AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Parlons peu (!) mais parlons bien.

avatar
Chamane

On m'appelle Ysoa Taima


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE :  Arish (originaire d'Ofägar)
MON AGE :  23 ans
Féminin
MESSAGES : 1160
AGE : 39
INSCRIT LE : 17/05/2011
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 566
http://www.ile-joyaux.com/t592-s-envoler-comme-un-souffle-aux-voutes-eternelles http://www.ile-joyaux.com/t146-celle-qui-entend
Posté dans Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Dim 4 Sep 2011 - 3:17

Leur retour avait beaucoup intrigué la population. Trois Chamanes, trois Veilleurs Pourpres. Il y avait de quoi éveiller les curiosités et les rumeurs allaient bon train tandis que la petite équipée franchissait le lourd portail du temple d'Arish. Ils traversèrent le jardin antérieur, passèrent le hall jusqu'à une modeste salle apprêtée pour l'occasion.
Ce n'était pas la plus belle du temple – aucun peuple, autre que Korrul, ne pouvait prétendre à cet honneur – mais celle-ci était grande et jolie. Parquet sombre et lustré, murs clairs, une grande fenêtre ouverte sur le potager à laquelle était accrochée une éolyre qui teintait doucement dans la brise. Au centre, trônait une grande table de bois rouge et des tabourets carrés pouvant accueillir une dizaine de convives.
Un serviteur zélé y avait déjà fait porté des corbeilles de fruits, du pain frais, des carafes pleines et des gobelets. Il n'était pas dit que l'on critiquerait Korrul sur sa manière de recevoir malgré sa simplicité coutumière.

Albie Mustang y avait déjà été introduit. Debout près de la fenêtre, il intrigua fortement Ysoa. Il était grand et bien charpenté. Le regard vif et sournois de tout négociateur, il affichait pourtant un calme olympien. Il semblait imperturbable. Et s'il fut un détail qui piqua l'instinct de la Celle qui entend, il lui resta dissimulé. A ses yeux, l'homme qui se tenait là était comme tous ces politiciens artificieux qui jouent de flatteries et ronds de jambe.
Elle s'éloigna du centre de la table, peu désireuse d'être au cœur de l'assemblée lorsque les débats débuteraient. Néanmoins, elle ne quittait pas des yeux le diplomate.
Elle attendit, pour s'assoir, que les présentations soient faites et qu'autorisation soit donné de prendre place.



Fiche de présentation ~ Journal de bord
__________________________________________________________________________
Doubles Comptes :
Ly Fishbone - Futur Pirate
Crevette à Google
Chilali - Éclaireuse
Clan Kohanakishi

avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Jeu 8 Sep 2011 - 4:09

Comme prévu, l'escorte s'était passé sans accro et aussi d'un ennuie mortel. Les chamanes se contentèrent des les suivres sans rien dire, vu leur attitude la réunion du ne leur plaisaient guère. Au moins, ils avaient un point commun avec le jeune pilote qui les accompagnaient, leurs obligations de la journée ne les enthousiasmaient pas vraiment.

Le temple chamane était un grand batiment crée par les anciens chamanes eux mêmes.
Le lieu semblait en pleine effervescence à leur arrivé. Les serviteurs grouillaient tels de petits insectes. L'un d'eux courut vers eux pour leur annoncer que le diplomat Mustang était déjà arrivé et les attendaient déjà dans la salle de réunion. Vaarden se sentit libéré de son fardeau. Mais sa joie fut de courte durée. Le serviteur lui indiqua que sur ordre d'un officier Veilleurs. Ils étaient assignés avec d'autres veilleurs à la sécurité des chamanes pendant l'assemblé.

*-Adieu pilotage près de l'oasis ou visite de courtoisi chez Adélys*

Néanmoins le temps de réflexion passée, Vaarden se dit que ce n'était pas une si mauvaise chose d'assister à cette réunion. Peu de Korrulien peuvent se vanter d'en avoir déjà observer une. Il se dit que celle-ci pouvait se montrer intéressante. De même qu'il s'était toujours demandé l'influence qu'avait les chamanes dans ce conseil.
De plus vu l'activité incessante des forbans ou des pirates de Vanylle actuellement sur l'ile. Un accord militaire entre les deux peuples était concevable. A moins qu'ils s'agissent d'un énième accord commerciale. En tout cas, il était envisageable que le sujet du conseil le concernerait.

En entrant dans la salle, il vit que le diplomate de Matroos les attendait déjà. Encore une fois, s'était un géant et plutôt bien bâti. Il avait la carrure pour postuler à la garde dans les Veilleurs Pourpres. Avec un sourire non dissimulé, Vaarden se dit que la confrontation entre les deux géants promettait.
Ensuite, Vaarden se plaça derrière le siège qu'avait choisit la plus jeune des chamanes. Celle dont la chevelure était orné de quelques plumes.
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Dim 11 Sep 2011 - 11:19

Azaëlle avait suivit l'assemblé dans un silence morbide. Elle qui était généralement assez bruyante n'avait pas prononcé un seul mot. Elle avait été triste de devoir partir en laissant sa nouvelle amie - oui car pour elle, Arden était désormais une amie. La jeune chamane avait entamé une journée ennuyeuse pour ensuite vivre une petite aventure folle dans les rues de Arish. Mais voilà que la journée reprenait son cours. Elle devait désormais assister à une réunion diplomatique.
La fillette n'aimait pas ce genre de réunion. Les politiciens étaient assez connu pour être corrompu et désagréable. Parfois, elle s'amusait à fouiller dans leur esprit pendant les réunions, puis elle se faisait vite réprimander par Muraco.

Azaëlle suivit le cortège et arriva au Temple des Chamane, son point de départ. La salle était très grande et bien éclairée. L'aire était doux et la chaleur était encore assez supportable. Elle regarda les serviteurs pris de panique devant l'arrivée des chamanes et leur fit un grand sourire. Ensuite, elle entra après les autres dans la salle de réunion et vit au loin l'homme qui devait être le politicien. L'homme était grand et imposant et il dégageait une aura de respect et de crainte, mais son visage était bienveillant.

La jeune fille pris place la première, choisissant la place au centre afin de pouvoir bien voir tout le monde. Derrière elle, elle sentit la présence du Veilleur Pourpre impoli. Elle redressa une de ses plûmes, croisa les jambes sur son siège et fit craquer ses doigts un par un avant de lancer un clin d'oeil à Ysoa.




Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Ven 16 Sep 2011 - 10:11

( Excusez moi pour le retard, emploi du temps chargé chargé :O)

Le voyage avait été épuisant, et la longue traversée du désert Korrulien l'avait beaucoup fait souffrir, car il n'était pas habitué à des températures aussi extrêmes. Le climat d'Errande était toujours relativement tempéré, avec un fond d'air un peu humide mais il faisait bon d'y vivre et ce changement brutal de condition avait creusé sur le visage d'Albie des cernes noirâtres et des rides, car il devait sans cesse plisser les yeux pour voir où il mettait les pieds. Son teint était maladif, sa peau presque brulée à cause de la réverbération, mais il n'avait pas le temps de se soucier de ce genre de petits détails esthétiques, le plus dur restait à faire.

Il s'était réfugié peu après midi dans la fraicheur temple d'Arish, officiellement pour se concerter une dernière fois avec son secrétaire personnel qui l'avait accompagné dans son périple, officieusement pour reprendre un peu contenance avant l'arrivée des Chamanes. Malgré sa génétique de paysan forçat, Albie n'avait pas été élevé pour les travaux de la terre ou pour servir l'Hortus, la vivenef familiale. Sa petite nature de riche Mastroscien lui faisait payer le prix des années passées à prendre les décisions derrière un bureau plutôt que sur le terrain car il mettrait certainement plusieurs semaines avant de retrouver le panache du bon politique d'Errande que chacun lui connaissait.

Des bruits de pas finirent par retentir et il se détourna de la fenêtre par laquelle il regardait pour accueillir les nouveaux venus comme le voulait les règles de la bienséance. Le premier Chamane entra. Mustang n'avait pas eu beaucoup l'occasion de les côtoyer dans sa vie. Si il y avait bien une chose que les académiciens passaient sous silence dans les programmes d'apprentissage de la culture Korrulienne, c'était les coutumes chamaniques. Les Mastrosciens savaient qu'ils étaient dans les sommets de la hiérarchie Korrulienne et qu'ils étaient intouchables, rien de plus. Il semblait que les habitants du désert préfère garder le secret sur les vies et attributions de leurs figures les plus importantes. De là étaient née de nombreuses rumeurs et de nombreux fantasmes sur ce que l'on appelait "La pierre angulaire Korrulienne".

Celle qui entend -car c'était bien elle-, fut la première à se présenter dans la salle. Albie ne connaissait pas son véritable prénom, aussi préféra t-il ne rien dire plutôt que de risquer d'offenser la jeune femme. Il salua la nouvelle venue d'un signe de tête en la regardant bien en face, et se présenta.

" - Je suis Albatros Mustang, conseiller des affaires Matro-Korrulienne, enchanté de faire votre connaissance."

La salle se remplissait peu à peu.
avatar
Chamane

On m'appelle Ysoa Taima


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE :  Arish (originaire d'Ofägar)
MON AGE :  23 ans
Féminin
MESSAGES : 1160
AGE : 39
INSCRIT LE : 17/05/2011
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 566
http://www.ile-joyaux.com/t592-s-envoler-comme-un-souffle-aux-voutes-eternelles http://www.ile-joyaux.com/t146-celle-qui-entend
Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Dim 25 Sep 2011 - 13:49

Ysoa se permit un sourire discret et complice à Azaëlle qui comme d'habitude, arborait cette arrogance crâne que la populace chérissait tant. Les Chamanes étaient connus pour leur prestance et la jeune fille faisait une habile démonstration de cette noblesse. Son attitude pleine d'assurance était du meilleur effet dans cette pièce aux couleurs pourpres.
Une légère brise passa la fenêtre et vint jouer dans la plume qui ornait ses cheveux. Suivant la danse aérienne de cette dernière, Ysoa reporta son attention sur le Veilleur, droit comme un i derrière elle. Sa prestance à lui aussi impressionnait beaucoup. Et pour ne rien gâcher, l'uniforme lui allait comme un gant de velours sur une poigne de fer. Son dévouement à Korrul était manifeste, jusqu'aux cicatrices qui parcheminaient son corps en évitant le visage. A sa manière, c'était un bel homme.
Mais celui qui accaparait le plus d'attention lorsqu'il entrait quelque part n'était autre que Muraco. Le plus vieux des Chamanes, le plus sage, celui qui imposait le silence par sa seule présence. Son charisme était tel qu'il semblait répandre autour de lui l'aura de Ruyn lui-même.
Ysoa captait le silence comme on observe l'eau plane d'un étang. Comme si la nature elle-même se mettait en pause pour écouter. Elle pouvait presque sentir le froissement d'air libéré par les modulations de la voix chaude de Celui qui sait.

Lentement, et sans que son regard perçant ne quitte le Conseiller Mustang sur qui il était revenu se poser, elle prit place à la table et posa ses mains bien à plat sur ses cuisses. Droite sur sa chaise, sérieuse comme une écolière, elle attendit que les présentations se terminent et que commence véritablement la séance.



Fiche de présentation ~ Journal de bord
__________________________________________________________________________
Doubles Comptes :
Ly Fishbone - Futur Pirate
Crevette à Google
Chilali - Éclaireuse
Clan Kohanakishi

avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Mar 27 Sep 2011 - 15:18


Debout les bras croisés dans son dos, Vaarden pouvait observer à son aise la composition de la petite assemblée korrulienne.

On pouvait y discerner différents petits groupes, les représentants des grandes familles cultivatrices formaient le plus grand des groupes. Ensuite venait les chamanes plus ou moins parsemés dans la salle mais reconnaissable à leur vêtement. Il manquait un seul personnage pour que le conseil soit au complet.

Tout d'un coup, la porte de la salle s'ouvrit laissant passer le dernier convive.

Le général des Veilleurs avait fait son entrée, l'audience se tut. Il portait simplement un plastron sombre surmontait d'une longue cape pourpre. Son seul bijou était sa chevalière ornant son index droit. Il l'avait reçu lors de sa nomination au grade suprème.
Il devait avoir passé le cap de la cinquantaine, ses cheveux mi long devenaient gris clair. Dans sa jeunesse, il devait posséder une jolie crinière blonde et faire craquer toutes les donzelles. Mais le plus intriguant chez cet homme était son regard vif de couleur gris acier à l'opposé du noir de celui des chamanes.

Vaarden fut moins surpris que la première fois où ces yeux s'étaient porté sur lui , lors de la remise de son insigne de pilote.

C'est ce regard persant qui scruta attentivement la salle, avant que celui ci se pose plus longuement sur le politicien Mustang.

-"Vénérés chamanes, conseillé Mustang, je vous présente toutes mes excuses pour mon retard. Les récents mouvements des Forbans près des villes Korruliennes m'ont attardés au QG des Veilleurs Pourpres."

Sa voix rocailleuse était audible de tous sans même qu'il est à vraiment élevé le ton. Il poursuivit avec un timbre plus chaleureux.

-"Honorables chamanes est ce que vous vous portez bien depuis là dernière fois que nous nous sommes vu ? Conseillé Mustang le voyage ne fut pas trop éreintant ? J'espère que l'escorte ne vous a pas trop gêné ? Si c'est le cas j'en suis sincèrement désolé, néanmoins vous comprendrez aisément qu'il vaut mieux être trop prudent que pas assez dans le désert."

Pendant son discours, le général s'était installé sur le tabouret qui lui permettait d'être en face du conseillé et à droite de Muraco. Il avait d'ailleurs posé sa main sur l'épaule de l'immense chamane en s'asseyant. Un signe amical qui démontrait que ces deux hommes se connaissaient.

La garde personnelle du général l'avait accompagné et se tenait derrière lui. L'un d'eux était un camarade de promotion de Vaarden. Vaarden ne put s'empécher d'avoir un sourire en coin

*Je vois que l'honorable famille de Gédéon lui a permis d'avoir son affectation tant désiré, ce n'est pas en léchant les bottes du général que tu pourras monter en grade sombre crétin.*

La vision de Vaarden s'abaissa sur la jeune chamane devant lui. Depuis son arrivé il se demandait bien quel pouvoir mystique avait hérité la jeune fille espiègle et si elle avait le droit de l'utiliser quand elle le voulait.

Bien tous le monde était maintenant présent. La réunion pouvait commencer, et que valait réellement la visite diplomatique de Mustang ?

HRP: Je sais plus si un Korrulien a le droit de toucher un chamane ? Mais bon c'est THE général quoi Wink .
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Jeu 29 Sep 2011 - 10:48

[Si tu veux Vaarden, on peut prendre le compte du MJ pour jouer le rôle du général Smile N'oubliez pas les codes couleurs ♥️ ]

Le politicien se présenta. Présentation un peu inutile pensa Azaëlle, après tout, tout le monde savait qui il était. Elle regarda l'homme d'un œil intéressé, essayant de percer ses moindres secrets sans pour autant user de son don. Mais elle se lassa vite de cette homme imperceptible. Elle bailla d'un air distrait, en tripotant encore ses plumes dans ses cheveux. Puis le Général des Veilleurs pris la parole. La jeune Chamane sentit derrière elle le veilleur pourpre se redresser et devenir un peu plus tendu.

Elle regarda le militaire poser la main sur Muraco d'un air entendu. Ce dernier ne bougea pas et se contenta d'un sourire distrait. Azaëlle le regarda avec étonnement. Elle connaissait bien ce regard vide qui animer les yeux de ce sage. Il était ailleurs, dans ses pensées, ou parmi une vision lointaine. Azaêlle aurait aimé pouvoir pénétrer l'esprit de Muraco afin de voir ce qu'il était en train de voir, mais la dernière fois - et la seule - qu'elle l'avait fait, il avait perdu toute sa vision.
Elle grogna un coup avant de s'enfoncer dans son siège et de clamer haut et fort.

"Le temps se dérègle, est-ce pour cela que vous êtes ici Mustang ? Muraco est ailleurs, je suppose qu'il est en train de préparer l'avenir une nouvelle fois."

Tous les regards se portèrent sur le plus anciens des chamanes. Azaëlle sentit le veilleur derrière elle surpris. Sa respiration s'était bloqué quelques secondes. Il n'avait surement rien remarquer. Que les hommes étaient simples, ils se contentaient de regarder juste ce qu'ils voyaient.
Mais la suprise du jeune veilleur donna une idée à la chamane. Elle ferma les yeux quelques secondes. Juste quelques secondes qui lui permis ainsi d'en savoir bien plus sur l'homme. Elle sentit qu'il tressaillit d'un coup, ne comprenant surement pas ce qu'il se passait. Azaëlle se retourna, croisa son regard et lui fit un grand sourire avant de murmurer pour lui

"Ce n'est pas bien de penser du mal des autres" fit-elle d'un ton espiègle.




Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Dim 9 Oct 2011 - 10:49


Albie suivait attentivement des yeux les moindres mouvements de ses interlocuteurs. Ceux des veilleurs comme ceux des chamanes. Ils ne comprenaient que l'essentiel de ce qui se passait réellement sous ses yeux mais ne souhaitait pas en savoir plus non plus. Les attributs et les coutumes chamaniques avaient à la fois quelque chose de terriblement attirant pour un étranger, de par le voile mystérieux qui les enveloppaient et la puissance presque mystique qui faisait leur réputation, mais d'un autre côté, il ne pouvait s'empêcher de se sentir un peu mal à l'aise. Une petite voie quelque part dans sa tête lui soufflait qu'il ne valait mieux pas chercher à savoir ce qui se cachait réellement derrière tout ça. Il laissa son regard vagabonder dans la pièce, détaillant avec la discrétion qui lui était propre les différents visages présents dans la salle. Il n'était pas dans son habitude d'être considéré comme "l'étranger". Pour l'heure, il devrait faire avec.

"Le temps se dérègle, est-ce pour cela que vous êtes ici Mustang ? Muraco est ailleurs, je suppose qu'il est en train de préparer l'avenir une nouvelle fois."

Changement d'atmosphère sensible, tout les regards se braquèrent sur Muraco, le plus vieux des chamanes, le plus sage aussi. Il semblait étrangement distant, et tout un chacun semblait porter sur lui un œil respectueux et plein d'espoir, Albie n'était pas Korrulien, il le regardait comme on regarde un inconnu : d'un air vaguement intéressé. La jeune fille, toute tassée dans son siège comme si elle assisté à une réunion de routine, sembla satisfaite de son effet de surprise, et c'est d'un ton las qu'il lui répondit.

" C'est effectivement la raison de ma venue. Le temps qui se dérègle préoccupent les autres conseillers mastrosciens au plus haut point, et nous souhaitions partager des théories à ce sujet."



avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Mer 26 Oct 2011 - 10:25

[HRP] juste Albie depuis le début pour moi, tu parles en matrooscien (le vert) disont que c'est difficile à te comprendre :p. Du bon vieux Joyellien (noir) serait surement plus approprié pour le coup. Wink .[/HRP]


Vaarden sentît l'intrusion que venait de faire la jeune chamane sur son esprit. Il en était resté pétrifié, et lui qui se posait la question sur les possibilités du pouvoir de jeune fille. Il avait eu sa réponse plus rapidement qu'il ne l'aurait cru. Vaarden se ressaisit aussi vite qu'il le pu. Il retrouva le sourire, ce n'était qu'une simple enfant qui s'était amusé avec ses dons.
*Si tu veux jouer on va être deux gamine .*

-"Hum et utiliser ses dons par caprice est ce vraiment correcte de votre part ?" en guise de te réponse à la chamane.

Après avoir repris un court instant l'avantage. Vaarden repris la discussion de l'assemblée. Bien évidemment Vaarden en tant que pilote avait remarqué que les tempètes de sable c'était multiplié depuis quelques mois. Mais rien qui ne puisse à en devenir alarmant. A moins que ce changement concerne toute l'ile. Ce qui semblait être le cas du côté de Matroos.


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Lun 14 Nov 2011 - 13:21

Arish, joyau du Korrul dévoilait ses mille splendeurs aux yeux d’Ashen. Le chamane rentrait d’un voyage de plus d’un mois à travers le désert, tant pour rencontrer et aider ceux de son peuple, que pour s’entraîner dans le calme à l’épée. Seul dans la nature, il ne faisait plus qu’un avec celle-ci. Un grognement se fit entendre derrière lui, et l’homme se retourna. Il y avait une lionne et ses trois lionceaux. La mère était blessée, et si Ashen ne l’avait pas trouvé, elle n’aurait pas pu chasser, et la famille serait morte en peu de jours. Le chamane l’avait soigné et il avait chassé pour eux, et depuis cette petite troupe le suivait, mais l’heure des au revoir était venu : ils appartenaient à la terre sauvage, et c’est là bas qu’ils devaient vivre. La lionne s’approcha et vint se frotter contre la jambe du chamane. Comme son frère et ses deux sœurs, les animaux sauvages ne les craignaient pas, car il pouvait les comprendre lorsqu’il ne faisait qu‘un avec la nature.

- Je suis désolé, Kinjal, s’excusa l’homme aux yeux plus noirs qu’une nuit sans étoiles, mais tu ne peux pas continuer à me suivre. Voici la terre des Hommes. Ce n’est pas ton monde. J’ai été très heureux de voyager avec toi et de protéger tes petits. Ils deviendront grands et fort, j’en suis certain, et maintenant que tu es guérie, tu peux de nouveau chasser pour les nourrir. Je te dis donc adieu, mon amie.

Le chamane lui gratta gentiment la tête puis se retourna et se dirigea en direction de la ville. Pendant ce temps, la lionne et ses lionceaux repartaient d’où ils venaient. L’odeur d’une proie se fit sentir, et ils accélèrent le pas, leur repas n’allait pas les attendre.
Ashen arriva en vue des portes, et il salua chaleureusement les gardes. Leur travail semblait ennuyant, mais il restait essentiel pour assurer la sécurité des habitants. Il décida d’aller rendre visite à son père, avant de voir ce que faisaient ses deux petites sœurs chamanes. Il allait s’engager dans une ruelle qui le mènerait chez son père quand on l’interpella : c’était un des gardes postés à la porte. L’homme s’approcha rapidement, un peu mal à l’aise.

- Pardonnez-moi de vous déranger, chamane Ashen, mais on m’a chargé de vous prévenir, au cas où vous rentriez, qu’une réunion se tient au Temple et que tous les chamanes sont priés d’y assister. Les chamanes Azaëlle, Ysoa Taima et Muraco sont déjà présents.
- Merci mon ami. Je vois que je n’ai même pas le temps de profiter de la ville que déjà le devoir m’appelle ! lui répondit-il en le gratifiant d’un large sourire. Très bien, j’y vais de ce pas. J’espère arriver à temps pour empêcher une catastrophe, ha ha !

Ashen repartit, cette fois en direction du temple où avait lieu les réunions. Il était partit depuis trop longtemps pour en connaître l’objet, mais peut être était ce dû à ce qu’il avait constaté au cours de son voyage : le temps semblait se dérégler. Si la question n’était pas abordée, il le ferait dans tous les cas. Il lui fallut moins d’une heure pour arriver devant les portes de l’imposant bâtiment. Il y pénétra et on lui indiqua la salle où se tenait la réunion. Arrivée devant la porte, il ajusta ses deux épées courbes qui ne le quittaient jamais : elles étaient dans sa famille depuis des générations, puis il pénétra dans la salle. Il jeta un rapide coup d’œil : il y avait sept personnes. Ashen reconnu ses trois frères chamanes, ainsi que le général des Veilleurs Pourpre. Les trois autres hommes lui étaient inconnus, mais il remarqua que l’un d’entre eux était mastrocien. Un grand sourire barra son visage glabre.

- Pardonnez moi du retard, j’étais occupé à essayé de fuir cette réunion, mais visiblement c'est un échec !

Il s’avança vers Azaëlle et lui ébouriffa tendrement les cheveux. La jeune fille tenta de se soustraire mais ce fut en vain.

- Comment va ma petite sœur ? J’espère que tu n’as pas fait trop de bêtises pendant mon absence. Ysoa dû subir le même sort. Je ne te pose pas la question à toi ma petite Yso, je sais que tu as été sage, contrairement à une certaine personne. Si seulement elle pouvait prendre exemple sur toi !

Le chamane se tourna ensuite vers le général et le salua chaleureusement. Il aimait bien le vieil homme, et s’était même entraîné avec lui une ou deux fois. Il faisait partie des rares personnes qui ne semblait pas intimidés par son statut de chamane d’Ashen, pour le plus grand bonheur de ce dernier. Il voulu saluer Muraco, mais il constata que ce dernier était en pleine transe divinatoire. * Toujours à faire son intéressant* pensa-t-il en se moquant gentiment. Enfin il se tourna vers les derniers hommes.

- Pardonnez moi, je manque à tous mes devoirs, mais revoir les êtres que l’on aime me pousse toujours à oublier le protocole : le protocole, un fardeau dont je me passerais bien. Il fit un salue aux trois hommes restant. Quoi qu’il en soit, je m’appelle Ashen, et je suis heureux de vous rencontrer. Je n‘ai pas le plaisir de vous connaître, même si je reconnais deux Veilleurs Pourpres.

Le chamane vint prendre place autour de la table.

- Bon, et si vous me révéliez la nature de ce conseil ? Est-ce en rapport avec le climat ? Au cours de mon voyage, j’ai constaté quelques changements…

Ashen s’installa confortablement, et attendit qu’on lui explique tout.
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Mar 15 Nov 2011 - 5:48

Alors qu'Azaëlle s'amusait avec le veilleur pourpre, le politicien pris la parole. La venue de ce dernier était donc du au changement climatique. Ainsi, Matroos devait être touché à son tour par de forts intempéries. La jeune Chamane voulu prendre la parole en l'absence de Muraco mais une porte s'ouvrit brutalement, laissant entrer un personnage haut et charismatique.

Azaëlle eut alors un grand sourire à la vue de Ashen. Comme toujours, il arrivait en retard mais avec une grâce et une élégance bien à lui.
Lorsqu'il passa devant elle, il lui ébouriffa les cheveux, mélangeant ses plumes qu'elle avait mit tant de temps à aligner correctement. La jeune fille grimaça et bougonna dans sa barbe avant de se frotter la tête. Les quelques paroles qu'il prononça à son égard la fit encore plus rager. Elle croisa les bras par dessus ses jambes et s'enfonça dans son siège sans dire un mot.

Une fois les présentations et salutations terminées, Ashen pris la parole pour se tenir à jour. La jeune chamane souffla péniblement avant de prendre la parole.

" Ce cher monsieur Mustang est venu pour parler de la météo. Je pense que tu t'en es rendu compte lors de ton grand voyage. A Korrul, de nombreuses tempêtes de sables empêchent l'accessibilité aux autres villes. De plus, le temps se dégrade grandement la nuit. La température chute dans des conditions assez hors norme pour Korrul."

Elle repris son souffle et s'adressa au politicien.

" Et vous, que se passe t-il à Matroos ?" puis indiquant Muraco d'un geste de la tête elle poursuivit "J'ai rarement vue Muraco être absent aussi longtemps, regardez son visage il a l'air terrifié. Je me demande ce qu'il va arriver de plus... "

Elle bailla ensuite sans gêne avant de changer de position et de jeter un regard étrange derrière elle, en direction des veilleurs pourpres présents.

" En tout cas, si le temps ne se calme pas, je doute que le festival de bonne entente puisse avoir lieu ... "

Ajouta t-elle avec regret. Azaëlle avait toujours aimé ce festival. Bien qu'étant Chamane elle n'avait pas vraiment le droit d'y aller, cela ne l'empêcher pas de projeter son esprit sur des personnes présentes. Elle voyait ainsi par leur yeux le déroulement de cette fête tant attendus. Un jour elle irait de toute façon.

[ Un rappelle : N'oubliez pas le noir pour que tout le monde puisse comprendre. Les paroles en marrons sont en Korruliens. En vert, c'est Matroscien ♥ ]


Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Mer 16 Nov 2011 - 8:53

[Oups, scusez pour la couleur. '-' Edité !]
Les chamanes qui pourtant formaient une unité apparaissaient tous plus différents les un des autres. Albatros mit un point final à cette conclusion quand débarqua sans crier gare un quatrième individu, qui, visiblement marqué par la vie et traitant le protocole par dessus la jambe entra en coup de vent dans le lieu de réunion. Le conseiller eut tout d'abord un mouvement de recul face à cet inconnu qui, arrivé trop vite imposait à ses yeux le tatouage si impressionnant soit-il qui faisait sa renommée en terres Mastrosciennes. Ce sentiment vite précédé par un arrière goût amer; Albie avait sentie quelque chose qui ne lui plaisait pas. Il aurait sans doute était plus aisé de poursuivre la réunion sans l'intervention d'Ashen dit celui-qui-meurt, car il était imprévisible. Ce qui, aux yeux de Matroos avait son importance, n'avait pas la même valeur auprès de Korrul et vice-versa, aussi, cet homme qui aurait pu paraitre avenant et jovial pour un Korrulien, paru aux yeux du Mastroscien comme un individu difficile à cerner, et donc, par extension un sujet de méfiance et de retenue. Car quand il n'arrivait pas à cataloguer quelqu'un, quand ce qu'il voyait dépassait toutes ses connaissances, Albie ne pouvait s'empêcher de se sentir sur ses gardes plus que de coutume. Il adopta le profil bas, serra les dents, et attendit qu'Ashen termine de saluer ses comparses, tout convivial qu'il était. Si le Gouverneur avait assisté à la scène, son opinion sur les Korruliens n'en aurait été que plus renforcée.

Une pensée incongrue pour sa vieille matrone de mère fit sourire Albie, il imaginait son air pincé et ses manières grossières confrontées à ce qu'elle appelait les "indigènes des terres du centre". Une autre pensée pour l'Hortus, la vivenef familial fit s'envoler ce sourire incongru des lèvres du conseiller, qui s'empressa de répondre à ses interlocuteurs.

" - Matroos est également sujette à ces changements de climat. Sant Poseïnos, Vuulte, et Errande sont confrontées aux typhons qu'elles n'affrontaient il y a quelques années qu'à l'arrivée du printemps, résultat les fondations côtières et les bateaux marchands qui ne sont pas constitués de bois sorcier pourrissent à cause de l'humidité dégagée, ce qui pousse les marchands à se diriger uniquement vers Midel-Heim, Vanylle et Gernie étant trop encaissées dans les terres et étant en proie à une recrue descence de la piraterie. Pour l'instant cela n'a pas atteint de trop grandes proportions mais le phénomène ne cesse d'empirer et je crains que si nous n'allons pas vers une recherche de la source de ce dérèglement du temps voir une éradication complète du problème nous n'auront tôt ou tard plus que nos yeux pour pleurer et toute une population dépendante à nourrir. La meilleure des solutions me parait être une coopération Matroo-Korrulienne cela va s'en dire afin de découvrir le pourquoi du comment, c'est la raison de ma venue. "

Il marqua une pose, pour reprendre son souffle, faisant le tour de la salle de son regard pénétrant, ne tardant pas à reprendre sur un ton plus monocorde.

"- De plus, monsieur le Gouverneur souhaite assister au festival cette année alors que son état de santé ne fait qu'empirer à l'instar de ce maudit temps. Il est impossible d'organiser le festival de bonne entente sans avoir l'assurance que la sécurité sera optimale pour nos dirigeants respectifs, et je suis sûr que vous comprendrez qu'un festival de bonne entente n'en est pas un si l'un des principaux convive manque à la fête."

Encore un tour de salle. Il guettait à présent les réactions des chamanes avec attention, car même si Albie avait en partie évoqué le sujet de sa venue, il n'avait cependant pas tout dit. Il y avait toujours une face cachée de la vérité avec cet homme là.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Mer 16 Nov 2011 - 14:46

Le débat était à présent vraiment lancé, chacun important ces informations pour l'alimenter. Cela fusé dans tous les sens et Vaarden commençait à un peu s'y perdre.
Néanmoins il avait retenu le principale, le climat commençait à se dérégler et créer de réelles difficultés au deux peuples qui vivaient sur l'ile. L'arrivée du dernier chamane n'avait pas arrangé les choses. Lui qui était le plus à même de parler du climat après son long voyage dans le désert n'avait fait que confirmer des changements.

La chamane Azaëlle traîtait du sujet comme si elle prenait une tasse de thé. Une colère froide montait chez Vaarden, il n'appréciait guère cette attitude que prenait la chamane.
Si ce qu'elle disait était vrai, elle en paraissait complètement désintéressée. Effectivement même la tempète de sable la plus destructrice ne pourra jamais l'atteindre installer dans sa tour d'ivoire qu'est le temple chamane d'Arish. Ne ressentait t-elle pas de la peine pour son peuple ? C'était ça être chamane ? Vaarden ne pouvait se résoudre à penser qu'il donnerait sa vie pour la défendre .

Soudain, sa colère s'estompa. Où à moins qu'avec le pouvoir qu'elle possèdait la jeune fille pouvait à sa guise estomper des sentiments trop gênants. Preuve d'une grande volonté pour son jeune age. Au final Vaarden ne savait plus trop quoi pensait d'elle.

Le général prît la parole pour essayer de rassurer le conseiller.

-"En tout cas cher conseillé Mustang, les Veilleurs Pourpres feront tous leur possible à la tâche qui leur incombe de protéger les invités de Korrul. Si cela peut vous apaiser le gouverneur peut renforcer sa garde personnelle durant son voyage."

Le gouverneur n'a pas à s'inquièter pour sa sécurité se dit Vaarden, chaque année durant le festival, la surveillance est accru dans la zone, laissant les tours de garde de chaque ville à moitié vide.

*En même temps, le festival permet aussi chaque année de montrer les forces militaires à son pays voisin. Après tout les veilleurs n'ont pas été créer dans le but de contre balancé le pouvoir de force de la milice*
avatar
Chamane

On m'appelle Ysoa Taima


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE :  Arish (originaire d'Ofägar)
MON AGE :  23 ans
Féminin
MESSAGES : 1160
AGE : 39
INSCRIT LE : 17/05/2011
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 566
http://www.ile-joyaux.com/t592-s-envoler-comme-un-souffle-aux-voutes-eternelles http://www.ile-joyaux.com/t146-celle-qui-entend
Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Dim 4 Déc 2011 - 11:46

Ysoa rit de bon cœur, de son curieux rire silencieux. Les facéties d'Ashen l'amusaient beaucoup et s'accordaient merveilleusement à sa légèreté à elle. Il n'était jamais le dernier pour la faire rire et elle aimait ça. C'était un parfait "grand frère". Aussi ne prit-elle aucun ombrage au geste malicieux du Chamane - preuve évidente de son affection pour Aza et elle - et n'essaya pas un instant de s'y soustraire. Ainsi, lorsqu'il eut finit de lui ébouriffer les cheveux et eut rejoint sa place à table, Yso ne prit même pas la peine de remettre sa tignasse en place. C'est donc les cheveux en bataille qu'elle se concentra de nouveau sur la réunion.

Elle perçut avec un extrême dégoût les paroles du diplomate. Il se dégageait de lui une certaine arrogance présente en tout matroscien et elle n'aimait pas son attitude. Certes, le Festival de Bonne Entente était primordial à l'île et il fallait maintenir cette fête pour la paix des peuples, quoiqu'il en coûte. Mais il lui arrivait parfois d'avoir envie de chasser les étrangers à la peau clair qui, communément, méprisaient les pouvoirs de Ruyn le Tout Puissant.
Consciente de l'importance des bons rapports entre Matroos et Korrul malgré son aversion pour les mécréants, elle décida d'apporter sa pierre à l'édifice en faisant savoir que jamais Korrul ne manquerait à son devoir de protection.

Par la fenêtre ouverte, entrèrent alors un flot de libellules aux ailes irisées. Emplissant la pièce d'une vibration délicate, elles vinrent tourner autour des personnes présentes comme autant de gardes du corps miniatures agissant contre les éléments. Le ballet moiré dura quelques seconde à peine et personne ne fut oublié. Pas même le diplomate qu'Ysoa ne quitta pas des yeux pendant toute la durée de son intervention. Un regard pénétrant qui en disait long sur son humeur.



Fiche de présentation ~ Journal de bord
__________________________________________________________________________
Doubles Comptes :
Ly Fishbone - Futur Pirate
Crevette à Google
Chilali - Éclaireuse
Clan Kohanakishi

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Lun 5 Déc 2011 - 9:55

Ashen observa en silence le conseiller mastroocien. Il donnait une image joviale, et plusieurs avaient cru que cela trahissait un manque de sérieux, mais il ne fallait pas se fier aux apparences, car le chamane savait faire preuve d’une intelligence froide lorsqu’il s’agissait de son peuple, et il lui était déjà arrivé de prendre des décisions lourdes de conséquences. Il perçu la colère du veilleur pourpre dans les traits de son visage qui étaient crispé et lança un regard réprobateur à l’encontre d’Azaëll lui faisait comprendre qu’elle devait faire preuve de plus de politesse. L’arrivée soudaine d’une volée de libellules lui arracha un petit sourire, puis lorsque le calme revint, il prit la parole, fixant tour à tour ses dans ceux des membres présents, s’arrêtant un peu plus que les autres sur le conseiller Mustang.

- Le dérèglement du climat semble concerner l’ensemble du territoire. En tout cas j’ai été plusieurs fois surprit par une tempête subite dans le désert et de ce que m’ont dis nos frère korruliens, les villages les plus au sud sont également touchés, et il y a déjà eu plusieurs morts.

-J’ai tenté de parler à notre Mère, ajouta-t-il à l’intention des seuls chamanes, mais j’ai été impuissant à entendre sa voix. Elle était perturbée par quelque chose… et cela m’inquiète. C’est la première fois que je n’arrive pas à comprendre son message, et vous connaissez ma grande affinité avec elle.

Un bref regard sur Muraco lui apprit qu’il était toujours plongé dans ses visions, et celles-ci semblaient être tout sauf agréables.

- Quoi qu’il en soit, je pense qu’il est un peu précipité d’envisager d’annuler la fête de la Bonne Entente. C’est une tradition entre nos deux peuples, et son annulation pourrait causer des tensions. Si c’est la sécurité de vos officiels qui vous tourmente, sachez que j’y veillerais personnellement. La parole d’un chamane est la plus sûr des monnaies, aussi vous n’avez pas à vous inquiétez de ce détail.

Le ton était calme, mais on y sentait un inflexible volonté.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Dim 1 Jan 2012 - 13:09

Il devait reconnaitre – et seule Vama savait ce que cela lui coutait- qu’ils avaient une certaine prestence. Cette pensée bienveillante, aussitôt informulée fut assaillie par ses préjugés de Mastroscien conservateur . Il secoua la tête d’un air agacé, comme si il eut voulu chasser un insecte. Vama ne prônait-elle pas un sens de la justice infaillible ? Penser qu’il était un homme juste plaisait beaucoup à Albie, il fallait se ressaisir, et au plus vite. Il scruta tour à tour chacun de ses interlocuteurs et interlocutrices, traquant le moindre signe de faiblesse, la moindre faille. Mais rien. Peut être Celle-qui-dépossède s’ennuyait-elle, mais à part ça il ne trouva rien de suffisamment compromettant pour se brosser un portrait mental des Chamanes convenable et prompt à être soumit dans un rapport direct au Gouverneur. Ashen terminait de parler, avec ce ton qui se voulait rassurant et plein de bienveillance. Albie sentit le duvet de son échine se hérisser. Il n’avait pas l’habitude de s’entendre adresser la parole sur ce ton. Sa méfiance n’en fut que renforcer. Mais il fallait garder la face, et il opina du chef, accordant même une esquisse de sourire poli à Ashen pour lui signifier sa compréhension. Il aurait souhaité croire sur parole le chamane, mais quelque chose étrangement l’en empêchait. Qui sait ? Peut être les deux peuples avaient-ils développés une haine si viscérale l’un pour l’autre que les préceptes de Vama en devenaient si difficile à respecter ? Il marqua un temps, et reprit.

« - Croyez bien que l’expression de votre soutien n’a pas de prix pour monsieur le Gouverneur. Je souhaites néanmoins – et je suis sûr que vous me comprendrez-, m’assurer que tout se déroulera comme prévu durant le… Qui a-t-il ? »

Il venait d’être interrompu par un des Miliciens de son escorte qui venait de pénétrer dans le lieu de réunion sans cérémonie. L’homme avait les traits durs, sévèrement tirés et un teint pâle qui ne laissait rien présager de bon. Il se pressa juste aux côtés du Conseiller, traversant le cercle très privés de Chamanes de toute la puissance de ses jambes de soldat. Pareil spectacle pouvait passer pour du mépris, de l’irrespect et de l’insolence aux yeux des hôtes Korruliens. Albie eut un mouvement de dénégation instinctive. Il lui sembla apercevoir du coin de l’œil les Veilleurs pourpres tressaillir. Le Milicien ne sembla pas se rendre compte qu’il n’était pas le bienvenu ici. Une fois à la hauteur d’Albie il se pencha pour lui chuchoter quelque chose avec précipitation. Celui-ci ne dit rien, l’œil à l’affut du moindre mouvement extérieur, ce qu’il entendait semblait l’absorber. Enfin, quand le soldat salua et se retira, il se tourna vers les Chamanes et les Veilleurs Pourpres avec lenteur. Comment allait-il se sortir de ce mauvais pas ? Il ne pouvait pas quitter la réunion de cette façon…et pourtant il le devait absolument !

« - Pardonnez mon impertinence, Chamanes, Veilleurs Pourpres, mais malgré tout le respect que je vous dois, je me vois obligé de vous quitter sur l’instant en raison des liens qui m’engagent ailleurs, je ne tarderais pas. »

Il lâcha le tout sur un ton monocorde qui ne trahissait aucune émotion particulière. Il leur accorda un signe de tête, et sans prendre plus de précaution traversa le lieu de sa longue foulée assurée, disparaissant par les lourdes portes sans un mot de plus.

C'était arrivé. Le gouverneur de Matroos, était mort.
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   - Jeu 5 Jan 2012 - 4:18

Azaëlle regardait à tour de rôles les protagonistes présent à cette assemblée. Elle feignait d'être intéressée un minimum à la conversation mais rien n'y faisait. Elle ne comprenait pas pourquoi les grandes personnes se prenaient autant la tête sur des détails pareil. Pour la jeune chamane, s'affolait du temps à cause du Gouverneur était dérisoire. Les habitants de Matroos étaient tellement maniérés.

Elle reporta son attention sur le Veilleur Pourpre derrière elle. Elle sentait la moindre parcelle de son corps s'énerver, s’inquiéter ou encore s'angoisser. Mais le pire dans tout ça, c'est qu'elle ressentait ce dégout qui le submergeait en pensant à elle.
Azaëlle fit la moue puis se coupa de l'homme. Il ne comprenait rien à rien décidément. Qu'il soit Chamane s'il pensait agir mieux, elle n'avait jamais demandé à l'être !

Alors qu'elle commençait à bouder pour elle même, une étranger entra précipitamment et avec grossièreté dans la salle. Il coupa net la conversation actuelle sans aucune gêne. Tous les regards se tournèrent vers lui alors. Il accourut vers le Politicien avant de lui murmurer quelques mots à l'oreille.

Personne n'entendit ce qu'il lui dit mais à voir le visage blême et choqué du Politicien. Les personnes présentes se redressèrent instinctivement comme s'ils pouvaient en apprendre plus.

La jeune Chamane jeta un coup d'oeil à Ashen, puis à Ysoa. Enfin elle se leva et quitta la salle à son tour. Pas besoin de parler, les affaires de Matroos ne concernait que Matroos.

Citation :

[ Je termine le RP sinon on va jamais s'en sortir. A partir de là on laisse passer 4 jours car le général est censé avoir disparu mais il était dans ce RP aussi donc faisons le tout un minimum plausible. Vous pouvez tous RP de votre coté ! ]


Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Parlons peu (!) mais parlons bien.   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum