AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Opération "Desert Storm"

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Opération "Desert Storm"   - Ven 25 Jan 2013 - 10:03

Rappel du premier message :

Le speeder Z450 filait à vive allure au travers du désert, avoisinant les 300 km/h, le moteur semblait pourtant ronronner avec aisance. Tirdad passa une main anxieuse sur l’encolure de son uniforme afin de laisser circuler l’air plus librement. Il était, chose rare pour un Korrulien, blanc comme un linge. Tétanisé sur son siège de voir le paysage défiler si rapidement, il lança d’une voix hésitante :

« Hey Farrow, sans déconner tu veux pas tomber à 200… Je sais qu’on va vers les Dunes Mouvantes, mais je te rassures, elles vont pas se barrer avant qu’on arrive ! »


Le pilote effectua un tournant serré avant de décélérer sensiblement, Tirdad luttait désespérément contre la rébellion de son estomac. Ce n’était pas la peur qui le rendait aussi loquace, c’était tout simplement le mal de l’air. Tout en essayant de réguler son souffle, il se remémora comment il en était arrivé là, et dire que la journée avait si bien commencé…

Quelques heures plus tôt… (Flashback dans le Flashback, foliiiiiiie)


Tirdad faisait la queue à la cantine de la caserne de Penjoie, il soupira d’exaspération en voyant le menu. Encore de la purée de Patamo et des galettes d’Herbefeu, pas étonnant que les veilleurs pourpres soient réputés pour leur férocité et leur hargne. Rien qu’à voir ce qu’ils mangeaient, y’aurait de quoi foutre la rage à un ostracisé ! Une fois son assiette remplie, il porta son plateau jusqu’à trouver une place de libre à l’une des tables communes. Il devait y avoir une soixantaine de personnes dans le réfectoire, tous vaquaient à leurs conversations ou occupations. Après avoir tombé sa galette et prit deux bouchées de purée de Patamo, Tirdad s’essuya la bouche et sourit. Il s’emmerdait sec, et il avait envie de jouer à ce petit jeu que détestait la hiérarchie… Il se tint bien droit et d’une voix puissante il cria :

« A L’HALLALI ! »

Tous les soldats attablés lui firent écho en reprenant à l’unisson :
« HOU-HA ! HOU-HA ! HOU-HA ! »
Ils tapèrent la table en fer de la base de leurs couverts en inox par trois fois avant de tambouriner sur les bords du plateau en plastique d’un « TICATICATICA » qui s’évanouit après une dizaine de secondes. Des sourires amusés se dessinèrent parmi le vacarme, puis Tirdad reprit d’une voix haute et claire :

« Quiiii a choisis la soumission pour garder nos champs ?
- GA-ruuu-DA ! GA-ruuu-DA !
répondirent en cœur les soldats.
- Quiiii tourne le sang écarlate en jais mais fuit les veilleurs venus ?
- LE KA’AS ! LE KA’AS ! LE KA’AS !
- Quiiii craint sa femme autant que les autres le craignent ?
- LE STYX ! LE STYX ! LE STYX !
- Et enfin, quiiiii a soumis le Garuda, fait fuir le Ka’as et ne craint pas le Styx ?
- C’EST NOUS ! C’EST NOUS ! C’EST NOUS !
- Oooh brave veilleur, gardien du désert,
Choisis ta couleur, préviens tes adversaires,
Car si Ruyn est avec toi, la défaite tu ne connaitras
Soit vaillant et honore Korrul, en te drapant :
DE POURPRE ! DE POURPRE ! DE POURPRE ! »


Le chahut gagna toute la cantine, des cuisines au mess des officiers qui accourent pour mettre un terme au brouhaha. Ces chansons de soldats, Tirdad en connaissait légion, Ruyn sait qu’elles sont appréciées des hommes du rang. Le haut-commandant ne voyait pas d’un bon œil le manque de discipline qu’entrainaient ces débordements d’euphorie. Un soldat ne doit pas se laisser distraire, sur un champ de bataille c’est autre chose, mais à la caserne il fallait savoir se comporter, comme les miliciens de Matroos. Excepté qu’ici c’était Korrul, et le polissage de l’armée n’était pas très bien accepté. Tirdad fut bien évidement reconnu comme l’instigateur des troubles et fut assigné au nettoyage des speeders Z450.
Après à peine une demi-heure de travail, il grimpa dans le cockpit d’une des machines et abaissa la verrière. Il se drapa dans sa cape comme si c’était une couverture et se décida à piquer un petit roupillon…
Quelques heures plus tard, la verrière s’ouvrit et un pilote bondit à l’intérieur de son siège. Tirdad se réveilla en sursaut et se releva :

« Non d’une charmeuse, il se passe quoi ?

- Une urgence, assied toi et sangle toi. »

Avant qu’il n’ait put répondre, la verrière se referma et lui cogna la tête, accroupit il voulut protester mais une soudaine marche arrière le colla à la vitre du cockpit. Puis le speeder fusa vers l’avant, comme si son pilote était pressé. Il retomba en arrière sur le siège de copilote et se sangla prestement, il fixa le nom gravé sur l’épaulière du pilote : Farrow Nucingen.
Il était bien avancé…

Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
MESSAGES : 739
INSCRIT LE : 07/05/2012
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Ven 31 Mai 2013 - 3:49

D'un rire simple et léger, elle ponctua la remarque de son élève à propos de Tirdad et lui. Et alors qu'il se mettait en place face à elle, prêt à commencer le combat, il s'arrêta pour poser une question à son maître. Celle-ci, haussant les épaules, répondit en toute simplicité :

" Et bien, je crois que je n'étais pas loin d'être pareil lorsque j'étais plus jeune. Certes, cette insolence est apparemment restée pour Tirdad alors qu'elle m'a quitté lorsque j'ai grandit, mais tout s'apprend. Y compris à rester calme et à garder son sang-froid. J'étais loin d'être aussi sereine à mes débuts. J'étais même plutôt du genre à foncer dans le tas la première..."

Elle rit à ces souvenirs, se remémorant les entraînements et combats où elle sautait sur la cible sans prendre le temps d'analyser la situation. Elle reprit :

" Mais j'ai remarqué que tu contenais très bien tes émotions toi aussi. Il est rare que je te vois agacé ou céder à l'énervement. C'est bien. "

Elle lui sourit, et en profita pour l'attaquer. Son coup se porta vers ses pieds, ce qui obligea le jeune homme à reculer, mais il para parfaitement le second coup qu'elle porta plus haut, sans se laisser surprise. Un fin sourire de fierté apparut sur les lèvres d'Enaïa en le voyant faire. Il avait déjà tellement progressé.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Ven 31 Mai 2013 - 11:26

Sous la surprise, Thélador haussa les sourcils. Ainsi son maître avait eu l'âme fougueuse d'une enfant irréfléchi, voir tête brûlée ? La révélation ne manqua pas de le faire sourire. Il ne s'était pas imaginé une telle scène ! Pourtant à y réfléchir, lui même n'avait pas été si loin... Du moins avant son arrivée à Korrul. Combien de fois avec Delian avait-il franchi les interdits au nom de l'amusement, et de l’insouciance ?
La réalité du monde l'avait par la suite sauvagement rattrapée, et dépouillée de son âme enfantine pour faire de lui l'homme réservé qu'on connaissait aujourd'hui. Mais il fut un temps où la conséquence de ses actes n'avait été qu'une notion floue à laquelle il accordait aucun crédit.
Il se joignit au rire d'Enaïa de bon coeur. Ces souvenirs étaient de loin les meilleurs de sa vie, et comme lui son maître devait parfois regretter d'avoir grandit et connu le poids des responsabilités qui donnait à la vie adulte tout son goût amère.
Peut être avait elle raison après tout, Tirdad n'avait peut être pas encore subit cette épreuve de la maturité, et cela ne faisait pas forcément de lui un idiot. Juste un enfant dans le corps d'un adulte.
Grandirait-il seulement un jour ?

Voyant le bras droit se mettre en position, Thélador l'imita tout en rougissant sous son compliment à propos de son "sang-froid". Pourtant, modeste le matroscien lui expliqua :

-Je ne dirais pas que je "contiens" mes émotions. En fait ... C'est là tout mon problème, je les rejette simplement. je les met de côté, si bien qu'elles s'accumulent inlassablement jusqu'à ... "la cassure".

Se confessant sur sa faiblesse, le Matroscien eut une pensée pour Lalah et le baiser qu'il lui avait volé, et pour Azeor, le jour où poussé à bout il avait fracassé toute sa frustration jusqu'à voir le pilote faiblir sous ses mots accusateurs et blessants. Il ravala une grimace devant le dégoût qu'il s'inspirait à lui même, et presque naturellement para l'attaque d'Enaïa.

-J'essaye à présent de ne plus m'y laisser prendre... Les colères d'un homme calme sont toujours plus destructrices qu'un impulsif, et j'aimerais ne pas trop m'y adonner. J'ai déjà causer trop de tord...

Avec souplesse, il se décala sur la gauche, fit une parade avant d'essayer d'atteindre son Maître à l'épaule.

-Parfois j'ai l'impression, que si je n'apprend jamais à me "réguler", je finirais aussi lunatique que mon père...

Ajouta-t-il plus bas, d'un ton pensif. Il espérait qu'au côté d'Enaïa il apprendrait aussi à mieux gérer ses émotions pour ne pas les décharger sur le pauvre qui avait eu la mal chance d'ajouter la goutte de trop.



avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Lun 3 Juin 2013 - 13:53

Attentive et concentrée, Enaïa écoutait son élève parler de ses émotions. Ne pipant mot, elle le laissa écouler tout ce qu'il avait sur le coeur, ou presque, et se confesser sur ses colères rares mais dévastatrices. La jeune femme ne le lâchait pas des yeux tandis que les mots coulaient. Et silencieuse, elle para son coup à l'épaule.

Revenant vers lui d'un pas rapide et d'une attaque dans la côte qu'il évita de justesse, elle tourna doucement, l'obligeant à bouger sur ses positions. Lorsqu'elle fut certaine qu'inconsciemment, il avait compris qu'il ne fallait pas qu'il reste statique, elle reprit la parole :

" Gérer ses émotions s'apprend, comme toute chose. Savoir que tes colères font du mal et qu'il faut que tu les maîtrises, est déjà un grand pas. Beaucoup de personnes ne se rendent pas compte de ça. "

Leur bâton s'entrechoquèrent et la jeune femme recula. Se remettant en garde, elle posa un regard compréhensif sur le jeune et fixa ses prunelles turquoises.

" Parfois, il ne faut pas avoir peur de laisser aller ses émotions. Il ne faut pas devenir un pauvre être sensible et tremblant à la moindre chose, ni au contraire, devenir une statut de pierre qui semble ne rien ressentir. Mais il faut évacuer de temps en temps, lorsque le moment s'en fait sentir ou que l'occasion se présente. "

Elle désigna la salle d'un vague mouvement de main et reprit :

" Cet endroit a vu nombre de mes colères passer par ici. Les mannequins d'entraînement aussi. Et en ressortant, je n'étais jamais aussi calme. S'isoler est un bon moyen de pouvoir faire un point et évacuer. A force, tu sauras maîtriser tes émotions et les canaliser. Tu sauras qu'en cas de besoin, un endroit ici ou ailleurs, t'attend pour te défouler. "

Une étincelle malicieuse traversa ses yeux dorés et vivement, elle attaqua son élève aux pieds. L'obligeant à reculer rapidement, jusqu'à ce qu'il se retrouve accoler au mur.

" Ce soir par exemple, est un excellent moment pour te défouler. "

Dit-elle en assénant un violent coup de bâton qui percuta le mur juste à côté du visage de Thélador. Un sourire amusé et défiant étira les lèvres de la jeune femme tandis qu'elle se préparait à rattaquer.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Mer 5 Juin 2013 - 13:04

Leur échange s'intensifia . Par certains côtés on pouvait presque voir dans leurs gestes calculés, la rigueur d'une chorégraphie longuement travaillée. Si l'oreille du Matroscien écoutait les paroles de sa maitre, son regard, lui, courait sur son corps, cherchant le moindre indice qui pouvait le prévenir d'une attaque à venir.

Pourtant, il n'attaquait pas. Il se contentait de se défendre, si bien qu'il se retrouva bien rapidement acculé au mur.

*Zut*

Songea-t-il en comprenant son erreur, alors qu'Enaïa lui montrait comment se défouler correctement pour ne pas se laisser submerger par ces émotions. Parfois, il lui trouvait quelque chose de terrifiant ! Elle s'amusait visiblement de son air interloqué, car une étincelle de malice brillait dans son regard.

-Vous voulez que je me défoule ... Tout en m'exerçant ?
Récapitula-t-il, hésitant. L'idée était plus que judicieuse mais ... La perspective d'aller rechercher ses frustrations pour les laisser remonter alors qu'il avait un bâton entre les mains lui semblaient ... Dangereuse. Même contre un simple mannequin.

Il se mordit la lèvre, et retourna la question dans son esprit. Cela valait peut être la peine d'essayer, ce n'était pas faux. Voyant qu'elle avait repris une attitude d'attaque, Thélador se prépara à parer. Il prit soin cette fois à ne plus se laisser piéger contre un mur. Concentré, il essaya plusieurs parades, mais sans parvenir à se lâcher complètement. Maintenant qu'il avait exposé son "problème" il réalisait à quel point il se contenait. Ce combat était fictif... Et il le savait. Et il muselait toujours sa fureur, et sa force ne venait que de sa concentration et des acquis en combat. Même en essayant d'imaginait qu'il combattait contre Tirdad, ou même contre son père, son imagination n'était pas assez puissante, et il ne voyait qu'Enaïa.

-J'y arriverais pas... Je suis pas colère contre vous. Remarqua-t-il alors que son arme parait une nouvelle attaque qui visait ses genoux.

-J'ai pas envie de vous faire du mal... Expliqua-t-il réalisant à quel point, son esprit était totalement concentré sur le simple fait de se prêter à l'exercice. En comparaison avec l'état de transe coléreuse qui l'avait traversé quand le forban avait blessé Lalah, il se trouvait presque inoffensif alors que son bâton tentait une attaque vers le flanc de son maître.


avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Sam 8 Juin 2013 - 6:26

" J'ai pas envie de vous faire du mal... "

Enaïa le regarda, surprise et mit enfin un point final au problème de son élève. Il n'arrivait pas à se projeter. Il ne voyait rien d'autre qu'elle, son Maître inoffensif. Alors, grimaçant, la jeune femme recula, pensive, tout en parant les attaques molles et sans danger de Thélador. Il lui fallait quelque chose pour se réveiller, quelque chose qui le convaincrait que déployer sa colère maintenant était bien mieux que de le faire plus tard, sur un champ de bataille. Elle tenta un argument tout en évitant un autre coup de bâton :

" Tu prendrais le risque de garder cette colère en toi assez longtemps, peut-être trop, et risquer de tuer un allié, un ami, un proche à toi en ne pouvant la contenir lors d'un combat sur un champ de bataille? "

Elle cru voir une lueur de compréhension et de réflexion dans le regard de son élève, mais ses attaques ne changèrent pas de ton. Soupirant légèrement, elle fronça les sourcils et l'observa. L'instant d'après, elle fondait sur lui et lui enfonça son bâton dans l'estomac. Assez fort pour lui couper le souffle sous le coup, mais pas assez pour endommager son organe. Reculant d'un pas, elle en profita pour lui attraper l'épaule fermement. Agile, elle glissa son pieds derrière le genou droit du jeune homme et d'un coup sec, le fit plier et le laissa tomber à terre, sur le dos. Posant le bout de son bâton sur le thorax de son élève, elle le fixa sévèrement depuis sa position et souffla :

" Tu ne risques pas de me blesser. Ni même de faire du mal à un draoma avec cet esprit là. En continuant comme ça, et en gardant tout pour toi, tu risques de prendre conscience de tout ce que je viens de te dire trop tard. "

Elle laissa planer son regard qui s'était durci sur le visage de Thélador. Elle espérait seulement qu'il comprendrait où elle voulait en venir. Elle n'avait jamais usé de la force comme elle venait de le faire maintenant avec lui, n'en ayant pas montré le besoin avec ses progrès formidables. Et elle ne regrettait pas tous les compliments qu'elle avait pu lui faire, mais justement, tous ces compliments avaient peut-être eu un effet un peu trop néfaste sur la conscience de Thélador. Non pas qu'elle avait été trop gentille, mais parfois, la dure force de la réalité et la véritable douleur permettait de revenir sur terre et de mieux prendre conscience de certaines choses. Si Enaïa avait placé tous ses espoirs en Thélador, c'est parce que malgré les difficultés , elle savait qu'il comprendrait où elle voulait en venir. Et elle savait, qu'il arriverait aisément à son niveau.

Spoiler:
 



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Lun 10 Juin 2013 - 13:33

Le coup le plia en deux. Son souffle lui échappa alors que paralysé par la surprise et l'intensité de l'attaque il laissait ses défenses ouvertes à d'autres assauts. Une fraction de seconde plus tard, il se retrouvait au sol, déconcerté par ce qui venait de ce passer. Dans un combat réel, il serait mort, songea-t-il alors que le bâton appliquait une ferme pression sur son thorax.
Il avait refusé d'attaquer le premier, et le voilà perdant. Le prix de sa retenue, comprit-il alors qu'il tentait de reprendre son souffle. Son maître venait de changer de méthode. Il aurait dû s'en douter... Puisqu'il lui avait ouvertement dit qu'il n'était pas en colère contre elle, elle avait eu tout intérêt à le secouer pour de bon. Malgré tout, il se sentait irrité par ce brusque changement. Son maître avait toujours fait preuve de patience, et voilà qu'elle exigeait à présent de lui des résultats immédiats ?
Ne comprenait-elle pas qu'il avait passé 22 ans de sa vie à encaisser ? Qu'il était de ces hommes qui hochaient simplement la tête, en gardant l'air impassible. Un haussement de ton de temps en temps, mais rien de plus pour exprimer son désaccord.

Sa respiration était saccadé par l'effort précédent. Fugace, une expression vexée passa sur ses traits, puis elle se dissipa sous les traits de son impassibilité. Enaïa avait raison... Pourquoi lui en vouloir alors qu'elle venait de lui dire la strict vérité ?! Il s’apprêtait à balayer sa frustration, mais comprit brusquement que non, il lui fallait l'utiliser, non la repousser !
Un élan de compréhension, le fit froncer les sourcils. Dans un mouvement vif, il se redressa. Sans qu'un seul mot n'ai franchit ses lèvres. Il se demandait si Enaïa allait vraiment essayer de le pousser à bouts... Ce qui risquer de prendre un certain temps, quand il y réfléchissait ... Vu qu'il n'avait pas réussi à se résoudre à toucher à un cheveux de son père alors que celui ci avait tenter de le tuer, et qu'il s'était contenté de fuir lorsque Lalah lui avait briser le coeur...

*Lalah*

Pensa-t-il en sentant son coeur se compresser au souvenir de leur adieu et l'envie de frapper fut immédiate. Inconsciemment il serra les dents, mais la seconde d'après il avait fendu l'air en direction de son maître. Le bruit fracassant que firent leurs bâtons à leur impact, informa Thélador que cette fois, il n'avait pas retenu complètement son coup...
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Ven 14 Juin 2013 - 3:37

Le regard doré et dur d'Enaïa croisa celui plein d'incompréhension et d'irritation de son élève Thélador. Ferme, elle ne bougea pas de sa position, son bâton toujours appuyé sur le thorax de son protégé. Elle prendrait le temps qu'il faudrait, le pousserait à bout jusqu'à ce qu'elle même soit pliée par la fatigue, mais elle réussirait à lui inculquer cette leçon. Qui était sans doute la plus importante. Pour son bien. 

Elle le vit froncer les sourcils, et une lueur d'espoir lui chatouilla l'estomac. Il semblait comprendre où son Maître voulait en venir. Et lorsqu'il se redressa d'un bond, Enaïa recula de quelques pas et se prépara à parer, au cas où. Ne le quittant pas une seule seconde des yeux, elle le vit qui semblait réfléchir ou peut-être remettre de l'ordre dans ses idées.  Et lorsque le coup jaillit, au moment où elle ne pensait pas qu'il arriverait, la jeune femme eut du mal à retenir un sourire fier et satisfait. Le choc des deux bâtons résonna dans la salle et elle sentit l'intensité du coup lui remonter le long des poignets. 

Elle ne dit rien pour autant. Des paroles à un tel moment étaient simplement inutiles et risquaient surtout de déconcentrer Thélador et de le renvoyer dans un état de mollesse et de culpabilité, qu'elle ne voulait plus voir chez lui. La compréhension dont il venait de faire preuve était un atout et une preuve qu'Enaïa avait eu raison de le prendre sous son aile. Elle ne s'était pas trompé en lisant la détermination dans ses yeux,ni en jugeant une force puissante autant physiquement que mentalement, qui restait à cultiver.

Alors, le combat repris. D'un pas rapide sur le côté, la jeune femme attaqua au niveau du bassin et son bâton s'abattit avec force dans le dos de son élève. Elle plissa les yeux et ne lui accorda plus aucun sourire, ou regard d'encouragement. Il avait compris. A lui de continuer. Le coup ne sembla pas l'affecter plus que ça, et au contraire, faisant volte-face , Enaïa évita de très peu le bâton en se baissant. 

" Parfait. "

Souffla-t-elle pour elle-même, alors qu'elle se remettait rapidement en garde puisqu'une nouvelle attaque se préparait.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Lun 17 Juin 2013 - 10:47

Esquives et attaques se succédaient avec fluidité. Les coups ne prenaient plus la précautions de se retenir. Parfois même, les parades ne venaient plus protéger, et le corps, alors, se devait d'encaisser. Pourtant à chaque fois la morsure de la douleur poussait à la réaction. 

Thélador n'accordait plus d'importance à la fatigue. Une partie de lui savait pourtant qu'elle était là, tout comme la douleur des coups reçus, mais cela lui semblait secondaire. A l'instant, la seule chose qui comptait était que ses jambes parvenaient toujours à le soutenir et qu'il suivait la cadence.

L'adversaire en face de lui n'était plus Enaïa. Plus à ces yeux tout du moins. Il ne s'agissait que d'un point fixe où sur lequel il pouvait abattre sa frustration. Car son véritable ennemi, celui contre il combattait vraiment, n'était autre que lui même.
Il avait cru que penser à son père pouvait faire sortir sa haine, et augmenter sa force, mais il s'était trompé. Cette haine là n'était pas ce qui le rendait vraiment triste et hargneux... Au fond de lui, il savait qu'il s'était fait une raison... Qu'il avait déjà tourné la page. 
Mais concernant Lalah, La blessure était toujours là. S'il s'obstiner à l'ignorer, cela ne l'avait pas fait disparaître pour autant. Peut être même, ne disparaîtrait elle jamais. Voilà plusieurs mois qu'il était parti et sa passion n'avait toujours montré signe d'épuisement... Et lorsqu'il se prenait, dans ses rares moments de liberté, à penser à elle, il ressentait toujours cette même colère envers lui même. Il se détestait d'être aussi faible. De ne jamais se résoudre à l'oublier, elle et les espoirs qu'il avait secrètement nourrit à propos de leur impossible idylle... Alors aujourd'hui, maintenant que Enaïa lui avait montré la voie, il pouvait enfin se débarrasser de toute cette frustration si longtemps accumulée. Il pouvait enfin éprouver ce corps faible contre la douleurs physiques. Qu'importe qu'il s'y casse les os... Cela serait toujours moins douloureux que de tomber amoureux de l'amitié. 

Il pouvait bien en mourir même. Cela n'avait plus d'importance... 

A cette pensée son bâton percuta celui de son maître. Le choc entre l'attaque et la défense fut tel que son arme se brisa net, dans un bruit sec qui rappelait celui d'une nuque brisée...
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Lun 24 Juin 2013 - 16:28

Les coups s'enchaînaient dans une cadence presque parfaite. Une chorégraphie d'attaques et de parades qui avait l'air si bien calculée. Les chocs entre les deux bâtons résonnaient dans la large pièce, le parquet au sol craquait sous les pas rapides mais agiles des deux combattants, tandis que leur respiration se faisait de plus en plus saccadée et rudes. Face à Enaïa, ce n'était plus Thélador, l'homme pâle et obéissant qui se battait, c'était un soldat comme un autre, dur et ferme dans ses coups. Et la jeune femme le ressentait. Laissant la douceur de côté, elle avait du rapidement s'adapter lorsque son élève s'était montré subitement pugnace. Mais elle aimait ça. Alors, agile, rapide et souple, elle parait et attaquait comme si elle se battait contre n'importe quel autre soldat.

Lorsque le coup rude de son élève rencontra la défense solide d'Enaïa, le choc résonna bien plus que les précédents et le bout de bâton du matroscien glissa à terre dans un roulement de bois. Le combat sembla se suspendre à ce moment là durant quelques secondes. Relevant les yeux vers son protégé, la jeune femme esquissa un sourire et d'un bond, tenta de le remettre à terre. Mais l'adrénaline toujours présente, il l'évita rapidement et tout deux se retrouvèrent vite en train de lutter à mains nues. Loin d'être très efficace en combat rapprochée, la Bras-droit se sentit vite perdre en domination et du encaisser autant qu'elle le pouvait la force de son élève pour rester debout. Sentant ses muscles se tétaniser face à la force physique supérieure de Thélador, elle réfléchit rapidement avant de se détendre brusquement. Se laissant subitement faire et dominer, elle attendit que son élève relâche la pression sous la surprise avant de l'éloigner d'un coup de pied, et en profita pour reculer de plusieurs mètres. Reprenant son souffle, elle vrilla un regard presque sauvage sur lui avant d'apercevoir le bâton intact à l'autre bout de la pièce. Il suivit ses yeux, le vit aussi et dans un dernier échange de regards, se précipitèrent tout deux dessus. La course ne dura que quelques secondes mais fut intense. Et l'arrivée brutale. Chacun pensant que l'autre freinerait, ils se percutèrent violemment et se retrouvèrent tout deux à terre, quasiment K.O.

Se frottant la tête, allongée sur le parquet, une jambe sur le torse de son élève, l'autre au-dessus de sa tête, Enaïa se mit à rire doucement, puis plus fort. Se redressant doucement en position assise, elle donna un léger coup de pied dans les côtes de son protégé pour le secouer et finit par se lever en soufflant. Tendant la main à Thélador pour l'aider, elle lui tapa l'épaule et lança :

« Bats-toi comme ça tous les jours, et je ne donne pas cher de ma peau à la fin de ta formation. »

Elle lui adressa un clin d'oeil encourageant et complice, et levant les bras au ciel, se fit craquer la colonne vertébrale en grimaçant, un large sourire de satisfaction aux lèvres.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Ven 28 Juin 2013 - 10:01

La rage était devenu son nouveau sang. La source de son énergie. Elle vibrait dans chacun de ses muscles, et guidait ses coups. Ainsi, lorsque son bâton se brisa net, il eut un instant d'indécision, mais l'attaque d'Enaïa l'intima à poursuivre au corps à corps.

Rapidement, il comprit qu'il avait le dessus. Sa force surpassait celle de son maître, et pourtant il ne lui vint pas à l'esprit de freiner le combat. Il voulait la soumettre. Il voulait gagner.

Il lui avait suffit de penser cette phrase pour repousser la fatigue, et voilà qu'enfin il la tenait. Pourtant, il eut un moment d'hésitation : la chose lui semblait trop facile... Et de fait, elle l'était, car ce n'était qu'un piège, et le pied de son maître vint rapidement le cueillir pour le punir de son laissé allé.

Son souffle commençait à devenir douloureux. Il devait écourter la lutte au plus vite si il ne voulait pas s'effondrer... Alors seulement il vit le bâton.

*Je l'aurais avant elle*

Songea-t-il sauvagement en se jetant vers lui. Mais apparemment, elle avait du penser à la même chose car elle ne freina pas plus que lui, et avant d'avoir comprit quelque chose, Thélador se trouvait les quatre fers en l'air au même titre qu'Enaïa. Le souffle court, il reprenait enfin ses esprits. Clignant plusieurs fois des paupières, il commença à sentir affluer la douleur.

Il puait la transpiration, et Enaïa aussi. Il l'entendit rire, et tourna un regard interloqué vers elle sans comprendre. Lui en était encore à comprendre il s'était retrouvé là. Comme pour lui arracher une réaction, la jeune femme lui lança un coup dans les côtés et il poussa un léger gémissement accompagnait d'un grimace... Heureusement pour ses jambes épuisées, une main d'aide se tendit pour qu'il puise redressé. Loin de la refuser, il l'empoigna vivement, et se laissa hisser, content de ne pas avoir à se remettre sur pieds seul.
Il avait encore le souffle court, et passa ses mains sur ses genoux comme pour se soutenir lui même, il leva un oeil septique vers le bras droit qui semblait rayonner.

-Ne vous fichez pas de moi... Comment pourrais-je rattraper votre niveau en seulement deux ans ?  

Demanda-t-il en fronçant les sourcils. Contrairement à elle, il semblait plus perplexe que soulagé par cet échange. Il se sentait ... Vidé... Autant physiquement que moralement, et il cela le perturbait. En fait, cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas sentit en paix avec lui même, et pour cela, il venait de se rendre comme que jusque là son esprit n'avait été que conflit.
Il se passa une main dans les cheveux et soupira.

-C'est bizarre ... Je pensais que m'imaginer contre un forban, ou même contre mon père me donnerait plus de hargne ... Mais en fait... C'est pas à ça que j'ai pensé vers la fin...

*Crétin, pourquoi tu lui dis ça ?!*
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Dim 30 Juin 2013 - 11:31

Ne vous fichez pas de moi... Comment pourrais-je rattraper votre niveau en seulement deux ans ?

Enaïa sourit, mais ne s'attarda pas à répondre à une telle interrogation. Elle le savait, Thélador se rendrait bien vite compte qu'en quelques mois à peine, il avait rattrapé le niveau de bien des apprentis Veilleurs , présents ici depuis un an. Sa maturité, son expérience et sa détermination lui avait donné un atout supplémentaire. Et même si un profond doute régnait encore dans l'esprit du jeune homme, son maître, elle, n'avait aucune inquiétude à son sujet.

Posant un regard chaleureux sur son élève, elle le dévisagea rapidement et sourit en le voyant presque perplexe. Se vider entièrement de sa colère était presque attristant quand on avait pris l'habitude de vivre avec. Elle le savait si bien. Pourtant, une fois cette étape franchie, la paix intérieure était si reposante et stimulante, que l'on repasserait volontier par un tel entraînement pour ne plus ressentir une seule once de haine. Et la force qui en découlait était si puissante et maîtrisée que cet abandon de rage n'était qu'un petit sacrifice pour un gain immense.

La remarque de Thélador lui fit tout de même froncer les sourcils. Alors qu'elle était en train de ramasser les bâtons, elle se redressa et le regarda, surprise. Elle ouvrit la bouche pour lui demander de développer mais se retint et se contente de l'observer. Soupirant, elle reprit sa tâche et souffla simplement :

" Si tu veux en parler Thélador, fais le. Mon oreille sera toujours là pour t'écouter et mon épaule pour te supporter. "

Elle savait que s'il avait fait une telle remarque, c'est qu'une certaine envie d'en parler le poussait à le faire. Mais elle comprenait aussi très bien, qu'une certaine retenue l’empêche de se livrer. Elle était similaire, lorsqu'il s'agissait de son père. Elle détestait aborder ce sujet. Alors elle ne l'obligerait jamais à parler de quelque chose, s'il ne le souhaitait pas réellement.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Dim 30 Juin 2013 - 15:47

Il se mordit la lèvre d'avoir pensé à voix haute. D'une main mal assurée il se frotta la nuque alors que son regard se plongea dans celui d'Enaïa... Assurément, il était plus que touché par sa proposition de l'écouter. Il l'a savait honnête et sincère ... Et c'est peut être ça qui au fond le dérangeait plus...
Son Maître était quelqu'un de si généreux et de tellement assurée !
Pouvait-il se permettre de lui raconter ses impaires, cette haine qu'il se vouait à lui même, et cette peur qui ne venait jamais face à la mort comme si il n'attendait qu'elle ? Pouvait-il lui dire que parfois il se sentait rien de plus qu'un corps vide de vie et remplit de colère depuis que la femme qu'il aimait l'avait repoussé ?
Pouvait-elle comprendre ? Elle qui était si ... Vivante ?

Il lui fit un demi sourire et l'aida à ranger le désordre qu'ils avaient semer, tout en cherchant, hésitant, ses mots.

-Merci ...

Lui semblait un bon commencement.

-Je voudrais juste savoir ... Est ce vous avez déjà regretté quelque chose ..? Quelque chose qui vous ronge tellement que vous craignez d'y laisser une part de vous même à force de pas parvenir à l'oublier ?

Expliqua-t-il évasif. Peut être comprendrait-elle... Peut être l'état dans lequel il se trouvait parfois était le lot d'autre et que finalement ... Il était pas seul au monde.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Lun 1 Juil 2013 - 14:28

Le silence reprit son droit sur la pièce à mesure que Thélador se mit à ranger la salle avec Enaïa. Finalement, un simple remerciement résonna et tira un fin sourire sur les lèvres de la jeune femme.

" Je voudrais juste savoir ... Est ce vous avez déjà regretté quelque chose ..? Quelque chose qui vous ronge tellement que vous craignez d'y laisser une part de vous même à force de pas parvenir à l'oublier ? "

Enaïa s'arrêta subitement, et doucement, se releva et frottant son uniforme sali par le combat. Se passant une main dans les cheveux, elle posa un regard interrogateur sur son élève et répondit dans un soupir :

" Bien plus que tu ne peux le penser. "

Elle balaya cette réflexion gonflante de gravité d'un sourire bienvaillant et reprit :

" Je ne sais pas ce qui te tracasse Thélador. Et je ne sais pas si je serais bien placée pour te répondre si tu souhaites m'en parler. Mais je pense pouvoir t'aider à trouver quelques réponses et une certaine paix, que j'ai moi-même appris à maîtriser au fil du temps. Nous avons tous un passé, une expérience qui forge notre caractère. Ne laisse pas quelque chose qui te gêne te plonger dans le noir. Sers t-en pour rebondir et devenir plus fort. Ton expérience sera unique et fera de toi un homme exceptionnel. "

Tout en parlant, elle s'était retournée pour se retrouver complètement face à Thélador. Son sourire toujours scotché aux lèvres, la confiance qu'elle avait gagné durant ces longues années de souffrance était visible et semblait inébranlable. Et elle espérait bien que son élève parviendrait à en faire de même.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Mar 2 Juil 2013 - 13:58

" Bien plus que tu ne peux le penser. "

Honteusement, Thélador se sentit grandement soulagé par cet aveux. Ne pas être seul au monde était parfois la plus tranquillisante des révélations... Avide, bien qu'il tentât de rien en laisser paraître, le jeune matroscien écouta la jeune femme lui faire part de sa réflexion sur le sujet. Ainsi donc, la colère et le regret pouvait être des moteurs pour devenir un homme meilleur, un homme plus fort ? Il se prit à étudier cette hypothèse avec soin avant que sa justesse ne le prenne. Evidemment ! Il fallait tomber si on voulait se relever. Et un trou, lorsqu'on sait où il se trouve n'est plus un piège, au contraire, il ne devient qu'un simple obstacle à franchir d'un bond !

Dépouillé de son mal aise, le Pâle pu pleinement se laisser au sentiment de paix qui l'envahissait... Ce que c'était bon de ne plus être en colère !

Un large sourire étira ses lèvres et il hocha la tête à l'adresse d'Enaïa. Laissant sa confiance reprendre le dessus il lui répondit en même temps qu'il le pensa :

-Comme votre expérience a fait de vous une femme exceptionnelle ?

Réalisant que le compliment avait réellement franchit ses lèvres, il sentit ses oreilles prendre le pourpre, et il détourna le regard en faisant mine de chercher quelque chose d'autre à ranger.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Mar 2 Juil 2013 - 15:07

Un éclat de rire franchit les lèvres d'Enaïa et résonna dans la pièce. Son regard doré croisa celui turquoise de son élève, et le sourire franc et sincère qu'elle lu sur ses lèvres lui fit chaud au coeur. Lorsqu'il détourna la tête, elle n'en fut plus que souriante et rit de nouveau, légèrement. Le compliment l'avait touché, bien plus qu'elle n'aurait pu l'avouer, mais Thélador semblait presque gêné d'avoir osé le formuler. Ses prunelles flamboyantes brillèrent d'un mélange de bienveillance et de malice, et, posant ses mains sur les hanches, elle répondit d'une voix chantante :

" Je ne sais pas si on peut me qualifier d'exceptionnelle, mais je suppose que si tu me le dis, c'est que je le suis un minimum. "

Elle lui adressa un clin d'oeil lorsqu'elle parvint à recroiser son regard. Plus sérieusement, elle reprit :

" Ce que tu me dis me touche profondément Thélador. Parce que c'est l'aboutissement de tout ce que j'ai enduré, de tout ce dont pour j'ai travaillé dur durant des années. Et que quelqu'un me le fasse remarquer me donne la satisfaction que ma souffrance, ma douleur, n'auront pas servis à rien. "

Elle s'approcha du jeune homme, et d'un geste chaleureux, elle posa sa main sur son épaule. Son regard ensoleillé se planta dans celui de son protégé et d'un sourire, elle lui souffla :

" Et tu verras, que tu éprouveras la même chose lorsque tu auras réussi à dompter tout tes démons. Quand ta colère se sera transformée en force, quand ta détermination t'aura permis de te relever encore et encore, malgré les chutes, les blessure. Et que la paix que tu en auras tiré, t'auras donné une puissance que tu ne t'imaginais pas et qu'avec elle, tu pourras servir Korrul dignement. Parce que tu le mérites. "

Elle pensait tout ce qu'elle disait. Thélador lui ressemblait tellement, et elle s'en rendait compte tous les jours un peu plus à mesure qu'elle apprenait à le connaître. Il était un espoir. L'espoir qu'une vie semée d'embûches et bercée de haine n'empêchait pas à une personne de devenir exceptionnelle.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Mar 2 Juil 2013 - 15:42

Le rouge lui avait presque envahi les joues lorsqu'Enaïa, modeste, affirma n'être qu'en partie exceptionnelle. Cette fois pourtant le matroscien se retint d'en ajouter plus... L'envie ne lui manquait pas pourtant de s'offusquer : évidemment qu'elle était exceptionnelle ! Ne voyait-elle pas la force et la prestance qu'elle dégageait ? N'avait-elle pas conscience que rien au monde ne semblait pouvoir la freiner ?!

Pourtant, il tint sa langue. Il craignait que ses compliments ne soient pas interpréter comme il le fallait... Elle pourrait croire qu'il essaye de la séduire... Elle pourrait se détourner de lui comme Lalah l'avait fait. A cette pensée, le vertige le prit. Non ! Il ne devait pas perdre son maître comme il avait perdu sa soeur ! Qu'importe les épreuves qu'Enaïa prétendait être aptes à le rendre plus fort, celle ci, ne pourrait que le détruire pour de bon.

Il chassa rapidement ses préoccupations, craignant, que son maître ne puise les deviner au fond de ses yeux alors qu'elle reprenait la parole. Il se sentit d'abord troublé par cette proximité, et cette confiance qui semblait habiter la jeune femme. Puis au fur et à mesure, il sentit grandir en lui un sentiment de ... fierté. Oui... Chose qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps, Thélador se sentait grand et capable... Il se sentait homme capable de devenir guerrier.

Il n'était plus "le matroscien", il n'était le "petit Gotruscos", il était le pupille de l'officier Vara'da, et avec elle, il serait capable du mieux. Il serait capable d'être ce qu'il n'imaginait pas encore, car il marcherait sur ses traces, et qu'il suivrait son enseignement. Et enfin sa vie prendrait un sens : Celle de protéger Korrul. Imperceptiblement, il rehaussa les épaules et après un court silence il ajouta d'un voix décidée :

-Je deviendrais cet homme. Je vous suivrais jusqu'à le devenir, qu'importe ce qu'il me faut encore vivre et comprendre pour cela... Là où vous irez j'irais. Là où il y a apprendre, j'apprendrais. Là où il y a combattre je combattrais. Pour vous, pour Korrul, je deviendrais plus fort. Je vous en donne ma parole.  
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   - Ven 5 Juil 2013 - 3:15

Un simple sourire. Franc et lumineux. Qui brillait de fierté et de joie, devant cet élève qui valait tant d'espoirs. Elle avait eu réussi de placer sa confiance en lui. Il la méritait et le rendait si bien. Elle se sentit presque émue lorsqu'il lui répondit qu'il  la suivrait n'importe où pour devenir l'homme qu'il fallait. Oui, en fait, elle était vraiment émue.

Donnant une tape amicale sur l'épaule du jeune homme, elle ne le quitta pas du regard et souffla :

" Tu es déjà digne de protéger Korrul. Bien plus que certaines personnes qui sont nées ici. Tu es déjà en passe de devenir un homme extraordinaire, j'en suis sûre. "

Laissant sa main retomber le long de son corps, elle lui adressa un nouveau sourire et fit le tour de la pièce du regard. Satisfaite du rangement opéré, après le bazar qu'ils avaient mis en se battant, la jeune femme reprit :

" Bien, je crois qu'un brin de toilette ne serait pas de trop après cet entraînement. "

S'étirant le long comme un félin gracieux après sa chasse, Enaïa soupira longuement, étouffa un baillement et se dirigea vers la sortie. S'arrêtant sur le pas de la porte, elle attendit que Thélador arrive à sa hauteur et lui dit, une dernière fois :

" Ne doute plus de toi Thélador. Car la confiance que tu commences à ressentir est celle qui te faut exploiter maintenant. Je serais dans mon appartement si tu as besoin de parler. "

Un dernier sourire, et elle se détourna pour disparaître au coin d'un couloir. Thélador serait un homme à l'avenir unique et extraordinaire.

Spoiler:
 



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Opération "Desert Storm"   -

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum