AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Une rencontre peut être tant de choses à la fois

avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Mer 4 Sep 2013 - 6:25

De la tente des Veilleurs Pourpres, le brouhaha de la foule n'était qu'un simple murmure soufflé par le vent. Le Festival de Bonne Entente n'avait commençait que depuis le matin, mais déjà, des centaines et des centaines de personnes se pressaient dans les allées. Ce serait à qui pourrait faire des affaires le plus vite possible, et surtout, les meilleures. Le plus étrange était d'assister à ce mélange de couleurs, autant dans les marchandises que dans la peau. Les korruliens à la peau mâte côtoyant de précieux matrosciens aussi pâle que la lune. Tout cela amusait énormément Enaïa, qui du haut de ses 10 ans, en profitait pleinement.

Grâce à sa mère, elle avait gagné la permission de se rendre au Festival, bravant ainsi la réponse négative qu'elle avait eu de la part de son père. Heureusement, ce dernier ne pouvait rien refuser à son épouse. Il avait donc du emmener leur fille avec lui. Etant de mission de patrouille durant cet événement, tout comme son fils aîné, il avait laissé la petite au campement des Veilleurs Pourpres, sous la surveillance distraite des soldats en pause. Et dans son coin, la petite chipie montait déjà un plan pour s'échapper afin de pouvoir courir dans les allées. Et surtout, retrouver son ami.

C'était la deuxième année consécutive qu'elle venait au festival. Et la fois précédente, elle avait fait la rencontre d'un garçon de son âge, Kovü Lysereän. Il était issu d'une famille très connue de Cultivateur, et il avait accompagné sa mère vendre les fruits du domaine. Les parties de jeu et de courses à travers la foule étaient nombreuses, et la fin du festival, et donc de son plaisir avec lui, avait manqué arracher des larmes à la fillette. Alors cette année, pas question de perdre une minute. Il fallait qu'elle le retrouve.

S'approchant des quelques soldats en pause qui somnolaient quasiment, elle tapota sur l'épaule de l'un d'eux et lui prétexta une envie de faire pipi. Il soupira et lui montra le coin adapté. Le remerciant, la fillette s'empressa d'y aller et dans un regard par dessus son épaule, fila à toute vitesse et se noya dans la foule en contrebas. Mission réussie. Maintenant, il fallait retrouver Kovü, et ça n'allait pas être facile. Instinctivement, elle se dirigea vers les allées à la recherche d'un stand de fruits exotiques. Demandant à chaque marchands si Kovü était là, elle finit, au bout d'une heure, par baisser les bras. Se laissant tomber sur un tabouret d'une petite échoppe quelconque, elle soupira et se mit à bouder. Ce n'était vraiment pas juste. Elle qui avait joué des pieds et des mains pour pouvoir venir ici, et Kovü n'était même pas venu. Il l'avait oublié, c'était sûrement ça.

Attristée, et la mine boudeuse, Enaïa rebroussa chemin et se dirigea vers le camp des Veilleurs Pourpres. Nul doute que les soldats qui l'avaient laissé s'échapper allaient grogner, mais tant pis. Ils pourraient lui dire ce qu'ils voulaient, même la menacer d’appeler son père, elle s'en fichait. Elle était bien trop triste de ne pas pouvoir voir Kovü. Tournant au coin d'une allée, les pensées de la fillette furent brusquement interrompues lorsqu'elle entra de plein fouet dans quelqu'un. Chutant sur les fesses, elle laissa échapper un petit gémissement de douleur et se releva en se frottant le derrière. Puis, relevant les yeux pour s'excuser, ses pupilles s'illuminèrent d'un coup.

« Kovü ! »

Et dans un élan de joie, elle lui sauta dans les bras pour le serrer contre elle. Finalement, elle n'allait peut-être pas tant s'ennuyer que ça !



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Kovü Lysereän


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 23
Masculin
MESSAGES : 123
AGE : 22
INSCRIT LE : 12/05/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 130
http://www.ile-joyaux.com/t1579-kovu-lyserean#39478
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Jeu 12 Sep 2013 - 9:18

"C'était il y a si longtemps, pourtant je m'en souviens comme s'il s'agissait d'hier … Qu'est-ce que je donnerai pas pour revivre un de ces moments."
Le soleil radieux baignant les multitudes d'allées dans la chaleur la plus torride. Heureusement qu'il y avait de l'ombre sur les nombreux stands qu'on pouvait admirer au Festival de Bonne Entente. Chaque année c'était un vrai plaisir de pouvoir gambader en ces lieux, la culture et l'animation y battait son plein. Chanceux était ce petit garçon qui venait à chaque fois accompagner sa chère mère, celle-ci tenant son étale de fruits exotiques, produit phare de la famille cultivatrice Lysereän. Ce festival avait la particularité de réunir les deux peuples de l'île dans un même endroit, c'était peut-être pour ça que ça rendait cet événement si spécial. Kovü était réellement excité à l'idée de pouvoir profiter ce l’événement, mais pas pour les raisons que l'on croit.

En effet à la précédente saison il avait fait la connaissance de quelqu'un d'autre. Pas n'importe qui à ses yeux, une personne qu'il avait du malheureusement quitter trop tôt la dernière fois selon lui. Une jeune fille de son âge, qu'il avait rapidement apprécié au précédent festival. Les deux enfants s'étaient réellement amusés ensemble, s'adonnant au jeu du "moi plus tard je serai …" et des ruées au travers les allées. Sans compter sur leur imaginaire qui les avaient poussé à se croire en plein champs de bataille, s'amusant alors à jouer au Veilleur en plein festival. Par conséquent cette année Kovü était impatient de la revoir et demanda ainsi la permission à sa mère s'il pouvait essayer de la chercher. Il espérait grandement qu'elle était présente cette année aussi, sinon la déception allait être assez dure pour le petit garçon.

Heureux que Delilä accepta de le laisser partir à sa recherche, sans doute attendrie par l’enthousiasme presque débordante de son fils, Kovü se précipita dans les allées. Il savait que Enaîa était la fille d'un Veilleur Pourpre, donc la première et meilleure solution était d'aller vérifier au campement de ceux-ci. Mais une fois arrivé et après quelques minutes à gambader tout autour, il ne trouva rien. Cela le déçu un peu mais il se mit dès lors en tête d'aller prospecter le reste des lieux, dans l'espoir de la trouver enfin. De longues minutes de marches sous le soleil s’enchaînèrent et Kovü ne perdait espoir.

Mais il était impensable pour lui que Enaîa ne soit pas présente. Il tentait de s'en persuader mais au fond, cela cachait une grande peur car il voulait la revoir absolument. Ce n'était pas un garçon montrant ses émotions, on pouvait donc dire que sa mine paraissait certes un peu déprimée, mais on ne pouvait pas deviner l'impact que cela avait sur lui. C'est alors qu'au moment où il commençait sérieusement à désespérer que le destin joua en sa faveur. En effet au détour d'une allée, perdu dans ses pensées, il percuta quelque chose et en tomba sur le coup. Secouant vivement sa tête il se releva puis voulant constater ce qu'il avait bien pu entrer en collision, son visage s'éclaircit. Elle était là ! C'était elle. Enaîa s'en rendit aussi compte qu'il était là devant elle et sans qu'il puisse réagir elle vint le prendre dans ses bras. Un peu confus au début, Kovü retrouva vite un petit sourire et la serra très fort à son tour. Rassuré de la voir et de la sentir de nouveau, le petit garçon ne pouvait être plus heureux à présent.

-"Enaîa ! Je te cherchais partout … Je croyais que je n'allais pas te trouver. Mais maintenant que t'es là, je vais plus te lâcher !"- Lui dit-il alors qu'elle était encore dans ses bras.

Mais ce n'était que pour exprimer sa joie. La relâchant de son étreinte, le garçon lui sourit de manière assez timide. C'était un vrai plaisir de la revoir, il se souvenait encore du précédent festival passé avec elle. Mais à présent qu'elle était là il n'y avait plus de soucis à se faire. Kovü regarda à droite et à gauche puis se demanda bien comment Enaîa avait pu échapper à la vigilance des gardes du campement VP.

-"Les soldats ne t'ont pas vu ?"-

Si la jeune fille était en plus 'de sortie', cela rendait la partie plus amusante, selon lui.


KOVÜ LYSEREÄN

La destination importe peu, et le temps qu’il fait commande. Quand on est arrivé, on a envie de repartir pour y retourner ...


avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Sam 14 Sep 2013 - 6:55

Heureuse de retrouver son ami qu'elle pensait ne pas revoir, la petite Enaïa se mit à rire dans ses bras, tandis qu'il lui disait qu'il ne la lâcherait plus. Relâchant doucement ses bras qui entouraient son cou, elle sentit l'étreinte de Kovü faire de même avant de regagner enfin le sol. Tapotant ses vêtements pour les lisser correctement, elle secoua la tête en réponse rapide au garçon. Puis, dans un sourire victorieux ajouta :

« Ils ne sont pas très malins quand il s'agit de garder un enfant. C'était aussi facile que semer le gros Verkor. »

Verkor, c'était un marchand de friandise basé à Penjoie. Mais lors du Festival de Bonne-Entente, il s'y rendait toujours pour commercer, et les deux enfants étaient tombés amoureux des sucreries qu'ils vendaient. Si bien qu'ils avaient dépensé une fortune à son stand en quelques jours, avant de se rendre compte que le gros monsieur ne se privait pas pour les arnaquer. C'était un homme sournois et peu amical, et d'ailleurs, Enaïa se demandait comment il faisait pour fabriquer des choses aussi bonnes, lui qui était si méchant. Enfin. Après s'être rendu compte de l'arnaque – les parents leur ayant passé un soufflon lorsqu'ils avaient recompté l'argent -, les deux enfants s'étaient vengés en faisant des misères à ce pauvre monsieur. Si bien qu'au bout d'une semaine de farces et mauvais tours joués au commerçant, ce dernier s'était lancé à leur poursuite en fin de journée, à travers les allées. Mais à peine une centaine de mètres plus loin, il s'était aussitôt arrêté, essoufflé et les enfants avaient tellement ris qu'ils s'en étaient presque fait pipi dessus !

A ce souvenir, Enaïa se mit à rire doucement. Puis, posant son regard doré sur le visage de Kovü, elle lui sourit et souffla :

« Viens, allons le voir. J'ai envie de bonbons ! Et s'il s'amuse à nous avoir comme la dernière fois, on recommence à l'embêter ! »

La petite chipie n'avait pas peur des adultes, loin de là, et toute joyeuse d'être avec son ami, elle lui prit la main et l'entraîna à sa suite, à travers les allées. Durant le court trajet, elle fit néanmoins attention à ne pas croiser trop de Veilleurs Pourpres, ou pire, son père. La plupart des soldats ne connaissaient pas assez son visage pour la reconnaître simplement en la croisant dans les allées. Mais si son père tombait sur elle, il y avait fort à parier que la petite fille aurait droit à une paire de baffes et à une véritable tempête de colère. Alors, l'estomac légèrement noué par l'appréhension, elle avança d'un pas mesuré, les yeux virevoltant de droite à gauche à la recherche de n'importe quel indice qui lui indiquerait la présence dangereuse de son géniteur. Mais le stand de friandises se profila devant eux, et aucun ennemi n'avait fait son apparition. Ouf ! Finalement, la journée s'annonçait très amusante !



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Kovü Lysereän


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 23
Masculin
MESSAGES : 123
AGE : 22
INSCRIT LE : 12/05/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 130
http://www.ile-joyaux.com/t1579-kovu-lyserean#39478
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Lun 16 Sep 2013 - 10:10

Alors que Kovü était ravi de revoir son amie, celle-ci semblait l'être aussi. À vrai dire, c'était selon lui une réelle 'bénédiction' que son chemin croisa le sien, l'an dernier. Ils ne leur avaient fallu pas plus de temps pour devenir de vrai complice, et cela se voyait. Soudain, Enaîa se mit à rire et fit part des raisons pour lesquelles elle faisait cela. Oui, ça le garçon s'en souvenait, ce vieux Verkor … Rien qu'en entendant son nom il se mit aussi à rire. L'image de cette journée était encore fraiche dans sa mémoire, il revoyait la scène où ils se faisaient courser par cet homme qui apparemment n'en pouvait plus de leur farce, mais d'un autre coté, ce n'était que justice rendu ! Et au nom de la justice, on pouvait tout se permettre … Ou pratiquement tout, c'était une façon de parler. La fille lui proposa d'aller le revoir pour le coup, elle avait envie de regoûter à ces succulentes sucreries … Mais à quel prix ? Ainsi en entendant sa solution au problème, à savoir qu'elle était partante pour l'embêter de nouveau en cas de pépin, Kovü hocha vivement de la tête.

Se faisant prendre directement la main, il se laissa entraîner par sa jeune amie dans le dédale d'allées, effectuant le trajet pour arriver jusqu'au stand désiré. Le garçon ne redoutait qu'une seule chose, que cette fois-ci ils se fassent épingler par des Veilleurs si un problème venait à survenir. Mais en y repensant bien, s'il fallait fuir des gardes cela n'en rajouterait que du piment à la partie, car se faire poursuivre par des gens tel que des Veilleurs et arriver à les semer, ça serait un défi et une expérience incroyable, toujours selon Kovü. Mais il pensait à Enaîa et à son père qui était lui-même militaire, cela ne lui plairait certainement pas d'apprendre que sa fille ai pu faire une chose pareille. Mais pour en revenir à la situation, le stand était à portée de vue. Le garçon s'approcha en même temps que son amie et put dévorer des yeux toutes ces sucreries les plus alléchantes les unes que les autres. Il les voulait toutes ! Sans aucune exception. Son plaisir oculaire prit cependant fin lorsque le propriétaire, à savoir ce bon Verkor, fut surpris de les voir ici.

-"Vos têtes me disent quelque chose … Attendez, ce n'est pas vous les deux mioches de l'an dernier ? Qu'est-ce que vous me voulez tout hasard, après ce que VOUS m'avez fait ?"-


À ces mots, Kovü esquissa un léger sourire malicieux puis répliqua.

-"Ce n'est pas à vous qu'on en veut, mais à vos sucreries !"-

Le garçon se doutait bien que l'homme tenterait une nouvelle fois de les arnaquer, ne serai-ce que par vengeance pour la dernière fois. De toutes les manières, comme l'avait si magnifiquement souligné Enaîa, s'il venait à retenter de les entuber, les deux complices n'hésiteraient pas à lui refaire passer une journée désastreuse. Puis au moins ça lui fera du sport, chose qui ne lui ferait pas du mal non plus. Kovü regardait la fille pour voir ce qu'elle en pensait, mais visiblement elle avait vraiment envie de déguster c'est si délicieuses gourmandises, envie largement partagée par son ami. Il ne le montrait pas autant, mais il en raffolerait de s'en délecter, et même plus, s'il pouvait aussi s'amuser avec Verkor comme la dernière fois … Cela ne serait pas de refus, loin de là. En pensant à cela, un petit rire taquin sortit de sa bouche, il imaginait bien le pauvre homme faire un sprint au travers des allées rien que pour attraper une bonne fois pour toute les deux gamins qui lui faisaient des misères.


KOVÜ LYSEREÄN

La destination importe peu, et le temps qu’il fait commande. Quand on est arrivé, on a envie de repartir pour y retourner ...


avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Dim 22 Sep 2013 - 8:29

Une agréable odeur de sucre et de friandise emplissait l'air à mesure que les deux enfants s'approchaient du fameux stand, tant recherché. Les yeux dorés d'Enaïa brillèrent d'envie et de gourmandise lorsqu'elle put enfin lorgner à sa guise sur les tas de bonbons présentés juste sous son nez. Par Ryun qu'est-ce qu'elle aurait donné pour pouvoir tous les manger et avoir un estomac assez gros pour tous les gober. Par malchance, la voix railleuse du bon vieux Verkor lui brisa son petit rêve et elle dut revenir à la réalité lorsqu'il s'adressa à eux. Ses gros yeux globuleux étaient fixés sur les deux enfants tandis qu'il les reconnaissaient enfin. Kovü, qui n'avait pas sa langue dans sa poche, répliqua qu'ils souhaitaient simplement des bonbons. Et pour montrer sa bonne foi, la petite brune s'approcha du gros bonhomme en lui tendant quelques pièces d'argent.

« Je voudrais des langues de Pitris s'il vous plaît monsieur. »

Un ravissant petit sourire lui éclaira le visage tandis qu'elle jouait à la perfection la petite fille bien élevée. Alors qu'elle n'avait qu'une envie, lui voler tout ses bonbons et partir en courant. Elle savait que le vol était quelque chose de mauvais, mais elle ne pouvait s'empêcher de penser que ce marchand là ne méritait rien de mieux que ça. Et elle se retint de le faire lorsqu'il lui rendit ses pièces et crachant :

« Tu n'as pas assez pour m'acheter des friandises. Va donc jouer à la poupée ailleurs. »

Les petites joues d'Enaïa virèrent bientôt au rouge lorsque la colère lui monta au nez. Recomptant ses pièces, elle vérifia le prix indiqué au-dessus des friandises et protesta :

« Mais si j'ai assez ! C'est écrit là ! J'ai appris à compter cette année !»

Elle avait été toute fière de pouvoir se permettre ce luxe grâce aux enseignements du précepteur de la famille. Et adorait, depuis, faire quelques petites courses pour ses parents. Alors, se laissait faire par un gros monsieur malhonnête, jamais elle ne le permettrait. C'est que même à 10 ans, l'honneur et la fierté, ça comptait déjà !

Pourtant, le commerçant ne changea pas d'avis et ignora même superbement les deux enfants pour servir d'autres clients. La petite bouille d'Enaïa se tordit dans une grimace et lorsque l'homme se retrouva de nouveau seul à son stand, elle souffla :

« Puisque c'est ainsi, je vais appeler mon père qui est officier. Il va vous mettre une bonne raclée pour refuser de nous vendre vos bonbons ! Et il vous dénoncera comme voleur. »

Un éclair de panique traversa les yeux de l'homme tandis que la petite fille se détournait, la tête haute et le regard fier, tout en tirant Kovü par la manche. Avec un peu de chance, son bluff fonctionnerait.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Kovü Lysereän


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 23
Masculin
MESSAGES : 123
AGE : 22
INSCRIT LE : 12/05/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 130
http://www.ile-joyaux.com/t1579-kovu-lyserean#39478
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Sam 28 Sep 2013 - 5:02

Après que Kovü ai clairement expliqué le pourquoi de leur raison, à savoir les sucreries, Enaîa s'avança puis lui tendant quelques pièces, le garçon remarqua qu'elle s'essayait bien à l'enfant bien éduquée. Une 'tactique' qui pouvait porter ses fruits, mais cela ne suffit guère pour endormir Verkor malheureusement. Ce dernier affirmant qu'elle n'avait pas assez, la suite de la conversation fut un peu plus élevée dans le ton. Mais il n'y avait rien à faire, le marchand était un homme abjecte et refusa jusqu'à les ignorer exprès. Suite à cela, Enaîa déclara que son père pouvait très bien intervenir et mettre fin à son activité des plus douteuses, et cela sembla fonctionner en revanche. Kovü sentit qu'il se fit tirer par le manche et suivit son amie pour jouer dans le jeu. Cela se voyait bien Verkor n'avait pas prit ces menaces à la légères, et alors que les deux enfants semblaient s'en aller, il s'exclama pour les faire revenir.

-"Revenez ici, sale garnements ! Ce n'est pas la peine de mêler les Veilleurs à nos histoires … On peut trouver un terrain d'entente."-

À ces mots une once de malice se traça sur les lèvres du garçon qui comme Enaîa se retourna pour lui refaire face. Le grand bonhomme était si susceptible, et quand il s'agissait de menaces alors l'effet était immédiat. Un peureux surtout, mais cela jouait en leur faveur après tout ! S'approchant de son stand à nouveau, le marchand affirma d'un ton exaspéré qu'ils pouvaient acheter, mais que ça serait la dernière fois. Arquant un sourcil, Kovü réfléchit un instant puis trouva une idée pour profiter de cette 'déclaration'. Il avait regarder auparavant les pièces de Enaîa et malgré tout cela représenter une petite somme. Alors, d'un ton sûr il expliqua à Verkor que puisque c'était la dernière fois, autant faire un rabais drastique, de l'ordre de la moitié de la somme par exemple.

-"QUOI ?! Hors de question, vous pouvez aller claquer vos sous ailleurs, jamais je …"-
-"Je ne prendrai pas la chose comme ça si j'étais vous monsieur. Car oui tout comme le silence a un prix, le refus des Veilleurs en a, aussi."-

C'était presque du chantage à ce stade, mais aux grands mots aux grands moyens ! Il était impensable de payer le prix fort pour quelqu'un qui escroquait ses clients sans pudeur. Ses prix affichés étaient eux-même exorbitant, les rabaisser de moitié prix serait déjà plus acceptable. Verkor venait de comprendre que s'il refusait le petit marché, alors la partie allait se voir rudement chambouler par l'arrivée d'un officier dans l'affaire. Et autant le dire d'avance, ça serait lui qui perdrait la mise. L'homme grogna puis regardant les deux enfants, accepta difficilement l'offre. Vendre à moitié prix, mais quelle horreur selon lui ! Mais il n'avait guère le choix. Kovü comme pour mieux le provoquer, esquissa un sourire tout innocent directement dirigé vers lui, cela l'amusait énormément de le voir dans tout ses états.

-"Vous êtes bon en affaire monsieur !"-

Cela ne fit que faire monter la colère en Verkor qui devint instantanément rouge comme une Torjata mais ne dit mot, risquant de perdre l'offre définitivement ou pire, qu'elle se voit augmenter en rabaissant le prix encore plus. Au moins à moitié, la somme dépensée était juste et non exagérée comme c'était affiché avant.


KOVÜ LYSEREÄN

La destination importe peu, et le temps qu’il fait commande. Quand on est arrivé, on a envie de repartir pour y retourner ...


avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Sam 12 Oct 2013 - 14:34

Les enfants avaient à peine eu le temps de faire quelques pas en arrière pour se détourner du marchand, que celui-ci les apostrophait de nouveau. Le petit stratagème des deux amis semblait fonctionner à merveille et sous la menace de voir les Veilleurs Pourpres rappliquer en moins de deux, il avait cédé. Ou presque. Car Kovü lui proposa de réduire ses prix rien que pour eux, et avec sa naïveté enfantine, Enaïa laissa un large sourire éclairer son visage en espérant voir ce miracle se produire. Sourire qui s'écrasa tout aussi rapidement qu'il était venu lorsque Verkor les renvoya balader, furieux d'une telle proposition. Mais son petit copain de jeu ne l'entendit pas de cette manière et du haut de sa malice, ajouta encore une couche de menace en avertissant que les Veilleurs pouvaient se déplacer pour un petit prix. Les enfants étaient encore trop jeunes pour se rendre compte que leur chantage était loin d'être propre et légal, mais la gourmandise qui les habitait et la méchanceté abondante du commerçant envers eux étaient presque des raisons suffisantes à de tels agissements.

Finalement, au bout de quelques minutes, Kovü et Enaïa faisaient enfin demi-tour, leur poche de bonbons dans les mains. Un sourire rayonnant sur chacun de leur visage, ils déambulaient dans les allées.

« Viens, je vais te montrer un super endroit où on sera tranquille pour grignoter ! » lança la petite Enaïa.

Et avalant d'un trait une langue de Pitris, elle prit Kovü par la main et le tira à sa suite à travers la foule. Fendant la masse de monde de part en part, elle finit par apercevoir ce qu'elle cherchait alors que la populace se faisait moins grouillante. Tournant à l'angle des premières allées, elle prit un sentier qui se dessinait le long d'une des parois du Passage Ardent. Le petit chemin grimpait le long de la pierre, comme un escalier avant d'attendre une avancée rocheuse. D'ici, il y avait vu sur tout le festival, se trouvant à une bonne dizaine de mètres de haut. Une chute serait sûrement fatale, quoi qu'avec un peu de chance, amortie par le stand juste en dessous.

« Et voilà ! On est bien ici tu trouves pas ? »

La mine réjouie de la petite était éclatante et elle adressa un magnifique sourire à son ami, avant de s'asseoir, le dos contre la paroi et les pieds dans le vide. Faisant signe à Kovü de faire de même, elle se laissa emporter dans sa contemplation du festival. C'était tellement beau toutes ces couleurs.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Kovü Lysereän


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 23
Masculin
MESSAGES : 123
AGE : 22
INSCRIT LE : 12/05/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 130
http://www.ile-joyaux.com/t1579-kovu-lyserean#39478
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Dim 20 Oct 2013 - 14:06

Il semblait que le petit jeu des deux amis marcha. En effet le vieux Verkor avait finit par céder au presque chantage de Kovü. Mais comme se disait le garçon, aux grands mots aux grands moyen ! Avec un type pareil il n'y avait pas mille et une façon de se faire entendre. Ce fut d'ailleurs grâce à cet esprit qu'il intégrera plus tard les VP, mais cela est une toute autre histoire … Les deux enfants finirent ainsi par partir les mains pleines de ces délicieuses sucreries tant convoitées, et fier de leur succès dans les négociations, se laissèrent aller au grès de leur pas au travers les allées du festival. Toutefois vint un moment où Enaïa affirma connaître un endroit où ils pouvaient être tranquille pour déguster leur butin. Le garçon sentit sa main se faire prendre par celle de son amie puis se fit conduire au travers de la foule. Sa curiosité était mise à rude épreuve, il se demandait bien où allait-elle les emmener ainsi.

Leurs pas les guidèrent donc chemin escaladant une paroi, pour qu'à la final ils se retrouvent sur un très petit plateau rocheux, donnant une vue imprenable sur l'ensemble du festival. Une vue qui émerveilla Kovü, qui prit place juste à côté de sa chère amie. La vue était peut-être magnifique, mais le danger l'était tout aussi car si par malheur ils venaient à chuter, le choc en serait très probablement fatal. Hochant vivement de la tête aux derniers dires de Enaïa, le jeune garçon resta un moment muet. Peut-être était-ce parcequ'il était en train de savourer ses langues de Pitris, ou bien probablement parcequ'il était de nature taciturne. Dans tout les cas on ne pouvait dire que Kovü était un garçon parlant beaucoup, c'était quelque part malheureux pour lui. Mais il tentait de faire un effort car cette fois-ci, il n'était plus seul, comme avant.

-"Je me demande comment ça sera plus tard, ici. Moi en tout cas j'espère que même lorsqu'on sera plus grand, on continuera …"-

Il marqua un léger silence avant de continuer.

-"Parceque le festival, c'est le seul moyen que j'ai pour être avec toi."- Dit-il timidement.

Ce fût un bien bel effort qu'il venait de faire. Pour se permettre d'avoir pu dire ça, car dans son esprit c'était presque inavouable même si ce n'était pas une chose grave, Kovü avait beaucoup hésité. Après tout il n'avait connu Enaïa que depuis l'année précédente, cela pouvait peut-être l'effrayée de voir que le garçon semblait s'attacher vite. Mais si tel était le cas, il s'en excuserai immédiatement. Ne sachant pas comment exprimer ça autrement il avait préféré le dire tout simplement, avec ses mots.

Mais suite à cela, il s'enterra une nouvelle fois dans un petit silence et se contenta d'écouter la réaction de son amie. Une certaine panique s'était éprit de lui, il ne voulait en aucun cas gâcher cette si belle journée qui avait bien commencé. Parfois le silence pouvait pallier à de nombreux problèmes se disait-il. C'était comme ça qu'il avait toujours procédé, de toutes les manières.


KOVÜ LYSEREÄN

La destination importe peu, et le temps qu’il fait commande. Quand on est arrivé, on a envie de repartir pour y retourner ...


avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Lun 28 Oct 2013 - 14:54

Le brouhaha de la foule en contrebas ne semblait même plus atteindre les deux enfants, perchés sur leur rocher et comme isolés du reste du monde par leurs pensées. Qu'ils étaient bien ainsi, tout les deux, loin des inquiétudes des grandes personnes, à grignoter leurs bonbons durement achetés. Oui, ils étaient vraiment bien tout les deux ici, et pour rien au monde, Enaïa n'aurait échangé sa place pour être ailleurs.

Doucement, elle posa sa main sur celle de son ami, et en toute innocence, la serra, comme pour lui répondre. Un sourire émerveillé brillait sur son visage et avalant une dernière gourmandise, elle tourna ses regard rayonnant vers le garçon.

« Tu es mon ami Kovü, et tu le resteras jusqu'à ce que je sois toute ridée. Et quand on ne se verra plus au Festival, on pourra toujours se croiser au QG des Veilleurs, non ? »

Son sourire s'agrandit et elle laissa un rire cristallin la secouer. Elle savait que comme elle, son ami rêvait de devenir un soldat de Ryun. Et la fillette priait chaque jour pour que leur vœu s'exauce et qu'ils se retrouvent ensembles là-bas.

Impétueuse, elle déposa un baiser sur la joue de Kovü et ne cessant de rire, souffla :

« Et dans quelques années, je serais Générale et je te commanderai ! »

Leur amusement s'entremêla dans une symphonie de rire durant quelques minutes. Lorsqu'ils se furent enfin calmer, Enaïa savoura une dernière Langue de Pitris avant de s'arrêter aussitôt, immobile comme une statut. Les yeux fixés en contrebas, elle se tassa dans son coin et murmura :

« Oh non... Père est juste là. Dessous. S'il me voit, je vais subir la plus grosse colère que Ryun n'est jamais connu... »

Effectivement, le pilote se trouvait au stand juste en dessous, et fort heureusement, son regard n'avait pas encore été attiré vers le ciel. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il passe son chemin le plus rapidement possible...



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Kovü Lysereän


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 23
Masculin
MESSAGES : 123
AGE : 22
INSCRIT LE : 12/05/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 130
http://www.ile-joyaux.com/t1579-kovu-lyserean#39478
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Ven 8 Nov 2013 - 16:18

Une peur, celle de l'inconnu sans doute. L'inconnu de tout pour être précis, celui du changement par exemple. Kovü venait d'exprimer à sa façon l'une de ses plus grandes peur, celle de ne plus pouvoir revoir sa jeune amie, avec ses propres mots bien sur. Il n'était jamais doué pour savoir correctement exprimer sa pensée, et cela allait à de maintes reprises lui jouer des tours par le futur. Mais paradoxalement, il ne lui fallait peut-être pas grand chose pour lui redonner 'confiance' en ses mots, parfois un simple geste ou des paroles suffisaient. Et ce fut ce jour qu'il découvrit que ceci était bel et bien une réalité, quand il sentit la main d'Enaîa se poser sur la sienne tout en l'entendant dire que même après ils allaient probablement se voir au QG, si Ruyn décidait qu'ils deviendraient tout deux ses soldats.

Il en arriva même un esquisser un petit sourire timide comme il savait si bien le faire à la suite du second geste affectif de son amie. Elle était l'une des rares personnes ayant su justement lui donner le sourire, et rien que pour cela Kovü savait qu'il devait tout faire pour la garder auprès de lui. Leurs éclats de rire innocents s'entremêlèrent, en toute insouciance et innocence même. Il ne pouvait y avoir de moment plus agréable que maintenant … En tout cas, c'était ça avant que le garçon ne remarque que son amie semblait attirée par quelque chose. Il ne fallu pas longtemps avant de découvrir pourquoi, visiblement le père de la jeune fille était juste en contrebas. Il suffisait d'un regard levé en l'air, et il s’apercevrait de la présence des deux enfants.

Alors, Kovü regarda discrètement puis tenta de trouver une solution ou du moins quelque chose qui pouvait s'y apparenter. Le père d'Enaîa était un pilote au sein des Veilleurs, et vu ce qu'elle venait de dire, il ne serait pas franchement enthousiaste à l'idée de savoir que son enfant se promène ainsi en pleine nature. Attendre qu'il fasse demi-tour pouvait se révéler risqué … Mais quels autres alternatives se présentaient aux deux garnements ? Kovü fronça les sourcils puis affirma que ça n'allait pas être aujourd'hui qu'une telle colère allait avoir lieu. Tant qu'ils restaient le plus discret et caché que possible, bien que le 'terrain' s'y prêtait peu, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter.

-"Eh bien puisse Ruyn faire en sorte qu'il ne la connaisse jamais ! Parceque moi je ne laisserai pas faire ça !"-

Se mesurer à plus fort que soi en l’occurrence le propre père de son amie, Kovü n'avait décidément pas froid aux yeux. Peut-être n'était-il pas encore en mesure d'estimer le danger, ou bien encore les conséquences si jamais on venait à se rendre compte qu'ils étaient juste au dessus.


KOVÜ LYSEREÄN

La destination importe peu, et le temps qu’il fait commande. Quand on est arrivé, on a envie de repartir pour y retourner ...


avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Dim 24 Nov 2013 - 9:52

La peur. La peur douloureuse. La peur sadique. Qui vous pique l'estomac et vous empêche de penser à autre chose pour vous détendre. Une peur empreinte de souvenirs et qui s'incruste au plus profond du corps. Et d'un frisson, Enaïa commença à la sentir monter en elle.

Ce n'était pourtant pas un monstre qui se tenait sous ses pieds, à quelques mètres plus bas. Non. Seulement son père. Mais elle savait, pas expérience du haut de ses quelques années, que son géniteur pouvait parfois entrer dans des colères bien pires que celle d'un pauvre petit monstre du désert. Et celle qu'il ne manquerait pas de déclencher s'il la voyait là haut risquait de déchainer le festival.

Alors, comme un petit rongeur qui veut entrer dans un minuscule trou, la petite fille se tassa contre le rocher, ramenant ses jambes contre sa poitrine, ses deux yeux dorés rivés sur la tête de son père en contrebas. Instinctivement, sa main crocheta celle de Kovü, qui semblait lui aussi inquiet. La serrant très fort dans la sienne, elle pria pour que le pilote s'éloigne très rapidement. Et un murmure de la part de son ami finit par la rassurer. Son père reprenait sa route sans les avoir remarquer sur leur perchoir. Et ce fut comme si une bombe explosait à l'intérieur de la fillette. Ses nerfs se détendirent aussitôt, tandis qu'un long soupir de soulagement s'expulsa de sa bouche. Fermant les yeux, elle reprit sa respiration, se remettant de ses émotions.

« Je crois qu'il vaut mieux que je rentre au campement. Si mon père a pris le temps de venir à cette échoppe, c'est que son tour de garde est terminé et qu'il ne va pas tarder à revenir. » Souffla t-elle, une fois complètement remise.

Plantant son regard brillant dans celui de son ami, elle lui fit signe de prendre la petite descente et prudemment, ils retrouvèrent la terre ferme. L'heure de se dire au revoir était arrivée. Et Enaïa crut presque lire de la peine dans les yeux de son ami. Mais ça ne devait être que son imagination.

« Je serais là demain. Si tu veux que l'on retrouve, vient devant le marchand d'insecte près du campement des Veilleurs, je t'y retrouverais après le déjeuner, quand mon père sera en patrouille. D'accord ? »

D'un signe de tête, son ami confirma, et ayant retrouvé son sourire éclatant, la fillette déposa un dernier baiser sur la joue de Kovü avant de disparaître dans la foule, courant sur ses petites jambes.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Kovü Lysereän


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 23
Masculin
MESSAGES : 123
AGE : 22
INSCRIT LE : 12/05/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 130
http://www.ile-joyaux.com/t1579-kovu-lyserean#39478
Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   - Sam 30 Nov 2013 - 8:14

La peur finit par s'estomper petit à petit, au fur et à mesure que le père d'Enaïa s'écartait de l'échoppe. Kovü avait eu l'impression que cet homme allait bel et bien les repérer et c'était déjà préparé au pire. Un peu comme un soldat, il anticipait toute situation dangereuse et prévoyait quelque chose pour y faire face … Bien que du haut de son petit âge il ne pouvait pas faire grand chose. Ainsi lorsque le danger fut écarté, la tension baissa considérablement. Regardant en contrebas pour s'assurer qu'il n'y avait plus rien, ses yeux finirent par revenir vers son amie. Celle-ci semblait s'être calmée, mais elle avait raison lorsqu'elle lui dit qu'il était temps pour elle de rentrer. Ainsi, les deux garnements descendirent prudemment jusqu'à remettre pieds à terre, Kovü tenant Enaïa par la main.

-"S'en est fallu de peu … Ruyn a été avec nous je pense."-

Toutefois il ne put empêcher ce qu'il redoutait le plus d'arriver. L'heure de se quitter, de se redire au revoir ou plutôt à bientôt. Un moment que Kovü aurait bien aimé qu'il n'arrive jamais, bien que quelque part dans sa tête il savait que ça finirait par venir. Il n'avait pas voulu y penser car il ne voulait pas gâcher le temps qu'il passait avec Enaïa. C'était bien l'une des rares, si ce n'était la seule personne avec qui il se sentait réellement bien. Même à cet âge ce besoin se faisait ressentir chez lui, ce besoin de bien-être … Et dès lors, il ne l'avait enfin trouvé que chez elle. Ainsi sa mine s'assombrit un peu, tandis que ses yeux se baissèrent un moment. On aurait pu y lire de la peine dedans mais il s’efforçait de pas laisser paraître.

D'un signe de tête il acquiesça, préférant ne pas user de sa voix. Sinon on aurait facilement pu percevoir ce qu'il ressentait, et bien que cela se voyait même dans ses yeux, il pensait que son amie ne l'avait pas vu. Mais son sourire revint à la vie tout de même, ils allaient se revoir le lendemain. Et ça, c'était le fait le plus réconfortant qu'il avait pu entendre aujourd'hui. Regardant la fille, ses joues rougirent lorsqu'il sentit son baiser sur sa joue. Elle finit par repartir, se mêlant à la foule et sortant ainsi du champs de vision du garçon qui reste un moment là, sans rien dire et sans rien faire. Il lui fallu un petit instant avant de décider de partir à son tour, il fallait qu'il rejoigne sa mère dès à présent. Celle-ci devait sûrement avoir besoin d'aide pour son échoppe et après tout, Kovü était aussi au festival pour l’assister.


KOVÜ LYSEREÄN

La destination importe peu, et le temps qu’il fait commande. Quand on est arrivé, on a envie de repartir pour y retourner ...


On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Une rencontre peut être tant de choses à la fois   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum