AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Mini MAJ - Groupes des Erfeydes

avatar

On m'appelle Maitre des Joyaux


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : (ex : Muertiga - Les Gargans
MON AGE : n/c
Masculin
MESSAGES : 1007
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Dieu tout puissant
Joyaux : 150
Posté dans Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Sam 7 Sep 2013 - 11:49

Bonjour à tous :toutcontent:

Comme annoncé il y a un petit moment déjà, nous avons retravaillé le background des Erfeydes. Attendez avant de paniquer ! Il y a certes de gros changements mais ils ne rendront pas vos précédents Rps obsolètes et ne sont pas inadaptables à chaque cas. Nous ne vous demandons pas non plus de refaire vos fiches, par contre nous vous conseillons de les éditer pour partir sur de bonnes bases dans vos prochains Rps.
Le truc qu'il faudra bien faire, c'est indiquer le nom de votre village (existant ou inventé) à la place de « cimes hérissées », « camps nord-ouest », etc...

A noter aussi que c'est plus une refonte qu'une MAJ car bien qu'elle vous apporte des infos supplémentaires, c'est surtout la vrai MAJ d'octobre qui apportera son lot de nouveaux textes sur le background comme pour Matroos et Korrul ^^ Je ne répondrai donc pas aux questions trop éloignées du sujet (médecine, etc...)

Pourquoi une telle refonte   ?

Plusieurs raisons, la principale étant l'association courante et à tort de la Faction avec les groupes Milice et Veilleurs Pourpres. Non, la Faction n'a absolument rien d'un groupe armé, militaire, organisé. C'était un terme pour désigner la part guerrière des Erfeydiens. Cette part est une branche de la peuplade. Sur ces deux points, rien ne changent. C'est dans la façon de présenter les choses et de les organiser que ça se modifie.
Avec cette petite MAJ, vous verrez très vite que les Erfeydes vous offriront plus de possibilités en RP, plus de cohérence, plus d'évolutions et une plus grande créativité du côté des sous-groupes avec encore plus de liens à nouer entre vos persos Smile
L'autre point important qui nous a poussé à ces modifs est la séparation Faction / Peuplade.
Les Erfeydiens de ces deux groupes ne sont pas si différents et dépendent les uns des autres. Leurs vies sont étroitement mêlées et en vérité, il devrait être bien plus facile de passer d’un groupe à l’autre. Dans la vie, l'Erfeydien démarre par la Peuplade ; pendant un temps, il peut être le charpentier de son village. Puis, poussé par une guerre clanique, il pourra s'entrainer et se battre pour son chef de clan. Cette notion de clan est devenue centrale désormais. Elle renforce aussi l'aspect familiale chez les Erfeydiens car rappelons-le, ils sont censées être de vrais lapins 8D

Avant d'en dire plus, vous pouvez lire toutes les nouvelles infos ci-dessous sur le site.
La modification la plus visible est la fusion du groupe Faction avec celui de la Peuplade.



> Lire les infos dans les messages qui suivent ou sur le site (mais c'est pas tout corrigé ;_; )<

> Voir également la nouvelle carte <



Voilà, normalement vous devriez être capable de replacer votre personnage dans l'un des cas suivants :

    · ermite complet (n'a ni clan, ni famille et donc forcément, aucune faction)
    · membre d'une famille isolée trop petite pour former un clan
    · membre d'une famille qui forme un clan mais n'est pas rattachée à une faction (donc pas de clan allié)
    · membre d'un clan non rattaché à une faction, sans être issu pour autant de la famille d'origine (exemple : un forgeron isolé ou qui a quitté son clan pour offrir ses services à un autre)
    · membre d'un clan faisant parti d'une faction (en étant de la famille ou non)
    · déserteur (les raisons sont les mêmes : on a mis la honte sur son clan donc on en est exilé ; on l'a trahi d'une manière ou d'une autre ; on n'a pas respecté les lois du hänek ou du chef de faction ; on est hérétique ; etc...)
    · émissaire


N'oubliez pas que  :
famille = parent, sœur, frère, oncle, tante, cousin, etc... On pourrait la qualifier de petit clan mais les Erfeydiens ne revendiquent pas cette appellation car elle signifie que la famille a les moyens d'annexer d'autres clans par la force.
clan = famille tellement grande qu'elle forme un village et qu'il y a d'autres familles plus petites rattachées à elle. A sa tête se tient un hänek, protecteur des membres de son clan, représentant de la justice et chef de guerre.
faction = alliance entre au moins deux clans.


EDIT : j'ai oublié de vous dire que j'ai revu un peu la structure (forcément, avec la disparition des camps) mais rien de bien méchant ^^



avatar

On m'appelle Maitre des Joyaux


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : (ex : Muertiga - Les Gargans
MON AGE : n/c
Masculin
MESSAGES : 1007
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Dieu tout puissant
Joyaux : 150
Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Sam 7 Sep 2013 - 11:49

LA PEUPLADE


QUI SONT ILS ?


L'histoire du peuple Erfeydien demeure un mystère tant cette civilisation est ancienne. Elle frôla son extinction il y a des siècles de cela, peut être des millénaires. Les rumeurs devenues légendes ne sont plus que des mythes dont se nourrissent conteurs et auditeurs lors des longues soirées de plein hiver. On sait seulement qu'il y eut autrefois une sorte de roi et des lois à respecter. Désormais, seul l'esprit du Gardien, protecteur et guide de tout Erfeydien, constitue l'ombre d'une hiérarchie sur l'île.
La justice qui sévit aux Erfeydes est le fruit de son peuple. Bonnes mœurs et tabous seront les mêmes dans chaque village mais les sentences appliquées aux nuisibles peuvent varier (pour plus de détails, se reporter au chapitre sur la justice).
Ce sont les oracles qui tiennent lieu de représentant du Gardien. Les émissaires entretiennent son culte tandis que les déserteurs rejettent leur sauveur et/ou les règles informelles du pays.

Que représente donc la Peuplade, si ce n'est aucune de ces trois catégories ?

Tous les autres, le cœur même du pays, la masse et la diversité. C'est la richesse de l'île et celle pour qui nombreux ont péri en voulant la protéger. Ils ne dédient pas leur existence au Gardien, comme les oracles et les émissaires, mais ont foi en lui, contrairement aux déserteurs.

On peut désigner les Erfeydiens de bien des manières : artisans, guerriers, chasseurs, aubergistes, protecteurs, conteurs, buveurs, guérisseurs, archers, etc... Pour bien cerner ce qui dessine l'avenir d'un Erfeydien de la Peuplade, il faut comprendre leur mode de vie.

MODE DE VIE


En raison des conditions de vie sur l'île (climat difficile, faune sauvage, flore traitresse, etc...) les Erfeydiens sont très soudés entre eux. Cependant, ce lien fort qui unit un groupe d'hommes n'est pas vraiment de nature nationale. En effet, la peuplade est divisée en un millier de clans. À titre démonstratif, on peut comparer ces clans aux clans écossais.
Il existe des alliances entre clans : car leurs chefs respectifs sont de vieux amis, partagent les mêmes valeurs ou pour bien d'autres raisons. On appelle une alliance entre plusieurs clans Erfeydiens « une faction ».

Le principe des clans et des factions étant plutôt complexe, il fait l'objet d'un développement plus détaillé à la fin.



OU VIVENT-ILS ?


Les Erfeydiens sont principalement regroupés aux abords de la forêt des Cimes Hérissées, voire même parmi ses pins et hauts séquoias.
La raison de cet emplacement est dû aux richesses offertes par la nature. La terre, plus fertile, permet de subvenir aux besoins primaires. Le bois de bien meilleur qualité sert aux constructions. Mais c'est également pour la proximité des Trois Glaciers que la majeure partie de la peuplade s'est établie dans des centaines de petits villages parsemés aux alentours. Ces montagnes interdites seraient, dit-on, la demeure du Gardien. Personne n'en est jamais revenu et les rares qui l'ont pu succombèrent à la folie dans les jours qui suivirent leur retour. Toutefois, le risque est bravé sans trop de difficultés dès lors qu'on bénéficie de la protection de l'esprit millénaire mais le silence est une règle d'or.
Les habitations erfeydiennes sont très modestes. On les qualifierait plutôt de chaumières à pièce unique. Leurs murs sont particulièrement épais et durant les grandes périodes de gel, ils sont recouverts d'une carapace de glace qui rendrait les maisons invisibles si le feu n'y brûlait pas sans cesse. C'est d'ailleurs autour de l'âtre principale de la chaumière que les Erfeydiens passent la majeure partie de leur temps. Les activités ne nécessitant pas le grand air ne sont jamais bien loin d'un doux foyer. A l'extérieur, chaque habitation est équipée d'une réserve pour son bois et si vous n'en trouvez pas, il y a de grandes chances pour qu'un Erfeydien au lien de flamme se trouve dans les parages !
Avec une bonne hauteur de plafond, les familles aménagent les chambres à coucher en mezzanine. La place est particulièrement limitée mais au moins, on préserve son intimité.
Il existe toutefois des bâtisses plus imposantes. Ce seront notamment des auberges pour les villes d'affluence ou au carrefour d'une grande route. La salle communale du village en fait également partie. Indispensable pour affirmer sa position de clan digne de ce nom, cette pièce deux fois plus haute que toutes les chaumières alentours, spacieuse, aux murs de la meilleure pierre et parfois même équipée d'un plancher à la place de l'habituelle terre sèche couverte de paille, cette salle fait office de tout un tas de chose. Pendant les temps durs, le village se rassemble sous ce même toit car leurs demeures ne vaudront jamais la robustesse de la salle communale. Pour un mariage, un banquet, une cérémonie entre chefs de clan, pour accueillir ses alliés, etc... C'est elle qui démontre aux yeux des autres la puissance du clan.
Enfin, on devine que la chaumière d'un hänek est plus imposante et de meilleure fabrique que celle du reste du village.

À savoir : pour résumer, les Erfeydiens n'ont pas le luxe des grandes maisons avec chambres séparées. A part pour les lieux publiques comme les auberges ou les salles communales, ce sont des chaumières en bois et terre cuite, voire pierre pour les plus chanceux. Il y une grande pièce unique avec des chambres mansardées en mezzanine accessible par une échelle. Pas de tapisserie ou de moquette, mais de la paille, des fourrures et très très rarement, des tentures qui font office de tapisserie décorative.


USAGE DU LIEN


Les Erfeydiens de la peuplade usent de leur lien avec l'ithylium pour la culture de leurs terres, que ce soit directement dans les Cîmes Hérissées ou dans les vallées alentours. Certains sont même aptes à bâtir des édifices dans la pierre ! Les rares niches troglodytiques du pays servent surtout d'abris en cas de tempête ou d'attaque. Ce sont des Erfeydiens de liens terre qui construisirent la muraille autour de l'île plusieurs siècles plus tôt.
Les tâches créatrices réalisées grâce au lien peuvent paraître moins honorables que l'agilité d'un guerrier avec le sien, surtout aux yeux des jeunes Erfeydiens en quête de sensations fortes, mais il n'en est rien. Grâce à eux, le peuple peut survivre correctement dans un environnement particulièrement hostile.
Au quotidien, les Erfeydiens usent de leur lien avec l'ithylium pour presque tout et n'importe quoi du moment qu'un peu d'huile minérale se trouve à portée. C'est une autre histoire lorsqu'ils en usent en pleine confrontation avec un être capable de la maitriser comme eux.
Comme une sorte de pâte à modeler, l'ithylium se transforme en une matière élémentaire et quiconque partageant ce don peut imposer sa volonté à l'huile et ainsi dévier sa transformation initiale. C'est la raison pour laquelle les Erfeydiens, peu importe leur statut dans la société, ne se battent presque jamais avec leur lien.
Pour plus d'information sur ce lien avec l'ithylium pur, voir > ici <.


ENFANCE


Quelques petites précisions concernant le statut des enfants. Tout comme à Matroos et Korrul, il ne faut pas se fier à notre monde pour les âges. A huit ans, un petit garçon est déjà très autonome. Il connait les bases de la chasse et de la survie en montagne, il saurait éviter maints dangers de la faune ou de la flore mais il reste un enfant. Les Erfeydiens sont très exigeants envers eux même. Il n'y a pas de place pour les faibles. Cette doctrine, qui s'applique à Korrul, est d'autant plus forte aux Erfeydes où la nature fait sa sélection, et autant dire qu'elle est sévère.
Les familles nombreuses (plus de six enfants) sont fréquentes mais au prix, pour les parents, de nombreux décès infantiles. Maladies, accidents, attaques de déserteurs ou enfant mort-nés, ceux qui restent ont reçu la bénédiction du Gardien. Pour les Erfeydiens, ce "droit à la vie" est confirmée une nouvelle fois par le Gardien lorsqu'un enfant manifeste son affinité avec l'ithylium. Tout ceci n'est, bien entendu, que superstition et belles paroles d'émissaires.
Heureusement pour le pays, les femmes sont robustes malgré toutes ces difficultés ! La vie clanique protège aussi les enfants du village : il y a toujours un aîné pour garder un œil sur eux, même durant leurs escapades secrètes.

L'enfance d'un Erfeydien de la peuplade se résume donc à l'apprentissage du milieu naturel, des règles du clan ou à défaut de la famille, de divers arts pratiques et plus tard d'un métier. Tous les membres du clan doivent participer aux tâches quotidiennes et à l'évolution du domaine vers un meilleur confort (objectif difficile à atteindre).
Durant la Nuit des Souvenirs, les anciens content aux plus jeunes les légendes de leur civilisation. Ils leur transmettent tout leur savoir et c'est à eux de faire la part entre la réalité et la fiction. Ces histoires sont souvent pleines de morales : une leçon pour les enfants, des conseils pour les jeunes adultes.
Enfin, l'apprentissage de la lecture et de l'écriture est une opportunité très très rare pour ce peuple qui compte plus sur la transmission orale qu'écrite. De même, peu d'Erfeydiens maîtrisent plus que des bases en mathématiques. Ils n'ont pas besoin d'établir de calculs pour construire une maison : la terre les guide et leur lien leur dit quoi faire. S'ils n'ont pas la chance de posséder une telle affinité, un autre l'aura pour eux !

MARIAGE & BÂTARD


On aura compris que la main d’œuvre est une ressource inestimable pour ces hommes luttant à la fois contre la nature et contre leurs pairs. Les mariages sont donc permis entre membres du clan ou de la faction. L'union devient plus compliquée lorsque les clans respectifs des fiancés entretiennent de vieilles querelles. Soit les chefs donnent leur accord et mettent fin à leur rivalité, soit la demande sera prétexte à une nouvelle guérilla entre eux (et les autres clans de leurs factions).
Les enfants nés hors mariage ne sont absolument pas mal perçus aux Erfeydes. Ils sont d'ailleurs plutôt fréquents. Il y a ennui dès lors que les familles des parents ne sont pas de la même faction ou simplement du même clan. Ces bâtards entraînent les pires mensonges menant à la guerre et ce, toujours dans l'optique de grossir les rangs de son clan pour mieux prospérer. “Ton fils a kidnappé ma fille !”, “Ta fille a ensorcelé mon garçon !”, etc...
Le mariage définissant le rattachement de la nouvelle famille à un clan, un Hänek n'est plus en droit de réclamer un enfant sous son autorité une fois le contrat accepté (attention, peu d'écrit là encore, une poignée de main devant témoin suffit à sceller un accord).

Le détail sur le déroulement d'un mariage est présenté > ici < .


LA PLACE AU SEIN DU GROUPE


Entré dans l'âge adulte, l'Erfeydien doit trouver sa place au sein de son clan. S'il vit dans une petite communauté, il devra remplir les rôles importants qui manquent et qui font vivre la bourgade. Il sera peut être le chef, le forgeron, le chasseur, le maçon, la sage-femme, la guérisseuse, etc... L'avenir qui s'offre à lui s'enrichit dès lors que la famille forme un clan. Plus le clan est gros, plus les besoins variés et nombreux. On ne trouvera pas un tanneur dans chaque village, ni un menuisier ou un cirier ! Il faudra rendre visite aux voisins (amis ou neutres de préférence).
Chaque erfeydien apprend en plus à manier les armes blanches pour défendre ses propriétés ou se battre au côté de son chef quand il n'en est pas un lui même. Néanmoins, tous ne partageront pas la même affinité avec les arts de la guerre ni n'aurons l'étoffe d'un héros. Il y a des caractères plus belliqueux que d'autres. Certains feront donc de cet art leur principale fonction au sein du groupe. Escorter la guérisseuse lorsqu'elle se rend dans un autre village ou le jeune cueilleur en forêt, protéger les portes de la salle communale et plus largement le village lors de grand banquet, enseigner la maitrise des armes aux plus jeunes, etc... Ces guerriers sont presque aussi nombreux que n'importe quel autre Erfeydien dit productif.

Il y a 800 ans, un terrible labyrinthe a été bâti dans les profondeurs du canyon d'Orio. Organisé sur plusieurs niveaux, peuplé de créatures agressives, c'est le défi parfait pour ces Erfeydiens bellicistes. Réussir à ressortir du labyrinthe prouve la force, l'agilité et la ruse chez un homme (ou une femme). Nombreux sont ceux qui n'en sont jamais ressortis mais année après année, il attire toujours autant de candidats. Aux Erfeydes, le culte de l'héroïsme est une notion historique ancrée en chacun.
On peut avoir réussi cette épreuve sans pour autant vivre en combattant. La durée moyenne pour traverser le labyrinthe est de trois jours complets. Passé sept, il n'y a vraiment plus d'espoir... Un seul Erfeydien a pu graver son nom – un gribouillis serait plus exact - sur l'Arche des Héros située à sa sortie après ce délais : Gurdil Lendemain. Sa traversée dura huit jours et il était tellement impensable de le retrouver vivant que son nom parcouru l'île entière en peu de temps. Sa griffe est aujourd'hui encore la plus lue de toutes.

A savoir : il y a tout un tas de fonctions possibles, ne croyez pas qu'un Erfeydien soit ou guerrier ou paysan x)



LES CLANS ET LES FACTIONS



LES CLANS


Définition : Un clan correspond à une très grande famille à laquelle d'autres familles plus petites ont fini par se joindre pour bénéficier de protection et des ressources communes.

L'absence de gouvernement ou autre système hiérarchique fait des Erfeydiens un peuple anarchiste réparti dans des villages de tailles variables, avec le plus souvent une sorte de chef de famille à sa tête et des règles internes à respecter sous peine d'exclusion.
Ce chef de clan est un Hänek. On utilise le pré-fixe Hän pour le désigner, suivi généralement du nom ou parfois du prénom dans les contrées situées au sud d'Adiem. C'est le protecteur des villageois (attention, "villageois" incluent guerriers comme artisans, c'est tous les membres), le représentant de la justice qu'il décide et applique et le chef de guerre qui noue une alliance ou lance une attaque.


Un clan, c'est avant tout une famille principale - composée des parents, frères et sœurs mais aussi des grands-parents, arrières-grands-parents, oncles et tantes avec leurs enfants, les enfants de leurs enfants avec époux et compagnons, etc... - à laquelle viennent s'ajouter des familles plus petites ou des individus isolés.
Un village formé d'un seul clan (cas le plus courant) devient donc vite conséquent même lorsqu'un homme décide de se séparer de son clan de naissance pour s'installer ailleurs afin d'être chef de son propre village... jusqu'à ce qu'il soit annexé par plus gros que lui ou parvienne à grossir ses rangs en premier !

Très souvent, on voit se réaliser des fusions entre villages dans le but de mettre en commun forces, main d’œuvre, savoirs et ressources. La vie aux Erfeydes étant ce qu'elle est, aussi hostile que son climat, le taux de mortalité est très élevé, en particulier chez les plus fragiles tels que les nourrissons, enfants en bas âge et personnes âgées (on considère qu'un Erfeydien est âgé après 55 ans). De ces fusions naissent de gros villages formés de plusieurs clans. Ces villages, ou même petites villes, s'allient et forment ainsi une faction (plus d'infos dans le second paragraphe).

La composition d'un clan est principalement familiale. Une ou plusieurs familles se rassemblent pour former un village clanique.
Cependant, il est important de noter que les liens de sang ne sont pas une condition pour intégrer un clan. Un Erfeydien qui passe par là peut finir par s'intégrer à la communauté sans forcément se marier à un célibataire du clan. Chaque Hänek impose ses conditions : participer aux tâches communes, bâtir sa chaumière, vivre au moins un an parmi les gens de son clan, etc...

Il existe deux situations entraînant une fusion entre clans ou l'intégration d'une famille isolée à un clan : les mariages et la guerre.
Lorsque deux Häneks désirent fusionner leurs clans, le mariage est la solution la plus pacifique. Une poignée de main, un banquet, des témoins et un nouveau né qui achèvera de conclure le pacte suffisent. Il y a toujours un clan qui disparaît pour l'autre.
Le fonctionnement est le même quand un chef de clan annexe une famille isolée. Il est évident que c'est toujours le plus fort qui absorbe le plus faible.
La manière forte de grossir ses rangs en fusionnant des petits clans ou petites familles au sien est tout simplement une bonne guerre.

C'est là qu'être membre d'une faction devient utile...

LES FACTIONS


Définition  : Une alliance entre au moins deux clans forme ce qu'on appelle une faction. C'est surtout une alliance martiale.

Il n'y a pas de limite spatiale à une faction bien qu'on trouve parfois des rassemblements de clans d'une même faction dans un seul grand village.
Un clan près des chaines d'Adiem peut très bien faire partie de la même faction que celui d'un village près des Jumelles. Le lien n'en demeure pas moins altérable par le temps et l'éloignement...
C'est pourquoi il est très courant que les jeunes hommes et femmes forts d'un clan, accompagnés de leurs aînés voire du Hänek clanique, parcourent les terres blanches à la rencontre de leurs alliés. Ils entretiennent ainsi leurs relations avec les clans amis.
Ces voyages plus ou moins longs sont l'occasion parfaite pour débarrasser le territoire des déserteurs, nouer de nouvelles alliances ou à contrario, se faire de nouveaux ennemis, conclure parfois des mariages, confier un fils aux mains d'un ami le temps de lui apprendre un métier, voire même pour y demeurer, etc...

Lors d'une rencontre amicale, les Erfeydiens ont pour coutume de fêter sans modération les retrouvailles. Il est de notoriété publique que ce peuple maîtrise aussi bien la guerre et la terre que le chant et la danse. Eh oui ! les Erfeydiens sont maîtres dans l'animation de banquet (pour la petite histoire, on dit qu'un banquet devient intéressant lorsque le onzième fût d'hydromel est ouvert...).

Le lien entre les clans d'une même faction est quelque chose de très très fort. Si une famille venait à subir un dommage, c'est non seulement le clan mais toute la faction qui soutiendrait les victimes. Ainsi, l'absence d'entité gouvernante et la diversité des factions conduisent hélas à des rivalités parfois ancestrales. Il est dangereux, pour un petit clan isolé (c'est à dire non membre d'une faction) de se mettre à dos une famille entourée d'alliés. Toutefois, il n'est pas fréquent de tomber durant un voyage sur une chaumière à l'écart.

Le chef de faction ou de clan


Il y a quelques différences à bien comprendre entre un chef de clan (Hänek) et un chef de faction. Un Hänek est forcément un chef de famille (principalement un homme, et son épouse le remplace pendant ses absences ou s'il meurt). Un chef de faction peut être l'un des Hänek de l'alliance et il aura alors les deux statuts. Ce peut être aussi un héros aux yeux des Erfeydiens de son clan et des clans alliés. Un guerrier aussi puissant que sage qui saura protéger les membres de sa faction.
Il est désigné par les différents Häneks de la faction et gardera sa place comme n'importe quel chef : par la force et la séduction. N'oublions jamais que les erfeydiens sont libres de briser l'allégeance portée à un chef pour diverses raisons. Ils ne sont toutefois pas à l’abri des fidèles ou de la masse qui pourra décider de le voir comme un déserteur. Il est impossible de définir une situation en particulier.

Les chefs de faction portent le suffixe Hön devant leur nom de famille.
Les chefs de clan portent le suffixe Hän devant leur nom de famille.
Dans le Grand Sud, ces suffixes sont plutôt assignés à leur prénom.

Être chef apporte quelques privilèges. Ils vivent avec leur famille proche dans la meilleure chaumière, parfois ce sont même des sortes d'appartements construits dans la salle communale. Ils ne sont cependant pas vraiment plus “riches” qu'un autre Erfeydien, disons plutôt qu'ils bénéficient plus facilement de présents.
On devient le plus souvent Hänek par héritage. D'abord la veuve car ce sera elle qui reprendra le flambeau comme lors des absences de son mari. Puis l'ainé (des fils de préférence) accède au statut de chef à la mort de son père ET de sa mère. Si quelqu'un s'oppose au nouveau Hänek, c'est dans un duel que l'affaire se règle. Il est très malavisé de tuer un chef aimé en espérant prendre sa place... le village entier se retournerait contre l'imposteur.

Il est important de noter le cas particulier des femmes. Normalement, le chef de famille, c'est le "papa", et on préfère donc qu'un fils prenne la suite à la mort des parents. Cependant, quand il n'y a que des filles, l'une d'elle est en droit de prendre cette place. Il y aura toujours un cousin ou un oncle pour la défier en duel mais... n'oublions que les Erfeydiennes en ont dans le ventre ! C'est plus rare, mais on rencontre des femmes Häneks qui ont su conserver leur place après leur mariage en s'opposant lors de la fusion de leur clan avec celui de la belle-famille. Ces chefs là sont redoutables et respectées.


En résumé :
Parce que toutes ces informations sont certainement un peu difficiles à comprendre au début, voici une façon schématique de comprendre cette histoire de clans, villages et factions :

    Famille (à l'origine d'un clan) = la cellule familiale proche (parent, frères et sœurs) + les grands-parents et autres ancêtres vivants (souvent de la famille du Hänek et non de l'époux) + frères et sœurs du chef avec leurs enfants et les enfants de leur enfants, etc.. (en dehors des éléments qui auront quitté le clan suite à un mariage)
    → Une famille comme présentée ci-dessus peut former un clan dès lors qu'elle est assez grande pour être capable de subvenir à l'entièreté de ses besoins (les principaux métiers y sont et il y a assez de guerriers pour défendre tout ça). Autrement, une famille restreinte à la cellule familiale directe vit isolée et se fait plutôt discrète. Elles sont rares et ont tout intérêt à ce greffer à une grande famille.
    → On obtient ainsi un clan.

    Clan = famille d'origine + personnes isolées qui se joignent au groupe et ont fondé leurs propres petites familles par la suite (souvent, un mariage avec l'un des membres de la famille d'origine scelle l'adhésion) + petites familles isolées (souvent des couples avec peu d'enfants, voire pas du tout, ou bien un veuf et ses enfants, ou un gamin avec sa mamie etc... bref, vous voyez l'idée).
    → Le clan ainsi formé entraine la création d'un village dirigé par le chef de clan, le Hänek.

    Village = un clan OU BIEN plusieurs clans
    → Un rassemblement de clans dans un même lieu de vie (on parle là du territoire précis où est bâti le village et non d'une région) ne se constitue pas de clans ennemis et les tentatives de rassemblement entre clans neutres ont toujours abouti à une guerre. Ainsi, ces villages de plusieurs clans sont forcément alliés entre eux par le biais d'une faction.

    Faction = alliance entre plusieurs clans.
    → Attention, les clans d'une même faction ne vivent pas forcément tous dans le même village. Il est plus courant que chaque Hänek dirige son village. Les clans sont parfois très éloignés les uns des autres, parfois voisins. Dans le cas où un village comporte plusieurs clans, c'est le chef de la faction qui dirige.



avatar

On m'appelle Maitre des Joyaux


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : (ex : Muertiga - Les Gargans
MON AGE : n/c
Masculin
MESSAGES : 1007
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Dieu tout puissant
Joyaux : 150
Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Sam 7 Sep 2013 - 11:52

Non, ne me tapez pour toute cette lecture T.T

Si vous avez des questions, c'est à la suite. Si vous avez besoin de clarifier des choses pour votre perso, c'est à la suite aussi.
Les guides des Erfeydes pourront vous répondre mais soyez indulgents, c'est beaucoup de boulot et je me doute que certains vont râler devant ces modifications ;_;

Une précision sur les anciens clans :

- Les Early Dawn = faction rassemblant plusieurs clans éparpillés, dirigée par Hön Thorleif (Almarik). Le père de celui-ci est Hänek d'un des clans membres.
- Les Bois de Koun = faction rassemblant plusieurs clans, tous situés dans le grand village de Pleyrion (voir carte), dirigée par Hön Markin (Nivilk) également Hänek du clan de son père (précision à venir).
- Les Shaas d'Argent = faction rassemblant plusieurs clans éparpillés dans le Nord-Ouest (et un peu au Nord-Est), dirigée par Hön Kallhjärta (Fjölan). Le clan Kallhjärta est dirigé par la mère de celle-ci, veuve.



avatar

On m'appelle Skip la Plume


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle, pirate solitaire babe ! (... non je rigole. Jeune cartographe cherche désespérément équipage)
MON AGE : 14 balais, m'sieur !
Féminin
MESSAGES : 561
AGE : 28
INSCRIT LE : 07/10/2011
PSEUDO HABITUEL : Skippy
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t1917-journal-d-un-futur-pirate-petit-mais-puissant http://www.ile-joyaux.com/t266-skippy-le-kangourou-o
Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Jeu 12 Sep 2013 - 7:26

Bonjour :violet:

je me sens un peu bête d'être la seule à poser la question, mais j'ai beau relire, je ne suis pas sûre d'avoir compris : en cas de guerre, que font les Erfeydiens dont le lien est de type "créatif" ? Vont-ils se battre avec la faction de leur clan, ou servir plutôt au campement, ou... ?

Et concernant le labyrinthe, l'âge pour passer l'épreuve est toujours de seize ans, ou ça se fait au bon vouloir de chacun ?

Merci d'avance :3



Merci Yscar pour l'avatar  :gah:
DC: Yuma Kohanakishi (Alban Mothllek, Uzor)
avatar
Oracle

On m'appelle Agazhar Börl


Infos Personnage
RANG: Fjölan, Kataleyah, Peottre
VILLE & APPARTENANCE : Un coin paumé des Erfeydes
MON AGE : 64 ans
Féminin
MESSAGES : 5290
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/03/2011
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 51
http://www.ile-joyaux.com/t34-noreshia-saule-fille-de-marchand
Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Jeu 12 Sep 2013 - 7:32

Alors, concernant le type de lien je crois qu'il vaut mieux que tu lises cette ancienne maj ^^'
-> http://www.ile-joyaux.com/t1345-modification-pour-les-erfeydes
On a du le faire quand tu étais au Canada du coup je pense pas que tu aies lu. Autrement, tu peux simplement relire le sujet : http://memoires-du-monde.fr/index.php/magie-savoir/les-erfeydes
On ne parle plus de type ou fonction du lien. Si tu as besoin d'éclaircissement à partir de là hésite pas.

Pour le labyrinthe rien ne change, je rappelle qu'il n'y a pas d'âge obligatoire, juste une tranche d'âge conventionnelle.

Voilà et concernant ton perso d'ailleurs, Chil a prévu certaine chose pour le clan Konohakishi faudra surement voir avec elle ^^


avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Dim 15 Sep 2013 - 16:07

J'ai une question ! \o/

Imaginons la femme d'un Hänek respecté qui devient Hänek à son tour à la mort de son mari... Elle a beau avoir les épaules solides, elle souhaite céder sa place. Peut-elle choisir le Hänek remplaçant ? Si non, comment ça se passe ?

Merci d'avance ! :geek: 
avatar
Oracle

On m'appelle Agazhar Börl


Infos Personnage
RANG: Fjölan, Kataleyah, Peottre
VILLE & APPARTENANCE : Un coin paumé des Erfeydes
MON AGE : 64 ans
Féminin
MESSAGES : 5290
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/03/2011
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 51
http://www.ile-joyaux.com/t34-noreshia-saule-fille-de-marchand
Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Lun 16 Sep 2013 - 1:28

Par défaut ce sera son fils aîné, qui aurait repris après elle. Ou sa fille avec tout le barda qui s'ensuit. Autrement, ce sera un volontaire et comme il y risque d'y en avoir plusieurs selon la taille du clan, ça se règle par un combat (mais pas à mort, évitons de perdre des membres xD).
Si jamais ça se sait par un autre clan, faut s'attendre à ce que dernier profite de la faiblesse du moment du clan pour une fusion (pacifiste ou non).
Bref, y'a trop de cas par cas là xD


avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Lun 16 Sep 2013 - 12:29

Bon, là l'enfant est un nourrisson et l'affaiblissement du clan... voilà. A voir mais on va peut-être éviter ce cas de figure xD
Merci pour la réponse ! :gah2:
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Mer 11 Déc 2013 - 14:06

Salut ! Je remonte le sujet, parce que j'ai enfin eut le temps de me pencher sur le cas de Lïya. Et oui avec la MAJ, j'ai quelque truc à changer, donc je poste ici, et j'espère ne pas me tromper ^^'

Je résume un peu l'histoire de Lïya avant la MAJ :

Orpheline avec son frère jumeau Zitö, elle fut recueillie par une vieille Erfeydienne assez isolée qui possédait toute une troupe d'orphelin.
Petit à petit, la veille avait de plus en plus de mal à gérer son truc, et la bande de bambins c'est un peu transformer en un remake de "Sa majesté des mouches" avec un leader et les autres qui suivent.
Entre temps Zitö a sympathisé avec un déserteur et est parti avec lui, laissant sa jumelle derrière lui.  
A 16 ans, Lïya qui c'est enfuit de son petit clan d'orphelin, rencontre Almarik qui lui sauve la vie. Elle en fait son dieu, et décide de rentrer à son service, elle fait l'épreuve du labyrinthe et colle aux boots de Alma depuis ce temps.


Bref ça c'était avant...

Donc avec le nouveau système, si je comprend bien Lïya doit avoir rejoint le clan Thorleif, pour ensuite prétendre faire partie sa faction ?

Ensuite, j'ai pas réussi à saisir, : l'épreuve du labyrinthe, elle sert à quoi à par pour se la jouer "super classe de la mort je suis un héro "? Qui peut prétendre la relever ? A quelle occasion ?

Désolé si ces infos sont sur la site, j'ai cherché mais j'ai pas trouver où précisément tout cela été expliqué donc je me permet de demander ici ^^' .

Et enfin, on avait fait un FB avec Alma qui en vit de la mise à jour est totalement HS ... Je vais en parler avec lui, mais serait-il possible de l'archiver ?

Voilà, merci d'avoir prit le temps de me lire Smile
avatar
Oracle

On m'appelle Agazhar Börl


Infos Personnage
RANG: Fjölan, Kataleyah, Peottre
VILLE & APPARTENANCE : Un coin paumé des Erfeydes
MON AGE : 64 ans
Féminin
MESSAGES : 5290
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/03/2011
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 51
http://www.ile-joyaux.com/t34-noreshia-saule-fille-de-marchand
Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Jeu 12 Déc 2013 - 1:59

Citation :
Donc avec le nouveau système, si je comprend bien Lïya doit avoir rejoint le clan Thorleif, pour ensuite prétendre faire partie sa faction ?

C'est bien ça. A voir avec Alma sous quelles conditions elle intègre le clan.
Citation :
Ensuite, j'ai pas réussi à saisir, : l'épreuve du labyrinthe, elle sert à quoi à par pour se la jouer "super classe de la mort je suis un héro "? Qui peut prétendre la relever ? A quelle occasion ?
A nos yeux elle sert un peu à rien, mais avec les valeurs erfeydiennes ça représente beaucoup de la réussir, rien que pour éviter d'être le bougre qui s'occupe de tâche moins valorisante en temps de guerre. C''est plus classe de se pavaner comme un grand guerrier et se voir tout offrir. Enfin y'a le juste milieu aussi, la plupart sait aussi bien se battre que faire de l'élevage.
C'est surtout très utile pour les disgraciés qui veulent retrouver leur place au sein de la communauté, avant de devenir déserteur ou une fois qu'ils le sont. Je dirais que c'est bien le seul endroit où on tuera pas un déserteur avant de l'avoir écouté x)

Tout le monde peut y prétendre et à n'importe quelle occasion (un peu suicidaire).

Pour le RP, qu'il soit en archive ou dans la bonne section ça change pas grand chose, il est clos et verrouillé maintenant.


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Jeu 12 Déc 2013 - 2:54

D'accord donc en gros l'épreuve c'est juste pour la reconnaissance de sa valeur ?
Citation :
Pour le RP, qu'il soit en archive ou dans la bonne section ça change pas grand chose, il est clos et verrouillé maintenant.
Non mais moi je suis une grosse stressée des incohérences XD
Enfin je vais voir avec Alma alors, pour refaire l’histoire pour quelque chose de crédible.
Et donc comme y'a plus faction : est ce que Lïya peut garder le titre "éclaireuse" ou pas ?

Merci pour les infos sinon ^^
avatar
Oracle

On m'appelle Agazhar Börl


Infos Personnage
RANG: Fjölan, Kataleyah, Peottre
VILLE & APPARTENANCE : Un coin paumé des Erfeydes
MON AGE : 64 ans
Féminin
MESSAGES : 5290
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/03/2011
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 51
http://www.ile-joyaux.com/t34-noreshia-saule-fille-de-marchand
Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   - Jeu 12 Déc 2013 - 7:33

Tu posteras dans le sujet des demandes de verrouillage alors si vous tenez à l'archiver ^^
Pour le rang, c'est pas dérangeant, elle peut avoir le rôle d'éclaireuse au sein du village mais c'est effectif dans les déplacements surtout, elle fait pas 100% de son temps. Si elle a un autre rang qui lui correspond mieux on peut changer.
C'est vrai que la plupart des rangs seraient à revoir pour les anciens factionnaires x)


On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Mini MAJ - Groupes des Erfeydes   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum