AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


[Matroos/Erfeydes] Homosexualité, taux urbain, et légendes Erfeydiennes

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans [Matroos/Erfeydes] Homosexualité, taux urbain, et légendes Erfeydiennes   - Mer 4 Sep 2013 - 10:49

Bonjoir,

Quelques questions.

Au sujet des moeurs matrosciennes :

- L'homosexualité est-elle un délit ? Plus généralement, comment est-elle perçue (on m'a dit qu'elle était mal vue, mais qu'en est-il du point de vue religieux, est-ce "faire le mal" au yeux du dogme vaméen, par exemple ? Y a-t-il une différenciation entre homosexualités féminine et masculine ?) ?

- J'ai lu quelques parts qu'il n'y avait pas de villages (ou peu) en dehors des villes matrosciennes. Où en est-on du taux urbain ? Et surtout : comment les gens mangent s'il n'existe pas de campagne qui dégage des surplus de bouffe ?


Pour l'île blanche :
- Les légendes, notamment sur le génocide fondateur, courent dans les Erfeydes en semblent même être une institution au vu des événements qui rythment la vie erfeydienne. Quelles sont ces légendes (au moins les grandes lignes) ? Quelle serait la nature des génocideurs dans la culture erfeydiennes : les légendes parlent de morts-vivants, d'êtres extérieurs à l'île blanche, dans ce cas, à des humanoïdes ? Quelle est, ensuite, la cause de ce génocide ? Les Erfeydiens pensent-ils que c'est lié à quelque chose de cosmique, divin (les anciennes générations auraient péché d'une quelconque manière, l'Equilibre aurait été rompu, gnagnagna) dans leur subconscient, ou juste une invasion totalement extérieure à leur comportement/action ?



Merci d'avance.
avatar
Oracle

On m'appelle Agazhar Börl


Infos Personnage
RANG: Fjölan, Kataleyah, Peottre
VILLE & APPARTENANCE : Un coin paumé des Erfeydes
MON AGE : 64 ans
Féminin
MESSAGES : 5290
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/03/2011
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 51
http://www.ile-joyaux.com/t34-noreshia-saule-fille-de-marchand
Posté dans Re: [Matroos/Erfeydes] Homosexualité, taux urbain, et légendes Erfeydiennes   - Mer 4 Sep 2013 - 13:05

Alours, concernant les légendes erfeydiennes, on ne sait absolument rien dessus. Seuls les oracles en savent un peu mieux mais ça reste très flou pour eux et limité à ce que le Gardien veut bien partager. C'est si vieux que ça a prit une tournure de mythe et il existe autant de version que d'erfeydien. La seule chose qui reste c'est que ça vient de l'extérieur (d'où la profonde xénophobie des erfeydiens) et comme s'ils avaient été transmis par les gènes, les sentiments de peur et de colère sont ancrés en chacun à l'énonciation de ce sujet.

Citation :
- L'homosexualité est-elle un délit ? Plus généralement, comment est-elle perçue (on m'a dit qu'elle était mal vue, mais qu'en est-il du point de vue religieux, est-ce "faire le mal" au yeux du dogme vaméen, par exemple ? Y a-t-il une différenciation entre homosexualités féminine et masculine ?) ?
C'est pas un délit, c'est pas puni par la loi, mais par la Congrégation de Vama ça a plus tendance à l'être. Sont un peu arriérés nos matrosciens °° Du coup si tu peux payer le maestre qui connait ton secret, t'es tranquille, autrement on va te purifier de tes pêchés par un plongeon dans Grand-Vent 8D (le chapitre sur ce groupe est en cours en fait du coup là je reconnais que c'est très pauvre en information).


Citation :
- J'ai lu quelques parts qu'il n'y avait pas de villages (ou peu) en dehors des villes matrosciennes. Où en est-on du taux urbain ? Et surtout : comment les gens mangent s'il n'existe pas de campagne qui dégage des surplus de bouffe ?
La survie de Matroos est du au commerce justement, c'est le fondement du pays. Les ressources sont divisées sur le territoire et autour d'elles ont poussé 5 villes. Tout ce qui touche à l'alimentaire c'est Gernie grâce à ses plaines fertiles pour la culture et l'élevage et un peu à la capitale avec l'eau et la poissonnerie.
Pour le côté urbain et tout c'est un peu en révision et j'ai pas le temps de m'y pencher encore donc faudra attendre un peu. D'une ville à l'autre ça change un peu mais on peut déjà dire que les villes ont suffisamment d'envergure pour que naissent des pseudos zones urbaines en périphérie.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum