AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche

avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Lun 2 Juin 2014 - 6:42

Suite de La douleur persiste pour qui n'a pas d'espoir.


Précédemment... Jörd a écrit :

Voilà maintenant quelques jours qu'ils avaient quitté les contreforts de la chaine d'Adiem pour remonter vers le nord. La route était longue de part la distance et l'état des marcheurs. Jörd se demandait quel accueil leur sera réserver s'ils se rendaient dans l'antre de Peottre, car c'était la destination qu'elle envisageait.

Ils s'éloignaient de la zone de combat et pour éviter toute mauvaise rencontre empruntaient des sentiers détournés. Jörd surveillait l'état de Jens, elle n'avait pas envie qu'il lui claque entre les doigts et s'occupait avec Chilali des soins. Mais elles ne pouvaient rien faire contre les blessures invisibles, celles de l'esprit et du cœur. La relation entre les deux matrosciens avait été affectée par l'épisode de la grotte. Jörd ne pouvait blâmer Jens d'en vouloir à Skye pour la mort de ses hommes. Mais cela, elle n'y pouvait rien, néanmoins elle essayait de continuer à discuter avec son ancien geôlier quand il était d'humeur à parler.





❝ Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche ❞



Loin au-dessus d'eux, les sommets coiffés d'un voile scintillant témoignaient d'un vent fort et glacé tandis qu'à leurs pieds soufflait une brise matinale sans conséquence. C'était l'aube du quatrième jour et le flanc nord de la chaîne d'Adiem leur offrait un répit certain contre le williewaw qui sévissait au sud.

Chil faisait l'inventaire de ses réserves médicinales : il ne restait plus grand chose. Alenoä, en bonne guérisseuse, lui avait donné plus qu'il n'en fallait pour Skye mais elle n'avait pu prédire leur rencontre avec Jens et ses hommes et les blessures supplémentaires dont il faudrait s'occuper. Le flacon de kärsvard était vide et l'onguent ne durerait plus très longtemps.
Elle leva les yeux sur leur camp de fortune. Un feu, près duquel se réchauffait Jens avec l'interdiction de s'en éloigner sous peine d'avoir affaire à Jörd, et une tente désuète faite de simples peaux de bête tendues entre quatre bâtons profondément enfoncés dans la neige. De quoi abriter deux personnes serrées l'une contre l'autre. Autant dire qu'aucun des quatre n'aimait y passer la nuit mais c'était ça ou affronter les vents nocturnes et ne pas fermer l'œil. Jens, le plus blessé d'entre eux, avait la chance - du point de vue de Chil - de dormir contre le flanc de Gara qui le maintenait au chaud quoiqu'il arrive tandis que Jörd et elle s'occupait de monter la garde à tour de rôle. Lorsque venait son tour, d'ailleurs, Skye lui tenait parfois compagnie et elle retrouvait, dans ses moments-là, la complicité qui les liait avant cela.

Pourtant, depuis les évènements de la grotte, la jeune éclaireuse n'était pas très bavarde. Elle était obnubilée par la plus étrange des choses, une chose qu'elle ne pouvait pas encore partager avec son amie la Matroscienne : la nature-même de son lien. Deux jours plus tôt, au réveil, elle s'était soudain souvenue des formes inhabituelles qu'il avait pris ; son aspest grumeleux, fendu ou boursoufflé n'avait rien à voir avec l'aspect poli, satiné ou lustré dont elle était coutumière. Alors, Chil l'avait testé et avait découvert les entrelacs végétaux mêlés à sa glace familière... Un lien de Terre ! A la fois émerveillée et destabilisée par cette découverte, elle se sentait aussi vulnérable que puissante. Quel avenir lui destinait le Gardien pour lui faire un tel cadeau ? Son regard avait alors cherché les gestes de Jörd avec plus d'attention. Était-elle la seule ou sa nouvelle alliée avait-elle elle aussi reçu ce don ?
Le moment venu, li faudrait qu'elle lui en parle. Pour l'heure, elle ne se sentait pas capable de se confier.

Tirée de ses pensées par l'envol de Gara parti en chasse, elle se rapprocha du feu de camp où grillait leur déjeuner. Le fûmé la mit en appétit aussi sûrement que la douceur matinale de la montagne.
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Jeu 5 Juin 2014 - 12:41

Le froid, le calme, la fatigue, la faim. Le froid. Le regard brûlant de reproche dans son dos. La désillusion totale et la remise en question de sa vie. Le doute l'assaillait, la prenait aux tripes et lui donnait des nausées. En cinq mois de captivé, la seule pensée de revoir un jour Matroos la faisait tenir. La seule pensée qu'une équipe parviendrait à la délivrer. Et lorsque cela arriva enfin, la seule décision qu'elle prit changea tout le cours de sa vie.

A l'écart du groupe, Skye ramassait des petits bois secs pour alimenter le feu. Depuis qu'elle avait retrouvé Jens et ses hommes, elle ne cessait de revivre, seconde après seconde, le détail des événements qui avait suivit. Elle ne vivait désormais que par des « et si » qui lui meurtrissaient le cœur jours après jours. Plus d'une fois, elle avait voulu lui parler mais elle n'avait pas eu jusqu'à présent le courage de se présenter devant lui.

Durant ces quelques jours de marche, l'état de santé du milicien avait été quelque peu précaire. On le ménageait pour les tâches du camps et il semblait plus que déprimé. Une seule fois, elle s'était approchée de lui et le regard qu'il lui avait lancé avait brûlé toute sa résolution.

La rancœur. La haine. La déception. L'incompréhension. Une traitre. Voilà ce qu'elle était devenu aux yeux de son supérieur. Une traitre à sa nation, une matroscienne qui avait changé de drapeau.

Alors, lorsqu'elle se morfondait contre elle même, la douleur était plus forte que tout. C'était eux, son peuple, qui l'avait abandonné ici. Eux qui l'avait laissé livrer à elle même dans une terre inconnue. Il n'avait pas vécu la moitié de son enfer. Il ne connaissait rien à sa vie. Il n'avait eu que ce qu'il méritait.

Tôt le matin, Skye s'entretenait souvent avec Chil à se sujet. Son amie semblait comprendre son malaise et chercher à l'aider. Dans ces moments là, la rouquine se laissait aller à exprimer ce qu'elle avait sur le cœur. Certes, Chil ne pouvait pas comprendre tous les termes mais son silence était une aide bien plus précieuse que tout un tas de conseils.

Ce jour là, la petite troupe s'était arrêtée pour faire une halte et se restaurer. Skye déposa les petites branches près du feu et s'acharna à allumer le feu. Une fois la chose faite, elle prit une grande respiration et décida qu'il était temps d'aller voir Jens. Alors, elle se leva, s'étira et fit craquer son cou de gauche à droite puis d'un pas vif et décidé, elle se dirigea vers le matroscien.

Jens était assis, appuyé contre un tronc d'arbre, et lorsqu'elle arriva, il leva son regard vers elle. Mais cette fois ci, elle l'évita soigneusement et sans mot dire, vint s'installer à coté de lui.

« Je voulais savoir comment vous allez aujourd'hui... »



avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Mar 10 Juin 2014 - 11:08

Exténué par la marche ralentie par ses propres blessures, le matroscien subissait chaque pan de montagne gravit, chaque fossé enjambé, chaque journée passée à se ressasser ce face à face qui l'avait mis à mal. Au bord du mutisme, il ne s'exprimait que très rarement et seulement par nécessité, peu enclin à la discussion avec l'inconnue masquée et celle qui l'avait trahi. Jörd était la seule à parvenir à lui délier parfois la langue sans pour autant le rendre très expressif mais ayant le mérite d'enrichir son vocabulaire erfeydien. Curieusement elle était celle à qui il en voulait le moins. Quoi de plus naturel que de se retourner contre son geôlier ?

Elle lui avait appris le nom de cette créature contre laquelle il dormait et dont l'odeur avait totalement imprégné ses vêtements. Peu proche du règne animal, il appréciait néanmoins la douce chaleur du yagock et ne rechignait pas devant son privilège. Les soins de la masquée s'étaient avérés étonnamment efficaces, et déjà on pouvait constater une nette amélioration au niveau de la brûlure à la cuisse du milicien. La guérison de son bras, en revanche, se faisait plus longue et moins certaine, bien qu'il ait senti à quelques reprises des fourmillements encourageants au bout de ses doigt, se gardant bien d'en faire part au reste de la troupe, bien décidé à garder le moindre avantage pour lui.

Assis sur un rocher près du feu allumé par sa compatriote, Jens perdait son regard dans les flammes bien moins réconfortantes que la chaleur de Gara. Emmitouflé dans sa cape de fourrure, il dissimulait ses bras sous l'épais tissu dont il tâtait la texture, seul élément concret avec le fusil à ithylium qu'on lui avait confisqué, qui le raccrochait à Matroos, à la vie confortable qu'il y aurait menée s'il n'avait pas rameuté les siens.

L'envol de la bête massive derrière lui le fit se retourner brusquement, de surprise. Il envia alors sa liberté et sa capacité fuir à des lieues de là. Mais Gara revenait toujours à eux, effaçant tout espoir chez l'officier de prendre le large. Reprenant place face au feu, il distingua Chilali qui s'en rapprochait, Jörd s'affairant plus loin et enfin, il vit la matroscienne, ou celle qui ne l'était plus, passer devant lui pour s'asseoir à ses côtés. Silencieux comme toujours depuis sa trahison, Jens reporta très vite son regard sur les braises devant eux. Sa présence à côté de lui avait quelque-chose de douloureux, lui rappelant que cette femme qu'il avait estimée, un peu trop peut-être, avait contribué à donner la mort à ses hommes et n'aurait pas hésité à mettre fin aux siens. Mais étrangement, entendre sa langue natale, si chantante et bien plus douce que tout ce qu'il avait pu rencontrer en ces terres hostiles, lui apporta un certain réconfort, détendant légèrement ses muscles engourdis par le froid et les courbatures. Mais ce n'était pas pour autant que la tension n'était plus palpable entre eux, le regard en coin qu'il lui lança le rappelant bien vite.

- Comme un homme sur qui on aurait tiré sans hésitation.



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Ven 20 Juin 2014 - 11:23

Petite info o/:
 

La réponse cinglante de Jens n'étonna guère la milicienne. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il la pardonne et qu'ils deviennent meilleurs amis en un clin d'oeil. Néanmoins, elle aurait aimé qu'il fasse l'effort de la comprendre. Qu'il cherche un peu à se mettre dans sa position.

Skye laissa échapper un soupir et projeta son regard au loin. Devant elle se dressait le même tableau depuis des mois. Un paysage blanc et sauvage, à l'odeur de pin et à la saveur gelée.

Brusquement, la rouquine tourna la tête vers son ancien supérieur et décida d'assumer son acte :

«  Jens, ne croyez pas que j'ai fais cela par plaisir. Je ne vous remercierai jamais assez d'avoir tout tenté pour me sauver...Ce geste me touche vraiment. Mais vous devez comprendre qu'en l'espace de cinq mois, j'ai eu le temps d'apprendre à connaître ce peuple. D'apprendre à connaître mon amie Chilali. Je sais que vous ne voyez en moi qu'une traitre et au final, vous avez peut-être bien raison, mais mon cœur a choisi une toute autre voix. Pour la première fois depuis longtemps, je suis heureuse de mon sort et j'apprécie vraiment ce pays. »

Un silence accueillit ses paroles, et le regard vibrant d'une intensité nouvelle, Skye continua sur sa lancée :

« Ils ne sont pas aussi barbare que vous le pensez ! Ils ne veulent que protéger leur terre. Réfléchissez Jens, réfléchissez bien à ce qu'il s'est passé. Matroos a envahi leur territoire. Que devrait-ils faire ? Se rendre ? Se laisser conquérir et perdre leur monde ? Qu'aurions nous fait dans ce cas là ? L'histoire même de Matroos est un exemple de sagesse. Dans l'ancienne Maltrosque, n'avons nous pas fui un dangereux ennemi qui nous avez conquérir ? N'avons nous pas tout perdu ? » Une larme glissa le long de la joue de la jeune femme. Soudainement, elle paraissait fragile et fatiguée. La dure à cuir Skye Lewis avait véritablement changé depuis sa capture. « Je suis désolée... désolée de vous avoir fait perdre vos hommes. Désolée d'avoir du vous blesser. Désolée de vous avoir entraîner avec moi... Dès que vous serez soigné, nous vous déposerons au plus près d'un camps matroscien. Je vous en fait la promesse. »

Sur ce, Skye se leva doucement, et décida de le laisser seul.

Pour Jensounet <3:
 



avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Dim 22 Juin 2014 - 5:53

Jörd ne pouvait dire que les jours ayant suivi l'épisode de la grotte aient été des plus joyeux. Les blessures de Jens et la neige rendaient sa marche difficile, l'atmosphère était pensante entre les deux étrangers. Elle-même n'échangeait pas énormément avec Chilali mais continuait de discuter et d'apprendre du soldat. Elle lui enseignait le nom de ce qui les entourait et il lui donnait parfois la traduction de sa langue maternelle. Devant le feu de camp, l'erfeydienne observa sa compatriote faire le bilan des réserves médicinales, il ne restait plus beaucoup de produits et refaire le plein serait bientôt indispensable. Encore fallait-il rejoindre un village.

Jörd tourna la tête vers les matrosciens quand elle vit Skye s'installer près de Jens. Ce dernier l'accueillit assez froidement. Un semblant de conversation s'établit, tendant plus vers le monologue puisqu'elle n'entendit que la voix de la rouquine sans pour autant saisir la teneur de l'échange.

- Crois-tu qu'ils vont finir par se réconcilier ?

Elle adressa la question à Chilali qu'elle secondait dans la préparation du repas. Les événements et retournement d'allégeance des derniers jours avaient mis à mal les relations matrosciennes. Jörd doutait que Jens pardonne facilement à Skye sa trahison. Une trahison restait une trahison même avec des arguments recevables, il n'était pas facile de se mettre à la place d'autrui et la guerrière se demanda comment elle aurait réagi si elle était à leur place. Mal, certainement... Puis, elle reporta son attention sur le repas.

- Jusqu'où comptes-tu monter avec Skye ?

Jörd s'interrogeait sur la destination finale des deux femmes. Pour sa part, si elle parvenait à ramener Jens à son clan ce serait une belle prise, mais pour l'heure ils devaient définir plus précisément leur route.
Spoiler:
 


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Dim 22 Juin 2014 - 16:40

Jens l'écouta en silence, visiblement tendu. Ses yeux ne quittaient pas les flammes qui attendaient le repas que préparaient les deux boréaliennes. Skye semblait sincère dans ses propos, s'être prise d'affection pour ce peuple que lui-même ne voyait pas comme la véritable menace en ces terres. Elle ne faisait que confirmer ses doutes sur la légitimité de la présence joyellienne en terres boréales, et pourtant il ne parvenait pas à effacer de son esprit l'image de la milicienne agissant dans son dos, et à ses dépens. Était-ce simplement la mutinerie, ou bien l'idée que celle qui en était l'auteure était cette femme ?

Il vint finalement poser son regard acier dans celui de la rousse, fronçant les sourcils alors qu'elle continuait de prendre la défense du peuple autochtone et annoncer ce qu'elle pensait être la suite logique des événements. Mais lui savait qu'il ne reverrait pas les siens avant un bon moment, les deux boréaliennes et surtout Jörd devant certainement le considérer comme une prise de guerre. Dans un soupir, il tourna de nouveau la tête, apercevant au loin le yagock de la Masquée voler en cercles plus loin, à l'affût d'un gibier certainement déjà repéré. Levant sa main valide, il retint la matroscienne en lui saisissant le poignet.

- Vous savez comme moi que ça n'arrivera pas. Il leva les yeux vers Skye, debout à ses côtés. Son ton n'était plus froid, seulement désabusé. Sa main glissa du poignet et retomba mollement sur ses genoux avant de s'enfouir de nouveau sous ses vêtements. Prendriez-vous le risque de trahir vos nouveaux frères d'armes eux aussi ?



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Mar 24 Juin 2014 - 16:28

Chil écoutait d'une oreille distraite la mélodie des mots de Skye. Elle en saisissait quelque bribes mais sa concentration n'était pas suffisante pour lier les concepts entre eux. Résultat, elle ne savait pas très bien de quoi il retournait vraiment. Mais dans le flot lancinant des paroles de son amie, elle avait reconnu son nom et ce que Skye disait des Erfeydes. Cela lui réchauffa le cœur ; elle avait mille fois raison de lui accorder sa confiance et son amitié. Elle cessa d'écouter pour reporter son attention sur Jörd qui l'avait rejointe auprès du feu.
Retournant les pièces de viandes, elle médita la question de Jörd tout en jetant de furtifs coups d'œil sur les deux Matrosciens. La tension qui régnait entre eux était inévitable mais le silence de Jens l'empêcher de sonder le personnage.
Skye venait de se lever lorsque Jörd enchaîna. Chil croisa son regard et répondit enfin :

« Je ne sais pas, je fais confiance au Gardien pour guider mes pas et les siens. »

Elle observa Jens à nouveau : ses gestes était lents - calculés ou résignés, elle ne s'était pas encore décidée - mais il avait tout de même trouver le moyen de retenir Skye. Un geste hautement symbolique aux yeux de Chil. Quant au regard déterminée de Skye, il n'en disait pas tant que son attitude. Chil ne doutait pas un instant qu'elle ait bien connu cet homme ou elle ne lui aurait pas parlé aussi longuement.
Elle ajouta avec conviction :

« Je crois qu'elle a de l'estime pour lui... Et je crois qu'il lutte pour lui pardonner. »
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Lun 30 Juin 2014 - 5:41

Jens brisa le silence qui avait poussé la jeune femme à se lever. Il lui attrapa la main et le contact de sa peau contre la sienne lui donna des frissons. Skye baissa les yeux vers son ancien supérieur et pu lire dans son regard une sorte de résignation. Enfin, il la lâcha aussi rapidement qu'il l'avait prit sa main pour lui poser juste une seule question.

Serait-elle prête à trahir une nouvelle fois ? Serait-elle prête à changer de camps ? La réponse était claire dans son esprit. Non, il en était hors de question. Quoiqu'elle ai pu faire dans le passé, il n'était désormais plus possible de le modifier. Sa place était parmi ceux qu'elle avait appelé "les étrangers". Ces hommes vivant sur une île blanche et froide. Sa place était avec son amie Chil et plus avec les matrosciens. Elle n'avait plus rien à prouver désormais. Certes, elle resterait toujours une étrangère aux yeux des erfeydiens mais au moins, elle n'aurait plus à justifier sa condition de femme qui l'avait tant dérangé à Matroos.

La rouquine soupirant doucement et ne répondit pas tout de suite. Son regard vint se perdre au loin. Une brise fit voler ses cheveux et lui glissa la nuque, lui rappelant qu'ils étaient désormais court. Tout ça n'avait plus d'importance dorénavant.

« Qu'auriez vous fait si les choses avaient été inversées ? Auriez vous tué Jörd ? L'auriez vous laisser captive toute sa vie ? Les gens ne sont pas tous mauvais Jens... laissez leur du temps, laissez lui du temps pour vous apprécier à votre juste valeur. J'étais bien la captive de Chil à l'origine, mais désormais , je sais que si je veux m'en aller, elle n'y omettra aucune résistance... »

Tout en parlant, Skye croisa le regard de son amie et lui adressa un léger sourire.



avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Lun 30 Juin 2014 - 10:52

Le courant d'air glacial fit frissonner Jens qui s'emmitoufla davantage dans ses vêtements, trop humidifiés par la neige pour le réchauffer efficacement. S'il avait encore du mal à supporter le climat en ces terres, son état physique lui rendait la tâche bien plus difficile malgré le feu qu'avaient allumé les boréaliennes.
Alors que Skye lui répondait et mettait en parallèle sa relation avec Jörd, le regard du matroscien se porta sur cette dernière. Comment pouvait-il savoir ce qu'il aurait fait d'elle ? Lui n'avait pas vécu près de six mois aux côtés de boréaliens, et si ç'avait été le cas, son tempérament bien plus réservé que celui de l'ex milicienne ne lui aurait certainement pas permis de fraterniser. Il serait demeuré un prisonnier de guerre que l'on isole et que l'on nourrit afin de le maintenir en vie et ainsi en conserver la valeur.

- Votre promesse n'aboutira donc jamais. Conclut-il après que Skye lui ait fait comprendre dans quel camp elle se trouvait. Comment pouvait-elle le laisser partir alors que les "siens" jugeraient certainement utile de le garder prisonnier ? Ce n'était pas elle qui l'avait extirpé de cette grotte, mais bien Jörd, et cette dernière lui avait clairement fait comprendre qu'il n'avait aucun intérêt à s'enfuir.

Jens resserra sur lui son manteau imbibé d'eau et détacha son regard de la boréalienne. S'il ressentait le besoin de fuir pour rejoindre Mirjak, c'était davantage pour se sortir de sa situation de captif et être ainsi libre de ses mouvements. Mais jusqu'à quand ? Retourner vers Matroos, c'était retrouver ces officiers véreux et cette divinité en carton pâte. Rester là, c'était vivre les mains liées. Fermant les yeux, le matroscien rêva brièvement à une vie loin de tout ceci, des intérêts politiques des uns et des prises de guerre des autres. Mais une nouvelle brise glacée le ramena brusquement à la réalité, avant qu'il ne lève les yeux vers la masquée. Skye avait raison, tous les hommes n'étaient pas mauvais. Mais tous les hommes avaient leurs intérêts à défendre, et tous n'avaient pas les mêmes scrupules.

- Votre amie traite ses captifs d'une manière bien inconsciente. Il frotta son bras meurtri, automatisme qu'il avait pris dès lors qu'il en avait perdu l'usage, comme s'il espérait le retrouver miraculeusement. Bien que la dernière chose à laquelle il s'attendait, c'était de voir s'en exaucer un. Si nous traitions tous nos prisonniers de la sorte, nous serions morts depuis longtemps. Un lourd silence suivit ses propos, avant qu'il ne se tourne de nouveau vers sa compatriote.Elle a simplement eu la chance de tomber sur vous. Ce qui n'était visiblement pas le cas du milicien, à en juger par ses blessures et son faciès.



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Lun 30 Juin 2014 - 15:05

Jörd ne doutait pas que Jens devait être tirailler entre différentes émotions et cela ne sera pas résolu en une discussion. Même si le matroscien avait retenu sa compatriote démontrant qu'il était ouvert aux explications. Puis elle porta son attention sur le repas tout en réfléchissant aux paroles de Chilali. Le Gardien guidait leurs pas, soit. Mais il serait utile de croiser du monde pour se réapprovisionner.

- Je vais attendre qu'ils finissent de discuter puis j'irai m'occuper des soins à moins que la viande ne soit prête avant, dans ce cas je m'occuperai de Jens après le repas.

La guerrière récupéra quelques produits médicinaux tout en prenant soin de ne pas en prélever trop. Certes, elle devait s'assurer de la survie de son prisonnier mais pour cela, les produits devaient être rationnés. Puis elle leva les yeux au ciel, cherchant un signe sur la conduite à tenir bien qu'elle sache qu'elle devait rejoindre sa faction. Mais elle se demandait quel soutien leur enverrait le Gardien. A cet instant, elle se remémora l'étrangeté survenue dans la grotte, à savoir l'apparition de feu alors qu'elle avait appelé son lien de terre.

- Le Gardien guidera nos pas, je n'en doute pas. D'ailleurs je me demande s'il n'est pas déjà intervenu pour nous protéger des envahisseurs. J'ai l 'impression que nos liens sont différents...

Jörd ne savait pas comment expliquer ce fait, mais cette intervention du Gardien était providentielle s'il a touché à leur magie. Cela pouvait leur conférer un avantage sur leurs adversaires, encore fallait-il en comprendre les effets et les implications. Peut-être que son interlocutrice avait ressenti ses transformations, ou peut-être pas. Comment être sûre sans poser la question ? Même si elle ne le formula pas verbalement, Jörd posa un regard interrogateur sur Chilali.

- As-tu ressenti des... choses ?

Elle n'était pas certaine du terme à employer, les cadeaux du Gardien n'étaient pas toujours facile à comprendre, mais au moins leur Dieu avait le mérite d'exister et de se préoccuper des siens. De les protéger de leurs ennemis. Quand était-il des matrosciens ? Elle porta son regard sur Skye et Jens pensive.


Guide des Erfeydes
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Mer 2 Juil 2014 - 11:52

Alors Jörd aussi, et peut-être d'autres...
Dans un premier temps, Chil se contenta d'opiner avec lenteur. Tout à coup, elle se sentait gênée de parler de son lien alors que ce sujet ne serait jamais tabou aux Erfeydes. C'était une sensation étrange que d'exprimer ces changements, un peu comme si elle devait parler d'une soudaine touffe de cheveux qui lui pousserait dans le cou ou d'un troisième bras dans le dos. Comme si à nouveau, elle n'était qu'un nourrisson qui avait tout à apprendre de la vie.

« Ma glace était bien là », répondit-elle finalement. « Mais il y avait autre chose avec. Comme... Comme... »

Un frisson parcourut son échine mais il n'était pas glacé ; c'était un frisson d'excitation.

« Comme un nouveau lien qui se réveille sans chasser le premier », acheva-t-elle avec un mélange d'exaltation et de timidité.

Alors elle ouvrit la main et y attira une minuscule perle d'ithylium. A l'abri du regard des Matrosciens, elle la façonna en une bille lisse et pâle dans laquelle s'incrustait de façon étrange, une feuille de balbier mal formée et duveteuse.
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Mer 16 Juil 2014 - 9:39

Skye eu un pincement au cœur lorsque son regard se porta sur le milicien. Elle avait l'impression de se reconnaître en lui. Elle partageait sa colère, sa peine et sa désillusion. Elle pouvait presque deviner les pensées qui l'assaillait mais elle avait décidé de rester en dehors de ça. Elle ne pouvait pas forcer son choix, c'était à lui de choisir s'il voulait aller de l'avant ou non.

« Chil n'a pas toujours été tendre avec moi, comme moi avec elle. J'ai eu mon lot de surprise et de malchance dans toute cette aventure. »

La milicienne songea à tous les traumatismes qu'avaient dû endurer son corps. L'accrochage qu'elle avait eut avec l'Oracle, la fuite dans la forêt, la rencontre avec les miliciens... plus que jamais, ces épreuves avaient renforcé son corps et son caractère.
Enfin, la jeune femme croisa une nouvelle fois le regard de son compère, et ne le lâcha pas des yeux. C'était un bel homme, un parfait matroscien fort et distingué qui avait su s'élever avec modestie et aisance. Elle l'avait toujours secrètement admiré et lorsqu'elle avait comprit qu'il n'avait eu de cesse de la retrouver, elle s'en était trouvé un instant flatté.

Une rougeur vint colorer soudainement ses joues et avec gêne, elle détourna le regard et se tourna. Mal à l'aise sans arriver à se l'expliquer, la jeune rouquine déclara brutalement :

« Hem. Vous feriez mieux de venir manger quelque chose avant que nous reprenions la route. Je ne sais pas encore où nous allons mais il vaut mieux s'éloigner encore des zones d'attaques matrosciennes. »

Sur ce , elle toussota légèrement et traversa le campement. Elle s'installa près du feu, mais à l'écart de Chil et Jörd pour ne pas gêner leur conversation. Enfin, elle tendit la main dans son paquetage pour en retirer un blaster milicien qu'elle avait récupéré au campement. Elle entreprit ensuite de le nettoyer et de le réajuster. Trafiquer des armes, créer et amorcer des explosifs lui manquait bien plus qu'elle ne l'aurait cru possible.




avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Lun 4 Aoû 2014 - 14:48

La voix de la matroscienne laissait transparaître son vécu en terres boréales. Fronçant les sourcils, il entendait ce ton qui n'était pas celui de la milicienne avec laquelle il avait débarqué plusieurs mois auparavant. Et s'il était capable de tiquer au détail aussi anodin que le timbre de sa voix, ce n'était pas le fruit du hasard.

S'il n'ait jamais eu l'air de s'intéresser à sa compatriote en dehors des missions et des transmissions de rapports, c'est qu'il avait toujours été doué pour passer pour un homme dénué d'émotions, tout autant que de sentiments. À ses propres yeux comme à ceux des autres, Jens était un homme froid dont on doutait même qu'il puisse ressentir le frottement de sa veste lorsqu'il la passait chaque matin. Et pourtant, il s'était plusieurs fois surpris à attarder son regard sur une longue chevelure rousse qu'il entrevoyait jadis sur les terrains d'entraînement.

- Mais rien qui ne vous ait empêché de tourner le dos aux vôtres. siffla-t-il, bien trop bas pour que l'intéressée ne puisse l'entendre.

Un long silence s'ensuivit, pendant lequel les deux matrosciens se fixèrent dans le blanc des yeux. Immobile, Jens réalisa qu'il ne l'avait jamais regardée aussi longtemps, découvrant des traits qu'il n'avait pas eu l'occasion de deviner en ne l'observant qu'à cette distance qu'imposait la hiérarchie milicienne. Ils n'avaient jamais été aussi proches non plus. Aucun d'eux n'avait le maintien qu'exigeait leur formation militaire et l'uniforme de l'officier n'avait plus rien de son éclat initial. Seuls les galons présents sur ses épaules ainsi que sur l'épaisse cape qui ne lui tenait plus chaud rendaient compte du rang social du personnage. Mais l'état de ce dernier montrait clairement que tout ceci n'avait aucune valeur en ces lieux.

Ce fut la jeune femme qui rompit brusquement le contact visuel. Le regard dur du matroscien la suivit lorsqu'elle s'éloigna. Silencieux, il étudiait sa proposition et une nouvelle brise glaciale le fit se décider à s'approcher davantage du feu. Jens se leva difficilement, réprimant un grognement alors que ses articulations engourdies se réveillaient de concert avec la douleur propre à chacune de ses blessures. Traînant sa jambe qui laissait une traînée continue dans la neige derrière lui, il s'approcha difficilement de la source de chaleur pour se laisser lourdement peser contre le tronc d'un arbre à moitié mort. Il se laissa glisser jusqu'au sol et frotta machinalement son bras blessé tout en fixant l'arme qu'entretenait la matroscienne. Plusieurs fois depuis sa capture il avait songé à s'en emparer, et tout autant de fois il s'était ravisé devant son propre état. Quand bien même parviendrait-il à mettre la main dessus, il lui fallait encore prendre la fuite, et sa patte folle ne lui permettait aucune folie de ce genre.

Une vive douleur le prit au bras meurtri alors que son poing s'était naturellement serré, comme empoignant la gâchette de l'arme qu'il aurait voulu avoir en sa possession. La sensation, pourtant encourageante, lui arracha un grognement de douleur alors que son corps entier se raidissait et qu'il forçait ses doigts gourds à bouger pour stimuler l'afflux sanguin. Les yeux fermés et la tête baissée, le capitaine se concentrait sur le mouvement pour en oublier la douleur, dissimulant sa récupération sous l'épaisse fourrure humide qui pesait sur ses épaules. Il devrait garder ses progrès pour lui, cacher tout bon rétablissement afin d'être sous estimé si l'occasion se présentait.

Une bourrasque de givre vint l'interrompre brusquement, lui rappelant l'inutilité de sa cape imbibée d'eau. Tant pis pour ses doigts, ils attendraient. Dégrafant la boucle qui la maintenait sur ses épaules, il se défit de la fourrure qui glissa entre son dos et le tronc, le forçant à se redresser pour ne plus la toucher. Son uniforme milicien, tout grisonnant, humide, déchiré et teinté de sang qu'il était, tranchait avec les frusques sommaires de ses geôlières qui semblaient pourtant bien mieux supporter le froid ambiant. Levant un instant les yeux au ciel, il espéra y voir le retour de cet animal volant qu'il ne voyait que comme une source efficace de chaleur. Mais rien ne vint. Visiblement déçu, il porta son regard sur les deux boréaliennes échangeant plus loin, puis de nouveau sur Skye, toujours occupée sur le blaster.

- Que comptent-elles faire de moi ?



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Dim 10 Aoû 2014 - 13:26

Ainsi sa compatriote avait également noté des changements dans son lien. Jörd comprenait qu'elle hésita à aborder le sujet car qui aurait cru que cela puisse survenir un jour ? L'erfeydienne observa la démonstration de Chilali et remarqua cet étrange mélange, c'était fascinant. Pourtant Jörd hésitait à tester son propre lien car si elle n'avait pas rêvé il semblait s'être lié au feu, et elle ne voulait pas provoquer d'incident ni permettre à leurs ennemis de pouvoir observer plus avant leur maîtrise de l'ithylium.

- Le Gardien nous a fait une faveur pour contrer les envahisseurs... Et je pense que tous les Erfeydiens ont été touché par son geste. Je crois que mon second lien serait lié au feu, un nouvel apprentissage en perspective, mais cela risque de provoquer quelques mésaventures au sein de nos troupes.

Elle doutait que seules sa camarade et elle soient impactées par ce phénomène, mais elle ne pourrait confirmer son impression qu'une fois un village rejoint. De plus, contrôler un nouveau lien prendrait un certain temps et Jörd se fit la réflexion que cela perturbera un peu leurs compatriotes. Elle leva les yeux quand les deux matrosciens vinrent s'installer près du feu.

- Je vais m'occuper de notre blessé, dit-elle après avoir constaté que la viande n'était pas encore totalement cuite.

Laissant Chilali géré le repas, Jörd saisit le peu de médications qu'il leur restait et s'approcha du soldat. Elle s'assied près de lui avec un petit sourire qu'elle voulait rassurant.

- Montre blessures

Elle savait qu'elle ne pourrait le soigner comme il se doit vu le peu de réserver qu'elle avait à disposition, néanmoins elle souhaitait voir leur état pour éviter toute complication. Puis quand elle en aura fini elle le laissera manger.

- Toi avoir questions ?


Guide des Erfeydes
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Sam 16 Aoû 2014 - 19:22

Chil se concentra sur le repas, ne prêtant qu'une attention sommaire aux trois autres. En réalité, ce n'était pas le repas qui accaparait toutes ses pensée mais bien le don du Gardien ; ses mains agissaient par automatisme.
Les Erfeydiens étaient-ils en mauvaise posture ? Pourquoi ce second lien ? Pourquoi maintenant ? Il était si long d'apprendre à en maîtriser un, alors deux ! Les heures qu'elle avait passé à s'entraîner depuis l'enfance, comme une acharnée, ne lui avaient pas permis une maîtrise complète. L'étude d'un second lien allait réclamer un maximum de pratique et de concentration, ne serait-ce que pour parvenir à le dissocier du lien initial.
Chil aurait dû être inquiète, elle qui était si perfectionniste. Pourtant, la curiosité prenait le dessus. Elle n'avait qu'une envie, s'exiler pour s'entraîner. S'entraîner pendant des journées entières. Cette pensée la ramena vers son père dont le lien était identique au sien. Elle en tirait tant de fierté. Quel était son second lien, à lui ? Était-il végétal, lui aussi ?

Elle remarqua à peine Gara, de retour de sa chasse. Il s'ébroua bruyamment et gratta le sol derrière elle afin de se débarrasser des dernières taches de sang couvrant son museau. Chil se retourna. Chevrin, nota-t-elle machinalement en découvrant un reste au coin de la mâchoire du yagock.
« Viens là », dit-elle et l'animal vint poser son nez contre sa paume tendue.
Elle le caressa brièvement et lui intima d'aller s'installer près de Jens qui frissonnait. Docile, l'animal s'allongea près de l'officier. Sa tête imposante surplombait l'homme, le réchauffant de son souffle chaud. Tant qu'il n'ouvrait pas la gueule, personne ne mourrait d’asphyxie. Dans le cas contraire... Chil pouffa doucement à cette idée.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Jeu 11 Sep 2014 - 15:16

Ah Kherndaäd... Si seulement je pouvais t'exposer les attraits de la discrétion pour apprendre des choses très intéressantes... Bon, la famille perdrait peut-être une partie de son charme. Songeait la jeune déserteuse, fourmillant intérieurement, mais se contraignant de tout son être à ne pas frémir, de  la pointe du nez jusqu'au petit orteil. Et pourtant, son esprit n'avait de cesse de vouloir crier de surprise, trépigner, exulter à chaque parole que prononçaient, inconsciente de sa présence, les deux erfeydiennes. Par contre, elle ne parvint pas à comprendre un traître mot de ce que baragouinaient les deux étrangers. Ce qui ne faisaient que renforcer une certaine aura de mystère, à la manière des émissaires, et de leur art du spectacle.

Bon, les premiers gâchaient cet effet, notamment en geignant de douleur comme tout être humain normalement constitué - guerrier erfeydien à la fierté tenace excepté -, et les seconds étaient de "l'autre côté".

Pour en revenir à la situation d'Oönvüla, si elle avait pu s'imbiber ainsi de tout ce que ses oreilles percevaient, cela s'expliquait par le fait très simple qu'elle se trouva tout juste à quelques mètres du feu autour duquel étaient groupés les intrus. Et que la déserteuse en vadrouille s'était assoupie, en attendant le retour de diverses patrouilles : l'une qui allait prévenir de l'approche d'intrus les divers camps disséminés dans la chaîne d'Adiem, l'autre devant la tenir informée de leur avancée. La jeune femme se ferait tanner le cuir en temps et en heure par Yrmröd pour s'être laissée surprendre ainsi. Et elle referait les oreilles du petit groupe d'éclaireurs le moment venu pour ne... Pas l'avoir réveillée à temps.

En attendant, elle se trouvait en toute discrétion prêt des intrus. Des erfeydiennes bien dans leur chausses de fourrure - inconnues de la déserteuse - et... Deux étrangers ! Dans une merveilleuse position pour écouter les discussions, et ne pas perdre une miette visuellement de leur situation, leur état physique, et de leur relation apparente - tendue & ambiguë pour ce qui était de l'homme et de la femme étrangère -. D'autant qu'un peu d'ithylium dans l'ombre de sa tenue feuillage, et un petit courant d'air avait gardé ses potentielles effluves et bruits de respirations loin du yagock qui leur tenait compagnie. Ce qui n'empêchait pas son cœur de battre à vive allure.

D'après elle, les siens ne devaient pas être loin, voire attendait peut-être un signal de sa part. Entre le feu nocturne et le yagock, le groupe n'était guère discret. La question se posait donc : quand réagiraient-ils ? Et d'ici-là, que pourrait-elle apprendre ? Elle était trop proche pour qu'ils tentent discrètement de la contacter... Et n'avait donc aucun moyen de leur dire d'attendre ou de... Peut-être... Tant que je suis dissimulée ainsi, je ne peux pas leur faire le moindre signe. Mais si je suis bien en vue... L'imagination de la jeune femme s'emballa. Pourquoi pas ? Au point où elle en était, jouer un rôle - comme lorsqu'elle racontait ses contes, le soir, aux déserteurs de tout âge qu'attiraient et retenaient sa voix et ses gesticulations - pourrait donner des résultats difficilement obtenus autrement !

Il faut que je me lance... En levant la main pour réclamer leur attention, peut-être ?

Oönvüla trouva très juste d'éternuer.  Puis, quand le yagock eut tourné sa grosse tête écailleuse vers elle, de passer de l'état de buisson à buisson monté sur jambes, avant de détaler et de s'arrêter en demandant pitié quelques mètres plus loin, persuadée d'être rattrapée de toute façon par la monture volante, et le tour est joué !

C'était sans compter la présence inopinée d'un arbre, plus proche que prévu, oublié dans l'excitation.

La déserteuse glapit de douleur, en tombant à la renverse.

"Pitié..." parvint-elle à geindre, tout en portant une main à son front, qui en revint légèrement sanglante.

Tandis que de son autre main, elle signait à l'attention des ombres insondables : ATTENDRE. Bon, une partie de son plan d'urgence était respectée, c'était déjà ça. Une erreur si idiote... J'arriverai peut-être à en faire rire Yrmröd ?
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Sam 13 Sep 2014 - 11:10

Jens ne semblait pas vouloir lui répondre, peut-être cherchait-il ses mots pour exprimer ses doutes et interrogations. L'erfeydienne commença à inspecter ses blessures pour voir leur état tout en réfléchissant à la discussion qu'elle venait d'avoir avec sa compatriote. Cela méritait des approfondissements, des essais et surtout cela l'amenait à se demander ce qu'il en était pour ceux qui étaient restés dans les zones de combat ou dans les clans. Plongée dans ses pensées et ses soins, Jörd ne remarqua pas de suite le comportement du yagock ni l'éternuement. Par contre, elle se redressa dès qu'elle entendit les broussailles s'agiter. Une ombre surgit et entreprit de s'enfuir. Elle se lança à la poursuite de l'intrus qui fut stoppé net dans son élan par un arbre. Au moins, Jöord n'aura pas à s'épuiser dans une course poursuite.

Rejoignant l'assommée, Jörd avait sorti sa dague juste par précaution et observa la femme qu'elle dominait de toute sa hauteur. Une erfeydienne d'après ce qu'elle pouvait voir, déserteuse ou villageoise ? Pas d'indice visible permettant de répondre. Pitié... Jörd n'avait pas l'intention de tuer cette espionne mais de l'interroger.

- Lève-toi, ordonna -t-elle.

Surveillant l'inconnue, Jörd lui indiqua de rejoindre le feu. Autant poursuivre l'interrogatoire dans une zone à peu près protégée.

- Qui es-tu et que faisais-tu cachée dans les fourrées ?

Les montagnes étaient connues pour abriter des déserteurs, en faisait-elle parti ? D'un coup, leur position semblait bien moins engageante pour la guerrière. Même s'ils avaient quitté le versant exposé aux avances des envahisseurs, l'île blanche hébergeait bien d'autres dangers et Jörd jugea qu'ils n'étaient pas en bonne posture s'ils devaient affronter un groupe d'attaquants. Comment cette présence avait-elle pu échapper au groupe ? A vrai dire, vu leur condition et le chemin qu'ils parcouraient quotidiennement, cela pouvait expliquer le fait qu'un intrus ait pu échappé à leur vigilance. Néanmoins, Jörd se posait des questions sur les intentions de sa prisonnières, car si elle n'avait rien à cacher elle aurait pu se présenter ouvertement aux quatre compagnons de voyage. Il fallait creuser cette histoire.


Guide des Erfeydes
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Sam 13 Sep 2014 - 12:32

Chil s'était levée d'un bond en entendant l'éternuement. Elle s'était aussitôt mise en position défensive : jambes fendues, un bras en avant prêt à parer, l'autre en arrière, paume ouverte. Une goutte d'ithylium y dansait déjà, léger brouillard de cristaux tranchants prêt à fendre l'air.
Chil n'avait jamais été aussi prompte à se mettre en garde mais la présence du Matroscien la rendait méfiante. Bien qu'ils aient franchi un col pour se retrouver sur l'autre versant de la montagne, ils n'étaient pas à l'abri d'une mauvaise rencontre.

Pourtant, lorsqu'elle vit le fuyard s'aplatir contre l'arbre, elle se détendit. La menace n'était peut-être pas si terrible, après tout. Ses bras retombèrent le long de son corps et elle regarda Jörd ramener la jeune femme. Elle l'étudia minutieusement : elle avait à peu près son âge, estima-t-elle, et semblait maîtriser l'art du camouflage. Personne ne l'avait remarquée avant qu'elle n'éternue, pas même Gara. Chil admira son savoir-faire.

Lorsqu'elle fut près du feu, Chil se rassit et attendit. La goutte d'ithylium, inutile face à une Erfeydienne, avait regagné sa fiole, remplacée par un couteau en os de chevrin.
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Sam 13 Sep 2014 - 16:50

Jens prit l'absence de réponse de sa compatriote comme un doute, une hésitation. Et sii elle avait voulu lui répondre, elle n'en eut pas l'occasion alors que Jörd les avait rejoints et demandait au capitaine de lui faire voir ses blessures. Cela faisait plusieurs jours qu'il ne luttait plus contre les soins qu'elle et Chilali lui prodiguaient depuis leur départ, et il était même surpris de leur efficacité. La peau autour de ses plaies et brûlures semblait bourgeonner et entamer la reconstruction des tissus lésés, lui donnant bon espoir quant à son rétablissement. Il devrait simplement se donner l'air plus souffrant qu'il ne le serait vraiment à mesure qu'il regagnerait ses forces.

Jörd avait tenté d'entamer une conversation comme celles qu'ils avaient pu avoir ces jours derniers, puisqu'elle était celle avec laquelle il avait le plus échangé jusqu'alors. Par intérêt principalement, puisqu'en apprendre davantage sur la culture et la langue boréaliennes lui serait très certainement utile s'il devait fouler cette neige encore longtemps, mais aussi parce qu'il découvrait à travers elle une certaine humanité chez ce peuple de sauvages. Il ne cherchait pas à fraterniser pour autant, conscient de son statut de prisonnier, et n'ayant que très peu d'espoirs concernant les projets de ses geôlières quant à son devenir.

Le milicien s'était contenté de détourner le regard à la question de la boréalienne, comme pour fuir toute discussion. Celle qu'il venait d'avoir avec Skye ainsi que le fait qu'elle se soit si rapidement achevée l'avait quelque peu contrarié. Il s'était alors simplement contenté de faire glisser la moitié de son uniforme sur son bras meurtri pour en découvrir la peau violacée. Même si le spectacle n'était pas plus impressionnant de celui de sa brûlure de blaster à la cuisse, cette blessure était la plus inquiétante des deux.

L'animal revenu faisait profiter l'homme de sa chaleur alors que Jörd commençait tout juste à administrer ses soins sur son bras lorsqu'un bruit attira l'attention de la créature. Voyant cette dernière porter son regard plus loin, Jens en fit de même avant de voir courir vers le camp un amas de feuilles qui rejoignit bien vite un arbre contre lequel il émit un bruit sourd. Ce ne fut que lorsque le buisson parla que le milicien se rendit compte qu'il s'agissait bien d'une personne.

Les boréaliennes s'étaient déjà approchées de la nouvelle arrivante alors que Jens finissait de se lever difficilement en s'appuyant contre l'arbre derrière lui. Si l'inconnue pouvait ne pas sembler particulièrement menaçante, l'officier ne négligeait pas cette force mystique dont chaque boréalien était doté. Droit comme un i, il observait la scène de loin en regrettant ce fusil qu'il n'avait à présent plus.

Spoiler:
 



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Dim 14 Sep 2014 - 6:39

Skye ne releva la tête que lorsque Jörd passa devant elle en courant. Alors, avec automatisme, la milicienne tendit son regard vers Chil. Cette dernière était déjà debout, prête à se protéger et défendre son territoire si besoin. Alertée, Skye se releva aussi, son blaster tendu devant elle et l'œil vigilant. Qu'il était bon de pouvoir enfin se défendre. Pendant longtemps, la matroscienne avait dû vivre sans aucune arme. Elle avait été dépendante de l'erfeydienne tout au long de leur périple à son grand désarroi. Et voilà que désormais, elle tenait entre ses mains une belle arme de construction milicienne. A peine appuierais t-elle sur la détente qu'un projectif bleu sortirait pour se loger tout droit dans sa cible.

Lorsque Jörd sortit des fourrés accompagnée d'une jeune femme, Skye resta quand même en alerte. Elle se rapprocha de Jens qui ne manquait pas une miette du spectacle non plus.

L'étrangère fut amenée au centre du campement et Jörd se tint devant elle. Au son de sa voix, Skye en déduisit qu'elle l'interrogeait.

La matroscienne avait apprit durant son voyage avec Chil que les Erfeydes étaient peuplé de renégats, de personnes déchus de la peuplade. Elle en avait conclu qu'il s'agissait de hors la loi comment on pouvait trouver à Matroos. Cette femme en faisait-elle partie ? Ou bien était-elle issue d'un village quelconque non loin d'ici ? Venait-elle d'arriver ? Était-elle cachée depuis longtemps ?

Skye n'aurait su se l'expliquer, mais un frisson d'inquiétude parcourut soudainement tout son corps...



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Dim 14 Sep 2014 - 8:49

Aucune réaction de potentiels alliés : l'incertitude demeurait. Ne restait plus qu'à la jeune femme de jouer son rôle, ce qu'elle fit tout en obéissant fébrilement à la première des erfeydiennes à l'avoir approchée, tout en se tordant les mains "d'inquiétude", y mêlant quelques signes, qui n'avaient donc aucun sens pour des non-initiés. Un frisson lui remonta dans le dos sous la pression des regards scrutateurs. Un public ! Près à me poignarder un instant plus tôt, mais un publie tout de même.

"Je guettais..." dit-elle bas, avant de faire mine de se ressaisir, pour les défier du regard avec bravoure. "Je suis Oönvüla du clan Haesfür. Il y a deux jours, mon petit frère Skeld a clamé avoir vu un Shaas dans les environs. J'ai... Voulu voir la bête moi-même." Continua-t-elle, perdant peu à peu de sa superbe, pour ne pas évoquer sa"rivalité" avec le-dit "frère". "J'ai donc cherché un lieu de passage, avant de m'y poster, et d'attendre." La jeune conteuse laissa le silence venir, tout en évitant soudainement les regards. "Et je me suis endormis." Lachâ-t-elle en faisant la moue.

Au fur et à mesure de son petit récit, Oönvüla s'était recroquevillée sur elle même. Jouant les peu-fières, tout en observant ses éventuels ennemis : l'arme de l'étrangère ne lui avait pas échappé, de même que la tension de l'erfeydienne à l'étrange visage fixe. Un blessé désarmé, et trois guerrières prêtes au combat... Elles font confiance à cette femme d'ailleurs. L'ironie voulait qu'elle n'ait ouïe que le noms des étrangers, ce qui ne l'avançait guère pour identifier les origines et les affiliations de ses semblables. Pour en revenir à son jeu...

Subitement, Oönvüla braque tour à tour son regard vert sur les deux femmes du froid.

"Si vous êtes des déserteuses, me tuer ne fera qu'avertir les miens. Vous ne connaissez pas ces montagnes, eux si. Vous N'aurez plus qu'à compter les jours avant qu'ils ne vous exécutent." clama-t-elle, croisant les bras dans un bruissements de feuilles.

Mêler le vrai au faux : ainsi la jeune Hraeslörn avait-elle procédé, pour éviter toute hésitation pouvant fausser son jeu. A présent, elle attendait... Tout en espérant toujours que ses camarades attendaient, à l'affût, au cas où les intrus ne s'y laisseraient pas prendre.
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Jeu 18 Sep 2014 - 11:02

HRP :
 


Chil, immobile sur son caillou près du feu, répondit aussitôt en la regardant droit dans les yeux :

« Si toi, tu n'es pas une déserteuse, tu n'as rien à craindre de nous. »

Ni son regard ni sa voix n'était menaçant. Elle tenait simplement à faire savoir à la demoiselle qu'elle n'était pas née de la dernière pluie, que la chasse aux déserteurs avait été sa spécialité pendant près de 3 ans et qu'il lui en faudrait plus pour se laisser convaincre. En résumé :

« Tes actes seuls nous diront si tu viens d'un clan, pas tes paroles. Laisse-nous nous faire une opinion. »

Elle marqua une pause de quelques secondes et ajouta :

« Ne présume pas non plus de notre connaissance de la montagne. Tu viens de nous rencontrer, tu n'en sais donc rien. »

Elle observait étroitement ses attitudes. Soit elle venait bien d'un clan de la montagne et savait parfaitement qu'ils n'étaient pas du coin (sans compter qu'il était facile d'identifier Jens comme un étranger ; Skye, c'était devenu beaucoup moins évident avec le temps). Soit elle les avait observé, ce qui lui permettait d'émettre un jugement justifié mais la trahissait dans le même temps. Si c'était le cas, la conclusion était facile : elle mentait. Mais cela ne prouverait pas son statut de déserteuse. Les clans sont parfois méfiants, surtout ici, au Sud de l'île, avec les étrangers sur leurs terres.
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Dim 21 Sep 2014 - 9:21

Jörd écouta les explications que l'intruse leur exposa. Celles-ci étaient plausibles mais la guerrière ne pouvait s'ôter d'un doute quant à la sincérité de la dénommée Oönvüla. Peut-être que la présence des matrosciens la rendait encore plus méfiante... Elle fronça les sourcils quand la jeune espionne les considéra comme des déserteurs. Chilali entreprit de répondre à cette remarque, remettant les choses à leur place. Jörd hocha la tête.

- Nous n'avons pas l'intention de te tuer, sauf si tu nous conduis à cette éventualité.

Voir que Skye s'était armée de leur étrange arme rassurait l'erfeydienne surtout si les dires de leur nouvelle "prisonnière" se révélaient inexacts.

- Puisque tu prétends venir d'un clan des environs puisque cela fait deux jours que tu pistes un Shaas nous serions intéressés pour le rejoindre.

Jörd adressa un regard interrogateur à son compagne de voyage, Chilali. Vu l'état de leur réserve, refaire le plein dans un village serait une bonne idée. Ils ne pouvaient se permettre de continuer leur voyage dans ces conditions, certes ils pouvaient chasser pour reconstituer leurs provisions mais il fallait les médications pour Jens. Néanmoins elle ne pouvait prendre la décision seule, surtout qu'il fallait tenir compte de Skye et Jens.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Dim 21 Sep 2014 - 12:02

Ses deux geôlières avaient fait s'approcher la nouvelle venue au centre de leur campement. La lumière du feu central permettait à Jens d'en discerner vaguement les traits, malgré les ombres dansantes qui jouaient avec chaque relief de son visage ainsi qu'avec les feuilles dont elle était vêtue. Il semblait s'agir d'une jeune femme, à en juger par ce qu'il en voyait et entendait.

Devant lui se dressait l'ancienne milicienne armée du seul blaster présent sur le campement, à sa connaissance tout du moins. Un instant, lorsqu'elle s'était mise devant lui, il s'était questionné sur ses motivations. Le protégeait-elle lui, ou bien le prisonnier qu'il était ? La vive douleur qu'il ressentit soudainement dans son bras invalide lui rappela alors le dernier combat qu'ils avaient mené et le fit pencher pour la seconde option, malgré la conversation qu'ils avaient eue quelques minutes plus tôt. Mais dans un cas comme dans l'autre, l'officier ne pouvait nier le fait qu'il était sous bonne protection.

Malgré cela, l'idée de se retrouver aussi inoffensif ne lui convenait absolument pas. Examinant une énième fois les lieux depuis leur arrivée, son regard ne croisa malheureusement aucun élément susceptible de tenir le rôle d'arme de défense et il ragea à l'idée de s'en contenter alors que la situation semblait tendue entre les boréaliennes.

- Que se passe-t-il ? Demanda-t-il à la matroscienne attentive à chaque fait et geste des trois autres femmes. Qui est-ce ?



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   - Lun 22 Sep 2014 - 10:04

L'arme tendue devant elle, l'étrangère en ligne de mire, Skye retrouvait enfin des sensations perdues. C'était une soldate, elle était faite pour la guerre, pour se défendre et attaquer. Elle ne s'était pas rendue compte jusque-là à quel point tout cela lui avait manqué. Elle se sentait puissante et en sécurité, un blaster au bout des mains.
Les sourcils froncés par la concentration, elle ne manqua pas une miette de l'échange. Elle comprit sans trop de difficultés les dires de la nouvelle arrivante, les menaces implicites de Chilali, et la requête de Jörd. Alors, la rouquine répondit à l'interrogation de Jens sans pour autant détourner son regard.

« Il est question de savoir si la femme est une déserteuse. » Skye n'avait toujours réussi à traduire exactement ce mot, alors elle essaya de l'expliquer : « Je pense que c'est une sorte de rejeter. Une non-croyante, je dirais même. Je n'ai toujours pas vraiment saisi qui était leur Dieu, Chil en parle comme d'une entité réelle et présente. » La matroscienne pointe du bout du menton Oonvula et continua « Elle nous accuse d'être justement de ce côté-là et prétend venir d'un village a coté si j'ai bien compris. Jörd lui demande l'hospitalité. »

Skye espéra avoir tout saisi, mais c'était du moins l'impression qu'elle avait. L'atmosphère était tendue autour du camp et chacun était sur une position défensive, prêt à riposter à la moindre alerte. Étrangement, la milicienne ne pouvait s'empêcher de ressentir un mauvais pressentiment. Elle avait toujours été douée pour juger les gens du premier regard, et cette fois-çi la jeune étrangère ne lui disait rien qui vaille...



On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Celui qui aspire à un avenir paisible s'est trompé en choisissant l'Île Blanche   -

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum