AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Des tissus aux mille couleurs

avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Des tissus aux mille couleurs   - Lun 16 Déc 2013 - 7:00

Rp Flash Back avec Hinaë Ankaa'leï  ~~ Quelques jours avant la rencontre entre Solaris et Khéops



« Mademoiselle, est-ce que ça va ? »

Somnolant à moitié suite au trajet qu'elle venait de faire pour atteindre la ville d'Ofagär, Solaris contemplait le paysage sublime d'un air absent, les yeux légèrement cernés. Silencieuse face à l'interrogation émise par sa domestique, une femme d'un certain âge du nom de Jana, elle resta un moment dans sa transe étrange, puis décida d'ouvrir la bouche avant que l'inquiétude ne se fasse plus grande.

« Ça va très bien, ne vous inquiétez pas. »

Sa voix s'était montrée d'une douceur extrême et elle ponctua même sa phrase d'une esquisse de sourire qui voulait tout dire.  En effet, la Desnolancès aimait beaucoup cette ancienne qu'elle connaissait depuis toujours. Ayant toujours pris soin d'elle sans trop la couver, elle lui avait toujours fait office de deuxième mère . Une bonne mère.  Ainsi, la jeune femme à la chevelure nacrée se laissa guider, reprenant peu à peu ses esprits pour entrer dans une des boutiques les plus prisées de la ville... Celle des Ankaa'Leï.  

A la vue de la bâtisse, Solaris soupira longuement comme pour apaiser son esprit... Si elle était ici, ce n'était pas vraiment pas hasard. Ses fiançailles avec un des membres de l'illustre famille ayant le monopole sur le marché du textile  y étaient pour quelque chose. Car oui, il lui fallait bien une robe pour la rencontre qui approchait à grand pas, et pas n'importe laquelle comme avaient dit ses parents.

Idée idiote avait pensé la douce jeune femme de dix-sept ans sur le coup. D'ailleurs, elle n'était même pas sûre de vouloir la porter pour le jour de la rencontre avec son futur époux afin de ne pas passer pour une sorte de présent bien emballé. Mais elle n'avait pourtant pas refuser de se rendre à la boutique pour autant... Après tout, une robe pouvait être mise  à n'importe quel moment, et si celui auquel pensaient ses parents n'en faisait pas partie, d'autres occasions se profileraient à l'horizon.  

Ainsi, d'un pas gracieux et contrôlé, Solaris fit son entrée, accompagnée par sa domestique qui souriait naturellement. Observatrice, la demoiselle détailla alors chaque recoin du lieu regorgeant de couleurs et de beauté avec intensité en gardant ce faciès détendu et avenant. Tout était... magnifique, ensorcelant... Les plumes, les tissus, les pièces entreposées en quantité limitée... L'ambiance était différente des autres boutiques pour des raisons qui échappaient encore à celle avançait avec lenteur  en saluant poliment les clients déjà présents. De plus, il y avait un parfum unique dans l'air... Un parfum empli de fraîcheur qui atténuait grandement la chaleur pesante environnante.

N'osant pas s'approcher des créations et autres objets de peur de les voir tomber, la jeune fille se contenta de regarder en cherchant au passage la silhouette de la personne qui ne tarderait pas à venir vers elles pour connaître le motif de sa venue. Pour avoir eu des échos concernant la famille  dont elle allait faire partie, elle se demandait bien qui allait être son premier contact... Une sœur, un cousin, une belle-soeur, un oncle de son futur époux ?  La réponse était là, sous ses yeux ambres qui continuaient de se délecter de la vue agréable du coin.







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Cultivateur

On m'appelle Hinaë Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar ● Famille Aanka'Leï
MON AGE : 18 étés.
Féminin
MESSAGES : 94
AGE : 26
INSCRIT LE : 30/11/2013
PSEUDO HABITUEL : Kathy
Joyaux : 325
http://www.ile-joyaux.com/t2031-hinae-aanka-lei
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Jeu 19 Déc 2013 - 6:56

Il faisait calme, ces derniers temps. La plupart des dames étaient venues quelques temps auparavant déjà commander leur tenue pour la réception des Lysereän et l'atelier au domaine était de ce fait bien plus actif que la boutique. Plusieurs jours par semaine, c'était Hinaë qui tenait l'endroit, car la plupart des dessins récents étaient d'elle ; elle savait bien guider les clientes vers les modèles puisqu'elle les connaissait par coeur. Le problème c'était qu'elle n'aimait pas tellement être au comptoir... C'était toujours s'interrompre. Et être attentive.

La jeune Aanka'Leï était du genre distraite, c'était de notoriété publique. Surtout quand elle avait quelque chose d'autre en tête, comme ce jour-là. Sa propre robe pour ladite réception, étalée sur le comptoir de vente pour qu'elle y couse lentement les retouches... Les machines étaient soit à l'étage soit au domaine, et elle ne pouvait pas quitter le comptoir de peur de manquer un client important... Même si, avec la pile de tissus et de fournitures agglomérés devant elle, elle ne voyait au final pas la porte. Elle avait accueilli personnellement les deux dames précédentes, mais celles-ci ne regardaient que le prêt à porter, il suffirait simplement de proposer des retouches aux essayages ou d'encaisser les achats. Elle gardait un oeil sur les cabines d'essayage, mais il y avait fort à parier que Neshenkâ, sa servante personnelle qui tournait dans les rayons, pourrait s'occuper de tout cela sans la déranger. Elle espérait une bonne raison de laisser la domestique gérer le rez-de-chaussée pour pouvoir migrer à l'étage, son vrai domaine. Ce serait tellement mieux de se pencher vraiment sur la réalisation de quelque chose, avec les bons outils, que de végéter là avec le vêtement qui n'avançait qu'à la vitesse de ses petites mains.

Mais voilà que la clochette retentissait une nouvelle fois. Hinaë leva la tête, qui dépassait tout juste de la pile d'apparent désordre. Une tête ornée d'un chignon compliqué, d'énormes papillons fabriqués en plumes dorées qui semblaient butiner une fleur faite en cheveux sur le côté de sa tête. De longues boucles d'oreilles dorées. Il n'y avait que ses yeux qui étaient maquillés, pour autant, les paupières saupoudrée de paillettes dorées et un trait noir les surlignant joliment. Elle se leva pour aller accueillir la dame, dévoilant une longue robe blanche, vaporeuse, aux manches de voiles légers, serrée juste sous la poitrine par une ceinture dorée. Au final, elle était relativement sobre si l'on excluait sa coiffure extravagante et ses ongles peints en doré également, chose assez rare. Mais elle représentait une famille de stylistes, une famille d'originaux, et elle était elle-même un rien bizarre. Il était toujours surprenant de constater qu'Hinaë portait bien les extravagances qu'elle se permettait, comme si elle était née comme ça.

« Bienvenue à la boutique Aanka'Leï, mademoiselle... ? » Arrivée devant la jeune femme qui venait d'entrer, elle s'inclina, en bonne commerçante. « Je m'appelle Hinaë, puis-je vous renseigner ? »

Elle n'avait pas souvenir d'avoir déjà vu l'élégante demoiselle, mais elle préférait être sûre qu'elle n'était jamais venue avant de se lancer dans les explications de mise. Elle avait déjà vexé des clientes en ne les reconnaissant pas. C'était compliqué, d'être vendeuse, mais elle s'accrochait, car les clients lui permettaient de faire la partie de son métier qui lui plaisait : créer.
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Lun 30 Déc 2013 - 13:44



Dans sa vision du tableau parfait arriva alors une jeune femme dont la tenue ne laissa pas Solaris indifférente. « Magnifique » fut le premier mot qui se glissa dans l'esprit de la douce demoiselle à l'esprit de fer lorsqu'elle vit celle qui semblait travailler dans la boutique. Ses yeux d'or contemplant avec minutie et retenue les divers accessoires qui rendaient l'inconnue si différente des autres,  elle se demanda alors s'il ne s'agissait pas de la fameuse Hinaë Ankaa'le. En effet, elle avait eu des échos concernant cette famille pionnière qui allait être la sienne, et on ne tarissait pas d'éloges sur la beauté de l'aînée que l'on qualifiait d'artiste.  

Plongée dans ses observations, Solaris sursauta légèrement lorsqu'elle entendit la voix  unique de la demoiselle qui s'était doucement approchée. La saluant avec grâce, elle  sourit intérieurement de satisfaction lorsqu'elle fut en courant de son identité et resta naturelle en dépit du stress qui faisait battre son cœur. Cela ne servait à rien de se montrer déstabilisée...

Cependant, aucun son ne put sortir de sa gorge sèche dans un premier temps. La fatigue du voyage combinée à celle qui résultait de ses crises ne l'aidant pas vraiment, elle laissa sa domestique s'exprimer avant de prendre la relève d'une voix douce.

« Bonjour Mademoiselle, nous venons de la part de la famille Desnolancès
« Je suis Solaris Desnolancès, ravie de faire votre connaissance... »

Nouvelle posture de salutation, nouvelle manière de politesse, Solaris baissa la tête un instant puis la releva afin de planter ses yeux dans ceux d'Hinaë. N'ayant pas l'habitude de parler aussi rapidement sans passer par une phase d'observation plus longue  dans le but d'être fixée un minimum sur son interlocutrice, la jeune fille à la chevelure de nacre mit un moment avant de reprendre la parole.

« Oui... En fait, mes parents aimeraient passer par vous afin de confectionner une robe pour une occasion... spéciale. »

Sentant sa gorge se serrer et son souffle brûler légèrement ses poumons à chaque bouffée d'air, la demoiselle avait terminé sa phrase en se laissant dépasser par un certain malaise. Toussotant en posant une main délicate devant sa bouche, elle évita le regard de sa domestique, puis reprit en se montrant plus détendue.  

« Est-ce que vous pouvez nous aider ? »

Aussi douce que courtoise, Solaris laissa un fin sourire sincère se poser sur ses lèvres, un sourire qui se voulait être rassurant. Tout allait bien se passer...Cela ne servait à rien d'imaginer le pire... Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de voir cette nouvelle connaissance d'un mauvais oeil de peur d'être déçue par la suite... Après tout, les apparences étaient souvent trompeuses, elle ne le savait que trop bien... même si quelque chose lui disait le contraire...







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Cultivateur

On m'appelle Hinaë Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar ● Famille Aanka'Leï
MON AGE : 18 étés.
Féminin
MESSAGES : 94
AGE : 26
INSCRIT LE : 30/11/2013
PSEUDO HABITUEL : Kathy
Joyaux : 325
http://www.ile-joyaux.com/t2031-hinae-aanka-lei
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Mar 7 Jan 2014 - 6:43

Desnolancès... ? Voilà qui était bien curieux. Quelqu'un de la famille de Lalah... ? Hinaë était toujours un peu perdue dans les vastes familles de cultivateurs, la sienne y compris. Oh, elle connaissait chacun chez les Aanka'Leï... C'était juste parfois délicat de savoir qui était le frère de qui. Solaris Desnolancès. Solaris Desnolancès.

Réfléchis, Hinaë, réfléchis.

En attendant de situer la demoiselle, elle écoutait en souriant, les mains jointes devant elle, la raison pour laquelle la demoiselle se présentait à la boutique. Son sourire s'agrandit lorsqu'elle entendit qu'il fallait confectionner quelque chose. Elle n'avait attendu que ça toute la journée, et en aurait bien esquissé un pas de danse.

« Aucun problème, suivez-moi, nous allons voir ce qui est possible. » Elle se hâta vers l'escalier en colimaçon qui menait à l'étage. « Avez-vous un budget défin... » Et puis, sur la quatrième marche, elle se figea et redescendit.

« Solaris Desnolancès, vous dites ? » Le galon venait très visiblement de tomber, avec la lenteur qui caractérisait Hinaë. Le visage de la jeune fille s'était illuminé. « Mais vous êtes la fiancée de Khéops ! »

Elle vint saisir les mains de la jeune fille dans un geste délicat mais empreint d'une affection débordante même si tout juste apparue.

« Vous auriez dû le dire plus vite enfin ! Je suis enchantée de vous rencontrer ! »

Hinaë avait toujours apprécié Khéops, même quand il était imbuvable. Elle était l'aînée de la première branche, la grande soeur, et n'avait manifestement pas été taillée pour ce rôle. Aussi, avoir un grand frère solide comme un roc, de temps en temps, c'était un soulagement infini. Même s'il avait parfois la délicatesse du roc en question, mais ce n'était qu'un détail ; Hinaë était douce pour deux.

« Allons-y ! »

Tirant Solaris par la main, Hinaë l'emmena vers les escaliers, vers son domaine. Là où elle se transformait en tornade pour remuer chaque bout de tissu présent dans la pièce – et ça faisait un paquet. Elle n'était pas souvent énergique, sauf dans les transports d'amitié, ou les spectacles de beauté. Il y avait fort à parier qu'elle était en présence des deux cas à la fois.

« Dites-moi tout, » commença-t-elle en passant en revue les épais rouleaux sur les étagères, « Quelle est cette occasion spéciale ? Avez-vous une couleur de prédilection ? Une idée de modèle en tête ? Vous avez déjà des bijoux, une coiffure, des chaussures ?... Ce n'est pas une robe de mariée, au moins ?! »

Elle aurait dû sortir les gros classeurs pleins de dessins, mais... Elle avait déjà quelques idées en tête. Beaucoup trop d'idées qui se bousculaient. Papillonnant un instant dans la pièce pour rassembler papier et fusains, tourbillonnant d'un coin à l'autre dans des froufrous de tissu, comme une danseuse folle, elle finit par revenir vers sa cliente toute particulière pour tourner autour comme un gros corbic affamé – et doré, spectacle s'il en est – ,scannant la jeune fille de haut en bas.

« Oh, vous êtes si belle... Ce sera facile ! »

Et Hinaë de se détourner encore pour aller déposer tout le barda qui cachait jusqu'à la moitié de son visage sur la grande table au centre de la pièce.
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Mar 7 Jan 2014 - 13:21

Baignant dans la douceur de la pièce aux mille couleurs, Solaris se laissa guider par Hinaë en prêtant une attention particulière aux paroles qui sortaient de sa bouche dans un tintement harmonieux. Tout ce qui était lié à la confection pure semblait reposer à l'étage... Un nouveau décor devait s'y trouver, un décor tout aussi sublime qui risquait de laisser la demoiselle émerveillée. Cependant, avant d'imaginer ce à quoi pouvait bien ressembler un atelier de couture,  elle fut prise au dépourvu par une réaction de la part de la jeune femme... Une réaction des plus...surprenantes.  

Sursautant de surprise suite aux actions de celle qui la guidait dans la boutique, Solaris resta sur place, la bouche joliment entrouverte et les yeux écarquillés. En effet, l'inconnue à la tenue sublime venait de prononcer son nom, et de la situer en mentionnant le prénom de celui qui avait été choisi pour être son fiancé... Celui dont elle connaissait l'identité mais dont elle refusait d'en savoir plus pour éviter d'être fixée sur les opinions d'autrui. Ayant toujours redouté un tel moment, la Desnolancès resta muette et se laissa entraîner par la main vers l'étage en évitant de faire une mauvaise chute dans l'escalier.  Encore sous le choc face à tant de gentillesse, elle se contentait de suivre du regard Hinaë avec une impression d'incompréhension et de soulagement sur le visage.

De nature à tout garder pour elle, la demoiselle à la chevelure de nacre dut bien avouer qu'elle se sentait... émue, et mal à l'aise de surcroît face à autant d'engouement. Il fallait dire que la Maîtresse des lieux ne lui donnait pas une mauvaise impression, bien au contraire... Le fait de la voir aussi heureuse dans son univers la rassurait grandement, d'autant plus qu'elle ne lui donnait aucune mauvaise impression... Est-ce le début d'une amitié solide ?

Clignant des yeux une fois dans la nouvelle pièce, Solaris observa les alentours, en gardant cette expression perdue, puis finit par poser ses yeux sur celle qui venait de lui poser plusieurs questions. Incapable de remettre tout ce qu'il venait de se passer dans l'ordre, elle resta déboussolée, chose qui ne lui arrivait que rarement, et  déglutit difficilement lorsqu'elle entendit un compliment. Tant de bonté était tellement choquant qu'elle n'en trouvait plus ces mots.  

Ce fut donc après quelques secondes qu'elle eut enfin la force d'articuler quelque chose sur un ton vague et maladroit.

« Ravie..de.. je.. moi aussi, c'est un honneur... de... »

Pinçant ses lèvres dans un ultime tic nerveux, elle ferma les yeux un instant, puis reprit après avoir sentit les battements de son cœur se calmer...

« Pardon, la fatigue du voyage... Je... Enchantée de vous connaître... »

Marquant une pause pour reprendre son souffle qui lui échappait, elle reprit d'une voix peu assurée.

« C'est... que... pour la robe... je ne sais pas... C'est pour... les grandes occasions...  Et pour la couleur... c'est comme vous voulez... En fait, je ne sais pas vraiment ce qui irait le mieux... »

Se maudissant intérieurement de ne rien pouvoir contrôler comme à l'accoutumée, Solaris fit une moue étrange, se tourna vers sa domestique qui la regardait avec un sourire rassurant, puis reporta son attention sur Hinaë qui semblait déjà être entrée dans une transe artistique.  Prenant un ton plus doux et plus assuré à la fois, elle laissa un léger sourire étirer ses lèvres... un sourire qui en disait long sur son état d'esprit un peu perdu.  

« Faites ce qui vous plaît... Je vous fais entièrement confiance... »

Enfin calmée, la demoiselle se sentait un peu mieux... Les esprits retrouvés, elle se détendit en porta son attention sur tout ce qui se trouvait à l'étage... A nouveau, elle fut subjuguée, autant par le décor que par l'ambiance qui y régnait... Décidément, les Aanka'leï n'avaient pas fini de la surprendre.







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Cultivateur

On m'appelle Hinaë Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar ● Famille Aanka'Leï
MON AGE : 18 étés.
Féminin
MESSAGES : 94
AGE : 26
INSCRIT LE : 30/11/2013
PSEUDO HABITUEL : Kathy
Joyaux : 325
http://www.ile-joyaux.com/t2031-hinae-aanka-lei
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Jeu 16 Jan 2014 - 13:02

Hinaë s'arrêta un instant dans ses gestes,, devant la montagne de fournitures qu'elle avait transportée jusqu'à la table, et son front se plissa avec l'inquiétude qui montait en elle. La demoiselle n'avait pas l'air très à l'aise, chose dont l'Aanka'Leï se rendait compte par sa diction hachurée, et c'était tout à fait l'inverse de ce qu'Hinaë voulait. Plus encore, elle n'avait pas l'air... en forme. Cela rendait Hinaë soucieuse, comme tout ce qui pouvait être perturbant dans son entourage ; elle était une sorte de grosse éponge à émotions lorsqu'elle prenait attention à son environnement, ce qui n'était heureusement pas trop fréquent.

« Pardonnez ma familiarité, Dame Solaris, mais nous allons être cousines, donc il me semble naturel de me préoccuper ; vous avez l'air fort fatiguée pour le simple voyage de Penjoie jusqu'ici... Seriez-vous souffrante ? »

La jeune fille s'approcha pour lui dégager une des chaises qui entouraient la table. Les chaises servaient habituellement plus à entreposer du matériel qu'à s'asseoir, mais c'était tout de même une fonction qu'elles pouvaient assurer, toutes chaises qu'elles étaient.

« Asseyez-vous. Nous allons regarder tout cela ensemble, pas besoin de vous presser. L'après-midi est n'est pas encore très avancé. Et puis, si vous y prenez goût, dans quelques temps, vous pourriez travailler ici, après tout ! C'est une bonne raison pour faire les choses dans les règles de l'art ! »

Le sourire rassurant d'Hinaë lui creusait des fossettes de petite fille dans les joues et lui illuminait les yeux. Elle s'assit en face de son invitée, qui était assurément bien plus qu'une cliente, et extirpa de son tas de fournitures un énorme carnet à dessin et un sachet en toile bariolée. On voyait que la trousse n'avait pas cette coloration volontairement, mais qu'elle était due à tous les pastels gras qu'elle renfermait, qui s'étalèrent bientôt sur la table à côté de fusains plus fins.

« Alors. » Hinaë était presque comique, assise comme une conseillère de l'autre côté de la table, les doigts croisés sous le menton. « Vous parlez de grandes occasions... Vous avez un évènement prévu bientôt auquel vous pourriez porter votre toilette ? Ou c'est un vêtement à garder en réserve pour le cas où ? Il faut savoir que la mode change vite, mais que les classiques restent. Si c'est pour bientôt, je peux vous créer quelque chose de très exubérant, qui marquera les esprit, du moins je le pense, mais si c'est un vêtement que vous comptez porter longtemps et régulièrement... Il vaut mieux une coupe élégante et classique, et changer les accessoires que vous ajouterez pour remettre la robe au goût du jour. La coupe prime sur la couleur, donc ce choix-là peut attendre un peu. »

Alors que la jeune fille s'interrompait un instant pour laisser réagir son interlocutrice, Neshenkâ passait la tête dans l'entrée de la pièce, un air interrogateur sur le visage.

« Tout se passe bien, mademoiselle ? »


Visiblement, l'efficace servante avait écouté la conversation. Cela fit sourire Hinaë.

« Apporte du thé glacé pour Dame Desnolancès s'il te plaît. Nous disions ?... Je ne sais plus.... »

La jeune fille se mordit la lèvre, les yeux plissés de concentration, la tête penchée sur le côté. Mais pas moyen de retomber sur ce qu'elle racontait avant l'interruption. La servante pouffa devant l'habituel étourdissement de sa maîtresse, avant de redescendre exécuter les ordres. Après tout, elle n'était pas sensée écouter aux portes.
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Dim 2 Fév 2014 - 5:45

Le malaise de Solaris, bien court et  pourtant si voyant, n'était donc pas passé inaperçu aux yeux de celle qui maniait le tissu avec classe.  Prise au dépourvu par les soudaines questions concernant son état, elle se contenta pourtant de sourire poliment en basculant la tête négativement  en guise de réponse, afin de garder ses secrets, pour l'instant. Loin d'être dupe, la Desnolancès savait pertinemment que la jeune fille apprendrait tôt ou tard pour son petit soucis de santé au vu de  leur futur lien de parenté... Mais n'étant pas prête à se confier, elle prit place autour de la table avec légèreté.  

Plus détendue, elle observait Hinaë en plein travail... Cette fille aimait son métier, cela crevait les yeux.... D'ailleurs, Solaris ne put s'empêcher de rêver un peu lorsqu'elle entendit sa proposition... Travailler ici à long terme si jamais cela lui plaisait ? Voilà une branche qu'elle serait fière de découvrir. Le commerce de Draomas était une chose certes mais le tissu en était une autre...  Attendant alors patiemment que tout lui soit présenté avec un professionnalisme indéniable avant de faire entendre sa voix toujours aussi douce et voilée, elle balada ses yeux gorgés d'or sur les innombrables tissus qui avaient pris place sur la table....Comment choisir... ? Il y en avait de toutes sortes...

Perdue dans la contemplation des trésors de la boutique, la demoiselle à la chevelure de nacre fut ramenée à la réalité par l'intervention d'une femme qui venait de demander si tout allait bien. Profitant de cette instant de flottement durant lequel le thé fut mentionné, Solaris se tourna vers sa domestique pour lui adresser un regard plus posé. Elle avait beau être perdue entre les couleurs, les coupes, les accessoires et tout ce qui allait avec, elle se sentait cependant beaucoup mieux physiquement. Ainsi, lorsque la jeune Aanka'leï se tourna vers elle pour le demander où est ce qu'elles en étaient, elle prit la parole de façon plus assurée en laissant parfois un fin sourire étirer ses lèvres charnues.  

« On parlait de tissus, de couleurs et d'accessoires aussi.. J'avoue que je ne sais pas trop. Quelque chose de simple et de joli serait parfait... Mes parents aimeraient que ce soit pour une rencontre, enfin, la rencontre avec votre cousin, mais j'aimerais aussi la mettre pour des repas. Enfin, la mettre pour de belles occasions. »

Marquant une pause durant laquelle elle observa ce qu'il se trouvait sur la table, Solaris reprit  en gardant sa douceur innée dans son timbre de voix assez énigmatique.  

« Désolée, je ne suis pas très claire, c'est juste que... je vous fais entièrement confiance. Je n'ai jamais touché à la confection et je n'y connais pas grand chose en fait. »

Pour sûr, Solaris avait toujours su s'habiller de façon simple pour ne pas trop attirer l'attention tout en sachant parfaitement quoi mettre en accessoire avec ses tenues. Mais lorsqu'il s'agissait de créer,  elle ne savait pas quoi faire, ni quoi dire.  Ainsi, elle avait ponctué sa phrase par une sorte de grimace un peu comique tout en se mordant la lèvre inférieure. Rares étaient les situations où elle avançait dans l'ombre sans savoir ce qui l'attendait, et rares étaient celles où elle se montrait totalement vaincue.

« Le voyage m'a embrouillé l'esprit je crois. »

Un rire, mélodieux et à la fois agréable se fit alors entendre, à la grande surprise de la domestique qui l'accompagnait. Solaris étant plus tôt observatrice et peu bavarde lors de premières rencontres se montrait totalement.. différente. A croire que la personnalité unique d'Hinaë avait eu le don de la mettre parfaitement en confiance.  Plus décontractée, et se sentant toujours un peu mieux à chaque seconde, elle aimait le décor chatoyant de la boutique, les couleurs et tout ce qui allait avec. Cela la changeait, et lui permettait d'entrevoir un nouvel horizon avec ce mariage qu'elle redoutait un peu même si elle ne laissait rien paraître.







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Cultivateur

On m'appelle Hinaë Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar ● Famille Aanka'Leï
MON AGE : 18 étés.
Féminin
MESSAGES : 94
AGE : 26
INSCRIT LE : 30/11/2013
PSEUDO HABITUEL : Kathy
Joyaux : 325
http://www.ile-joyaux.com/t2031-hinae-aanka-lei
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Lun 3 Fév 2014 - 3:46

En écoutant Solaris, Hinaë s'était mise à dessiner, scrutant régulièrement la jeune femme pour tenter de déterminer quelque chose qui irait bien à son apparente fragilité. Elle était particulièrement gracieuse... Il aurait été dommage de ne pas mettre en avant cette délicatesse. Plusieurs fois, elle retoucha son dessin, ce qui le rendit un peu brouillon en fin de compte. Sa finesse appelait pour une longue silhouette.

« Je vais faire quelque chose de simple alors. Et quelque chose que vous puissiez porter en de nombreuses occasions. »

Hinaë avait du mal avec ce concept elle-même, puisqu'elle avait fini par annexer une pièce supplémentaire à ses appartements juste pour ranger son imposante garde-robe. Néanmoins, elle comprenait que tout le monde n'ait pas forcément envie de faire pareil.

« Il n'y a pas de problème avec l'indécision, vous savez. Tant que ce n'est que sur papier je peux recommencer des dizaines de fois. J'aime bien. »

Sans se départir de son sourire doux, Hinaë continuait, sa main glissant sur le papier comme animée d'une volonté propre. Au bout de quelques minutes, elle retourna le dessin, et elle s'attela à l'explication, faisant baver le dessin au fur et à mesure qu'elle montrait les différents éléments avec ses doigts noircis.

Je dessine moins bien qu'Hinaë:
 

« C'est très simple. » Enfin, selon les critères d'Hinaë. « Long, pour cacher les jambes et permettre un rien plus d'audace au dessus, assez droit, je pense que ça vous irait bien. Les jupes à la matroscienne ne sont pas très à la mode en ce moment. En plus, les longues jupes sont moins chaudes que les manches longues, je trouve. Au dessus, j'ai laissé le dos nu, mais le col monte très haut devant. » Elle montra ses propres clavicules pour situer sur un corps réel. « A peu près ici. C'est mieux de ne pas contrarier la décence, pour que ce soit plus passe partout. D'ailleurs, si vous n'êtes pas à l'aise avec le dos, je peux le faire moins profond ou rajouter un voilage, c'est simplement que je trouvais ça joli. »

Après un sourire candide, elle reprit ses explications de plus belle.

« A l'arrière, le haut de la robe tient avec... J'imaginais une chaînette métallique, qui pourrait pendre dans le dos entre les deux pans, vous voyez ici ?, avec un fermoir ouvragé peut-être ? Et les plis du col de terminent à l'arrière avec deux pans de tissu plissé. Un peu comme si vous aviez un foulard posé sur le décolleté, et que ses extrémités pendaient en arrière, si ça vous parle plus ? »

Posément, elle attendait l'avis de Solaris, les éléments qu'il faudrait corriger, ou une quelconque critique.

« N'hésitez pas à dire tout ce que vous en pensez. C'est votre vêtement, pas le mien ! »
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Lun 3 Fév 2014 - 11:04

Hinaë dessinait... frénétiquement, comme prise d'une douce transe artistique incompréhensible. Solaris, de ses yeux d'or, la regardait avec une certaine admiration camouflée derrière l'air neutre qu'elle tentait de garder. Comment pouvait -elle arriver à inventer une tenue en si peu de temps ?  Cherchant à comprendre fonctionnait la demoiselle à l'imagination débordante,  elle la contemplait avec force... Enfin elle pouvait l'observer, comme elle faisait avec les autres... Chaque geste, chaque expression de visage, chaque mouvement, chaque parole... Elle analysait tout dans les moindres détails...  

Le constat fut rapide pour la Desnolancès. Sa future cousine ne ressemblait en rien aux autres filles qu'elle connaissaient ou avaient pu connaître. Très différente, complètement habitée par son don et ne semblant pas se forcer dans les bonnes manières, elle respirait la bienfaisance... Ou du moins, c'était ce qu'elle laissait paraître pour l'instant. Ainsi, lorsque le dessin fut fini, Solaris se  redressa légèrement en affichant un léger sourire rassurant... Sourire qui glissa bien vite au profit de la surprise la plus totale une fois que les explications suivirent le croquis qu'Hinaë lui montrait.  

Complètement étonnée de voir que la demoiselle avait eu une idée si développée en tête seulement après quelques minutes de discussion, elle ne pouvait s'empêcher de décoller son regard de la future robe qui lui était présentée. Simple, tout en étant originale, elle était vraiment parfaite... Imaginant bien la forme grâce aux mots et aux gestes de la créatrice, elle commençait à doucement rêver en gardant la bouche légèrement entrouverte.  

« Je.. c'est... »

D'une voix teintée de grelots, Hinaë venait de lui demander son avis. Prise au dépourvu, Solaris avait balbutié quelques mots en clignant des yeux. D'ordinaire, elle savait rester lointaine et être expressive un minimum pour rester une observatrice hors pair... Mais avec cette demoiselle, tout était différent... Il fallait dire aussi qu'elle était unique en son genre.  

« C'est... parfait.. Je ne sais pas quoi dire... Vous... êtes... douée, c'était vraiment ça... ça me va parfaitement, et... oui, c'est parfait. »

Souriant naturellement afin de dévoiler un faciès en forme de cœur, la Desnolancès se tourna vers Jana qui l'approuva d'un signe de tête, puis vers la dessinatrice qui attendait sans doute quelques directives.

« Pour les couleurs... vous avez des idées ? Je ne sais pas ce qui irait avec votre création... Mais sachez que je ne suis pas difficile... C'est vous qui décidez, vraiment!   »

Adepte des voiles colorés mais aussi des robes simples unie de forme unique, Solaris aimait un peu tout. Cependant, face à une création, elle ne savait pas trop quoi choisir... Il y avait tant de couleurs et les possibilités étaient si nombreuses grâce à celle qui travaillait face à elle. En pleine réflexion, les yeux plissés comme pour essayer d'avoir cette vision de la mode et de l'assemblage des couleurs, elle contemplait les tissus en faisant basculer sa tête gracieusement... tout en douceur.  Il y avait tellement de choix qu'elle en était toute déboussolée... Seule la reine des lieux pouvait l'aiguiller et peut être lui transmettre un peu de son art pour comprendre comment la famille Ankaa'Leï fonctionnait... car bientôt, cette famille serait la sienne et tout allait changer.  







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Cultivateur

On m'appelle Hinaë Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar ● Famille Aanka'Leï
MON AGE : 18 étés.
Féminin
MESSAGES : 94
AGE : 26
INSCRIT LE : 30/11/2013
PSEUDO HABITUEL : Kathy
Joyaux : 325
http://www.ile-joyaux.com/t2031-hinae-aanka-lei
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Mer 26 Fév 2014 - 3:43

Hinaë sourit joyeusement. Si elle avait été à la place de Solaris, elle aurait probablement eu un million de choses à faire retoucher sur le dessin, car elle était difficile... Et elle avait toute une pièce pour garde-robe, aussi, dans laquelle elle était certaine d'avoir oublié l'existence de certaines choses tant elle était pleine à craquer. Les filles Aanka'Leï allaient régulièrement se servir dans cette caverne au trésor, sur l'invitation d'Hina elle-même, tant qu'on ne lui empruntait pas des vêtements qu'elle n'avait jamais portés. Aussi... Un modèle aussi classique ne lui aurait pas plu. Mais Solaris semblait conquise, alors elle était contente. En plus, elle était certaine que ça plairait à Khéops, qui lui devrait un service pour le décolleté si profond dans le dos.

Solaris demandait son avis sur les couleurs, et Hinaë sortit de ses complots intérieurs pour exploiter son cousin afin de lui répondre.

« Voulez-vous que nous regardions ce qui vous ira le mieux ? C'est très différent selon les gens, je pense que ça dépend plutôt de vous que du modèle. »

Sans attendre la réponse, elle se leva, et désigna un miroir en pied dans un coin de la pièce, à côté duquel trônait un immense panier en rotin, un peu du genre de ceux des dompteurs de serpents, quoique beaucoup plus haut. Elle en enleva le couvercle pour dévoiler une montagne de morceaux de tissus de dizaines de couleurs différentes.

« Vous choisissez une couleur, vous vous enroulez dedans, et vous regardez ce que ça donne dans le miroir. Certains tissus ne sont pas encore dans le panier puisque ce sont les derniers arrivés et qu'il n'y a pas encore de chute assez grande pour les ajouter à la collection d'essai, ils sont tous sur cette étagère. », ajouta-t-elle en désignant une série de gros rouleaux de tissu.

Ce qui plaisait aux clientes n'était pas toujours ce qui leur allait le mieux, mais Hinaë avait la sensation qu'il ne faudrait pas beaucoup recadrer Solaris, qui était vraiment coopérative. Hinaë espérait d'ailleurs de tout son coeur qu'elle n'était pas intimidée et que son avis était sincère. Elle la laissa regarder les grands morceaux de tissu et se dirigea vers le petit coffre fort qui se trouvait dans un coin de la salle, pour en sortir un sachet rempli d'éléments précieux. Il faudrait aussi choisir le bijou qui servirait de fermeture au vêtement, et il y avait là toute une série de chaînettes et de fermoirs, plus ou moins ouvragés, plus ou moins fins, dorés, argentés, cuivrés, bleutés... Tout une gamme où il n'y avait que l'embarras du choix. La jeune femme étala les différents éléments sur un plateau afin de venir les présenter à Solaris.

« Voilà, comme ça vous aurez le choix de chaque élément pour faire quelque chose à votre goût. Pour le tissu, je voyais quelque chose d'uni, une première robe opaque avec un voilage de la même couleur par dessus pour former le col, mais toutes les combinaisons sont possibles, sans le moindre problème. »

Pendant qu'elle parlait, sa servante était revenue pour déposer du thé glacé et plusieurs verres sur la table de travail principale, n'omettant pas la suivante de la jeune demoiselle Desnolancès. Hinaë la remercia, saisissant un verre pour se rafraîchir un instant.
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Jeu 20 Mar 2014 - 11:31

Emportée par l'élan de bonne humeur d'Hinäe, Solaris baignait dans une toute nouvelle transe... Apaisée, enjouée, curieuse et même à l'aise, elle avait mis de côté sa personnalité très observatrice pour parler dans trop réfléchir et se laisser guider par la Maîtresse des lieux qui savait comment transmettre sa passion.

Toujours aussi douce dans ses gestes et sa façon d'être, la jeune Desnolancés lança un regard intrigué aux tissus qui furent poser sous ses yeux dorés... Il y en avait tant de couleurs, tant de textures, tant de possibilités qu'elle en eu un moment le tournis. Comment pouvait-elle se décider, elle qui n'y connaissait rien, face à tant de choix possibles! Ainsi, elle resta sur place, quelques secondes avant de se lever avec lenteur pour se diriger vers les trésors qui s'offraient à elle.

D'une douceur extrême, elle caressa les tissus du bout de ses doigts fins... Lequel choisir ? Tout était si beau... Jetant alors un rapide coup d'oeil au miroir sans trop s'attarder sur son propre reflet bien trop fatigué à son goût, elle commença à saisir des morceaux de chute pour les poser délicatement sur sa main... Du bleu, du rouge, du blanc... Elle n'arrivait pas vraiment à juger ce qui pourrait lui aller le mieux. Adepte des robes simples, ou composés de plusieurs couleurs pâles, elle n'avait jamais osé se lancer dans les couleurs plus foncées.

L'esprit en proie à la réflexion intense, Solaris fut toutefois encore plus déstabilisée lorsqu'une pléiade d’accessoires se dévoila sous son regard gorgé d'or.   Ne pouvant contenir un léger « ooooh » de surprise dans un souffle, elle délaissa les tissus pour aller d'un pas léger vers ces nouveaux bijoux...  A nouveau, elle fut totalement à court de mots... Telle une fillette face à des jouets, elle semblait ne plus savoir où poser les yeux.  

« C'est... trop... »

Continuant de balader ses yeux dans le décor, elle finit par faire face à la jeune Hinaë, le visage joliment crispé par la surprise. Sa voix, toujours aussi agréable l'oreille,  retentit alors à nouveau pour traduire son état d'esprit.

« Il y a tant de tissus, et tant de choix. J'aime beaucoup les voiles, et ses petites attaches aussi mais... Je n'ai vraiment aucune idée concrète. »

Pour sûr, tout se mélangeait dans sa petite tête à présent... Mais avant qu'elle ne ressente un certain désagrément, elle se tourna vers un verre de thé frais et le saisit en adressant un petit signe de tête polie à la servante. La boisson fraîche vint alors considérablement apaisée son esprit, et ce fut bien moins perdue qu'elle s'adressa de nouveau à la jeune créatrice.  

« Merci pour le rafraîchissement, cela fait du bien... Même si je suis toujours confuse de ne pas savoir choisir. Tout est si beau, et vous... vous savez créer si rapidement. Je ne pensais pas qu'il y aurait tant de possibilités... Il me faudrait sans doute des jours pour tout découvrir... »

S'imaginant en train de jouer avec les tissus en se contemplant dans le miroir pour savoir si ça lui allait ou non, Solaris resta un temps silencieuse, à contempler le vide. Jamais elle ne s'était imaginée se laisser aller comme ceci... Mais l'ambiance de la boutique ainsi que le comportement si avenant d'Hinaë lui donnaient envie de s'engouffrer dans le monde de la création qui lui était inconnu.  Cependant, le moment n'était pas venu de rêver d'idioties...  

« Hm... vous pensez à quelle couleur vous ? »

Ponctuant sa phrase par une esquisse de sourire, la demoiselle aux cheveux nacres se dirigea à nouveau vers les tissus pour les toucher avec délicatesse . De plus en plus à l'aise, elle était prête à bien discuter pour que cette robe, qui s'annonçait aussi sublime qu'unique, voie enfin le jour.  







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Cultivateur

On m'appelle Hinaë Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar ● Famille Aanka'Leï
MON AGE : 18 étés.
Féminin
MESSAGES : 94
AGE : 26
INSCRIT LE : 30/11/2013
PSEUDO HABITUEL : Kathy
Joyaux : 325
http://www.ile-joyaux.com/t2031-hinae-aanka-lei
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Sam 5 Avr 2014 - 14:02

Solaris était charmante, et Hinaë était ravie. La demoiselle serait sûrement parfaite pour Khéops. Bon, d'accord. Khéops ne serait probablement parfait pour aucune demoiselle. Mais Hinaë était optimiste dans l'âme. Peut-être la jeune Desnolancès serait-elle capable de mettre du baume sur la blessure à vif qu'était encore Aminä. Peut-être son cousin lui laisserait-il une chance d'essayer, au moins. De toutes façons, s'il faisait sa mauvaise tête, il aurait affaire à elle. Surtout que Hinaë était très féroce, avec sa petite voix, sa petite taille et sa force d'oiseau.

La jeune fille espérait par contre que sa future cousine serait capable de plus de décisions dans d'autres matières que celle qui les occupait à ce moment-là. Pour Hina qui avait toujours des choix très arrêtés au sujet de ses vêtements, il était toujours déstabilisant de se trouver face à quelqu'un qui n'avait pas d'envies particulières. Enfin. Ceci étant dit, c'était assez agréable d'avoir carte blanche. Dans les différents cas de figure, il était parfait d'avoir soit toute sa liberté créative, ou d'avoir une cliente qui souhaitait quelque chose de précis... Et de bon goût. Lorsque la dame avait une mauvaise idée en tête, les choses se compliquaient. Alors pour le coup, Hinaë se promettait de l'observer par la suite pour voir si elle aurait l'étoffe – ahah – d'une bonne vendeuse Aanka'Leï... Et elle profitait de l'instant pour la parer comme l'envie lui en prenait.

La jeune fille prit une autre gorgée de thé, en souriant gentiment face à l'émerveillement de Solaris.

« L'avantage d'être bientôt une Aanka'Leï... » Son sourire s'agrandit. « C'est que justement. Les possibilités sont illimitées. »

Une autre gorgée de thé glacé avant de se remettre au travail.

« Je suis sûre que vous serez plus raisonnable que moi... J'ai réquisitionné la chambre d'à côté pour y faire ma garde-robe. »

Elle parlait d'un ton léger, plein d'humour, faisant savoir à Solaris qu'elle se trouvait elle-même un peu ridicule mais qu'elle l'assumait assez bien. Depuis le temps, elle avait appris à accepter son étrangeté, puisqu'elle ne pouvait clairement pas se retenir de l'étaler dans son apparence et le moindre de ses gestes.

S'approchant du panier rempli d'échantillons, Hinaë se pencha pour y fouiller un petit moment, se redressant régulièrement pour examiner un coupon ou l'autre à la lumière du soleil qui filtrait par la fenêtre. Des étoffes chamarrées, unies, pailletées... Elle finit par trouver ce qu'elle voulait, et son visage s'illumina, alors qu'elle venait attraper Solaris par la main pour la faire se placer devant le miroir.

« Regardez ça et dites moi. »

Elle drapa un coupon de soie verte autour du cou de la jeune femme, en l'ajustant de manière à imiter la manière dont tomberait le col de la robe qu'elle avait dessinée. Ce n'était pas une couleur anodine, mais elle doutait que Solaris le sache, à part peut-être si elle avait remarqué sa rareté dans les habits du quotidien ; le vert était particulièrement difficile à obtenir, puisque le müly vert devait pousser dans de la terre matroscienne et ne pas avoir trop chaud. Mais ce n'était pas un geste commercial, en fait. Hinaë était réellement contente de sa trouvaille, ce qu'elle montrait par un sourire plein de fossettes. C'était un énorme défaut pour une héritière, mais elle ne savait pas feindre ses émotions, après tout.
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Mer 23 Avr 2014 - 5:10

Des possibilités illimitées concernant le côté vestimentaire, voilà qui fit sourire légèrement Solaris qui restait parfaitement à l'écoute de la jeune Hinaë. Pourtant, la demoiselle sentit de nouveau le poids des responsabilités sur les épaules lorsqu'elle entendit le nom « Aanka'Leî ». Bien que préparée à se lier à un homme qu'elle ne connaissait guère afin de rester maître de sa situation, elle se demandait tout de même si tout se passerait bien. Certes, la jeune femme qui se trouvait devant ses yeux d'or la confortait dans le bon sens, mais elle ne voulait pas se sentir apaiser de suite... Pas avant d'avoir vraiment vu le visage de celui qui allait partager sa vie.

Ainsi, elle resta un moment silencieuse, puis, se concentra de nouveau sur la conversation lorsqu'elle entendit la Maîtresse des lieux mentionner sa garde de robe. A nouveau, elle sourit, franchement, face à tant d'humour, et se laissa porter par la bonne ambiance, oubliant alors ses pensées trop profondes.

Nouvel essayage , nouvelle demande d'avis, Solaris ne savait même plus quoi dire face à tant d'inventivité... Tout était parfait, et si beau aussi. Jamais elle n'aurait pensé qu'une telle création pouvait exister. A croire qu'elles étaient uniques et voyaient toutes le jour ans l'esprit aiguisé d'Hinaë.

« Je... cette couleur est vraiment sublime, je n'en ai jamais vu d'aussi belles. »

Fixant le tissu des yeux, la demoiselle se demandait bien comment on pouvait obtenir une telle couleur. Malheureusement, le temps était passé bien vite à l'intérieur de la boutique, et elle doutait regagner le domaine familiale à temps si jamais elle se risquait à poser des questions. De ce fait, elle posa son regard sur le sourire radieux de la Créatrice pour lui faire part de ses pensées.

« Tout est parfait... Je crois qu'il n'y a rien à redire... »

A nouveau un sourire franc étira les lèvres fines de Solaris, puis après un regard vers sa domestique, elle comprit que la rencontre n'allait pas tarder à prendre fin.

« Je n'ai pas vu le temps passer je crois... La prochaine fois, je prendrais la journée entière pour parler avec vous, j'ai tant de questions en tête... »

Sur un ton similaire à celui qu'Hinaë avait employé, la demoiselle laissa échapper un petit rire charmant. C'était bien la première fois qu'elle se montrait aussi... détendue. Disparue l'observatrice qui réfléchissait sans cesse, elle se laissait aller, portée par la bonne humeur de cette jeune fille qui n'avait rien à voir avec les autres cultivatrices, la Desnolancès se découvrait une toute nouvelle facette. Et cela était vraiment une bonne chose.

Le cœur léger, elle se sentait tellement bien... Si bien qu'elle n'osait même pas dire clairement qu'elle allait partir de peur de voir le sourire de sa future cousine disparaître. Ainsi, elle finit par glisser une nouvelle phrase, en gardant cette joie étrange qui lui donnait l'impression de vivre dans une bulle de coton.

« Je vais vous laisser travailler, même si j'aurais bien aimé voir ça... Mais je ne veux pas vous monopoliser plus longtemps... »

Ce n'était pas une séparation définitive, bien au contraire... Ce n'était que la toute première rencontre avec Hinaë Aanka'Leï, la première d'une longue liste.







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Cultivateur

On m'appelle Hinaë Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar ● Famille Aanka'Leï
MON AGE : 18 étés.
Féminin
MESSAGES : 94
AGE : 26
INSCRIT LE : 30/11/2013
PSEUDO HABITUEL : Kathy
Joyaux : 325
http://www.ile-joyaux.com/t2031-hinae-aanka-lei
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Sam 19 Juil 2014 - 4:17

Il y avait peut-être à regretter le manque de critiques de la demoiselle, puisqu'à sa place, Hinaë aurait sûrement eu des millions de choses à redire sur le moindre détail, mais il y avait peut-être aussi à admirer une telle confiance, si rapide. La jeune Aanka'Leï en était ravie. Elle ne pouvait pas s'empêcher de se dire que ce serait comme avoir une soeur supplémentaire, si les choses se passaient bien avec Khéops.

Hinaë était sans doute la seule innocente au monde à accueillir l'homme brusque avec des sourires, et à en penser principalement du bien, malgré qu'elle sache qu'il était bourru. De son point de vue, ce n'était pas très grave, il était juste un vieux ronchon, comme tous les grands frères ; naïve petite chose. Elle se réjouissait donc de l'union à venir, comme d'une opportunité à la fois de le voir heureux et d'avoir une personne en plus avec qui penser avec amour une fois qu'elle aurait pris sa place dans son coeur grand comme le monde. Dans la tête d'Hinaë, c'était un peu l'utopie en permanence.

Elle ramassa les éléments choisis pour en faire une petite pile nette et distincte, afin de pouvoir se mettre au travail dés que possible – elle allait faire de son mieux, définitivement, et Solaris serait absolument radieuse, elle se le promettait.

« Bien sûr, je comprends, votre journée doit être un peu chargée. »

Son petit rangement accompli, elle s'approcha de Solaris pour prendre ses mains entre les siennes, avec chaleur et un énième sourire ravi.

« Je suis vraiment contente d'avoir pu vous rencontrer de manière plus informelle. J'espère que vous aurez l'occasion de repasser par ici, vraiment, vous êtes la bienvenue quand vous le souhaitez ! Je pense que votre robe devrait être prête d'ici.... Trois jours ? Si vous pouvez vous déplacer, vous pouvez venir faire les ajustements. »

C'était l'heure d'une séparation qui ne durerait sans doute pas longtemps. Bientôt, elles vivraient sur le même domaine, et il y avait fort à parier que leurs enfants grandiraient ensemble, et que... Le coeur tout gonflé d'espoir et de bonheur, Hinaë resta un moment à la porte de la boutique à regarder partir Solaris Desnolancès après lui avoir souhaité bon voyage, en ayant hâte que ce nom de famille change pour de bon ; ses visions d'avenir étaient remplies de fleurs, de rires, et de bien d'autres choses qui n'auraient dû se trouver que dans les livres pour enfants.
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   - Dim 20 Juil 2014 - 7:20

Emportée par la bonne humeur d'Hinäe Aanka'leï, Solaris n'avait pas vu le temps passé, et n'avait pas du tout eu le temps de réfléchir à son mariage à venir. Ainsi, ce fut plus confiante en l'avenir mais surtout ravie d'avoir fait une très belle rencontre qu'elle quitta l'étage après avoir discuté une dernière fois avec la créatrice à l'aura si rassurante. La robe serait prête dans trois jours... Trois jours et les deux femmes allaient se revoir pour faire davantage connaissance, et qui sait... peut être en apprendrait-elle un peu plus sur la vie que menait sa nouvelle famille ?

Plus légère, mais aussi bercée par une bonne humeur nouvelle, la demoiselle avait saisi une dernière fois les mains si doués de la jeune femme pour un aurevoir tout en lâchant une dernière phrase en souriant franchement.

"Ce fut un réel plaisir de vous rencontrer, j'ai hâte de voir votre création, et d'en apprendre encore plus sur votre métier Hinaë... Et puis... Peut être qu'un jour vous m'apprendrez... "

Découvrir de nouvelles choses, voilà qui donnait envie à Solaris d'avancer... Jamais encore elle n'avait vu les Aanka'leï comme une famille aux milles secrets... Et pourtant c'était le cas... Depuis des années ils dominaient le marché du textile... Mais ce n'était pas tout... Au final, elle voyait en son mariage une belle opportunité pour enrichir ses connaissances... Et pour le coup, cela lui faisait oublier l'angoisse de se voir unie à un parfait inconnu.







Solaris Aanka'Leï

 



On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Des tissus aux mille couleurs   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum