AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Reinar le Fûté

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Reinar le Fûté   - Jeu 24 Avr 2014 - 19:50


Je suis Reinar le Fûté
« Aujourd'hui vivants, demain morts, que nous importe d'amasser ou de ménager, nous ne comptons que sur le jour que nous vivons et jamais sur celui que nous allons vivre
»



SURNOM :Le Fûté, l'Inconscient deuxième du nom, Capitaine la Science. L'autre fondu du cabestan.
AGE:27 ans
VILLE :Vanylle la libre !
LANGUE(S) :Reinar maîtrise Vanyllien,Matroscien, Joyellien et Korrulien assez couramment pour surprendre ses interlocuteurs.

Quand la mer est tranquille, chaque bateau a un bon capitaine.


RANG & MÉTIER : Capitaine
NAVIRE : Les Larmes de Vama
ÉQUIPAGE :  L'équipage du navire de Reinar est composé en majorité de briscards de la piraterie que l'on pourrait assimiler à des gens en "milieu de carrière". Les personnes les plus importantes du navire sont :

* Gareth Longue-Vue, Second. (PNJ)
* Amelya Ondeluire, Médecin de bord (PJ)
* Lyessa Qu'un-oeil, Quartier-mâitre (PNJ)
* Nathaniel Lightbourne, Mécanien en chef (PJ)
* Thomas le Vif, Artilleur en chef (PNJ)

FAMILLE PROCHE : La mère de Reinar est morte en couches, son père l'éleva sur les Larmes de Vama, ce dernier est également mort durant les premiers essais d'un moyen d'abordage révolutionnaire. Mais instable.



PhysiqueCaractère

TAILLE : 1m76
POIDS : 67 kg
COULEUR DES YEUX : Un regard d'un noir profond qui souligne tant la détermination que l'intelligence et la curiosité du capitaine.
COULEUR & LONGUEUR DES CHEVEUX : Reinar est né avec la chevelure auburn de sa mère, mais se teint les cheveux en blonds par coquetterie tout autant que pour marquer les esprits. Rares sont en effets les pirates aux cheveux d'or.
PIGMENTATION DE LA PEAU : Il a le teint mat des sangs-mélés, bien que ce dernier ne soit pas extrêmement prononcé, tirant même vers le blanc des matrosciens si jamais il ne prend pas assez le soleil. Cela n'empêche qu'il ne pourrait jamais se faire passer pour l'un d'entre eux.
SIGNE PARTICULIER : Reinar possède trois tatouages : un sur l'avant bras droit, représentant Vama et Ruyn entrelacés, le deuxième se situe sur son coeur et figure une rose des vents tandis que le dernier se trouve sur son biceps gauche et illustre une jeune femme aux cheveux flottants dans le vent, métaphore du Grand-Vent. Mis à part quelques cicatrices dues aux mésaventures des abordages, les plus marquantes restent la série de stries sur son dos, témoignage de nombreux coups de fouets reçus au cours de sa vie.
PILOSITÉ : Le système pileux de Reinar est modérément développé, assez pour lui fournir une barbe d'un bel acabit sans pour autant devenir incommodant.
VESTIMENTAIRES : Un mot un seul : L'extravagance. Reinar n'est pas d'un naturel m'as-tu vu mais a remarqué au fil du temps que le respect et la légende d'un capitaine se bâtissent aussi par son allure vestimentaire. Aimant au plus haut point les vêtements qui sortent de l'ordinaire, il n'hésite pas à porter des couleurs que certains qualifieraient de criardes. Les deux seuls atours qui ne le quittent jamais sonts son bandana rouge et le vieux manteau de capitaine de son père.  

DÉFAUTS : Le premier défaut de Reinar est lié à son esprit scientifique, il lui arrive d'être particulièrement distrait, pensant à tout autre chose que la conversation en cours. Dans ses grands moments de recherche, une simple phrase, un objet courant, peut le plonger dans une profonde réflexion concernant ses recherches. Ce même détachement se traduit parfois par une réelle inconscience lorsqu'il s'agit de créer mécanismes et autres inventions, il est au fait de ce problème et tente absolument de se modérer mais chassez le naturel ... De plus Reinar n'est pas quelqu'un qui laisse les problèmes et les ennemis s'accumuler sans rien dire, raisonnant de façon cynique dans la majorité des situations, ce qui confine souvent à des conflits d'intérêts face aux personnes ayant des buts plus humains. Pour finir, malgré son attitude le plus souvent débonnaire envers son équipage, Reinar fait régner une discipline de fer sur son bâtiment, ce qui atteste de son exigence souvent écrasante envers ses hommes.
QUALITÉS : La première et la plus originale des qualités est un don que la nature lui a donné à la naissance. En effet, l'homme est doué d'une intelligence extrêmement développé, tant qu'il pourrait être qualifié de surdoué dans une nation plus évoluée que Vanylle et ses pirates. Ce trait de caractère l'a sorti de bien des situations et lui a permis de s'imposer auprès des autres capitaines dans un mélange de respect et d'incompréhension, voire de jalousie pour certains. Les gens qui ont servis à son bord décrivent souvent un capitaine étrangement moins intéressé par la richesse que par les opportunités futures, traduisant d'un esprit foncièrement visionnaire. Avec ses semblables, Reinar reste quelqu'un d'agréable à fréquenter, très porté sur le fait d'être à l'écoute des autres. Et ce tant pour savoir si il peut venir en aide d'une quelconque manière ou bien apprendre des choses lui permettant d'avoir un coup d'avance à l'avenir. Pour finir, il faut relever la patience ainsi que la persévérance dont il est capable, des qualités rares dans le monde pirate mais qui lui permirent de s'élever au sommet de la hiérarchie de ce peuple.
AMBITIONS : Reinar ne cherche pas l'argent pour le simple plaisir de le dépenser, n'accorde à la gloire un intérêt que quand elle est la résultante d'une plus grande vision d'ensemble. Son ambition ultime est d'assainir et de fortifier Vanylle et ses équipages, pour que leurs ennemis comprennent qu'ils ne peuvent pas leur faire de mal sans se retrouver à genoux en retour. Il craint une alliance entre les deux nations de l'île, voit les barbares du sud d'un oeil circonspect, mais surtout sait que Vanylle ne pourra pas résister bien longtemps et prospérer dans l'état actuel des choses. Avec un mélange d'avidité et de désespoir, il a donc décidé de prendre en main le destin de sa cité natale du mieux qu'il le peut.

PRÉFÉRENCES :
ALIMENTAIRES : La vie rude des pirates n'a pas laissé à Reinar l'opportunité de se créer des goûts alimentaires bien définis. Il est plutôt du genre à manger tout et n'importe quoi tant que cela reste dans le domaine du comestible. Il est cependant assez observateur et soucieux de sa santé pour reconnaître un fruit gâté ou bien des éléments alimentaires douteux, ce qui lui vaut parfois d'être pris pour quelqu'un d'assez sensible du palais, sélectionnant avec soin sa nourriture. Qu'importe si les autres veulent salir leurs brailles, pour sa part Reinar préfère s'éviter cette déconvenue.
LOISIRS : La lecture est une occupation particulièrement chronophage chez le capitaine, qui dévore souvent de façon compulsive tout nouvel écrit pouvant lui tomber sous la main. Il aime également à expérimenter des prototypes de ses inventions, analyser diverses substances et autres matières. Un scientifique dans l'âme qui connaît son travail assez bien pour que l'équipage n'ait pas vraiment à se préoccuper de ce qu'il se passe dans la cabine du capitaine et du caractère nuisible à la structure du bateau de ces dernières. Quand il cherche à réellement se détendre, il privilégie cependant le fait d'arpenter Vanylle et ses tavernes pour rire et discuter de tout et de rien avec ses semblables.
RELATIONNELLES : Au premier abord, le capitaine apparaît comme étant quelqu'un de sympathique, voire même affable, selon les critères de la piraterie. Il est décrit pour autant par son équipage par quelqu'un de difficile à suivre, traînant toujours à l'arrière de son crâne un certain nombre d'idées farfelues. En réalité Reinar observe les autres avec un recul certain, n'hésitant pas à se jouer d'eux si il trouve son intérêt tout autant qu'il pourra tenter de les aider si c'est le meilleur moyen d'en faire autant. Il ne compte pas réellement d'amis parmi la population de Vanylle, se sentant en réalité profondément mal à l'aise face à des personnes souvent mal dégrossies du point de vue mental.

Comportement
...FACE A UN DANGER : Dans ce genre de situation, le premier réflexe de Reinar est de toujours chercher à analyser la situation de façon neutre, tout aussi dangereuse qu'elle soit pour lui ou pour quelqu'un d'autre. Il n'hésite cependant pas à risquer sa vie si jamais le jeu en vaut la chandelle, tout en considérant la fuite comme une option toujours envisageable si les choses tournent au vinaigre. Cependant, il mentirait si il en venait à dire qu'il n'a rien contre le fait que cela ne le dérange pas de se jeter dans des problèmes qu'il n'a pas provoqués lui même.
..FACE A UN ABORDAGE : Cette situation est vue par le capitaine comme une véritable partie d'échecs à laquelle il prend particulièrement plaisir. L'excitation du combat le gagne tout comme son équipage et décharger ses multiples pistolets sur un adversaire souvent bien trop effrayé pour réfléchir correctement est un plaisir malsain qu'il affectionne. Tout dans cette situation doit être pris en compte pour perdre le moins d'hommes de son coté, tout en rendant la capitulation adverse incontestable. Oui, les abordages sont une grande passion pour ce pirate, qui peut alors tester nombre de prototypes et autres tactiques de combat.
..FACE A UNE NOUVELLE RENCONTRE : Comme disait son père : "Les rencontres font toujours plaisir ! Si ce n'est pas quand elles commencent, c'est quand elles finissent !" Reinar garde cette maxime en tête pour arriver à composer avec la distance intellectuelle entre lui et ses contemporains, y voyant avant tout une occasion de créer de futures opportunités pour son grand projet. Loin d'être désagréable, il lui arrive même d'entamer les conversations avec un grand sourire sur le visage. Néanmoins tous apprennent vite qu'il vaut mieux réfléchir à deux fois après avoir discuté avec ce capitaine, pour être sûr de ne pas s'être fait roulé dans la farine.
..FACE A DES SENTIMENTS NOUVEAUX : Reinar n'a rien contre les nouveaux sentiments, bien au contraire il sait reconnaître la force qu'ils peuvent donner à l'âme humaine. Néanmoins, il se méfie lorsque ces derniers sont trop forts, trop vites, obscurcissant le jugement ils peuvent pousser à comettre des erreurs irréparables par la suite. Il reste donc en règle générale circonspect face à leur arrivée, attendant de savoir par expérience à quels points ils peuvent lui être utiles ou bien préjudiciables.
..FACE A UNE PERTE / LA TRISTESSE : Bien malheureusement la mort est une composante innée à la piraterie et Reinar en est le premier conscient. Avoir grandi toute sa vie sur un vaisseau l'a particulièrement blindé contre les états d'âme et la tristesse, qui l'affectent sans pour autant qu'il daigne le montrer. Le signe le plus évident de chagrin qu'il puisse avoir est quand il cherche une justification à une mort injuste ou imprévisible, tentant d'en transcender la vacuité.



« Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors, n'achetez pas un bateau : achetez une île ! »



Histoire
Les lueurs du crépuscule transpercent la couche de nuage qui ondule au dessus de Vanylle alors que vous vous apprêtez à fêter votre premier engagement sur un navire de la flotte pirate. Fier d'avoir été retenu pour faire partie de l'équipage des Larmes de Vama, vous êtes néanmoins fourbu d'avoir passé l'après-midi à effectuer le chargement des cales du bâtiment avant votre départ demain à l'aube. Ayant arpenté les coursives de votre nouveau domicile, vous avez été surpris de la spécificité technique de ce navire, comme tous les nouveaux arrivants. Bien entendu, on dit souvent que les Larmes de Vama restent l'une des perles de la technologie pirate. Mais entre croire et voir, il y a un pas.

Dès lors que vous entrez dans la taverne qui fait face à l'amarrage des Larmes, votre regard est capté sur le vieil homme qui se trouve au fond de la salle, près du feu, un verre à la main et le regard tout autant braqué sur vous. D'une voix rocailleuse, blessée par le poids des ans et l'alcool de piètre qualité, il vous hèle :


- Eh bien matelot ! Il se dit que c'est ton grand jour ! Allez, je t'en prie, viens boire un verre à ma table.

Sans trop savoir pourquoi, vous acquiescez avant de suivre les conseils de l'homme qui vous sert une coupe de vin avant de vous inviter à trinquer et de finir son verre en même temps que vous, d'un trait. Le breuvage est extrêmement râpeux, gorgé de force, à l'image de celui qui vous fait face et reprend son monologue d'un ton presque attendri.

- Les larmes ... C'est un sacré bateau mon gaillard, je te l'assure ! T'as eu de la chance qu'ils t'acceptent à bord. Enfin bon, tu me diras toi ou un autre ... Ce qui compte c'est de remplacer les pertes. Mais c'est un bon navire, avec un bon capitaine ... Tu as déjà entendu parler de Reinar le Futé rassure moi ?

Le ton diligent de votre interlocuteur avait subtilement changé au long de ses péroraisons, passant de l'attendrissement à une certaine inquiétude. A la réflexion vous aviez juste cherché un bateau sur lequel embarquer, sans vraiment vous renseigner sur son équipage. Faisant non du chef, vous observez la déception de votre interlocuteur qui reprend :

- Aïe. Voilà qui est bien fâcheux. Car il n'est pas vraiment capitaine remplaçable, tant son originalité prends le dessus sur les qualités des autres de son acabit. Original oui ... C'est bien le mot. Original et ... dangereux. Mais laisse moi t'en conter l'histoire, moi qui ait servi durant deux décades sur les Larmes ... Je suis certainement la personne qui pourra t'en dire le plus à l'heure actuelle ! Alors écoute bien gamin, l'histoire du Capitaine Inconscience deuxième du nom ...

L'homme se racla une nouvelle fois la gorge avant d'entamer son récit, l'un de ceux que vous n'étiez pas prêt d'oublier pour le restant de votre vie.

- Reinar est le fils d'une fille de joie dont je n'ai jamais connu le nom et de Terrence l'Inconscient, l'un des anciens capitaines des Larmes. La mère n'a pas vêcu bien longtemps après la naissance à ce que l'on dit, toujours est-il que Terrence prit le nourrisson avec lui sur son navire. Déjà, rien que pour ça, tout l'équipage pensait à l'époque qu'il méritait parfaitement son surnom. Mais toujours était-il qu'il ne céda pas aux récriminations de Patrick Ranz, son second, concernant ce caprice, préférant engager une nourrice sur ses propres deniers pour veiller sur l'enfant. Tu l'auras donc compris, Reinar a toujours vécu sur les Larmes, ce qui aurait pu être le début d'une histoire épique.

Mais très honnêtement, elle fut bien plus tragique qu'autre chose. Le premier coup du sort vint aux alentours des sept ans de Reinar. Son père avait tout comme lui la folie des machines et autres inventions, toujours était-il qu'il inventa un jour une sorte de toile dotée d'une armature qui selon lui aurait permis aux membres d'équipage de sauter par dessus bord et de se diriger jusqu'au navire adverse ...

Oui, tu m'as bien entendu ! Mais là n'est pas réellement la question, l'Inconscient fut le premier à tester son prototype et mourut durant cet essai, laissant le jeune Reinar seul sur son bateau. Très rapidement Patrick devint le nouveau capitaine, laissant le marmot au soin du médecin de bord de l'époque, un érudit matroscien du nom d'Ivelan. Ce dernier avait pris conscience de la profonde intelligence de son protégé dès son plus jeune âge et le nourrit par la suite de livres divers et variés.


Le regard du matelot se fit particulièrement nostalgique l'espace d'un instant, avant de reprendre le cours de son récit.

C'est à ce moment là, donc, que je suis arrivé sur les Larmes. Autant dire que le capitaine Ranz était un commandant exceptionnellement autoritaire, mais toujours juste. En tout cas telle était sa réputation à ce moment là. Mais aux alentours des huit ans de Reinar, en l'espace de quelques semaines, les choses ont basculées violemment. Le capitaine commençait à envisager d'un mauvais oeil la présence de l'enfant sur son vaisseau, mais savait pour autant qu'il ne pourrait le laisser à quai sans voir une partie majeure de l'équipage, anciennement fidèle à Terrence l'Inconscient, se mutiner.

Risquant pour son autorité, donc, il en fit particulièrement baver au petit. Je veux dire, les mousses en bavent tous il faut avouer, cela fait partie du métier qui rentre. Mais avec lui, le capitaine n'arrêtait que lorsqu'il avait autre chose à faire, lui faisant briquer les ponts, monter dans les gréements sans assurance aucune, punissait chaque incartade de nombreux coups de fouets. Il justifiait cette conduite par le fait que cet enfant serait un jour le capitaine du vaisseau, mais qu'il devait pour cela apprendre à la dure. L'équipage n'était pas totalement dupe, on savait bien qu'il essayait de tuer l'enfant à la tâche. Mais le raisonnement se tenait en quelque sorte.

Les larmes de Vama était devenu un vaisseau non pas sordide, mais à l'ambiance lourde, durant ces moments là les pirates qui embarquaient n'étaient pas toujours les mêmes, tant ils ne supportaient pas l'ambiance. Pour nous, les anciens, nous essayions de prendre soin du gosse autant que nous pouvions, en sous-main, sous la conduite d'Ivelan qui tant bien que mal continuait à éduquer son apprenti. Il nous disait souvent, dans des termes particulièrement complexes, à quel point l'enfant apprenait vite et bien. Et honnêtement, déjà à l'époque quand le capitaine était sérieux on pipait pas un foutre mot de ce qu'il baragouinait. Mais ça nous faisait plaisir, rire même, car on savait qu'un jour il deviendrait un bon capitaine !


Le sourire quasiment paternaliste du vieux pirate vous laissa assez intrigué sur la suite de l'histoire. Buvant tous deux un godet en silence, vous écoutiez à nouveau juste après.

On aimait beaucoup le petit Reinar, nous aussi on l'a éduqué à notre manière en lui apprenant les rudiments des différents métiers présents à bord d'un navire. Honnêtement, il était un mauvais matelot pur jus, mais quand on parlait de cartographie, de timonerie ou bien encore de mécanique ... On a bien senti qu'il était fondamentalement attiré vers les sciences. Niveau combat, c'était et c'est toujours un escrimeur moyen ... Mais en matière de tir au pistolet et de lancer de grenades, c'est un fin combattant. C'est durant ces moments là qu'on a pu s'en rendre compte.

Le capitaine Ranz n'était pas dupe pour autant et sentait bien que ses efforts pour détruire l'adolescent ne semblaient faire que le renforcer. Pas dupe oui, mais pas fin observateur pour un sou. Il mit tout cela sur le dos d'Ivelan, l'accusant de donner des décoctions fortifiantes à son protégé. La dispute ébranla la cabine du capitaine durant de nombreuses heures entre ces deux forts caractères. Le médecin claqua la porte en partant pour une promenade dans Vanylle. On ne retrouva jamais son corps après cette nuit-là ... Mais les regards se tournèrent sans ambages vers le capitaine, qui sombrait maintenant dans une paranoïa que nous redoutions tous.


Un nouveau silence, très bref celui-ci, pour observer l'entrée d'un nouveau client dans la taverne. Les yeux fatigués du pirate scrutèrent l'étranger avant de revenir vers vous, pour continuer le récit après une bonne inspiration.

Tu pourrais me demander, à raison, pourquoi nous n'avons pas profité de l'occasion pour prendre le contrôle du navire. Pourquoi nous n'avons pas jeté cet homme par dessus bord. Je te répondrais franchement ... Un mélange de pragmatisme, car Ranz nous avait mené à de nombreuses bonnes proies ; ainsi que de la lacheté, car cet homme en train de devenir fou nous avait enfermés dans la crainte de sa personne.

Reinar pour sa part vêcu très mal la mort d'Ivelan mais prit cette épreuve comme l'occasion d'enfermer son ressenti face à la mort. Son trop plein de joie semblait s'être mué en un calme déterminé, les anciens du navire allaient même jusqu'à me dire qu'il commençaient à voir dans le regard du jeune homme la même étincelle de folie que dans celui de son père disparu. Très vite je compris qu'ils avaient certainement raison, cet éternel mousse passant beaucoup de son temps libre à lire, écrire, penser. Aux oreilles initiées, il disait à demi-mot qu'il agirait un jour contre Ranz, mais qu'il fallait patienter.

Il endurait sans jamais se plaindre le traitement de Ranz, forçant se dernier à des colères furibondes, tant il n'arrivait pas à briser ce jeune homme. Ce dernier attendit le jour de son vingt-quatrième anniversaire pour passer à l'acte aidé de quelques fidèles, dont moi même. Nous nous introduisimes dans la cabine du capitaine, le gamin lui injectant un produit que nous ne connaissions pas et qui prolongea son sommeil de plomb. Puis nous l'emmenèrent.

Il se réveilla sur la planche, posée contre le bastingage, un des parachutes de Terrence l'Inconscient arrimé aux épaules. Reinar, ayant revêtu le manteau de feu son père, lui donna le choix devant l'ensemble de l'équipage : mourir de sa propre volonté ou bien accepter de devenir mousse pour seize années, tout comme il l'avait fait lui même. Ranz tenta de soulever l'équipage, mais quelques bonnes pièces nous avaient permis de nous en acheter la loyauté. Résigné, le capitaine tenta une charge désespérée contre celui qu'il avait toujours haï. Cet acte n'eut pour seule conséquence que de laisser une excuse au nouveau capitaine pour décharger deux armes entières dans son bourreau, avant que celui-ci ne tombe dans le Grand-Vent.





Où as-tu trouvé le forum ? ÉCRIRE ICI
Première impression : ÉCRIRE ICI
Robin Hobb ça te parle ? ÉCRIRE ICI **
Tes autres pseudos habituels : ÉCRIRE ICI

avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 25
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Ven 25 Avr 2014 - 3:11

Bienvenuuuuuuuue o/
Un pirate :wou: et un beau gosse :wou:
/sors/

Bon courage pour la suite, n'hésites pas si tu as des questions *w*


Avatar par Jensounette ♥
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Ven 25 Avr 2014 - 4:14

Je t'ai même pas souhaité la bienvenue hontamwa. Donc bienvenue. :gah:
Joli début de fiche, j'ai hâte de voir la suite.

Alors fais la ! *SBAFF*
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Ven 25 Avr 2014 - 4:17

Bienvenue Capitaine parachutiste boulet de canon 8D !!
Courage pour ta fiche ! (Ohhh j'adore le nom de l'équipage :wou:)







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Déserteur

On m'appelle Kataleyah Teim-Cruan


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Cimes Hérissées
MON AGE : 26
Féminin
MESSAGES : 2189
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/02/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 377
http://www.ile-joyaux.com/t480-kataleyah-teim-cruan
Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Ven 25 Avr 2014 - 5:00

Bienvenue sur IJ !!!!

Capitaine la Science xD J'adore ce surnom et ce qu'il laisse penser du perso, je suis très curieuse de découvrir la fiche du coup ** Et superbe illu pour l'avatar ! Fallait la trouver !

Si tu as d'autres questions n'hésite pas ^^



Sign @Thélador



Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Ven 25 Avr 2014 - 5:07

Merci beaucoup pour l'accueil, cela fait moultement plaisir !  :wou: Je me remets à cette fiche cet après midi et en fonction de mon inspiration peut être sera t-elle terminée o/

Amelya Ondeluire a écrit:


Alors fais la ! *SBAFF*

Tais toi où je te mets de corvée de briquer le pont. >> Non mais.
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Ven 25 Avr 2014 - 12:01

Haaan, trop classe l'avatar 8D

Bienvenue, Pirate !
J'ai hâte aussi de lire son histoire, à celui-là XD
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Sam 26 Avr 2014 - 10:15

Bienvenue parmi nous
Bonne continuation pour ta fiche


Guide des Erfeydes
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Sam 3 Mai 2014 - 4:33

Salut Capitaine
Paré pour appareiller quand vous voulez!
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Sam 3 Mai 2014 - 18:52

Merci cher ami !

Plus sérieusement, désolé du retard de cette fiche. Travailler de nuit n'est pas le meilleur moyen d'être productif en journée, pour des raisons de sommeil. Je profite de mon dimanche de pause pour rejoindre mon équipage, en bon capitaine distrait que je suis. Razz
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 25
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Mar 6 Mai 2014 - 10:08

Pas de souci !
Postes bien quand tu as fini pour nous le dire ♥


Avatar par Jensounette ♥
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 25
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Mar 20 Mai 2014 - 9:24

Quelques nouvelles par ici ? Smile
N'hésite pas si tu as des questions pour ta fiche o/


Avatar par Jensounette ♥
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Mer 21 Mai 2014 - 19:56

Des nouvelles simples en soi, je finis la fiche demain sans faute.

A très vite o/
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 25
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Reinar le Fûté   - Mar 10 Juin 2014 - 11:35

Alors Monsieur le Capitaine ? XD


Avatar par Jensounette ♥
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Reinar le Fûté   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum