AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


[Matroos] Et les esprits démoniaques?

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans [Matroos] Et les esprits démoniaques?   - Jeu 23 Mai 2013 - 7:29

Bonjour, bonsoir!
Voilà, je ne veux pas m'éterniser, alors j'irai droit au but: mon futur personnage sera une jeune matrocienne de 17 ans dont le père était un Grand Maestre de la Congrégation de Vama stricte et influençable avant de disparaître soudainement, l'abandonnant en plein milieu de Sant Poseinos, une ville qui lui était complètement inconnue ayant toujours vécue à Errande. Elle était alors enceinte de 6 mois d'un violeur faisant partit des hors-la-loi. Elle désirait retourner à Errande, mais elle était désormais sans le sou. Après avoir découvert la disparition de son père activement recherché, elle abandonna l'idée de retourner dans sa ville natale, refusant de recroiser son agresseur et d'être le centre inévitable d'attention des villageois. Son fils aurait aujourd'hui 2 ans et serait atteint d'un malaise que personne, pas même les Mae'Dok, n'arrivent à guérir. Ce n'est pas quelque chose qui se voit à l'oeil, mais tout se passe à l'intérieur: il semble constamment tourmenté. C'est là où ma question se pose: serait-il possible que, comme des entités spirituelles et puissantes qui sont bienveillantes (enfin, pas toujours) existent (le pouvoir des Chamans et le Gardien des Erfeydiens en sont bien la preuve ), des entités négatives (des genres de démons, dans ce cas) soient possibles? J'avais basé mon idée sur le fait que, désespérée de voir son enfant dans un état de plus en plus trouble, Yaël en aurait assez de sa vie misérable et vaine de prostituée et voudrait aller trouver de l'aide auprès des Chamans du peuple de Korrul qui, à ses yeux, sont les seuls qui auraient le pouvoir de sauver la vie de son fils (il faudrait surment que je développe quelque chose pour expliquer cette conviction qu'elle a). Elle va donc commencer un périple ardu d'obstacles pour se rendre auprès de ce peuple. Au bout du compte, son fils sera bel et bien guéri, et elle apprendra la vérité concernant la nature du malaise. Possession démoniaque ou simple maladie encore inconnue/nouvelle? Pour alléger la ''maladie'', il pourraît avoir des convulsions (crises d'épilepsie), des moments de cécité ou de mutisme quelques fois par mois. Ou bien, une autre possibilité: avoir un penchant inquiétant pour la vengeance et la mort. OU BIEN, de façon plus réaliste: c'est bien une nouvelle maladie inconnue (qui n'a rien d'anormale en soi, seulement elle est peu commune) et les Chamans la voit comme démoniaque. Est-ce que ça ferait du sens? Vous auriez des idées? Est-il simplement possible pour un matrocien de s'aventurer sur les terres des korruliens sans se faire sauvagement attaquer? Des exceptions sont-elles possibles?

EDIT: Ah oui, j'ai déjà envoyé ce message au Maître des Joyaux, mais si aucune des Admins ne se connectent sur ce compte, je le redis ici: j'aimerais changer mon nom d'utilisateur pour Yaël Kovashti. Merci! :heart:
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [Matroos] Et les esprits démoniaques?   - Jeu 23 Mai 2013 - 12:53

Hey hey bienvenue *lui fait des bisous* !

Concernant les entités, je penses que seules les admins peuvent répondre, mais par contre pour ta dernière question :
Citation :
Est-il simplement possible pour un matrocien de s'aventurer sur les terres des korruliens sans se faire sauvagement attaquer? Des exceptions sont-elles possibles?
Déjà pour se rendre à Korrul, en partant de Matroos il est indispensable d'avoir une Vivenef, or, seuls les familles marchandes en possèdent.
Il est pas possible d'y aller à pied si c'est là ton idée ^^

Et en 2, les Korruliens ne sont pas sanguinaire au point de saigner les Matrosciens ^^ (même si certains ne les aimes pas beaucoup), seul les forbans sont un vrai danger. Mais pour les Matroscien comme les korruliens.

Voilà voilà, j'espère que cela t'éclaire déjà un peu, et que j'ai répondu à tes questions Smile
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [Matroos] Et les esprits démoniaques?   - Jeu 23 Mai 2013 - 20:03

Merci pour l’accueil! Thélador, j'aime ton prénom *-*
Hum hum, eh bien non, ne t'en fais pas, je n'avais pas l'idée d'y aller à pied. ^^'' J'ai seulement oublié de préciser qu'elle chercherait à ramasser quelques sous en travaillant comme fille de joie (sa seule option, n'ayant pas eut l'occasion d'avoir d'éducation particulière mise à part celle limitée de son père, souvent centrée sur le culte de Vama) et, oui, en volant quelques galons et biens qu'elle voudra revendre. Elle finira par faire affaire avec des marchands, mais le moyen de les convaincre de prendre son faible revenu reposera surment plus sur leur compassion envers son enfant plus qu'autre chose. Peut-être mentira-t-elle? En tout cas, je verrai. (: Et d'accord, parfait, ça complique moins les choses, Yaël n'aura pas à craindre de se retrouver sur les terres de Korrul (elle espérera seulement ne pas tomber sur les méchants Forbans qui ont nourris ses cauchemars, enfant ._. ouais je viens de penser à ça Razz Puisque les matrociens sont du genre à banaliser les réalités koruliennes).
avatar
Chamane

On m'appelle Henja


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 31 ans
Féminin
MESSAGES : 338
AGE : 27
INSCRIT LE : 20/12/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 85
http://www.ile-joyaux.com/t1228-henja-celle-qui-seme#33297
Posté dans Re: [Matroos] Et les esprits démoniaques?   - Ven 24 Mai 2013 - 8:00

Bienvenue sur le forum o/


Alors, dans un premier temps, ton histoire globale est tout à fait réalisable. Dans le détail, tu risques de rencontrer des difficultés mais elles ont leur solution.
Toute la partie à Matroos est ok. Le fait qu'on arrive pas à soigner son fils, c'est bon aussi.

Citation :
Ce n'est pas quelque chose qui se voit à l'oeil, mais tout se passe à l'intérieur: il semble constamment tourmenté. C'est là où ma question se pose: serait-il possible que, comme des entités spirituelles et puissantes qui sont bienveillantes (enfin, pas toujours) existent (le pouvoir des Chamans et le Gardien des Erfeydiens en sont bien la preuve ), des entités négatives (des genres de démons, dans ce cas) soient possibles?
En fait le pouvoir des chamanes et du Gardien n'a rien à voir avec des entités spirituelles. C'est un vrai pouvoir mais je peux pas développer trop dessus car je spoilerai le forum. Ils ne sont pas habités pas des esprits bienveillants ou malveillants. Faire intervenir l'existence d'esprit, bon ou mauvais, dans l'univers du forum, j'ai peur que ça fasse trop et qu'on s'égare. Donc, dans la religion matroscienne, il est certain que Vama a son équivalent dans le Mal et c'est une idée intéressante à développer. J'ajouterai un truc à ce sujet car j'y avais jamais pensé jusque là mais ça me semble nécessaire. De ce fait, les maestres, pour entretenir l'adoration de Vama, renforce la crainte d'esprit mauvais au service du diable de la religion matroscienne. Je ne dis pas s'ils existent ou non, c'est trop m'avancer dans le contexte (et à moins d'être là dans 5 ans, ce ne sera pas découvert).
Tu peux très bien dire que les Mae'dok qui ne comprenaient pas la maladie l'ont rattaché à une sorte de possession démoniaque. Seulement dans les faits, j'aimerai qu'on parte sur un truc plus réaliste. Quand il sera soigné, il faudrait mêler soins aux plantes et sortes de prières ou chais pas quoi qui relèvent plus du mystique, afin de garder le doute : est-ce qu'il était vraiment possédé ou était-ce une maladie rare et inconnu ? Les croyants pencheront pour la première version.

Je pense que c'est un peu la même chose pour la religion korrulienne. Ils ont aussi leur diable.


Citation :
J'avais basé mon idée sur le fait que, désespérée de voir son enfant dans un état de plus en plus trouble, Yaël en aurait assez de sa vie misérable et vaine de prostituée et voudrait aller trouver de l'aide auprès des Chamans du peuple de Korrul qui, à ses yeux, sont les seuls qui auraient le pouvoir de sauver la vie de son fils (il faudrait surment que je développe quelque chose pour expliquer cette conviction qu'elle a). Elle va donc commencer un périple ardu d'obstacles pour se rendre auprès de ce peuple.
Tout à fait possible et comme tu l'as dit : bourré d'obstacles.
Pour aller à Korrul quand on est une simple citoyenne, y'a pas trente mille solutions : convaincre un marchand d'être accepter à bord ET obtenir un titre de séjour à Korrul. Souvent ça vient du Marchand (via son maestre) mais elle peut l'avoir obtenu d'un maestre qui se porte garant pour elle. Pour obtenir ce titre, il faut prouver qu'on a une place sur une vivenef à l'aller et une pour le retour (même vivenef ou une autre). La durée dépend du porte feuille du voyageur : sur place il ne pourra pas travailler alors tant qu'il peut subvenir à ses besoins il peut y rester.

Dans le cas de ton perso, elle peut soit payer sa place, cher, mais la payer soit tâcher de se faire embaucher comme domestique durant la traversée. Vu ses origines, elle aura surement du mal à être la domestique des marchands eux même mais le cuistot du vaisseau peut avoir besoin d'elle. De toute façon, vu qu'elle a un enfant en plus, elle sera forcée de verser un peu d'argent pour qu'on les accepte tous les deux. Après, sur les vivenefs, c'est pas l'enfer pour une femme non plus. Elle a gagné son droit de voyage donc elle bénéficie de la protection du capitaine, elle n'a pas à craindre d'être attaqué par les autres passagers. Par contre, côté confort ça sera pas top x)

Voilà pour les détails du voyages.

Concernant le remède de la maladie, j'y ai répondu plus haut. Un mixte des deux serait l'idéal. Cependant, de toutes les difficultés, la plus grande sera d'approcher un chamane. Les korruliens eux même ont beaucoup de mal alors une matroscienne. Faudrait un sacré coup de bol xD c'est pas impossible mais dans l'histoire faudra bien insister sur le caractère miraculeux de cette rencontre. De plus, de tous les chamanes, le seul à même de le soigner serait le plus âgé, Malhek'Irh, Celui qui Insufle.
Citation :

Est-il simplement possible pour un matroscien de s'aventurer sur les terres des korruliens sans se faire sauvagement attaquer ?
Dans les terres en dehors des villes, le climat se charge de toi si les forbans ne l'ont pas fait. Dans les villes, y'a des quartiers plus malfamés que d'autre mais elle est considérée comme une citoyenne en règle donc elle n'a pas à être agressée par des korruliens qui ne sont ni des voyous ni des hors la loi. Les VP n'auront peut être pas le même comportement à l'égard d'un matroscien que d'un korrulien : ils seront tout de suite plus suspicieux et peut être un peu plus lent à voler à leur secours mais rien d'anormal entre deux pays aux relations un peu étroites.

Je pense quand même que le plus simple serait de faire directement une gens du milieu.

Voilà, j'espère que ça répond à tes questions ^^



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [Matroos] Et les esprits démoniaques?   - Ven 24 Mai 2013 - 15:00

Merci énormément! Je m'attendais vraiment à ce qu'on me dise que la plupart de mes idées n'étaient pas réalisables. (: C'est vrai que de faire en sorte qu'elle soit une Gens du Milieu aurait simplifié les choses, mais j'aime particulièrement l'idée d'une étrangère qui va chercher de l'aide chez un autre peuple. Cela sensibilisera peut-être les citoyens et marquera l'Histoire de l'Île aux Joyaux. :3 Je suivrai volontier l'idée de la crainte des maestres (et matrosciens croyants) face à la maladie de mon fils, qu'ils verront probablement plus comme démoniaque que naturelle (leur incapacité à trouver ce qu'il a réellement jouera aussi sur l'orgueil des Mae'Dok ahah). Ils le soigneront de toutes sortes de façons particulières, je l'expliquerai sans problème. Sinon, concernant les entités spirituelles, je ne pensais pas vraiment que les Chamanes ou le Gardien étaient possédés, mais plutôt que leurs pouvoirs provennaient vraiment d'un être supérieur (qui les aurait choisi), que ces pouvoirs faisaient partis d'un plan préétablit et que c'était une bénédiction.

Citation :
Pour aller à Korrul quand on est une simple citoyenne, y'a pas trente mille solutions : convaincre un marchand d'être accepter à bord ET obtenir un titre de séjour à Korrul. Souvent ça vient du Marchand (via son maestre) mais elle peut l'avoir obtenu d'un maestre qui se porte garant pour elle. Pour obtenir ce titre, il faut prouver qu'on a une place sur une vivenef à l'aller et une pour le retour (même vivenef ou une autre). La durée dépend du porte feuille du voyageur : sur place il ne pourra pas travailler alors tant qu'il peut subvenir à ses besoins il peut y rester.

Si je dois payer en plus pour mon enfant et qu'une place de domestique ne serait pas en ma faveur... oui, je pourrais suivre l'idée de la domestique du cuisinier de la vivenef. Ou bien avoir déjà eut un lien particulier avec un marchand (que je n'avais pas revue depuis plusieurs années) qui accepterait de m'aider à payer une partie? Où est la compassion, nanméoh? Razz Sinon, quelle est la durée du séjour dans un pays étranger, normalement? Est-ce qu'il y a une limite obligatoire? Est-il possible pour un matroscien de travailler pour un certain temps à Korrul (pour avoir un peu de galons), sans pour autant chercher à y rester de façon permanente et à prendre trop de place? Je sais que leur principale méfiance concerne la possibilité de procréation de sangs-mêlés (ce qui est strictement interdit). Si ce n'est absolument pas mon but (ayant de toute façon déjà un enfant sur les épaules), cette crainte pourraît-elle être mise rationnellement de côté de leur part?

Citation :
Cependant, de toutes les difficultés, la plus grande sera d'approcher un chamane. Les korruliens eux même ont beaucoup de mal alors une matroscienne. Faudrait un sacré coup de bol xD c'est pas impossible mais dans l'histoire faudra bien insister sur le caractère miraculeux de cette rencontre. De plus, de tous les chamanes, le seul à même de le soigner serait le plus âgé, Malhek'Irh, Celui qui Insufle.

Oui, c'est vrai, je n'avais pas pensé à cet important détail. Et Malhek'Irh n'est même pas encore joué /: Si je ne veux pas changer toute mon histoire, il me faudra certainement espérer qu'il le sera d'ici mon arrivée à Korrul (et il ne faut pas que j'y reste trop longtemps non plus, j'imagine). Pour la rencontre avec le Chamane... que faire? Si c'est de façon illégal et contourné, je serais vu comme malhonnête. Si c'est simplement un énorme coup de chance, du genre je le croise dans une ruelle, eh bien... peut-être que mon instinc de mère voulant sauver son fils depuis si longtemps ne réfléchira pas sur le coup et se précipitera sur le Chamane en question en implorant son aide à genoux (c'est possible aussi que Yaël ignore simplement les coutumes koruliennes, soit aussi les règles strictes concernant la rencontre des Chamanes). J'aurais brisé une règle, mais Malhek'Irh est bienveillant, non? :lol:

Citation :
Dans les terres en dehors des villes, le climat se charge de toi si les forbans ne l'ont pas fait. Dans les villes, y'a des quartiers plus malfamés que d'autre mais elle est considérée comme une citoyenne en règle donc elle n'a pas à être agressée par des korruliens qui ne sont ni des voyous ni des hors la loi.


J'éviterai vivement de m'approcher de ces quartiers et resterai probablement à Arish, là où il y a le plus de monde. Après les ennuis qu'elle a eut, elle ne voudra pas en avoir d'autres qu'elle aura stupidement cherchés.

Voilà! Je vais faire ma fiche de ce pas! :mrgree:
avatar
Oracle

On m'appelle Agazhar Börl


Infos Personnage
RANG: Fjölan, Kataleyah, Peottre
VILLE & APPARTENANCE : Un coin paumé des Erfeydes
MON AGE : 64 ans
Féminin
MESSAGES : 5290
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/03/2011
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 51
http://www.ile-joyaux.com/t34-noreshia-saule-fille-de-marchand
Posté dans Re: [Matroos] Et les esprits démoniaques?   - Sam 25 Mai 2013 - 4:21

J'ai déjà répondu à tes autres questions :
Citation :
Pour obtenir ce titre, il faut prouver qu'on a une place sur une vivenef à l'aller et une pour le retour (même vivenef ou une autre). La durée dépend du porte feuille du voyageur : sur place il ne pourra pas travailler alors tant qu'il peut subvenir à ses besoins il peut y rester.

Et pour Malhek'Irh oui faudra attendre mais déjà tu seras pas mal occupée pour le voyage. Trouver un Marchands qui accepte de t'aider et tout. Si le moment venu le chamane n'est pas joué, tu peux faire un RPI.


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [Matroos] Et les esprits démoniaques?   - Sam 25 Mai 2013 - 20:04

Ah mais oui, c'est vrai, j'ai la mémoire courte Rolling Eyes je m'attendais à des complications supplémentaires que tu aurais peut-être pu omettre de me dire, mais non ^^'' Bon eh bien, c'est beau, je m'habitue lentement mais surment au contexte ahah!

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: [Matroos] Et les esprits démoniaques?   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum