AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Helbert Sinadure

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Helbert Sinadure   - Lun 5 Mai 2014 - 15:52


Je suis HELBERT SINADURE
« Le corps et l'esprit ne font qu'un. Les comprendre est ma richesse. »



SURNOM :Sina, Helby
AGE:27
VILLE :Sant Poseïnos
LANGUE(S) :Matroscien et Joyellien, bien sûr.

Qui sommes-nous ? Qui peut véritablement répondre à cette question ?


GROUPE :Bourgeois
MÉTIER :  Aucun, a peur qu'on le voit comme une personne dans le besoin.
GRADE : /
ORIGINE :  Lignée bourgeoise du côté du père et marchande de la mère.
VIVENEF : Non
FAMILLE PROCHE : Pas de famille proche. Sa mère Célya est morte et son père, Chrysanthin Sinadure, et lui ont coupé tout lien.



PhysiqueCaractère

TAILLE : 181cm
POIDS : 68kg
COULEUR DES YEUX : Noisette
COULEUR & LONGUEUR DES CHEVEUX : Châtain, mi-courts
PIGMENTATION DE LA PEAU : Claire
SIGNE PARTICULIER : Aucun
PILOSITÉ : Limitée
VESTIMENTAIRES : Entre le dandy et le gentleman

DÉFAUTS : Peu responsable, gère mal ses émotions quand il ne les comprend pas, un peu égocentrique
QUALITÉS : Fin analyste, conscient de son corps et son esprit, Très bonne mémoire
AMBITIONS : Helbert a trois buts principaux. Il souhaite conserver une belle image dans la société, et la cultive chaque jour en soignant sa manière de s'exprimer, ses habits, et ce qu'il montre aux autres. Il aimerait gagner assez d'argent pour ne plus avoir à faire semblant d'être riche. Et il aimerait retrouver celle qui manque à son cœur.

PRÉFÉRENCES :
ALIMENTAIRES : Il aime les plats mijotés à base de viandes.
LOISIRS : Lire, se donner en spectacle, les jeux d'argent
RELATIONNELLES :  Il aime les personnes honnêtes et s'attache aux gens qui font preuve d'une certaine légèreté. Il aime les filles calmes en apparence mais qui s'émerveillent des choses les plus simples.  Il ne fuit que rarement les gens, sauf s'il voit un danger en eux, selon le principe de "chacun a quelque chose à apporter"

Comportement
...FACE A UN DANGER : Tout dépend du danger. Helbert peut réagir de deux façons. Le plus souvent avec son cerveau, en analysant la situation et en déterminant la solution la plus intéressante stratégiquement. Il lui arrive cependant que son amygdale court-circuite totalement ce processus et il rentre dans un état plus facilement assimilable à la folie. Et là, dur à dire.
..FACE A UNE NÉGOCIATION : D'un naturel têtu, s'il ne considère pas avoir un quelconque intérêt dans la négociation il la refusera. Il est cependant facile d'abuser de ses émotions pour le faire abdiquer !
..FACE A UNE NOUVELLE RENCONTRE : Il a horreur des préjugés. Qu'importe sa rencontre il va chercher à  en apprendre sur la personne, à la comprendre. Le savoir c'est le pouvoir, après tout !
..FACE A DES SENTIMENTS NOUVEAUX : Comme à chaque fois, Helbert essaie d'analyser ce qu'il se passe. De mettre en relation son corps et son esprit. De comprendre ce qui fait qu'il ressent lesdits sentiments. S'il n'y arrive pas, il panique un peu. Ce qu'il n'arrive pas à comprendre lui fait peur, très peur.
..FACE A UNE PERTE / LA TRISTESSE : Il tente de rationaliser dans un premier temps. Mais ça ne fait qu'empirer sa tristesse, sa douleur. Il la refoule d'abord, jusqu'au moment où elle explose et où il se rend compte à quel point il est triste. Il n'ose que rarement demander du réconfort.



«Pourquoi vouloir changer ce qui n'est plus ? Vouloir changer le passé, c'est refuser le futur.»



Histoire
Helbert dira qu'il a beaucoup de choses passionnantes à vous raconter. C'est à vous de vous faire votre propre idée. Mais dans son esprit ce n'est pas aussi clair. Il sent qu'il ment. Il sait qu'il est banal. C'est du moins ce qu'il a à l'esprit. Il a cependant conscience qu'il a une certaine capacité à comprendre les choses, les autres et surtout lui-même, et n'hésite pas à l'utiliser à son avantage, notamment dans les jeux et les quelques magouilles qui lui permettent de vivre, mais nous y reviendront.  Ajoutons que son naturel plutôt égocentrique ne l'empêche pas de fréquemment se préoccuper du bien-être des autres. Que ça soit par altruisme ou pour son image reste cependant à déterminer !
Helbert vit dans un petit domaine qui lui reste de sa défunte mère Célya Brabantio, issue d'une branche de la famille Brabantio,  jadis marriée à chrysanthin Sinadure. À sa mort tous ses biens, à l'exception dudit domaine et de son équipement, sont  allés entre les mains du père Sinadure qui n'a jamais entretenu de rapports agréables et proches avec son fils. L'absence de Célya sonna ainsi le glas de leur relation père-fils. Et c'est ainsi qu'Helbert se retrouva riche en apparence, pauvre en vérité. Il n'est pas dit qu'il soit, un jour, prêt à abandonner son confort et l'image qu'il renvoie à la société.
Magouilles, donc, je vous disais !  Car Helbert doit bien vivre. S'il lui reste de quoi manger, il n'a cependant pas assez pour tenir en ordre l'équipement de sa maison et pour les dépenses qu'on pourrait qualifier de mondaines. Il arrive à conserver les apparences, n'ayant pas réellement d'amis à inviter à quelques soirées chez lui. Il multiplie cependant les connaissances, et pas toujours dans des milieux recommandables. C'est ainsi qu'Helbert a commencé ses petites pratiques dans l'ombre. Dandy gentleman le jour, joueur magouilleur la nuit, son image n'a pourtant pas encore été ternie. Pour combien de temps ? Pour toujours, espère-t-il.



15 Arvur 1114 : Helbert marche dans la ville, se balade, pense, encore et encore, il pense longuement à ce qu'il voit autour de lui, à la beauté du monde, à ces choses sans importance. Comme tous les jours. Il pense à ces choses pour ne pas penser à autre chose. À ce qui lui manque. Quand il pense à ça, il ne contrôle plus rien. La douleur est là, s'accroît. Il ne veut pas avoir mal.  Donc il pense. Il regarde ses pieds, compte ses pas. Il essaie de ralentir le temps par la pensée, de penser plus vite, d'observer chaque passant qu'il croise, de les mémoriser. Il imagine à quoi ressembleraient ces rues si aucun être n'y avait jamais habité. Quelle faune et quelle flore y habiteraient ?
Ce soir, c'est le soir du jeu. Il va devoir faire mieux que maintenant. Il va devoir mieux analyser le visage de ses adversaires. Il va devoir, ce soir, absolument gagner. Il plonge la main dans sa poche et en sort le bout de papier. Il était intact. Toujours intact. Et pourquoi pas ?

9 Arvur 1114 : Tourne. Tourne. Tourne. Il se retourne. Encore. Il se retourne dans son lit. Encore. Encore. Il fait trop chaud. Trop froid. Ah. Sans l'oreiller, avec l'oreiller, sans l'oreiller, on retourne l'oreiller, avec l'oreiller, sans l'oreiller. Il tape. Tourne. Tourne. Tourne. Impossible de dormir. Il a perdu. Il a beaucoup perdu. S'il ne peut pas se concentrer, les jeux ne marcheront plus. Il doit se concentrer. Pourquoi a-t-il pensé à ça ? À ce moment ? Il doit faire le vide... Juste un long et paisible vide... Mais ça ne veut pas. Pas. Pas. Il a encore pensé à ça, elle, le souvenir qui ne le quitte pas. Un peu de lecture l'aidera peut-être à trouver la paix ?

8 Arvur 1114 : Il croit l'avoir croisée, mais c'est impossible. Ses pensées se noircissent, se perdent.

7 Arvur 1114 : Son genoux le préoccupe. Mais pas assez pour qu'il songe à le faire soigner. Une petite et légère marche lui fera du bien. Et en effet, ça lui a fait du bien !

6 Arvur 1114 : Helbert se dit qu'écrire serait une idée divine afin d'assurer sa popularité dans cette société ! L'argent manque toujours, considérant son statut, mais il a de quoi faire tourner la plupart de ses dépenses.  La roue tourne peut-être ? Il inspire fort. Ahh ! Oui, Vama a sûrement entendu ses prières !  Il prend de quoi écrire. Il se demande par où commencer. Et s'il lançait quelques idées ? Non. Pas celle-là. Pas celle-là non plus. Ah... Cesse donc d'avoir peur d'écrire ! Il se lève, et part, toujours avec de quoi écrire, s'inspirer. Il note des choses, ici et là, et ça lui plait. Et s'il écrivait ce que tout le monde veut lire ? Ce que lui veut écrire ? Que le monde est là, beau, que les choses vont bien ? Et pourquoi vont-elles bien ? Un air nait dans son esprit, mais il n'ose pas le chanter et demeure calme, souriant. Son genoux gauche lui fait un peu mal. Mais est-ce important ?

5 Arvur 1114 : Il n'a toujours rien fait. Deux jours qu'il dépense et ne produit rien.

4 Arvur 1114 : Il a bien mérité de se reposer !

3 Arvur 1114 : Il a gagné une belle somme. On pourrait décrire les parties. Décrire avec quelle justesse il s'est analysé, il a compris ses réactions, il a pu contrôler ses sens, ses émotions. Décrire avec quelle lucidité à la analysé ses adversaires. Il a vu clair en eux. Leurs mimiques, leurs émotions, leurs pensées. Une belle somme, qu'il a gagné. De quoi vivre un moment, de quoi songer à assurer son image autrement. Cette fois, pas comme les autres fois, il ira jusqu'au bout. Il se forcera. Il saisira l'opportunité qui est sienne de changer certaines choses !

34 Malgak 1114 : Encore une soirée comme les autres. Il a eu cependant peur d'être reconnu. Est-ce qu'il va pouvoir continuer ainsi longtemps ? Il doit penser à une nouvelle façon de gagner de l'argent. Une fois qu'on touche à ce milieu, dur de s'en défaire.

32 Malgak 1114 : Il gribouille une troisième fois, chiffonne une troisième fois, manque de pleurer. Cette fois ce n'est pas à lui qu'il voulait écrire, mais à elle.

31 Malgak 1114 : Il gribouille encore. Mais pourquoi ? Il chiffonne la feuille et sort.

30 Malgak 1114 : Helbert rentre d'une petite marche, et du marché, d'où il a acheté moult victuailles qui provoquent chez lui une envie et une impatience certaines. Guilleret, il décide d'écrire à son père avec qui il n'a pas correspondu depuis maintenant bien des années ! Il se sent inspiré ! Il prend une feuille, de quoi écrire et s'y met ! Et il gribouille quelques mots, et il se sent abandonné. Et il n'arrive plus à écrire. Il chiffonne la feuille.

3 Malgak 1114 : Il a eu l'occasion de rencontrer une citoyenne fort plaisante et à la locution particulièrement agréable considérant son rang social. Il voyait un peu d'elle en cette femme. La citoyenne, Hélèna Froncedur, et lui marchèrent quelques dizaines de minutes. Il lui raconta son histoire, elle lui raconta la sienne. Il lui dit d'éviter certaines rues le soir, elle lui dit d'éviter beaucoup plus de rues, y compris la journée. Elle avait à la fois cette capacité de s'émerveiller face aux choses, d'aimer les plus petites choses, de ne pas se poser de questions, et à la fois cette assurance qui avait l'air d'avoir été acquise au prix d'un apprentissage et d'un effort particulier. Il lui rappelait vraiment Elle. Au moment de se quitter, tous les deux crurent qu'ils allèrent s'embrasser, mais aucun ne le souhaitait réellement. Une belle rencontre.

13 Kinos 1114 : Ça ne lui passe pas.  Il regarde le ciel, hurle sur le monde, mentalement. Il espère que le monde l'entende. Il veut que les choses changent. Il veut tendre la main vers le passé, et légèrement le tordre. Il a tant appris depuis, tant compris. Et il a le sentiment que rien de tout ça ne lui sert vraiment, ne lui servira vraiment. Il avait besoin d'une solution, il l'a trouvée. Mais en fait... Il pleure.

12 Kinos 1114 : Encore une rechute. Pourquoi ne peut-il simplement pas oublier ?  Ça va lui passer.

11 Kinos 1114 : Il ne se sent que peu dans assiette. Ces images, toujours là. Il sait qu'il ne doit plus y penser. Mais il y pense. Qu'a-t-il fait ?

25 Shannor 1113 : Ce soir, au détour d'une ruelle un peu sombre, raccourci de son habitude (car Helbert s'est efforcé d'apprendre au maximum l'ensemble des chemins et raccourcis de sa ville, ça lui servira sûrement un jour), il est tombé nez-à-nez avec une connaissance trouble de la "soirée de jeu". Fameuse soirée où dans un anonymat relatif se joue des sommes pas toujours gagnées de manière légale. Chaque semaine, le même rendez-vous.  Et cet homme, dont seul un pseudonyme lui était connu, Sombrecape,  semblait excité. Il se jeta sur Helbert et lui dit, en à peu près ces termes, "Je te reconnais. Chaque semaine. Toi ! Tu es bon. Tu vois les gens et tu sais. Si tu veux gagner beaucoup, beaucoup, beaucoup de galons, rends moi ce papier à un prochain jeu." Et il disparu en trombe. Le papier était blanc, avec un symbole dessus, sûrement une simple marque de reconnaissance. Un rond, un N couché et deux points à l'intérieur du N.

23 Surrak 1113 : Helbert vit comme ça depuis un moment déjà. Des crises, parfois. Parce qu'il repense à elle. Le jeu, chaque semaine, pour gagner de quoi vivre. Puis il se balade, rencontre des gens, joue de son image, lui, le gentleman dandy . Il séduit, il plait. Il danse avec des inconnues, il écrit des poèmes, il se montre bohème et riche. Il se monte grand cœur mais s'assure que ça devienne notoire. Il chante, il joue, la plupart de ses instruments ne fonctionnent plus mais il lui en reste quelques-uns ! Les jours passent, il ne s'en plaint pas, il aime vivre, bien que ça ne soit pas toujours facile !

27 Kinos 1112 : Il pleure. Toute la journée.

26 Kinos 1112 : Il pleure toujours. A-t-il fait tout ce chemin pour rien ?

25 Kinos 1112 : Il se rend compte que jamais plus elle ne sera là pour lui. Lui qui a appris à analyser ses choix, à comprendre ce qui se passe en lui, lui qui s'est débarrassé de ce qui faisait de lui un mauvais être, quelqu'un de néfaste, lui qui voulait s'offrir un avenir avec celle qui a touché son cœur... La solution à ça n'était que le début de la fin. En voulant tout régler, il a tout détruit. En voulant le sauver, il a détruit ce lien qui comptait tant pour lui. Et il sait, il sent, que quelque part il l'a aussi détruite. Rien ne sera plus jamais comme avant. Rien ne sera plus jamais, tout court. Il pleure.

34 Sunedor 1111 : Toujours rien.

22 Dorror 1111 : Aucune nouvelle. Rien.

17 Dorror 1111 : Helbert est joyeux. Il va mieux. Il va enfin mieux. Il est détaché, vivant. Après tant d'efforts. Tant de réalisations. Il savait qu'il avait besoin de s'éloigner de ce qui comptait vraiment pour lui, pour y voir clair. Pour pouvoir grandir sans ces chaînes qui l'en empêchait. Il est temps de lui monter que tout va mieux ! Que rien ne sera plus comme avant. Qu'il est prêt à vivre, et plus seulement à faire subir sa vie. Les larmes ne sont plus là. Il est souriant à la vie. Il accepte les choses. Il veut partager ça avec elle !

22 Malgak 1111 : Il travaille dur sur son corps et son esprit. Aller mieux, devenir sain, ça passe avant tout par la compréhension. Il sent que tout est lié, corps, esprit, âme, pensée... Il tend vers ça. Il comprend petit à petit ce qui n'allait pas en lui. Les troubles qui le tiraillaient. Il se sent mal. Il a le sentiment de se mentir. Mais en réalité il ne fait qu'ouvrir les yeux. Tout ce qu'il a fait et dit en croyant que c'était normal... Ça n'était que du mensonge. Tout le mal qu'il lui a fait... Il ne veut plus lui faire de mal, il veut aller mieux, et reprendre cette histoire non pas où il l'avait laissée, mais où elle aurait toujours dû se dérouler. Il le fait pour lui. Il le fait pour elle. Il pense à elle, et reprend sa réflexion.

9 Velmos 1111 : Helbert lui dit au revoir. Elle lui répond adieu. Il ne veut pas y croire. Il sait qu'il a besoin de ça, et qu'elle aussi. Il n'a pas peur, c'est pour le mieux ! S'il fait ça, c'est bien pour qu'elle et lui ça ait une chance de marcher, un jour ! Il veut y croire, car il croit en elle. Il veut l'embrasser, mais ne le fait pas, il ne doit pas. Il la regarde, il l'aime, il la laisse.

8 Velmos 1111 : Il a compris qu'il n'avait rien compris. C'est pas elle, c'est lui. Il croyait avoir raison. Il croyait être exempt de fautes. En fait, c'est lui qui la détruit. Tout doit changer. Il doit changer. Il le sait. Il a déjà commencé à s'observer, à se comprendre, et se demande pourquoi il ne l'a pas fait avant. Il a une dure décision à assumer.

13 Andur 1110 : Ces disputes, ces désaccords, et la façon dont elle semble perdre sa joie de vivre. Il sait que quelque chose ne va pas. Il ne comprend pas. Il fait tout comme il doit faire pourtant. Il ne comprend pas. C'est elle. Elle qui a un souci. Il en est convaincu. Absolument convaincu.

7 Surrak 1108 : Il la rencontre. Une délicieuse rencontre. Elle. Hylie Ariste. Elle est si mignonne. Il a peur d'elle. Il a très peur. Elle qui n'a jamais fait peur à personne. Il conviendrait de longuement la décrire, tant son passage dans la vie d'Helbert aura changé son monde. Tant il ne verra plus rien de la même façon. Un espace, une chose forte, s'est créée en lui et ne mourra jamais. Absolument jamais. Cette façon de s'émerveiller des choses, cette façon d'aimer les petits plaisirs, cette sorte d'insouciance pourtant sérieuse, dure, précise... Des heures, pour la décrire.

10 Velmos 1107 : Helbert s'est habitué à la vie seule et à sa nouvelle condition. Il n'est pas forcément fier de tous ses choix. Mais il les sait nécessaire. Il a commencé à jouer de manière illégale contre des adversaires à l'argent un peu sale lors de soirées particulières. Et il passe le reste de son temps à flâner, à vivre dans un faux luxe où en réalité seule les apparences sont maintenues, et à se vanter artiste et bohème, beaucoup de cynisme dans l'esprit et beaucoup d'amour dans le cœur.

16 Kinos 1106 : Helbert ne pleure toujours pas. Il ne pleurera pas.

15 Kinos 1106 : Célya Sinadure meurt. Une vilaine maladie des poumons, fulgurante et non contagieuse, il semblerait. Personne n'a rien pu faire. Elle s'est éteinte en quelques jours. Helbert n'arrive pas à pleurer. Helbert a peur. Son père, lui, ne pleure pas non plus. Il se monte indifférent. Mais Helbert voit la tristesse en lui. L'intense tristesse. Et il a vu juste. Leurs chemins se séparent ici. Et ici naît l'histoire d'Helbert Sinadure, le dandy gentleman fauché.

12 Malgak 1087 : Ce sera Helbert !

12 Malgak 1087 : Célya donne naissance à son enfant. Elle ne sait toujours pas comment l'appeler. Chrysanthin n'a pas plus d'idées. Ils paniquent. Chrysanthin ne semble pas vouloir trop s'impliquer dans ce choix. Il est un peu plus sombre depuis plusieurs mois. Depuis l'annonce de la grossesse.

22 Kinos 1087 : Célya a peur. Elle est enceinte, elle le sait. Et elle a peur que son  enfant ne puisse grandir dans les meilleures condition. Ses rapports avec sa famille sont clos. Elle a besoin de cet enfant, d'une famille complète. Mais elle a toujours peur. Peur qu'il subisse le douloureux jeu de la société, considérant le mariage controversé avec Chrysanthin. Mais pas une seconde elle n'a regretté. Alors, lui aussi, son enfant, ne regrettera pas !

31 Dorror 1078 : Célya et Chrysanthin se marient. Une gêne est  évidemment palpable, mais c'est ce qu'ils voulaient depuis bien longtemps maintenant. Qu'importe ces règles, l'amour ne se commande pas.

13 Shannor 1077 : Célya dit à Chrysanthin qu'elle est prête à perdre son rang, à perdre son honneur, pour lui.  Elle lui demande cependant d'attendre plusieurs mois avant la cérémonie, afin que l'information soit acceptée par sa famille dont elle s'est, de toute manière, peu à peu éloignée. Sa famille ne l'acceptera jamais.

9 Shannor 1077 : Ils se promettent de ne jamais aimer personne d'autre. Qu'ils se voueraient affection et fidélité à jamais. Chrysanthin a préparé un festin en l'honneur de leur si fort amour. Et c'est lors de ce repas qu'il propose le mariage. Célya a des craintes.

9 Shannor 1074 : Célya Brabantio et Chrysanthin Sinadure se rencontrent. C'était à un marché. Chrysanthin est un riche bourgeois et Célya une pauvre marchande sans vivenef. Mais peu leur importait. Un regard, et l'histoire naissait.




-------------
-ANNEXES-
-------------



Quelques correspondance liées à Helbert



Lettre de Célya Sinadure à Helbert Sinadure, 14 Kinos 1106, lue le 17 Kinos 1106.


Mon cher fils,


La force m'a déjà bien quittée. Écrire est le dernier loisir qu'il me reste, et je crains que même celui-ci est en train de m'être volé. Si tu lis cette lettre c'est que je ne suis plus là pour admirer ton joli sourire et ton insupportable désinvolture.

Je regrette de ne pas avoir eu plus de temps à nous consacrer. Peut-être que si j'avais mieux fait les choses, tout irait bien entre toi et ton père. Mon souhait le plus cher est qu'un jour vous vous réconciliez. Et j'ai peur. J'ai peur de te laisser, sans rien pour vivre, désœuvré. Le domaine et son contenu est tien. Mais l'ensemble de nos galons d'or, d'argent et de bronze reviennent à Chrysanthin.

Tu sais, lui et moi nous nous sommes toujours aimés, et ce jusqu'à mon dernier souffle. Il a été un homme bon, et tu tiens plus de lui que tu ne sembles le voir. Vous avez été tous les deux les plus grands amours de ma vie, et je la quitte sans regret. N'oublie jamais tout ce que je t'ai appris. Ne laisse pas l'apparente dualité des choses masquer leur véritable unicité.

T tovrs u cfr be ae u smoe oag dsu. Sn cneu et d gad vlu.
u ruea n ofe lu vc n ybl rne ess. o otn s e rne aer.

Je t'aime,
Célya.



Lettre d'Helbert Sinadure à Chrysanthin Sinadure, 14 Velmos 1110, lue le 19 Velmos 1110.


Père,

Qu'importe notre lien de parenté, sachez qu'aucune de vos propositions malhonnêtes ne sauraient me convaincre de vous abandonner le domaine. C'est tout ce qu'il me reste de ma mère. Oh la tristesse qui m'envahit quand je vois dans quelle situation nous sommes. C'est exactement ce qu'elle ne voulait pas.

Il est inutile de poursuivre cette correspondance. Je vous tiendrai au courant des grandes nouvelles. Je n'ai nullement besoin de votre argent pour vivre,  j'ai bien assez de galons pour n'avoir rien à envier à personne.

Avec respect,

Helbert Sinadure.



Extraits du journal personnel d'Helbert


Préambule


Cher journal. Tu n'es pas vraiment ce qu'on pourrait appeler un journal intime. Il est évident que l'ensemble de mes pensées ne seront pas disponibles pour les matrosciens, sauf si je te perdais ! Et si c'était le cas, alors puissent ces informations servir à celui qui te trouvera !

[...]

N'oubliez jamais.

[...]

Tu n'es pas sans but. Je ne t'écris pas pour rien. Mais rien n'est encore trop clair pour moi. Il m'apparaît comme évident que des choses se passeront à l'avenir. Des choses m'arriveront. J'espère rien de malheureux ! Tu as un rôle. Tu as un but. Tu es... L'encyclopédie de ma vie, de ma pensée, de ma réflexion. Tu porteras mes sciences, mes poésies et mes découvertes. Mais aussi mes peines, mes joies, et l'évolution de mon esprit.

[...]

Je m'adresse à celui qui lit ces lignes. Je suis Helbert Sinadure, fils ruiné d'une mère marchande et d'un père bourgeois. Je suis celui dont l'amour a quitté le cœur et l'âme il y a bien longtemps aujourd'hui. Celui qui est encore brisé lorsqu'il écrit ces lignes. Celui qui se redressera un jour, et lorsque ces lignes seront lu alors je me tiendrai, fier, face à ma destinée.


---------------


Extraits des articles du journal, dans le désordre chronologique



Manipulation mentale : Les coïncidences


Il est possible, dans chaque situation, de trouver des correspondances troublantes entre les éléments de celle-ci. C'est la base des théories du complot. Une arme puissante capable de retourner le peuple contre les autorités, même si ces dernières n'ont rien a se reprocher.  Voyons ensemble ce qui lie le nombre 2 et le nombre 5.

Il est, en préambule, notable de constater que 2 et 5 agissent comme la paume d'une main posée sur un miroir. Ils sont liés mais opposés. L'un est le reflet de l'autre, et ensemble ils se capturent jusqu'à former non plus une main + une main, mais un complexe lié et uni.  2 et 5 ont des écritures quasi réfléchies, ce qui fait qu'observer l'un dans un miroir permet de voir l'autre. Cette observation est complétée par la vérité mathématique indéniable suivante : 2 est pair, 5 est impair.

Voici ainsi une liste des quelques rapprochements entre 2 et 5 que j'ai pu faire en quelques minutes.

- 2 est le premier nombre premier, 5 le troisième. 5-2 = 3 . 3 est le 2eme nombre premier.  5+2 = 7, le quatrième nombre premier.
- 5/2 = 2.5. 2 et 5. Si on partage 5 en deux, on obtient un 2 et un 5.
- 2*5 = 10. 10 en base 2 (donc en binaire) vaut... 2. 5 en binaire s'écrit 101, et si ses chiffres sont additionnés on trouve 2 (1+0+1).
- 5² = 25, on retrouve encore le 2 et le 5. 25 en binaire s'écrit 11001. 5 chiffres, la somme des chiffres donne 3, et il y a deux 0.
- 2^5 = 32. 3+2 donne 5.

Prenez des éléments distincts, sans grande importance. Liez-les d'un élément commun, et vous créez une "coïncidence". Et peu de gens croient aux coïncidences. Le pouvoir les craint. Tout organisation stable craint les coïncidences. La liste des rapports entre 2 et 5 peut encore s'allonger grandement. Pourtant, je le dis, rien ne lie réellement ces deux nombres autrement que par leur utilité dans le dénombrement et le calcul. Manipulez ces coïncidences et créez le doute. Un doute pernicieux et insaisissable.

[...]

Compréhension de l'autre : empathie.

L'empathie désigne l'ensemble des mécanismes qui permettraient de ressentir ce que ressent un autre. C'est du moins comme ça qu'elle est vue par la majorité des gens qui n'hésitent pas à confondre ça avec la "compassion." En fait, cette-même majorité confond souvent l'empathie avec l'empathie + la compassion, alors qu'il peut y avoir empathie sans compassion, et compassion sans empathie.

Nos 5 sens sont sensibles à différents niveaux, à la fois niveaux physiques mais niveaux cognitifs également. Le niveau physique est facile à expliquer, il est plus facile de voir une grande table posée au centre d'une pièce qu'un bout de poussière dans un coin. Cependant, même en n'y prêtant pas attention, quand l'œil balaie de sa vision la pièce dans laquelle il se trouve, il verra le morceau de poussière, mais de manière furtive, incomplète. Il y a eu deux niveaux de sensibilités. Un niveau grossier pour la table et un niveau plus fin pour la poussière. Côté cognition ce n'est pas bien différent, certains biais peuvent nous empêcher de voir des éléments pourtant évidents, comme les clefs perdues qui sont en fait bien en vue sur la table.

L'empathie se base sur ce principe de la perception fine. Notre corps tout entier envoie en permanence des signaux de différentes natures. Et tous les sens, ou presque, sont mis à contribution pour les détecter.

- L'odorat permet de réceptionner les phéromones que notre corps produit et qui sont vecteurs d'émotions. L'amour, la peur et l'attirance sexuelle sont des exemples très bien représentés par ces fameuses phéromones.  
- La vue permet de voir les expressions faciales et l'ensemble de la posture d'une personne. Il est possible de voir quand une personne va s'énerver avant que sa colère ne devienne visible. Si sa posture s'engage vers l'agressivité, si son visage montre de la colère...
- L'ouïe est indispensable pour détecter ces émotions dans la voix. Son intensité, et les petites variations de timbre, les vibrations de cette voix... Tout cela change suivant les humeurs de chacun ! Notre oreille est même capable d'entendre des marches différentes suivant les émotions du marcheur !
- Le toucher agit sur principalement deux éléments. D'une part, même si on s'éloigne du sens lui-même, la réaction d'un individu face au toucher est très révélatrice de ses émotions actuelles. D'autre part, l'épiderme réagit à nos émotions et transmet du coup un signal à quiconque nous touche à ce moment. Chair de poule, poils qui s'hérissent, tremblements...
- Le goût est un peu à part. Sous certaines conditions il doit être possible de capter des informations via le goût, mais c'est très restrictif !

Être empathique, c'est être très réceptif à ces signaux-là. Ils sont faibles, semble imperceptibles, et pourtant nous les percevons. Il est possible, par l'entraînement, d'en devenir de plus en plus réceptif.

[...]

Haïku

Le ploc de la goutte,
Coi sous l'orage qui gronde,
me mouille la peau.

[...]

Manipulation mentale : Brouiller l'information.

Voici un petit problème amusant. Imaginez un triangle équilatéral, donc les 3 côtés font la même longueur. Chaque sommet est le point de départ d'un vivenef qui vole en ligne droite vers un autre sommet. Un vivenef fait un tour complet. Il va du point A au point B en 80 minutes. Il va du point B au point C en 80 minutes. Mais pour aller du point C au point A il met 1h20. Comment ?


Si vous posez cette énigme à des amis, ils chercheront tous à expliquer que peut-être la source d'énergie était plus puissante ? Que le vent aidait sur certains trajets ? Qu'on avait chargé ou déchargé des marchandises ? Pourtant la répones est évidente, 1h20 valent 80 minutes. Ainsi, le vivenef aura volé le même nombre de minute entre chaque point.

La difficulté pour l'esprit de répondre à cette question vient de deux choses. La première est qu'on pose un problème. La solution apparaît difficilement à chacun comme étant : "il n'y a pas de problème." Et pourtant c'est une chose de fréquente dans la vie, la solution à un problème est tout d'abord de ne plus considérer la situation comme étant un problème. En l'occurrence il n'y en a pas, puisque tous les trajets sont équivalents ! La seconde chose qui explique cette difficulté est le brouillage de l'information. On induit en erreur la personne en lui présentant la même information sous deux formes différentes. Elle est donc interprétée comme une information différente à chaque fois. "Une heure vingt" ne sonne pas pareil que "quatre-vingts minutes."

Transformer une information comme ça permet d'influencer une personne sans pour autant trafiquer cette information. Une arme à la force relative mais néanmoins présente !

[...]

Petite pensée

Le savoir est le pouvoir. Celui qui sait peut tout faire. L'ignorant est condamné à ne jamais pouvoir aller au-delà de ce qu'on lui met à disposition !

[...]

Réflexion sur le corps et l'esprit : La forme physique

Le corps et l'esprit sont intrinsèquement liés. S'il y a bien une chose qui est dure à remettre en question c'est celle-la. Le cerveau commande aux muscles, et l'esprit et le cerveau sont deux "entités" quasi confondues !  Notre corps forme un tout, une entité complète, et par "corps" j'entends "corps et cerveau" ensemble.

En imaginant faire un mouvement, pour votre esprit c'est comme si vous l'aviez fait. Il est évident que le muscle lui-même ne croît pas, ne se renforce pas. Mais le flux de l'information devient plus précis, se construit, se renforce. Le résultat est qu'avec un entraînement de l'esprit il est possible de conserver sa force, même alité après un lourd et long mal, et même de l'accroître.

Également, le corps et l'esprit étant liés, l'esprit bride naturellement les capacités du corps afin de lui éviter d'atteindre un effort mortel. Mais ces limites peuvent être brisées. Il suffit de le vouloir, de l'imaginer, de respirer profondément et de les casser. La volonté est forte, il faut savoir lui faire confiance.

[...]

Petite histoire : Choix, désirs et irréversibilité.

La vue obscurcie par un désir incongru, elle se brûla les yeux de deux tisons rougeoyant. D'une prime découverte, le monde lui semblait bien plus vivant qu'avant. Elle redécouvrait les sons. Elle redécouvrait le toucher. Elle apprit à respirer ce qu'elle ne voyait plus. Et son âme pu voyager vers de nouvelles couleurs, vers de nouveaux sons, de nouvelles vibrations, de nouvelles sensations. Cependant, petit à petit, la douleur naquit en elle. Et plus elle pensait son esprit libéré de ses entraves passées, plus la douleur se faisait présente. Si bien qu'un jour, elle hurlât. Elle hurlât jusqu'à Dieu de lui rendre son sens manquant. Mais Dieu, lui, s'était crevé les tympans.

[...]

Réflexion sur le  corps et l'esprit : Les maladies

Prenons deux matrosciens atteints d'une forte fièvre. À l'un nous donnons une préparation de plantes connues pour calmer ce mal. À l'autre donnons une préparation semblable mais avec des plantes dont l'effet est nul. Il est attendu à ce que le premier voit sa fièvre baisser et le second non. Mais en réalité il y a une bonne partie des personnes qui, dans le cas 2, voient quand même leur fièvre baisser !

L'esprit, croyant que la substance nécessaire au soin a été absorbée, enclenche l'ensemble de ses propres processus de soin et agit directement sur le mal. Et le patient... est soigné. L'esprit contrôle le corps, le corps agit sur l'esprit. Pratiquez le bon esprit et vous ne serez plus que rarement malades.

[...]





Où as-tu trouvé le forum ? Gougueule ! J'ai dû déjà tomber y'a un moment dessus parce que ça me disait un truc !
Première impression : C'EST BEAU DIANTRE ! Ah, autre chose ? Mon premier vrai contact fut avec la ChatBox. Que des gens d'une sympathie incroyable !
Robin Hobb ça te parle ? Gougueule mon pote ! Non, ça ne me dit rien. Je ne suis pas un grand lecteur. Je me suis mis à relire récemment, mais en anglais. Du coup mon style d'écriture en français est évidemment à parfaire. Je m'étale, désolé !
Tes autres pseudos habituels : Euh, en vrai, j'en ai pas. J'en change tout le temps. Donc... J'aime beaucoup prendre pour pseudonyme un mot quelconque. Un fruit, une saison, un temps, une notion !

avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Lun 5 Mai 2014 - 17:10

Plus officiellement...!
Bienvenue sur le forum =)
Bon courage pour ta fiche !
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Lun 5 Mai 2014 - 17:29

Ah ! Alors si c'est maintenant officiel... :p !

Si tu trouves une faute grammaticale dans la présentation n'hésite pas à me le dire ! Comme j'ai tapé ça d'une traite... EUCALYPTUS EUCALYPTUS !
avatar
Marchand

On m'appelle Miobë Marchebois


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Gernie
MON AGE : 24 ans
Féminin
MESSAGES : 352
AGE : 24
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 187
http://www.ile-joyaux.com/t2388-journal-de-bord-de-miobe-shei-arcath http://www.ile-joyaux.com/t1330-miobe-shei-arcath#35147
Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mar 6 Mai 2014 - 1:12

Je te souhaite la bienvenue sur le forum de l'Ile aux Joyaux !  :gah: 

Ton personnage est peut être un bourgeois, mais j'avoue avoir très envie que Miobë fasse sa connaissance, même si les choses risquent de très mal se dérouler entre eux !  :vahine: 

Bonne chance pour ta validation !
A bientôt en RP ! \o
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mar 6 Mai 2014 - 5:44

Bonjour, Bonsoir,

Bienvenu parmi nous Smile
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mar 6 Mai 2014 - 6:09

Merci la petite et Nathaniel (à qui je dois encore trouver un surnom moi !) (: !
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mar 6 Mai 2014 - 6:44

Bienvenue officiellement parmi nous ! Very Happy
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mar 6 Mai 2014 - 7:00

o/ merci !

J'attends néanmoins quelques critiques et corrections, j'aimerais profiter de l'occasion pour améliorer mon écriture :p !

Bisou à tous ♥
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mar 6 Mai 2014 - 10:25

Bienvenue officiellement *w*
Donc c'est Kata qui s'occupe des matrosciens, faudra attendre un peu sa validation mais ça devrait aller vite ♥️

Citation :
MÉTIER : Aucun, a peur qu'on le voit comme une personne dans le besoin.
Du coup, il fait comment pour avoir de l'argent ? même ses ancêtres etc ? Ils ont du faire quoi pour s'établir bourgeois ? Smile

Comme je te disais en cb, super original de présenter son histoire comme ça Smile du coup, à la fin j'ai un peu relu certaines paragraphes pour mieux comprendre xD
C'est triste l'histoire avec la fille Surprised

Bref, tout a l'air bon sinon, manque l'avis de Kata ^^


Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mar 6 Mai 2014 - 19:02

J'ai pas dû rendre ça assez clair, donc ça pourra faire l'objet d'une mise à jour de la présentation. Helbert gagne son argent en jouant à des jeux d'argent (jeux que les bourgeois apprécient d'ailleurs en général) avec des hors-la-loi. En effet, il ne veut pas montrer aux autres qu'il est pauvre, du coup il limite les liens. C'est donc la meilleure façon qu'il a trouvé d'avoir du fric de manière anonyme.

Je suis content que la narration ne t'ait pas rebutée (: !


edit : Y'a quelques éléments à inspiration auto-biographique d'ailleurs. Oui oui oui, monsieur ose ! Mais monsieur laissera votre imagination, et ce que vous découvrirez de lui, déterminer ce qui est purement fictif et ce qui est à inspiration du réel. En plus c'est rigolo comme un jeu télévisé !
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Jeu 8 Mai 2014 - 5:30

Bienvenue sur IJ o/
(oui oui j'officialise aussi)
Citation :

MÉTIER : Aucun, a peur qu'on le voit comme une personne dans le besoin.
Tellement bourgeois xD

J'ai été pas mal perturbée par la lecture de l'histoire, la chrono inversée tout ça mais finalement c'est une approche bien sympa et agréable à lire ^^
Pour la fiche tout est bon, je reviens juste sur un truc que j'ai pas compris : les Brabantio sont des Marchands, alors ça sort d'où la partie Bourgeoise en fait ?
Citation :
ORIGINE : Lignée bourgeoise du côté du père et de la mère.

Même en considérant que le père est Bourgeois, c'est assez exceptionnel qu'une marchande épouse un Bourgeois, elle y perd son titre de noble. Certain Bourgeois sont plus riches que certains Marchands et parfois en échange du titre une fille de Bourgeois épousera un Marchand ruiné mais l'inverse je vois pas trop de raison cohérente.


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Jeu 8 Mai 2014 - 6:27

Loth de la Vision a écrit:
les Brabantio sont des Marchands, alors ça sort d'où la partie Bourgeoise en fait ?

En effet. J'avais cru, à tort, que la famille Brabantio était bourgeoise, du moins c'est ce qu'un mp échangé avec Cléomède m'avait fait comprendre (et dans ce cas désolé si on s'était mal compris !). Du coup faut que je pense à un moyen de fix ça !
avatar
Déserteur

On m'appelle Zoey Dälganith


Infos Personnage
RANG: Thorstein
VILLE & APPARTENANCE : Les Murmures de la Sylve
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 588
AGE : 27
INSCRIT LE : 13/07/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 143
http://www.ile-joyaux.com/t864-zoey-dalganith-deserteuse
Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Jeu 8 Mai 2014 - 11:25

Fais nous signe quand tu as rectifié ce point ^^


Double compte ~ Noreshia, Loth, Jean, Kataleyah & Henja
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Jeu 8 Mai 2014 - 14:15

Bienvenue mon petit! Viva la familia!

ta fiche est longue comme le bras mais ton style assez rythmé fait qu'elle n'est pas chiante du tout a lire, c'est même fort agréable^^

une petite chose : vu que ta mère est une Brabantio, elle n'est donc pas bourgeoise, mais marchande, la caste des marchande étant, cela va de soit, bien plus honorable et haut placée que celle des bourgeois^^

Bon, faudra que je poste un arbre genealogique des brabantio, car le lien familial entre toi et moi est...difficile a comprendre sans schémas^^
avatar
Déserteur

On m'appelle Zoey Dälganith


Infos Personnage
RANG: Thorstein
VILLE & APPARTENANCE : Les Murmures de la Sylve
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 588
AGE : 27
INSCRIT LE : 13/07/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 143
http://www.ile-joyaux.com/t864-zoey-dalganith-deserteuse
Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Ven 9 Mai 2014 - 3:21

Cléomède, lis ce que les admins répondent aux présentations avant je crois, tu fais doublon xD

Si tu tiens à conserver le lien avec les Brabantio, Helbert, tu peux dire que ton perso est un marchand désœuvré et non un bourgeois, ça marche aussi (Yannick Saule est dans cette situation).


Double compte ~ Noreshia, Loth, Jean, Kataleyah & Henja
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Ven 9 Mai 2014 - 3:33

Ce soir je modifie deux trois trucs, j'ai pas eu le courage hier ! Notamment je veux rajouter un paragraphe un peu intimiste dans la présentation, où Helbert s'exprime. Et pour le lien avec Brabantio, il ne m'importe pas tant, mais c'est vrai que permettre un point d'accroche facile dans le futur avec Cléomède était sympa.

Je soumets néanmoins une proposition à ce sujet. N'est-il pas simplement envisageable que Célya, marchande pas si riche que ça, tombe amoureuse de Chrysanthin, pas mal riche, et vice versa ? Ce serait si étonnant un mariage d'amour et pas un mariage arrangé ? Et d'un point de vue financier ma foi cette branche Brabantio est à la dérive financière et la branche Sinadure s'en sort très bien, donc Célya peut quand même y voir un intérêt personnel : conserver une certaine qualité de vie. Et Chrysantin il a le beurre, un peu moins l'argent du beurre, et les faveurs de la non-crémière ! Il se fait "avoir" parce qu'à la fin il ne profite pas de la propriété, mais ça ça peut vraiment être un développement supplémentaire (auquel j'avais déjà pensé quand j'ai écrit la présentation, mais ça devenait un peu long !) entre Helbert et ses géniteurs !

avatar
Déserteur

On m'appelle Kataleyah Teim-Cruan


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Cimes Hérissées
MON AGE : 26
Féminin
MESSAGES : 2189
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/02/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 377
http://www.ile-joyaux.com/t480-kataleyah-teim-cruan
Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Ven 9 Mai 2014 - 11:02

Si c'est possible même si Celia a du perdre tous liens avec sa famille en même temps qu'elle a perdu son titre. Ca a du créer des histoires de famille, le père refusait le mariage, la fille en a fait qu'à sa tête etc... C'est le genre de truc qui salit la réputation d'une bonne famille donc il faut juste prendre en compte les conséquences ^^



Sign @Thélador



Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Ven 9 Mai 2014 - 11:29

Ah ouais... c'est bien crade, bien sale, et surtout ça fout la merde.




Je crois que c'est adopté !


Du coup je vais ajouter un paragraphe annexe qui va faire un point rapide sur ces éléments, que je développerai plus loin lors de pensées d'Helbert, et j'ai un autre paragraphe dans la tête, que j'écrirais sûrement si je déprime ce soir (quand je vais pas super bien ça me boost ma créativité en terme d'écriture !).

wiwiwi, ma présentation est pas terminée, accrochez vos ceintures, nous voyageons vers la planète Helbert !
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Dim 18 Mai 2014 - 18:17

J'ai modifié la présentation ! J'ai ajouté un grooooos paquet à partir de "12 Malgak 1087 : Ce sera Helbert !"

J'ai du coup ajouté une explication, certes sommaire, sur l'union de Chrysanthin et Célya. J'ai mentionné, sans le développer, les soucis occasionnés par leurs rangs respectifs lors du mariage. Et mis en exergue de manière plus clair quelques éléments concernant la situation d'Helbert, notamment vis à vis de sa famille (et de son père).

Ajout aussi de deux correspondances, une de la part de Célya à Helbert et une de la part d'Helbert à Chrysanthin.

Ajout, enfin, d'extraits du journal personnel d'Helbert, qui est plus une sorte d'encyclopédie du tout et du rien, un recueil de pensées et de poèmes.


J'espère que tout est bon. J'ai contrôlé la chronologie, justifié (je l'espère) la situation de famille et apporté moult éléments pour comprendre le personnage !
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Lun 19 Mai 2014 - 2:34

Eh ben c'est pas dommage :p J'ai eu le temps de faire trois présentations ! Dépêche toi de te faire valider que je vienne te péter la bouche D:

(JayJay sinon ^^)
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Lun 19 Mai 2014 - 3:27

Ouais, j'ai pris mon temps ! Mais du coup j'suis content du résultat (: !
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mar 20 Mai 2014 - 13:07

Et t'as bien raison Very Happy

J'ai hâte de te croiser sur un Vaisseau ou une Vivenef, que je te démonte ta poire de richou :3

(Et là je dépasse donc Fjölan en termes de joyaux, j'ai réussi ma vie Very Happy)
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mar 20 Mai 2014 - 16:50

Bah euh, déjà Vivenef ça va être dur je suis pas marchand, mais comme je suis pas réglo non plus bah on verra. Par contre vu que je suis pauvre c'est pas pour de suite !
avatar
Chamane

On m'appelle Henja


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 31 ans
Féminin
MESSAGES : 338
AGE : 27
INSCRIT LE : 20/12/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 85
http://www.ile-joyaux.com/t1228-henja-celle-qui-seme#33297
Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mer 21 Mai 2014 - 3:48

Eh ben t'étais inspiré xD Y'a une partie des annexes que tu aurais pu mettre dans ton journal de bord ^^

En tout cas c'est tout bon ce coup-ci ! Je valiiiide :wou:

Bon RP o/

(et désolé pour l'attente T.T)
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Helbert Sinadure   - Mer 21 Mai 2014 - 6:46

Owi !!

Dis-toi que j'ai volontairement arrêté pour deux raisons :

- Je compte bien faire un journal de bord, justement, et crois bien que mon esprit foisonne encore d'informations Helberesque !

- Ça commençait à faire long o/

T'as eu le courage de tout lire ♥

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Helbert Sinadure   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum