AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


« La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »

avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Jeu 19 Déc 2013 - 15:36


❝ La douleur persiste pour qui n'a pas d'espoir ❞

Jörd, Skye, Chilali, Jens


Cela ferait bientôt sept jours que le groupe de miliciens avait quitté la base principale et s'était aventuré dans l'enceinte de la muraille.

Arrivé devant l'ouverture de cette dernière, Jens ne put s'empêcher de penser que l'expédition qu'il avait menée plus tôt n'avait eu aucun rôle dans la découverte de ce passage. D'ailleurs, concernant ladite expédition, c'était comme si elle n'avait jamais eu lieu, les supérieurs étant bien trop occupés à s'inquiéter de la gloire que leurs hommes leur rapporteraient. Ceux dont il avait envié les grades il y avait encore peu de temps lui semblaient à présent inutiles et bien trop lents pour obtenir des résultats concrets. À présent cette ambition de grimper les échelons avait été balayée par de nombreux doutes qu'il ne parvenait pas à chasser de son esprit.

Le petit groupe se composait de huit autres miliciens sous ses ordres, ainsi que de son invitée de marque : Jörd. Elle et lui avaient conclu un marché. La boréalienne devait lui permettre de retrouver la trace du soldat Lewis, et en échange... Il ne lui avait rien promis mais seulement laissé l'espoir de la libérer une fois qu'il aurait obtenu satisfaction.
Jens n'était pas dupe, si l'autochtone avait accepté cette "alliance", c'est qu'elle devait avoir quelque-chose en tête pour la suite des événements, ce pourquoi il avait préféré s'entourer de soldats expérimentés. Quatre en tête de cortège et les quatre autres en queue, Jörd était sous bonne surveillance et se trouvait les mains liées dans le dos et les pieds lestés pour parer à toute envie de fuite. Jens, lui, tenait la chaîne accrochée à ses menottes et caressait régulièrement la crosse de son blaster. Si elle fuyait, il n'aurait d'autre choix que d'utiliser les grands moyens pour la stopper.

Le temps grisonnant et le paysage blanc s'étendant à perte de vue ressemblaient à ceux qu'ils avaient pu observer la veille, la neige qu'ils foulaient s'écrasaient comme celle qu'ils avaient foulée l'avant veille, ce brouillard épais les déroutait comme il l'avait fait depuis leur départ. Les épais nuages rendait impossible l'orientation par les astres et il fallait s'en remettre à leur guide qui avait tout à gagner à les perdre.
L'exaspération commençait à se faire sentir dans les rangs et, tandis que le soleil commençait doucement à descendre, tous n'attendaient que de monter le camp et de se réchauffer autour d'un feu en espérant que leur officier retrouverait la raison et déciderait de rebrousser chemin.



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Sam 21 Déc 2013 - 10:59

Voici arrivé l'instant tant attendu. Son geôlier avait enfin monté son expédition. Jörd allait enfin rentrer chez elle, du moins si tout se passait bien. En tout cas, Jens avait pris toutes les précautions nécessaire pour qu'elle ne s'enfuit pas. Les poids attachés à ses pieds ne l'aidait guère à marcher dans la neige néanmoins cela ne lui ôta pas l'envie de les perdre dans l'immensité blanche. Le climat était avec elle, lui apportant le brouillard adéquat pour désorienter les étrangers. Alors elle ne se priva pas de les faire tourner en rond, les rapprochant de Pleyrion pour mieux les en éloigner le jour suivant. Elle s'engagea même sur les contreforts de la Chaine d'Adiem, leur faisant goûter les joies des risques montagneux. Si elle n'avait pas les mains liées dans le dos, Jörd aurait usé de l'ithylium pour se débarrasser de ses gardiens. Mais le cliquètement de la chaine tenue par Jens lui rappelait son impuissance.

De nouveau, elle les avait fait tourner en rond, sans repasser par des zones connues pour éviter de se faire suspecter bien entendu. La lumière déclinant, l'erfeydienne décida qu'il était temps de s'arrêter. Il n'y avait pas que le climat dont il fallait se méfier mais également de la faune de l'île. Et vu la météo, qu'une tempête survienne ne l'étonnerait guère. Les étrangers n'étaient pas habitués à sa région et cela se ressentait sur leur humeur, ce qui ravissait Jörd. Elle stoppa sa marche.

- Soir... Arrêt... dit-elle en se retournant vers Jens.

Ne plus bouger lui fit prendre conscience de la fatigue qui gagnait ses jambes. Elle lui lança un regard entendu en faisant bouger ses mains, elle voulait qu'il la laisse se dégourdir les bras. Rien que de les avoir devant elle lui permettrait plus de chose. Vu qu'elle s'était tenue tranquille les jours précédent, la guerrière espérait qu'ils relâcheraient leur vigilance et si c'était le cas, Jens risquait de passer une mauvaise nuit.  

- Là-bas, camp... dit-elle en montrant d'un signe de tête une caverne dont l'entrée était à peine visible.

Elle connaissait le site pour y voir déjà séjourner lors d'un voyage. Il enverrait certainement des éclaireurs pour s'assurer qu'elle ne les envoyait pas dans un piège. Qu'il fasse comme il voulait cela ne dérangeait pas la jeune femme. Elle attendrait qu'ils installent le camp pour s'asseoir à proximité du feu.



Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Lun 23 Déc 2013 - 14:37


❝ La douleur persiste pour qui n'a pas d'espoir ❞

Jörd, Skye, Chilali, Jens

Ce froid qui s'engouffrait entre le tissu et sa peau rappelait aux souvenirs de Jens cette excursion qu'il menait encore quelques jours plus tôt, pendant laquelle il avait commencé à regretter d'avoir malencontreusement échoué sur cette fichue terre blanche.

- Halte !

L'officier venait d'ordonner à ses hommes de cesser leur marche lorsque Jörd s'était arrêtée, semblant vouloir communiquer. Avant de s'entêter à la faire avancer il préférait entendre ce qu'elle avait à dire.
Sa proposition de monter un camp parut une idée judicieuse aux yeux de Jens. Le soleil tomberait bien assez vite pour les mettre en danger s'ils tentaient d'avancer encore. En signe d'approbation il hocha la tête mais claqua de la langue lorsqu'elle sembla demander à ce qu'on lui libère les mains.

- Comprends-moi, je n'ai aucune garantie que tu ne cherches pas à nous flouer, je ne vais pas m'amuser à parier sur tes bons sentiments.

Ignorant les regards interrogateurs de ses hommes alors qu'il parlait à une femme qui ne le comprenait pas, il porta son regard vers l'endroit qu'elle avait désigné comme étant propice au repos. Après quelques secondes d'observation, il hocha de nouveau la tête et désigna deux miliciens qui se dirigèrent en direction de la caverne. Quelques minutes plus tard ils revinrent, garantissant que l'endroit était sans danger.

Le camp y fut dressé et un feu allumé. Assis devant celui-ci, Jens terminait d'attacher la chaîne qui le liait à la boréalienne autour de sa taille. Autour d'eux étaient posés différents sacs et quelques épaisses couvertures qui feraient office de matelas pour la courte nuit qu'ils s'apprêtaient à passer dans cet abri.
Le matroscien ordonna à six de ses huit hommes de patrouiller aux alentours. Bien que l'environnement ait eu l'air calme en cet instant, cette méfiance constante que l'on instillait dans les esprits de chaque milicien les poussaient à toujours s'assurer de leur sécurité.
Une fois le gros de la troupe parti, l'officier se tourna vers sa captive.

- Arriver ? Quand ?



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 31 Déc 2013 - 4:55

Il se montrait prudent, refusant de libérer les mains de sa captive. Jörd poussa un soupir de déception, ce n'était pas ce soir-là qu'elle pourrait jouer des mains. Le camp  fut rapidement dressé après que les étrangers aient vérifié la zone. L'erfeydienne s'installa assez près du feu, car bien qu'elle ne subisse pas le froid comme ses camarades de route, elle aimait tout de même profiter de la chaleur d'un bon foyer. Elle s'installa de manière à soulager ses bras. Suite à la question de son geôlier, Jörd fit mine de réfléchir quelques instants.

- Hum... Presque deux jours...

En fait tout dépendrait si elle les menait par le chemin le plus direct ou non. Le climat était tellement particulier sur l'île que cela contribuait au manque de repère pour les non-natifs. D'autant qu'elle n'avait pas l'intention de les faire entrer comme cela dans le village, Jens devrait s'en remettre à elle pour qu'elle prenne contact au préalable avec le chef de village. D'ailleurs, depuis qu'elle se trouvait entre leurs mains, Jörd n'avait pas encore abordé le sujet de l'origine de ces envahisseurs. Alors elle se décida à poser la question.

- Vous, d'où venir ? Pourquoi venir sur île ?

Outre les brides de connaissances linguistiques qu'elle récoltait en leur présence, en apprendre plus sur eux était toujours utile et les chefs de faction seraient certainement intéressés par les détails qu'elle pourrait rapporter. Après tout dépendait du bon vouloir de son interlocuteur.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Jeu 9 Jan 2014 - 3:59

Spoiler:
 


Skye avait les mains ensanglantées. Du revers de l'une d'elle, elle s'essuya le front, perlant de sueur. Une tâche rougeâtre s'incrusta sur le sommet de son crâne. Le gout métallique du sang la faisait grincer des dents mais la promesse d'un bon repas était plus forte que tout.
Les deux femmes avaient dressés un camp à quelques jours de marches de Pleyrion. Alors qu'elles vaquaient chacune de leur coté, un chevrin était entré dans leur campement, l'air hagard. Ni une ni deux, Chil avait laissé courir sa "magie" pour immobiliser l'animal. Pendant ce temps, la milicienne en avait profité pour s'approcher de lui et lui trancher la gorge.
Sans ce concerter, les deux jeunes femmes avaient réussit à avoir un belle proie pour le petit déjeuner.

Assise sur un tronc d'arbre coupé, Skye s'occupait désormais d'allumer un feu, une pierre à fusil dans une main. En face d'elle, l'erfeydienne dépeçait l'animal, retirant foie et intestin d'un coté.
Une fois le feu allumé, Skye tailla quelques bâtons en pointe et les donna à Chil qui embrocha des bouts de viandes avec.

L'estomac de la matroscienne grogna soudain bruyamment et toutes deux échangèrent un sourire.
Depuis leur départ de Pleyrion, l'atmosphère avait été plus légère et convivial et les deux jeunes femmes s'autorisaient même des instants de plaisanterie. L'angoisse de ne pas savoir ce que serait le lendemain persistait toujours, mais l'attente était devenu plus insouciante et agréable.

" Odeur bonne ! Terminé, venir manger Chil."

La rouquine tendit une broche vers Chil, puis elle en prit une pour elle aussi, s'installa plus confortablement et croqua à pleine dent dans cette viande tendre et nourrissante.



avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Lun 13 Jan 2014 - 15:59

HRP:
 

« Merci ! » répondit-elle en saisissant la brochette, et son sourire était visible au coin plissés de ses yeux.
Tandis qu'elle dégustait avidement la viande grillée, Chil ne pouvait empêcher ce sourire de refleurir entre chaque bouchée glissée sous son masque. Skye s'était si bien adaptée que leurs gestes se complétaient d'eux-même et le plaisir de la jeune Erfeydienne était manifeste. En fait de connivence, cela avait presque des accents de complicité.
Lorsqu'elles furent repues, Chil donna d'autre morceaux de viandes à Skye afin que celle-ci les enveloppe dans un tissus et les glisse dans le filet de Gara. Ainsi tenus au froid, le chevrin conserverait toute sa saveur au moment de la cuisson. De son côté, Chil s'appliqua à récupérer les boyaux et tendons qui font d'excellentes poches et cordelette ; puis elle mit soigneusement de côté les petits os - pour les outils - et les cartilages, très pratiques pour les menues réparations. Au Erfeydes, rien ne se pert. On apprend très jeune à profiter de tout ce que la nature offre aux hommes.

Une fois leurs tâches terminées et le feu noyé de neige, elles se remirent en route.
Elles avançaient lentement, prenaient leur temps. Chil ménageait Skye, certes, mais elle profitait également de ce rythme de croisière. Elle avait tout loisir d'observer les alentours et de poursuivre son enseignement auprès de la Matroscienne. Elle lui montrait, par exemple, comment reconnaître le courant des vents sur les colline et la plaine, comment déchiffrer les empreintes d'un duniig ou à quel moment il est nécessaire de s'abriter. Forte des leçons qu'elle donnait à nouveau à la jeune femme, Chil se montrait aussi plus raisonnable dans ses choix. Elle dont l'entêtement les avait plongé dans la tempête quelques mois plus tôt, retrouvait sagesse et pondération dans les conseils qu'elle prodiguait à son élève.

En milieu de journée, elle attaquèrent le flan d'un colline. Le soleil était haut et chaud. Le vent était tombé et la vue sur la plaine était imprenable. Elles cheminèrent ainsi en échangeant leçons et mots nouveaux, leur enthousiasme presque palpable.
Alors qu'elle baissait le nez afin d'évaluer le chemin à prendre, elle aperçut quelques chose qui la fit s'arrêter net. Skye, juste derrière, faillit la percuter. Chil se baissa, entraînant la jeune femme avec elle d'une pression sur le bras.
« Regarde... »
Elle écarta doucement la poudreuse qui révéla des pétales blancs ourlés de violet.
« Une svenga. C'est une chance, elles sont très difficiles à trouver. Pour un peu, je l'aurais écrasée et on ne l'aurait même pas remarqué. »
Elle dégage la neige sur les côtés de la plante afin que Skye la voit bien.
« Tu vois ces pistils ? Ils sont très utiles aux guérisseurs ; pour stopper un saignement ou une hémorragie interne. Je ne sais pas les préparer mais Alenoä s'en est servie quand on est arrivées à Pleyrion. Le tubercule, là » (elle souleva les feuilles tout en parlant), « on peut le manger. Ce n'est pas très bon », ajoutat-elle en fronçant le nez, « mais c'est très nourrissant. On en met dans certains plats. »
Elle resta songeuse un instant. Elle se rappelait immanquablement, à chaque svenga découverte ou chaque ragoût qui en contenait, comment cette plante lui avait sauvé la vie dans le labyrinthe. Une si petite plante, si fade et presque invisible, sans laquelle elle ne serait peut-être plus de ce monde aujourd'hui. Elle laissa retomber les pétales et en caressa un d'un doigt léger.
« On dit que les pétales protègent les femmes enceintes et leurs bébés. Il y en a souvent autour des maisons lorsqu'un enfant est à naître. »
Elle replaça la neige autour de la fleur et se releva doucement.
« On n'en a pas besoin, je la laisse là. Et puis... » (Elle fit un clin d'œil à Skye et poursuivit en riant) « je ne vais pas t'imposer d'y goûter, tu ne manques vraiment rien ! »
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mer 22 Jan 2014 - 9:37

Spoiler:
 


❝ La douleur persiste pour qui n'a pas d'espoir ❞

Jörd, Skye, Chilali, Jens

Jens exprima un long soupir à la réponse de Jörd. Deux jours de plus à patauger dans la neige s'ils étaient chanceux. Plus si le climat en décidait autrement, et peut-être jamais si si leur guide en décidait ainsi.
L'officier avait beau avoir régulièrement mis sa patience à l'épreuve, il la sentait se dégrader à chaque jour de plus passé en terre boréale. Deux jours, ce serait donc ce qu'il donnerait à l'autochtone pour trouver les siens. Passé ce délai, il se montrerait bien moins sympathique.

Il haussa les épaules à sa questions. Elle était en droit de savoir quelles étaient les intentions des matrosciens, il l'aurait avoué volontiers. Mais jamais il n'aurait su lui exposer la situation en se faisant clairement comprendre.

- Chef. Il pointa son doigt en l'air, souhaitant faire comprendre une référence à un grade supérieur, notion qui devait être bien loin des traditions barbares de la boréalienne. Sa main se posa ensuite sur son torse pour se désigner lui-même. Suivre.

Son ton désabusé trahissait presque un semblant de détachement vis-à-vis des ambitions miliciennes, trop matérialistes à ses yeux. S'il avait eu l'ambition de gravir les échelons, c'était pour protéger la belle Matroos d'individus malveillants et non pas pour servir les intérêts de quelques Marchands et Politiciens.

Jens s'assit à quelques mètres de sa captive. Devant eux, les deux soldats restants s'occupaient à monter une tente dans laquelle tous dormiraient à l'abri des courants d'air. Tant de précautions qui devaient bien faire rire la résidente permanente de ces terres songea-t-il en posant son regard sur cette dernière.

- Tu as faim ?

Spoiler:
 



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Sam 25 Jan 2014 - 9:11

Avoir connaissance des jours de voyage restants ne sembla pas réjouir Jens. Cela fit jubiler Jörd intérieurement qui prit garde à cacher soigneusement cette joie pour qu'il ne remarque pas qu'elle les baladait depuis le début. Quand il commença à répondre aux questions de l'erfeydienne, cette dernière ne fut pas certainement d'avoir compris. Le voir lever la main en l'air l'orienta vers une déité, car pour faire référence au Gardien il n'était pas rare de pointer le sommet des glaciers. Par contre elle saisit le mot "suivre". Se creusant un peu les méninges, la prisonnière en déduit qu'il avait suivi quelqu'un ou un ordre divin. En tout cas, il n'avait pas l'air très content d'être là. En soit les états d'âme de son geôlier lui importait peu, à moins que cela le fasse rentrer chez lui plus rapidement.

Le chef de la compagnie vint s'asseoir à côté d'elle tandis que les deux soldats montaient la tente. Au moins, ils n'auront pas froid tous ensemble bien que Jörd soit habituée aux températures hivernales et ne craignait pas de dormir à la belle étoile. Puis il parla de nouveau, un peu vite au goût de la guerrière qui ne comprit que le dernier mot. En même temps, ce devait être le premier qu'elle avait appris dans cette nouvelle langue.

- Oui, répondit-elle sur un ton laissant entendre que c'était une évidence. Quoi manger?

Ficeler comme elle l'était, ce n'était pas elle qui irait chasser, d'autant que Jens ne la laissera jamais circuler seule. Et être accompagné par des novices de ces terres n'était pas gage de réussite pour une chasse. Mais des vivres avaient été préparés pour cette excursion donc Jörd ne se faisait pas trop de soucis. Sauf peut-être pour la cuisson, s'il y en avait une.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Lun 27 Jan 2014 - 5:01

Skye était essoufflée. Elle grimaçait à chaque pas et s’épuisait beaucoup trop vite. Régulièrement, Chil ordonnait des pauses même si cette dernière était en pleine forme. L’inquiétude que la milicienne pouvait lire dans ses yeux lui donner du baume au cœur. Qui aurait cru qu’elle puisse se lier d’amitié avec une femme de ce peuple ?

A Matroos, Skye avait toujours été un peu du genre solitaire. Elle sortait et avait des amis, mais principalement des miliciens. Les matrosciennes de son entourage étaient bien trop portés sur les potins et autres soirées importantes de la capitale. Mais ici, sur cette île blanche, les femmes étaient aussi fortes que les hommes et une certaine égalité entre les sexes régnait. Une égalité qui faisait rêver la jeune femme. Skye avait déjà 26 ans et à son âge, elle était déjà considérée comme un cas désespéré. Certes, elle avait noué une relation plutôt ambiguë avec son ancien partenaire milicien mais le mariage avait toujours été une hantise pour elle.

Plongée dans ses réflexions, elle ne vit pas Chil s’arrêter brusquement et manqua de lui rentrer dedans. Elle s’arrêta à un cheveu derrière elle avec un léger soupir de soulagement. Elle laissa néanmoins s’échapper un beau « Eeeet merdeeee » au passage. Son acolyte était assis devant une plante et se lança dans un grand discours. Perplexe, skye n’en saisit pas tout le concept mais compris les grandes lignes. Cela faisait environ 4 mois que la rouquine était arrivée sur l’île, elle avait pu grandement améliorer sa compréhension de la langue… malheureusement, Skye n’avait jamais été très douée en langue.

« Svenga » répéta-t-elle plusieurs fois pour bien inscrire cette plante dans son esprit. « Sveen-ga … ga ». Fière d’elle, Skye se releva et fit un grand sourire à Chil. Elle tenta un début de phrase d’humour : « Si moi mourir… » Mais elle s’interrompit subitement en levant la tête.

Chil lança un regard perplexe à Skye et ouvrit la bouche, mais la matroscienne lui fit signe de se taire. Au loin, un drôle de bruit se fit entendre. Suivit d’un autre sur le flanc ouest. Un bruit que Skye connaissait trop bien. A en juger par la tête de Chil, cette dernière avait dû saisir ce qui n’allait pas non plus.

Les miliciens utilisaient toujours des bruits d’animaux pour se repérer. Mais cette fois ci, entendre le doux sifflet d’un butineur était plus qu’inhabituel.
La nuit était tombée autour des deux jeunes femmes et les sifflements se rapprochaient dangereusement. Même Skye qui était une matroscienne sentait monter l’angoisse en elle….
Hors jeu:
 




avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 28 Jan 2014 - 13:53

C'était un son étrange, jamais entendu, et Chil ne comprit pas tout de suite ce qu'il signifiait. Elle vit Skye se raidir et à mesure que les cris approchaient, le jour se fit dans son esprit. Des envahisseurs ! Elle n'eut pas le temps de s'interroger sur la pertinence de ce terme que déjà, un éclat de voix résonnait.
Loin au-dessus, il y avait une falaise abrupte. La chaîne d'Adiem était imposante et surplombait depuis quelques jours les deux jeunes femmes. Le son venait de là : des hommes, assurément, encore cachés par le relief et qui n'avaient pas l'habitude de l'écho renvoyé par la pierre millénaire.
« Viens ! » pressa-t-elle.
Elle saisit Skye par le bras et l'aida à gravir les derniers mètres qui les séparaient d'un bosquet. Elle avait conscience de la fatigue de son amie mais elles devaient se mettre à couvert. C'est seulement lorsqu'elles se retrouvèrent sous les frondaisons baignées de crépuscule qu'elle réalisa l'énormité de ce qui se passait. Son regard plongea dans celui de Skye et son cœur livra un étrange combat dans sa poitrine.
Comment réagit-on face à des gens qui sont à la fois l'ennemi et les pairs d'une amie ?

Et brusquement, ils furent là. Sûre qu'il n'avaient pas manqué leurs silhouettes se découpant sur le ciel encore teinté de ce début de nuit, elle cessa là toute réflexion et dans un réflexe depuis longtemps acquis, projeta son ithylium. Il s'évapora en fines particules, formant un brouillard ténu mais glacé. Chil avait l'avantage du terrain mais Skye n'était pas en état de courir et les autres étaient au moins trois.
Elle jeta une nouvelle goutte de sang bleu dans la bataille.

HRP:
 
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 28 Jan 2014 - 14:57

Le cœur de Skye battait si violemment qu’elle était déjà essoufflée. Elle savait qui approchait. Des matrosciens. Des miliciens. Son peuple. Alors, pourquoi avait-elle si peur ? Chaque jour, elle avait espérait que cet instant arriverait et désormais, elle ne se sentait pas prête, elle avait juste envie qu’il reparte. La culpabilité et la honte plongèrent son corps dans un état de stupeur.

Pendant ce temps, Chil se préparait au combat déjà. Sorti de nulle part, un brouillard aveuglant entoura les deux jeunes femmes. Par expérience, Skye savait que les miliciens resteraient groupés par groupe de deux au moins, chacun surveillant les arrières des autres.

La rouquine lança un regard à Chil. Cette dernière était prête à riposter à la moindre alerte. Pendant ce temps, Skye était assise par terre, ne sachant que faire. Sa chance était là. Juste là devant elle. Enfin, elle pourrait rentrer chez elle et en plus de ça, elle monterait en grade et aurait une médaille. Elle ferait la fierté de sa famille, et de son pays. Il lui suffisait juste de se lever et d’aller à la rencontre des miliciens.

Mais Chil n’était pas en sécurité avec elle. Un terrible dilemme se jouait dans l’esprit de Skye. D’un autre côté, cette dernière était sûre de pouvoir faire libérer Chil en demandant une faveur.

Oui c’était cela, elle allait gérer la situation.

Alors, la jeune femme se leva et s’avança dans la brume tout doucement. Elle sentit le regard étonnée de Chil sur elle mais décida de ne pas y prêter attention. Enfin, elle s’écria dans la brûme :

« SOLDAT LEWIS. NE TIREZ PAS JE SUIS MATROSCIENNE. SOLDAT SKYE LEWIS, SPÉCIALISTE EXPLOSIF. FAITES PAS LES CONS, NE TIREZ PAS JE SUIS PAS ARMÉE. »

Puis, elle se tourna vers Chil et murmura rapidement :

« confiance dans moi, moi sortirai toi d’ici ! »

HRP:
 



avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Jeu 30 Jan 2014 - 11:01

Le brouillard disparut aussitôt. Chil se résignait devant son amie.
Elle hocha la tête en direction de Skye. Je te fais confiance, semblait-elle dire.
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Jeu 30 Jan 2014 - 11:41

Sans cérémonie, Jens s'empara d'un sac de vivres et tendit un morceau de pain à Jörd avant de verser une bouillie aux ingrédients approximatifs dans la casserole posée sur le feu. Le repas serait le même que celui de la veille, de l'avant veille et de toutes les autres depuis leur départ de la base puisqu'ils n'avaient pas eu l'occasion de s'arrêter prendre le temps de trouver un gibier digne de ce nom.

~~~~~~

Les six miliciens envoyés en patrouille par l'officier s'étaient scindés en trois groupes de deux et communiquaient à distance en émettant des bruits d'animaux du littoral. Certes, le butineur ne semblait pas avoir fait son nid sous ce climat, mais son chant était déjà plus discret que des cris humains...

Deux d'entre eux faisaient à présent face aux jeunes femmes tandis que les quatre autres, en arrière, ne leur laissaient aucune occasion de battre en retraite, le vrombissement de leurs fusils à ithylium sonnant comme une menace.
Le matroscien parfait émis par la femme aux cheveux de feu étonna le groupe qui leva instantanément les canons de ses armes. Le soldat Lewis ? Vama était de leur côté !

Quoiqu'elle ait pu leur dire à propos de l'autochtone qui l'accompagnait, la prudence était de mise et elle fut rapidement menottée et mise au même régime que sa compatriote. Écourtant leur patrouille, ils reprirent le chemin vers le campement.

~~~~~~

Voyant ses hommes revenir aussi tôt, Jens se leva brusquement, inquiet. Confiant la chaîne qui le liait à sa captive à l'un des soldats restés avec lui, il s'empressa de rejoindre la troupe de retour avec un butin inespéré.

- Où est-elle ?

Le milicien lui indiqua la tente dont l'entrée était gardée par deux autres recrues. Ordonnant que l'on enchaîne la nouvelle prisonnière aux côtés de Jörd, il souleva le pan de tissu qui le séparait de Lewis. Un long moment s'écoula sans qu'il n'émette un son et pendant lequel il observa ce qui ressemblait pour lui à une vision. Skye Lewis était difficilement discernable derrière ces peaux de bêtes et ces cheveux raccourcis qui revenaient sur son visage. Le regard d'acier de Jens s'arrêta finalement dans celui de la jeune femme.

- Soldat Lewis... L'officier se voulait formel tandis que l'homme parvenait difficilement à cacher son soulagement. Je suis... Rassuré de vous savoir en vie. Je ferai part de votre retour aux supérieurs, je suis persuadé qu'ils prendront votre situation en considération et qu'ils sauront vous attribuer le grade que vous méritez.

L'Errandais n'avait jamais aimé exprimer de quelconques sentiments qui auraient pu faire apparaître un semblant de faiblesse chez lui. Il dissimulait alors tout ceci derrières des formalités souvent ennuyeuses et redondantes qui le faisaient paraître plus froid et frigide qu'autre chose.

- Êtes-vous en état de me faire votre rapport ou souhaitez-vous un temps de repos ?



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Ven 31 Jan 2014 - 11:17

Tout se déroula trop vite. En deux trois mouvements, Skye se retrouva dans un camp matroscien. Le soulagement qui se lisait sur les visages des miliciens la laissait perplexe. Elle était heureuse de ne pas avoir été oublié mais il s’était déroulé trop de choses ces derniers mois. La Skye Lewis d’antan avait bien changé désormais…

Lorsqu’ils entrèrent dans le camp de fortune du Capitaine, Skye et Chil furent séparées. La rouquine eut un mouvement de résistance et déclara :

« Ne lui faites pas de mal ! Ne la traitez pas mal ou je vous jure que je vous allez regretter d’être en vie. »

Elle lut dans le regard de Chil de l’incompréhension et un peu de peur. Elle essaya de la rassurer en lui criant quelques mots tandis qu’elle s’éloignait :

« Ne t’inquiètes pas ! Je protège après toi ! »

Enfin, la jeune milicienne se retrouva dans une tente – la plus spacieuse. Elle arqua un sourcil interrogateur puis un homme déboula de la tente.

Le cœur de Skye manqua un battement. Elle n’aurait su dire si c’était un soulagement de savoir que l’officier Jens était toujours à sa recherche, ou de la colère de l’avoir abandonné. Ces quelques mois loin de toute civilisation l’avait complétement changé et lorsque Jens prit la parole, elle tapota nerveusement son poing contre son manteau.

Un rapport ? Il exigeait un rapport ? Déjà maintenant ? Sans s’excuser ? Sans s’inquiéter de ce qui lui était arrivé ? Sans faire preuve d’humanisme avant ?

S’en était trop. Trop pour une jeune femme qui avait vécu loin des siens trop longtemps. Pour une jeune femme qui avait appris à côtoyer un autre peuple et qui avait lié une amitié avec une étrangère.

D’un pas rapide, Skye s’avança vers l’Officier et ne put retenir son poing. Il vint s’écraser en plein milieu de la figure du Capitaine qui chancela sous la surprise. Aussitôt, les autres miliciens vinrent attraper la matroscienne par le bras pour la faire reculer. Mais faute d’avoir ses mains de libres, elle avait toujours sa voix :

« VOUS VOUS FOUTEZ DE MA GUEULE … CAPITAINE ? ! Vous m’avez laissé ici, pour morte pendant des mois ! Je ne sais même plus quel jour nous sommes ou ce qu’il se passe dans votre monde ! DES MOIS BORDEL DE MERDE ! Et vous osez me demander un rapport ? VOUS OSEZ ?! Vous venez me récupérer et vous attendez quoi ? Que je sois heureuse d’être sauvée ?! Que croyez-vous qu’il s’est passé durant votre absence ? Où avez-vous mis Chil ? La fille qui était avec moi ! »

La force de ses émotions raviva sa douleur et elle se pencha sur le côté en grimaçant. D’un coup d’œil rapide, elle put voir l’intérieur de la tente et tout le confort matroscien lui sauta aux yeux. Un lit de camps chauffant, une réserve de nourriture etc. Soudainement, elle trouva tout ceci inutile à ses yeux..



avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Ven 31 Jan 2014 - 14:43

Jörd eut rapidement sa réponse quant à la teneur du repas, ce serait la même chose que les derniers jours. Une moue résignée se dessina sur son visage. L'erfeydienne n'aimait pas vraiment la cuisine étrangère, heureusement elle avait eu le temps de s'y adapter au cours de sa séquestration. D'autant qu'ils finissaient par intégrer quelques éléments locaux. Persuadée que cette soirée ressemblerait aux précédentes, les attentes furent déçues de manière inespérée. Quoi de mieux que de voir revenir les patrouilleurs en compagnie de deux demoiselles ? Dont une Erfeydienne ?

La guerrière observa rapidement la rouquine qui fut emmenée dans une des tentes, suivie par un Jens agité. elle ne saisit pas toutes les paroles alors elle s'intéressa à sa compatriote. Cette dernière fut enchainée à ses côtés. De nombreuses questions se bousculaient dans l'esprit de Jörd sur les évènements survenus pendant sa captivité. Pourtant elle décida de conserver son calme et de taire son empressement

- N'aie crainte, ils ne nous ferons pas de mal tant qu'on reste tranquille.  

Jörd voulait rassurer sa camarade bien que la situation ne s'y prêtait guère. Néanmoins, elles avaient un atout en l'ithylium que les envahisseurs ne connaissaient pas encore. Elle entendait des éclats de voix venant de la tente et se demandait ce qu'il se passait là-bas.

- Que fais-tu avec Skye ?
 
Jörd avait mis un peu de temps, mais déduction faite, l'identité du duo lui semblait évidente. Même si elle ne faisait pas partie du même clan que la jeune femme, elle ne connaissait qu'une seule étrangère ayant été entre les mains des natifs de l'île, la dénommée Skye que souhaitait retrouver Jens. Alors elle voulait savoir comment leurs chemins avaient fini par se croiser. Elle s'attendait à des explications mais également à se voir interroger en retour.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Sam 1 Fév 2014 - 10:04

Le "rapport" du soldat Lewis eut un effet de surprise qui fit chanceler l'officier, ce dernier effectuant trois pas en arrière. Sans grande surprise les hommes gardant l'entrée de la tente entrèrent en trombe dans celle-ci et immobilisèrent Skye sans trop de ménagement.

Regardant sa main maculée de sang après s'être assuré que son nez n'était pas cassé, Jens se redressa et écouta sans broncher l'avalanche de reproche que la revenante lui faisait, ces mêmes reproches que lui avait faits le soldat Vaeril à ceci de différent que cette milicienne n'avait toujours pas revu sa terre natale.

- Laissez-nous seuls.
- Mais, capitaine...
- C'EST UN ORDRE  !

Les deux soldats ne réagirent pas immédiatement,  surpris de voir leur supérieur à la tranquillité légendaire perdre ainsi son sang-froid, et finirent par prendre congé sans ménagement.

Jens s'approcha alors de la milicienne rescapée et se tint droit devant elle,  ne semblant pas craindre d'autre coup de sa part. En apparence tout du moins, puisque même si ses bras se rejoignaient dans son dos,  ils se tenaient prêts à stopper une nouvelle insubordination.

- Avez-vous seulement idée des risques que j'ai pris en espérant vous retrouver ? Si je n'avais pas fait mon possible pour lancer cette expédition sous prétexte de mettre la main sur un campement  ennemi, personne ne se serait aventuré à votre recherche. Ses sourcils se froncèrent tandis qu'il laissait le temps à la milicienne de digérer ses paroles. Son statut d'officier rendait difficiles les excuses et lui-même n'avait jamais été un grand habitué des démonstrations sentimentales. Je suis heureux de vous voir saine et sauve, ajouta-t-il. Bien que visiblement sincère, il était clairement compréhensible que de tels propos lui demandaient un effort considérable. Bien, sans-doute désirez-vous vous reposer. Restez dans la tente, je vous dois bien ça. Vous pourrez venir manger quand vous le sentirez.

Sans attendre de réponse l'errandais la salua comme il se devait et tourna les talons avant de prendre la direction de la sortie.

Spoiler:
 



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 2 Fév 2014 - 7:11

Le ton monta soudainement de la part de l’officier von Schroeder et les miliciens qui tenaient fermement Skye, partirent, le dos courbé par l’obéissance. La rouquine se retrouva alors face à un Capitaine assez méconnaissable. Il n’était pas vraiment réputé pour sa modestie ou pour se remettre en question. Au fond d’elle, Skye savait que ça lu en coutait de s’expliquer et de s’excuser – même indirectement. Elle profita de cette petite victoire quelques secondes. Mais les efforts des dernières minutes l’avait grandement essoufflé et affaibli. Elle avait même l’impression que sa plaie s’était ré-ouverte. Elle sentait une douce chaleur contre son flanc gauche.

Ainsi, il ne l’avait pas abandonné et avait tout fait pour la retrouver. Une part de Skye restait septique face à cette annonce, et une autre était très touchée. Elle n’était qu’un simple soldat, sans grande, sans rien, et pas avec la meilleur discipline du monde. Et pourtant, son supérieur, son Capitaine, avait tout fait pour la retrouver.

Enfin, il mit fin à la conversation et lui proposa de rester dans sa tente.

« Je souhaiterai parler avec Chil. L’étrangère qui m’accompagnait. Je vous demande aussi de ne pas lui faire de mal. Je veux m’assurer de son état et voir comment elle est traitée…. Capitaine.»

Les bonnes vieilles habitudes reprenaient le dessus. Même si Skye était éreintée, et n’aspirait qu’à un bon repas et à un matelas bien confortable, elle ne pouvait pas rester là sans savoir ce qu’il était arrivé à son acolyte. Elle avait peur que les miliciens se vengent sur elle de leurs camarades perdus. Elle lui avait aussi promis qu’elle la protégerait. Il était temps de tenir parole.

Skye resta planter droit comme un «i »devant Jens et le défia de ne pas accéder à sa requête.



avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Sam 8 Fév 2014 - 5:13

Jens avait déjà soulevé le pan de tissu qui tenait lieu de porte lorsque la milicienne émit sa requête qui aurait pu éveiller des soupçons quant à la fidélité de la jeune femme. Un instant de silence de la part de l'officier, puis il lâcha la toile avant de se retourner et de s'approcher de nouveau du soldat Lewis. Aucune suspicion ne se lisait en lui, ni même de doute. Juste de la curiosité et une certaine envie d'imaginer tout ce que Skye avait du apprendre de ce peuple.

- Soldat Lewis... D'un coup d’œil derrière lui, il vérifie qu'aucun importun n'a passé la tête sous la tente puis reprend. Avez-vous fraternisé avec certains d'entre eux ?

Sa phrase aurait pu sonner comme un reproche, surtout de la part d'un officier que l'on avait toujours connu comme droit et loyal. Mais tout ce qui chez lui paraissait inébranlable s'était peu à peu craquelé dès lors qu'il avait fait face à ces sauvages, chose qu'il s'efforçait de dissimuler depuis. Mais dans son esprit s'amoncelait une montagne de questions sans réponses quant à la légitimité de la présence matroscienne sur ces terres. C'est pourquoi cet intérêt que la milicienne portait pour la dénommée "Chil" avait attiré son attention.

- Je n'ai pas pour habitude de maltraiter mes prisonniers, si c'est ce que vous craignez. Et toute atteinte à ces jeunes femmes fera l'objet d'une sanction. Son ton n'avait plus rien à voir avec cette élévation de voix qu'il avait eue plus tôt et avait retrouvé son calme légendaire, presque inquiétant. Une pointe de curiosité se fit néanmoins entendre dans sa dernière question. Qu'avez-vous appris à leur sujet ?



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 9 Fév 2014 - 3:14

Au début, Chil ne dit rien, se contenta de poser un regard vide sur Jörd. Elle savait que les étrangers ne lui feraient rien. Du moins voulait-elle y croire avec autant de conviction que Skye en avait mis dans sa promesse. Et vu la tournure inattendue des évènements, la confiance et l'amitié qu'elle avait placée dans la Matroscienne étaient les seules choses qui la maintenaient debout.
Une immense lassitude s'étaient emparée d'elle, aussi n'eut-elle aucun mal à cacher sa surprise lorsque l'Erfeydienne lui demanda ce qu'elle faisait avec Skye. La rumeur avait du parcourir l'île, quelques mois plus tôt, lorsque l'Oracle Teim-Cruan lui avait confié la "prisonnière" au nom du Gardien. Elle en avait eut un aperçu à Pleyrion, les premiers jours de leur longue halte. Les Kouns, faction la plus pieuse de l'île, étaient tous au courant. Pourtant, la nouvelle n'avait pas dû atteindre tout le monde.
« Elle m'a été confiée sur ordre du Gardien », répondit-elle succinctement.
Elle jeta un regard alentours avant de revenir sur la jeune femme. Elle avait elle aussi saisi des bribes de l'échange houleux qui avait opposé Skye à cet homme, peut-être le chef de l'expédition. Il était évident qu'ils se connaissaient.
« Et toi, comment t'as atterri entre leurs mains ? »
Il n'y avait pas de reproche dans sa voix mais celle-ci était sèche, tendue à l'extrême.
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 9 Fév 2014 - 9:32

Pendant quelques instants Jörd crut que sa compatriote ne répondrait pas à ses questions. Vu le regard que sa camarade lui adressa, elle en déduisit que ces derniers jours n'avaient pas été de tout repos étant donné la lassitude perceptible. Mais elle obtint une début d'explication en la mention du Gardien.Ainsi il avait confié cette étrangère aux soins d'un des autochtones ce qui amena la question des buts de la divinité erfeydienne. Quels étaient ses plans pour leur peuple?

Puis vint l'interrogation que Jörd attendait. Elle percevait une certaine tension dans la voix de son interlocutrice. Cela aurait pu froisser son ego de guerrière néanmoins elle ne s'offusqua pas.

- J'étais partie avec un groupe de ma faction pour surveiller les agissements d'un de leurs groupes d'éclaireurs, expliqua-t-elle avec un signe de tête en direction des étrangers. Nous sommes entrés en conflit et j'ai été faite prisonnière, une partie du sol s'est effondré entrainant plusieurs d'entre nous. Celui qui m'a capturée est actuellement en train de discuter avec ta prisonnière.

Pour Jörd, Skye avait encore le statut de prisonnière bien que, vu les circonstances présentes, ce fait allait changer rapidement.

- Cela fait plusieurs jours que je suis entre leurs mains, mais je me pose de sérieuses questions sur le chef de cette expédition. J'ai du mal à cerner ses intentions.

En dépit d'un semblant de compréhension linguistique, elle ne saisissait pas la subtilité de certaines paroles. Et puis, pour elle, tous les envahisseurs devaient repartir. Ce n'était pas leur terre.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 18 Fév 2014 - 5:12

Son supérieur s'approcha d'elle, à une distance un peu trop faible au gout de la jeune femme mais elle ne broncha pas. Les coups d'oeils que lança Jens autour de lui conforta Skye dans son idée. Elle savait que montrer de l’intérêt à Chil alarmerait le milicien mais elle ne pouvait se résoudre à abandonner son amie. Car oui, désormais elle était devenue son amie, et non plus son bourreau.

L'officier lui fit un léger sermon emplit de sous-entendu. Enfin, elle hésita à répondre à sa question. Devait-elle révélait se qu'elle savait ? Ou plutôt se taire et renier les siens ?
Au fond, elle choisis d'en dire un peu mais pas trop.

"Et bien...Je sais qu'ils vivent séparés en plusieurs clans un peu comme les sang-mêlés de Korrul. Ils croient e, une sorte de divinité, ils l'appellent "Le gardien", mais je n'en comprend toujours pas le sens. A la tête, il y aurait trois sortes d'élus qui pourraient communiquer avec leur dieu. Enfin, dieu n'est pas le terme exacte mais je n'ai pas encore tout compris. D'après Chil, il s'agit plus d'un ancien vivant. Enfin c'est un peu grotesque tout ça. Je pense que des fanatiques dirigent simplement le pays."

Skye s'arrêta là pour le moment. Elle avait sans nul doute donné matière à réflexion à son supérieur. Cela l'occuperait certainement pour quelques heures.

"Et de votre coté... qu'elles sont les nouvelles un peu ?"



avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 18 Fév 2014 - 13:23

Chil tiqua légèrement sur le terme de "prisonnière" mais comment expliquer à Jörd qu'il était devenu parfaitement illégitime à ses yeux ? Elle avait compris à Pleyrion qu'elle se trouvait désormais en décalage avec ses semblables. Elle aimait son île et pour rien au monde elle ne la laisserait envahir sans lever le petit doigt. Pourtant, son amitié avec Skye l'obligeait à revoir ses préjugés sur les envahisseurs. Ils n'étaient sans doute pas tous des monstres.
« J'ai du mal à cerner ses intentions. » Cette phrase tournait en boucle dans l'esprit de la jeune fille. Jörd n'avait passé que quelques jours avec les étrangers, un délais trop court pour se lier avec eux. Pourtant, si les intentions du chef étaient troubles et si Skye le connaissait, il y avait une chance pour qu'elles s'en sortent ensemble. Car si son amie tenait sa promesse, Chil ne pourrait pas partir en laissant l'Erfeydienne derrière elle. C'était contre ses principes.

« Que veux-tu dire, par-là ? Les Matrosciens n'ont-ils pas l'intention d'envahir comme on nous le serine ? »

De l'espoir. Chil misait beaucoup sur l'espoir depuis quelque temps.
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mer 19 Fév 2014 - 15:46

Muet, Jens buvait les informations que lui apportait la milicienne sans pour autant sembler pendu à ses lèvres. Et pourtant, ces nouvelles informations complétaient les quelques lignes qu'il avait pu retirer de ses conversations avec Jörd et avaient pour lui plus de valeur que les quelques renseignements que ses supérieurs tenaient à connaître. Si ces derniers ne souhaitaient qu'apprendre les points faibles de cette nouvelle civilisation, l'errandais y voyait une occasion rêvée de découvrir de nouvelles coutumes et un mode de vie jusqu'alors inconnu.

À la fin du "rapport" de Lewis, l'officier hocha silencieusement la tête, gravant chaque mot entendu dans un coin de son esprit. Ainsi donc leur force leur viendrait de ce Gardien ? Cette divinité semblait mieux se préoccuper de ses ouailles que la grande Vama qu'on lui avait toujours présentée comme bienveillante. Mais qu'avait-elle fait jusque là pour les siens ? Rien d'aussi spectaculaire que leur accorder le contrôle de forces naturelles auxquelles même ces chamanes korruliens avaient accès... Vama existait-elle seulement ?

Tant de questions pour lesquelles il n'avait aucune réponse et n'en aurait peut-être jamais, que Skye interrompit en s'inquiétant du sort de ses compatriotes. Jens resta un instant à la fixer d'un regard absent sans rien dire, se remémorant les derniers événements depuis que leurs chemins s'étaient séparés. Il revint finalement à lui-même et s'assit sur une caisse de provisions, s'apprêtant à faire le récit de ce qu'avait raté la jeune femme.

- Nous sommes revenus aussi vite que possible. commença-t-il, ne précisant pas le mal qu'il avait eu à accélérer la cadence en souhaitant la retrouver vivante. Je dirigeais un petit groupe d'éclaireurs joyelliens. Nous sommes partis vers le sud en longeant cette fichue muraille en espérant y trouver un passage et nous avons été attaqués. On a pu prendre la fuite et avons capturé... Jörd. Ces semaines passées à tenter d'en apprendre plus sur cette boréalienne lui rendait presque absurde l'idée de l'appeler "prisonnière". Nous avons finalement rejoint notre nouvelle base où on nous a appris qu'un représentant boréalien s'en était pris à un Chamane. Il fronça légèrement les sourcils et détourna un instant son regard alors qu'il songeait à l'impact que ce geste avait eu sur l'alliance Matroo-korrulienne. Reprenant contact avec les yeux de la milicienne, il reprit. Capitaine Karano a ensuite réquisitionné des hommes pour un affrontement clairement souhaité par les boréaliens. Légère pause encore une fois à l'idée que les autochtones n'avaient pas pu se battre à armes égales et avaient battu en retraite après avoir essuyé de lourdes pertes. La victoire nous est revenue.

Ses derniers mots n'étaient empreints d'aucune fierté ni d'aucune satisfaction, juste d'un semblant de lassitude que trahissait son regard. Matroos la grande relevait de l'utopie à présent qu'il en avait cerné les véritables intérêts, et la servir lui paraissait bien moins honorable s'il s'agissait de déloger un peuple entier. Se relevant et reprenant une posture plus "militaire", il dégageait toujours ce calme olympien qui faisait sa réputation mais pouvait, pour un regard connaisseur laisser deviner ses doutes quant à la situation.

- Comment vous ont-ils traitée ?

Bien qu'émise sur un ton sec, sa question reflétait une part infime de son intérêt pour la condition de Skye ces derniers mois. Les longues conversations qu'il avait pu avoir avec Jörd et le simple fait que la milicienne soit toujours en vie laissaient à penser que ce peuple de "barbares" ne l'était peut-être pas tant que ça...



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 23 Fév 2014 - 6:30

L’officier Jens resta quelques secondes pensif. Il semblait faire le tri des informations et Skye en profita pour jeter un rapide coup d’œil au camp de fortune. Un grand feu crépitait au centre du campement et quelques miliciens se réchauffaient les mains. Plusieurs tentes entouraient le feu pour le protéger du vent. La plus grande tente était sans nul doute celle du Capitaine. Tout au fond à gauche, derrière elle, Skye aperçut un attroupement de miliciens et elle en déduisit que c’était là que se trouvait Chilali. Enfin, elle reporta son attention sur le matroscien qui lui fit un résumé des derniers événements.

Ainsi donc, un Chamane était mort. Elle avait entendu quelques erfeydiens raconter que le « Gardien » avait agi pour tuer un des représentants mais sur le coup, elle n’avait pas du tout saisi le sens de ses propos. Désormais, tout était plus clair dans son esprit. Connaissant le pacifisme de Korrul, elle se demanda quel serait la réaction des korruliens face à cette insulte. Ces hommes du désert étaient très croyants et toute leur vie reposait entre les mains de ces « Chamanes ». A Matroos, de nombreuses blagues circulaient sur ces élus de Ruyn mais parmi les miliciens, beaucoup respectaient les Chamanes. Skye n’avait jamais vue leur magie à l’œuvre mais son coéquipier plusieurs fois et il avait été charmé par leurs prouesse.

Quoiqu’il en soit, Korrul devait être dans une sale position et Matroos devait sans aucun doute en profiter. La machine Matroos ne reculait devant rien pour arriver à ses fins. Les conseillers, gras et au fond de leur siège n’avaient que faire de sacrifier d’innombrable miliciens. Du moment que l’île allait ramener de nouvelles richesses à quoi bon penser à la vie des militaires ?

Ces presque 6 mois passés ici avait rendu Skye beaucoup plus sensible qu’avant. Le sort des autres était au premier plan et elle rageait de ne rien pouvoir faire pour empêcher ce combat inévitable.

La question de Jens la sortit de sa torpeur et elle déclara d’une voix légèrement hésitante :

« Huuum ce fut délicat. Les premiers jours étaient un peu rudes » tout en parlant, elle tripota nerveusement sa main gauche que l’Oracle Kataleyah avait brisé sans effort le premier jour de captivité « Je pense que le plus dur était au final le climat. Il fait un froid d’enfer et ces espèces d’oiseaux géants sont une torture. J’ai voyagé pendant des semaines à travers l’île et tous les paysages se ressemblent. Il est vraiment dur de s’y repérer mais Chil savait exactement où elle allait. Il y a un peu plus d’un mois, j’ai pu m’échapper lors d’un blizzard. Je ne sais pas si c’était une bonne idée au final. » Elle passa une main sur ses cheveux désormais court, vestige d’une nuit dans le creux d’un arbre remplit de sève. « Je me suis fait attaquer par un Skoll, sorte de gros médor féroce et je me suis réveillée quelques jours après dans un village. Pleymion. Je crois que c’était son nom. Je n’ai pas pu faire grand-chose j’ai dû rester aliter pendant des semaines et nous sommes finalement parti à cause des tensions du clan. Je crois comprendre désormais ce qu’il s’est passé. L’attaque des miliciens a dû faire des victimes parmi les habitants de ce village et toute la rancœur était portée sur moi. Enfin bref, nous sommes parti et la suite vous la connaissez donc… »

Elle reprit son souffle et planta son regard dans celui de son supérieur. Elle était toujours en vie, elle avait survécu à l’enfer. C’était une immense fierté pour la jeune rouquine mais à présent, elle était juste lasse de tous ces événements.



avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 23 Fév 2014 - 9:06

Jörd hocha la tête pour confirmer les paroles de sa compatriote.

- Si, ils veulent conquérir notre île, mais Jens, le chef de ce groupe-ci me semble... En fait il ne parlait que de Skye dans ses discussions et cherchait à savoir où elle était ou comment la libérer par voie de négociations. Certes, il posait des questions sur notre pays mais ne se montrait pas aussi déterminé à m'arracher toutes mes connaissances comme pourraient l'être un conquérant, de l'idée que je m'en fais en tout cas. Et puis, je ne suis même pas sûre que cette mission entre dans la logique de conquête.

Voilà pourquoi l'erfeydienne était indécise quant aux motivations de l'étranger. Qu'allait-il faire maintenant qu'il avait retrouvé Skye ? Qu'allait-il faire de ses prisonnières ? que de questions dont elle n'aura la réponse qu'une fois les deux miliciens sortis de leur tente.

- Maintenant nous ne sommes plus d'utilité dans sa quête de Skye, normalement je devais servir de troc de ce que j'ai compris, mais va-t-il tenir sa parole ?

Jörd n'avait pas vraiment confiance en son geolier en dépit des jours passés en sa compagnie. Elle ne pouvait se dépqrtir de cette méfiance suscitée par cette invasion. Quelle sera l'issue de cette rencontre entre ces différents peuples? Seul le Gardien le sait. La guerrière porta son attention sur la tente.

- Je me demande bien ce qu'ils peuvent se raconter...

Ils devaient avoir beaucoup de choses à rattraper étant donné le temps écoulé, d'ailleurs il en était de même pour Jörd.

- Quelles nouvelles du côté erfeydien ?

Elle avait eu vent des affrontements depuis sa cellule mais guère plus. Chilali pourrait certainement lui donner des informations plus récentes.


Guide des Erfeydes

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   -

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum