AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)

avatar

On m'appelle Almarik Thorleif


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : (ex : Muertiga - Les Gargans
MON AGE : 38 ans
Masculin
MESSAGES : 102
AGE : 27
INSCRIT LE : 26/06/2012
PSEUDO HABITUEL : Vanou
Joyaux : 50
Posté dans Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   - Ven 21 Juin 2013 - 15:36

Six jours de voyage, cinq à faire le chemin jusqu'à Adiem un jour entier pour faire monter ses fichus machines. Et cette créature, cette maudite créature qui visiblement semblait me retourner au centuple le dégoût que j'avais pour elle ainsi que la crainte que j'avais d'être sur son dos a de pareils hauteurs. Nous ne rencontrâmes pas le moindre problème sur le chemin, si ce n'est le chemin lui même. Nous avions décidé de voyager en ligne droite le plus possible et les bois furent notre plus gros problème. Si les catapultes étaient aussi grande que dures à manier alors leur pouvoir serait vraiment destructeur. Trouver les Shaas d'argent ne fut pas très difficile de la haut j'avais une vue imprenable sur tout, le plus difficile fut de faire poser cette sale créature.

L'atterrissage fut tout sauf agréable et gracieux, le yaggock et moi avions fini par nous battre dans les airs est c'est a coup de poing que j'avais fini par obtenir le droit de mettre pied à terre. En temps normal j'aurai crevé les yeux de tout ceux qui auraient osé me regarder comme le faisait les Shaas en cet instant. Mais on ne pouvait pas leur en vouloir, devant une tel spectacle j'aurai eu du mal à faire autrement moi même. Me redressant de toute ma hauteur, remettant mon marteau à sa place à savoir dans mon dos. Je n'offris pas le moindre regard en arrière à la créature qui déjà s'en allait et comme les regards n'avaient toujours pas changé de direction.

-C'est incroyable qu'avec la guerre a nos portes personne ici n'est rien de mieux à faire que de me regarder ainsi ! Que l'un de vous me conduise à Fjölan il faut qu'on parle.

Il me fallait être sur que si je lui livrais les armes de sièges qu'elle jure comme je l'avais juré de s'en débarrasser une fois les affrontements terminés. Je n'avais cessé durant le voyage de penser à ce que j'aurai à faire si jamais elle refusait de jurer. Kataleyah m'avait confié ces armes tout ce qu'elles feraient de bien ou de mal serait de ma responsabilité j'avais donc convenu que je ne lui donnerai pas les plans. Mais qu'a la place je laisserai quelqu'un capable d'assurer l'entretient des machines, ainsi ce dernier pourrait les rendre inopérantes si jamais elle ne jouait pas franc jeu. Je suivis celui qui finalement avait fini par se lever pour m'amener à la tente de son chef. Je lui fis signe de partir, avant d'entrer.

-Je viens t'annoncer que les armes de sièges ne devraient pas tarder à arriver. Mais avant que tu puisses en disposer faut qu'on parle d'une petite chose.

J'avais énoncé ça avec tout le sérieux dont j'étais capable. Qu'elle ne se mette pas en tête un instant que j'essayais de lui tendre un piège.


Spoiler:
 
avatar
Peuplade

On m'appelle Fjölan Kallhjärta


Infos Personnage
RANG: Peottre, Nivilk, Agazhar, Dhungaärd, Hermine, Alenoä, Edörja, Niklas, Oönvüla.
VILLE & APPARTENANCE : Ystenhaim, Shaas d'Argent, Clan Kallhjärta
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 1002
AGE : 23
INSCRIT LE : 05/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Sumire
Joyaux : 7200
http://www.ile-joyaux.com/t732-fjolan-kallhjarta#16739 http://www.ile-joyaux.com/t2021-faction-erfeydienne-les-shaas-d-argent
Posté dans Re: Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   - Ven 21 Juin 2013 - 16:17

Fjölan s’était isolée toute la journée dans sa tente. Pressée par le temps, elle s’était attelée à une des tâches qui nécessité le plus de calme et de réflexion, se révélant être établir les plans de toutes natures visant à organiser les attaques. Les  différentes stratégies, mais aussi les formations et différentes zones de patrouilles. La pile de papiers augmentait au fil des heures  et des schémas que grattait frénétiquement la jeune femme. Elle était encore irritée par la visite de la veille, qui lui avait laissé un sentiment amer et persistant. Elle avait horreur de plier, d’être forcée, mais surtout d’être confrontée à aussi fière qu’elle. Il fallait sérieusement qu’elle apprenne à se tempérer face aux oracles, ou bien cette attitude allait vite lui porter préjudice. On l’avait mise au pied du mur et il y’avait fort à parier que cette mission avait des taux d’échec dangereusement hauts. Echecs se traduisant sans nul doute par la mort que ça soit la sienne, dans cette zone interdite, ou celle du pauvre Agazhar qui s’était visiblement fait ermite malgré sans santé fragile et l’hostilité des lieux. Tout ça était bourbeux. Bourbeux dès le début et ce n’était surement pas la fin des contrariétés. A tous les coups, son absence se passera lors de batailles capitales.
Perdue dans ses pensées et concentrée par son travail, elle ne nota l’agitation que lorsqu’elle s’était approchée d’elle. Les pans de la tente s’étaient ouverts, la coupant net dans ses occupations. Elle pria pour que ce ne soit pas un retour en fanfare pour qu’on lui rajoute encore des ordres.
Grinçant des dents, elle pointa sa plume vers l’entrée, sans même lever les yeux et tonna :
 
-Si c’est encore pour m’annoncer que l’autre jouvencelle illuminée essaie encore de m’prendre pour sa boniche, vous pouvez lui dire de retourner à ses occupations si urgentes d’oracle tout puissant ! J’vous jure que s’il rentre je lui…
 
En voyant qu’il s’agissait d’Almarik, elle poussa le soupir de soulagement le plus long jamais entendu. Elle connaissait le chef de clan et savait qu’il ne s’offusquerait pas de ce coup de sang, mais en rirait plutôt de bon cœur. Rassurée qu’il arrive plus tôt que l’échéance qui lui avait été imposée, elle aurait presque pu lui donner l’accolade, mais elle se contenta de se lever et de le saluer conventionnellement, poing sur la poitrine.  Jamais elle n’aurait pensé être aussi ravie de le voir arriver.  La situation allait peut-être finalement s’améliorer, au lieu de continuer à empirer.
 
-Je viens t'annoncer que les armes de sièges ne devraient pas tarder à arriver. Mais avant que tu puisses en disposer faut qu'on parle d'une petite chose.
 
Le ton si sérieux de Thorleif l’intrigua. La chose ne devait pas être aussi petite qu’il le disait. Elle haussa un sourcil et pencha la tête sur le côté lâchant d’une voix posée :
 
-Je t’écoute, j’aurais aussi à te parler. Il s’est passé pas mal de trucs ici durant ton périple.  Et pas forcément des trucs très plaisant.





avatar

On m'appelle Almarik Thorleif


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : (ex : Muertiga - Les Gargans
MON AGE : 38 ans
Masculin
MESSAGES : 102
AGE : 27
INSCRIT LE : 26/06/2012
PSEUDO HABITUEL : Vanou
Joyaux : 50
Posté dans Re: Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   - Dim 23 Juin 2013 - 14:30

« L'autre jouvencelle illuminée », « boniche » « d'Oracle tout puissant », une chose était sure c'est qu'il n'était pas bon de venir importuner la jeune chef de clan même quand on est un Oracle. J'eus beaucoup de mal à définir comment je pris ses paroles qui ne m'étaient visiblement même pas destinées. Était-ce simplement une preuve d'idiotie que de prendre le risque d'insulter ainsi aussi directement un Oracle, ou alors la preuve d'une totalement absence de peur et de soumission face à un semblant d'autorité. Et en pure erfeydienne qu'elle était surement la réponse devait se trouver quelque part entre les deux. Je me baisse pour entrer dans la tente près a affronter la shaas en colère, mais c'est avec un soupire de soulagement qui failli presque me décontenancer que je suis accueilli. C'est jusqu'à aujourd'hui la première fois que je la voyais afficher un tel relâchement. La guerre devait l'éprouver comme n'importe qui, et finalement elle restait humaine.

Je pris une posture plus naturelle et imperceptiblement je fis tomber légèrement mes épaules. L'heure n'était pas à l'affrontement, et j'aurai tout le loisir d'en revenir à quelque chose de plus menaçant si elle ne voulait pas voir raison. Mais pour le moment j'avais envie de quelque chose de moins prise de tête.

-Visiblement tu t'attendais à la visite de l'Oracle Tiasgasthorn, ou plutôt à son retour. Désolé de te décevoir je suis beaucoup moins belle que lui.


Je mis une main dans ma crinière pour faire passer quelques mèches en arrière d'un geste à la lenteur calculée, accompagnée d'un geste du cou sur le coté. J'avais vu nombre de femme le faire dans les tavernes pour attraper du jeune mâle. C'était la première fois que j'allais si loin, et s'il fallait dire que la manière que l'Oracle Tiasgasthorn avait de me regarder me poussait a bout, je sus que je ne le ferai sûrement jamais plus. Visiblement mon respect pour les Oracles me rendaient ce genre de blagues très dures à assumer.

-Non plus sérieusement, avant de te laisser maître de ses armes comme convenu. Il va falloir que tu promettes comme j'ai moi même promis quand Katelayah est venue me donner les plans des armes. Ses plans lui venant du Gardien celui exige qu'elles soient toutes détruites une fois la guerre terminée. Il ne veut pas qu'une fois tout ceci fini nous en usions contre nous même. J'ai donc besoin que tu jures sur ce qui t'ai le plus cher que tu ne tenteras pas de garder ne serait-ce qu'un plan de ses engins une fois que nous en auront fini avec eux.


Je n'avais pas su faire autrement que de reprendre tout mon sérieux pour lui parler. Je n'avais pu encore constater la force de ses machines, mais il suffisait de voir les projectiles pour imaginer les dégâts que tout ceci pouvait occasionner. Et rien que d'imaginer les clans s'affronter avec ses armes, et les dommages que pourrait encaisser la peuplade.

-L'Oracle Teim-Cruan est venue mes les confier car elle avait confiance en moi, aujourd'hui c'est moi qui vient honorer la confiance que j'ai en toi. Mais j'ai besoin de ta parole.


Spoiler:
 
avatar
Peuplade

On m'appelle Fjölan Kallhjärta


Infos Personnage
RANG: Peottre, Nivilk, Agazhar, Dhungaärd, Hermine, Alenoä, Edörja, Niklas, Oönvüla.
VILLE & APPARTENANCE : Ystenhaim, Shaas d'Argent, Clan Kallhjärta
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 1002
AGE : 23
INSCRIT LE : 05/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Sumire
Joyaux : 7200
http://www.ile-joyaux.com/t732-fjolan-kallhjarta#16739 http://www.ile-joyaux.com/t2021-faction-erfeydienne-les-shaas-d-argent
Posté dans Re: Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   - Mer 26 Juin 2013 - 14:19

Fjölan ne put réprimer un sourire moqueur devant l’imitation certes exagérée, mais pertinente d’Almarik. Mais le ton léger du chef de clan s’était cependant vite dissipé quand il se remit enfin à parler sérieusement. Elle l’écouta attentivement, fronçant parfois les sourcils. Et la voilà qui se devait encore de promettre et de ne pas trahir la confiance de quelqu’un. La situation était certes différente et était loin de lui porter préjudice, mais elle avait sentiment qu’elle se devait toujours de jurer quand on lui confiait quelque chose. Trahir était loin de ses habitudes. D’une voix posée mais non sans une note d’agacement, elle répondit à sa demande :

-Même si tu me laisses ces armes elles restent ta propriété. C’est à toi que l’Oracle Teim-Cruan a confié les plans. Cette pensée ne m’est certes pas agréable mais c’est un fait. Elles finiront détruites, tel est l’engagement auquel tu t’es tenu. Si je ne m’y tenais pas non plus, ce serait comme te cracher aux pieds, Almarik.

Elle leva les yeux au plafond. Elle trouvait l’idée tout de même épouvantable. Personne ne savait si elles serviraient à l’avenir, contre de nouvelles menaces. Si la situation venait à se reproduire, ils auraient une nouvelle fois à devoir venir supplier les Oracles. Elle n’aimait pas cette dépendance qui était entretenue, mais certes, si telle était la volonté du Gardien, il ne fallait pas discuter.

-Je tiendrais donc ma promesse, car elle empêtre sur la tienne. Il n’y a pas plus grand déshonneur que de salir un frère d’arme avec ses propres fautes. Et c’est déjà une fierté que tu ais la sagesse de partager cet avantage.

Sans se permettre d’attendre plus longtemps, la chef de clan se rapprocha alors de sa pile de documents. Elle posa lourdement sa main dessus et leva le menton vers Almarik :

-Tu savais déjà que je devais quitter momentanément le campement pour aller convaincre moi-même les grands clans du Sud. Je me devrais d’être malheureusement plus longue que prévu. Je ne peux pas t’en dire plus, mais tu sais très bien que si je le pouvais, je le ferais.

Elle avait quelque par l’impression de le léser, mais savait qu’il comprendrait. La jeune femme espérait que la confusion ne se lisait pas trop sur son visage et reprit d’un ton posé en tapotant les feuilles du bout des doigts :

-Ce qui implique que je te laisse la responsabilité des Shaas d’Argent tout le temps de mon absence. Ceci sont des plans de formation et de stratégie diverses que j’ai établi alors que tu étais en route. Ils devraient normalement couvrir toutes les attaques anticipables. Formations, plans offensifs et défensifs, sabotage. Tout y est. (Elle prit une feuille à part et la lui présenta) Comme je vais devoir te laisser mon clan un certain moment, il y’a aussi une liste de directives concernant mes hommes. Ah et une lettre destinée à Jord Thorkelson. Traite le avec soin, car il sera le maître d’œuvre pour bâtir ici même de quoi rendre ce camps plus vivable et efficace. Si tu as des difficultés à lire, fait appel à Shula Ymirson. Elle est l'une des plus lettrée du clan et pourra donc te faire la lecture de ces deux autres documents. Les autres feuilles ne sont que des schémas et plans explicatifs, aucun texte ne te posera problème là dedans.

La crainte monta peu à peu en elle. Il était la seule personne à qui elle pouvait confier cette tâche, à qui elle pouvait se permettre un tel niveau de confiance. Elle regrettait parfois de ne pas avoir pris de second directement après la mort de Farkas, mais elle ne voyait pas encore en ses rangs quelqu’un ayant la carrure pour le remplacer.  Elle se rendit compte qu’elle avait à cet instant une attitude similaire qu’avait eue Peottre pour la courroucer. Elle ne demandait pas d’avis à Thorleif et lui posait de force des responsabilités supplémentaires sur les épaules qui ne lui revenaient pas d'office. Peut-être que si elle avait parfois du mal à supporter l'Oracle, c’était parce qu’ils se ressemblaient beaucoup sur bien de points. Fjölan grimaça à cette idée déprimante et préféra préciser pour se montrer moins impérative :

-Je comprendrais que tu refuses, tu n’as aucun ordre à recevoir de moi. Mais c’est une faveur que je te demande, Almarik. En tant que chef de clan et tant qu’amie. Et hors de tout cela, tu sais aussi bien que moi que ça ne serait profitable à personne que de laisser mes hommes sous un mauvais commandement. Ça ne me plaît pas de te demander de t’entraver comme ça, mais je n’ai vraiment pas le choix.





avatar

On m'appelle Almarik Thorleif


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : (ex : Muertiga - Les Gargans
MON AGE : 38 ans
Masculin
MESSAGES : 102
AGE : 27
INSCRIT LE : 26/06/2012
PSEUDO HABITUEL : Vanou
Joyaux : 50
Posté dans Re: Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   - Lun 8 Juil 2013 - 15:47

Je m'étais attendu à l'entre pester, peut être même à demander des preuves. J'avais été loin d'imaginer qu'elle accepterait toute cette histoire sans broncher, et encore moins qu'elle s'y plie avec si peu de résistance. Aurai-je moi même fait preuve d'autant de philosophie si quelqu'un était venu me raconter qu'il possédait des armes d'une puissance incroyable. Aurai-je moi même accepté avec autant de facilité à faire une promesse à quelqu'un sans avoir la preuve que la personne en face de moi c'est aussi engagé à faire de même. Durant un court moment mais qui me sembla très long, je me senti comme le dernier des idiots j'étais parti en pensant au pire et encore une fois elle me répondait par le meilleur. Elle devait faire la fierté de ses ancètres.

''Cela serait te cracher aux pieds'', ''frère d'arme'', ''sagesse'' j'étais venu et par mes doutes et mes craintes finalement c'est moi qui l'avait insulté. Toutes ses années a travailler tout en se méfiant des autres clans, ma vie je l'avais passé dans ses interminables combats entre clans. Mais elle...Elle était ça plus jeune, ça plus capable d'entrevoir un avenir d'unification.

-Merci.

Dans ma tête j'avais beaucoup plus a exprimer, mais impossible de mettre les mots correctes sur ma pensées. Je n'ai jamais été un grand expressif j'espérais au moins que la sincérité de mes remerciement était au moins à la hauteur. Mais on ne se laissa pas le temps de tergiverser la dessus très longtemps, les erfeydiens et a plus forte raison les factionnaires ne sont pas fait pour les grands élans sentimentaux. Elle s'en allait bien plus aux sud pour aller rallier les clans du sud a notre guerre, qui de toute manière serait bien assez vite devenue la leur. L'idée n'était pas mauvaise, j'étais juste un peu inquiet de la voir partir seule entreprendre ce voyage. Et visiblement il n'y avait pas que ça, quelque chose qu'elle ne pouvait pas me révéler j'en déduisis qu'il devait s'agir d'une directive d'Oracle. Si elle avait voulu me cacher quelque chose le plus simple aurait été de ne rien dire. Je venais de lui imposer mon propre serment, quel bouse de Skroll j'aurai été si j'avais insisté pour qu'elle brise le sien.

La suite ne m'enchanta pas véritablement. Travailler avec un clan qui n'était pas le mien, devoir m'imposer à des hommes qui jusqu'à aujourd'hui ne m'ont jamais reconnu la moindre autorité. Et elle était un chef différent de moi. Je n'avais pas la moindre idée des relations qu'elle entretenait avec ses hommes. Mais visiblement j'allais avoir tout le temps de le découvrir. Ma main trouva d'elle même le chemin de ma barbe, ceux qui me connaissent le plus savent que tripoter ma barbe est signe d'anxiété chez moi. Sans clan elle l'avait formé a partir de ceux qui lui été resté fidèle quand l'ancien était parti en fumée. A plus forte raison il devait être sa propriété plus que les Early était la mienne. Et maintenant elle me mettait ce qu'elle avait sûrement de plus important pour elle entre les mains. Le refus m'en brûlait les lèvres, comment allais-je pouvoir la regarder a nouveau si les choses tournaient mal. Étais-je près à mourir entouré d'inconnus ? Une faveur, d'un chef de clan à un autre...Une faveur d'un ami à un autre. A-t-on ne serait-ce que le droit de réfléchir à ce genre de demande ?

-Je n'ai jamais tourné le dos à un ami, je ne compte pas commencer aujourd'hui. Et je suis honoré que tu te sois tournée vers moi pour m'occuper de ce qui t'es le plus cher. Et sur ce marteau brandi par le père de mon père et par son père bien avant lui, je jure de prendre soin de tes hommes comme s'ils étaient les miens.


Spoiler:
 
avatar
Peuplade

On m'appelle Fjölan Kallhjärta


Infos Personnage
RANG: Peottre, Nivilk, Agazhar, Dhungaärd, Hermine, Alenoä, Edörja, Niklas, Oönvüla.
VILLE & APPARTENANCE : Ystenhaim, Shaas d'Argent, Clan Kallhjärta
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 1002
AGE : 23
INSCRIT LE : 05/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Sumire
Joyaux : 7200
http://www.ile-joyaux.com/t732-fjolan-kallhjarta#16739 http://www.ile-joyaux.com/t2021-faction-erfeydienne-les-shaas-d-argent
Posté dans Re: Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   - Jeu 11 Juil 2013 - 16:52

Surprise par cette réaction placide, la tension de la chef de clan disparût, remplacée par une mine presque touchée par cette bonne foi. C’était un bon début à ses aspirations et elle osait espérer que bien plus de chefs de clans feraient preuve d’autant de confiance et de raisonnement qu’Almarik. Tout comme elle, il était bien trop vite jugé par beaucoup. Il n’était pas le bourrin que bon nombre de ses rivaux voyait en lui, mais avait une véritable âme de meneur et un cœur en or. Elle avait sans aucun doute un allié de choix et ne regrettait pas une seconde de chercher à construire une cohésion au sein de la faction à partir de ce départ. Ils étaient la preuve que les rivalités incessantes entre clans n’étaient qu’un lourd handicap et que tous partageaient approximativement le même sens de l’honneur ainsi que le même amour pour les Erfeydes. Sa colère perpétuelle se calmait peu à peu suite à ce léger vent d’optimisme dont elle avait grand besoin en ces temps difficiles.
Le calme fut vite troublé par une venue plutôt cocasse. Précédé de braillements étranges, un jeune apprenti s’était ramassé devant la tente, laissant rentrer un rhywyn bien agité. Fjölan haussa un sourcil, et l’oiseau se posa face à elle pour clamer, avec une voix qui ne lui sembla pas si étrangère.

« Kallhjärta, je serai bref. Les Bois de Koun tendront une embuscade à notre ennemi commun sous peu de jours, le temps de préparer le terrain et de les attirer à nous. Bien que quelques petits clans se soient ralliés à nous, nos effectifs ne suffisent pas pour jouer sur ce front et défendre Pleyrion en même temps. Je m'adresse donc à toi pour te demander de l'aide au Passage d'Ilmir où nous comptons accueillir comme il se doit ces hérétiques qui osent profaner nos terres. N'hésite pas à recruter d'autres bras armés, le combat s'annonce rude.
Tu pourras cuisiner ce rhywyn une fois qu'il aura clos son bec, je préfère être sûr qu'il ne piaille pas dans de mauvaises oreilles. »


Elle ne put s’empêcher d’esquisser un large sourire satisfait en posant son menton sur son poing. Voilà une façon bien originale d’annoncer qu’il rejoignait leur groupe, et une précieuse opportunité pour ne pas laisser tous les Shaas moisir à Adiem. Cette nouvelle allait faire de nombreux heureux. C’était aussi une belle occasion de donner son aide en échange d’une précieuse recommandation d’un factionnaire influent pour sa prochaine quête. Sous l’enthousiasme qui montait, la jeune femme serait presque allée jusqu’à tapoter la tête du volatile. Mais celui-ci alla plutôt se choisir un funeste destin en laissant sa nature curieuse le dominer, se jetant sur un coffre qui contenait de la nourriture pour gratter furieusement le verrou. Le pâle visage de Fjölan se décomposa pour retrouver une expression blasée, et c’est sans aucun état d’âme qu’elle attrapa la bête par les ailes pour l’égorger puis le tendre à la nouvelle recrue:

-Fais le rôtir avec quelques nokks. Je commence à avoir un creux à force d’entendre l’estomac titanesque de Thorleif gargouiller. Apporte-moi aussi Iago, histoire que je puisse tout de même envoyer un message avec un rhywyn à peu près discipliné.

Elle ne préféra pas perdre de temps et s’assit pour commencer une lettre, ce qu’elle trouvait plus fiable que de laisser un piaf répéter à tort et à travers des données confidentielles. Concentrée dans son écriture, elle s’adressa tout de même à Almarik, pour éviter de donner l’impression de l’abandonner précipitamment.

-Je demanderais plus tard à Dhungaärd de diriger l’escadron qui rejoindra Nivilk et ses hommes. Ça le récompensera de sa conduite exemplaire, mais j’espère qu’il sera à la hauteur pour cette tâche. C’est un excellent guerrier, mais il a besoin d’ordres précis pour agir efficacement. Dans le pire des cas, ça lui apprendra un peu à opérer en vol libre, ça ne lui sera que bénéfique.

Fronçant les sourcils, elle posa sa plume, restant silencieuse un instant, avant de tourner la tête vers son interlocuteur pour demander d’une voix calme :

- Comptes-tu envoyer quelques-uns de tes factionnaires là-bas aussi ? Juste à titre informatif, que je puisse condenser toutes les renseignements dans cette lettre.

Elle était un peu gênée par cette demande qui était pourtant nécessaire. Le travail d’équipe allait mettre un certain temps avant de lui paraître naturel et que l’amère impression de forcer la main disparaisse. Elle avait néanmoins confiance en la compréhension de son frère d’armes.





avatar

On m'appelle Almarik Thorleif


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : (ex : Muertiga - Les Gargans
MON AGE : 38 ans
Masculin
MESSAGES : 102
AGE : 27
INSCRIT LE : 26/06/2012
PSEUDO HABITUEL : Vanou
Joyaux : 50
Posté dans Re: Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   - Mer 17 Juil 2013 - 14:40

Alors la situation était telle que même les plus extrémistes de tous viennent demander de l'aide. Finalement la politique des Early Dawn a accepter toutes candidatures c'était révélée une bénédiction. J'étais loin d'être a court d'hommes et qui sait avant la fin de tout ceci j'aurais peut être était le ciment d'une futur union. Chose qu'il n'aurait pas cru possible quelques mois avant tout ceci. Elle fait de l'humour sur mon estomac, qu'a cela ne tienne il n'était peut être pas titanesque mais il était bel et bien affamé.

-Effectivement voyager sur cette horrible créature m'a vraiment donné faim. Tu n'imagines pas le nombre de fois ou j'ai voulu tuer cette bestiole pour ensuite la manger.

Elle me parle ensuite de ses plans, j'en suis flatté. Dhungaärd, j'avais plus d'une fois entendu parlé de lui. A en croire les dires presque aussi grand que moi, un peu idiot sur les bords mais une vrai force de la nature. Visiblement si c'était lui qu'elle envoyait remplir cette mission c'est qu'il n'était pas si idiot que ça et durant un court instant qui m'arracha un sourire tout aussi bref je me pris à espérer un jour croiser le fer avec lui. Enfin un combattant que je n'aurai peut être pas peur de combattre de toute mes forces sans abréger le combat. Elle me demande ensuite si je compte y allais de ma contribution aussi. La question est épineuse et si mon cœur me demandait d'accepter ma tête n'était pas aussi d'accord avec cette idée. J'avais déjà divisé mes forces une fois et si je devais lui envoyer des hommes il me faudrait le faire depuis le nord.

-Dans l'immédiat il me faut d'abord attendre des rapports de situation sur ce qui se passe au Nord que j'ai quitté pour te venir en aide. En fonction de ce qu'il en ressortira j'aviserai. Mais pour l'instant je ne compte pas me diviser plus que ça. Ça n'est pas que je veux pas l'aider, mais j'ai aussi une région a tenir pour l'instant ça ne serait pas raisonnable.

Je passe ma tête hors de la tente et cris à mon petit jeune à tout faire, fraîchement formé, de nous apporter la bouteille de bière que j'avais prise pour l'occasion. Après tout ca n'est pas tout les jours que l'on peut fêter une collaboration entre clan.


Spoiler:
 
avatar
Peuplade

On m'appelle Fjölan Kallhjärta


Infos Personnage
RANG: Peottre, Nivilk, Agazhar, Dhungaärd, Hermine, Alenoä, Edörja, Niklas, Oönvüla.
VILLE & APPARTENANCE : Ystenhaim, Shaas d'Argent, Clan Kallhjärta
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 1002
AGE : 23
INSCRIT LE : 05/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Sumire
Joyaux : 7200
http://www.ile-joyaux.com/t732-fjolan-kallhjarta#16739 http://www.ile-joyaux.com/t2021-faction-erfeydienne-les-shaas-d-argent
Posté dans Re: Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   - Dim 21 Juil 2013 - 17:52

Fjölan ne répondit que par une discrète grimace, néanmoins accompagnée d’un hochement de tête compréhensif. Ils allaient devoir se passer de cet avantage, mais il était nettement naturel qu’Almarik ne veuille pas diviser ses troupes. Il avait l’air de miser en grande partie sur l’union et la cohésion il ne pouvait lui être imposé un morcellement supplémentaire. Elle signa, se leva, plia sa lettre et la scella, la gardant précieusement dans sa main.

-Je me dois maintenant de communiquer tout ça aux factionnaires. J’en ai pour un moment.

La guerrière sortit et donna la missive à une jeune recrue, lui ordonnant d’un ton sec de la faire livrer le plus rapidement possible à Nivilk. Elle se dirigea ensuite vers une place improvisée, qui se révélait être un bête espace n’étant pas occupé par des tentes ou du matériel. Droite comme un i, elle fixait chaque passant, qui devinèrent les intentions de leur meneuse et vinrent se placer en face, attendant les directives. D’autres se posèrent dans des rangées, tapotant les toiles pour faire sortir leurs compagnons. Pour s’assurer du rassemblement, elle clama d’une voix forte :

-Mes frères ! J'exige votre attention immédiate !

Certains se rapprochèrent, d’autres accoururent. Il y’en avait attelés à certaines tâches, qui ne s’étaient pas arrêtés, mais écoutaient d’une oreille attentive. Tous n’étaient pas au rendez-vous, mais bien suffisamment pour que ce qu’elle allait dire ne se perde pas. Fronçant les sourcils et attendant le calme, elle jugea brièvement les traits tirés des combattants avant de commencer :

-Ces informations sont capitales, je vous prierais donc de les communiquer à vos amis absents. Les Shaas sont désormais la tutelle temporaire d’Almarik Thorleif ! (Un brouhaha monta, mais d’un geste de la main, elle appela au calme.) J’ai bien dit temporaire. Le temps, comme convenu, d'aller quérir l'aide des clans du Sud. Et cela concernera aussi les clans annexés. Votre aide est sacrée, mais il vous faut tout de même un chef de file. Nous discuterons plus tard si vous le souhaitez. Faites confiance à Thorleif, obéissez lui, car le fond de ses ordres resteront ceux que je vous aurais donné. Estimez-vous plutôt heureux d’expérimenter un meneur aussi illustre que lui. Vous lui devez désormais obéissance autant que vous me la devez actuellement. Et avant tout, ne me décevez pas.

La chef de clan fixa un à un ses hommes, marquant une pause pour s’assurer que tous étaient bien attentifs. Elle réfléchit un instant à sa formulation, avant de reprendre d’un ton ferme et posé :

-J’aurais aussi besoin de volontaires avides d’un combat imminent, qui ne peuvent plus tenir en place et réclament du sang. Nous élirons les chanceux plus tard, je me dois de tous vous informer que les Bois de Koun nous demande des renforts à nous, Shaas d’Argent. Les autres clans alliés sont les grands bienvenus. Une bataille se prépare au passage d’Ilmir contre ces impies et il est de notre devoir de les réceptionner comme il se doit. Vous n’aurez pas droit à l’erreur, car les Shaas s’illustreront pour la première fois dans un combat de cette ampleur contre les envahisseurs. Terrorisez-les. Détruisez-les. Offrez leur toute votre haine et votre rancœur. Beaucoup trop ont déjà périt alors que cette guerre est à peine entamée. Mais cela ne suffira jamais à nous faire reculer. Montrez leur qu’ils n’écraseront jamais les Erfeydiens. Vous aurez Dhungaärd Hasëkar à votre tête et pour me représenter face aux Koun.

Il eut un temps de silence où seul le vent montagneux se faisait entendre. Fjölan était menton relevé, l’air grave et l’esprit bouillonnant. Son regard était posé sur le concerné. La jeune femme s’avança vers le guerrier pour poser une main presque amicale sur son épaule et le fixer avec intensité :

-C’est une grande responsabilité que je t’offre là. Elle implique ma haute confiance et tu sais combien elle est précieuse. Tu te devras de t’y dédier un maximum, car notre victoire reposera grandement sur toi. Tu peux toujours refuser cette tâche si elle te semble hors de ta portée. Mais sache que tu es le premier choix que j’ai eu à l’esprit.

Elle doutait que le géant refuse sa demande, qu’elle ne pouvait muer en ordre en vue de sa délicatesse. Il restait une maigre chance qu’il ne se sente pas à la hauteur, mais elle espérait que cela n’effleurait pas ses idées. Certes, il n’avait pas encore toutes les compétences nécessaires pour cela, mais il inspirait le respect, en plus d’être un des plus puissants Shaas d'Argent. Et seul quelqu’un d’impressionnant, sous une forme ou une autre pouvait réellement diriger des factionnaires, même sous un groupuscule.





Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   - Lun 22 Juil 2013 - 16:45

Du Nord vers le Sud, en direction du Mur et des étrangers. Puis l'attente... Chasses, traques, rien en comparaison de ce qui s'annonce. Quels souvenirs cela donnera-t-il... ?

Un appel de Fjölan. Chacun tourne son attention vers elle, Dhungaärd compris... Mais sans la regarder. Il n'a pas besoin de la voir avec les yeux, sa mémoire suffit. Sa voix puissante porte à travers le camp, et les têtes levées... Et les mots qui se font ainsi entendre, ne sont pas pour apaiser.

Almarik Thorleif.

Marteau dansant... Il n'avait jamais vu de marteau "danser". Cela serait intéressant à voir, ainsi que ses effets. L'Œil de Glace lui faisait confiance et lui remettait son clan... Alors soit. Le géant prête l'oreille, sa chaîne se balançant entre ses mains. Froide. Lourde. Attendant.

Des volontaires... Attendre encore, savoir où l’Œil penserait que sa présence servirait au mieux. Nulle question d'avidité de sang et de mort. La violence viendrait assez vite. Étrangement, un regard aveugle et mort vint danser devant ses yeux... Nulle haine non plus. Mais il tuerait sans hésitations. Ces appels éveillent bien de ces émotions dans les hommes et femmes alentours, alors que le géant reste stoïque, attendant sa réponse.

Son nom.

Là. Une ombre de surprise, qui lui fait enfin lever les yeux. Le silence... Des regards qui se tournent... Dhungaärd a la réponse à sa question, et il n'en demande pas plus... Si ce n'est pour les détails. Néanmoins, son esprit s'interroge, tournant autour de cette idée. Guider des hommes. Fjölan est là, sa main sur son épaule. Il la voit sans avoir besoin de la voir, l'entend tout en étant... Ailleurs. Guider des hommes. Pouvoir refuser. Plus seulement sa propre existence. Il songe à ceux qui l'entours, à ceux qui seront avec lui. Leurs vies. Autre chose qu'une simple charge. Autre chose... Cela se jouera sur quelque chose que les chefs auront décidé... Dont moi. La sensation lui est étrange. La possibilité de refuser. Sans avoir connu, comment savoir ? Avoir observer les autres faire est un début. Une fois là-bas, il verra, et avisera en conséquence.

Il baisse la tête vers la femme au regard glacé. Le premier auquel elle avait pensé... Pas le premier auquel eux aurait pensé, sans doute, songe-t-il simplement. Sa réponse se fait attendre. Leurs vies, des mots, des actions... Une guerre d'un nouveau genre.

J'irais, Œil. dit-il de sa voix profonde.

Peut-être était-ce le discours de sa chef de clan qui déteignit sur lui, mais, alors que nulle autre parole n'était nécessaire, il se pencha néanmoins, rapprochant son front du sien, inclinant la tête, comme si ses paroles lui étaient uniquement destinées... Sans l'être, car la voix du guerrier portait.

Je ne retiendrais pas mon bras. Je ne retiendrais pas mon lien. Homme, femme, ils mourront. Cela était dit simplement, d'une voix atone, où ne se faisait entendre ni doute, ni crainte... Ni exaltation. Je reculerais quand il le faudra, j'avancerais quand il le faudra. Je réveillerais les épuisés, et j'achèverais les agonisants. La marche vers la mort, Œil... Nous irons tous, et ils nous précéderons.

Étranges paroles qui lui étaient venues, sans qu'il y songe. Levant les yeux, il grava le visage de Fjölan et l'émotion qu'il y lu dans sa mémoire, avant de se redresser lentement. Le silence semblait s'être fait plus profond. Alors le géant entraperçu le rabat de la tente dont était sortie la chef de clan se soulever, laissant place à un être dont il n'avait pas vu l'arrivée. Un Marteau dansant... J'ai hâte de le voir à l'oeuvre.
avatar

On m'appelle Almarik Thorleif


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : (ex : Muertiga - Les Gargans
MON AGE : 38 ans
Masculin
MESSAGES : 102
AGE : 27
INSCRIT LE : 26/06/2012
PSEUDO HABITUEL : Vanou
Joyaux : 50
Posté dans Re: Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   - Jeu 8 Aoû 2013 - 14:09

L'annonce de ma prise de pouvoir ne se fit pas sans bruit. Et en même temps j'en aurais surement fait moi aussi si je m'étais retrouvé à leur place. On ne change pas de leader ainsi, surtout quand on aime le sien. Et quoi de mieux comme test de popularité que d'annoncer son départ et d'observer les réactions. Et aux vues des réactions virulentes que j'observais elle était aimée de son clan. Aurai-je des difficultés à me faire obéir ? Allais-je devoir faire le méchant, chose que je déteste par dessus tout. Elle avait réussi à les calmer d'un geste de la main, mais qu'en serait-il une fois qu'elle ne serait plus la. Conquérir un clan n'est pas la même chose qu'utiliser celui d'un autre. Je soupirais à l'idée même que ce service que je lui rendais ne me coûte pas plus qu'a elle.

La suite ne me concernait peut être pas, mais je voulais savoir au maximum sa manière de commander. Peut être qu'en modifiant un peu ma façon de faire pour coller à la sienne ses hommes se laisseraient peut être mieux faire. A l'entente du nom de Dhungaärd aussi discrètement que possible je me mis en quête de trouver des yeux l'homme qui répondait à ce nom. J'eus un sourire que barbe cacha à la vue de tous, il dépassait bien d'une bonne tête tout ceux qui l'entourait. Et pour la première fois de ma vie j'eus un petit aperçu de comment les autres devaient me percevoir. Même sa carrure ne devait pas être bien différente de la mienne. Nos regard ce croisèrent quand il me fallut sortir de la tente, et s'il était difficile de lire quoi que ce soit dans le regard du Shaas, il me fallait cacher l'envie que j'avais de me mesurer a lui. Aussi reportais-je mon regard plus loin. Même sa manière de s'exprimer était intrigante. Difficile d'imaginer qu'un simple d'esprit puisse parler de cette manière. Étais-je déjà en train de regretter qu'il parte ? Cette pensée dans d'autre circonstances m'aurait sûrement fait bien rire. Bien il me fallait moi aussi prévenir mes hommes que nous allions devoir nous installer ici et travailler en étroite collaboration avec les Shaas.


Spoiler:
 

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Livraison de katapultes. (oui oui c'est fait exprès)   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum