AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Bureau du Capitaine Karano - Boîtes à missives

avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Bureau du Capitaine Karano - Boîtes à missives   - Dim 26 Mai 2013 - 8:17

Un bureau, deux boîtes en bois noble, et des clés. C'est dans ces coffrets que les missives à l'attention de l'officier parviennent, classées selon l'importance et la provenance. Les lettres d'ordre militaire et/ou hiérarchique finissent dans la première, entourée d'une bande blanche. Le courrier personnel rejoins quant à lui la deuxième boîte, légèrement plus petite, entourée d'une bande dorée. L'ouverture du courrier a lieu cependant tous les Turdas, une fois par semaine.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Bureau du Capitaine Karano - Boîtes à missives   - Mer 19 Juin 2013 - 13:24

Lettre de Abysse Ac'trian à l'attention de l'officier Karano


Milicien,


Les expéditions clairsemées, les batailles sans lendemain sont terminées. Il est temps de montrer une véritable cohésion et de porter un coup dévastateur à nos ennemis. Nos ressources ne sont pas inépuisables, nous sommes en terres hostiles et je ne vous cacherais pas que bon nombre de nos hommes n'ont pas été préparé à ce que cet endroit leur réserve. Nous devons agir vite, prendre de vitesse Korrul et ces Boréens. Face à l'inconnu et l'adversité, seule notre unité et notre tactique pourrons l'emporter. Ces terres boréales représentent des ressources inestimables qui pourraient assurer la pérennité de Matroos pour les siècles à venir.

Milicien, recevez ci-joint les nouvelles directives concernant l'appréhension des peuples boréens.

Stratégie :  Nous créerons un filet que nous resserreront peu à peu, rasant les terres que nous laisseront derrière-nous. A la manière des tentacules d'une pieuvre, nous étirerons nos troupes et ligoteront la résistance ennemie. Chaque homme, chaque régiment devra obéir scrupuleusement aux directives. Aucun retard, aucune déviation qui pourraient compromettre l'ensemble de notre tactique ne pourront être admis. Je resterai en étroite collaboration avec chacun des responsables de corps afin d'aviser des décisions et de corriger nos trajectoires en fonction des réactions et mouvements ennemis.

Technologie : Les conditions extrêmes de ces terres ne permettent pas le fonctionnement des système à l'Eralium. Seules nos lasers et nos boucliers sont opérationnels. Nous avons cependant pu mettre au point des engins légers volant à basse altitude pour l'observation et la cartographie du terrain. Leur autonomie est faible. Chaque corps se verra attribué au moins un de ces engins.

Traitement à aborder concernant :

- L'ithylium : Isolez à tout prix les indigènes de l'huile, repérez les concentrations importantes de celles-ci et prenez en le contrôle dans la mesure du possible. Pas de prise de risque inconsidérée.
- Les civils : Vos cibles principales seront les meneurs, les chefs et toute personne représentant un semblant d'autorité au sein des communautés rencontrées. Soumettez-les, éliminez-les en cas de refus. Votre cible ultime sera cet espère de Gardien ou ces avatars qu'il faudra à tout prix maîtriser. Tous civils, guerriers y compris, qui se rendra de son plein gré devra être traité avec le respect d'un otage de guerre. Ceux qui réclameront des pour-parlers devront être transférés au plus vite à la base centrale, même en l'absence de moyen de communication claire. Tous les civils qui se rendront sans témoigner de résistance seront transportée à la zone 0. Cette zone constituera un centre rapatriant tous les otages de guerre.
- Les femmes et les enfants : Ils représentent l'essence même du peuple. Pas de débordement, aucune sauvagerie ou barbarie ne sera tolérée de la part des Miliciens. Rassemblez-les, maîtrisez tout signe de rébellion. Rapatriez-les le plus rapidement possible à la zone 0. Nous tenons également à prélever quelques enfants et femmes pour que nos experts en linguistiques et ethnologues puissent étudier ces peuples indigènes. Prenez les éléments les plus dociles, les moins résistants.
- Les zones conquises : Nous pratiquons la politique de la terre brûlée. Chaque zone conquise devra être stérilisée. Prenez les denrées telles que la nourriture, l'ithylium et des matériaux utiles à la construction et brûlez le reste. Chaque prélèvement sera recensé. Si un Milicien est surpris en l'état de vol, des sanctions seront prises. Concernant les places dites fortes, nous devrons les contrôler à tout prix et y laisser une délégation nécessaire pour en garder la maîtrise. N'hésitez pas à user d'otages de valeur pour faire valoir votre droit sur une place forte.
Enfin, n'oubliez pas que la force véritable de la Milice reste l'unité, la cohésion. Agissez d'un seul homme. Les véritables exploits se construiront ensemble. N'abandonnez à aucun prix un frère tombé. Ralliez vos blessés à la base centrale si possible. Si la situation est désespérée ou trop périlleuse, vous saurez agir en état de cause.

Milicien, nous sommes en guerre et nous prouverons notre valeur. Nous vaincrons.

Honneur & Unité !



Abysse Ac'trian,
Bras droit du Général


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum