AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Boîte à courrier de Venycia

avatar
Bourgeois

On m'appelle Venycia Howk


Infos Personnage
RANG: Thélador Gotruscos, Elior Gotruscos, Solomon Valyssar, Varen Shei'Arcath, Coco du Rico, Jack Belfort, Delian Howk, Errol Parhelion (Moda l'Imposteur), Nodin Kellen (Günel), Miobë Shei'Arcath, Talis Hadmas, Neylie Valyssar, Hiempsal Saule, Ebenezer Eisenheim
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte ● Famille Marchande Gotruscos / Famille Bourgeoise Howk
MON AGE : 18 printemps.
Féminin
MESSAGES : 378
AGE : 26
INSCRIT LE : 13/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Kathy
Joyaux : 1356
http://www.ile-joyaux.com/t1523-cher-journal http://www.ile-joyaux.com/t1507-venycia-howk-gotruscos
Posté dans Boîte à courrier de Venycia   - Sam 20 Avr 2013 - 7:13

Une jolie boîte en bois sculpté de motifs floraux est précieusement rangée dans le fond de la valise qui suit Venycia entre la demeure Gotruscos et la demeure Davil, selon l'endroit où elle choisit de passer son temps quand Delian n'est pas là. Il faut d'ailleurs parfois un peu de temps pour qu'elle reçoive son courrier, selon où il est envoyé et où elle se trouve.
avatar

On m'appelle Delian Howk


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 309
AGE : 20
INSCRIT LE : 16/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Navih
Joyaux : 10
Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Dim 21 Avr 2013 - 5:05

Lettre de Delian Howk à l'attention de Venycia Gotruscos
    Envoyée Loredas 11 Surrak. Reçue le lendemain dans l'après-midi.




Chère Venycia,
Quelle ne fut pas ma surprise de recevoir une lettre de ta part, toi qui vis si près de chez nous. Je ne te demanderai pas ce que tu as fait pour mériter cet enfermement, bien que la curiosité soit forte. La petite Venycia aurait-elle décidé de devenir une rebelle durant mes années sans permissions? Moi qui te vois encore comme il y a cinq ans, ne m'arrivant même pas à l'épaule, toute menue dans ces robes de femmes faisant un si drôle d'effets sur une enfant. Mais je suppose que tu as bien grandi. C'est fou ce que le temps peux passer sans qu'on s'en rende vraiment compte.

Assez de nostalgie. Je compatis à ta détresse. Mes parents aussi ont du mal à se faire à l'idée que la vie de Soldat, même biologiste, ne soit pas réellement compatible avec le mariage. A vrai dire, il n'en démordent toujours pas. Alors que je ne suis en permission que depuis quelques jours, ils commencent déjà à me baratiner à propos de la fille d'untel qui aurait bien grandi ou de celle d'unetelle qui sera une grande héritière. Trop d'argent et trop de manigances. C'est fou ce que la vie à la Milice parait simple et calme à côté de la vie de famille. Mais comme tu le sais, les choses amusantes commencent enfin. Un bal de cette très chère cousine, à la fois pour fêter ma permission que pour festoyer tout court. Comme tous, il risque d'être fort amusant.

J'écris cette lettre juste avant le début de la reception, apprêté comme il se doit. Cela fait un bien fou de porter des vêtement raffinés et beaux. Les Miliciens ont vraiment un goût trop prononcé pour le noir et les affaires lourdes. Je donnerai discrètement cette lettre à ton frère. Le compte rendu sera pour une prochaine fois je le craint. Je regrette de ne pouvoir te compter parmi nous petite Venycia.

Mes plus sincères amitiés et compassions à toi,


Delian


PS: la lettre pour Cleo lui a été remise. Elle avait l'air heureuse de recevoir de tes nouvelles.



avatar

On m'appelle Delian Howk


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 309
AGE : 20
INSCRIT LE : 16/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Navih
Joyaux : 10
Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Dim 21 Avr 2013 - 7:46

Lettre de Delian Howk à l'attention de Venycia Gotruscos
    Envoyée Middas 14 Surrak. Reçue le lendemain.




Chère Venycia,

Je me demande d'autant plus quels sont ces petits plaisirs interdits. Pour ce qui est de l'ennuie je te comprend. Avant de partir pour la vie de la Milice, ma vie aussi me semblait bien ennuyeuse. Mais finalement ce n'est qu'une question d'état d'esprit. Si on se dit que le vie est trépidante et qu'on arrive à voir l'amusement là où il n'est pas évident, tout peut devenir agréablement vivable. Mais je dois avouer que la Milice est tout de même plus passionnante que la bourgeoisie. Peut-être pourrais-tu te lancer dans le commerce ou demander à ton père de t'enseigner les base du marchandage. Ça ne pourra que te faire oublier tes si preux et beaux prétendant. Et l'odeur de ceux-ci aussi...

Je dois t'avouer que je suis actuellement entrain de bien rire. Je te vois si mal, toi la jeune Venycia, dans les bras d'un vieux crouton insipide. La jeunesse est faite pour être vécue. Et puis une jolie jeune femme comme tu l'es surement doit avoir de nombreux jeunes prétendants, ne soit pas si défaitiste. Tu as 17 ans, je suis sûr que dans pas longtemps un beau prince charmant va venir t'enlever dans son grand vaisseau.

Pour ce qui est de la fête, mon enthousiasme est vite retombé. Aucun ragot n'a réellement eut le temps de parvenir à mes oreilles. A peine les premières femmes à marier furent-elles arrivées que ma chère famille, notamment ma mère et mon grand-père, m'a collé dans leurs bras. J'ai passé toute la soirée à danser et à parler de la "vie si trépidante que doit avoir un preux soldat de mon envergure". La bonne blague. Et si ma vie n'étais pas le centre de conversation de ces dames, c'étaient leurs fortunes et héritages qu'elles s'amusaient à étaler sous mes yeux. Avec une sacrée dévotion je dois l’admettre, car certaines ont faillis se crêper sérieusement le chignon. Ce fut là, surement le plus drôle moment de ma soirée. Cependant, les autres convives ont eut l'air de bien s'amuser, comme toujours avec ma chère cousine Lisbeth.
A la première occasion j'ai réussis à m'enfuir pour aller prendre l'air. Puis je suis finalement allé me coucher. Le lendemain, mère m'appris que trois des jeunes filles n'avaient pas arrêté de l'harceler pour savoir où j'étais... Tellement de succès et tellement peu d’intérêt. Voila bien ma part de Davil.

Et pour ce qui est du rose et bleu chez les miliciens... Je vois mal mon commandant avec des perles et des broderies. Les cicatrices ne s'accordent pas vraiment bien à toutes ces délicatesses. Je n'ai heureusement aucune marque du genre. J'ai finis ma formation de soldat sans trop de problème et je doit avouer que la vie de Biologiste est bien plus paisible et pacifiste. Et surtout passionnante. T'ai-je dit que je partais pour Korrul à la fin d'Andur? Je serai en mission scientifique. Je doit me familiariser avec la faune et la flore Korrulienne et comprendre comme la vie se développe dans ces terres arides. Je brûle d'impatience d'y être. Je ne reviendrais cependant pas de si tôt sur notre terre natale.

En ne t'ignorant agréablement pas,


Delian

avatar

On m'appelle Delian Howk


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 309
AGE : 20
INSCRIT LE : 16/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Navih
Joyaux : 10
Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Dim 21 Avr 2013 - 17:53

Lettre de Delian Howk à l'attention de Venycia Gotruscos
    Envoyée Fredas 16 Surrak. Reçue le lendemain.




Chère Venycia,

Je suppose que pour ce qui est du mariage tu as raison. Ou plutôt ce que tu dis exprime la raison. Mais tu dois bien te souvenir que je n'ai jamais été de ce qui préféraient les voix de la raison à celles du cœur.

Pour ce qui est de tes problèmes j'étais en fait plus ou moins informé de ton "cas". Durant de la réception de Loredas dernier, j'ai eu vent de quelques histoires entre les piaillements de mes prétendantes - n'est ce pas une affaire d'hommes ça normalement, courtiser? Passons! J'ai donc entendu quelques histoires pas bien glorieuse sur les Gotruscos en particulier toi, petite Venycia. Et j'ai l'honneur de t'apprendre que tout ce que tu penses qui est dit sur toi l'est bel et bien!
C'est fou ce que les femmes prennent du plaisir aux ragots. Et j'ai peur que se ne soit en fait une maladie sacrement contagieuse, car nombreux étaient les hommes qui se prêtaient à ce jeux là, eux aussi. Tachons de ne pas les côtoyer, ces cancaneurs, sinon nous finirions peut-être par tomber malade nous aussi...
Que tu finisses par m'avouer ton fardeaux de plein grès me plais. Et me conforte dans l'idée que tout ces racontars le sont effectivement. Les gens sont si fort pour hyperboler la vérité. Et ne t'en fait, je ne porte aucun jugement sur toi. Hormis peut-être que tu as bien grandi, petite Venycia. Les jeux charnelles sont bien tentant je te comprend. Et le vin de Gernie si enivrant... Crois moi je suis passé par là quelques fois moi aussi. Peut-être pas avec des hommes, mais je suis passé par là. Et la frontière entre amitié et amour est parfois si mince que l'alcool nous illusionne en la rendant inexistante le temps d'une... je ne trouve pas de meilleur mot que: cuite. Et puis je ne pense pas que tu te formalisera de ce mot peu protocolaire. La Milice déteint peu à peu sur ma bonne éducation. « Malheur à mon âme » dirais Lisbeth.

Sache que je ne t’apprécie pas moins à cause de tes erreurs passés. Enfin, les autres appelleraient ça des erreurs, moi je parleraient plus d’expérience de jeunesse. A croire qu'ils les ont laissé à leurs derniers anniversaires, leurs souvenirs de jeunesse. Mais nous on y est en plein dedans. Alors pourquoi se priver?

Ne désespère pas petite Venycia. Je suis sure qu'un jour il viendra ton preux prince au cœur suffisamment pure pour voir à quel point tu l'es au fond.

Mes amitiés toujours aussi sincères,


Delian

avatar

On m'appelle Delian Howk


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 309
AGE : 20
INSCRIT LE : 16/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Navih
Joyaux : 10
Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Lun 22 Avr 2013 - 8:52

Lettre de Delian Howk à l'attention de Venycia Gotruscos
    Envoyée Sundas 18 Surrak. Reçue le lendemain.




Vanycia,

je ne m'embête pas à croire tout ce que ma cousine raconte ou je serais tombé bien bas. Voir au fond du gouffre. Alors je suppose que mon âme ne sera pas gâchée pour quelques mots.

Pour ce qui est de ton prince charmant que tu crains en retard, j'aurais envie de dire « mieux vaut tard que jamais », mais je pense finalement que cette phrase n'est pas des plus consolantes. Mais crois moi. Entant qu'homme je peux te le dire: nombreux sont ceux qui rêverait d'une femme qui les laisseraient faire ce que bon leur semble et qui en profiterait à son tour. J'en connais peut-être, mais ils ne conviendront jamais à ta famille, ni à toi je suppose.

Cependant je découvre en toi une âme finalement bien idyllique. Tu cherches donc aussi l'amour et l'envie de fonder une famille se fait sentir. Sache que dans ce cas tu peux remonter dans ta propre estime. La personne qui rêve de bonheur et d'amour ne peux être aussi gangrénée que tu le crois. Mais il est vrai que les recherches doivent être dure avec des parents t'enfermant en haut de leur tour, gardée par le dragon aux aisselles fumantes. Je te plains de devoir te marier avec celui-ci avant l'automne. Je ne sais pas comment je réagirai à ta place. Je suis vraiment attristé par ton sort. Moi qui ai toujours en tête la petite et adorable Venycia, je ne peux que me sentir embêté de la voir livrée à un tel sort.

Sache que si je puis t'aider de quelconque manière que se soit je le ferais sans hésiter! Autant par convictions, car j'ai vraiment une antipathie totale pour ces mariages forcés et ces principes bourgeois et marchands si injustes et inhumains, que par amitié pour toi. Je ne peux me résoudre à te laisser dans une telle impasse. Alors n'hésite pas à me demander ce que tu voudras.

En espérant que tout s'arrangera au mieux,


Delian

avatar

On m'appelle Delian Howk


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 309
AGE : 20
INSCRIT LE : 16/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Navih
Joyaux : 10
Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Lun 22 Avr 2013 - 9:59

Lettre de Delian Howk à l'attention de Venycia Gotruscos
    Envoyée Fredas 24 Surrak. Reçue le lendemain.




Vanycia,

Je suis désolé de ne te répondre que maintenant. Mais sache que ta proposition m'a un peu retournée. J'avais la sérieuse impression d'avoir raté un chapitre ou d'avoir basculer dans un autre monde. A tord au final. Car en relisant tes dernières lettres j'ai enfin vu ce qui aurait du me paraitre évident. Mais comme tu l'a si bien remarqué, je ne suis pas doué pour lire entre les lignes d'autres choses qu'un livre de sciences. Et je m'en excuse, j'aurais peut-être du m'en rendre compte plus tôt et te faciliter la tâche en te le proposant moi-même. J'ai beau être intelligent, je peux être vraiment stupide des fois.

J'ai donc bien réfléchis à ta proposition. Au début j'ai eu du mal à y croire. Nombreux sont les points qui auraient été dur à faire passer auprès des familles. Premièrement, d'où me viendrais l'idée de t'épouser alors que je ne t'ai pas revu depuis cinq ans? Nous ne sommes même pas censés nous être contacté. De plus, mon départ pour Korrul aurait du me freiner dans le choix d'une femme. Mais finalement je me dis que ce plan est si fou et tordu qu'il pourrait bien marcher. Et dans le pire des cas c'est peut-être le coup de pouce qu'il nous faut pour remuer un peu nos vies. Ça vaux la peine de tenter notre chance. Sait-on jamais?

Je te dis donc oui. Dès que je recevrais ta réponse j'irais avertir ma famille de mon ''choix'', puis irais faire ma demande comme il se doit devant tes parents. Je suppose qu'au moment où ils auront acceptés - en espérant que le dragon n'ai pas fait sa demande - nous pourrons nous voir et discuter plus en détail des petites complications qui pourraient se présenter.

Vivement que je puisse t'admirer ma bien aimée.

Ton si parfait futur époux,


Delian

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Mer 15 Mai 2013 - 8:16

Lettre de Selim Shadow à l'attention de Venycia Gotruscos
    Envoyée vers la fin du mois de Velmos, l'an 1113. Reçue 7 jours après.




Damoiselle Gotruscos,

J'espère votre commerce prospère et votre famille heureuse et en bonne santé, la raison de ma lettre vous procurera, je l'espère, une belle et bonne nouvelle.
C'est avec un grand honneur et un immense plaisir que je vous invite, vous et quelques de vos proches, à me rejoindre le troisième loredas de Surrak à dix-sept heure tapante au sein du domaine Shadow pour fêter mon trente et unième anniversaire.

Afin de vous donner un aperçu de cet événement, voici son déroulement ainsi que son menu lors du repas qui sera donné en mon nom.

De 17h à 19h : Jeux en extérieur afin de profiter des derniers rayons que nous offrira Vama en ce jour radieux et bal masqué dont le thème à l'honneur sera le Ciel.
De 19h à 20h : Mise en bouche et dégustation de vin dans le grand salon.
De 20 à 22h : Repas d'Anniversaire.
Entrée : Omelette de Geai.
Plat de résistance : Cœur de Kansou Flambé.
Dessert : Duchesse Carmine / Foly Broise.
Digestif : Limoniak, (toutes les couleurs).
Boissons : Vin des caves Shei'Arcath, Eau et Sirop de Barbapa.
De 23h à l'Aube : Enchères et jeux d’intérieur.

Au plaisir de vous voir participer à cet événement.
N'hésitez en aucun point à me signaler votre présence ainsi que les biens que vous souhaitez mettre en enchère si vous prévoyez de participer à celle-ci.

Bien Cordialement,
Votre bien dévouée,


Dame Selim


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Jeu 6 Juin 2013 - 11:02

Lettre de Selim Shadow à l'attention de Venycia Gotruscos
    Envoyée vers la première semaine du mois de Surrak, l'an 1113. Reçue 7 jours après.




Ma Douce Amie,

Vous me voyez navrée de vous avoir adressé une lettre si formelle et si froide, j’aurais aimé y mettre plus de formes, mais celle-ci devait être identique aux autres par souci d’équité. Que devenez-vous ? Vos parents sont toujours contre le fait que vous puissiez librement converser avec le monde ? Nos petites fêtes me manquent, parfois je me surprends à y songer. Cela me fait doucement sourire.

Comme tu peux t’en douter, ma vie en ce moment n’est pas des plus palpitantes. Je n’ai pour le moment pas de nouvelles de Mahasaël, mon doux amant. Peut être est-il temps d’en changer ? Je ne sais, il y a quelque chose en lui qui m’intrigue… Je ne saurais dire quoi.

Depuis que je suis de retour dans la demeure familial, j’ai l’impression de mourir à petit feu. Ô ! Comme il semble loin le temps où nous jouions aux cartes, buvions, dansions et charmions les beaux messieurs. Dis-moi que tu joues encore, que tu séduis encore… Dis-moi qu’au moins, toi tu profites, que le temps des fleurs n’est pas encore fané.

Ma douce enfant, veux tu que je te confie un secret ?
Je crois que le temps me rattrape et veille que je rejoins les rangs des femmes de mon âge.
Un mauvais rêve me vint en tête, presque toutes les nuits. Je rêve qu’il fait nuit, qu’il pleut, et que je quitte ma chambre pour me glisser dehors nus pieds en tenue légère. Je vois deux yeux qui m’observent et m’attirent. Alors je cours, avec l’envie et en même temps la crainte qu’il m’attrape. Je cours sous cette pluie fraiche au clair de lune dans le petit labyrinthe de la demeure Shadow. La suite n’est que plus intéressante, car me voilà saisit puis prise sur ce petit banc de pierre froid. J’y prends plaisir, je crois… mais lorsque je regarde le visage de mon Bel Ami, ce n’est pas un homme, mais une bête qui me tient entre ses pattes.

Je me réveille dans tous mes états. Quoi de plus normal, une bête ! Je ne sais encore ce que cela signifie mais j’en ai fort peur.

Au plaisir de te voir bientôt,


Ton Amie, Selim.

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Jeu 13 Juin 2013 - 11:20

Lettre du Conseiller Aylin à l'attention de Venycia Gotruscos

    Envoyée en fin de mois de Surrak. Reçue 5 jours après. 





Très chère Venycia,

Comment vas-tu ma chère ? As-tu des nouvelles de ton époux ? Je te prie de m'excuser de ne pas t'avoir fait de visite lors de mon passage sur les terres d'Errande. Je dois avouer que mon séjour s'est prolongé mais pour diverses raisons familiales et commerciales. Sans doute es-tu au courant ? Ton époux et ma famille ont conclus un accord entre eux. Un accord concernant l'achat, la vente de pièces d'horlogerie et de pièces uniques pour la collection de ton cher mari. En effet, ma famille rénove les pièces et vous les vendez (le bénéfice étant partagé entre nous). Étant donné que mon père et mon frère cadet n'étaient pas plus emballés que cela à l'idée de commercer avec ta belle-famille, c'est moi qui m'occupe personnellement de ce contrat.

Ta requête est des plus intrigante et inattendue. En effet, tu sais très bien que je ne peux rien de refuser et je ne peux qu'accepter cette dernière car il me serait insupportable de ne pas te savoir à ton avantage ce soir là. Qui peut laisser un oiseau rare comme toi dans une situation aussi désespérée ? De plus, refuser pourrait ..... comment dire.... dégrader notre entente se qui me serait, tu le sais bien, insupportable. Je te joins donc à cette lettre, qui j'espère t'a plu et t'apporte une réponse qui te satisfera, une somme d'argent qui je pense suffira à être la plus belle ce soir là.

Je te prie de recevoir mes meilleurs sentiments Veny ainsi que mes meilleurs vœux de bonheur pour ton ménage. N'hésite pas à m'envoyer de tes nouvelles ainsi que toutes autres choses, j'essayerais d'y répondre au mieux de mes possibilité.

Je t'embrasse ma chère.



Zayn

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Ven 28 Juin 2013 - 15:36

Lettre de Zayn Aylin à l'attention de Venycia Howk

    Envoyée à la fin du mois de Malgak. Reçue 6 jours après.  





Veny,

Je me réjouis que la somme envoyée te convienne, j'espère que tu as pu trouver la toilette que tu souhaitais porter. De nature curieux, je me permet de te demander et n'en sois pas offenser, comment est cette dernière (couleur, tissu....) ? Dans tout le cas je suis sûre elle mettra ton teint en valeur.

Pour ton époux, je dois t'avouer que je n'ai pas de nouvelles du front car cette partie de la politique n'est pas mon domaine, cependant si il me vient des nouvelles de lui ou son bataillon je te les feraient parvenir dans les plus bref délais.

J'espère te voir bientôt à San Poséinos, cette ville est magnifique par sa culture, son activité, ses habitants.... bref je suis sûre qu'elle te plaira autant qu'elle me plait. Si tu passes par celle-ci passe me voir, je serais ravi de partager chez moi avec toi un repas.

Reçois mes meilleurs vœux de bonheur. Passer le Bonjour à tes parents de ma part. N'hésites pas à m'envoyer de tes nouvelles et j'espère te voir bientôt dans notre belle ville.
.



Zayn

avatar
Citoyen

On m'appelle Moda l'Imposteur


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : (Sant - Poseinos)
MON AGE : 31
Masculin
MESSAGES : 305
AGE : 27
INSCRIT LE : 28/12/2012
PSEUDO HABITUEL : Moda
Joyaux : 25
http://www.ile-joyaux.com/t1247-moda-l-imposteur
Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Mer 3 Juil 2013 - 3:15

Lettre d'Errol Parhelion à l'attention de Venycia Howk

    Envoyée trois jours après réception de la lettre de Venycia à Errol Reçue quelques jours avant le Bal.  





Chère Madame Howk

Votre  sollicitude est des plus touchantes, comme vous vous en doutez ce lâche attentat est la source d'un traumatisme physique des plus handicapants. Par chance ma vue n'a pas été endommagée mais ce n'est que pour mieux constater le cataclysme qui a frappé mon facies. Comme l'insupportable douleur qui en résultait le suggérait, cette blessure est considérable et irrémédiable. En revanche la vue de ce spectacle désolant est un fardeau et un supplice que je suis résolu à n'infliger qu'à moi même. Vous me verrez masqué au Bal, comme les traditions de la fête le dictent, mais également à chacune de nos prochaines rencontres.

En effet la blessure est profonde, elle n'est que physique. Mon esprit en ressort indemne et ma résolution inébranlable. Qui que soient les commanditaires d'un tel acte, je leur afficherais sans complexe la vigueur de ma détermination. Le coupable a été arrêté. Savoir qu'un tel criminel ne cour plus librement à travers Matroos apaisera sans doute votre esprit. Les informations fournies par cet homme nous donnent de solides pistes d'investigation. Il croupit à présent dans la prison de la brume où il subit un châtiment pire que le mort. Et il n'est pas seul. Il s'est avéré que plusieurs complices l'ont aidé dans sa funeste entreprise. Deux de mes domestiques ainsi que mon contremaitre se sont avérés être des espions infiltrés à mon service, ils subissent actuellement le même sort. Comme vous devez vous en douter cela m'a amené à opérer de drastiques améliorations dans la défense du Domaine et la protection de ses habitants. Voir le même sort arriver à ma sœur ou mon père à cause d'une négligence de ma part serait un coup bien plus dur que celui qui m'a déjà touché.

Nous poursuivrons donc, comme je vous l'avais promis, notre si agréable conversation au cours de cette grande fête. Dans l'attente de ces réjouissances je vous transmets mes plus vives amitiés.



Errol Parhelion



P.S: L'Essence de Liliana me fait le plus grand bien. Je ne peux me permettre d'émousser mes sens en journée où mon attention est requise plus que d'ordinaire par la restructuration de mon personnel mais elle apaise mes nuits  et c'est déjà là un bienfait pour lequel vous avez toute ma reconnaissance.

avatar

On m'appelle Delian Howk


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 309
AGE : 20
INSCRIT LE : 16/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Navih
Joyaux : 10
Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Sam 13 Juil 2013 - 7:13

Lettre de Delian Howk à l'attention de Venycia Howk

    Envoyée Loredas 13 Anvur. Reçue 10 jours plus tards.  





Venycia,

J'ai de bonnes nouvelles à t'apprendre. Déjà, sache que mon arrivée s'est bien passée. L'accueil fut un peu froid, voir dur chez certain Veilleurs Pourpres - que veux-tu, j'empiète sur leur territoire et je ressemble autant à un Korrulien qu'un Doberquin à un Fupin. Mais à force de montrer mes nombreux laissez-passer - c'est incroyable le nombre de badges que je doit montrer pour ne serait-ce qu'aller aux toilettes - ils ont finis par m’accepter. Ou du moins ne plus me regarde tout le temps de travers. Mais la véritable bonne nouvelle c'est la personne qui m'a accueilli.

Thélador.

Ton cousin et mon meilleur ami, lui même. Je t’avoue qu'au début je ne l'avais pas reconnu. De un, je m'attendais à tout sauf le trouver chez les Veilleurs, de deux, c'est fou ce qu'il a put changer. Moi aussi tu me dira. Seulement, il a triché le bougre! Mon nom était sur son ordre de "mission" - enfin, si on peut appeler mission le fait de m'escorter jusqu'à une chambre - donc même si je ne ressemble plus tellement au gamin de dix ans que j'étais, il n'a pas eu de mal à me reconnaitre. Il est grand, bien plus que moi. Un Gotruscos typique: les cheveux blonds, le regard bleu métallique et les traits distingués. Mais il a réellement changer. Autant physiquement que mentalement. Il semble plus sombre, plus renfermé et plus tourmenté que dans notre enfance. Il faut dire qu'il a traversé de dures épreuves et Vama n'a pas été douce avec lui. Il m'a raconté son histoire et son point de vue. Je m'estime chanceux de ma tordue de famille, désormais.

Et j'en viens d'ailleurs à point plus ou moins important: il m'en veut. Bien sur, il est heureux de me voir, mais il m'en veut de t'avoir épouser. Car tu es la fille de son bourreau. Tu es celle qui aurait du partir à sa place. Celle qui aurait du souffrir à sa place. Et moi, son meilleur ami, je t'ai épousé. Et pour t'aider en plus! J'ai essayé de lui expliquer ta situation et combien tu étais différente de tes parents, que cet différence t'as couté de nombreux mois de liberté. Mais il n'a pas voulu entendre comme il ne veut pas entendre parler de toi.

Néanmoins, comme je suis un ami et un mari formidable, je t'en parle. Et je voudrai que tu envoie une lettre pour lui chez les Veilleurs. Toi qui le cherche depuis longtemps, je suis sure que tu as plein de choses à dire à ton chère cousin. Et si tu ne reçoit pas de réponses d'ici un ou deux mois, tu me l'enverra à moi et je la lui donnerai. Et si il ne veut pas la lire... Je trouverai surement une chaise et des cordes assez solides pour l'obliger à prendre son honneur de côté et t'écouter. Après tout, je suis dans un Quartier Général militaire.

Sur ces paroles pleines de sagesses et de tempérance, je te souhaite des belles journées libérées et arrosées, moi j'ai des bestioles qui m'attendent!

Sans aucune illusions et avec amitié,



Ton mari que tu aimes tant.




MERCI THELOU


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Dim 14 Juil 2013 - 11:38

Reaction de Thélador à l'ouverture de la lettre et du colis:
 
   


Lettre de Thélador Gotruscos à l'attention de Venycia Howk

    Envoyée 4 jours après réception du colis. Reçue 2 jours après.  




Chère cousine,
En recevant ton colis, j'ai compris que Delian t'avais parlé de nos retrouvailles, et je le confesse ; j'ai éprouvé de la colère de savoir qu'il t'avais demandé de m'écrire. Pourtant ... C'est sans le consulter que je te répond après m'être laissé à la curiosité de découvrir ce que ton colis contenait.

Ainsi, les lettres que je t'écrivais ne te sont jamais parvenues ? Et celles que te me destinais sont restées dans l'ombre d'un placard ... Je les ais toutes lu. J'ai compris que tu n'avais rien reçu de mes nouvelles en voyant comment ton écriture d'enfant se déformait sous la colère alors que tu m'accusais de rester silencieux...

J'ai éprouvé des remords de voir comment tu t'attristais de mon "indifférence" à ton égard. Et pourtant, je te l'assure : je t'ai écris, et même envoyé des présents à la date de ton anniversaire !
Je comprends maintenant mieux ton propre silence à mes attentions. Je comprend aussi que tes parents, comme le soupçonnais, ont définitivement cherché à m'éloigner de leur existence alors que j'avais payé pour toi le prix de leur erreur... J'avoue que leur entreprise à presque réussi... J'ai fini par vous effacer de ma vie, n'éprouvant à votre égard que de la colère et le désir de vous oublier.
Je regrette à présent d'avoir étendu cette haine jusqu'à ta personne. Je regrette d'avoir sincèrement pensé que tu avais pu m'oublier aisément alors que nous étions du même sang...  

Tant d'année ont passé maintenant... Tant de chose ont été perdu et ne pourront plus être rattrapé... Sache que je le regrette. J'ai cultivé ma méfiance à votre égard, ignorant que j'aurais pu trouver en toi la confidente qui m'a tant de fois manqué. J'aspire à ne pas laisser la chose se poursuivre. J'espère obtenir ton pardon pour toutes ses pensées haineuses que je sais aujourd'hui erronées... Delian avait plus raison que ce que je n'ai voulu me l'avouer. J'aurais dû me fier à lui comme je le faisais jadis. Je lui présenterais mes excuses, mais je me tourne vers toi en première : Pardonne moi petite cousine, et c'est avec sincérité que j'exprime le désir de te revoir en chair et en os pour découvrir la jeune femme, sûrement magnifique, que tu es devenue.

Ton dévoué cousin




Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Mer 23 Oct 2013 - 14:29

Lettre de Theodor Jensen à l'attention de Venycia Howk

    Envoyée fin de l'hiver 1113. Reçue 3 jours après.  




Venycia,
Douce Venycia, qu'il me manque de t'enseigner les douces complexités de nos origines, de notre passé. Les origines profondes de nos langues, de nos actes et de notre vivant. Te souviens tu quel évènement marque le début de notre calendrier ? Mais je m'égare, l'heure n'est plus à l'apprentissage. Tu as du grandir, et tu dois encore grandir. N'est-ce pas d'ailleurs la période de ton anniversaire ? Dix huit ans il me semble, ou alors serai-je entrain de perdre la mémoire ? Non je ne crois pas. Alors que je dicte ces mots j’imagine a quel point tu dois être devenu une belle jeune femme, remplaçant l'enfant curieuse qui m'a tend fait sourire.

Si un jour mon énergie et mon temps libres s'accorde, je te promets de venir te voir à Vuulte, en traversant le nuage de pollution qu'il doit s'y trouver... De passer par chez toi, même si c'est juste le temps de se dire bonjour, même si le voyage me pousse à repartir avant d'apprendre a te reconnaitre. Pense à passer un bonjour a ta famille, ton frère en particulier, que je n'ai pas oublier. Lui aussi a du changer. J’espère de tout mon cœur que vous vous portez bien, et que tu es heureuse ma douce enfant. Je ne sais d'ailleurs pas, t'es tu marié ? As tu trouvé un homme digne de toi ? J'espère, comme j'espère qu'on ne t'a pas fait épouser un de ces vieux idiot incapable d'aimer.

Ci-joint dans cette petite lettre le cadeau que je te fais pour tes dix huit ans, bien que je ne l'ai pas vu, on m'a assurer qu'il était beau, et au toucher je n'ai pu ressentir autre chose qu'une chaleur digne de ta beauté. Voici donc un collier qui j'espère te satisfera.



Theodor Jensen

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   - Mer 23 Oct 2013 - 16:04

Lettre de Theodor Jensen à l'attention de Venycia Howk

    Envoyée 3 jours après la réception de la réponse Reçue 4 jours après.  




Douce enfant,
Recevoir ta lettre fut le soleil de ma semaine. En effet il semble se cacher ces derniers temps. Je ne sens plus aucune chaleur sur ma peau, ni sur le sol. Et le sol, justement, s'humidifie un peu plus chaque jours, j'ai fahi glisser dans une flaque il y a peu... Mais recevoir ta réponse ma redonner le sourire. Mais malheureusement je n'ai pu m'empresser d'y répondre... En effet mon temps a la capital ce fait bien remplit. Non pas que j'ai quantité de boulot : Mais me voilà a sa poursuite. Cela fait effectivement quelque année que ton pauvre professeur ne l'est plus. A croire que les habitants de la capital n'ont plus d'enfant à éduquer...

Ton frère peut bien attendre alors, faudrait-il encore qu'il ai mémoire de moi. Il était si jeune. Et si il se souvient bien du vieux Théodor, j'espère que c'est en bien. Il est fort triste que vous aillez été séparer, je me souvient d'une belle fraternité. Mais j'entends donc qu'il a été remplacer par un autre homme à tes côtés, et vous me dites qu'il est bon. Je n'ai pu échapper un soupire de soulagement, croyez moi que le cas contraire, j'aurai fini au fond d'un cachot dans la prison des brumes pour agression sur un noble ! Ceci étant bien évidement de l'humour... Mais je dois bien avouer d'être heureux, petit citoyen que je suis ,d'être libre de toute obligation de mariage. Je peux bien vieillir sans héritier, qui me le reprochera ? Vous me dites aussi que ce Delian, homme aussi bon que vous me le décrivez est biologiste ? J'aurais alors grands plaisir a le rencontrer un jour, car je reste un professeur en quête de savoir malgré mon inactivité, qui pourrait finalement me pousser a venir te voir assez tôt, en attendant je te souhaite bonne chance dans les tâches qui te semble être des obligations bien ennuyeuse.

J'apprends alors aussi que ton petit frère est lui aussi promit a une femme ? J’espère alors surement autant que vous qu'il finira par l'aimer, si ce n'est le cas, et si ça l'est, qu'il continue ! L'amour est bien la plus belle expérience qu'un cœur aussi jeune que le sien puisse découvrir. Pour ma part l'amour ne semble pas venir jusqu’à moi, a vrai dire depuis ma dernière déception je ne le cherche pas vraiment, surement car je suis trop exigent, mais je préfère me contenté d'une routine quotidienne accompagner seulement par mes parents, frères et sœurs. En parlant de mon jumeau, peut être connait-il votre époux, il c'est engager dans la milice lui aussi, il ne semblait pas vouloir suivre le chemin de l’éducation pacifiste que j'ai emprunté.

Sachez par la suite, jeune enfant, que ma condition d'aveugle m’empêche bien des sorties de plaisir, si l'on y ajoute ma recherche de travaille, j'ai bien peu de temps à consacrer à notre capital et a ses nouvelles. Je passe désormais mon peu de temps libre à vous écrire, ou bien à écrire pour le plaisir, mais cela ce fait bien tard le soir quand je ne puis trouver le sommeil, et cela s’arrête en général quand ma pauvre sœur, qui est ma main et ma plume, s'endort tête sur papier. J'espère désormais, en finissant cette lettre, que la tempête qui s'abat sur ma fenêtre, surement accompagner d'un froid terrible, ne retardera pas plus ces mots que le temps que j'ai mis a les écrire, si je puis me permettre cette expression.



Théodor Jensen

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Boîte à courrier de Venycia   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum