AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Que cherchez-vous, mademoiselle?

avatar
Cultivateur

On m'appelle Dangatan Elaezi


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 19 ans
Masculin
MESSAGES : 62
AGE : 20
INSCRIT LE : 24/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Junhae
Joyaux : 298
http://www.ile-joyaux.com/t2279-dangatan-elaezi-chroniques-d-un-negociateur-recycle http://www.ile-joyaux.com/t1787-dangatan-elaezi-si-le-destin-est-inevitable-pourquoi-vouloir-l-eviter
Posté dans Que cherchez-vous, mademoiselle?   - Jeu 26 Juin 2014 - 17:37

La journée s'était annoncée plutôt banale pour Dangatan. À l'image des précédentes, il s'était levé, s'était légèrement vêtu à cause du soleil qui semble vouloir chauffer de plus en plus fort à tous les jours et était sorti aider ses cousins et cousines à cultiver les lotus des sables. Pendant plusieurs heures l'astre solaire soutenait sa chaleur et Dangatan soutenait son rythme de travail. Avec les années, la température du désert était devenue soutenable. S'imaginer un de ces matrooscien travailler dans ces conditions avec sa peau blanche était assez divertissant, il faut l'avouer. Malheureusement, tout ce qu'il voyait était ces lotus partout autour de lui.

Dire que s'il avait été meilleur négociateur, Dangatan n'aurait pas eu à travailler au champs. Non pas qu'il n'aimait pas ça, mais à la longue ça devient un peu répétitif. Au moins ce n'était son seul métier. Heureusement pour lui, ce travail n'était qu'occasionnel. Habituellement, Dangatan passe plusieurs heures à essayer de peaufiner son module de course pour ensuite aller faire une petite promenade dans le désert histoire de tester ses nouvelles modifications. Par contre, ces temps ci, il était demandé pour aller aider sa famille au champ plus souvent qu'à l'habitude. La plantation avait porté ses fruits puisque de nombreuses fleurs de lotus avaient éclos en même temps, il y avait donc beaucoup de boulot dans le domaine, deux bras n'étaient donc pas à négliger.

Après quelques autres heures de travail, environ sept ou huit au total, on fit signe à Dangatan qu'il pouvait se reposer. Pourtant il ne se sentait pas fatigué, il aurait bien voulu continuer, mais bon... tout repos est bon à prendre après tout. Ne sachant pas trop quoi faire, il décida de descendre au marché pour y voir les nouveaux produits que les autres familles mettaient en vente. Qui sait, peut-être trouvera-t-il quelque chose à son goût!

En quelques minutes, Dangatan avait quitté le domaine et était déjà arrivé dans les rues d'Arish. Il y avait de nombreux piétons qui observaient les commerces en tous genres. On pouvait même y apercevoir quelques cultivateurs d'Ofagar et de Penjoie.

Parmi la foule, il y avait une jeune femme qui regardait un peu partout. Cherchait-elle quelqu'un? Ou encore quelque chose? Peut-être était-elle perdue? Dangatan n'en savait trop rien et se contenta se continuer son chemin sans trop lui porter attention, elle allait probablement pouvoir trouver ce qu'elle cherchait, que ce soit son chemin ou un commerce en particulier.

Quelques minutes plus tard, alors qu'il repassait au même endroit, Dangatan remarqua que la jeune femme était encore là. Avec son allure sévère et sa chevelure de feu, il n'avait pas trop envie de s'approcher d'elle. Qui sait, peut-être que sous ses airs noble elle est en réalité quelqu'un de méchant... Peu importe, sans s'en rendre compte Dangatan commença à la fixer, s'interrogeant toujours à son sujet.

« Que cherche-t-elle? » marmonna-t-il tout en maintenant son regard.


avatar
Ordre de Ruyn

On m'appelle Eyföhl Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofagär
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 92
AGE : 23
INSCRIT LE : 02/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 85
http://www.ile-joyaux.com/t2359-eyfohl-aanka-lei
Posté dans Re: Que cherchez-vous, mademoiselle?   - Sam 28 Juin 2014 - 11:13

Arish était une ville grande et vivante. Il faisait sûrement bon y vivre, dans cette belle capitale. Les senteurs fruitées et florales envahissaient l’espace et chatouillaient les narines sitôt les portes passées. Les couleurs chatoyantes, admirable mélange d’ocre et de rouge, en passant par toutes les nuances d’orangé et de doré, étaient un véritable festival pour les yeux. Le bruit, même, semblait chantant, tant l’ambiance générale régnait sur les rues souvent bondées. Même Eyföhl, dont le caractère solitaire était peu enclin à l’admiration, ne pouvait que se réjouir devant un tel spectacle.

Elle était arrivée la veille, dans cette grande cité qu’elle n’avait vu qu’une fois. Appelée en tant qu’Ink’Latra par une jeune femme qui devait se marier dans quelques jours, elle avait du faire le déplacement, malgré ses nombreuses recommandations pour les religieuses de la capitale. Rien à faire, c’était elle que l’on voulait, et personne d’autre. Elle était donc venue, à bord d’un vaisseau de voyage que l’on avait affrété pour elle. Seule, elle avait bien précisé qu’elle ne voulait aucune escorte, quelque soit les ordres de son frère qui avait juré de la faire protéger quotidiennement. Elle ne lui avait d’ailleurs pas parlé de ce déplacement de peur de devoir se coltiner trois ou quatre gardes qui ne lui serviraient à rien de plus qu’angoisser de savoir des hommes près d’elle.

La nuit à Arish avait été convenable et reposante. Et l’auscultation de la future mariée s’était déroulée dans la matinée suivante. Eyföhl avait pu la bénir pour sa virginité ainsi que pour la cérémonie à venir. Cérémonie qui promettait d’être fastueuse au vu de la richesse exorbitante des parents. Enfin. Finalement libre assez rapidement, l’Ink’Latra avait voulu profiter de la beauté d’Arish et s’y était aventurée sans hésitation. Ses pas l’avaient d’abord mené au magnifique Temple de la ville qu’elle visita avec une admiration non feinte, puis, dans quelques ruelles ci et là, où elle pouvait admirer l’architecture et les couleurs. Finalement, elle se retrouva au milieu de la foule lorsqu’elle eut rejoint le marché où la foule progressait sans cesse. Attirée par les différentes marchandises, elle vagabonda d’allées en allées, faisant toujours attention à éviter soigneusement les hommes qu’elle croisait.

Pourtant, au bout de quelques heures de promenade, le moment de repartir approchait. Levant les yeux des étales, Eyföhl regarda autour d’elle pour s’orienter. Elle fut incapable de reconnaître quoi que ce soit, trop concentrée par ce qu’elle observait durant tout son chemin. Restant ainsi quelques minutes à réfléchir et à tenter de se diriger, elle sentit finalement une vague d’inquiétude lui grimper à la gorge. Elle détestait perdre le contrôle de ce qu’elle faisait. Et alors qu’elle regardait une ultime fois autour d’elle, ses yeux croisèrent ceux d’un jeune garçon qui l’observait curieusement. Fronçant les sourcils, elle hésita plusieurs fois avant de s’approcher de lui doucement, baissant les yeux et évitant son regard pour lui adresser la parole. Ni soumission, ni désobligeance, seulement la peur de tomber sur quelqu’un qui lui ferait du mal comme cela avait déjà été le cas. Mais son jeune âge l’avait quelque peu rassuré, malgré les deux têtes de plus dont il la surplombait.

"Excusez-moi, j’ai… je suis perdue. Je dois aller au spatioport."

Elle se racla la gorge, les yeux toujours baissés et fixés sur ses pieds cachés par la longue robe dont elle était habillée. Un regard coup d’oeil vers le visage du garçon lui indiqua qu’il n’avait rien de méchant, elle resta ainsi, préférant entendre sa réponse avant de se fier à quoi que ce soit.
avatar
Cultivateur

On m'appelle Dangatan Elaezi


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 19 ans
Masculin
MESSAGES : 62
AGE : 20
INSCRIT LE : 24/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Junhae
Joyaux : 298
http://www.ile-joyaux.com/t2279-dangatan-elaezi-chroniques-d-un-negociateur-recycle http://www.ile-joyaux.com/t1787-dangatan-elaezi-si-le-destin-est-inevitable-pourquoi-vouloir-l-eviter
Posté dans Re: Que cherchez-vous, mademoiselle?   - Ven 11 Juil 2014 - 18:39

Dangatan était encore surpris que la jeune femme se soit adressé à lui. Ça n'arrive pas souvent, il faut avouer. Du coup il décrocha son regard et le fit naviguer un peu partout afin d'être certain qu'elle ne s'adressait pas à une personne qui était derrière lui. Pourtant, c'était à lui qu'elle avait demandé de l'aide. Elle était perdue. Pendant un instant le cerveau du jeune korrulien se bloqua et chercha la signification des mots perdue, aller et spatioport. C'est alors qu'il compris, après quelques instants, ce qu'elle demandait.

« Au... Aucun problème, je vais vous y conduire. » lui répondit-ill le plus agréablement possible.

Spatioport, où est-il déjà le spatioport? Ayant fait le tour d'Arish des centaines de fois, cet endroit ne lui était pas inconnu et il connaissait sa position avec exactitude. Mais, encore une fois, le cerveau de Dangatan tournait soit au ralenti, soit trop rapidement qu'il ne voyait pas cette information. Sans trop penser le jeune korrulien fit signe à la "touriste" de le suivre et commença à marcher dans une direction aléatoire.

Pendant quelques minutes, ce fut silencieux, très silencieux. Voulant détendre un peu l'atmosphère Dangatan pensa à quelques blagues qu'il pourrait sortir. Non pas elle... Celle-là non plus... Rien. Lui qui habituellement trouvait quelque chose d'amusant à dire en quelques secondes n'avait pas d'inspiration. C'est alors qu'il reprit contact avec la réalité et réalisa que contrairement à ce qu'il pensait, ils ne se rapprochaient pas du spatioport, mais s'en éloignaient...

« Oh! » laissa-t-il s'échapper de sa bouche.

Que faire? Tourner brusquement ou encore faire comme si c'était le bon chemin. La visiteuse ne s'en rendrait probablement pas compte puisqu'elle ne connaissait pas très bien Arish? Contrairement à ce qu'il aurait cru, Dangatan choisi la première option et s'arrêta brusquement en plein milieu de la route.

« Je... Je me suis trompé de direction, j'en suis grandement désolé. »

Le pilote de course se retourna vers la jeune femme, souhaitant qu'elle ne soit pas trop contrariée par cet incident, patienta quelques instants et lui indiqua la bonne direction à prendre. Au moins, cette fois-ci, il en était certain, ils ne se trompaient pas de direction.


avatar
Ordre de Ruyn

On m'appelle Eyföhl Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofagär
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 92
AGE : 23
INSCRIT LE : 02/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 85
http://www.ile-joyaux.com/t2359-eyfohl-aanka-lei
Posté dans Re: Que cherchez-vous, mademoiselle?   - Lun 21 Juil 2014 - 6:53

La voix agréable et chaude du jeune homme parvint enfin aux oreilles d’Eyföhl qui releva doucement la tête pour l’observer. L’entendre bégayer au début de sa réponse la mit en confiance, rassurée de trouver un simple garçon ravi d’aider et presque gêné qu’on vienne le lui demander. Avec un fin sourire qui ne tarda plus à se dessiner légèrement sur ses lèvres, l’Ink’Latra emboîta le pas de son guide, dans un silence seulement précédé d’un simple “merci”. Pourtant bien vite, la marche s’avéra longue et hésitante. Bien plus que le manque de conversation qui ne gênait absolument pas la jeune femme, n’étant pas une grande bavarde, mais surtout la réaction du garçon à la vue de certaines rues qui ne semblaient pas être les bonnes. Haussant un sourcil en le voyant s’arrêter brusquement, et manquant lui rentrer dedans, elle l’observa avec un mélange de surprise et de contrariété.

“Êtes-vous sûr de pouvoir m’y emmener ? J’ai un voyage à faire et si Arish est une belle ville, j’aimerais tout autant rentrer chez moi.”

Sa remarque n’attendait pas réellement de réponse, car sans un mot de plus, elle reprit son chemin, suivant la nouvelle direction que prenait le jeune homme. Elle gardait son calme légendaire, malgré l’agacement qu’elle ressentait à l’idée de louper le départ du vaisseau et de devoir rester en terre inconnue une nuit de plus. Non pas qu’Arish était désagréable à vivre, mais rester aussi longtemps seule dans une ville qu’elle ne connaissait pas l’angoissait plus qu’autre chose. Il n’y avait rien de mieux qu’une jeune femme perdue pour attirer des prédateurs virils.

La présence de son guide parvint tout de même à la réconforter le temps de la marche. Il n’avait rien d’un soldat ou homme apte à se battre, mais malgré son âge qui semblait encore jeune, il suintait la bonne volonté et la détermination. Pas de quoi s’inquiéter en soit. Et cette assurance lui donna envie de parler un peu.

“Au fait, je m'appelle Eyföhl. Et toi ?”

Une entrée en matière simple et banale, mais nécessaire pour alimenter une conversation naissante. Il n’y avait plus qu’à espérer que le jeune homme aime discuter et ne joue pas au solitaire. Tant qu’à marcher, autant que cela soit agréable.
avatar
Cultivateur

On m'appelle Dangatan Elaezi


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 19 ans
Masculin
MESSAGES : 62
AGE : 20
INSCRIT LE : 24/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Junhae
Joyaux : 298
http://www.ile-joyaux.com/t2279-dangatan-elaezi-chroniques-d-un-negociateur-recycle http://www.ile-joyaux.com/t1787-dangatan-elaezi-si-le-destin-est-inevitable-pourquoi-vouloir-l-eviter
Posté dans Re: Que cherchez-vous, mademoiselle?   - Jeu 31 Juil 2014 - 18:32

Un idiot, je ne suis qu'un pauvre idiot! Moi qui connais les routes d'Arish comme le fond d'un panier de lotus des sables, je suis tout de même parvenu à me tromper de chemin alors que je devais, au contraire, guider vers la bonne direction cette jeune femme qui est venue demander mon aide... Quel idiot!

Dangatan devait l'avouer, il n'était pas très fier de ça. Si encore ça avait été lui-même qui s'était perdu sans aucun but dans la ville, encore là, ça aurait passé, mais avec quelqu'un qui comptait sur lui, c'était un peu plus dur sur le moral. Mais bon! Trêve de pensées sinon il allait encore s'égarer et Dangatan se doutait que cette femme, dont il ne connaissait pas le prénom d'ailler, allait apprécier. Non pas qu'elle semblait méchante ou quoique ce soit, mais son apparence semblait un peu trop noble pour qu'elle se réjouisse d'un service de mauvaise qualité.

Tant de questions se bousculaient dans la tête du jeune homme. Qui était-elle? D'où venait-elle? Pourquoi était-elle venue à Arish? Était-ce dans le but de signer un traité avec une autre famille marchande? Ou sinon peut-être était-elle passée dire bonjour à des amis. C'est une possibilité, mais ce serait plutôt rare. Mais bon, Dangatan le savait, il ne pouvait pas lui poser toutes ces questions d'un seul coup, il n'osait même pas lui demander son nom.

Heureusement ce fût elle qui parla en premier. Elle se présenta sous le nom d'Eyföhl et lui demanda le sien.

« Je... Dangatan Elaezi, fils d'Aron Elaezi marchand de parfum à base d'essence de lotus de sable. » lui répondit-il avec un sourire qui en disait tout sur sa caste sociale 8D

Mieux vaut être précis pour qu'elle ait une meilleure chance de me reconnaître, ou du moins reconnaître ma famille.
Ils marchèrent encore quelques instants dans le silence et Dangatan se lança, après une vingtaine de secondes de réflexion. Il n'aimait pas questionner les gens sur leur vie privée, mais c'était ça ou une marche silencieuse et il n'appréciait pas les marches silencieuses. Si ça se trouve il allait pouvoir incruster une petite blague pour détendre l'atmosphère.

« Dites... Eyföhl, c'est bien ça? Pourquoi êtes-vous venue à Arish? Une réunion, ou un truc du genre? Un simple petit voyage touristique? »

Question qui pouvait sembler indiscrète, mais il fallait tout de même la poser.
Ça pourrait amener à un sujet de discussion un peu plus divertissant et moins... comment dire... formelle.

Spoiler:
 


avatar
Ordre de Ruyn

On m'appelle Eyföhl Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofagär
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 92
AGE : 23
INSCRIT LE : 02/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 85
http://www.ile-joyaux.com/t2359-eyfohl-aanka-lei
Posté dans Re: Que cherchez-vous, mademoiselle?   - Dim 10 Aoû 2014 - 5:42

La voix du jeune homme résonna enfin, pleine d’assurance, quand vint le moment de se présenter. Peu fier de se nommer en tant que fils de Cultivateur, son sourire ne cachant en rien son contentement, Eyföhl ne pu retenir un petit rire amusé. Chose inhabituelle chez elle qui se contentait de sourire à peine. Silencieuse pourtant, elle hocha simplement la tête en signe de compréhension sans cesser de le suivre.

"Un Elaezi. C’est un honneur de rencontrer l’un des fils d’Aron. Tu ne dois plus te souvenir de moi, mais nous nous sommes déjà rencontrés, tu avais à peine 1 an."

Un sourire mi-amusé, mi-malicieux éclaira son visage aux yeux dorés ternis. Elle ne s’était pas présentée en tant que fille de Cultivateur, et il y avait fort à parier que Dangatan ne la prenne pour une simple citoyenne venu l’importuner. L’observant donc avec une ombre de sourire en coin, elle accéléra le pas pour se stabiliser à sa hauteur.

"C’est le travail qui m’a mené ici. Je suis Ink’Latra, mais la réputation de ma famille, les Aanka’Leï, me permet de me déplacer souvent pour accomplir les missions de Ruyn."

Un nouveau sourire, semblable à celui du jeune homme en annonçant sa caste sociale. Elle l’imita, les yeux brillant d’amusement. Elle était évidemment fière de sa naissance, mais avec l’expérience, avait appris à cacher ce sentiment qui pouvait parfois gêner ou mettre mal à l’aise ses interlocuteurs. Dangatan l’apprendrait aussi avec le temps. Pour l’instant, il semblait encore assez jeune pour pouvoir s’en vanter sans risquer de froisser. Jeune, pourtant, sa stature imposante dénotait avec ce regard brillant de vivacité et cette voix encore enrouée par la jeunesse.

"Et toi Dangatan, que fais-tu donc dans les rues d’Arish ? Ne devrais-tu pas être au domaine avec ton père ?"

Elle lui adressa un sourire amusé, ainsi qu’un regard expliquant toute l’ironie de sa question. Si ses souvenirs étaient bons, il n’était pas le fils héritier d’Aron, et pouvait donc se permettre de traîner un peu plus que son aîné. Mais malgré tout, la curiosité native d’Eyföhl la poussait à le questionner, et à toujours en savoir plus. Pour une fois qu’elle pouvait discuter avec un homme sans avoir en s’en méfier.
avatar
Cultivateur

On m'appelle Dangatan Elaezi


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 19 ans
Masculin
MESSAGES : 62
AGE : 20
INSCRIT LE : 24/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Junhae
Joyaux : 298
http://www.ile-joyaux.com/t2279-dangatan-elaezi-chroniques-d-un-negociateur-recycle http://www.ile-joyaux.com/t1787-dangatan-elaezi-si-le-destin-est-inevitable-pourquoi-vouloir-l-eviter
Posté dans Re: Que cherchez-vous, mademoiselle?   - Ven 24 Oct 2014 - 21:24

La marche avec cette jeune femme était plutôt agréable, il fallait l'avouer. Il pouvait avoir une conversation qui portait sur un sujet autre que les lotus de sable, les modules de course et/ou les nouveauté en lien avec cette île que l'on nomme l'Île Blanche. Non pas que le jeune Elaezi n'aime pas ces sujets, il aime bien avoir un repos par moment. Après tout, c'est en quittant quelque chose puis en y revenant qu'on se rend compte à quel point on apprécie cette dite-chose.

« Oh je vois! C'est la première fois que je rencontre une Ink'Latra... je ne sais pas trop comment je dois... » répondit Dangatan l'air un peu surpris de la réponse de la servante de Ruyn.

Depuis qu'il était petit, du moins de ce dont il se souvenait de son enfance, Dang n'avait jamais eu à être en contact avec un Ink'Latra. C'était donc assez étrange pour lui. Habituellement, on les rencontre dans les temples, alors en guider une dans Arish était quelque chose d'assez inhabituel. N'ont ils pas des gardes du corps ou un moyen de protection? Eyföhl ne semblait rien avoir de cela. Elle se fondait dans la masse, en quelques sortes...

« Je devrais effectivement être au domaine, ce serait utile à ma famille, c'est vrai. Mais étant le pilote de la famille, j'ai le droit de me reposer par moments, histoire de penser un peu à comment je pourrais améliorer mon module. J'étais si près de la victoire l'an dernier! » dit-il avec, encore une fois, un sourire qui voulait tout dire.

Est-ce que les Ink'Latra regardent les courses aussi? Dangatan n'avait jamais pensé à regarder les gens qui regardaient quand le signal d'envoi était donné. Peut-être que non, qui sait? Peut-être sont ils trop occupés à servir Ruyn pour le bien de Korrul. Pourquoi ne pas en profiter pour avoir une réponse claire et précise?

« Dites, Eyföhl, c'est bien ça? Je me demandais... est-ce que les Ink'Latra regardent aussi les courses de modules? Je veux dire... est-ce que vous disposez quand même de temps de repos par moments, ou si vous êtes toujours en train de faire votre travail? » demanda Dangatan en réalisant par la suite que sa question pouvait paraitre un peu rude. Trop tard, elle était déjà posée!


avatar
Ordre de Ruyn

On m'appelle Eyföhl Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofagär
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 92
AGE : 23
INSCRIT LE : 02/05/2014
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 85
http://www.ile-joyaux.com/t2359-eyfohl-aanka-lei
Posté dans Re: Que cherchez-vous, mademoiselle?   - Sam 8 Nov 2014 - 5:32

A sa remarque hésitante quand elle annonça son rôle d’Ink’Latra, Eyföhl ne pu retenir un sourire amusé et attendrit. La plupart des gens avait cet a priori sur les servantes de Ruyn, se renfermant aussitôt sur eux-même et n’osant plus leur adresser la parole sans y voir un jugement quelconque. Et si elle aimait jouer de cet aspect avec certaines personnes peu sympathiques ou trop sûres d’elles, elle brisa ce masque de distance avec Dangatan. Il était jeune, agréable et assez généreux pour perdre son temps en la conduisant à l’autre bout de la ville.

"Je suis une femme comme toutes les autres, juste religieuse alors tu peux t’adresser à moi comme au commun des mortels ne t’en fais pas."

Finit par déclarer d’une voix mélodieuse alors que ses prunelles dorées se posaient sur lui rapidement, avant de se reconcentrer sur la route. L’écoutant parler alors qu’ils continuaient de progresser en direction de spatioport, elle hocha la tête plus pour elle-même, en signe de compréhension. Ainsi donc il était le pilote de la famille. Un honneur en quelque sorte, car il était celui qui représentait les Elaezi lors des courses de module annuelles, et auxquelles tout le monde assistait. Tout le monde, sauf Eyföhl. Mais compréhensive, elle se contenta de lui poser une simple question.

"Oh tu es le pilote des Elaezi. Tu aimes ça ?"

La plupart des pilotes de famille était choisi pour la passion qu’il montrait pour la mécanique ou les modules. Mais il arrivait que certains soient obligés de le faire par défaut. La réaction du jeune homme vis à vis de son dernier échec montrait pourtant qu’il semblait apprécier cette activité. Activité dont il se demanda même si la religieuse suivait. Surprise d’une telle question, Eyföhl ne répondit pas de suite, réfléchissait à ce qu’elle pouvait dire. Elle n’avait jamais vraiment réfléchi sur ce qu’elle faisait en dehors de son travail, qui était pour elle un exutoire.  

"Nous avons du temps libre comme tout le monde. Mais nous le passons le plus souvent à prier et à nous recueillir. Pour ma part, je n’ai pas grand chose à faire à l’extérieur pour passer le temps, alors c’est soit voir ma famille, soit rester au Temple."

Expliqua t-elle simplement au bout de quelques minutes, accompagnant ses mots d’un haussement d’épaule machinal. Quoi faire de plus en tant que religieuse, quand on passe une vie à sa dévouer à son Dieu, et dans son cas, à s’y consacrer corps et âme pour oublier son passé. Quoi de plus ?

"Quand est-ce que se déroulera ta prochaine course ? Je pourrai peut-être venir voir."

Reprit-elle finalement, après s’être extirpée de ses pensées. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’elle tournait la tête vers son guide pour l’observer tendrement. Le spatioport se dessina finalement sous ses yeux au bout de quelques minutes, et ce fut presque à regrets que la jeune religieuse du mettre un terme à l'agréable discussion et rencontre. S'échangeant des aux revoirs amicaux, les deux jeunes gens se séparèrent ainsi, se souhaitant mutuellement, une bonne route et une éventuelle nouvelle visite.

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Que cherchez-vous, mademoiselle?   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum