AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


avatar
Pirate

On m'appelle Riska les Deux Voix


Infos Personnage
RANG: Capitaine de la Nuée Ardente - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 20 ans
Féminin
MESSAGES : 193
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 390
http://www.ile-joyaux.com/t1796-riska-les-deux-voix#42328
Posté dans A l'abordage !   - Sam 7 Juin 2014 - 14:04

Les voiles claquaient férocement en haut du mât principal. Appuyée contre la balustrade de la poupe, près de la barre de navigation, Riska fixait les vagues de nuages s'écrasant contre la coque du vaisseau. Voilà plusieurs jours que la Nuée Ardente écumait Grand-Vent, pourtant la chasse avait été pénible. Deux vaisseaux abordés. Mais deux piètres combats et qui n'avaient rapporté que quelques coffres au contenu maigrichon. Les femmes de l'équipage commençaient à s'ennuyer et râler en permanence. Toutes étaient en manque d'une véritable bataille où du sang coulerait un peu plus que d'une petite coupure au doigt.

Dans un soupir, Riska se détourna de ses observations et posa son regard sur Aleera, sa Capitaine. Occupée à naviguer le vaisseau, le Cannonier ne s'approcha pas, préférant reporter quelque discussion que ce soit à plus tard, lorsqu'elle se reposerait. Alors elle descendit les quelques marches qui menaient au pont principal où la plupart des pirates s'occupaient comme ils pouvaient. Se dirigeant vers un groupe de matelots, elle leur donna quelques ordres, de quoi moins s'ennuyer et rejoint sa collègue tenant le poste de Seconde sur le vaisseau. Svarzia. Dite la Clairvoyante. Une femme talentueuse dans son domaine, bonne combattante mais surtout très rancunière. Ce qui faisait rire la jeune schizophrène.

« Alors, as-tu enfin vu un vaisseau plein de richesses s'approcher de nous ? Ou ta défaite à une partie de cartes ? »

Un sourire amusé tira ses lèvres quand elle aperçu le regard presque blasé de son amie. S'asseyant en face d'elle, elle passa outre sa réplique visant à lui dire qu'elle avait surtout vu sa propre dérouillée, et se mit à distribuer les cartes. Le jeu démarra à peine que la voix stridente de la vigie les rappela à l'ordre. A bâbord, un vaisseau était en vue. Riska se redressa hâtivement et se précipita vers Aleera, un sourire satisfait aux lèvres. L'ordre d'approcher fut donné, et en même temps, celui de lâcher l'épais brouillard rouge qui caractérisait si bien l'équipage légendaire. En l'espace de quelques secondes, la mer de nuage se recouvra d'une épaisse couverture pourpre, empêchant la vision à près de cinq mètres. Peu après, le cor résonna à son tour, plusieurs fois. Dans le brouillard sang, la silhouette du vaisseau attaqué se fit de plus en plus nette. On entendait clairement le brouhaha angoissé de l'équipage adversaire, tous cherchant à rejoindre son poste avant l'attaque fatidique.

De leur côté, les femmes de la Nuée Ardente était toutes à leur place. Près d'Aleera, Riska attendait son ordre d'attaquer imminent, jetant de rapides coup d'oeil sur chaque attaquante, chaque arme. Elle était responsable de la stratégie d'attaque, tout comme de chaque arme, de part son poste de Cannonière. Et par ses Dieux, la tactique risquait de faire mal.




DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen & Kaïlindra

Merci Nivilk pour le kit  :heart2:
avatar
Pirate

On m'appelle Ravena Ondeluire


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 64
AGE : 28
INSCRIT LE : 29/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Medusa
Joyaux : 3
http://www.ile-joyaux.com/t2423-journal-de-l-insoumise http://www.ile-joyaux.com/t2419-aleera-l-insoumise-capitaine-de-la-nuee-ardente
Posté dans Re: A l'abordage !   - Dim 8 Juin 2014 - 6:41

Généralement tout le monde se méfiait du changement d'humeur du capitaine. Surtout quand le capitaine en question était Aleera, il ne faisait jamais bon vivre sur la Nuée quand la profane était de méchante humeur. Manque de chance, cela faisait un moment que cela durait pour une raison inconnu à tout l'équipage, mais personne n'osait demander auprès de la chef ce qui pouvait bien lui prendre. Muré dans un silence qui durait depuis un moment déjà, Aleera s'était replié sur elle même encore plus que d'habitude. C'était rare les fois où elle sortait de sa cabine depuis sa rencontre avec Jaasau... Une rencontre marquant qui l'avait pousser à se remettre en question. Sortant de sa cabine, Aleera monta sur le pont, ignorant son équipage et vira sans ménagement la femme qui tenait la barre pour prendre sa place. Le plus perturbant pour ces femmes était de voir la nouvelle coiffure de leur capitaine. Cheveux toujours aussi sombre et longs, ce qui avait changé en revanche était que les deux côtés de son crâne avait était soigneusement rasé et que le Y de Yöeust tatoué derrière son oreille était à présent visible aux yeux de tous. Si Aleera avait prit la décision de ne plus se cacher, ça n'annonçait rien de bon... Pour personne.

Lorsqu'un vaisseau fut enfin en vu, Riska s'empressa de rejoindre son amie et supérieur qui lui jeta un regard à vous glacer le sang. La belle brune pivota le visage et lâcha la barre, s’approchant du bastingage et observa la vaisseau... Pirate. Voilà qui annonçait un abordage amusant... Et sanglant. Un sourire cruel, Aleera revint vers Riska et souffla.

« Prépare l'équipage... Pas de quartier. Je veux du sang, des cris et des tripes... Sinon c'est vous que je tue. »

Sans pitié. La fumée fut libérer alors que la capitaine faisant foncé la Nuée ardente vers l'autre vaisseau puis saisit son cor e souffla dedans à plein poumon, déclenchant ainsi la furie de ses femmes qui dans un cri de rage, grimpèrent à bord du vaisseau ennemis. En quelques instants, les bruits des armes s'entrechoquant résonnèrent à travers la fumée et c'est sans se presser que Aleera se fraya un chemin sur le pont saisissant un pirate par les cheveux et l'égorgea sans sommation. Ce qu'elle cherchait ? Le capitaine. Plus vite celui-ci était mort, plus vite l'équipage serait affaiblis et mieux ce serait.

« Svarzia , Riska, prenez les commandes de l'équipage, je me charge du capitaine. »

Là encore, son ton était sans appel, si jamais les deux femmes refusaient d'obéir, Aleera ne donnait pas cher de leur peau, peu importe qu'elles soient ses amies. Il ne fallait pas longtemps à la capitaine pour trouver la cabine et défonçant la porte de son épaule, elle entra, posant son regard sur un homme grand et maigrelet. Aucun mot ne fut échangé et l'homme se jeta sur elle, épée en main. Maigrelet certes, mais pas dénué d'expérience. Aleera ne se serait pas douté qu'il puisse être aussi fort, rapide et agile et elle eu bien du mal à lutter contre lui. Mais parce qu'elle était une femme, elle avait toujours un atout dans sa manche. Saisissant sa dague, elle la jeta vers l'eau, plantant la lame dans son épaule. IL rit, retirant l'arme et souffla.

« C'est tout ce dont tu es capable fille de Yöeust... ? Je me demande bien pourquoi on fait tout un foin à ton sujet. »

Aleera esquissa un sourire et observa l'homme qui lui, vint rapidement à perdre le sien. Lame trempé dans le poison. Radicale. La meilleur arme des femmes... Elle s’approcha doucement et souffla.

« Passe le bonjour à mon maître de ma part. »

Levant son épée, elle attaqua, mais usant de ses dernière force, l'homme fit de même. L'épée de la capitaine planté dans le ventre, lui avait retourné la dague d'Aleera contre elle. Il s'écroula mort au sol et la femme recula d'un pas, posant sa main sur la plaie saignante de sa hanche. Elle avait peu de temps avant que le poison ne fasse effet et sortant de la pièce, elle retourna sur le ponton, tremblante et la voix suppliante avant de tomber à genoux.

« Riska ! Riska... ma cabine, vite... »
avatar
Pirate

On m'appelle Riska les Deux Voix


Infos Personnage
RANG: Capitaine de la Nuée Ardente - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 20 ans
Féminin
MESSAGES : 193
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 390
http://www.ile-joyaux.com/t1796-riska-les-deux-voix#42328
Posté dans Re: A l'abordage !   - Dim 8 Juin 2014 - 8:21

Les ordres d'Aleera avaient été clairs, nets. Et froids. Voilà plusieurs jours qu'elle était ainsi, distante et cassante. Riska avait passé outre ces changements d'humeur dont elle avait l'habitude. Pourtant cette fois, elle n'avait pu retenir un froncement de sourcil. Le ton était brutal, menaçant. Son regard s'était porté sur sa Capitaine, mais ses traits n'invitaient pas à la discussion. Alors elle oublia. Le cri des femmes du vaisseau l'aidèrent à se détourner de son amie, se concentrant entièrement sur la bataille qui se préparait. L'Autre ne tarda pas à pointer le bout de son nez. Alarmé par le son du cor, par les hurlements et les ordres, il ne mit pas longtemps à prendre possession de la conscience instable de la jeune femme. L'attaque était lancée.

Le pont du vaisseau ennemi fut rapidement investi par les femmes de la Nuée Ardente. D'un hochement de tête, Riska avait accepté l'ordre d'Aleera, s'occupant de gérer le grand nettoyage en duo avec Svarzia. Les coups d'épées résonnaient. Les cris aussi. Les cadavres jonchaient le sol, à mesure que les pirates se frayaient un chemin sur le bateau. Se retournant vers trois des matelots, elle leur ordonna de fouiller chaque recoins du navire à la recherche de quelques richesses que ce soit.

La bataille touchait à sa fin sur le pont, l'équipage attaqué n'écopant plus que de quelques survivants qui s'étaient lâchement rendus. La Nuée Ardente ne gardait pas de prisonniers. Riska les fit néanmoins tous s'aligner devant elle, attendant le retour d'Aleera qui déciderait de leur avenir. Une porte claqua derrière eux. Se retournant, la jeune femme ne mit qu'un instant à se jeter sur sa Capitaine qui venait de tomber à genoux. La redressant, elle fit signe à Svarzia de s'occuper du bateau ennemi et soutint tant bien que mal son amie jusqu'à la Nuée Ardente. Elle poussa d'un coup de pied le porte de sa cabine, aux allures étranges et se dirigea vers le large lit où elle la fit s'allonger. Sans attendre, elle lui déchira son haut, dévoilant son abdomen ainsi qu'une large plaie au niveau de la hanche. A en croire l'infection qui commençait déjà à faire son office, l'arme avait été empoisonnée.

« Aleera, où ranges tu tes poisons et tes antidotes ? »

Son ton était pressant, inquiet. L'Autre n'avait pas demandé son reste et était reparti se cacher au fin fond de la conscience instable de Riska. Il n'aimait pas ce genre de sentiment, et préférait s'en éloigner. La jeune femme se mit rapidement à faire le tour de la cabine, ouvrant chaque tiroir, à la recherche d'un antidote. Une fois trouvée, aiguillée par les instructions de plus en plus floues de sa Capitaine, elle revint à ses côtés.

« Désolée, ça va brûler. »

Elle versa sans ménagement de l'alcool fort qu'elle avait déniché sur la plaie, afin de désinfecter un maximum. Tamponnant la blessure pour enlever le sang et le surplus de liquide, elle ouvrit la fiole d'antidote et en appliqua généreusement. Son regard ne cessait de faire des va et vient entre le visage de plus en plus blanc d'Aleera et sa blessure.

« Aleera, tu m'entends ? »

Le poison était une arme de femme. Que les hommes pouvaient retourner contre elles.




DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen & Kaïlindra

Merci Nivilk pour le kit  :heart2:
avatar
Pirate

On m'appelle Ravena Ondeluire


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 64
AGE : 28
INSCRIT LE : 29/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Medusa
Joyaux : 3
http://www.ile-joyaux.com/t2423-journal-de-l-insoumise http://www.ile-joyaux.com/t2419-aleera-l-insoumise-capitaine-de-la-nuee-ardente
Posté dans Re: A l'abordage !   - Dim 8 Juin 2014 - 8:37

Allez savoir... sans doute était-ce de la chance mais Aleera n'avait jamais écopé d'une grave blessure. Plus d'une décennies qu'elle était capitaine, qu'elle pillai et tuait et elle s'en était toujours bien sortit... Pour le coup, elle avait levé sa garde... La capitaine avait été déconcentré, son esprit agité l'avait détourné de ce qui était essentiel: survivre. Riska ne perdit pas de temps pour la rejoindre et appuyé sur son amie, Aleera fut emmenée en sécurité... Dans son nid, s'écroulant lourdement sur le lit alors que la canonnière paniquait en cherchant de quoi la soigner.

"Un fiole... Liquide rouge... Prêt du cierge..."

Riska revint avec le nécessaire pour les soins. Pourtant ce n'est pas l'antidote qu'elle brandit en premier mais de l'alcool. Malgré son état, la Capitaine ouvrit grand les yeux et souffla...

"Riska, non atte..."

Trop tard. Le produit fut déversé sur la plaie et arracha un long cri de douleur en se cambrant sur le lit. Quelle idiote, le laisser aller ainsi à la panique et faire les choses à l'envers. Le souffle difficile et la vue brouillée, la capitaine se sentait faiblir à une vitesse alarmante alors que sa peau pâlissait et se couvrait d'un voile de sueur. Tout son corps la brûlait, ses muscles étaient lourds et tremblant mais bien vite, l'antidote remplaça l'alcool. Les secondes passèrent puis les minutes et enfant la ténébreuse commençait à se sentir mieux bien que faible. Elle ouvrit lentement les yeux et fixa son amie, grommelant de mécontentement.

"Oui je t'entends... Cesse de hurler triple buse."

Aleera soupira et passa une main sur son visage et remonta à ses cheveux en pivotant le visage pour fixer la plaie.

"J'ai besoin de point de suture Riska... J'ai perdu trop de sang, plus le poison... J'ai l'impression de m'être fait écraser par le vaisseau lui même."


Nouveau regard vers son amie, regard toujours aussi glaciale. Un silence régna pendant un instant et Aleera lâcha.

"Ah, et la prochaine fois... L'antidote avant l'alcool Riska... Ok ? La survie avant la désinfection, merci."

avatar
Pirate

On m'appelle Riska les Deux Voix


Infos Personnage
RANG: Capitaine de la Nuée Ardente - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 20 ans
Féminin
MESSAGES : 193
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 390
http://www.ile-joyaux.com/t1796-riska-les-deux-voix#42328
Posté dans Re: A l'abordage !   - Dim 8 Juin 2014 - 10:30

Le cri d'Aleera résonna dans la cabine et vint percer les tympans de la pirate qui s'appliquait à la soigner. Peut-être avait-elle mis un peu trop d'alcool finalement. Baissant la tête, elle passa outre la remarque de sa Capitaine, et se redressa. Elle farfouilla dans un tiroir jusqu'à trouver de quoi suturer  une plaie et s'installa de nouveau près d'elle. Silencieuse, elle avala une nouvelle remarque, sans répliquer et se contenta de préparer l'aiguille.

« Attention. »

Prévint-elle seulement. Puis, sans douceur, elle fit passer la tige de métal dans la peau abimée, la recollant à l'autre partie. La délicatesse n'était déjà pas son fort au quotidien, et elle le fut encore moins, agacée par les incessantes remarques et regards furieux de celle qui était son amie, en plus de supérieure. Quand elle eut terminé, elle désinfecta une nouvelle fois et s'appliqua à poser un pansement qui tiendrait toute la soirée.

« T'ais-je fais quelque chose pour que tu t'adresses à moi comme si tu ne me connaissais pas ? »

La franchise était un trait de caractère très développé chez Riska, et elle ne se priva pas de l'utiliser. Aleera était son aînée, sa supérieure, sa sauveuse. Elle l'admirait. Elle mourrait même pour elle si elle le devait. Mais elle l'accepterait jamais d'être traitée comme elle l'était avant, dans la vie qu'elle avait quitté. Surtout pas par elle. Il n'y avait rien de pire comme humiliation.

Alors elle avait osé. Lui parler, franchement. Après tout, c'est aussi ce que faisaient les amies quand quelque chose ne va pas. Le regard de Riska se planta dans celui de la Capitaine, et ne le lâcha pas, jusqu'à avoir une réponse.




DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen & Kaïlindra

Merci Nivilk pour le kit  :heart2:
avatar
Pirate

On m'appelle Ravena Ondeluire


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 64
AGE : 28
INSCRIT LE : 29/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Medusa
Joyaux : 3
http://www.ile-joyaux.com/t2423-journal-de-l-insoumise http://www.ile-joyaux.com/t2419-aleera-l-insoumise-capitaine-de-la-nuee-ardente
Posté dans Re: A l'abordage !   - Lun 9 Juin 2014 - 6:37

Toujours allongée, la capitaine attendait sagement que son amie trouve de quoi lui administrer les soins nécessaire. Échapper de si près à la mort... Cette pensée arracha une moue amusée à Aleera qui soupira longuement tout en suivant Riska du regard. Rapidement la jeune femme s'attela à recoudre la plaie... Sans faire preuve de douceur. La fille de Yöeust saisit la main de la canonnière et la serra brusquement, la toisant.

"Avec plus de douceur Riska... avises toi de passer encore tes nerfs sur moi et tu y laisseras quelques doigts."

Elle toisa son amie avec dégout et se rallongea la laissant reprendre les sutures. cependant la question de Riska fit se renfrogner un peu plus la capitaine qui déjà de très mauvaise humeur, se voyait agacée par les états d'âmes de sa canonnière. Aleera n'avait rien contre Riska, mais il est vrai que son comportement laissait à penser le contraire.

"Rien."


Une fois les sutures terminés, Aleera se leva du lit en grimaçant et marcha jusqu'à l'étagère pour y saisit une bouteille d'alcool qu'elle ouvrit sans ménagement et en buvant une longue rasade. La boisson lui brulait la gorge et lui faisait tourner la tête. S’approchant de l'unique fenêtre qui laissait passer la lumière, la femme souffla en s'appuyant contre le mur.

"J'ai fait un rencontre... Auquel je ne m'attendais pas..."

Le regard dans le vide, la femme leva la bouteille et en but une nouvelle gorgée avant de murmurer.

"Cela aurait pût être un merveilleux moment... Mais tu me connais, quand il sagit des hommes... je panique.... Alors j'ai fait n'importe quoi.... Riska, je l'ai fait fuir, pire encore... Je l'ai dégouté."

Aleera déglutit et baissa le visage avant de le pivoter pour darder sur son amie ses yeux ambrés, presque bestiaux.

"Le Baron noir... c'était lui... On s'est revu... finalement, c'est lui d'ailleurs qui m'a coiffé. Ça me va bien, non ?"

La capitaine eu un rire amer en fixant son ami puis elle se décolla du muret posa sa bouteille sur le bureau avant de lâcher tout en s'approchant de Riska.

"Mon coeur me fait mal Riska... Je m'en veux de ce que j'ai ait à cet homme... IL ne le méritait pas..."

Lentement, elle s'assit sur le lit près de la canonnière et caressa son visage.

"Tu reste avec moi ce soir...? J'ai besoin de toi... Je sais que j'ai été distante... Mia s'il te plait, toi tu sais toujours soigner mon coeur."

Approchant son visage, la ténébreuse posa tendrement ses lèvres sur celles de son ami, l'embrassant tendrement puis langoureusement.

"Acceptes... Nous resterons ici toute les deux..."
avatar
Pirate

On m'appelle Riska les Deux Voix


Infos Personnage
RANG: Capitaine de la Nuée Ardente - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 20 ans
Féminin
MESSAGES : 193
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 390
http://www.ile-joyaux.com/t1796-riska-les-deux-voix#42328
Posté dans Re: A l'abordage !   - Lun 9 Juin 2014 - 8:33

Debout près du lit d'Aleera, Riska attendait un ordre qui la renverrait loin d'elle. Son regard glacial et son ton désobligeant ne lui plaisaient pas. Et elle ne souhaitait pas que l'Autre se réveille, attiré par un sentiment puissant d'agacement et de frustration. L'ordre ne vint pourtant pas, et la Cannonière se retrouva obligée de rester là, suivant sa Capitaine du regard. Elle l'observa boire, s'appuyer contre le mur. Et finalement, les mots qui sortirent de sa bouche calmèrent la colère de la schizophrène. Elle l'écouta parler. Une rencontre. Un homme précisément. Un pirate peut-être ? Ou un simple citoyen de Vanylle. Mieux que ça. Le Baron Noir. Jaasau.

Le passage d'un vaisseau sur son corps n'aurait pas fait plus d'effet à Riska que cette nouvelle. Brutalement, son teint déjà pâle vira au blafard maladif, et elle du user de son sang-froid pour rester droite, malgré la sensation cotonneuse qui lui prenait les jambes. Elle réussit à s'asseoir sur le bord du lit, presque naturellement. Son regard suivit Aleera qui se rapprochait d'elle, priant Vama qu'elle ne lui pose aucune question. Ses yeux topazes aux reflets émeraude brillaient pourtant d'incompréhension et de malaise. Sa gorge se serra si bien qu'elle y porta la main pour vérifier qu'un étau en métal n'y avait pas été installé par magie. Elle toussota, déglutissant difficilement et baissa les yeux quand la Capitaine de la Nuée s'installa près d'elle. Que lui avait-elle fait qu'elle regrettait si ardemment ? Et pourquoi elle-même réagissait-elle ainsi ? Gêne envers sa supérieure ? Très certainement. Elle fréquentait le Baron Noir depuis deux ans. Jalousie ? De quoi. Que Jaasau ait-pu connaître une autre femme de la Nuée qu'elle ? Non. Quoi que. Peut-être. Sûrement.

Les lèvres d'Aleera sur les siennes la rappelèrent à l'ordre. Son invitation, elle avait envie de lui renvoyer au visage, la laisser seule pour la soirée et la planter là. Pourtant, sa main se posa instinctivement sur le visage de son amie et Capitaine. Répondant au baiser puis se séparant d'elle.

« Je ferais ce que tu veux Aleera. »

L'Autre lui hurlait de partir. Elle, voulait rester. La Ténébreuse était sa Capitaine, son amie, mais surtout sa sauveuse. Elle lui vouait sa vie, lui était soumise. A elle et seulement elle, pour toujours. Alors elle fit taire l'Autre, l’enfouissant au fond d'elle-même mais sentant toujours son grognement. Elle l'ignora, tenta du moins, et tout en fermant les yeux, reposa ses lèvres sur celles d'Aleera. Elle ferait tout et n'importe quoi pour elle. Alors elle se concentra et plongea dans un baiser langoureux, tentant de balayer l'image de Jaasau de son esprit. Peinant à ne plus sentir l'étau qui lui serrait la gorge, l'estomac et le cœur.




DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen & Kaïlindra

Merci Nivilk pour le kit  :heart2:
avatar
Pirate

On m'appelle Ravena Ondeluire


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 64
AGE : 28
INSCRIT LE : 29/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Medusa
Joyaux : 3
http://www.ile-joyaux.com/t2423-journal-de-l-insoumise http://www.ile-joyaux.com/t2419-aleera-l-insoumise-capitaine-de-la-nuee-ardente
Posté dans Re: A l'abordage !   - Lun 9 Juin 2014 - 8:48

Le baiser reprit, Riska ne se priva pas pou venir à son tour quémander baisers et caresses. ce n'était pas la première fois que les deux femmes se livraient à quelques ébats intimes et Aleera ne s'en privait jamais. Pourtant, quelque chose était différent... Les baisers de Riska étaient différent, elle ne se livrait pas complètement et la capitaine le sentit aussitôt. Reculant le visage, la ténébreuse plongea son regard ocre dans celui de son amie.

"Riska...? Qu'est-ce qui ne va pas ?"

Qu'elle ne cherche pas à lui mentir, Aleera le sentirait aussitôt. Il avait mieux pour elle, vu l'état de nerfs de sa chef, qu'elle dise la vérité et au plus vite. D'autant plus que dans ce genre de situation l'Insoumise n'était pas vraiment patiente. Glissant une main dans les cheveux de la belle rouquine, Aleera joua avec ses petites tresses, embrassant la joue de sa compagne tendrement.

"Parles moi Riska... Je me suis confier alors que je n'en avait pas le coeur... à ton tour maintenant. Ne me fait pas regretter de t'avoir fait confiance."

Toujours avec douceur, la brune embrassa Riska, laissant sa langue caresser la sienne dans un blet sensuel. Aleera l’enlaça puis posa son front contre le sien, lui volant un chaste baiser et souffla.

"Je t'en prie... parles moi Riska... Tu m'en veux encore parce que je me suis énervé contre toi, c'est ça....?"

Aleera savait que ce n'était pas ça. Ce n'était pas la première fois qu'elle passait ses nerfs sur elle et Riska n'avait jamais réagit comme ça. Non, elle cachait quelque chose de plus gros... Si ce n'était pas la mauvaise humeur de la capitaine, ne restait qu'une chose: la révélation d'Aleera et par conséquent... Jaasau. Le coeur de la capitaine se serra à son tour sa main se crispa légèrement sur les cheveux roux de sa canonnière alors qu'elle continua de la fixer.
avatar
Pirate

On m'appelle Riska les Deux Voix


Infos Personnage
RANG: Capitaine de la Nuée Ardente - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 20 ans
Féminin
MESSAGES : 193
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 390
http://www.ile-joyaux.com/t1796-riska-les-deux-voix#42328
Posté dans Re: A l'abordage !   - Lun 9 Juin 2014 - 11:07

Riska n'avait jamais su mentir. Et prier ses Dieux ne l'avaient pas rendu plus crédible. Malheureusement, alors qu'elle s'appliquait à embrasser Aleera, celle-ci se détacha d'elle pour la dévisager. La Cannonière serra les dents, rendant son regard le plus confiant possible. Ce ne fut pas difficile, la folie étant la principale lueur éclairant ses prunelles. Elle parvint à garder une contenance presque impassible quand sa Capitaine, tout en lui caressant la joue, lui demanda ce qui n'allait pas. Elle ne répondit pas, se contentant d'hausser les épaules vaguement. Devait-elle le lui dire ou non ?

« Je ne t'en veux pas. Simplement je n'aime pas quand tu es ainsi avec moi. C'est comme si tu m'oubliais. »

Demi-mensonge. Ce qu'elle disait n'était que trop vrai, mais ce n'était pas là l'objet de son silence précédent. Et elle savait que mentir à Aleera était une mauvaise idée. Levant la main, elle la posa sur celle de la Capitaine, occupée à lui caresser les cheveux et la serra dans la sienne. Elle esquissa l'ombre d'un sourire, presque sincère, malgré la blancheur de ses traits.

« Je me demandais simplement ce que tu lui avais fait pour t'en vouloir ainsi. »

Oui, que lui avait-elle fait pour qu'elle ressente le besoin de se confier ainsi ? Et d'être de si mauvaise humeur. Connaissant la Ténébreuse, elle craignait le pire. Entre torture, drogue ou violence. Peut-être même quelque chose de plus langoureux. Riska sentit son corps se contracter, oscillant entre pression et colère.

« Je connais le Baron Noir. Très bien. »

Elle avait lâché le morceau. Parce qu'elle ne voulait et ne pouvait pas mentir à Aleera. Maintenant, elle n'avait plus qu'à prier ses Dieux pour que cette révélation ne provoque aucun trouble. Elle n'en dirait pas plus sur leur relation, il n'y avait pas besoin. Son regard disait déjà tout. Il parlait pour elle.




DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen & Kaïlindra

Merci Nivilk pour le kit  :heart2:
avatar
Pirate

On m'appelle Ravena Ondeluire


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 64
AGE : 28
INSCRIT LE : 29/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Medusa
Joyaux : 3
http://www.ile-joyaux.com/t2423-journal-de-l-insoumise http://www.ile-joyaux.com/t2419-aleera-l-insoumise-capitaine-de-la-nuee-ardente
Posté dans Re: A l'abordage !   - Jeu 12 Juin 2014 - 13:38

Comme si elle l'oubliait ? Pourquoi est-ce qu'Aleera ferait une chose pareil ? La capitaine se leva du lit, relâchant son amie. Elle n'aimait pas la tournure que prenait la discussion, et puis c'était de sa faute aussi, qu'elle idée de faire du rentre dedans à Riska, sachant qu'en plus elle n'aurait pas la force de faire quoi que ce soit.

"Excuses moi, c'était idiot de ma part d'agir comme ça."

La douleur dans sa hanche lui arracha un sourire et la capitaine vint s'assoir dans sons siège derrière son bureau histoire de se poser, prendre un peu ses distance et souffler. De plus, elle n'oubliait pas que son équipage était encore avec celui du vaisseau que la nuée venait d'aborder, il valait mieux ne pas faire trainer les choses, si bien que la ténébreuse se contenta de lâcher d'une voix monotone.

"J'ai joué un mauvais tour au Baron noir... Puis j'ai tenter de me faire pardonner... Je crois bien que c'était la chose la plus stupide que j'ai fait de toute ma vie. Détends toi Riska, il n'y a rien entre lui et moi et il n'y aura jamais rien. Quand à ce que tu fais avec lui, cela te regarde toi et je veux ne veux pas le savoir, mais c’est à tes risques et périls ma fille... N'oublies pas qui il est et d'où il vient, où il vit."

Aleera avait fait l'erreur une première fois d'avoir voulu soumettre le Baron, sa seconde erreur avait été de se montrer trop gentille pour se faire pardonner. Quelle idiotie, elle qui passait son temps à clamer haut et fort que les femmes valait mieux que les hommes, qu'elles n'avaient pas à se soumettre... Et qu'avait-elle fait ? Chouiner sur ses petits malheur dans les bottes de Jaasau. Pathétique. Une chose est sûr, voilà qui lui servait de leçon, voilà aussi pourquoi la capitaine était de si mauvaise humeur. Elle aurait mieux fait de s'en tenir à ce qu'elle avait toujours fit... Se taire, tromper et tuer. Elle avait agit stupidement et cela aurait pût lui couter très cher, mais à présent consciente de cela, Aleera n'était pas prête de refaire la même erreur. Soupirant longuement, la ténébreuse s'enfonça dans sa chaise et posa un regard fatigué sur son amie et lâcha.

"Puisque les filles sont occupés et que je t'aie sous la main... J'aimerais te parler d'un projet... Si je te parle du capitaine Rodhia... cela te parle je suppose ?"


Remuant dans sa chaise, Aleera se pencha en avant et déroula une carte ancienne sur son bureau en bois. Elle l'observa un instant et murmura et posant le bout de son doigt sur le centre de l'oasis.

"La légende dit que son trésor serait ici... Dis moi Riska... Tu penses que cela n'est qu'une fable ou bien qu'il y aurait une part de vérité? Je ne peux pas faire voile vers Korrul sans être sûr... Et puis... Comment arriver là bas sans se faire remarquer ? L'oasis est entouré des trois cités, on risque de rapidement se faire voir et je n'ai pas vraiment envie de me trouver avec des veilleurs pourpres sur le dos."
avatar
Pirate

On m'appelle Riska les Deux Voix


Infos Personnage
RANG: Capitaine de la Nuée Ardente - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 20 ans
Féminin
MESSAGES : 193
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 390
http://www.ile-joyaux.com/t1796-riska-les-deux-voix#42328
Posté dans Re: A l'abordage !   - Ven 13 Juin 2014 - 12:59

Heureusement pour la Cannonière, Aleera n'entra pas dans une colère violente comme elle l'aurait cru. Se contentant de mettre de la distance entre elles, elle alla s'asseoir derrière son bureau. Riska la suivit du regard, en silence, écoutant ce qu'elle avait à dire. Elle haussa un sourcil surpris, quand sa Capitaine la sermonna rapidement sur sa relation avec Jaasau. C'en était presque amusant. Elle n'était plus une enfant. Elle n'était pas non plus une paria. Elle avait démontré depuis longtemps sa fidélité et son amour pour la Nuée Ardente. Fréquenter le Second du Pourfendeur était certes osé, mais pas impossible.

« Je n'oublie pas non qui je suis avant tout, ni d'où je viens, et grâce à qui. »

Elle vrilla son regard topaze aux reflets émeraudes dans celui fatigué de la Ténébreuse. Ses yeux parlaient pour elle. Elle n'avait rien à craindre, ni sur ses mots, ni sur sa relation. Riska n'était pas encore assez folle pour vendre des informations importantes à des équipages concurrents. Le sujet changea finalement du tout au tout. S'approchant du bureau à son tour alors que sa Capitaine y dépliait une carte, elle hocha la tête pour lui signifier qu'elle savait bien qui était le fameux Capitaine Rhodia et son légendaire trésor. Observant l'esquisse de plan sous ses yeux, elle se concentra plus précisément sur ce que pointait le doigt de sa supérieure. L'oasis, en plein cœur de Korrul. Mythe ou réalité, pour le savoir, il fallait le voir.

« Les contes et les légendes le disent. Mais nous ne serons jamais sûres si nous n'y allons pas. Moi je pense que c'est réel. Autre que les Veilleurs Pourpres, il faut surtout traverser la Ceinture de Feu. Et je crains que la Nuée Ardente ne résiste pas à de telles températures désertiques... »

Elle se passa une main sur le visage, signe d'une réflexion qui s'annonçait intense. La stratège qui sommeillait en elle ne tarda pas à faire surface, et s'appuyant sur le bureau avec ses deux mains, elle surplomba la carte, se mordant légèrement la lèvre, perdue dans ses pensées. Ses sourcils se froncèrent quand une idée lui vint enfin.

« Ce qu'il faudrait... c'est une Vivenef. En bon état. Elles sont construites pour supporter ces chaleurs là. Si on arrive à en aborder une, et à la voler, alors on pourra se rendre à l'Oasis sans soucis. Ne restera plus que nous à... dissimuler. »

Après tout, sa peau pâle était digne de celles des freluches de Matroscienne, pour peu qu'elle s'habille d'une véritable robe et qu'elle cache ses tatouages. L'action était tout à fait envisageable pour peu que le plan soit parfaitement établi. Mais l'idée d'une telle expédition excitait bien plus la schizophrène que n'importe quel autre abordage.




DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen & Kaïlindra

Merci Nivilk pour le kit  :heart2:
avatar
Pirate

On m'appelle Ravena Ondeluire


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 64
AGE : 28
INSCRIT LE : 29/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Medusa
Joyaux : 3
http://www.ile-joyaux.com/t2423-journal-de-l-insoumise http://www.ile-joyaux.com/t2419-aleera-l-insoumise-capitaine-de-la-nuee-ardente
Posté dans Re: A l'abordage !   - Ven 13 Juin 2014 - 14:34

Voilà un plan qui redonnait le moral. Le soucis étant à présent de le mettre à execution, ça... c'était une autre paire de manche. mais avec Riska à ses côtés, la capitaine était confiante, sa petite protégée était pleine de ressources, c'était sans doute l'une de ses plus grande force. Occupé à réfléchir, Aleera en oubliait presque la douleur de sa hanche, restant immobile sur sa chaise. Elle soupira un instant et répondit à son amie.

"La ceinture de feu... Korrul peut se vanter d'avoir là une bonne protection conte nous. Tiens, un jour faudrait que j'y pousse quelqu'un pour voir."

Aleera se pencha, posant ses coudes sur le bureau et croisa les mains devant son visage pour darder ses yeux ocres sur son amie. Voler une vivenef ? Voilà qui étai bien ambitieux. La capitaine eu un rire soufflée et lâcha simplement.

"Tu serais capable de me trouver ça Riska ? N'est-ce pas un peu risqué tout de même...? J'aime le danger mais là... Quoi qu'il en soit..."

Elle se leva, s'aidant du bureau et grimaça faiblement alors que la douleur lancinante de sa hanche revenait à la charge. Voilà qui lui apprendra à être plus prudente, mais visiblement la ténébreuse avait la vilaine habitude de faire les choses de travers ces dernier temps."

"Pour ma part la dissimulation est toute faite, je me fonderais dans la masse sans soucis..."

Il était clair que les gènes de l'Insoumise étaient plus porté sur Korrul, son teint naturellement hâlé mêlé à ses yeux dorés ne faisait aucun doute sur la question. Par chance d'autres pirates de la nuée avaient cette particularité,  ils serait donc plus aisé de se mouvoir à travers les cités et d'atteindre l'oasis.

"Avons nous besoin de tous l'équipage ? je ne veux pas laisser la Nuée sans surveillance. Je veux que Svarzia reste ici avec quelques unes de nos filles, qu'elle garde au moins deux ou trois bonne combattantes."

Aleera s'empara de sa pipe et y fourra quelques herbes avant de l'allumer et d'inspirer longuement dessus avant de recracher un nuage de fumée. Tabac avec un soupçon de drogue, ceci dit bien moins forte que celle qu'elle avait fait fumer à Jaasau. La capitaine garda le silence un instant, laissant son esprit s'ouvrir et ses nerfs redescendre.

"Bien, faisons les choses dans l'ordre... Pour la vivenef, comment comptes tu t'y prendre ? Quel genre d'aide auras-tu besoin ? Je mettrais à ta disposition tout les moyens en ma possession."

cela promettait une belle aventure. Rien ne pouvait faire plus plaisir à la ténébreuse qui sentait son enthousiasme se raviver. Un soupir de bien être passa ses lèvres accompagner une épaisse fumée alors quelle reprenait place dans son siège, fixant la carte d'un air absent.
avatar
Pirate

On m'appelle Riska les Deux Voix


Infos Personnage
RANG: Capitaine de la Nuée Ardente - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 20 ans
Féminin
MESSAGES : 193
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 390
http://www.ile-joyaux.com/t1796-riska-les-deux-voix#42328
Posté dans Re: A l'abordage !   - Sam 14 Juin 2014 - 8:15

Semblable à sa Capitaine, Riska était penchée au-dessus de la carte, l'esprit perdu dans ses pensées. L'idée de rallier Korrul au moyen d'une vivenef était faisable. Et surtout la seule possibilité. La jeune femme sentit le regard de sa supérieure peser sur elle, remettant en doute la dangerosité d'une telle initiative. Evidemment que c'était risqué. Dangereux et sûrement mortel. C'était aussi la seule solution. Redressant la tête, elle suivit Aleera du regard, l'écoutant émettre quelques hypothèses et l'observant allumer la pipe qu'elle venait de mettre à la bouche. La conscience de la Cannonière était entièrement concentrée sur la stratégie à adopter.

« Des Vivenefs voguent souvent sur Grand-Vent, pas assez loin pour que nous les croisions. Il suffirait de traîner du côté d'Errande ou de San Poseïnos, qui sont les villes les plus proches, pour tenter d'en intercepter une qui s'éloigne des côtes. »

Du doigt, elle désigna les deux villes nommées sur la carte, traçant une sorte d'itinéraire avec Vanylle. Relevant le visage, elle croisa les deux bras sur la poitrine et planta son regard dans celui d'Aleera.

« Pour le reste, il suffit de l'aborder, tout simplement. Liquider l'équipage et ne garder que le pilote qui nous sera d'une aide utile pour naviguer avec la vivenef et nous mener jusqu'à l'oasis. »

Instinctivement, et plongée dans ses réflexions, Riska se tourna et se mit à faire les cents pas. Elle ne devait oublier aucun détails. La moindre petite chose non réglée pouvait mener à la perte celles qui partiraient en mission à Korrul. Et même le reste de l'équipage resté à Vanylle. Son esprit réfléchissait rapidement, comme quand un acte d'importance cruciale était en jeu. Ce qui s'avérerait bientôt le cas. Revenant vers le bureau, elle retrouva le regard d'Aleera et s'y planta.

« Tout de suite après l'abordage, toi, moi et quatre autres filles nous resterons sur la Vivenef pour partir directement en direction de Korrul. Il serait trop risqué de la ramener à Vanylle avant le départ. Svarzia pourra se charger du commandement de la Nuée durant ton absence et la ramènera à bon port. Ce sera donc un long voyage, car il inclut la probabilité que nous attendions longtemps avant de croiser une Vivenef. »

Ses yeux se posèrent à nouveau sur la carte, son doigt se posa sur le point représentant la ville d'Errande et traça une ligne jusqu'à l'Oasis. La route semblait parfaite et rapide. Si aucun obstacle ne s'élevaient sur leur chemin, cette expédition pouvait s'avérer être un véritable succès.

« Errande est la ville la plus proche tant de Vanylle que de l'Oasis korrulien. Ce serait le point de départ idéal. »

Riska soupira doucement. Dans quelle aventure allaient-elles toutes s'engager là. Le trésor du Capitaine Rhodia n'était peut-être même pas réel. Le voyage lui-même pouvait tourner au fiasco. Et elle avait tout sauf envie de se faire arrêter par la Milice ou les Veilleurs Poupres et finir sa vie bêtement décapitée. Pourtant, l'adrénaline d'un tel projet lui brulait l'estomac. Si elles y parvenaient, la Nuée deviendrait l'équipage le plus renommé qu'il ne l'était déjà. Et surtout le plus riche.




DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen & Kaïlindra

Merci Nivilk pour le kit  :heart2:
avatar
Pirate

On m'appelle Ravena Ondeluire


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 64
AGE : 28
INSCRIT LE : 29/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Medusa
Joyaux : 3
http://www.ile-joyaux.com/t2423-journal-de-l-insoumise http://www.ile-joyaux.com/t2419-aleera-l-insoumise-capitaine-de-la-nuee-ardente
Posté dans Re: A l'abordage !   - Mer 25 Juin 2014 - 14:57

La drogue la détendait, allégeait son esprit. Alors que la plupart des gens serait à moitié affaiblis par celle-ci, Aleera elle avait l'esprit plus ouvert, du moins c'était la sensation qu'elle éprouvait. Laissant son amie, elle fini par lâcher à son tour.

"Si l'on attend après une vivenef on pourrait mettre des semaines avant d'avoir quelque chose de concluent, hors nous ne sommes pas les seul sur ce projet."


S'enfonçant dans son siège, la ténébreuse bascula la tête en arrière, ouvrant la bouche et cracha un épais nuage de fumée qu'elle observa de ses yeux sombre, pupilles à présent trop dilaté pour ne plus distinguer qu'un léger cercle ambré.

"N'oublie pas que les vivenefs ont leur propre volonté... et qu'elles nécessite un lien de sang pour décoller... Ce qui nous bloque d'autant plus. Alors...? que faisons nous...? On vole directement une vivenef et son pilote...? Ou bien nous trouvons une autre solution ?"

La brune soupira et se redressa doucement pour venir appuyer ses coudes sur le bureau, agitant sa pipe entre ses doigts alors que la fumée âcre qui s'en dégageait s'étendait autour du bureau. Nouveau regard sur la carte... Réfléchir... réfléchir... Mais rien ne venait. Aucun idée... Le vide totale. Aleera ne supportait ps de se sentir ainsi démunit dans une telle situation. La nuée avait besoin de cette renommée et de ce trésor. Besoin de faire ses preuves... A moins que ce ne soit elle, la ténébreuse, qui éprouvait le besoin de ses preuves.

"Nous trouverons, Riska..."

Souffla Aleera d'une voix faible, le regard absent qui scrutait la carte. C'était un incroyable défis qui se dressait face à l'équipage, sachant qu'il existait toujours un risque que ce trésor ne soit jamais trouvé ou bien qu'il n'existe tout simplement pas. Mais la Capitaine était lasse de faire toujours la même chose... Abordage, Vanylle, abordage... Vanylle... Vanylle, abordage. Besoin de faire quelque chose de concret, de réaliser un véritable rêve... Se levant de son siège, la femme esquissa une légère grimace en se tenant la hanche.

"On va continuer de réfléchir, en attendant il faut s'occuper des derniers survivant de ce fichu vaisseau... Oh, Riska..."


Pivotant sur elle même, Aleera darda son regard sombre et dilaté sur son ami avant d'esquisser un sourie et murmura d'une voix mielleuse.

"Fais moi plaisir et apporte moi le coeur du capitaine... celui là je tiens à le garder avec les autres."
avatar
Pirate

On m'appelle Riska les Deux Voix


Infos Personnage
RANG: Capitaine de la Nuée Ardente - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 20 ans
Féminin
MESSAGES : 193
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 390
http://www.ile-joyaux.com/t1796-riska-les-deux-voix#42328
Posté dans Re: A l'abordage !   - Lun 30 Juin 2014 - 4:55

Si dans l’esprit de Riska, le plan était très net et précisément clair, il paraissait logique qu’il ne le soit pas pour Aleera, qui d’ailleurs, souleva un problème de taille. Comment faire pour gouverner une Vivenef qui avait sa volonté propre. Pour la schizophrène, le fait de voler le vaisseau et de garder son pilote à bord n’était pas insensé, mais à bien y réfléchir, cela paraissait… assez compliqué. Alors, elle se contente de hocher la tête quand sa Capitaine clôtura le sujet d’une remarque encourageante. Un tel plan ne pouvait pas se décider en si peu de temps, juste après un abordage qui avait failli coûter la vie à la femme la plus puissante de la Nuée. Non, il fallait prendre un certain temps de réflexion, ainsi que d’information. A Vanylle, peut-être que certains vieux matelots auraient quelques renseignements utiles dans leur fameuse quête.

En attendant, et comme venait de lui préciser très justement la Ténébreuse, il fallait s’occuper des survivants de l’abordage précédent. Pivotant sur elle-même, Riska commença à se diriger vers la sortie pour exécuter les ordres. Mais la voix d’Aleera résonna de nouveau et un fin sourire se dessina sur les lèvres de la Cannonière. Se tournant pour faire face à sa supérieure et amie, elle inclina la tête en signe de respect, un sourire amusé et à moitié fou sur le visage.

"Tes désirs sont des autres Aleera."

Mimant une révérence exagérée, Riska sortit enfin de la cabine et se dirigea vers le vaisseau abordé. Svarzia était toujours à son poste, surveillant les prisonniers. D’un signe de tête, la schizophrène fit signe à la Seconde que leur Capitaine ne voulait pas les garder. Alors, tandis que dans son dos des hurlements de douleur et de peur faisaient rage, la jeune femme se dirigea vers la cabine du supérieur. Le corps était encore chaud, une plaie béante dans le ventre où s’était enfoncée l’épée d’Aleera. S’agenouillant à côté, la Cannonière dégaina un coutelas qu’elle se servit pour trancher sans ménagement le torse de l’homme. L’ouverture était nette et précise, et à l’aide de son arme, elle écarta les rebords pour pouvoir y insérer la main. Saisissant l’organe vital mort entre ses doigts, elle le tira pour le sortir du corps et trancha les artères qui le reliait au reste. Pleine de sang jusqu’au bras, elle s’essuya négligemment sur ses vêtements et se redressa sans un dernier regard pour le cadavre. Sur le pont, Svarzia et les femmes de la Nuée avaient aussi fait leur travail, et dans un sourire de contentement, Riska retourna dans la cabine de la Ténébreuse.

"Il est encore tout chaud."

Une moue brillant de folie et de sauvagerie, elle déposa l’organe sur le bureau de la Capitaine. Un de plus dans une collection horrifique, qui alimentait la plupart des légendes du vaisseau féminin.




DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen & Kaïlindra

Merci Nivilk pour le kit  :heart2:

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: A l'abordage !   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum