AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Jeux d'enfants (Jack)   - Mer 3 Juil 2013 - 13:06

Dans ce sujet, Thélador a 8 ans et demi, il vit toujours au domaine des Gotruscos, et la famille n'est pas encore en disgrâce. L'action se passe au Domaine à Vuulte



-Dro-ama. Articula lentement le jeune Gotruscos, sans grand entrain.

-Non, non c'est "Draoma". Répétez mon enfant. Le reprit son précepteur à la barbe aussi blanche que son front était dégarnie.

Thélador gonfla les joues dans une moue d'ennuie... Pourquoi donc devait-il apprendre cette langue de sauvage ? Ho évidement, il avait déjà posé la question ... parce qu'il était un Gotruscos, lui avait-on rétorqué, et qu'il se devait d'apprendre à parler les langues de ce monde... Mais quel ennui ! Et à quoi pouvait-il pas lui servir d'apprendre la faune de là bas !

-Cela m'ennuie. Lança-t-il alors de but en blanc. On ne peut pas plutôt parler de ... Leurs miliciens ? Ça se bat comment un sauvage ? Demanda-t-il avec une subite curiosité. Son professeur pourtant ne semblait pas disposer à accéder à sa requête, et fronçant les sourcils avec sévérité il affirma :

-Mieux vaut connaitre la culture de ce pays plutôt que sa façon de guerroyer  jeune homme. Cela vous sera plus utile il me semble. Allons, mettez y un peu du votre ...

[1 heure plus tard]

Lorsque Thélador fut enfin autorisé à sortir, il baillait encore d'ennui... C'était une jeune garçon à la stature déjà carré, et si ses joues étaient encore joliment rondes pour son age, on devinait aisément quelle mâchoire massive il arborerait adulte. Ses grands bleus, et ses cheveux blonds comme les blés étaient décidément ce qui lui donnait tout son charme, et l'allure d'un chérubin aussi filou qu'un diablotin. Pour sûr, la malice habitait ses grandes prunelles azurées !

D'un bond, il se jetant en avant, décidant d'aller courir jusqu'au salon... Il avait drôlement faim, et parfois les servantes laissaient des plats remplis de gâteaux secs qui contenteraient son estomac vide.
Arrivé à destination, il freina sa foulée, et passa son bout du nez dans l'ouverture de la porte afin de vérifier que la pièce était bien vide.

-Négatif... l'ennemi n'est pas sur place, nous pénétrons la zone abandonnée. Terminé !

Se murmura-t-il, son poing serré servant de radio imaginaire. Puis, légèrement penché il avança à pas de loup, guettant le moindre mouvement suspect qui pourrait lui révéler la présence d'un adulte.  
Sur la table, il repéra une assiette ou trônaient quelques gâteaux au miel abandonnés. Vif, il se hissa sur la pointe des pieds pour en chopper un et le fourrer tout rond dans sa bouche.

*Mission accompli*

Alors qu'il s’apprêtait à en gober un deuxième, un bruit le fit sursauter.

*L'ennemi !*

Songea-t-il alarmé. Pourtant lorsqu'il fit volte face, ce n'était en rien un ennemi qui se tenait là... Mais un gamin, comme lui.

- Chalut. Le salua-t-il la bouche encore pleine. Plus il mâcha et avala. D'un revers de manche il essuya les miettes sucrés qui lui barbouillaient les lèvres et prit un deuxième gâteau qu'il tendit à son "invité".

-Tu veux un gâteau ? Ils sont au miel.Proposa-t-il avec spontanéités.
avatar

On m'appelle Jack l'Infortuné


Infos Personnage
RANG: Dionnia [soeur, prédef],Venycia, l'Imposteur, Miobë, Mike, Eshisil...
VILLE & APPARTENANCE : Actuellement à Vanylle, mais originaire de Vuulte.
MON AGE : 22 ans.
Féminin
MESSAGES : 696
AGE : 22
INSCRIT LE : 30/10/2012
PSEUDO HABITUEL : Mentheloup
Joyaux : 98
http://www.ile-joyaux.com/t1139-jack-belfort-peintre-ou-debauche#31088 http://www.ile-joyaux.com/t1135-jack-belfort#30995
Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Ven 12 Juil 2013 - 10:12


Jack a ici 7 ans. Sa famille est alors au service des Gotruscos.

De la cuisine s'élevaient des voix d'adultes, l'une puissante distribuant a chacun ses ordres, au fur et à mesure que des serviteurs s'y présentaient. Des grands pour le plupart, parmi lesquelles une fille sur le point de quitter la petite enfance, qui s'éloigna avec un début de grâce féminine... Mais qui jeta un regard inquiet vers l'intérieur, où la grosse voix baissait soudain d'un ton, tandis qu'une toute petite répondait avec de petits 'oui'. Mais la fillette fut repérée, et dut presser le pas sans attendre son frère. En effet, quelques instants après sortait d'un pas incertain un garçonnet, les bras plein d'un plateau, sur lequel reposait un délicat service à thé...

▬ Fait bien attention à ne rien renverser gamin ! tonna avec une néanmoins stupéfiante douceur la voix venant des cuisines.
▬ Oui madame, lui répondit consciencieusement le garçon, observant avec révérence et crainte son fardeau aux délicats dessins.

Déglutissant, il finit par s'avancer vaillamment dans le couloir qui lui sembla soudain bien plus grand qu'à l'ordinaire, ses premiers pas ainsi chargé ressemblant à ceux d'un équilibriste sur sa corde, parce que sa maman avait dit qu'il devait faire très très attention, pour ne pas "donner une mauvaise impression de la famille" à leurs "employeurs"... Les gens chez lesquels ils allaient habiter ? Avait-il répliquer, essayant de saisir. Sa sœurette avait rigolé doucement, tandis que son père lui ébouriffait les cheveux, le surprenant. Ceux chez qui ils "travaillaient" maintenant. Le gamin trouvait pourtant qu'il avait dit vrai : ils prenaient beaucoup soin de la maison, donc elle était un peu la leur, non ? Dionnia lui avait fait un sourire, avant de lui demander : et toutes les autres avant aussi alors ? Non, puisqu'ils n'y étaient pas restés, avait-il répondu, perdu... Enfin, pour en revenir au service à thé dont l'avenir reposait entre ses petits bras, pour faire plaisir à ses parents - et ne pas laisser la chance à Dionnia de l'embêter - il devait le transporter en lieu sûr, soit jusqu'au salon.

C'est ainsi qu'une petite silhouette, plutôt frêle, s'avançait, au visage un peu rond surmonté de bouclettes blondes qui sautillaient de ci de la à chaque pas, tombant quelques fois dans les grands yeux bleus. Un visage d'enfant, plutôt fin, qui arbora bientôt une expression souriante au regard brillant.

Tourne à gauche, puis à droite après cette porte avec la tête d'incendios pour poignée... L'enfant récitait le trajet tout en avançant, ayant découvert les lieux avec sa famille, afin de savoir où aller. C'était autre chose que de le faire soit même tout seul, et il était bien content de s'en rappeler, tandis que ses pas se faisaient plus sûr, le garçon se rendant compte que la porcelaine ne comptait pas bondir du plateau pour lui causer du tracas, et qu'il pouvait donc avancer normalement. Il se perdit à moitié dans le contemplation des reflets sur la pierre, des tableaux qui ornaient les lieux. C'est joli... Oh la Dame avec les fleurs... Ah bah c'est ici ! Se ressaisissant en faisant le lien entre le tableau et la porte du salon, il y pénétra, tout content d'avoir trouvé le chemin...

Jusqu'à ce qu'un 'chalut' ne manque le faire trébucher. Oscillant, il craignit pour le service à thé - et sa vie par extension, se dit-il pendant une fraction de seconde -, jusqu'à soupirer de soulagement, se sentant stable sur ses deux pieds. Il leva alors son regard bleuté vers l’importun, pensant dire une des jolies formules de Dionnia 'Pardon Monsieur mais vous m'avez surpris...' et d'autre chose compliquées, mais c'est paroles restèrent coincées dans sa gorge alors que lui était proposé... Un ravissant gâteau au miel. Pendant un instant, son "sens du devoir" le quitta, alors que ses yeux s'arrondissaient sous l'effet d'une petite envie de gourmandise... Le garçon n'en mangeait pas beaucoup, plutôt pour son anniversaire et celui de sa sœur, mais il trouvait ça si bon...

Et puis il leva les yeux, comme pour lancer un regard tout gourmand disant 'Je peux dis ?' avant de réaliser que... Comment aurait dit Dionnia ?

Jeune Maître... hasarda-t-il.

Oui, cela sonnait bien, ça devait être ça ! Aussi continua-t-il ainsi, sa gourmandise mise en arrière-plan par le fait que c'était un Gotruscos qu'il y avait là. Et sa mère avait dit qu'il ne devait par 'faire de sélection' enfin pas 'faire mauvaise impression', voilà... Et qu'il devait donc déposer le service à thé là où il le devait avant de s'intéresser à un sans doute délicieux gâteau au miel. Le garçon face à lui ne pourrait qu'en convenir.

Je dois déposer mon plateau avant tout, jeune Maître, dit-il avec conviction, tout en s'avançant vers la table.

Se retenant de regarder davantage le gâteau, il voulut lever les bras pour poser son fardeau... Avant de s'interrompre vite, la table semblant avoir gagner des centimètres de haut, tandis que ses yeux avait vu un inquiétant vacillement du côté de la porcelaine. Jetant un regard penaud alentour, il envisagea d'abord de monter sur une chaise, mais : il ne pouvait pas monter dessus en tenant le plateau, qui était trop lourd pour un seul bras; s'il posait le plateau avant de se mettre en place, il ne pourrait pas attraper le plateau qui serait trop bas, et cætera... Embété, il adressa un regard suppliant au jeune Gotruscos, redoutant de poser la question, mais y étant contraint par l'impératif de manger... Euh poser son plateau.

Je... C'est trop haut pour que je... Je le pose sans le faire tomber... Vous-tu voudrais bien... hésitait-il.

Ni ses parents ni sa soeur ne lui avaient dit si demander de l'aide à un de leur maître pouvait être pas bien vu !

HRP:
 



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Mar 16 Juil 2013 - 3:49

"jeune Maître". L’appellation fut naître un soupir chez le jeune Gotruscos. En voilà encore un qui était trop coincé pour jouer avec lui normalement ! Les enfants des serviteurs étaient tous pareils : A le regarder comme si il allait les frapper. D'ailleurs il avait remarqué que lorsqu'il essayait de s'amuser avec eux, ceux ci le laissait toujours gagner !  C'était vraiment pas drôle ! Il aurait voulu que Delian soit là... Lui au moins il ne s'empressait pas de tant de manière ! Mais son fidèle ami n'était pas là cette semaine... Et Thélador se retrouvait bien seul pour s'amuser. Et voilà qu'enfin il entrevoyait un partenaire mais que celui ci semblait plus attaché à sa tâche qu'à celle de partager un moment ace son jeune maître.... En arriver à préférer déposer un plateau plutôt que de déguster un gâteau au miel ... La vie d'un serviteur devait vraiment être ennuyeuse à mourir ! Songea le jeune héritier et regardant l'autre gamin tout concentré à ne rien faire tomber.

Mais bientôt un problème se présenta. La table dominait le jeune serviteur, et Thélador comprit qu'il ne pourrait surement pas hisser le lourd plateau sans risquer d’abîmer le service en porcelaine... Cela voulait dire qu'il allait sûrement appelait à l'aide une autre servante... Une dame qui, sans doute possible allait renvoyer vite fait le petit serviteur loin du "jeune maître" pour éviter de l'importuner ... Alors que celui ci voulait justement qu'on l'importune ! Les petits gens étaient tellement prévisibles ...
Mais alors qu'il s’apprêtait à partir avant qu'on ne le chasse, une petite voix le retint juste à temps : "Je... C'est trop haut pour que je... Je le pose sans le faire tomber... Vous-tu voudrais bien.."

Sous la surprise, le jeune marchand se contenta se cligner des yeux, alors que le pauvre serviteur lui lançait des regards suppliant et que ses bras commençaient à trembler dangereusement sous le poids se son fardeau. Il jeta ensuite un coup d'oeil au plateau : c'est qu'il avait jamais dû porter un truc pareil lui ... Mais ça devait pas être bien compliqué ! Alors, souriant avec confiance il s'avança :

-Bien sûr que je peux t'aider. Mais tu joues avec moi après d'accord ?
Bien qu'il ait dit ça en souriant, la question tenait en réalité beaucoup de l'ordre.
S'emparant du plateau dans un geste décidé- qui fit dangereusement vaciller la théière- Thélador prit une mine concentrée lorsqu'il lui fallut lever les bras pour poser l'objet à sa place -les 5 cm de plus qu'il avait par rapport au serviteur aidant grandement-

-Voilà c'est fait. Tu prends le gâteau et on joue maintenant ? S'impatienta-t-il en pivota vers le blondinet. Mais dans la manœuvre, son bras percuta la table, et l'une des tasses du plateau -placé trop au bord- glissa par dessus le rebord et entama une chute vertigineuse vers le sol ...


HRP : je te laisse gérer si tu veux que la tasse tombe, ou si Jack la rattrappe, ou tout autre chose. Si tu as besoin de moi pour enrichir ta rep de réaction de Thélou, fais moi signe aussi Wink



avatar

On m'appelle Jack l'Infortuné


Infos Personnage
RANG: Dionnia [soeur, prédef],Venycia, l'Imposteur, Miobë, Mike, Eshisil...
VILLE & APPARTENANCE : Actuellement à Vanylle, mais originaire de Vuulte.
MON AGE : 22 ans.
Féminin
MESSAGES : 696
AGE : 22
INSCRIT LE : 30/10/2012
PSEUDO HABITUEL : Mentheloup
Joyaux : 98
http://www.ile-joyaux.com/t1139-jack-belfort-peintre-ou-debauche#31088 http://www.ile-joyaux.com/t1135-jack-belfort#30995
Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Mar 16 Juil 2013 - 4:55

Encore étourdi par la joie que l'autre garçon ne l'ait pas abandonné, et l'ait même aidé avant de lui proposer de jouer, Jack ne faillit pas moins être foudroyé alors que la tasse entamait sa chute. Sa vie défila devant ses yeux.

Ses parents qui lui sourient, les grands couloirs où il ne se perd pas, les visages inconnus, Dionnia qui joue avec lui et le taquine à l'envie, les enfants qu'il croise dans les grandes maisons mais qui le regardent bizarrement, le calme chez lui, sa soeur avec qui il va dormir quand il a fait un cauchemar, elle qui vient quand elle en fait un même si elle ne le dit pas, le gâteau qui semblait si bon...

Elle retrouva son cours normal alors que ses petites mains se refermaient avec maladresse sur la douce porcelaine, à un cheveux du sol - du moins c'est l'impression qu'il en avait, alors qu'il se tenait debout avec les bras simplement tendus devant lui -. Son cœur affolé battait rapidement, comme un papillon dans une boîte, tandis que ses yeux fixaient le trésor menacé comme s'il allait malgré tout se briser entre ses doigts. Je l'ai rattrapé, je n'aurais pas fait mauvaise impression, en plus le jeune maître veut jouer, tout va bien, tout va bien... pensait-il fébrilement.

Sans même qu'il y prête attention, de grosses larmes, de peur et de soulagement mêlés, se mirent à se presser au bord de ses yeux, avant de couler le long de ses joues. Comme oubliant le jeune Gotruscos, il lui passa d'un pas raide à côté, avant de monter sur la chaise précédemment évoquée, pour déposer tranquillement, comme un doudou qu'on ne veut pas réveiller alors qu'on l'abandonne sur le lit, sur le plateau d'où elle n'aurait pas dû tomber. Précautionneux, il prit aussi soin de repousser le-dit plateau d'une main, alors qu'il essuyait de l'autre ses petits ruisseaux qui dévalaient son visage.

Comme ça tu ne tom-tomberas plus... hoquetait-il.

Le plateau en place, le plat de gâteaux ne l'attirant même pas, alors qu'il le voyait brouillé par ses larmes, il se tourna vers le garçon, désormais plusieurs centimètres plus bas... Avant de plier les jambes et de se laisser tomber sur la chaise, s'y asseyant donc, avant de demander, la voix aussi vaillante qu'il le pouvait, faisant comme s'il ne pleurait pas.

J'ai rattrapé la tasse et elle n'est pas cassée. Tout est bien, alors je... Il s'essuya à nouveau le visage d'un revers de manche, repoussant dans un même temps les mèches blondes venues s'y coller, avant d'adresser un sourire timide au garçon. Je-je peux toujours avoir le gâteau ? Et je veux bien jouer, si tu es d'accord...

Se taisant, il finit par descendre de son perchoir, avant d'observer le "Jeune Maître". Puisqu'il le lui avait proposé, il n'y avait pas de risque d'être grondé, non ?



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Dim 21 Juil 2013 - 13:14

La tasse était sauve. C'était plutôt une bonne nouvelle : Maman aurait été furieuse que son service à thé soit endommagé. Elle aurait sûrement crié... Thélador n'aimait pas les cris, mais il savait aussi que les parents finissent toujours par oublier. Ce n'était qu'une tasse après tout. D'une bourrade virilement enfantine, il félicita le serviteur :

-Tu as des bons réflexes ! Tu ferais un bon chasseur de Stalis Mon copain Delian m'a dit qu'il fallait être rapide pour les attraper, parce que sinon on se fait mordre.

Alors seulement, quelque chose attira l'attention du "Jeune maître". Un pétillement suspect au coin des yeux de son vis à vis. Il fronce les sourcil avant de sourire, grand comme un croissant de lune ;

-Tu pleurs ? C'est qu'une tasse ! Ma famille à l'argent pour en acheter une autre. T'en fait pas, tu te feras gronder. Alors prends un gâteau.

Vivement, il lui fourre la pâtisserie dans la main, et continu à sourire comme si rien ne s'était passé. Pourquoi donc s'inquiétait pour si peu ?

-Au fait, comment tu t'appelles ? Moi c'est Thélador. Et même que si tu réussis le test tu pourras m'appeler Thél. C'est comme ça que mes amis m'appellent.

Explique-t-il en prenant l'air important qu'arborait parfois son oncle : quand il bombait le torse, et fronçait légèrement les sourcils pour se donnait une moue pensive.





avatar

On m'appelle Jack l'Infortuné


Infos Personnage
RANG: Dionnia [soeur, prédef],Venycia, l'Imposteur, Miobë, Mike, Eshisil...
VILLE & APPARTENANCE : Actuellement à Vanylle, mais originaire de Vuulte.
MON AGE : 22 ans.
Féminin
MESSAGES : 696
AGE : 22
INSCRIT LE : 30/10/2012
PSEUDO HABITUEL : Mentheloup
Joyaux : 98
http://www.ile-joyaux.com/t1139-jack-belfort-peintre-ou-debauche#31088 http://www.ile-joyaux.com/t1135-jack-belfort#30995
Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Lun 22 Juil 2013 - 10:38

Ni une ni deux, Jack était bombardé chasseur de Stalis, se voyait se faire fourrer entre les pattes le gâteau pour lequel il avait risqué sa vie et devait passer un test pour pouvoir appeler le Jeune Maître qui s'appelait Thélador, Thél... Euh, quoi ? Non je...

Je m'appelle Jack. Je ne dois pas faire de bêtise sinon mes parents ne vont pas être contents, et j'ai peur de me faire mordre... finit-il un peu piteusement, baissant les yeux sur ses mains. Tu comprends, j'en ai besoin ! C'est important pour un domestique d'avoir ses mains propres et biens.

L'enfant avait dit ce qui lui passait sur la tête, sans avoir aucune idée de ce qu'auraient dit ses parents ou sa soeur à sa place. Mais au point où il en était... Oh et puis il voulait pas parler de ça, avec un jeu et un test non ? Et puis il se rappela le joli gâteau qu'il avait entre les mains.

Un instant, il faillit être paralysé, à l'idée que faire s'engouffrer la gourmandise dans sa bouche ne serait pas bien vu, que ses parents seraient fâchés si il l'apprenait, que Dionnia devrait tout lui réexpliqué depuis le début de comment bien se tenir, que... Pendant une seconde d'hésitation. Mais j'ai sauvé la tasse ! Alors il le fit. Dans la maisons de leur "employeur", il goba tout rond un délicieux gâteau au miel. Et il était si bon qu'il en lécha la moindre trace sucrée sur ses doigts, avant de regarder le Jeune Maître avec un regard soudain pétillant de joie, sans raison apparente autre que le bon goût du miel qu'il souhaitait garder encore longtemps dans la bouche.

Alors en réponse à l'habitude du jeune blond, il se tint bien debout, le torse aussi bombé que sa petite taille le permettait, avant de déclarer avec un sourire.

Je m'appelle Jack, Thélador, et j'aimerais bien t'appeler Thél' ! Je suis prêt pour le test !

HRP:
 



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Ven 2 Aoû 2013 - 1:57

Il acceptait ? Thélador en resta un moment surpris. Généralement les serviteurs se défilaient toujours quand il était question de défis. Mais pas lui. Peut être un pleurnichard, mais pas un poltron !

Le sourire du jeune maitre s'élargi. Il passa un bras autour des épaule de "Jack", et le pressa à quitter la pièce.

-C'est bien Jack ! Tu es courageux. C'est très important si tu veux devenir un bon chasseur de Stalis ...

Commença-t-il alors qu'il le faisait évoluer dans les couloirs. En réalité, il fouillait du regard les environ pour trouver son défi. Pas quelque chose de trop compliqué, mais assez pour que ça soit amusant...
Voler la brosse à cheveux de Maman ? Non trop dangereux si ils se faisaient prendre, et puis, que faire une bosse à cheveux de fille ?
Rentrer dans le bureau de Papa et remplacer l'encre de son stylo par de l'eau ? Non ... papa n'était pas là jusqu'à la fin de la semaine, ça n'avait pas d'interes. Un passage devant un fenêtre lui donna alors son idée:

-Viens Jack, ton défi ce passe par là ! Lança-t-il joyeusement en l'attirant vers les serres.
A pas de loup, ils se faufilèrent vers l'endroit. Thélador ouvrit la porte, et il se retrouvèrent dans un atmosphère douce et humide saturé en parfum. D'un geste vif, il fit s'accroupir Jack et lui expliqua en chuchotant pour ne pas attirer l'attention des quelques employés qui travaillaient là:

-Tu dois aller chercher la fleur du courage. Sinon tu ne seras pas digne d'être mon ami. Expliqua-t-il avec un sérieux d'enfant. L'idée lui venait d'une histoire que sa mère lui racontait étant plus jeune: L' épopée d'un garçon qui part chercher une fleur rare pour guérir son père malade.

-Tu vois là bas: les fleurs qui trempent dans le bac d'eau ? Ces sont des fleurs du courage... C'est celle là que tu dois me rapporter.

La dite fleur du courage n'était en réalité qu'une simple Liliana, mais Thélador la trouvait jolie...  D'une voix plus compatissante et soucieuse il ajouta :

-Tu t'en sent capable ?  
avatar

On m'appelle Jack l'Infortuné


Infos Personnage
RANG: Dionnia [soeur, prédef],Venycia, l'Imposteur, Miobë, Mike, Eshisil...
VILLE & APPARTENANCE : Actuellement à Vanylle, mais originaire de Vuulte.
MON AGE : 22 ans.
Féminin
MESSAGES : 696
AGE : 22
INSCRIT LE : 30/10/2012
PSEUDO HABITUEL : Mentheloup
Joyaux : 98
http://www.ile-joyaux.com/t1139-jack-belfort-peintre-ou-debauche#31088 http://www.ile-joyaux.com/t1135-jack-belfort#30995
Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Mar 20 Aoû 2013 - 5:15

Le "Mais-je-ne-veux-pas-devenir-un-chasseur-de-Stalis !" embarrassé du jeune serviteur se perdit dans l'enthousiasme du Gotruscos, à vouloir l'entrainer il ne savait où. En vérité si, il voyait où ils se trouvaient, reconnaissant les lieux, mais son guide semblait changer souvent de trajectoire, ralentissant-là, accélérant ici, sans que Jack ne trouve jamais le courage de l'arrêter. Malgré qu'il ait accepté, un méchant doute venait à présent : le jeune Thélador ne lui demanderait pas de faire une bêtise, n'est-ce pas ? L'enfant eut croisé avec soulagement le moindre membre de sa famille pour lui demander conseil, mais Vama voulut que ce ne fut pas le cas. Il se sentit cruellement livré à lui-même.

Puis sa crainte s'envola gracieusement alors qu'ils entraient dans la serre. Son œil ne manqua d'être attiré par la moindre couleur, la douce lumière qui baignait les lieux, tandis que Thélador lui présentait les éléments de son défi. Il appréciait justement, de loin, les coloris qu'il distinguait sur "la fleur du courage", quand l'information atteignit enfin son cerveau.

Je d-dois aller la chercher ? demanda-t-il avec un sursaut inquiet.

Mais le regard du Gotruscos était si pétillant, et Jack si attiré par l'idée de s'en faire un ami, qu'il ne put dire non et hocha - avec une fausse vaillance - la tête, dans une petite gigue de boucles blondes.

Je vais le faire. chuchota-t-il, avant de faire quelques pas en direction de la plante. Puis il s'arrêta, jetant un coup d'oeil au gamin derrière-lui. Je vais la chercher. répéta-t-il, comme espérant niaisement que Thélador se rétracterait soudain, lui épargnant cette mission si périlleuse.

Mais le jeune maître ne lui dit pas de faire demi-tour, et aucune frangine ne surgit pour le rappeler à l'ordre - ce que n'aurait pas refusé son cœur emballé -. Aussi fit-il face à l'adversité, inspirant un grand coup, avant de s'avancer.

Un pas. La fleur dans son bac d'eau lui paraissait si loin...

Deux pas... Bon, il avait pas franchement avancé.

Trois, quatre, DIX pas plus loin... Il se rapprochait, avec la sensation du regard de Thélador posé sur lui... Et celui de sa sœur qui l'aurait sans doute fusillé si elle l'avait trouvé là. Il tâcha de ne pas se concentrer dessus.

Vingt pas... Son cœur battait à tout rompre, et ses mains se tendirent d'elles-même. La fleur était juste là, bientôt à portée ! Ensuite il n'aurait plus qu'à faire demi-tour, la rapporter à Thélador, et alors...

Gamin, qu'est-ce que tu fais là ? tonna Vama dans sa fureur indignée.

Pris comme un voleur, Jack bondit sur place d'une surprise terrifiée, le souffle étranglé dans sa gorge, avant de faire aussitôt volte-face, prêt à se jeter à genoux en priant - même s'il ne connaissait pas très bien ses prières - pour demander pardon...

Ah non, ce n'était que le jardinier. Quelqu'un en charge de la serre, avec son tablier un peu terreux et ses grands gants. Le jeune serviteur ne s'en sentit pas moins faiblard. L'homme adulte s'approchait, un air interrogateur sur le visage.

Je... Je... ne parvint qu'à hoqueter Jack, faisant un pas en arrière pour chaque pas en avant de l'inconnu.
Ah, mais tu serais pas un des nouveaux ? dit le serviteur avec un sourire.

L'enfant ne parvint qu'à hocher la tête vivement, tout en reculant encore.

Eh bien, on t'a envoyé chercher quelque chose ? demanda encore l'homme, intrigué.

Mais le jeune Belfort ne parvint pas à saisir la perche tendue, et ce pour une bonne raison : le bac. Il venait de le percuté. Et de tomber dedans, trop perturbé pour garder l'équilibre. L'eau fut renversée, l'éclaboussant... Et il ne vit plus les fleurs dans sa panique.

JE VOULAIS PAS ! Je voulais paaaas ! s'écria Jack, se débattant dans l’entrelacs végétal, avant de parvenir à bondir sur ses pieds pour détaler aussi sec, en continuant de plaider à qui voulant l'entendre ses remords.

On vit ainsi dans la serre une petite silhouette trempée, aux cheveux bouclés volant dans tous les sens, filant comme poursuivi par Vama en personne, évitant de justesse quelques serviteurs, tourner en rond, avant de disparaître enfin à la vue de tous.

Plusieurs minutes plus tard, un Jack recroquevillé derrière un gros pot de fleurs leva des yeux larmoyant vers Thélador qui arrivait.

Je... J'ai pas fait exprès... sanglota-t-il, rouge de honte.

Et une Liliana trônait, majestueusement empêtrée dans les boucles dorées.



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Dim 1 Sep 2013 - 14:51

Ce petit bout de blond était décidément pleins de ressource ! A voir pétiller dans ses yeux autant de peur que le ciel compte d'étoile, Thélador s'était pris à avoir pitié, et pourtant, à peine avait-il commencé à réfléchir à autre chose que Jack se jetait à l'eau -et presque même dans le sens propre du terme-.

Replié dans son recoin, Thélador suivait avec une boule à l'estomac la progression de son "poulain". Stressé par procuration il murmurait des encouragements qui ne pouvaient pourtant pas porter jusqu'au concerné :

-Fais attention ... Ils ne te regardent pas... Attrape la maintenant ... ZUT ! Vite trouve une excuse !

Impossible à cette distance d'entendre ce que Jack et l’employer échangeaient, mais il n'était pas difficile de le deviner. Thélador se mordit la lèvre... Même lui ignorait si il avait assez de pouvoir pour sauver "le petit" des griffes de son bourreau... Cette fleure, n'était peut être pas une bonne idée songea-t-il.

Et c'est les yeux écarquillés et les mains plaquées sur la bouche que le jeune marchand assista à la chute aqueuse du pauvre Belfort. Une seconde plus tard ses cris apeurés avaient remplit toute la serre, quand à Thélador, il maitrisait à grand mal son fou rire, libérateur des tensions accumulées.

Lorsque, enfin, il parvint à se calmer, il réalisa qu'il ne savait pas du tout où était parti Jack dans sa fuite effarouché. Rapidement, il bondit sur ses pieds et se mit à fureter :
-Jack ? Jack ? Ouhou, tu es où ? Appela-t-il doucement, avant de percevoir un léger sanglot qui le mena jusqu'à l'enfant fleurit. Un grand sourire s'épanoui alors sur les lèvres de Thélador en voyant la fleur du courage si piteusement plantée là : en plein milieu de la tignasse blonde de Belfort. Avec précaution il la délogea de cette jungle capillaire et la montra à son ami.

-Tu l'as eu ...    

Murmura-t-il en lui tendant son trophée. Puis il prit place à côté de lui et ajouta, détendu :

-Calme toi donc ! Personne va te punir pour une fleure... Y'en a plein dans la serre des fleurs...    

Une tappe sur l'épaule et une bousculade amicale avant d'ajouter:  
-En tout cas, j'ai trouvé que tu t'en étais sacrement bien sorti ... Sauf sur la fin évidemment...    

Un petit rire amusé, puis :
-Aller maintenant c'est à toi me donner un défi !  
avatar

On m'appelle Jack l'Infortuné


Infos Personnage
RANG: Dionnia [soeur, prédef],Venycia, l'Imposteur, Miobë, Mike, Eshisil...
VILLE & APPARTENANCE : Actuellement à Vanylle, mais originaire de Vuulte.
MON AGE : 22 ans.
Féminin
MESSAGES : 696
AGE : 22
INSCRIT LE : 30/10/2012
PSEUDO HABITUEL : Mentheloup
Joyaux : 98
http://www.ile-joyaux.com/t1139-jack-belfort-peintre-ou-debauche#31088 http://www.ile-joyaux.com/t1135-jack-belfort#30995
Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Ven 6 Sep 2013 - 4:17

Comme le soleil après les nuages, un timide sourire vint éclairer la mine défaite du jeune Belfort, à la vue de la Liliana et aux propos de Thélador comme quoi il ne risquait rien. Un certain contentement de soi tenta de poindre, avant d'être calmé par. Sauf sur la fin évidemment... De nouvelles rougeurs montèrent aux joues de Jack : il faut dire qu'il n'était pas dans un bel état, avec sa tenue qui lui collait à la peau. Puis il fut question d'un énième défi. Sauf que c'était à lui de le proposer.

Sa mâchoire lui en tomba.

Mais non, je... Tu... Je dois... Pas bien de... balbutia-t-il, torturé par la tentation contraire au sens du devoir de serviteur qui, après une première débandade, revenait à la charge.

La position recroquevillé sur soi n'était pas très agréable pour discuter, il se redressa subitement, ses mains s'agitant alors en tout sens pour tenter de faire comprendre à son nouvel ami que ce n'était pas une bonne idée, qu'il n'avait pas à le faire, et... Et...

Mais au bout de deux minutes de ce manège, une idée avait néanmoins fait son petit bout de chemin dans sa tête, et ce malgré tout le bon sens que sa famille tentait de lui inculquer. Ainsi, il finit par se taire, penaud, une réponse sur le bout des lèvres qu'il tenta une dernière fois de refréner. Dionnia ne serait pas contente...

Cela eut pour seul effet de raffermir sa volonté. Alors, baissant les yeux pour observer la pointe de l'un de ses pieds, il finit par livrer son fardeau malicieux d'une voix timide, tout en pointant d'une main la fleur que tenait le jeune Gotruscos.

Comme défis, je... Je te propose... Ma soeur elle travaille aussi ici. S'appelle Dionnia et elle... Elle est plus grande que moi. Tu pourrais... Lui donner la Liliana... commenca-t-il doucement. Mais soudain, ses yeux se levèrent d'eux même avec dans leur profondeur bleutée, une lueur d'amusement et de curiosité mêlés. Et la lui mettre dans les cheveux.

C'était une idée que Jack trouvait ravissante, et intimidante à la fois, car non contente d'avoir DEUX ans de plus que lui, sa frangine lui donnait souvent l'impression d'être un bambin ayant tout juste abandonné les couches, ce la grandissant d'autant.



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Mar 10 Sep 2013 - 10:42

D'un geste de la main, Thélador encouragea le jeune Belfort à poursuivre. Qu'il se lance à l'eau, qu'il lui donne un défi ! Ca serait drôle, ça serait l'aventure et l'amusement ! Pourquoi avait-il si peur d'exposer son idée ? Le petit marchand quand à lui était si impatient !!

" Comme défis, je... Je te propose... Ma soeur elle travaille aussi ici. S'appelle Dionnia et elle... Elle est plus grande que moi. Tu pourrais... Lui donner la Liliana... " Et la lui mettre dans les cheveux."'

...

Que le futur Korrulien remette les choses en place ... Il devait aborder une fille ?! Ces créatures avec des longs cheveux et des manières exagérées ? Oui... Apparemment c'était bien ça... Thélador, soucieux de ne pas blessé son nouvelle ami au risque de le bloquer pour de bon ravala le "il est naze oin défis" pourtant écrit en lettre d'or dans son esprit.
Mettre une fleure dans les cheveux d'une fille ... Beurk, on aurait dit un de ces passages d'histoires enfantines où "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant"... Il était où le danger dans l'histoire ? Le dragon à vaincre dans le sang et la violence ? A moins que ... Peut être que le danger en lui même était cette Dionnia ... Jack semblait lui vouer un respect craintif.
D'un autre côté, Thélador imaginait mal comment une fille pouvait être aussi dangereux qu'un monstre de contes. En y réfléchissant, il songea à sa petite cousine Venycia dont le seul pouvoir repoussant était de vous poursuivre avec une poupée à la main. Rien de bien impressionnant. Que pouvait donc avoir cette Dionnia qui terrorisait autant Jack ? La curiosité piquée Thélador prit une pause réfléchie qui lui donnait un air désinvolte.

-D'accord. Même pas peur. Et je la trouve où cette soeur ?
avatar

On m'appelle Jack l'Infortuné


Infos Personnage
RANG: Dionnia [soeur, prédef],Venycia, l'Imposteur, Miobë, Mike, Eshisil...
VILLE & APPARTENANCE : Actuellement à Vanylle, mais originaire de Vuulte.
MON AGE : 22 ans.
Féminin
MESSAGES : 696
AGE : 22
INSCRIT LE : 30/10/2012
PSEUDO HABITUEL : Mentheloup
Joyaux : 98
http://www.ile-joyaux.com/t1139-jack-belfort-peintre-ou-debauche#31088 http://www.ile-joyaux.com/t1135-jack-belfort#30995
Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Dim 22 Sep 2013 - 2:17

Un rien surpris par la bravade de Thélador, le jeune domestique ne lui en fit pas moins signe de le suivre, quittant la véranda. Néanmoins, à la première intersection venue, il se tourna vers le Marchand.

Je ne sais pas où elle est exactement... Il va falloir la chercher. dit-il doucement.

Puis il reprit sa marcha, avec une certaine assurance, ayant un objectif en tête qui n'était pas particulièrement déconseillé et le bon souvenir de l'agencement de la maison. Même si leur destination lui était inconnue, il fit néanmoins le tris entre les endroits où il y avait de fortes chances de trouver sa soeur ou non. Par exemple, les jardins étaient à exclure, et les cuisines un bon point de départ.

Cependant, alors qu'ils avançaient dans les couloirs, Jack se rendit compte que l'état de sa mise n'était pas bonne, ses vêtements goûtant sur le sol soigneusement astiqué. Dire qu'il fut nerveux à partir de là est un euphémisme. Cependant, la présence de Thélador sembla tenir les serviteurs adultes qui se contentèrent de saluer ce dernier, sans poser de question sur son compagnon. Qu'aucune gouvernante ou parents du jeune Belfort n'eut fait parti de ces rencontres fut un pur et heureux hasard.

S'il redoutait tout de même de se présenter devant la responsable des cuisines avec sa tenue trempée, il fut d'une certaine manière sauvé de cela par la providence, car Dionnia vint à eux, les bras chargé d'un grand bac contenant moult vêtements désordonnés qui lui bouchaient quelque peu la vue. Ainsi, en arrivant par un couloir adjacent elle dut se tourner pour reconnaître Jack, son fardeau l'empêchant de voir Thélador de l'autre côté. Le jeune domestique lui offrit un sourire ravi.



Jack ! Alors, tu n'as pas eu de problèmes avec le service à thé ? s'exclama-t-elle, un rien surprise de le trouver là. Elle laissa percer sa joie de voir son petit frère par une figure du même acabit... Avant de se renfrogner brusquement. Mais sans lui laissé le temps de parler, elle reprit. Mais qu'est-ce qui s'est passé avec tes vêtements ? Oh non, ils sont entièrement... Mais qu'as-tu pu bien faire ?
Grande soeur, je... Hasarda Jack, géné par la question.

Embêtée par ce qu'elle avait dans les bras, elle s'avança encore, avant de s'arrêter tandis que le jeune Belfort indiquait qu'il était avec quelqu'un et qu'elle risquait de le percuter en avançant davantage. Affichant une mine préoccupée entre les froufrous dépassant de la pile, Dionnia le coupa.

On a pas le temps, Dame Tamis était pressée... Mais tu es vraiment dans un état effroyable. réfléchit-elle à voix haute. Puis soudain, elle pointa bien son fardeau en direction de Thélador qu'elle distinguait à peine. Merci de t'être occupé de mon frère, mais tu connais Dame Tamis quand il y a quelque chose d'urgent. Porte-ça à Dame Austra.

Sûre que le bac était entre de bonnes mains, Dionnia le lâcha ensuite pour se tourner vers son frère complètement dépassé et lui saisir la main.

Tu m'expliqueras tout, mais en attendant tu ne peux pas te balader comme ça. dit-elle à un Jack tout penaud.

HRP:
 



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Lun 30 Sep 2013 - 13:37

Il y avait une question que s'était mise à trotter dans la tête du jeune Thélador... Comment cela faisait il d'avoir une grande soeur ? En suivant le petit Jack qui semblait si intimidé par son propre sang, le jeune marchand en était arrivé à ce demander ce que cela pouvait bien procurer comme sensation de ne pas être seul.
Y'avait-il eu à une période, des jeux complices entre le serviteur et son ainée ? Ou avait-elle toujours inspirée au petit jack cette crainte respectueuse que Thélador devinait dans ses yeux cérulées ?

Pourtant, il ne posa de question. Il n'avait pas envie que son nouvel ami devine à quel point parfois, il se sentait seul, et surtout il redoutait un excès de pitié qu'il n'aurait pu que mal prendre. Ainsi donc, c'est en silence qui se laissa guider vers sa tâche.

Mais la chose fut plus aisée qu'escomptée, car de fait, ce fut son défi qui s'amena jusqu'à aux.
Première constatation, elle était déjà plus loquace que son frère. Thélador, afficha un sourire qu'il savait efficace sur les personnes adultes et se composa une attitude travaillé qui devait lui donner l'air important. De cette manière pensa-t-il, cette servante ne pourrait pas refuser son cadeau, et son défi serait remporté les doigts dans le nez !

Mais les choses prirent une tournure que le jeune marchand n'avait pas imaginé. De fait, comme enfant unique il n'était pas habitué à ne pas être remarqué. Mais ce fut bien ce qui se passa, et en moins de temps qu'il n'en fallait pour dire "fleur du courage", il se retrouva les bras chargés d'une panière à linge.

Premièrement estomaqué, il ne réalisa pas tout de suite que la chose était bien trop lourde et rapidement, le poids de son fardeau le fit vaciller.
Cherchant à rétablir son équilibre, il se mit à tituber, frôlant de façon alarmante un vase qui trainé sur une petite commode.  

*Mais comment une fille fait -elle pour porter ce truc ?!*

Se prit à songer alors qui peinait de plus en plus à rester debout.  La logique aurait voulu qu'il lâche, mais sa fierté le lui interdisait. Si bien que rapidement il se produisit ce qui devait se produire : dans un gémissement alarmé il se fit entrainer par le poids de la charge, et se retrouva par terre après une  cascade des plus burlesque. Lorsqu'il rouvrit les yeux, un des jupons de sa mère lui trônait sur la tête, et son poignet lui faisait mal. Vexé, il se dégagea, dans des gestes frénétiques qui ne firent qu'accroitre sa douleur.

Parvenant enfin à se défaire du dernier veston dont la manche s'était miraculeusement nouée autour de sa jambe il se mit à hurler son mécontentement en tapant du pied :

-Il est nul ton défi ! nul ! nul ! nul !  

Rageusement il attrapa le jupon qui lui retombait sur les yeux et le jeta par terre. Puis ses yeux lancèrent des éclairs à l'adresse de la jeune fille.  

-C'est toi qui rapportes ce linge à Austra !

Ordonna-t-il en la pointant du doigt. Mais par réflexe il avait utilisé sa main meurtri et la douleur lui remonta jusque dans le coude.

-Aie !!Couina-t-il en serrant son poignet contre sa poitrine et en ravalant ses larmes de honte et de douleur.
avatar

On m'appelle Jack l'Infortuné


Infos Personnage
RANG: Dionnia [soeur, prédef],Venycia, l'Imposteur, Miobë, Mike, Eshisil...
VILLE & APPARTENANCE : Actuellement à Vanylle, mais originaire de Vuulte.
MON AGE : 22 ans.
Féminin
MESSAGES : 696
AGE : 22
INSCRIT LE : 30/10/2012
PSEUDO HABITUEL : Mentheloup
Joyaux : 98
http://www.ile-joyaux.com/t1139-jack-belfort-peintre-ou-debauche#31088 http://www.ile-joyaux.com/t1135-jack-belfort#30995
Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Ven 4 Oct 2013 - 13:24

Alors que Jack qui regardait avec embêtement son ami être éloigné de lui assista, catastrophé, à sa chute, la soeur ne fit volte-face qu'après le cri qui retendit brusquement. Elle n'eut donc que la vue de cette pile de linge qui recouvrait un pauvre garçon. Aussitôt, elle lâcha Jack pour s'approcher à pas vif de Thélador... Avant que ne claque l'exaspération de ce dernier en une déclaration brusque à l'attention de Jack. Celui-ci en resta pétrifié, muet, une douleur venant bientôt serrer son cœur et les larmes lui monter aux yeux. Alors que Dionnia lui jetait un regard interrogatif à son cadet, le mot "défi" sur les lèvres, le jeune Gotruscos s'en prit aussi à elle, la faisant se retourner avec raideur et un regard écarquillé. La scène s'acheva sur le piaillement de douleur du garçon.

Jack n'osait pas bouger. Le jeune maître était en colère contre sa sœur, et c'était de sa faute... Mais cette pensée n'eut pas le temps de faire son nid dans sa tête.

Arrête-ça ! s'exclama brusquement la jeune fille, faisant se raidir son petit frère à plusieurs mètres de distance, alors que ces mots ne lui étaient même pas destinés.

Puis elle saisit le bras valide de l'enfant Marchand, l'attirant à elle brusquement, une tempête d'émotions dans les yeux et le visage dur, avant de se saisir du membre douloureux.

Qu'est-ce que c'est que ces manières, à être si méchant ? Tu n'as pas à t'énerver contre quelqu'un d'autre, alors que c'est toi qui a fait la bêtise ! se mit-elle à déblatérer avec vigueur, concentrée tout entière sur le poignet qu'elle manipulait avec une douceur raidi par son emportement. Tu aurais dû me le dire que le bac était trop lourd, ou même le lâcher. Mais non, tu t'es entêté et voilà le résultat ! Si jamais tu t'es vraiment fait mal, tu ne pourras t'en prendre qu'à toi même. Ça ne m'a pas l'air trop enflé, un peu d'eau froide... Et elle continuait, inspectant la peau sous toutes les coutures, faisant légèrement pivoter la main tout en surveillant les hypothétiques expressions de douleur du blessé, et ce sans réduire le débit, ses joues s'échauffant à vue d’œil.

De son côté, Jack ne savait pas où se mettre, encore tétanisé par les mots du jeune Marchand, le fait qu'il se soit fait mal ne parvenant pas à passer le barrage mental qu'avait hérissé la douleur, d'autant que l'intervention de sa grande sœur le laissait pantelant comme un tout petit. Néanmoins, il parvint au bout de quelques minutes à se reprendre, accourant à petits pas.

Au moins je ne crois pas que ce soit cassé, mais prend un peu plus soin de toi plutôt que de prendre sur... continuait Dionnia.
Grande sœur, grande sœur ! la coupa le cadet Belfort, paniqué. C'est le jeune maître !

Et enfin l’aînée de la fratrie s'interrompit, ses mains se raidissant sans pour autant se refermer sur le membre douloureux.

Mais... souffla-t-elle après plusieurs secondes d'un douloureux silence. Je l'ai reconnu petit frère. C'est Thélador Gotruscos. Je sais. dit-elle d'une petite voix, ses mèches blondes cachant l'expression de son visage.

Néanmoins, elle tremblait doucement, discrètement, étant atterrée de n'avoir reconnu l'enfant de leurs employeurs que bien trop tard, causant (d'après elle) sa colère, jusqu'à ce qu'il se blesse. Son autorité n'avait été que du bluff, même sincère, pour la protéger de sa peur d'enfant devant la bêtise accomplie. Timide, son cadet s'approcha jusqu'à être à côté d'elle, levant des yeux où se lisait toute la peine du monde vers son copain sans doute déjà perdu. Il n'osa même pas l'appeler "Thél'"...

Pardon jeune maître, je t'assure qu'elle ne voulait pas faire mal, elle m'aider et veiller à ce que je sois présentable... tentait-il de s'excuser maladroitement, redoutant une nouvelle explosion émotionnelle du Gotruscos.



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Jeu 31 Oct 2013 - 14:00

Les yeux du Jeune maitre, brillaient des larmes qu'il refusait de laisser couler. Il s'efforçait de garder cet air sévère qu'il avait vu tant de fois sur le visages des adultes qui le gourmandait sans se douter que cela ne lui donnait rien de plus qu'un air bougon d'enfant contrarié.

" Arrête ça ! "

L'ordre le surprit. Son visage contrarié se dérida sous l'effet de la stupeur. Un instant plus tard il sentit une poigne solide l'attirer, et il se retrouva nez à nez avec le visage sévère de la servante, qui le sermonnait, ni plus ni moins, lui le "jeune maitre".
Le flot de parole qu'elle laissa glisser entre ses lèvres était di intense que Thélador n'en comprit qu'une moitié. Elle n'avait pas du se rendre compte de qui il était... Il ne pouvait pas en être autrement. Sinon elle n'aurait pas eut outrecuidance ... Non le courage ne lui parler sur ce ton. Derrière elle, Jack s’activait, paniqué comme sa vie se jouait devant ses yeux. Il émettait des piaillements que le jeune Gotruscos entendait à peine. Il n'avait d'yeux que pour cette femme qui faisait tourner son poignet dans tout les sens, avec pourtant toute la délicatesse du monde...

Alors c'était une grande soeur ?

Se demanda-t-il, oubliant pourquoi il avait été en colère une minute plutôt.

C'était drôlement jolie ! Et ça sentait bon : un parfum de lessive et de fleur qui lui rappelait la douceur des draps propres...

Comme fasciné, Thélador regardait le visage concentré de Dionnia, et une touffe blonde à la périphérie de sa vision le rappela à la réalité.

-Hein ? Quoi ? Émergea-t-il en regardant Jack comme si il venait de lui déblatéré un discours incompréhensif sur la reproduction des Draomachin de Korrul.

-Mais je suis plus en colère. Annonça-t-il simplement, comme si rien ne s'était passé une minute plutôt.
Sentant le regard de la jeune femme se poser sur lui, il tourna les yeux vers elle, et se sentit rougir.

-Pardon mademoiselle. Je voulais pas crier sur vous... S'excusa-t-il, son éducation retrouvée.

-Je me suis mal comporté, vous avez raison.Ajouta-t-il en prenant cette pose étudiée pour que les adultes ne soient plus en colère contre lui.
Et pour prouver sa bonne foi, il se mit même à l'oeuvre pour ramasser le linge qu'il avait fait tomber, ne se plaignant pas de la petite douleur qui continuait à le lancer. C'est alors que sous un jupon il retrouva la fleure. Il la prit, et la tendit, piteusement à la jeune femme.

-Je voulais vous offrir une fleure... Mais elle est toute abimée maintenant... Commenta-t-il,déçu. En effet le végétale pendait misérablement entre ses doigts, ne portant plus qu'une unique pétale ayant survécu à la collision.








avatar

On m'appelle Jack l'Infortuné


Infos Personnage
RANG: Dionnia [soeur, prédef],Venycia, l'Imposteur, Miobë, Mike, Eshisil...
VILLE & APPARTENANCE : Actuellement à Vanylle, mais originaire de Vuulte.
MON AGE : 22 ans.
Féminin
MESSAGES : 696
AGE : 22
INSCRIT LE : 30/10/2012
PSEUDO HABITUEL : Mentheloup
Joyaux : 98
http://www.ile-joyaux.com/t1139-jack-belfort-peintre-ou-debauche#31088 http://www.ile-joyaux.com/t1135-jack-belfort#30995
Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Dim 3 Nov 2013 - 8:53

Les deux Belfort n'en crurent pas leurs oreilles de serviteurs redoutant le sermon alors que leur jeune maître, non content de demeurer parfaitement calme, s'excusait auprès d'eux ! (Enfin, de Dionnia, mais cela était le plus important aux yeux du petit Jack) Après quoi, quand Thélador commença à ramasser les vêtements éparpillés au sol, Dionnia comme Jack s'empressèrent de l'imiter, une fois le choc passé. L'aînée tâcha même de garder leur maître loin de la besogne du fait de son poignet douloureux, accourant dès qu'il se penchait pour prendre quoique ce soit. Le plus petit du trio était occupé avec un lourd manteau quand, Thélador stoppa Dionnia dans son élan en lui tendant la fleur. La fillette le regarda avec surprise, la fleur parmi une montagne de vêtements sales faisant comme une mouche dans la soupe.

Elle ne trouva rien à dire pendant quelques secondes... Puis un peu de rose lui monta aux joues alors que, lâchant la culotte qu'elle tenait d'une main, elle saisit délicatement de l'autre la fleur et la mit d'elle-même dans ses cheveux. Après quoi la jeune servante secoua légèrement la tête pour vérifier que son cadeau tenait en place, de petites mèches blondes voletant sans que la Liliana ne choit, elle offrit en retour un sourire éclatant au jeune maître, alors que la pétale survivante de la fleur parait de discrètes couleurs sa chevelure.

Qu'est-ce que tu en dis ? Ça me va bien ? demanda-t-elle avec une once de coquetterie à Thélador, son inquiétude oubliée avec cette délicate attention.

Toujours accroupi sur les vêtements qui restaient par terre, elle se tourna vers son frère, qui s'évertuait avec toute la force de ses bras d'enfants à hisser sur la pile un manteau de grand monsieur.

Jack ! Qu'est-ce que tu en penses ? l'appela joyeusement Dionnia..

Etant parvenu à ses fins, le petit blond regarda sa soeur... Et arbora un sourire tout aussi lumineux (à l'exception d'un trou au milieu, là où une incisive était tombée) que le sien, hochant vigoureusement la tête, ravi que sa sœur soit contente et que le pari ait été réussi... Avant de perdre toute couleur en fixant quelque chose dans le dos de ses deux amis.

Dame Austra... souffla-t-il, avant de s'empresser de rassembler autant que possible ce qui traînait encore.

Et en effet, il y avait là une grande femme qui remontait le couloir d'un pas un peu pataud et rapide, une dame un peu ronde, souvent douce avec les petits nouveaux, mais qui n'appréciaient pas du tout que l'on joue pendant le travail... Alors que Jack croyait encore pouvoir sauver la face, Dionnia elle se redressa aussitôt, le teint pâle mais la mine sérieuse, faisant face à sa supérieur qui venait. Celle-ci les interpella à quelques mètres, tout en continuant de se rapprocher.

Dionnia, Jack, que s'est-il passé avec ce bac de linges ? demanda-t-elle avec une tendre autorité... Qui pouvait disparaître en un instant à la moindre réponse non acceptable. Monsieur Thélador, que faites-vous à vous occuper de cela ? demanda Austra, curieuse de cette attitude pour le moins atypique du jeune maître.

Néanmoins, ce qui énervait le plus Dame Austra était qu'on lui mente, et l'aînée Belfort l'avais apprise des servantes plus adultes et un tantinet maternelles. Jack arrêta de courir partout pour aller se poster à côté d'elle... Il voulut parler pour tout reprendre depuis le début et dire que c'était son idée et qu'il n'ait pas réagit comme il le fallait qui avaient mené à cela... Mais sa grande soeur le devança. C'était elle qui avait donné le bac trop lourd à Thélador, non mais... ! Cela non plus elle ne pouvait pas vraiment le dire.

Je vous demande humblement pardon pour ce retard Dame Austra. dit-elle avec politesse. J'étais pressée et je n'ai pas vu le jeune maître. Je l'ai heurté, et nous sommes tombés...

Jack, alarmé que sa soeur veuille porter tout le poids de la faute, voulut ouvrir la bouche... Mais un pied de Dionnia vint percuter sa cheville alors qu'elle faisait mine de danser d'un pied sur l'autre, le bousculant un peu. Réprimant un petit cri de surprise, il se tint coi... Sans parvenir à empêcher des larmes de menacer de déborder.

Jack était là et il a voulu m'aider. Je sais que je dois m'en occuper, mais le jeune maître à insister pour... Continua-t-elle sans parvenir à finir : reprocher à Thélador d'avoir voulu aider était absurde, mais il n'avait pas à le faire, et sur le moment Dionnia n'arriva pas à expliquer ce fait. Elle préféra ajouter. Il a dit avoir mal à un poignet. Il serait bien de le passer sous un peu d'eau froide, je crois...



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Dim 3 Nov 2013 - 10:18

Elle n'a pas rejeté son cadeau ! Thélador est au ange alors qu'il la voit placer le vestige de fleur sur son oreille. Il a envie de lui dire qu'elle est très jolie, mais n'ose pas... Il se contente de ramasser un pantalon qui traine là pour le remettre sur la pile.

Intérieurement, il essaye de trouver quelque chose d’intéressant, voir d'intelligent à dire,mais rien ne lui vient. Il se dit que la Grande soeur est trop grande pour apprécier une conversation avec lui "le petit", et cela l’attriste.

"Dame Austra..."

Les alerte alors un Jack quasi tétanisé, et Thélador ravale une grimace.

*Ho non pas elle, pas cette rabat joie ...*

Il sait très bien ce que cela veut dire : il ne pourra jouer avec Jack si elle s'en mêle. Elle va le remettre dans sa "zone" et renvoyer les serviteurs dans leur cuisine. Séparer leur deux mondes et Thélador ne pourra plus voir Dionnia, (et Jack aussi d'ailleurs, mais surtout Dionnia) !
Vite vite, il essaye de trouver une excuse - bien qu'il soit piètre menteur - mais la jeune femme le devance, inventant pour le coup un mensonge certes imparfait mais toujours mieux qu l'idée qui avait germé dans l'esprit de du jeune Gotruscos. Et alors qu'elle cite son poignet, il se souvient qu'il avait en effet eu mal. Mais pas question de passer pour une fillette :

-Ho j'ai presque plus mal. J'ai connu pire.Fanfaronne-t-il, espérant impressionné l'ainée. Mais loin d'attirer  le regard admiratif de la servante, c'est au regard inquisiteur de Dame Austra  qu'il a droit. Pourtant la perspective de se voir arraché à la compagnie de Jack et Dionnia rend alors Thélador téméraire :

-Quoi ?! Il est interdit d'aider une Jolie  Dame ? Lance-t-il, puis réalisant ce qu'il vient de faire transparaitre son attirance pour la Grande soeur, il ajoute précipitamment :

-Heu je voulais juste dire "Dame". Par Vama, cela sonnait mieux dans sa tête !

-De toute façon j'ai rien à faire d'autre que de ramasser ses trucs. Cloture-t-il dans une tentative échouée de rendre sa prestation moins piteuse. Heureusement, il est le "jeune maitre"... Cela lui évite sûrement plus de remontrances, mais la dame Austra n'en a pas terminé avec les deux servants :

-Je vois ... Et cette fleur, Dionnia, en si mauvaise état qui trône dans ta chevelure, n'est pas l'un de celle que l'on trouve dans les serres ?  
avatar

On m'appelle Jack l'Infortuné


Infos Personnage
RANG: Dionnia [soeur, prédef],Venycia, l'Imposteur, Miobë, Mike, Eshisil...
VILLE & APPARTENANCE : Actuellement à Vanylle, mais originaire de Vuulte.
MON AGE : 22 ans.
Féminin
MESSAGES : 696
AGE : 22
INSCRIT LE : 30/10/2012
PSEUDO HABITUEL : Mentheloup
Joyaux : 98
http://www.ile-joyaux.com/t1139-jack-belfort-peintre-ou-debauche#31088 http://www.ile-joyaux.com/t1135-jack-belfort#30995
Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Dim 3 Nov 2013 - 11:42

Dionnia garde pour elle le sourire que devrait faire naître la petite bévue de Thélador, alors que Jack s'agite, ne voyant aucune amélioration à leur situation. Le semblant de coquetterie de sa soeur est parfaitement soufflé par la question de l'adulte, qui lui fait découvrir un peu plus des gaffes des deux petits, gaffes qui avaient failli être oubliées dans la soudaine bonne humeur. Mais à présent remise sur le devant de la scène... Et la jeune fille n'avait rien à y réponse.

Je... Ne sais pas, Dame Austra. souffla-t-elle, ne redoutant pas de le dire car il s'agissait de vérité... Sa crainte se portant plutôt sur son cadet.

Ce dernier jetait de rapide coup d’œil au jeune maître, hésitant sur la démarche à suivre... S'il évoquait le pari d'amener la fleur à sa sœur, il lui faudrait parler de celui de Thélador d'aller prendre cette fleur dans la serre... Se mordillant la lèvre, il demeura la tête baissée alors que s'éternisait un silence tendu.

Eh bien... ? demanda la grande servante, avant de se pencher vers Jack... Qui en réalité avait tout du coupable. Jack, l'état de tes vêtements aurait-il un lien avec cette Liliana ?

Le ton s'était fait plus sévère alors que la femme pressentait une bêtise. La gorge du petit Belfort se serra, se rappelant ses vêtements humides, il n'avait plus guère le choix... Même Dionnia s'était raidie auprès de lui. Regardant une dernière fois Thélador qui avait eu l'idée d'aller chercher la fleur, mais ne le disait pas, Jack ressentit un étrange sentiment à son égard au moment de se jeter à l'eau.

Oui Dame Autra... répondit-il d'une petite voix. Je... J'ai vu cette jolie fleur dans la serre, et... Je la trouvais vraiment jolie, alors j'ai voulu en offrir une à ma sœur...

C'était vraiment piteux, mais rien que dire ces mots lui fit mal, car ce n'était pas vrai, et il avait vraiment été effrayé au moment de le faire... Mais il n'avait pas eu le choix... C'était faux, et maintenant il se prenait à regretter de ne pas avoir dit non.

Jack, pourquoi es-tu trempé ? acheva l'adulte.

Le petit blond étouffa un sanglot, sa peur lui remontant dans la gorge, celle de voir Dame Austra être fâchée, et que ses parents le soient aussi, alors qu'ils venaient d'arriver dans cette jolie et grande maison...

Je suis tombé dans le bac où était la fleur, Dame Autra... dit-il d'une toute petite voix.

La main de Dionnia vint presser doucement son épaule, mais Jack n'osa même plus la regarder : il avait fait une bêtise, maintenant Dame Austra le savait, tout le monde aller le savoir, et... Et... Un profond soupir le tira de son angoisse, et il n'eut pas la lâcheté de ne pas regarder la servante alors qu'elle lui parlait d'une voix où se faisait entendre sa contrariété.

Vu ton état et ta réticence, je suppose que tu es parti comme un petit voleur. dit-elle sans douceur, Jack acquiesçant en frissonnant. Alors elle pointa le doigt en direction du couloir qui menait, après de nombreux détours, jusqu'à la serre. Jeune homme, tu vas me faire le plaisir d'aller réparer tes erreurs tout de suite, et t'excuser auprès de Monsieur Gerd pour ses efforts que tu as ruiné. Tu as bien compris ? Il acquiesça docilement. Alors VA !

Il ne lui en fallut pas plus pour détaller, sans un regard pour sa sœur ou Thélador. Récupérer la fleur n'avait pas été son idée, mais il allait être puni ! Papa et Maman ne seraient pas contents de lui, et Dionnia allait être aussi grondée... Un sanglot lui échappa, alors qu'il disparaissait au détour d'un couloir.

Dionnia regarda son petit frère partir avec peine, ne sachant si elle devait s'énerver contre lui vu la détresse qu'il affichait... Mais son tour vint, et elle dut se concentrer sur autre chose.

Dionnia, je te prie de finir de ramasser tout cela. Tu m'aideras à nettoyer pour cette fois. lui asséna la lavandière.

L'aînée Belfort réprima une grimace : elle savait dans quel état cela laisserait ses mains pour la soirée... Mais elle assuma comme elle le devait, se mettant à la tâche sans un regard pour le Gotruscos. Quand elle s'approcha se l'adulte, elle se tendit néanmoins... Mais cette dernière ne fit pas mine de reprendre la fleur. C'était déjà ça...

Monsieur Thélador, même si vous n'avez 'presque plus mal', cela ne veut pas dire qu'il n'y a rien. Pour le bien-être de votre mère, je vous saurais gré d'aller voir le mestre de votre famille. dit avec la même autorité Dame Austra au jeune Marchand.

En terme de rang elle lui était peut-être inférieure, mais la femme servait la famille avec loyauté et efficacité depuis de nombreuses années, et elle avait appris à ne pas redouter les foudres des plus jeunes, qu'il fallait parfois protéger d'eux même.



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   - Mar 12 Nov 2013 - 8:58

La situation leur échappait totalement. Leurs mensonges tenaient laborieusement, et rapidement la Dame Austra découvrirait les dessous enfantins de cette histoire.
Quelles en seraient les conséquences ? Thélador sentit la culpabilité le prendre et pourtant lorsque Jack lui jeta un regard presque désespéré, le jeune maitre ne trouva rien de cohérent à dire pour le défendre. Il le regarda donc, coupable, s'enfoncer un peu plus profondément dans ses mensonges alors que leur bourreau ne le lâchait pas des yeux.
Quelque chose en lui voulait agir, prendre les choses en main, mais son corps restait statique et sa gorge muette. Et c'est avec angoisse qu'il vit son ami s'éloigner penaud, et la jolie soeur être congédiée. Lorsqu'enfin vint son tour, il était si honteux de ne pas avoir réagi que son estomac était lourd comme une Vivenef, et qu'il obtempéra sans broncher.
Il aurait dû rejoindre Jack, lui dire qu'il était désolé... Mais comment se présenter à lui en avouant si clairement cette lâcheté ? Le petit serviteur n'avait fait que le suivre, et c'était lui qui avait pourtant prit le plus gros de la remontrance. Comment pourrait-il pardonner à Thélador de ne pas avoir agi ? Peut être songea sombrement le petit maitre, que c'était lui qui ne méritait pas d'être l'ami de Jack.
Ils s'étaient pourtant tellement amusés... Et voilà que la chose avait pris fin... Les adultes n'avaient vraiment que le sérieux en tête ! Quand il serait grand, lui il n'oublierait pas ce que c'était d'être enfant ! Voilà la promesse qu'il se fit.
Il ignorait alors qu'il ne pourrait jamais la tenir, comme il ignorait à cet instant que dans les semaines le famille Belfort serait licencié à cause des premiers problèmes financés que traversaient les Gotruscos.

[fin du sujet]

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Jeux d'enfants (Jack)   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum