemin. La jeune femme s'était redressé et avait quitté précipitamment sa chambre, les domestiques à ses trousses. Elle hurlait dans les couleurs de l'immense temple " MURACO ! MURACO ". Comme si ce dernier pouvait lui répondre, comme s'il se trouvait à ses cotés. Ensuite, elle avait appelé ses frères et ses soeurs dans une ultime détresse.

Au plus profond d'elle, Azaëlle sentait que Muraco s'était détaché de cette connexion qu'ils avaient toujours établi entre chamanes. La jeune fille avait tenté de retrouver son esprit, de le sentir mais rien n'y faisait. Lorsqu'elle se concentrait, faisant voguer son esprit d'âme en âme, elle ne le trouvait pas.
Récemment, elle avait poussé son don à d'autres explorations. Ainsi, une nuit, elle s'était retrouvée à la place d'un veilleur pourpre envoyé sur la nouvelle terre. Elle avait tout vue de ses yeux mais n'avait pu changer ses actes, ni parler à sa place. Elle avait découvert le camps, les stratégies, la vie du soldat et le paysage environnent. Ainsi, de la même manière, elle avait tenté de plonger à la recherche de Muraco mais il restait imperceptible. Comme si toute vie l'avait abandonnée.
Effrayée et désemparée, la jeune Chamane avait alors perdu tout ses moyens et toute la prestance qu'il convenait à une personne de son rang.

Courant dans l'immense temple, elle était parvenu jusqu'à la chambre de sa soeur Ysoa. Elle avait ouvert la porte d'un geste brusque mais avait trouvé la pièce vide. Elle avait fait pareil pour toutes les autres chambres...

" PERTISIAAAAAN ! " Criant sans se soucier de l'heure qu'il était, Azaëlle avait appelé le sage à venir la rejoindre. Elle dû attendre quelques longues minutes, maugréant contre sa lenteur, avant que celui ci apparaisse.

"Faites réunir le conseil. ET TOUT DE SUITE !" avait-elle ajouté devant l'air ahuri du vieux sage. Puis d'un geste de la main, elle avait arrêté les questions de l'homme. " Je n'ai pas le temps. Dépêchez vous donc vieille garuda défraichi !!"

Enfin, s'adressant à un jeune domestique qui passait par là, elle renchérit " Faites apprêter un vaisseau, je dois me rendre à la chambre du conseil. Et, allez réveiller Denken ! Jetez lui au sceau d'eau s'il le faut ! Cet incapable n'aura donc rien senti !"

Ainsi donc, en deux temps, trois mouvements, tout le temple fut réveillé et la jeune Chamane pu partir pour la salle du Conseil.

Lorsqu'elle arriva près des immenses portes de la salle, elle ordonna d'un coup d'oeil agacé, qu'on les ouvrit. Puis, elle si'nstalla sur son siège et attendit patiemment la venue du Général, du Représentant des Cultivateurs et de ses frères et soeurs. Vue l'heure et la réunion impromptu, Azaëlle savait que Malhek ne pourrait être présent, il avait dû partir quelques jours auparavant avec deux autres Chamanes à Ofägar. Ysoa devait quand à elle être aux alentours de l'Oasis. Henja était à Arish, mais où encore.... et enfin Denken... bref, il pourrait surement venir s'il décidait de se réveiller.

Pour une fois, l'une des plus jeunes Chamanes allait prendre la parole. Si la situation avait été tout autre, Azaëllle aurait pu s'en réjouir, mais l'absence de Muraco pesait lourd sur sa conscience pour s'adonner à de la bonne humeur.


Elle dû attendre près de deux heures pour que le premier convié arrive enfin.....



Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts

Chamane

On m'appelle Henja


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 31 ans
MESSAGES : 338
INSCRIT LE : 20/12/2012
http://www.ile-joyaux.com/t1228-henja-celle-qui-seme#33297
Posté dans Re: Réunion en toute urgence   - Jeu 7 Fév 2013 - 11:36

L'interruption de la réunion par un misérable messager à la solde du Général eut raison des nerfs de la Chamane déjà bien agacée par le comportement flâneur des différents élus. Elle avait l’insupportable impression d'être la seule à se sentir vraiment concerné par l'urgence de la situation. La jeune Azaëlle avait ordonné cette assemblée sur le coup de l'émotion mais elle avait très vite lâché la présidence pour se renfrogner comme une enfant punie. La seconde Chamane de Korrul se tut, lèvres pincées, et imprima le visage de l'insolent dans sa mémoire. Avant le couché du soleil, il supplierait qu'on lui donne un peu d'ombre pour réchapper au soleil ardent du désert, du fond de son puits vide. S'il ne finissait pas recouvert par le sable des tempêtes, un forban aventureux se chargerait de lui.

Et puis, Vaarden partagea le contenu du courrier. Celle qui Sème jubila intérieurement ! Ces fous de Matroos partaient en guerre contre l'île blanche ! Raison ! Elle avait eu raison, ses suspicions se confirmaient. S'il persistait encore quelques hommes d'importances à Korrul qui auraient hésité devant l'envoie des troupes VP, cet argument suffirait à les faire taire. Le premier idiot venu savait que laisser ce nouveau territoire aux mains du jeune Gouverneur causerait la perte du peuple du désert.
A peine le Général eut-il finit son petit discours qui suintait d'une fierté stupide, comme s'il s'estimait victorieux d'un duel idéologique qui n'avait pas eu lieu, que la Chamane attrapa le cône en ivoire qui reposait sur la table devant elle et frappa cette dernière d'un coup bref mais retentissant. Les trois grandes portes de la pièce ronde s'ouvrirent sur les gardes du Temple. Leur lance croisant celle du voisin, ils barrèrent la route de l'officier qui, dans ces lieux, n'étaient plus leur supérieur. Ils agirent avec respect et fermeté.

Elle se leva pour faire face à Vaarden, toujours sur le départ.
"Reprenez votre place, je vous prie, fit-elle d'une voix coulante en désignant son haut siège. Cette réunion sera terminée quand je l'aurai décidé. Le contenu de cette lettre n'est pas uniquement de votre ressort, suppléant, ne l'oubliez pas. Matroos insulte notre peuple à travers cette "invitation", continua-t-elle à l'adresse de tous, apprenez à lire entre les lignes. Le soutien VP que nous leur avons apporté aura été très arrangeant pour eux, à défaut de l'être pour nos hommes. Nous ne venons pas de nous entretenir au sujet de cette île pour nous précipiter sur cette offre comme un garuda aux abois !
N'osez pas interpréter les actes d'un Chamane, Général Jirkins, vous frôlez l'hérésie. Personne ne pourra répondre à cette question tant que Ruyn ne le voudra pas. Et concernant la proposition de ce Davill Hadmas, ce Conseil à demi complet n'a pas le pouvoir d'en décider. Pour ma part, je ne souhaite pas froisser nos voisins. Ce n'est pas une guerre contre eux dont nous avons besoin, pas plus qu'une exploitation de nos ressources pour leurs intérêts. Établissons simplement un accord d'actions pacifistes réciproques sur le territoire convoité : chacun sa colonisation, et chacun respecte les zones conquises par son voisin. Ce sera un peu comme une semi-alliance."


Et lorsque l'île entière sera sous contrôle, ce pacte n'aura plus lieu d'être et nous pourrons conquérir les zones matrosciennes, poursuivit Henja dans sa tête.
L'annonce du Général Hadmas était plutôt arrangeante, en vérité. Les VP pourraient se concentrer plus facilement sur l'île blanche sans avoir à craindre une attaque milicienne sur leurs propres terres. L'Oasis avait toujours représenté un attrait conséquent pour les Gouverneurs précédents. Le jeune Keiron avait la réputation d'être plus belliqueux et envieux que ces prédécesseurs. Celle qui Sème agissait pour le bien de Korrul, et uniquement pour cela. Aussi étrange que celui pusse paraître, Henja ne servait pas ses propres desseins. Elle était au service de Korrul et de Ruyn et ferait ce qu'il fallait faire, même si pour cela elle devait gouverner seule le pays. Aussi ne releva-t-elle pas la pique juvénile de Vaarden.

Citation :
Bon ben finalement j'ai pas attendu, en soi c'est pas gênant de toute façon. On aura bientôt fini de RP je pense mais bon si vous avez une proposition ou autre pour tout ça c'est le moment °^°
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Réunion en toute urgence   - Sam 9 Fév 2013 - 5:33

Lorsque son frère Denken se leva et l'appela, Azaëlle était prête à le suivre. Cependant, la voix trainante de Henja les ramena vite à leur place. Comme toujours, c'était au Chamane le plus âgé de clore les réunions, Denken aurait dû le savoir.

Avec un regard compatissant vers Celui qui Songe, Azaëlle écouta les remontrances d'une oreille distraite et fixa un point au fond de la pièce comme s'il était aussi important que Ruyn lui même.

La tension morbide qui s'échappait du corps de Celle qui Dépossède se stoppa doucement pour faire place à un air renfrogné. Elle était soudainement heureuse que personne ne puisse lire dans ses pensées. Un privilège qu'elle seule savait maitriser. Elle réussit à masquer son petit sourire arrogant et reporta son attention sur la réunion.

Le Général était visiblement un met de choix pour Henja. Elle lui cassait du sucre à chaque parole qu'il prononçait. Si elle ne faisait pas attention, c'est sans nul doute qu'il ne serait plus maitre de lui d'ici quelques minutes. Néanmoins, en grand professionnalisme, Vaarden plia l'échine sous les dires de Celle qui Sème et accepta ses décisions.

Azaëlle voulu prendre la parole lorsqu'un homme entra dans le conseil, porteur d'un message. Tout de suite au courant en même temps que Vaarden, elle put apercevoir une écriture fine et anguleuse, appartenant au nouveau Général matroscien. Décidément, ils étaient incapable de garder les mêmes hommes au pouvoir trop longtemps.

Toussotant légèrement, Azaëlle se pencha sur son siège et demanda doucement :

"Savons-nous de quelle manière ils vont déclarer la guerre à ce pays ? Avez vous trouvé un moyen de pénétrer dans leur terre ? Pouvons nous être sûrs qu'il s'agit bel et bien d'une déclaration de guerre ou tout simplement d'un piège pour que nous unissions nos forces ? Que se passerait-il si nous refusons de déclarer la guerre ? Nos alliances avec Matroos seraient-elles rompu ? Je pense qu'il serait judicieux de voir ce Davill Handmas... Hadmas c'est cela ? Hem... vous ne croyez pas ?"


Azaëlle se recala contre son siège, laissant chacun méditer ses dires. Elle trouvait le Representant des Cultivateurs bien silencieux mais en même temps la guerre n"était pas son domaine. Il était là pour se s'assurer que les plantes étaient bien toujours arrosées.


Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Réunion en toute urgence   - Lun 11 Fév 2013 - 10:40

Prisonnier dans cette salle ronde, Celui qui songe commençait de nouveau à perdre patience et comme ci ceci ne suffisait pas, le général des veilleurs pourpres se sentait presque obligé de donner un nouveau coup de pied dans la fourmilière plutôt que de laisser celle-ci en paix. Avait il véritablement cru qu'il aurait pu, suite à cette lettre, quitter les lieux sans aucun souci ? Si Denken lui même n'avait pu quitter les lieux, lui, simple homme d'arme, n'aurait pas plus de chance que lui et les gardes qu'il avait à sa botte n'hésitèrent pas à lui faire remarquer. Celui qui songe eu alors un léger sourire au coin de ses lèvres qui se suivit d'un petit « Tss » qui laissait sous entendre un « essaie encore » digne d'un bon jeu de logique. Croisant les bras sur sa poitrine, les poings serrés, Denken n'était pas dans le bon optique de la diplomatie et ne semblait pas vouloir bouger sur ses principes et ses idées. Il trouvait maintenant les répliques de son aîné absurdes et stratégiquement honteuses. Si bien qu'il empruntait de nouveau une pente glissante et déplaisante.

-Bien sûr ! Partageons nous des terres que nous ne connaissons pas encore. Faisons une ligne grossière qui couperait se continent en deux et ainsi donnons la gauche à Matroos et gardons la droite pour nous. Allons dont, Henja, dit moi que tu n'es pas sérieuse ?! Avant d'avancer de telles choses, il serait déjà plus intéressant de savoir comment est ce territoire et de coloniser, puisque nous y sommes, les zones les plus intéressantes. Et si, ma chère, pour toi ceci coulait de source, il est utile de le redire très clairement puisque nous avons quelques problèmes de communication apparemment.

S'attendant déjà à entre des râles et des foudroiement s'abattre sur sa personne, Celui qui Songe avait choisi de prendre les devants afin d'exprimer la suite de sa réflexion.

-Ceci est bien entendu à faire de manière subtil si l'on souhaite que ses visages blancs ne s'en rende compte que lorsqu'ils auront déjà les pieds dedans. Offrons leur deux zones et gardons donc trois zones. Une importante et deux légèrement plus petites pour qu'ils n'y voient rien. Nous avons perdu un Chamane, nous méritons bien ça.

Il n'était là plus question d'un peuple et d'une nouvelle terre, mais plutôt d'un bout de gâteau que Denken n'avait plus envie de partager. Adieu les idées pacifistes, qui laissaient place de plus en plus à des idées de domination et de force. La parole qu'Henja semait, n'était elle pas sur le point de planter dans la cervelle du jeune Chamane des mauvaises graines ? Ou bien encore se moquait il ouvertement des jeunes pousses d'idées qui naissaient d'un sol souillé ? Il avait l'air si sérieux qu'il était impossible de savoir s'il faisait un mauvais humour ou bien qu'il était effectivement très sérieux. Dans ses yeux noirs, une petite étincelle de folie ou de colère rendait son regard perçant. La rafale de questions de la jeune Azaëlle ne fit que plus désagréable aux oreilles de Denken. Comme une pluie d'aiguille sur son torse, il avait du mal à accepter que des femmes puissent se mêler d'affaires politiques et coloniales. Probablement qu'il aurait été plus calme si l'un de ses frères siéger à la place d'une des deux chamanes. Même si Henja avait toute les qualités pour être une remarquable chamane, son sexe faisait que certains domaines lui aurait été fermé si Denken avait pu l'imposer. Hélas, il était bien plus jeune qu'elle, mais l'idée allait rester et il s'empresserait de la faire parvenir aux oreilles d'un de ces confrères au plus tôt. Pour cette raison, Denken plissait son front en entendant le flot de questionnement qu'avait Azaëlle. Elle qui avait été discrète jusque là, se mettait à son tour à emprunter le chemin d'Henja ? Une suffisait. Largement même. Mais à tendre l'oreille, on pouvait clairement comprendre que ses questions ne faisaient que rappeler ce qu'avait annoncer Denken, sans connaître le terrain, il était difficile de faire un bon partage.

- Je ne pense pas que notre bon Général ait déjà toutes les réponses à ses questions. Autant qu'il les notes et qu'une fois les réponses trouvées, il nous les rapportes afin qu'un nouveau conseil soit ouvert.

A l'entendre, le Général semblait n'être maintenant qu'un simple outil, un animal intelligent dressé afin d'apporter aux chamanes se qu'ils désiraient afin de servir Ruyn. Ce n'était là que le triste reflet des mauvais points que le jeune gardé avait cumulé en un temps court. Les événements encore amères dans la gorge de Denken ne le rendait pas agréable et encore moins enclin à une conversation courtoise.
avatar
Cultivateur

On m'appelle Kezaël Lysereän


Infos Personnage
RANG: Représentant des Cultivateur - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 37 ans
Féminin
MESSAGES : 269
AGE : 23
INSCRIT LE : 09/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 567
http://www.ile-joyaux.com/t934-kezael-lyserean
Posté dans Re: Réunion en toute urgence   - Jeu 14 Fév 2013 - 11:32

Le visage fermé et impassible, Kezaël promena son regard de visage en visage, jaugeant chaque expression sous les premiers rayons de soleil qui traversaient les grandes fenêtres de la salle de conseil. L'aube se levait enfin. Il avait l'impression d'avoir passé la nuit ici, à débattre sur le sort de Korrul et sur sa position. Et alors qu'il pensait que cette réunion prendrait enfin fin, les portes s'ouvrirent pour laisser entrer un messager. Livrant un parchemin à Vaarden, il ne le quitta pas des yeux jusqu'à ce que le Général leur fasse enfin partager sa lecture.

D'un haussement de sourcil, le représentant des Cultivateurs marqua son scepticisme. Mais il n'eut guère le temps d'en faire partager les autres membres du Conseil que Vaarden se levait déjà, prêt à quitter la salle. Ce fut sans compter sur Henja, qui furieuse d'une telle intervention, reprit le dessus de la conversation, partageant l'idée qu'il fallait que leur peuple reste pacifiste et n'engage en rien la paix qui régnait entre Korrul et Matroos. Un partage des terre en soi. Et ce n'était pas plus mal.

Azaëlle, qui n'avait plus ouvert la bouche depuis un moment, sembla enfin vouloir exprimer ses pensées. Calme et mature, elle posa un tas de questions qui étaient loin d'être inutiles. Et qui se rapprochaient de la pensée d'Henja. D'un léger hochement de tête, Kezaël ne pu s'empêcher d'approuver les dires de la jeune chamane qui se renfonça dans son siège, une fois qu'elle eut dit ce qu'elle voulait.

Et puis, ce fut Denken qui prit la parole. Ses yeux noirs brillaient d'agacement et ses mots exprimaient clairement son mécontentement. La manière dont il décrivit ce qu'avait à faire Vaarden laissait penser que ce dernier n'avait d'autre choix que d'approuver et obéir au chamane. Jusque là silencieux, la guerre n'étant pas vraiment son domaine, Kezaël inspira doucement et souffla enfin :

" Je pense que nous savons tous ce qu'il nous reste à faire, chacun de notre côté. "

D'un geste de tête léger pour appuyer ses quelques mots, il chercha le regard de chacun des membres du conseil et finit par s'échouer dans celui d'Henja, attendant qu'elle lève enfin cette réunion.





DC : Enaïa Lysean Vara'Da & Azeor Desnolancès & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen & Kaïlindra
avatar
Chamane

On m'appelle Henja


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 31 ans
Féminin
MESSAGES : 338
AGE : 27
INSCRIT LE : 20/12/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 85
http://www.ile-joyaux.com/t1228-henja-celle-qui-seme#33297
Posté dans Re: Réunion en toute urgence   - Dim 17 Fév 2013 - 14:37

Exaspérant. Il n'y avait pas d'autre mot pour qualifier le comportement des élus korruliens. Un jour, tout ce beau monde reprendrait sa place et elle seule gouvernerait le désert. A ce moment, l'empire korrulien ne s'encombrerait plus de ces réunions où l'avis de chacun devait être poliment étudié. Elle déciderait après mûre réflexion pour le bien de Korrul et agirait en conséquence.

Denken la devança alors qu'elle se satisfaisait presque de l'intervention de sa cadette. Ces questions d'ordre militaire trouverai leur réponse plus tard, elles lui rappelèrent toutefois qu'une petite aparté avec le Général serait nécessaire. Il y avait toujours l'avancement d'une certaine affaire dont elle devait s'enquérir... Celui qui Songe et sa rébellion d'adolescent joua dangereusement avec la patience d'Henja. N'avait-il donc rien écouter de tout ce qui s'était dit jusque là ? Était-ce donc sa faute si les veilleurs étaient partis sans leur propre équipement de communication ? Si toutes les informations passaient par le QG milicien ? Elle fut tenter de le snober, tout simplement.
- A l'heure actuelle, seule une action séparée de Matroos pourra nous permettre de nous renseigner sur cette île. Les informations actuelles ne sont pas sûres, la Milice ne nous dit que ce qu'elle veut bien partager. Et il serait malvenu d'envisager une division aussi primaire que ce que tu suggères Denken. Le Gouverneur a beau être jeune, il n'est pas idiot et ses propres soldats ne sont pas plus aveugles que nous. La perte d'un chamane n'est pas monnaie d'échange. Matroos veut cette île, peu lui importe de nous céder plus pour une raison dont ils ne sentent pas responsable.

Là était tout la subtilité. Elle marqua une pause. Cette réunion échauffait les personnalités. Le manque d'organisation qui précède habituellement une telle assemblée n'y était pas pour rien mais c'était surtout le chamboulement de la mort subite de Muraco et cette proposition presque immédiate qui ne permettait au conseil d'avancer. Chacun son domaine, comme l'avait laissé entendre le cultivateur Lyserean.
- Dans un premier temps, rendons à Muraco l'hommage qu'il mérite. Puis récoltons les fonds nécessaire au prochain départ de notre armée, en grand nombre cette fois. L'équipement et la préparation doivent être la priorité du QG. Une rencontre est nécessaire avec Davill Hadmas, mais je doute que cette fois encore Matroos se déplace c'est pourquoi je ferai moi même le voyage avec Azaëlle, si notre aîné le concède. Je tâcherai d'en savoir plus sur les projets matrosciens mais en aucun cas nous ne pouvons reproduire l'échec de notre mission commune.
Une fois sur le terrain, Général Jirkins, vous appliquerez les ordres à venir. Un prochain conseil plus restreint sera réunis avant de décider de tout ceci, avec Celui qui Insuffle. D'ici là, il ne sert à rien de tergiverser plus longtemps.


Fatiguée de remonter le fleuve à contrecourant, Henja déclara la fin de cette séance par ces dernières paroles. Tant que leur ainé n'était pas présent, ils ne pourraient aller plus loin dans les décisions. Les portes de la grande salle s'ouvrirent comme pour appuyer la chamane, laissant filer un air chaud chargé des effluves du jardin du temple.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Réunion en toute urgence   - Sam 23 Fév 2013 - 9:54

L’impérieux jeune homme avait s’en doute réagit trop vite, car la suite des commandes faite par Henja lui plaisait de moins en moins. Ainsi donc, Henja et Azaëlle irait à la rencontre de Davill ? Machination ! Denken bouillonnait devant tant d’injustice. Lui qui voulait bouger et voir du pays plutôt que de rester entre quatre murs se faisait devancer par un chamane plus jeune et une fille en plus. Plus rien n’allait. Levé du pied gauche, Celui qui songe trouvait l’affaire scandaleuse et il n’hésiterait pas à s’en plaindre dès qu’il en aurait l’occasion. L’expression de son regard trahissait sa surprise et son mécontentement, si bien que le rictus à sa bouche en était presque de trop. Se doutait-il un seul instant que son tempérament actuel reflétait plus un adolescent puéril et capricieux plutôt qu’un chamane sage et posé ? Nullement, il était trop aveuglé par le feu de ses émotions pour pouvoir avoir un certain recule sur la scène. Le point positif à tout ceci était qu’au moins ils avaient maintenant l’autorisation de quitter les lieux.

Denken hésitait un instant. Lui qu’avait tant envie de quitter la salle quelques minutes plus tôt, trouvait maintenant qu’il y avait encore pas mal de choses à dire et à mettre au point. Maintenant que les portes étaient ouvert sur le soleil qui s’était levé et baignait de ses rayons les habitations, Denken avait envie de frapper de son bâton sur tout ce qui pouvait l’énerver sur son chemin. Sentiment amère qui rendait la mâchoire du jeune homme crispée. Finalement, après avoir contemplé cette sortie, il se levait de son siège pour marcher, tête baissée, vers l’issue. A l’intérieur de sa petite tête, les mêmes mots revenaient sans cesse. « Henja. Henja. Henja… » S’il avait pu éprouver de l’admiration et une sensation de liberté à son arrivée, il regrettait amèrement qu’elle eut ouvert la bouche à présent. Une envie secrète et malsaine de la rouer de goût était sur le point de germer au plus profond de son être. Qu’elle était agaçante aux yeux du jeune chamane. Il en arrivait jusqu’au point à imaginer qu’elle se reçoit des coups de fouet dans le dos, accrochée comme une martyre. Sombres dessins d’un jeune homme encore instable, un pied dans le monde des adultes, l’autre dans le monde de l’enfance.

Pour le coup, il n’attendit pas une seule seconde Azaëlle. Il n’avait pourtant rien à lui reprocher et malgré tout, il semblait lui en vouloir. Il remettrait à un peu plus tard la préparation qu’il devait faire avec elle pour Muraco. L’annonce au peuple comme la célébration du corps de défunt. Lui qui quelques minutes plutôt avait envie de faire un bout de chemin avec elle pour partager sa peine, n’avait maintenant plus que l’envie d’être seul, loin de tout. C’était à ne plus rien y comprendre. Lui-même ne comprenait pas et ne cherchait même plus à réfléchir. Sans mot. Sans aucun regard pour ses consoeurs ni même pour les autres membres de la réunion, Denken était le premier à regagner le temple et plus particulièrement ses appartements en claquant derrière lui tout ce qui pouvait claquer. Il restait dans cet état pendant plusieurs jours. Seul. Enfermé dans sa bulle sans vouloir parler. Vexé dans son rôle de chamane qu’il ne pouvait de toute évidence tenir en agissant de la sorte.
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Réunion en toute urgence   - Lun 4 Mar 2013 - 5:15

Azaëlle ne put réprimer un haussement de sourcil à l'appel de son nom. Ainsi, elle devrait passer encore plus de temps avec la formidable Henja. La jeune femme déglutit avec peine et essaya de ne rien laisser paraitre. Un coup d'oeil à son frère Denken lui permis de savoir qu'il rageait de ne pas avoir été choisis autant qu'il en été soulagé. Elle ne pouvait que le comprendre...

La réunion s'acheva sur cette touche et Denken fut le premier à quitter la table. Ensuite, les uns après les autres, les membres du Conseil se levèrent sans bruit. Azaëlle fit un signe de tête à Henja et quitta la salle à son tour.

Elle s'était levée précipitamment et elle mourrait d'envie d'un bon bain. Une affreuse migraine tapait contre sa tête de plus en plus fort. Celle qui Dépossède ne savait pas quand elle devrait partir avec Henja mais elle décida de se préparer le plus vite possible. Autant de pas mettre la furie en colère.

Passant les grandes portes du conseil, elle constata que le soleil brûlait déja au dehors. La douce fraicheur de la salle laissa place à une température déja extrême. Soit, de toute façon, Azaëlle avait l'habitude.

La jeune femme réalisa soudain qu'elle irait à Matroos. Elle n'y avait encore jamais mis les pieds contrairement à ses ainés. Elle se rappelait le temps où, assise dans les champs du Temple, Muraco lui détaillait la ville avec des anecdotes qui la choquait ou encore, qu'elle ne croyait pas. Un pincement au ceur vint lui rappeler brutalement que ces moments n'existerait plus jamais. Elle soupira bruyamment et contracta les épaules. Non, elle ne pleurerait pas, ce n'était plus une enfant. Elle devrait consacrer son énergie à rendre hommage à Celui qui Sait, et faire tout ce qui était dans son pouvoir pour le venger...


Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Réunion en toute urgence   -

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum