AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]

avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Jeu 25 Avr 2013 - 16:20

Rappel du premier message :

Il arrive plusieurs dans toute vie des moments où l'on aimerait ne jamais avoir su ou vu quelque chose, car ceci nous a amené dans des situations parfois, souvent, impossible à résoudre. Mais cela diffère d'individu en individu, un citoyen vivant sa vie du plus normalement ne pourra se retrouver dans une situation aussi périlleuse que celle d'un milicien en pleine opération … C'était ce qui s'était produit ce jour-là, pour Loghan. Les dernières semaines avaient été lourdes en évènements, il était en plein sur une affaire d'espionnage. Un réseau de braconnage basé à Gernie mais s'étendant jusqu'à Sant Poseïnos, autant dire qu'il ne s'agissait pas du petit trafique de quartier. Un braconnage de peau et de cornes, c'était principalement de ça dont il retournait. Mais malgré des semaines de pistages et de récolte d'information qui ont été difficile, le capitaine ne savait pas encore tout et il n'allait pas tarder à savoir.

***

Ce jour-là était cruciale. L'homme en charge de l'affaire avait prévu que dans ces prochaines 24 heures allait se dérouler la plus importante opération sur le réseau : l'arrestation de la tête, ou du moins d'une des plus grande, du réseau. Ceci allait permettre d'obtenir plus d'informations sur le centre nerveux du trafique et ainsi le détruire pour mettre vraiment à mal les braconniers. Sans cette 'base' opérationnelle, cela ne tiendrait plus qu'une question de temps avant de trouver tout les membres, et d'éradiquer une bonne fois pour toute cette 'pieuvre'. Dans les environs de Gernie, là où la population n'est pas aussi importante qu'en ville, Loghan s'était rendu à un point dont il avait eut part de la part d'un rabatteur qu'il avait fait parlé auparavant. Selon ce dernier c'était ici que devait se trouver l'un des cerveaux du réseau, l'opportunité n'était pas à manqué. Il fallait agir vite car dès qu'il allait faire le premier pas hostile, tout le monde serait en alerte et forcément, l'homme recherché pourrait s'enfuir. Il en était hors de question, tout simplement. Ce fût donc à la tombée de la nuit que le capitaine arriva aux alentours des lieux. Un grand domaine sur une colline, accessible que par une seule route. La proximité à Gernie n'était pas un hasard, une habitation importante comme celle-ci serait bien trop suspecte au beau milieu de nul part.

Le milicien traça malgré tout son chemin en jouant sur la discrétion à son paroxysme et réussit à pénétrer l'enceinte du domaine. L'obscurité de la nuit conjuguée à son uniforme sombre lui donnait un avantage, et il en profita pour se rapprocher du plus près que possible de l'entrée principale.

-"Un, deux … Cinq … Huit gardes."- Marmonna-t-il derrière son masque.

Le manoir était construit de telle façon que pour accéder à l'intérieur il fallait obligatoirement, ou du moins c'était le chemin le plus évident, par la porte principale. Loghan se trouvait dans les jardins, sa seule issue était de neutraliser les hommes qui patrouillaient devant. Mais s'il engageait les hostilités il allait faire état de sa présence, c'est pour cela qu'il scruta la moindre alternative et finit par remarquer une grille. Elle se trouvait sur l'autre façade, en contrebas … Et bonne nouvelle il n'y avait que deux gardes à proximités de celle-ci. Le capitaine se mouva dans le plus grand silence et descendit les marches amenant à ce niveau pendant que les dos étaient tournés. Il arriva derrière un arbre et attendit le bon moment pour se lancer à l'attaque. Il fallait faire le moins de mort c'était pour cela qu'il chargea des flèches hypodermiques dans son 'arbalète' de main puis la mise en joue. Dissimulé par les feuilles et l'obscurité, il se concentra du le cou du premier homme. Son souffle s'était intensifié, un tireur d'élite comme Loghan ne devait pas rater sa cible, pas maintenant. Le temps semblait s'arrêter autour de lui, ses yeux braqué sur le point d'impact. L'instant arriva, il coupa brusquement sa respiration pour bloquer ses muscles, puis appuya sur la détente.

La flèche fusa à toute vitesse et se planta avec précision sur la veine du garde qui pris par surprise, s’effondra au sol. Sauf que son compagnon avait tout vu et s'était mis sur ses gardes. Le milicien se déplaça en silence dans les épais feuillages du jardin pour se rapprocher au maximum du l'homme puis fonça vers lui. Le braconnier bloqua le premier coup de Loghan avec son bras tandis que ce dernier lui asséna un coup de genou dans le bassin. Pour éviter tout éclat de voix il s'empressa de donner un autre coup sur la face car l'homme s'était penché sous le choc du premier puis se dégagea rapidement derrière pour passer une main autour du cou et une la bouche. Il resserra son étreinte pour assommer la cible et au bout de quelques secondes, le garde tomba à terre. Maintenant que les deux étaient hors d'état de nuire, le milicien fouilla sur les deux corps 'endormis' pour trouver la clé de la grille et pu ainsi procéder jusqu'à l'intérieur. Loghan savait qu'il ne serait pas nécessaire de tuer tout le monde ou de les assommer s'il s'orientait avec intelligence jusqu'à la pièce où se trouvait le recherché. Ainsi, se dissimulant entre les murs, jouant avec les ombres pour de déplacer discrètement, il parvint à atteindre un corridor. La porte derrière laquelle se trouvait l'objectif de sa mission était au bout, mais il entendit un bruit venant d'une autre. Tournant sa tête vers celle-ci il put apercevoir qu'une lumière émanait dans l'espace entre le sol et le bas de la porte, cela voulait dire que le bruit avait été provoqué par quelqu'un à l'intérieur.

La sureté voulait de neutraliser la personne en question, au risque qu'elle sorte au mauvais moment. Loghan s'approcha lentement puis s'assurant de ne pas être vu tourna la poignée puis entra prudemment. Toute son attention était là, mais au moment où il pénétra complètement la porte se referma brusquement et il pu entendre un bruit familier à ses oreilles, celui d'un blaster qui s'active. Il se retourna pour faire face et fut stupéfiait par ce qu'il vit. C'était impossible … Comment pouvait-elle se trouver ici, à cet instant ? Il pensait qu'il hallucinait mais en réalité, cet individu était bel et bien là. Talis, en chair et en os … La fille du générale. Il la connaissait depuis quelques temps lorsque son supérieur la lui avait présenté. Il pensait bien qu'elle était comme son père, mais que venait-elle faire là ? Mais il pensa que ne pas dire tout de suite qui était-il serait mieux. Il se contenta de lui montrer qu'il n'était pas ennemi en lui dévoilant son insigne de milicien.

-"Que venez-vous faire ici ? Ce n'est pas un lieu très recommandé pour les civils vous le savez ?"- Dit-il d'une voix légèrement énervée.

Talis n'avait pas sa place sur ces lieux. Mais si elle avait réussie à s'infiltrer jusqu'ici, c'est qu'elle devait finalement bien se débrouiller. Or Loghan ne pouvait se permettre de la laisser risquer sa vie d'une telle manière … Il attendait qu'elle lui explique au moins la raison de sa présence, il se pouvait après tout qu'elle sache des choses que lui ne savait pas.

Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
MESSAGES : 214
INSCRIT LE : 09/01/2013
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Dim 23 Juin 2013 - 9:31

Toutes les lumières étant à présent éteinte il était plus difficile de s'orienter. Loghan sortit alors de la salle puis se redirigea vers les couloirs plongés dans la totale obscurité. Il n'avait malheureusement rien sur lui pouvant lui permettre de générer de la lumière et même s'il avait cela, ce n'était pas une chose à faire car ça le ferait remarquer tout de suite. Se pressant pour rejoindre Talis il prit le risque de courir même en n'y voyant pratiquement rien, et cela ne fût pas sans conséquences comme il avait pu s'y attendre. Quelques instants après il percuta de plein fouet quelque chose, c'était un choc assez violent dû à sa rapidité. Le capitaine en perdit l'équilibre et tomba à même le sol. Cependant à peine avait-il eut le temps de se relever qu'il entendit une nouvelle fois un son qu'il connaissait bien, celui d'un blaster en train de s'armer. Et dès qu'il entendit la voix il comprit qui venait-il de percuter. Talis était décidément très à cran dans la mission, tellement qu'elle en devenait parfois 'flexible' sur son langage. Mais après tout, cela n'avait pas beaucoup d'importance pour Loghan lui aussi n'hésitait pas de temps en temps à devenir vulgaire en mission.

-"Calmez-vous, calmez-vous ! C'est Loghan. Bon … Je pense que dans une telle noirceur les choses vont être plus compliquées. Il faut retrouver celui qui tire toutes les ficelles et je pense sincèrement qu'il s'est barricadé dans son bureau. On va donc devoir lui rendre une petite visite avant qu'il ne se doute de quelque chose. En général dans ce genre d'infrastructure les bureaux se trouvent au dernier étage donc par conséquent il va falloir trouver les escaliers, et les bons sinon on risque de tomber sur ceux qui descendent …"-

Se faisait il s'approcha de la jeune fille et la tapota subitement un peu partout sur les bras. Lorsqu'il trouva ses mains il en attrapa une et lui expliqua qu'il fallait mieux qu'ils restent ainsi s'ils ne voulaient se perdre en cours de route, et c'était le seul moyen pour la guider dans le noir. Loghan entama donc la marche et se fraya difficilement un chemin au travers de l'installation. Le fait que personne ne pouvaient voir personne était un avantage, le binôme pouvait se déplacer sans trop de problèmes. Seulement le fait de trouver les escaliers de services menant aux bureaux au derniers étage n'était pas une partie de plaisir et ils pouvaient se situer n'importe où. Il fallait procéder de façon méthodique. Ce ne fût qu'au bout d'un certain temps que le milicien trouva les escaliers en question, s'assurant qu'ils ne descendent pas.

-"Nous sommes en théorie au rez-de-chaussé je dirai donc que nous devrions monter deux étages pour arriver au bureau, vu la taille de l'infrastructure."-

Il s’exécuta dans l'instant. Le temps était précieux et il fallait agir avant que le courant ne revient, sinon ils allaient perdre un précieux avantage. Arrivé à l'étage voulut, Loghan tenta tant bien que mal de s'orienter avec la très faible luminosité ambiante, mais remarqua cependant une sorte de petit point lumineux sur le mur plus loin. Décidant de s'en rapprocher il fit toutefois attention que Talis le suivait toujours. C'était une serrure remarqua-t-il, le capitaine se pencha pour regarder au travers et eut la joie de constater que derrière cette porte se trouvait apparemment le bureau de l'homme recherché. La lumière était présente car des lampes à huile était allumées à l'intérieur. Une solution de secours sans doutes pensa Loghan. Cependant la porte semblait ne pas être verrouillée et il n'y avait personne à l'intérieur. Le capitaine n'hésita donc pas à entrer lentement en faisait attention, puis referma le bureau une fois que la jeune fille l'avait rejoins. La pièce était moyennement grande et était un véritable foutoir. Mais un bruit se fit entendre et alors que le milicien tournait sa tête il vit un homme, très grand et étrangement très bien portant … Accompagné d'un autre qui était son strict inverse.

-"Nous savions que vous viendrez, capitaine. Et je présume que votre 'partenaire' voulait aussi nous rendre visite ? Je suis au regret de vous dire que notre manufacture n'est pas ouverte au publique …"-
-"Permettez-moi alors de vous annoncer dans ce cas que votre manufacture, est désormais fermée car son propriétaire va aller rendre une longue visite à ses hommes, en prison."-

Sur ces mots la tête pensante esquissa un sourire puis fit un signe à son garde. Ce dernier s'approcha de Loghan, il ne fallait pas être un génie pour savoir qu'une bagarre allait éclater. Avant que tout commence, le milicien ordonna presque à Talis de s'occuper du futur prisonnier et que vu sa faible carrure, elle n'allait pas avoir de mal à le maitriser pendant que lui allait s'occuper de la montagne de muscle.
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Ven 12 Juil 2013 - 5:03

Tirer, ne pas tirer, en pleine hésitation, je restai debout comme une idiote, le Blaster chargé et pointé sur la silhouette au sol. C’est alors que la voix bien connue de Karano arriva à mes petites oreilles pour me figer littéralement de la tête au pied. Durant un quart de seconde, j’avais eu l’impression que mon envie de ne pas crever bêtement m’avait fait délirer, mais non !

« Pfiou ! Vous m’avez fichue la trouille ! »

Chuchotant fortement pour faire part à son allié de la peur qui avait failli avoir sa peau, j’abaissai alors mon arme en l’écoutant toujours avec une attention particulière, le cœur encore battant furieusement dans ma poitrine. Nous étions face à la dernière ligne droite, enfin. Entre peur et excitation, je saisis alors fermement la main que le Capitaine avait mis dans la mienne histoire que l’on ne se perde pas dans l’obscurité.

Chanceux encore une fois, nous ne vîmes aucun ennemi sur le chemin, et ce jusqu’à notre arrivée à la porte de celui qui était dans notre viseur depuis le début. Concentrée, je fermai les yeux un instant en prenant une profonde inspiration et en serrant le Blaster avec force… Tout allait partir en vrille d’ici quelques minutes, le moment de flancher n’était pas vraiment le bienvenu.

Le passage de la porte fut donc l’acte le plus simple dans notre escapade de fou pour la justice car la suite apparut clairement comme étant l’ultime obstacle à passer. Entre le grand colosse, et le petit fragile à la tête fort sympathique, il y avait de quoi imaginer la suite des réjouissances.

Prenant une bonne bouffée d’air en ignorant  parfaitement les réflexions d’un membre du duo improbable, je chargeai mon Blaster en affichant un regard déterminé. Peu à peu l’adrénaline remplaçait la peur de l’échec… Et lorsque le moment d’agir fut arrivé, je n’hésitai pas un seul instant à foncer vers la cible que Karano venait de me donner. Le petit homme tout frêle n’allait pas comprendre ce qui allait lui arriver. Ahah. Le combat était lancé !

Agile et efficace, j’arrivai rapidement à son niveau pour tenter de le maîtriser de façon simple. Malheureusement pour moi, le fourbe sortit une lame assez large et flippante de façon théâtrale. Ignorant la présence de l’arme, je me jetai dessus pour le faire tomber au sol en criant comme une furie. Surpris par mon comportement, l’homme resta un moment figer… Un moment de trop qui nous poussa à lutter comme des gosses en plein jeu de mains sur le sol.

Maitriser ma proie loin d’être dotée d’une force incommensurable ne fut pas difficile. Coincé au sol sur le ventre comme un animal, je m’étais assise à califourchon sur lui en immobilisant ses mains avec mes genoux.

« Alors, on rigole moins maintenant hein ? »

Faire la maline n’était pas vraiment très intelligent… Surtout que les réjouissances furent très vite écourtées… En effet, lorsque je vis Loghan prendre un coup énorme suite à son combat face à la brute, je ne pus m’empêcher de relâcher mon emprise sur ma proie. Complètement sous le choc, j’avais hurlé un magnifique « Noooon !!!! » en tendant une main vers lui.

La suite se passa très vite. Libéré, l’homme se retourna alors vers moi en enfonça rapidement sa lame au niveau de mon flanc gauche avant de fuir en rampant au sol comme un malpropre. Le souffle coupé sous l’effet de la douleur, je me mis à trembler en sentant une étrange chaleur envahir recoin de mon corps.  Le sang s’était mis à couler lentement le long de mon chemisier… Par réflexe, je posai une main fébrile dessus comme pour vérifier que cela était bien réel puis rejoignis rapidement le sol à cause d’un tournis assommant. Mes yeux emplis de larmes sous le coup de la souffrance se posèrent alors sur le Blaster situé à quelques centimètres de mon visage puis sur la silhouette que je voyais toujours ramper à quelques mètres. Impossible de savoir si Karano allait bien dans tout ce foutoir, mais une chose était sûre… Nous n’étions pas venus pour perdre… Pas maintenant, pas de cette façon.

Passant outre la douleur engendrée par cette fichue lame encore à sa place, je saisis avec difficulté l’arme qui était mienne pour en finir définitivement avec mon agresseur. Prenant appui en tremblotant sur ma main libre, je me mettais sur les genoux, activais le Blaster, puis visais le fuyard en tentant de faire abstraction du décor qui tournait et se brouillait. Le visage déformé par la haine et la douleur, je tirai plusieurs fois vers la cible mouvante, sans  grand succès.

« Rhhhhhaaaaaa !!!! »

Poussant un dernier grognement de rage, je retentai alors le coup… Pour enfin réussir. L’homme qui m’avait échappé venait d’être touché, sûrement dans le dos, ou dans l’épaule, et son corps avait cessé de s’agiter. Soulagée, je posai alors mon dos contre le bureau en lâchant un soupir douloureux. Le Blaster, lui, tomba de ma main sans que je ne puisse le retenir… Totalement déconnectée, je ne pouvais dire ce qu’il se passait autour de moi. Les yeux fixés sur l’arme avait élu domicile dans mon corps, j’essayais de mon concentrer pour ne pas sombrer dans l’inconscience. L’enlever n’allait servir à rien, hormis à me vider bêtement… Et mourir n’était pas vraiment dans mes plans.

L’esprit embrumé, j’avais l’impression que le temps défilait au ralenti… Le souffle court, je tentai alors de bouger pour savoir si Loghan n’avait rien... Mais impossible de le voir après la petite manœuvre qui avait fini par m’arracher un cri… Non, lui ne pouvait pas mourir… Il ne le devait pas, je lui interdisais.  
avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Mar 6 Aoû 2013 - 8:51

Prenant une grande respiration Loghan fut un peu surpris de voir sa partenaire agir très rapidement. Celle-ci s'était ruée vers l'homme chétif tandis que le garde du corps lui fonça vers le milicien. L'ayant vu il parvint à se dégager sur le côté pour éviter un premier coup, puis fixa son adversaire. Il ne fallait pas sortir les blaster tout de suite au risque de se faire désarmer et voir sa propre arme se retourner contre soi. Loghan grinça des dents puis se saisi de son épée en la brandissant vers le grand homme. Elle était certes très fine, mais sa lame était des plus tranchantes, pour frapper avec il ne s'agissait alors que d'une question de rapidité. Le malotru n'hésita pas un instant à se moquer du capitaine, voyant qu'il utilisait encore ce type d'arme de proximité.

-"Pathétique."-

C'est alors que la brute se saisi d'une assez petite table à côté de lui et de la seule force de ses bras l'envoya valser en direction de Loghan. Ne s'attendant pas à ce type de riposte ce dernier fut surpris et se reçu le bord de l'objet en plein dans le bassin. Autant dire que la douleur occasionnée était immense, l'homme porta sa main sur son ventre et semblait avoir prit un très sale coup. Tellement que le choc avait été rude il en avait été propulser en arrière, se retrouvant à terre sur le dos. Se glissant sur difficilement sur le côté il fallait absolument qu'il se ressaisisse et vite sinon il n'allait pas faire longs feux ici. Sa mission ne devait pas s'arrêter maintenant, pas après tout ce chemin. La situation semblait être très désavantageuse pour lui mais il était faux de dire que Loghan n'avait pas plus d'une carte dans sa manche. Le milicien avait entendu Talis s'inquiéter pour lui au moment du choc, mais il ne répondit point car cela avait servi de distraction pour son adversaire à elle.

-(Approche, encore.)- Se dit-il dans sa tête.

Alors que la grande brute s'avançait à pas de loup, sur de pouvoir achever sa proie, Loghan plongea discrètement sa main dans l'une de ses poches internes à son manteau et enfila quelque chose à sa main. Il n'était pas réputé pour être une vraie machine de guerre, bien au contraire. Sa réputation au sein de la milice était d'être un soldat de discrétion, tuant sans laisser de trace et usant d'outils de dernières technologies pour palier au manque d'arme lourde. Le garde corps arriva enfin à son niveau puis au moment où il se saisit de son propre blaster, Loghan bondit soudainement et l'empoigna par les jambes, faisant basculer le colosse à terre. La suite s'enchaine rapidement, il donna un coup de pied dans la main de son adversaire pour écarter l'arme puis se ressaisissant de son épée il tenta donc de lui trancher la gorge, mais cela fut un échec. En effet le gaillard ne se laissa pas faire longtemps parvint à main nue à attraper la lame. Son sang commença à couler mais sa force dépassait largement celle de Loghan.

-"Il en faudra plus je le crains, puceron !"-


D'un coup de pieds il renvoya balader le capitaine qui se retrouva projeter dans la direction inverse. Un nouveau coup dur qui sonna l'homme plus que la dernière fois, et qui se retrouva à terre brisé en deux. Se tenant le dos il expira de grands coups puis tentait de reprendre son souffle, le choc le lui avait coupé. Le capitaine n'avait plus beaucoup de solutions pour venir à bout de cet homme, qui se releva d'ailleurs. Visiblement en colère, il se rua une fois de plus vers Loghan et semblait ne plus vouloir lui laisser de temps. Le milicien tourna sa tête et décida d'utiliser sa dernière carte, espérant que cela allait suffire. Le 'bracelet' qu'il avait passé autour de sa main il y a quelques instants était une arme à usage unique, c'est à dire ne pouvant tirer qu'une seule fois. Un blaster modèle embarqué et concentré au maximum afin d’occasionner des dégâts important, selon la cible, très rapidement. Une arme discrète et qui servait uniquement dans des cas délicats, comme celui-ci.

-"Va crever en enfer, fils de p*te !"- S'exclama-t-il en brandissant sa main.

Le bracelet n'était que le support qui permettait de tenir une sorte d'anneau épais en acier, lumineux au centre. Loghan avait essayait de gagner du temps depuis tout à l'heure pour laisser l'arme de charger, ce qui expliquait pourquoi il s'était fait avoir. Un intense bruit de chargement de blaster retentit alors que la lumière émanant du petit cercle s’intensifiait soudainement. En l'espace d'un battement de cil un rougeoyant faisceau fusa et vint s'écraser en plein sur la figure de la brute. C'était plus un grand blast qu'un rayon au sens propre, mais l’efficacité fut au rendez-vous. Le rayon creusa un véritable trou dans la tête de l'homme, du sang gicla par l'occasion. Un tir de laser était rarement indolore malheureusement, et au même moment que le corps s’effondrait au sol Loghan détacha le bracelet en le laissant tomber au sol, l'arme était à présent complètement hors d'usage.

-"Talis ?"-

Loghan chercha la jeune fille puis finit par la trouver. Elle était contre le bureau et à son plus grand regret, était sévèrement touchée. Une lame gisait dans son flanc gauche, et la plaie semblait être sérieuse. Il voyait bien que Talis n'était plus tout à fait présente, il fallait faire vite sinon elle allait se déverser de tout son sang. Le braconnier était mort, même s'il aurait mieux qu'il soit capturé. Mais cela n'avait plus d'importance, le milicien secoua la jeune fille puis décida d'appliquer des premiers soins à la blessure.

-"Serrez les dents, je vais devoir vous retirer cette lame … 1,2,3."-

Loghan avait mal à sa place, mais pour éviter que le sang ne se déverse trop vite il fallait compresser la plaie et l'arme plantée dedans n'arrangeait rien. Se saisissant de l'une des ceintures de son masque, il la retira puis la serra autour du flanc de Talis, sur la blessure. Le milicien l'aida à se relever ensuite en la faisant s'appuyer sur sa propre épaule. Il passa un bras par dessous le sien puis se mit en marche.

-"Un petit effort Talis, ne nous quitte pas maintenant."-

Le problème était qu'il devait la faire évacuer le plus rapidement que possible, mais l'installation devait aussi être détruite. Le temps était compté et malheureusement il n'avait pas le choix. L'objectif principal était accompli, le chef du réseau était mort … Mais sa manufacture était toujours là. Avec difficulté il parvint à l'extérieur, il ne restait plus qu'à atteindre la filante …
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Mar 6 Aoû 2013 - 14:53

La voix lointaine de Loghan vint me tirer de la douce transe alors que je pensais sérieusement que l’évanouissement était imminent. Déterminée à ne pas crever bêtement derrière le fameux bureau, j’entrepris un geste pour traduire ma présence ce qui eut pour but de me faire gémir sans que je ne puisse rien contrôler. Le cœur battant au niveau des tempes, je sentais le décor tourner, encore, et encore… Le choc n’était pas prêt de passer et on était très loin d’être en sécurité. Maudissant le petit bonhomme que j’avais fini par avoir à coup de Blaster, je finis par fermer les yeux en respirant lentement pour contenir les tremblements qui m’asseyaient de toute part.

C’est alors que je sentis des mains se poser délicatement sur mes épaules comme pour me réveiller… Ouvrant mes yeux clairs sur ce que je pouvais encore voir de façon brouillée, je distinguai alors la silhouette du Capitaine… La bouche pâteuse, je voulus articuler une phrase pour le rassurer mais un simple gémissement se fit entendre. A croire que je n’étais même plus capable de faire quoique ce soit sans me faire dominer par la douleur.

Serrant alors les dents après la petite phrase de l’homme qui était à mes côtés, je me préparai psychologiquement à avoir l’impression de mourir comme une vieille chose pour la deuxième fois de la journée. Plus de sourire, plus d’engouement, je n’étais plus qu’une loque avec une belle lame à travers le ventre. Ainsii, lorsque l’arme fut enfin hors de mon corps, je ne pus m’empêcher de pousser un gémissement strident. La sensation avait été telle que j’avais eu l’impression de sombrer pour de bon. Les larmes perlaient sur mon visage blême et les tremblements venaient de redoubler d’intensité.


Cependant, en dépit de la situation critique qui me donnait l’impression que tout était fini, je n’avais pas perdu le semblant d’humour dont je pouvais faire preuve dans les situations impossibles. Une fois le peu d’esprit retrouvé, je commençai à immerger lentement de la transe imposée par la douleur incommensurable de ma blessure… C’est alors que j’entendis à nouveau la voix de celui qui était en train de me sauver la vie…

« Ca… ah… va… Merde, je… suis morte… de toute manière… Mon père va… m’tuer… j’sais pas… c’est quoi… le mieux… Argh… »

Le petit rire qui avait voulu franchir mes lèvres fut étouffé par un grognement de douleur. Sentant de nouveau le décor tourner, je m’accrochai  à l’homme de toutes les petites forces qu’il me restait. C’est alors que le souvenir de son combat me revint en pleine tête… Je l’avais cru mort après l’avoir vu voltiger dans les airs… le pauvre devait être aussi blessé que moi… Lassant échapper un sifflement étrange, j’affichai alors un air outrée derrière mes traits crispés.

« Vous… vous… êtes blessé… aussi… j’ai…argh… j’ai vu… vous… Il… vous… n’allez pas… bien…  non… »

Dans un ultime mouvement, je voulus me détacher de lui afin de lui éviter de souffrir plus longtemps. Malheureusement, je ne pus terminer ma manoeuvre car Morphée s’empara de moi aussi rapidement que la lame qui m’avait transpercée...

~~~~~~

Le réveil fut difficile dans la Filante… Le sommeil imposé m’avait reposée, toutefois, il n’avait pas atténué cette douleur constante et atroce qui me donnait envie d’hurler. Bien calée dans l’engin qui filait droit vers Errande, je gémissais au moindre choc en faisant la grimace… La nuit n’était pas prête de toucher à sa fin…
avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Ven 16 Aoû 2013 - 5:49

Décidément plus rien n'allait. Talis semblait perdre connaissance peu à peu et les quelques mots qu'elle arrivait à prononcer ne faisait que confirmer les craintes de Loghan : elles perdait les pédales. Il nota cependant qu'elle s'inquiétait pour lui car elle l'avait vu se battre et se blesser, mais c'était dans tout les cas moins grave que la plaie dans sa hanche. Là où la fille du général se vidait de son sang, le capitaine lui n'avait 'que' une fracture au niveau des reins. La douleur était stridente mais c'était un milicien, il devait outrepasser ceci. Continuant sa marche déterminée vers la filante, Talis tomba dans l'inconscience juste avant. L'empêchant de s'effondrer au sol, l'homme la rattrapa puis l'installa à l'arrière de l'engin en l'attachant fermement. La voir dans cet état lui faisait encore plus mal, car quelque part c'était de sa faute … Il l'avait laissé l'accompagné alors qu'il savait que cette mission était dangereuse. Expirant dans un dernier soupir sa douleur, il enjamba sa filante puis commença à la démarrer.

-"Je ne vous laisserai pas Talis, faites-moi confiance."-

Le moteur du véhicule s'activa puis quelques instants après le duo fusa en direction d'Errande. La question se posait alors, qu'allait-il advenir de la manufacture ? Normalement il aurait du la faire exploser avant de quitter les lieux, mais la situation ne lui permettait pas. Toutefois l'objectif principal avait été atteint, et la destruction de l'installation était de toute les manières programmée car dès qu'il regagnerait le QG, il allait alerter ses supérieurs pour faire tout le nécessaire. Loghan se concentra sur sa route mais n'hésita pas à jeter des coups d’œils sur les 'glaces' latérales pour surveiller la jeune fille. Vint un moment où celle-ci immergea et semblait aller un peu mieux, sans pour autant être au top de la forme. Cela se voyait sur son visage, chaque secousse de la route lui causait une douleur.

-"Je vous ramène à Errande pour que vous puissiez être soignée. On devrait y être dans quelques minutes je pense … Je tenais à vous remercier sincèrement pour votre aide, je n'y serai jamais arrivé seul."- Dit-il d'un ton amical.

Se sentant un peu coupable de ce qui était arrivé à Talis, il baissa la tête puis lui expliqua qu'il aurait préféré que les choses se passent différemment, ou bien encore, que leur rencontre se fassent dans un cadre plus 'calme' que celui d'une opération militaire.

-"Vous savez, je respecte beaucoup votre père et je pense qu'il ne serait pas très enthousiaste s'il apprenait tout ceci. Je vous l'ai déjà demandé, mais je serai d'avis qu'il n'en sache rien. J'aurai aimé qu'on fasse connaissance autrement que dans un tel contexte, plus calme dirons-nous … mais pour être franc avec vous, je pense avoir pris un plaisir d'avoir pu travailler avec vous Talis, c'était un honneur."-

Loghan voyait au travers de cette femme la fille du général. Ce dernier était à la fois son supérieur mais aussi un proche ami. Le capitaine le percevait parfois comme un père, si ce n'était que c'était selon lui l'exemple parfait à suivre. Lui annoncer que sa fille chérie avait été sévèrement blessée au cours d'une mission à laquelle elle n'était pas conviée d'y participer risquerait de le mettre dans une situation plus qu’embarrassante, voir même de le décevoir. Et pour Talis la sanction n'en serait que pire, le milicien ne voulait pas qu'elle paie pour ça, elle ne l'avait pas mérité.
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Sam 17 Aoû 2013 - 14:09

Les secousses avaient le don de m’arracher une grimace à chaque fois, mais grâce à la voix de Loghan je n’y portai plus une grande attention. Le visage blême, je lui adressai alors une sorte de sourire bien étrange accompagné d’un petit geste du pouce pour lui faire comprendre que je ne m’opposais pas à un détour par Errande et que nous avions fait une bonne équipe, même si franchement, je n’avais pas la tronche d’une gagnante. Après tout, je comptais bien me rétablir au plus vite pour rejoindre mon maître… Oui, mon…

*Merde ! *
« Argh ! »

Suite à la réflexion poussée qui m’avait valu de me taper légèrement le front avec ma paume de main tremblante, j’avais fini par gémir de douleur. Mon Maître n’était pas au courant pour ma virée nocturne, et cela risquait de me coûter très cher s’il décidait de prendre des nouvelles en contactant mon père. Soudainement prise d’une certaine panique, je tentai de contenir les larmes qui avaient commencé à brouiller ma vue tout en me concentrant sur la douleur impossible qui me faisait tourner la tête… M’angoisser de la sorte n’arrangeait rien… Néanmoins... encore une fois, ce fut la voix du Capitaine qui vient me faire penser à autre chose
.
Enfin… autre chose… L’homme venait de mentionner mon père, mais tout comme moi, il souhaitait que cela reste entre nous. Un soupir de soulagement vint alors se glisser entre mes petits gémissements et autres soupirs bruyants. Toutefois, je ne pus m’empêcher d’être mal à l’aise lorsqu’il parla de cet honneur étrange…

« Argh… c’est… non… je suis juste un peu… trop aventurière, en plus… je me suis faite avoir bêtement… Héhé quel honneur hein ? »

Faire de l’humour dans une situation critique n’était pas vraiment le truc à faire, mais pour décompresser et ne pas craquer, c’était la seule solution qui m’était venue à l’esprit… Cependant, voyant que l’effet escompté n’était pas vraiment celui espéré, je finis par prendre un air plus sérieux…

« Vous… enfin… merci… sans vous… je… Merci de me couvrir… Désolée de vous… infliger ça… Ca…pi… taine… »

Les mots eurent du mal à sortir, la douleur combinée au sommeil avait fini par avoir raison de moi. Ainsi, j’avais fini par m’assoupir en baragouinant des choses peu compréhensibles….

‘-‘-‘ Fin du Flashback '-'-'



Au souvenir de cette soirée, j’étais restée devant la glace, le regard plongé dans le vide. Suite au trajet, je m’étais réveillée à Errande… Mon maître à mes côtés, mon père toujours dans l’ignorance. J’avais eu de la chance ce jour-là, j’en étais consciente… D’ailleurs… depuis, j’avais eu très peu de nouvelles du Capitaine. Il fallait dire aussi que les temps qui couraient ne jouaient pas en ma faveur, mais j’espérais tout de même le revoir pour le remercier franchement de m’avoir sauvée la mise après notre escapade...
~~~~~~


On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   -

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum