AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


« Sans différences, pas d'harmonie.

avatar
Marchand

On m'appelle Hiempsal Saule


Infos Personnage
RANG: Neylie;Esheban;Miobë;Ravena;
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte ~ Héritier des Saule
MON AGE : 31 ans
Masculin
MESSAGES : 162
AGE : 27
INSCRIT LE : 12/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 109
Posté dans « Sans différences, pas d'harmonie.   - Mer 7 Aoû 2013 - 10:21

Rappel du premier message :


    Le parvis de la grande Cathédrale de Sant Poseïnos vibrait sous tous ces souliers luxueux que tous avaient enfilé pour assister à l'union de deux représentants de la classe Marchande, réunissant les plus grandes familles matrosciennes en ce jour de réjouissances. Formant une haie d'honneur, les invités acclamaient les jeunes mariés sous de bruyants applaudissements et un ensemble de pétales des plus belles fleurs du pays que le vent faisait danser au dessus de la foule.

    Hiempsal se tenait légèrement en retrait, bras croisés mais affichant néanmoins un sourire à la vue du jeune couple. Ce dernier aurait pu attiser une certaine jalousie dans le cœur du veuf mais il avait fini par se faire une raison, trop occupé à gérer les affaires familiales et à éduquer son fils pour se répandre en regrets et en larmes. Ce qui le maintenait à distance de la foule était plutôt ces curieux qui trouvaient toujours ce genre d'événements parfait pour harasser tout jeune célibataire de questions personnelles, à fortiori quand ce célibataire s'avérait être héritier et qu'il se trouvait que l'on avait une charmante cousine, soeur, fille à marier.

    Les bras croisés, l'épaule posée contre la colonne d'un bâtiment voisin, Hiempsal observait la foule en liesse, y reconnaissant diverses connaissances et s'amusant de voir chaque famille bien groupée aux couleurs clairement affichées. Le vert émeraude des Saule s'amassait contre le mur de la Cathédrale, la fière famille ayant voulu se donner assez d'importance pour être dans les premières à accueillir les mariés. En face, à quelques mètres de l'autre côté du tapis d'honneur, les Shadow avaient eu la même prétention. Les deux camps s'ignoraient du regard, jouant à celui qui s'octroierait le plus d'attention de la famille Pencalier mise à l'honneur en ce jour.

    L'héritier leva le regard au ciel devant le manège des Shadow, semblant ne pas voir celui des siens. Ceux d'Errande portaient à ses yeux tous les défauts que l'on pouvait trouver aux classes aisées, et à trop y croire il les voyait en ce moment même. Cet homme corpulent, cette dame trop apprêtée, cet enfant capricieux... Son imagination stoppa net lorsqu'il aperçut la doyenne d'une petite famille s'approcher.

    - Oh, monsieur Saule, vous tombez bien !

    Ce n'était pas le cas de l'opportuniste. Feignant être appelé au loin, il salua la vieille dame et trottina vers la demeure qui avait été préparée pour la réception à suivre dans lequel il pénétra, curieux de voir comment elle avait été aménagée. Mais sa curiosité première laissa bien vite place à une autre bien plus grande lorsqu'il vit, dans l'entrebâillement de la première porte du hall d'entrée, une petite bibliothèque mal éclairée. S'assurant que nulle âme n'avait prêté attention à sa présence, il se faufila dans la pièce et se dirigea vers la première rangée de livres qui croisa son regard. Ses doigts parcoururent la tranche de chaque ouvrage avant de s'arrêter sur le septième tome de l'encyclopédie joyellienne pour la retirer de son étagère.

    Assis sur un confortable fauteuil avec pour seule source de lumière un rai de soleil qui passait entre les deux épais rideaux, Hiempsal se plongea dans l'ouvrage, allumant cigare pour que cet instant de douce tranquillité soit parfait. Ou du moins jusqu'à ce que le grincement de la porte ne dévie son attention.

Marchand

On m'appelle Hiempsal Saule


Infos Personnage
RANG: Neylie;Esheban;Miobë;Ravena;
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte ~ Héritier des Saule
MON AGE : 31 ans
MESSAGES : 162
INSCRIT LE : 12/08/2012
Posté dans Re: « Sans différences, pas d'harmonie.   - Jeu 15 Aoû 2013 - 14:46


    Ils n'échangèrent aucun mot durant leur danse. Hiempsal savoura cette nouvelle proximité avec sa cavalière qui ne détacha pas son regard du sien, leurs corps semblant suivre la mélodie alors qu'ils s'égaraient. Il aurait voulu l'enserrer, laisser sa main caresser son dos et plonger son visage dans le creux de son cou afin de s'imprégner de ce parfum qui lui avait étrangement manqué alors qu'il venait tout juste de le découvrir. Mais pourquoi s'imposait-il de suivre les convenances alors que leur relation même remettrait en cause l'éducation même qu'ils avaient reçue ?

    Cela devait arriver, le sujet de leurs familles ne tarda pas à surgir. Surprenant, Neylie sembla rire de la situation qu'elle imaginait plutôt que de dramatiser le tableau. Signe des plus positifs aux yeux du marchand qui lui répondit dans un sourire lui aussi amusé.

    - Il serait regrettable que leurs cris de désespoir ne réveillent toute l'aile, ne croyez-vous pas ?

    Afin de leur éviter cette intrusion, Hiempsal fit un bref voyage vers la porte qu'il ferma à clé dans ce même bruit qui lui rappela celui de la veille. Mais cette fois là il ne lui vint pas à l'idée de s'échapper par la fenêtre. Revenu devant l'élégante, il lui souleva doucement le menton.

    - Et je m'en voudrais davantage de provoquer une crise cardiaque chez les plus susceptibles.

    Ne laissant nullement le temps à Neylie de trouver ce qu'il pouvait bien vouloir dire, il lui tint le visage entre ses deux mains et vint à la rencontre de ses lèvres qui lui avaient paru trop furtives la veille. Ses pouces lui caressaient doucement les joues tandis que ses yeux se fermaient comme pour arrêter le temps. À quoi bon y mettre les formes s'ils n'étaient même pas capables de se haïr convenablement ?
avatar
Marchand

On m'appelle Neylie Valyssar


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande - Marchande
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 92
AGE : 30
INSCRIT LE : 21/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Jörd
Joyaux : 185
http://www.ile-joyaux.com/t1779-petits-carnets-d-une-shadow http://www.ile-joyaux.com/t1778-neylie-shadow
Posté dans Re: « Sans différences, pas d'harmonie.   - Sam 17 Aoû 2013 - 15:39

Mon instinct me dictait que la situation dérapait et n'était pas acceptable. Sentir ses lèvres contre les miennes ébranla de nouveau mes convictions, mes résolutions, quoique je n'étais pas certaine de vouloir les respecter ce soir. Hiempsal avait fermé à clé pour éviter toute interruption malencontreuse, ce qui me convenait. Et dans ce cadre intimiste j'avais juste envie de lui arracher sa chemise. Pourtant je fis preuve de retenue alors que je désirais seulement me laisser porter par les vagues de désir que je sentais naître en moi. Les bonnes manières avaient la vie dure comme cette rivalité.

Qu'a-t-il voulu dire par crise cardiaque ? Qu'envisageait-il ? D'une certaine manière je n'en avais cure. J'avais envie de briser cette hostilité qui nous opposait, qui nous avez opposé devrai-je dire, de la plus plaisante manière. Certains diraient de la plus déshonorante. Mais les doigts que je glissai sous sa veste me firent oublier toutes ces considérations. Je sentais que la nuit allait être courte, à moins que Vama en décide autrement. En tout cas, j'allais devoir cacher tout cela à mon entourage.

Spoiler:
 


Guide des Erfeydes


Chibi by Hiempsal. Thanks ! :
 
avatar
Marchand

On m'appelle Hiempsal Saule


Infos Personnage
RANG: Neylie;Esheban;Miobë;Ravena;
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte ~ Héritier des Saule
MON AGE : 31 ans
Masculin
MESSAGES : 162
AGE : 27
INSCRIT LE : 12/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 109
Posté dans Re: « Sans différences, pas d'harmonie.   - Ven 23 Aoû 2013 - 15:24


    Si ce n'étaient le décor, la délicate musique que l'on entendait et les luxueux vêtements de ces deux êtres, leurs actes auraient pu faire douter qu'ils appartenaient réellement à cette classe marchande qui saurait trouver les sanctions à l'échelle de la faute qu'ils commettaient sans arborer ces bracelets de bois assortis scellant une union. Celui que portait déjà Hiempsal s'était glissé dans sa manche, comme pour se faire le plus discret possible.

    Le Marchand sentit chacun de ses muscles se raidir en sentant les doigts frais de Neylie se poser sur son torse, comme s'il s'agissait d'une première fois. L'une de ses mains vint défaire la coiffure de la dame tandis que sa comparse descendit jusqu'au creux de ses reins pour la serrer contre lui. Ses yeux rouverts, il contempla un instant ce visage qu'il n'avait jamais essayé d'apprécier et esquissa un sourire.

    - J'espère ne pas vous voir vous dérober ce soir.

    Sa phrase se termina dans un souffle au creux du cou de la belle dans lequel il s'arrêta pour y déposer quelques baisers, le temps de lui enserrer doucement le poignet, comme si ses mots avaient été une prière plutôt qu'une allusion à quelques-unes de leurs précédentes rencontres.

    - Quoiqu'il faille bien courir après quelque chose...


Spoiler:
 
avatar
Marchand

On m'appelle Neylie Valyssar


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande - Marchande
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 92
AGE : 30
INSCRIT LE : 21/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Jörd
Joyaux : 185
http://www.ile-joyaux.com/t1779-petits-carnets-d-une-shadow http://www.ile-joyaux.com/t1778-neylie-shadow
Posté dans Re: « Sans différences, pas d'harmonie.   - Mer 28 Aoû 2013 - 15:35

Me dérober? Je haussai un sourcil, cette envie ne m'avait pas encore saisie et je n'en avais nullement l'intention actuellement. Quant à courir après quelque chose, n'était-ce pas ce qui nous faisait avancer dans la vie? Atteindre un but...

- Je n'ai pas l'intention de fuir, répliquai-je d'une voix légèrement rauque à cause des baisers reçus. Mais ne croyez pas que je vous sois acquise... terminai-je dans un murmure.

Non, le temps devra faire son œuvre pour que je me laisse lier à un Saule, bien que cette nuit de partage sera un bon début et que ce lien semble s'être tissé à notre insu au cours des dernières années. Mon esprit s'embarquait dans des réflexions que je finis par reléguer dans un recoin de ma tête. La pression sur mon poignet ne m'échappa guère,comme s'il avait peur de me voir reculer. Pourtant, mes doigts suivirent les lignes du corps de Hiempsal et commencèrent à ôter sa chemise.

- N'ayez crainte je resterai dans votre entourage, lui susurrai-je à l'oreille.

Puis, dans un mouvement brusque, je le fis pivoter et basculer sur le lit. Me tenant au-dessus de lui, dans la mesure où ma robe le permettait, je l'observai tandis que mes cheveux caressaient son visage.

- Je crois que la nuit va être... courte...

Et intéressante, la perspective des sensations éprouvées, les entorses aux us et coutumes, Hiempsal, tout ce mélange me rendait entreprenante et augmentait mon excitation au fur et à mesure. Je l'embrassai de nouveau. Je ne doutai pas que nos vêtements finiraient par tomber et je poursuivis ce que mes doigts avaient entrepris quelques instants plus tôt.

******

Le matin vint trop vite à mon goût. Les draps fripés témoignaient de ce qui s'était passé au cours de la nuit. Je sentais la présence de son corps à proximité du mien. Les conséquences de nos actes vinrent triturer mon esprit et je lâchai un soupir en sourdine. Je me tournai vers lui avec un léger sourire. Bientôt, je devrai quitter les lieux en compagnie de ma famille, alors autant profiter des dernières minutes avec Hiempsal.

- La nuit a été bonne?

Alors que je parlai je m'aperçus que ma phrase pouvait être prise de différents manières, néanmoins je ne précisai pas ma pensée, juste pour voir s'il ferait référence à son sommeil ou à ce qui s'était passé entre nous.


Guide des Erfeydes


Chibi by Hiempsal. Thanks ! :
 
avatar
Marchand

On m'appelle Hiempsal Saule


Infos Personnage
RANG: Neylie;Esheban;Miobë;Ravena;
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte ~ Héritier des Saule
MON AGE : 31 ans
Masculin
MESSAGES : 162
AGE : 27
INSCRIT LE : 12/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 109
Posté dans Re: « Sans différences, pas d'harmonie.   - Jeu 29 Aoû 2013 - 17:16


    ~~~~~~
    Outre cet instant particulièrement déroutant qu'il vécut si près d'une Shadow, il fut presque impossible pour Hiempsal de fermer les yeux le reste de la nuit. À présent qu'ils avaient consumé cette ardeur qui les avait habités depuis plus longtemps qu'ils ne voulaient le croire, les réflexions plus réalistes refaisaient surface. Et c'est en parcourant des yeux et des doigts les courbes de son amante endormie que l'héritier prenait conscience de leur acte. Pourtant, aucun regret ne se faisait ressentir, si ce n'était celui de devoir quitter cette pièce.

    La voyant se réveiller, il se tourna vers elle en répondant à son sourire et en ricanant à sa question. À quoi bon lui faire part des inquiétudes qu'elle devait elle-même avoir quant aux conséquences de cette nuit si cela venait à se savoir ? Passer la porte de la chambre aura tôt fait de les ramener à la dure réalité, autant profiter des quelques instants qu'ils pouvaient s'accorder...

    - Eh bien, pour une première je m'attendais à des prouesses... moqua-t-il. Cependant, son ton, son regard et l'étreinte qui suivit trahissaient ses paroles. Mais vous pourrez toujours vous améliorer une prochaine fois !

    Ce brusque tournant dans leur relation n'avait pas calmé le fond taquin de Hiempsal dont la main ne se lassait pas du contact avec la longue chevelure brune qu'elle faisait glisser entre ses doigts. Les draps et les vêtements vulgairement jetés au sol contribuaient eux aussi à démentir ses allusions qui n'avaient d'autre utilité que celle de faire savoir qu'il ne se satisferait pas de cette unique fois.

    Mais être allongés nus sur un lit témoin de choses inavouables ne dispense pas des bonnes manières :

    - La vôtre a-t-elle été agréable ?
avatar
Marchand

On m'appelle Neylie Valyssar


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande - Marchande
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 92
AGE : 30
INSCRIT LE : 21/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Jörd
Joyaux : 185
http://www.ile-joyaux.com/t1779-petits-carnets-d-une-shadow http://www.ile-joyaux.com/t1778-neylie-shadow
Posté dans Re: « Sans différences, pas d'harmonie.   - Sam 7 Sep 2013 - 14:43

Je ne pus m'empêcher de sourire à sa taquinerie. Bien que les armes soient déposées, Hiempsal avait conservé toute sa verve, au moins je ne l'avais pas épuisé de ce côté là...

- Peut-être me suis-je simplement accordée au niveau de mon partenaire...

La réplique avait fusé accompagnée d'un sourire taquin, la force de l'habitude. Pourtant, je ne pouvais nier que cette nuit fut mémorable, je ressentais encore les sensations qui avaient animées cette soirée, elles se réveillaient au contact des doigts de Hiempsal. Je lâchai un soupir de contentement, profitant de ses derniers instants avant que la dure réalité ne nous rattrape. Bientôt, mon amant devra s'éclipser de ma chambre en faisant attention de ne pas se faire repérer, nous allons rentrer chacun dans notre demeure et devrons reprendre nos relations à couteaux tirés pour la galerie.  

- Une nuit bien trop courte... Dommage que le temps ne puisse s'arrêter... La réalité nous rattrapera toujours.

L'amertume teinta mes paroles mais je la chassai rapidement de mon esprit. Je laissai ma main courir sur son bras, m'imprégnant de lui, laissant mon sens tactile le mémoriser. Néanmoins quand je pris connaissance de l'heure, je me redressai à contre cœur.

- Je vais devoir me préparer, ma famille souhaite partir relativement tôt et j'aimerai éviter qu'un membre de ma maisonnée ne vienne jusqu'à ma chambre. Il serait dommage de vous laisser la fenêtre comme seule issue...

Quoique l'idée de le voir fuir à moitié nu à travers les jardins était amusante, comme en témoigna le petit ricanement qui me saisit alors que je quittai le lit pour récupérer mes affaires. Les rayons du soleil jouaient sur ma peau nue que je finis par recouvrir de ma robe de chambre, présente dans l'armoire. Puis, je regardai Hiempsal par dessus mon épaule, appréciant la vue qui m'était offerte.

- Dommage qu'il faille couper court à cette situation. Je m'approchai de lui. Mais je crois qu'il serait plus sage que vous regagnez vos appartements tant que la maisonnée n'est pas complètement réveillée.

et avant qu'il ne dise un mot, je l'embrassai, savourant ce nouveau contact avant son départ.


Guide des Erfeydes


Chibi by Hiempsal. Thanks ! :
 
avatar
Marchand

On m'appelle Hiempsal Saule


Infos Personnage
RANG: Neylie;Esheban;Miobë;Ravena;
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte ~ Héritier des Saule
MON AGE : 31 ans
Masculin
MESSAGES : 162
AGE : 27
INSCRIT LE : 12/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 109
Posté dans Re: « Sans différences, pas d'harmonie.   - Mar 10 Sep 2013 - 5:48


    Hiempsal s'étira lorsqu'elle quitta le lit en les ramenant tous deux à la réalité. Il dévora du regard le tableau que lui offrait Neylie et l'ancra dans sa mémoire, conscient qu'il ne pouvait pas s'éterniser et que leur prochaine rencontre dépendrait de bien des facteurs. Mais s'il fallait s'aventurer sur une plante grimpante pour atteindre sa chambre, il savait dores et déjà qu'il en serait nettement capable.

    S'étant redressé pour leur baiser, il faufila sa main sous l'étoffe qu'avait revêtue son amante, savourant ses courbes encore une fois avant de la soulever et de l'allonger de nouveau à côté de lui.

    - Mes seuls appartements ont été les vôtres, j'ai pris congé de nos hôtes hier dans la matinée.

    Raison de plus pour ne pas traîner et s'éclipser tant que tous dormaient encore. Il serra Neylie et déposa un baiser sur son front avant de se lever et de passer son pantalon qui gisait au sol.

    - Je vous suis d'ailleurs très reconnaissant d'avoir offert un toit à un homme dans le besoin. ironisa-t-il avant de se redresser en posant pour la énième fois son regard sur la jeune femme, ne se souvenant plus pourquoi il l'avait haïe un jour. J'espère avoir un jour l'occasion de vous rendre la pareille.
avatar
Marchand

On m'appelle Neylie Valyssar


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande - Marchande
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 92
AGE : 30
INSCRIT LE : 21/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Jörd
Joyaux : 185
http://www.ile-joyaux.com/t1779-petits-carnets-d-une-shadow http://www.ile-joyaux.com/t1778-neylie-shadow
Posté dans Re: « Sans différences, pas d'harmonie.   - Jeu 12 Sep 2013 - 12:30

Un rire léger m'échappa quand il m'allongea de nouveau sur le lit, en manquant de laisser ses doigts courir sur sa peau. Je me redressai sur mon coude pour l'observer. Ainsi il était là en visiteur clandestin, vis-à-vis de nos hôtes puisqu'il a pris congé la veille. L'idée était plaisante.

- Cette offre est reconductible, dans la limite du raisonnable, temporisai-je.

Il ne fallait pas oublier les prérogatives familiales, ni les années de confrontation qui opposaient nos deux familles. Rien ne m'échappa tandis qu'il s'habillait.

- Seul l'avenir nous le dira, déclarai-je en réponse à Hiempsal.

Je le regardai s'éclipser en espérant que cette nuit ne sera pas la dernière. Je m'allongeai et fixai le plafond, pensive. Jusqu'où nous mènerait cette histoire? Sur cette pensée vertigineuse, je me relevai et terminai mon habillage. Puis, je rejoignis le reste de ma famille pour rentrer au domaine. Néanmoins, une pointe d'anxiété mêlée à une certiane excitation m'habitait. J'avais envie de crier, mais me retint pendant la durée du voyage. Une fois rentrée à Errande, je trouvai un dérivatif pour extérioriser mes émotions à travers les Coeurs d'Armory, mes petits trésors.


Guide des Erfeydes


Chibi by Hiempsal. Thanks ! :
 

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: « Sans différences, pas d'harmonie.   -

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum