AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


[Erfeydes] Le village de Pleyrion

avatar
Peuplade

On m'appelle Alenoä Osfrid


Infos Personnage
RANG: Grim, Nivilk, Hermine, Fjölan, Dhungäard, Noröa, Astrid, Edvald, Chilali, Skye
VILLE & APPARTENANCE : Clan Hagen ~ Village de Pleyrion
MON AGE : 27 ans
Féminin
MESSAGES : 89
AGE : 25
INSCRIT LE : 12/08/2013
PSEUDO HABITUEL : Kathy
Joyaux : 202
http://www.ile-joyaux.com/t1828-carnet-d-une-guerisseuse http://www.ile-joyaux.com/t1822-alenoa-osfrid
Posté dans [Erfeydes] Le village de Pleyrion   - Mer 9 Oct 2013 - 3:11



Tout le crédit de cette jolie fiche va à Eo'saïm Teim-Cruan (personnage souvenir),
et elle n'a été reprise que pour des raisons de maintenance à jour.

Pleyrion est un ancien village, détruit il y a de cela une vingtaine d’années suite à une attaque de déserteurs. Réduit à l’état de cendres, ce n’est qu’une décennie plus tard qu’il est reconstruit par Eo’saïm Teim-Cruan. Ce dernier en est originaire, et avait une ambition tout à fait particulière : grandir le peuple des Erfeydes.  
Une volonté qui l’a amené à faire du village une véritable forteresse, s’imposant sur les plaines enneigées de l’Île Blanche. Il offre une protection unique, un espoir de vie et survie pour ses habitants. Il a fait entrer le village sous la protection de la Faction des Bois de Koun, qui l’a aidé dans sa construction et garde jusque-là. Son emblème, ainsi que celle de Pleyrion, flottent aux côtés des deux entrées.

L'existence de Pleyrion bouscule les habitudes de la peuplade, l’encourageant à s’élever plus haut que jamais, son avenir reste incertain. L’inconnu a toujours fait peur, poussé les plus grands aux actes les plus odieux, et ce n’est pas près de changer.

Depuis lors, Eo'saïm Teim-Cruan a cédé sa place de chef du village au chef du clan Markin, Nivilk, ce qui n'est pas du goût de tout le monde. Des dissensions apparaissent entre les différents clans réunis dans Pleyrion, ou entre des individus isolés. L'avenir nous dira si les choses se calment...

Les clans de Pleyrion:
-Le clan Markin, dirigeant actuellement le village.
-Le clan Hagen
-... Le vôtre ? Un petit MP me fait toujours plaisir ♥

Précision : l’emblème du village représente une créature rarissime, présente – selon les dires des vieillards - dans la région qu’il occupe. Celle-ci étant connue pour zébrer les cieux, elle en est naturellement devenue le symbole des lieux.


Le village possède cinq signes distinctifs : son enceinte, ses canaux, sa statue, sa topographie et la solidité de ses habitations.
- Le premier, son enceinte, protège ses villageois de toutes sortes de dangers. Haute d’une vingtaine de mètres, épaisse de cinq à dix, elle semble  inébranlable. Rien, si ce n’est la terre elle-même, ne semble pouvoir l’atteindre. Ce qui donne un incroyable sentiment de sécurité à ceux qui ont la chance d’y vivre.
Elle est composée d’un savant mélange de bois et de pierre, lui assurant une solidité à toute épreuve. Tout un chacun a la possibilité d’y circuler, un bon nombre de petits escaliers permettant d’accéder à son sommet.
Elle ne possède que deux ouvertures, qui prennent la forme de gigantesques portes se situant aux extrémités nord-est et sud-ouest du village. Pour empêcher toutes tentatives d’intrusions, elles sont la plupart du temps fermées.  

- Le second signe, ses canaux, a nécessité un travail colossal de la part des villageois. Cette dérivation, qui a été creusée d’aval en amont, conduit directement au fleuve le plus proche. Celui-ci y déverse un bon tiers de son courant, leur offrant toute l’eau dont ils peuvent bien avoir besoin.
C’est en luttant contre le froid et la présence des animaux sauvage qu’il est né, formé sous les coups de pelle des courageux occupants du village. Avec les années, son lit s’est naturellement tassé et développé. Un effort volontaire qui à présent leur facilite grandement la vie!  

- Le troisième, sa statue, représente le gardien sous ses supposées formes animales. On peut décerner un Eyrion, qui recouvre ses deux congénères de ses ailes, un Shaas, et un Aesral. Ils sont tous trois encadrés par un semblant de flammes sculptées à même la roche, que l’on peut désigner comme étant de l’Ithylium.  
Cette grande œuvre fait la fierté de Pleyrion, se hissant sur une dizaine de mètres, et se trouve au centre de la place du marché. Une zone fréquemment occupée,  ce qui fait qu’elle est parfaitement mise en valeur. Tous l’honorent, y voyant une parfaite représentation de leurs croyances.

- Le quatrième, sa topographie, fait que le village repose sur deux niveaux. Les canaux en tombent en cascades, formant de petits lacs, et le rempart se retrouve scindé en deux. Ce sont deux énormes tours, fragilisées par leur considérable hauteur, qui relient les deux parties et permettent aux habitants de franchir les vingt mètres de roches qui les séparent.
On peut également trouver un grand et solide escalier, sculpté à même la roche du plateau. Celui-ci se trouve à l’arrière de la place du marché, masqué en partie par la haute statue du Gardien.

- Le dernier de ses signes distinctifs, la solidité de ses habitations,  permet à tout un chacun de lutter contre le froid et les intempéries. Toutes les menaces ne proviennent pas des terres, loin de là. D’autre, bien plus grandes, proviennent du ciel. Imprévisibles, indomptables, même le grand rempart du village ne suffit pas pour s’en protéger. C’est pourquoi, dans ce même désir d’améliorer le confort de vie des habitants, toutes les bâtisses sont plus élaborées que la normale (des Erfeydes).  

Au niveau de la disposition des différents bâtiments, le village ne possède pas de zone clairement délimitée. Si ce n’est celle du marché au centre du village et des réserves à l’Est. On peut trouver son chef, Nivilk Markin, au Nord de la statue. Son chez-lui s’hisse au sommet du plateau, entre quelques arbres.


L’équilibre naturel des choses veut que chaque villageois mette sa pierre à l’édifice, et ceci au quotidien. Ainsi, comme dans tout village des Erfeydes qui se respecte, chacun à une tâche bien définie. Tandis que l’un doit obligatoirement s’occuper de la chasse, l’autre doit confectionner les armes et armures qui lui éviteront de se faire éventrer par le premier colosse de passage. La populace se retrouve tous les matins sur la place du marché afin d’échanger le rendu de leur travail. Ce qui fait qu’au final, personne ne manque de quoi que ce soit. Tant que personne ne se défile, ce qui n’est pas arrivé jusque-là, c’est semble-t-il la solution idéale.  N’ayant plus à s’inquiéter pour leur vie, ils peuvent consacrer tout leur temps au développement de leurs nombreux arts.

Parmi eux, certains se voient accordés des responsabilités particulières. Comme la vieille Heslya, la gardienne du réservoir. Celle-ci se trouve à l’Est du village, à son plus haut point, et récolte l’eau qui s’y écoule tous les jours. A l’aide de son fils, elle l’emmène jusqu’à chez elle et la filtre en la faisant passer au travers d’un filet au maillage très fin. Ce qui donne une eau pure, et tout ce qu’il y a de plus potable. Elle la déverse dans un gigantesque réservoir à la disposition de tout Pleyrion. Son grand service lui donne le droit à des échanges (moraux, qui ne se font pas sur l’instant) très avantageux.
D’autres, plus nombreux, doivent gérer les réserves de bois et de récoltes tout au long de l’année. Ce qui veut dire en faire leur stock avant l’arrivée de l’Hiver, et en dispatcher le contenu de façon équitable au travers du village.

Il est à noter que le village, malgré ses défenses architecturales, est aussi sous la protection d'un groupe de villageois volontaires pour effectuer des rondes ou éliminer les déserteurs qui se seraient approchés trop près.. Ils habitent dans le village, et se réunissent régulièrement dans un local mis à leur disposition. Un grand terrain d’entrainement a d’ailleurs été établi à proximité, qui leur sert autant à eux qu’au reste des habitants du village. Ces villageois-défenseurs s'engagent également à répondre à l'appel du Hön Markin s'il a besoin de leurs talents guerriers, laissant de côté leur métier principal et leurs occupations parallèles s'il est besoin de s'engager en bataille pour la faction.

Pour plus de renseignements :  Les Bois de Koun

Alenoä, celle que l’on désigne comme étant la plus grande soigneuse des Erfeydes, fait aussi parti de ces cas particuliers. Au lieu d’offrir toutes sortes d’objets ou ressources, elle prodigue ses soins. Ceux-ci ont sauvé la vie à bon nombre d’individus, qu’ils aient été habitants ou inconnus de simple passage. A elle toute seule, elle a énormément contribué à la présente réputation de Pleyrion. Elle officie dans le dispensaire qu'elle a construit en grande partie elle-même, et est sans cesse en train d'essayer d'en améliorer l'infrastructure.

Pour se détendre, ou juste se rassembler, les villageois se rassemblent dans une grande salle commune que l’on peut trouver au côté de la cascade Sud. Le lieu sert également pour les rassemblements plus importants, tels que ceux qu’il peut y avoir entre le Chef et les autres personnages influents, ou pour les jugements décisionnaires. Ce qui fait que tout inconnu peut être amené là-bas.

Dans la grande saison, celle où l’Île Blanche gagne un peu en chaleur, les pêcheurs peuvent se servir de deux gigantesques filets positionnés au-dessus des canaux. Ceux-ci  se trouvent à l’Est, au sommet du plateau. Ainsi, tous les poissons passant par-là s’y retrouvent entassés par la force du courant. C’est une période de grande opulence, durant laquelle les vivres ne manquent pas.
C’est d’ailleurs à ce moment que les terres autour de Pleyrion sont cultivées, étroitement surveillées puisque elles ne sont bien évidemment pas protégées par le rempart.


Pleyrion est un grand village, et cela se voit. Il possède plusieurs dizaines d’habitations, pour un à douze habitants par bâtisse.  Ce qui donne un beau total de plusieurs centaines de villageois.

Personnages joués :





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum