AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


[RPFB] Dîner de famille

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans [RPFB] Dîner de famille    - Lun 9 Juin 2014 - 7:01


Les Fery'sin avaient toujours été des gens mystérieux, distant et très froid avec leur entourage. Mais Ylda était une Marchebois, son caractère était à l’opposé de celui de son mari, mais cela ne les avaient jamais empêcher de s'aimer, bien au contraire. Ylda avait décider d'organiser un repas de famille, cela arrivait parfois, au moins une fois par an, tous n'était pas toujours conviés mais c'était une bonne façon de garder de bon contact. Godrikh avait donc accepté, lui ne raffolait pas de ces soirées en famille mais puisque sa femme y tenait...

La demeure Frey'sin avait été décorée pour cette soirée et dans la chambre de Ravena, Ylda aidait sa fille à s'habiller. L'enfant était petite pour son âge, un peu en dessous de la moyenne, très fine aussi mais déjà son visage d'ange faisait des ravages. très pâles, des yeux de biche couleur lavande et une impressionnante chevelure anglaisée, la petite Ravena était d'une rare beauté qui faisait le bonheur et le désespoir de sa mère.

"Tu seras sage ma chérie."
"Oui maman..."
"Promets le moi!
"Oui maman."

Voilà un an que Vyvian était en prison. Ravena savait que son grand frère avait fait du mal à quelqu'un, elle ignorait qu'il sagissait d'elle. le choc avait été si fort qu'elle avait refoulé le souvenir au plus profond d'elle même. Cependant, en un an son caractère avait radicalement changé. Quand enfin la famille fit son arrivée, Ravena elle était avec son père qui la fixait du coin de l'oeil.

"Pourquoi te caches tu derrière moi, Ravena ?"
"Je veux pas les voir."
"Et pourquoi cela ?"
"Parce qu'ils m'énerve."
"Tu n'es pas contente de voir Miobë ?"

L'enfant leva son visage poupin vers son paternel et le dévisagea un instant. Godrikh arqua un sourcil et porta à ses lèvres sa coupe de vin.

"Non."
"Pourquoi ?"
"Parce quelle aussi, elle m'énerve."
"Pourquoi...?"
"Trop gentille, trop parfaite... Et puis elle est plus belle que moi."
"Ravena..."
"Au moins, si Vyvian était là lui, je ne m’ennuierais pas."

Godrikh fronça les sourcil en fixant sa fille, il s'apprêtait à la reprendre mais Ylda entra dans la grande salle avec le reste de la famille et le chef de famille se redressa, posant son verre et s'approcha, saluant chaleureusement les Marchebois. Ravena observa la scène puis elle s'approcha à son tour, ignorant ses oncles et tante et se posa face à Miobë et lâcha simplement.

"Bonsoir, cousine."
avatar
Marchand

On m'appelle Miobë Marchebois


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Gernie
MON AGE : 24 ans
Féminin
MESSAGES : 352
AGE : 24
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 187
http://www.ile-joyaux.com/t2388-journal-de-bord-de-miobe-shei-arcath http://www.ile-joyaux.com/t1330-miobe-shei-arcath#35147
Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    - Lun 9 Juin 2014 - 9:36

- Ravena ! Comme je suis heureuse de te revoir ! s'exclama la petite fille, avant de prendre sa cousine dans ses bras. Quand père m'a dit que nous allions vous rendre visite, je n'en ai pas dormi de la nuit ! J'étais tellement impatiente !

Attrapant la petite main de sa cadette, Miobë l'entraîna à l'écart des adultes, après avoir pris soin de saluer élégamment son oncle Godrikh et sa tante Ylda. Voilà plusieurs années qu'elle n'avait pas revu sa cousine, pour des raisons qui lui échappaient, et elle souhaitait profiter de chaque minute de cette journée pour jouer avec elle, parler de petits mouchoirs brodés, de robes et de bijoux.

- On m'a dit que Vyvian ne serait pas là aujourd'hui. Père n'a pas voulu me dire pourquoi. Votre frère a fait quelque chose de mal ? Il est puni, alors il ne pourra pas quitter sa chambre de toute la journée ?

Apercevant le jardin depuis une large fenêtre de la Demeure, Miobë lâcha la main de Ravena pour s'y rendre et observer l'immensité de ce coin de verdure. Il y avait des fleurs partout, de toutes les couleurs, ainsi que des petites chaises et des petites tables éparpillées par endroit, pour s'y reposer ou y prendre le thé. Cet endroit lui rappelait énormément le Domaine Marchebois. Son père, Sajhak, n'avait donc pas tort lorsqu'il avait expliqué à sa fille que sa soeur, Ylda, avait fait sa place au Domaine Frey'sin. Replaçant une mèche de ses longs cheveux bouclés, Miobë se tourna vers sa cousine, peu bavarde et peu souriante.

- Mon oncle vous aurait-il coupé la langue, cousine ? demanda-t-elle en riant.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    - Lun 9 Juin 2014 - 11:20

L'enjouement de Miobë n'étonna pas sa petite cousine qui se laissa enlacer sans participer. Godrikh pivota le visage et échangea un regard avec sa fille. Pas un mot ne fut échangé mais le regard du père était suffisamment explicite pour que l'enfant en vienne à détourna le regard, mal à l'aise. Elle ne voulait pas que Miobë la touche, elle ne voulait pas lui parler... Pire encore, cette effronté osa prononcé le nom de Vyvian en la tirant à l'écart. Jamais elle ne reverrait son cousin, Quant à Ravena elle n'avait qu'une envie, frapper Miobë pour la faire taire. Rapidement les deux enfants se retrouvèrent au jardin où le calme régnait alors que la nuit commençait à tomber. Miobë s'amusa du silence de Ravena qui resta debout à la fixer et lâcha d'une voix glaciale.

"Mon frère ne nous rejoindra pas pour dîner. Il n'est pas puni... Il est en prison pour le reste de sa vie."

Son visage poupin fut brusquement défiguré par la colère et brutalement, Ravena poussa Miobë avec force pour la faire tomber au sol et lâcha, crachant son venin au visage de l'adolescente.

"Tu n'es qu'une sale petite idiote Mio'... je ne t'aime pas. Tu parles trop..."

La faire taire à tout prix, qu'elle cesse d'ouvrir la bouche. Ravena n'avait qu'une envie, lui arracher ce masque de pureté et d'innocence. Pour la petite Frey'sin n'avait jamais été si méchante, bien au contraire, elle et sa cousine étaient proche enfant... Mais tant de choses avaient changé en un an... L'enfant pouvait se montrer froid, cruelle même. Ravena se pencha, leva la main et gifla sa cousine de toute ses forces et gronda à nouveau.

"Ne parle plus jamais de mon frère ! Et si tu racontes ça à quelqu'un... Je te jure cousine, je te tuerais. Maintenant lève toi, si tu es sale, ils vont se poser des questions... Et toi et moi, ne voulons pas qu'ils se posent des questions... N'est-ce, pas Mio' ?"

Un sourire sournois et mauvais se dessina sur le visage de la Frey'sin qui tendit la main à sa cousine, attendant qu'elle la prenne pour se relever et souffla.

"Mon oncle vous aurait-il coupé la langue, cousine ?"
avatar
Marchand

On m'appelle Miobë Marchebois


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Gernie
MON AGE : 24 ans
Féminin
MESSAGES : 352
AGE : 24
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 187
http://www.ile-joyaux.com/t2388-journal-de-bord-de-miobe-shei-arcath http://www.ile-joyaux.com/t1330-miobe-shei-arcath#35147
Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    - Lun 9 Juin 2014 - 15:33


Pourquoi ? Miobë était une jeune fille bien sage. Elle vivait entourée d’adultes, de précepteurs, et de domestiques, de cuisinières et de jardiniers, voyant ses parents entre deux leçons, le matin avant la leçon de bonnes manières, le soir après avoir appris la langue. Elle n’avait jamais fait de mal à personne, jamais prononcé le moindre mot interdit, jamais fait pleurer une seule de ses amies. Elle était gentille et attentionnée ; curieuse et émerveillée des beautés des jardins de Midel-Heim. Alors pourquoi Ravena était-elle si méchante avec elle ?

Choquée, la jeune fille pleura toutes les larmes de son corps, avant de rejoindre le Domaine Frey’sin et d’aller trouver refuge auprès de sa mère, malgré les menaces de sa cousine. Inquiétée par les larmes de sa petite fille chérie, Ida lui caressa tendrement les cheveux. Elle lui demanda ce qu’il s’était passé, et malgré ses sommations de parler, Miobë ne parvint pas à articuler un seul mot. Ce ne fut que lorsque la voix forte de son père s’éleva qu’elle sécha enfin ses larmes et parla.

- Père ! Il s'agit de Ravena ! Elle m'a poussé, giflé puis ensuite menacé, et ce sans aucune raison ! Je ne lui ai rien fait, père ! Je ne lui ai rien fait ! Je me suis bien comportée, comme vous me l'avez toujours appris !
- Ne vous ai-je pas également appris à rester digne quoi qu'il arrive ? Je ne veux plus de ces larmes, jeune fille. Je sais que ce n'est pas agréable, mais il vous arrivera bien d'autres malheurs et il serait inconvenant qu'un membre d'une autre famille vous voit ainsi. Me suis-je bien fait comprendre ?
- Oui, père...

Tournant la tête vers sa jeune soeur, Ylda, Sajhak la questionna du regard. C'était la toute première fois que les enfants se mettaient dans une pareille situation. Autrefois, elles étaient tellement amies qu'il était presque impossible de les séparer lorsque l'heure du départ avait sonnée.

- Si nous convions la principale concernée pour avoir sa propre version de l'histoire, ma chère sœur ? Il n'est pas bon de laisser de pareils comportements impunis ou irrésolus. Lorsqu'elles seront plus âgées, elles seront bien forcées de s'entendre.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    - Lun 9 Juin 2014 - 15:58

La petite garce avait vendu la mèche. Ylda en fut la première choquée, même horrifié. Godrikh quant à lui était impassible mais son regard exprimait son mécontentement. Ravena arriva à son tour dans le grand salon et se figea en voyant la scène. Godrikh se leva et s'approcha, se stoppant net face à sa petite. Si Ylda était une femme de taille moyenne, que Ravena était quand à elle bien petite et chétive pour son âge, il n'en était rien de chef Frey'sin. Godrikh avait toujours été un homme très grand et imposant, très charismatique. Ce fut d'ailleurs cela qui avait plut à Ylda, cet homme grand, fort et beau, sombre et mystérieux.

"Ravena, est-ce vrai...? Tu as fait du mal à Miobë ?"

La principale concernée leva le visage e recula d'un pas en voyant le regard sévère de son père. Brusquement effrayée, la petite fille jeta un regard larmoyant vers sa mère qui s’approcha, tendant les bras mais Godrikh tendit le bras.

"Non Ylda."
"Mais mon amour, elle..."
"Non, je veux qu'elle comprenne. Ce comportement n'est pas digne d'une Frey'sin."

Il fixa de nouveau sa fille et se baissa, s'accroupissant pour être à sa hauteur puis darda ses yeux bleus dans ceux de Ravena.

"Pourquoi as-tu fait ça ?"
"Je... Elle..."

Ravena commença à sangloter, posant un regard triste et colérique sur Miobë et hurla brusquement, à plein poumon au point d'en faire sursauter l'assemblée.

"Parce que cette garce a parlé de Vyvian !!!"

La gifle claqua avec force, coupant le souffle de l'enfant. Ylda poussa un cri de surprise avant de plaquer ses mains sur sa bouche, horrifiée. Jamais Godrikh n'avait levé la main sur sa fille, il avait frappé Vyvian en découvrant son acte, mais jamais il n'avait perdu son sang froid face à cadette. Godrikh se releva, posant une main sur le crâne de fille et l'attira à lui alors qu'elle se mit à pleurer de tristesse et de douleur.

"Maintenant va t'excuser auprès de Miobë. Ensuite vous irez toute les deux dans ta chambre, tu choisiras une de tes plus jolies poupées et tu lui offriras. Est-ce que c'est clair, Ravena?"
"Oui, papa..."

Ravena relâcha son père et s'approcha de sa cousine, la joue rougie et renifla avant de lui prendre la main et sans un mot, la guider à l'étage vers sa chambre. Une fois dans la pièce spacieux et chaleureuse, Ravena s'approcha de son coffre à jouets en bois sorcier et s'agenouilla en l'ouvrant. Les poupées il y en avait des tas dans ce coffre et pas seulement. D'autres jouets divers et variés qui aurait le bonheur de n'importe quel enfant. La petite fille en choisit une à la chevelure blonde et bouclée et qui portait une robe blanche et caressa ses cheveux avant de murmurer.

"Elle s'appelle Cassy... Prends là."

Sans un mot de plus, pleurant silencieusement, Ravena tendit le bras vers Miobë pour lui donner sa belle poupée. Elle fixait le sol, incapable de regarder sa cousine en face. Dans le salon, Godrikh passa un bras autour des épaules de sa femme et l'attira à lui alors qu'elle déversait un flot de larmes.

"Je suis désolé, je sais que cela t'as choqué Ylda."
"Je ne comprends pas pourquoi elle a agi comme ça..."

Ylda calma ses pleurs et se tourna vers le couple Marchebois avant de fixer son mari. D'un hochement de tête, Godrikh donna son accord à son épouse avant de prendre place dans son fauteuil et de se servir un grand verre de vin. L'homme se rembrunit, fixant le vide alors qu'Ylda fixa son frère adoré et souffla.

"Il y a un an, comme tu le sait Vyvian s'est fait emprisonner... Ce fut fait à notre demande. Notre fils n'a pas agressé une femme, Sahjak... Il..." A deux doigts de fondre en sanglot, Ylda lâcha, la voix brisée par la honte et le chagrin. "Il a violé Ravena."
avatar
Marchand

On m'appelle Miobë Marchebois


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Gernie
MON AGE : 24 ans
Féminin
MESSAGES : 352
AGE : 24
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 187
http://www.ile-joyaux.com/t2388-journal-de-bord-de-miobe-shei-arcath http://www.ile-joyaux.com/t1330-miobe-shei-arcath#35147
Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    - Mer 11 Juin 2014 - 6:27

- Il a quoi ?! s'exclama Sajhak d'une voix forte. Ylda, pourquoi ne pas nous avoir mis au courant de toute cette histoire ? Miobë a très certainement tenu des propos difficiles à entendre pour la petite Ravena ! Je n'ai pas mis au courant ma fille sur ce qui était arrivé à son cousin, car je souhaitais la préserver de tout cela ! Mais si tu m'avais fait confiance, si tu m'avais dit la vérité, j'aurais pu lui ordonner de ne parler sous aucun prétexte de Vyvian à ta fille !

Las, l'homme se força à se rasseoir, pour ne pas se mettre plus en colère contre sa jeune soeur, déjà très secouée par le drame qui touchait sa famille. Mais en tant que Chef des Marchebois, Sajhak ne supportait pas que l'on lui cache des faits si graves, surtout venant de sa soeur. Il lui accordait une confiance aveugle, un amour sans limite, et aujourd'hui, il se sentait trahi.

- Ce qui m'étonne, c'est que ta fille n'a jamais semblé en vouloir à son frère. Comme se fait-ce ? N'a-t-elle donc aucune idée de la portée de ce qu'elle a subi ?
- Elle semble toujours lui porter beaucoup d'amour, ajouta Ida, d'une voix douce. Pourtant, il a commis un acte répréhensible et sans aucun nul doute très violent.

Dans la petite chambre lumineuse de Ravena, Miobë se saisit de la poupée que lui tendit sa cousine, tremblante. Elle n'avait jamais voulu que tout ça arrive. En la dénonçant, elle avait simplement pensé que son père la gronderait et la remettrait dans le droit chemin, sans jamais lever la main sur elle. Mais il en avait été tout autre et le son de la claque sur sa joue blanche n'avait pas manqué de faire sursauter la petite fille, qui avait retenu ses larmes, bien malgré elle.

- Je suis désolée, geignit Miobë, les yeux posés sur le sol. Je ne pensais pas que tu serais grondée comme ça...Je ne voulais pas qu'il te fasse mal moi...

Elle voulut lui rendre sa poupée. Mais elle se dit que si elle ne la prenait pas, Ravena serait accusée de ne pas avoir rempli sa punition et serait à nouveau grondée. Elle songea un instant qu'elle pourrait bien la lui rendre lors de sa prochaine visite. Qu'elle la cacherait dans une petite mallette et la remettrait discrètement dans son coffre à jouets, comme si rien ne s'était jamais passé.

- Tu vas être gentille maintenant, hein ? Tu ne me fais plus la tête ?
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    - Mer 11 Juin 2014 - 7:20

Ylda reçut la colère de son frère avec force et ne broncha pas. Godrikh garda le silence mais jeta un regard lourd de sens au frère de sa femme. Certes il était en colère, mais il était encore dans le manoir des Frey'sin, chez Godrikh à hurler sur sa femme et ça... Le doyen ne le supportait que moyennement. Mais par respect pur Ylda il ne dit rien, laissant cette dernière prendre la parole et expliquer à Sajhak la raison de leur silence.

"Mon frère... Si nous avons pris la décision de garder le silence c'est parce que..." Elle fit une pause, cherchant ses mots alors que Ida souleva la question de l'étrange comportement de Ravena. "Le viol à été excessivement violent... Quand nous avons trouvé Ravena... elle... Il y avait... tellement de sang..." La femme ferma les yeux, essayant de chasser les images de son esprit puis elle fixa de nouveau le couple, à deux doigts de fondre en larme. "Le choc à été très fort... Le traumatisme a causé une amnésie... elle... Elle a refoulé le souvenir. Ravena a totalement oublié ce que lui a fait son frère. Les médecins disent que cela pourra durer toute sa vie ou peut-être pas, quelque chose pourrait un jour faire remonter le souvenir à la surface. Quoi qu'il en soit...nous avons étouffé l'affaire, c'est le seul moyen pour que rien de tout cela ne revienne pas aux oreilles de Ravena. C'est une chance pour elle de vivre normalement Sajhak... est-ce que tu comprends ? Alors elle croit que Vyvian a fait du mal à quelqu'un et qu'il est enfermé pour cela... Le soucis c'est que son comportement a beaucoup changé ses derniers mois. Elle prend cela comme un abandon de la part de Vyvian, elle croit que nous aussi avons abandonné Vyvian... C'est dur pour elle, Ravena est si jeune, elle ne réalise pas la portée de ces choses là."

Ylda soupira et prit place près de Godrikh qui posa sa main sur la sienne et entrelaça leur doigt pour enfin prendre la parole.

"Quoi qu'il en soit, pour l'avenir de Ravena, tout cela doit rester entre nous Sajhak. Je t'apprécie, j'aime travailler avec toi... Mais il s'agit de ma fille et je ne tolérerais aucun écart. C'est donc la dernière fois que tu lèves la voix sur mon épouse et dans MA maison. Sur ce, essayons au moins de finir la soirée convenablement, voulez vous ? Inutile de se disputer, je crois que Ravena a compris la leçon, Miobë devrait être tranquille pour la soirée."

A l'étage, Ravena état toujours à genoux au sol, évitant le regard de sa cousine qui saisit la poupée. Lui faire la tête ? Voilà une question bien culottée. La petite Frey'sin jeta un regard mauvais à sa cousine et cracha.

"Si je vais être gentille ? Tu rêves. J'éviterai juste de frapper pour pas laisser des marques et me faire gronder ! Tu crois que je te fais la tête ? Oui... mais c'est surtout que je déteste Miobë, j'en ai marre de ta petite personne trop parfaite ! Tout le monde ne voit que toi quand tu es là, je déteste ça, y en a que pour toi tout le temps !  Mais tu sais quoi ? Un jour je me vengerai cousine ! C'est moi qui serait la plus belle, je serais la plus heureuse et j'aurais le plus beau et le plus riche mari de Matroos et on aurait pleins d'enfants et je te laisserai jamais les voir parce que j'aurais trop honte de toi !!!"
avatar
Marchand

On m'appelle Miobë Marchebois


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Gernie
MON AGE : 24 ans
Féminin
MESSAGES : 352
AGE : 24
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 187
http://www.ile-joyaux.com/t2388-journal-de-bord-de-miobe-shei-arcath http://www.ile-joyaux.com/t1330-miobe-shei-arcath#35147
Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    - Mer 11 Juin 2014 - 9:11

- Fais comme cela te plaît, cousine. J’espère que tu auras tout ce que tu voudras, et que tu seras la plus belle de nous, lâcha la petite fille, avant de se lever. Moi je ne veux pas être comme ça. Je veux juste que ma famille soit fière de ce que je fais. Ils ont dit que lorsque je me marierai à Déolin Shei’Arcath, ils seront très heureux, parce qu'ils vont devenir encore plus riches et encore plus puissants.

Sans en ajouter davantage, Miobë quitta la petite chambre avec la belle poupée de Ravena dans ses bras. Elle descendit les escaliers et alla rejoindre la protection de son père et de sa mère, maintenant attablés avec les autres membres des familles Frey’sin et Marchebois. Un étrange silence régnait dans la pièce, comme s'il y avait eu une discussion tumultueuse ou une conversation qu'elle n'aurait pas dû entendre. Offrant un sourire à sa tante Ylda, elle alla s'asseoir à la place qui était la sienne puis attendit que l'on sonne le repas.

- Quelle jolie poupée, Miobë, dit Sajhak, en caressant la petite tête blonde. Godrick, les jouets de votre fille sont toujours d'une splendeur sans égale. Il faudra absolument que j'aille en chercher un pour chacun de mes enfants !
- Voyons, mon amour, vous les gâtez trop ! Et je ne crois pas que votre enfant le plus âgé se réjouisse d'un jouet ! N'est-ce pas Nimaën ? s'amusa Ida, tandis que le rire des autres adultes de la pièce animait désormais le petit salon.

Miobë, pour une raison qui lui échappa, se mit à rougir. Elle ne comprenait rien à la discussion qui se tenait à table, ni pourquoi tout le monde riait de quelque chose qui n'avait, il faut le dire, absolument rien d'une blague. En vérité, elle était plus inquiète pour Ravena qui mettait du temps à descendre que pour tout ce qu'elle ne parvenait pas à comprendre malgré qu'elle soit à un an de son mariage.

- Oh, Godrick, Ylda, le savez-vous ? Ma fille est fiancée désormais ! L'année prochaine, elle va épouser Déolin Shei'Arcath ! C'est un si beau garçon et sa famille a grande réputation ! Nous allons travailler à la construction de leur Vivenef ! N'est-ce pas là une bonne nouvelle ? s'exclama Ida, visiblement très heureuse pour sa fille.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    - Mer 11 Juin 2014 - 9:34

L'ambiance était horrible dans la chambre de Ravena qui garda le silence en fixant sa cousine. Miobë finit par sortir, laissant la petite Frey'sin seule avec sa colère et son désespoir. Ravena, une fois à labri des regards laissa son petit postérieur tomber au sol et se mit à pleurer longuement en saisissant une autre de ses poupées et la serra fortement dans ses petits bras. Au salon en revanche, l'ambiance semblait être meilleure, comme toujours, chaque fois que Godrikh ordonnait quelque chose, les gens obéissaient et la discussion avait donc pris fin sur son ordre, les gens retournant à d'autres sujets plus joyeux. Assis en bout de table, le doyen porta son verre de vin de Gernie à ses lèvres et but une longue gorgée avant de fixer son beau frère.

"Je vous indiquerai la boutique Sajhak, je suis sûr que vos enfants y trouveront tout ce qu'ils désirent, si vous le souhaitez je pourrai même vous accompagner."

Ylda sourit à sa nièce qui revenait avec une poupée blonde entre les mains. Godrikh quant à lui l'observa en silence, comme à son habitude et se remit à manger, lâchant.

"Ylda, si dans cinq minutes Ravena n'est pas ici, tu vas la chercher."
"Oui Godrikh..."

Finalement, Ravena revint dans la salle du repas toute penaude et prit place sur la chaise près de sa mère et juste en face de Miobë. L'enfant ignora le sourire tendre d'Ylda et fixa sa cousine tristement avant de lâcher.

"Si tu l’abîmes, je te tue."

Le poing de Godrikh s'abattit avec une violence inouïe sur la table, la faisant trembler alors qu'il toisa sa fille.

"ça suffit Ravena ! Un mot de plus envers Miobë et je te jure que je te ferai passer l'envie de te comporter de la sorte !!!"

Tout le monde resta figé devant la scène. Ravena toisa en pleurant et hurla.

"Je m'en fiche !!! Je te déteste ! C'est de ta faute si Vyvian est en prison ! A cause de toi je suis toute seule maintenant !"
"Ravena, je t'en prie arrête ! Tais-toi !"

Ylda était dans tous ses états, tentant de calmer sa fille et d'apaiser la colère de son mari avec un regard suppliant.

"La soirée est terminée."

Lâcha Godrikh d'une voix froide en se levant, jetant négligemment la serviette sur la table. Ylda en fut choquée, qu'il mette ainsi fin à ce dîner de famille alors que les gens avaient à peine touché leur assiette. Mais cette histoire n'avait pas bouleversé que Ravena, Godrikh lui même avait été profondément atteint, d'une part parce que l'acte commit envers sa fille était d'une horreur sans nom et d'une autre part parce qu'il avait ainsi perdu son seul héritier alors que que sa famille mourait à petit feu, que les Frey'sin s'éteignait à une vitesse alarmante. Ylda fixa son frère tristement et souffla alors que Godrikh quitta la pièce en claquant la porte.

"Sajhak... je suis désolé... Sincèrement, je croyais que cette soirée serait aussi bien que toutes les autres."
avatar
Marchand

On m'appelle Miobë Marchebois


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Gernie
MON AGE : 24 ans
Féminin
MESSAGES : 352
AGE : 24
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 187
http://www.ile-joyaux.com/t2388-journal-de-bord-de-miobe-shei-arcath http://www.ile-joyaux.com/t1330-miobe-shei-arcath#35147
Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    - Mer 11 Juin 2014 - 10:13

- Vous n'avez rien fait de répréhensible, ma sœur. Il s'agit seulement d'un malentendu. Un jour, les choses iront mieux et nos deux familles pourront à nouveau se réunir, comme autrefois. Souriez, faites-moi plaisir.

Caressant tendrement la joue d'Ylda, Sajhak ordonna à son épouse et ses enfants d'aller attendre dehors. Les autres membres de la famille Marchebois prirent exemple sur eux et s'en allèrent à leur tour, visiblement déçus que la soirée ait pris une tournure aussi dramatique à cause du comportement d'une enfant. Ils n'avaient en vérité pas conscience de la gravité des choses et de l'impact qu'aurait pu avoir le comportement de la petite Ravena sur les liens entre les Frey'sin et les Marchebois. Sajhak lui en était parfaitement conscient et souhaitait plus que tout remettre les choses à leur juste place.

- Votre fille doit beaucoup souffrir. Si elle n'a pas souvenir de l'agression dont elle a été victime, les répercutions sont là. Je vous souhaite vraiment de trouver une solution, tant pour elle que pour vous. Et j'ai également grande hâte de retrouver ma petite nièce adorable et souriante, celle que j'ai connu lorsque vous me l'avez présenté pour la première fois, toute blottie contre votre sein.

Jetant un oeil sur sa propre fille, toute blottie contre sa mère, Ida, Sajhak ne put retenir un sourire paternel. Il se montrait très sévère envers Miobë, même lorsqu'elle n'avait fait qu'une bêtise sans réelle conséquence. Néanmoins, il l'aimait comme il n'avait jamais aimé aucun autre de ses enfants.

- Nous fermons les yeux un soir sur des petites filles, et le lendemain, elles sont déjà des femmes. Le temps passe si vite. Miobë et Ravena seront bientôt des jeunes femmes splendides, mariées. Des mères, comme toi, ma soeur.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    - Mer 11 Juin 2014 - 11:13

Ylda s'était levé et avait raccompagné la famille dans le grand hall d'entrée. Alors que tous sortait hors du manoir, ne restait que Sajhak qui prit le temps de consoler sa cadette par de douces paroles. Ylda était une femme au caractère très doux cependant elle avait une grande force en elle, malheureusement elle avait incessamment besoin d'être guidé et soutenu, Sajhak l'avait toujours fait. Ils étaient très proche et Ylda remerciait chaque jours les dieux de lui avoir donner un frère si aimant et protecteur. Serrant tendrement son ainé, Ylda souffla.

"Merci du fond du coeur Sajhak. Comme toujours, je n'ai pas besoin de mot pour que tu me comprenne. Je crois que cela a toujours été ta plus grande force mon frère... Tu comprend les gens et tu sais comment agir en conséquence."

Elle le relâcha et soupira avant de retirer le collier qui ornait son cou. Une chaine d'or blanc auquel pendait un magnifique saphir en forme de larme et dont la monture en or blanc représentait des arabesque floraux. Avec douceur elle le déposa dans les mains de son frère et murmura.

"Donne ça à Miobë pour moi... Et dis lui que je l'aime très fort."

Une dernière étreinte et Ylda laissa son frère quitter le manoir. Le silence tomba dans le hall et la femme pivota doucement, fixant sa fille qui se tenait devant la porte de la salle de repas. Ylda se baissa et ouvrit les bras avant de murmurer tendrement à son enfant.

"Viens."

Sans attendre, Ravena couru jusqu'à sa mère et se jeta dans ses bras alos que celle-ci se relevait, câlinant sa fille avec amour.

"Ce que tu as fait ce soir était très mal Ravena. Tu as fait du mal à Miobë qui t'aime énormément et tu as blessé ton père."
"Pardon maman..."
"Ce n'est pas à moi qu'il faut t'excuser Ravena, alors je t'emmène voir ton père."

Reposant la fillette au sol, Ylda le prit par la main et monta à l'étage à l'étage avant d'entrée dans le bureau de Godrikh qui se tenait droit devant la fenetre, un verre de vin en main. Il pivota légèrement et posa un regard sévère sur sa fille qui baissa les yeux et chuchota.

"Pardonpapajesuisdésolé..."
"Plus fort et articule."
"Pardon papa je suis désolé."
"Ne recommence jamais ça Ravena, suis-je bien clair ?"
"Oui papa..."
"Demain tu écriras une lettre à Miobë pour t'excuser."
"Oui..."
"Maintenant va dans ta chambre, il est tard, c'est l'heure de dormir."

L'enfant hocha la tête et s'approcha , contournant le bureau pour se poser devant son père et leva le visage en tendant les lèvres. habituellement, chaque matin et chaque soir, l'enfant saluait ses parents par un baiser. Un simple baiser sur la joue exprimant à la fois la politesse et l'affection. Un geste anodin dans une famille... Mais cette fois, Godrikh ne bougea pas, fixant l'horizon par la fenêtre et se contenta de boire son vin; ignorant volontairement sa fille, une lueur de rage dans les yeux. Ravena, baissa le regard tristesse et murmura.

"Bonne nuit papa..."

La petite fille sortit de la pièce rapidement avant de se mettre à pleurer. Seule avec son mari, Ylda déglutit et murmura.

"Tu l'as privé de bisous...? Tu es dur Godrikh, n'oublie pas qu'il s'agit d'une enfant de onze ans."
"A l'avenir il n'y aura plus de bisous, plus de câlin. Je vais endurcir cette petite et en faire une véritable Frey'sin, je ne la laisserait pas apporter la honte sur la famille."
"Godrikh! comment peux-tu tenir de tel propos! c'est ton enfant bon sang!"

L'homme tourna le visage vers sa femme, la toisant d'un regard mauvais et plein de dédain et lâcha.

"Silence Ylda... Ravena est une Frey'sin, pas une Marchebois, c'est moi le chef de cette famille et je décide de la façon dont les choses se déroule. Est-ce que c'est clair ?"

Secoua la tête, Ylda fixa son mari d'unr egard triste et garda le silence.Godrikh se radoucit et ajouta, terminant son verre.

"Quant la lettre sera écrire... Tu la brûleras. Dès demain les portes de la maison resteront closent. Dès demain, Ravena n'aura pour seul contact nous... je limiterais le nombre de domestique dans la maison et je choisirais ses professeurs. Plus rien ne viendras interférer dans l'éducation que je donnerais à ma fille. Je ne veux plus que Ravena soit en contact avec ta famille, elle se concentrera uniquement sur son avenir."

Prenant place sur son bureau, il se saisit d'une plume qu'il trempa dans l'encre et se mit à travailler comme si de rien n'était? Godrikh soupira et d'un signe de la main, congédia sa femme.

"Tu peux disposer à présent. Va coucher la petite et reposes toi, la soirée à été dur pour toi aussi Ylda. Je te rejoindrais dans peu de temps."

Horrifiée, choquée... Ylda pivota sur elle même et quitta la pièce. Ainsi donc Godrikh avait l'intention de former lui même Ravena. Échoué avec Vyvian avait vraiment chamboulé le doyen des Frey'sin au point de vouloir faire de sa fille une femme à son image, de la tenir éloigné de tous jusqu'à ce qu'elle soit en âge d'assouvir les desseins de son père. Ainsi se termine donc un dîner en famille... ce fut la dernière fois que Ravena revit sa famille ainsi que Miobë, gardant pour seule souvenir de sa tendre cousine, une soirée infernale remplit de haine et de tristesse.

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: [RPFB] Dîner de famille    -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum