AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


[RPFB] Descendance assurée

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 7:49

Deux mois s'étaient écoulés depuis leur première nuit d'amour. Ravena se découvrait une sensualité particulière dans ses ébats avec son fiancé qui lui se montrait évidement plus expérimenté. Elle apprenait à connaître son corps, devenait une femme au fur et à mesure des semaines. La vie auprès d'Esheban était calme et douce, elle n'aurait pu rêver mieux. Quand les rideaux s'ouvrirent, la Midelaine gémit et détourna le visage pour l'enfouir contre son oreiller alors que la voix de sa domestique résonnait.

« Madame, il est l'heure de se lever ! »
« Déjà... ? Mais Merrila, je suis fatigué... »
« Allons bon, monsieur s'est-il encore montré gourmand cette nuit... ? »

Ravena releva le visage, fixa sa domestique et échangea un rire complice avec elle. La vielle femme s'empressa de sortir une robe propre de l'armoire alors que la jeune Frey'sin soupirait tout en se redressant.

« A dire vrai... Non. Je me suis endormit à peine m'être allongé... Je suis très fatigué depuis quelques jours... quelle heure est-il ? »
« Madame... Il presque onze heure ! »

Ravena écarquilla les yeux de surprise et se leva du lit.

« Par Vama ! Déjà ? Et vous m'avez laissé dormir si longtemps ?! Merrila enfin, Esheban et moi devons manger ensemble ce midi ! Je ne peux pas me permettre de... »

Prise d'un vertige, la jeune femme se retint de justesse au rebord de la fenêtre avant de fermer les yeux et d'enfouir son visage contre sa paume. La gouvernante s'approcha, inquiète.

« Madame... est-ce que ça va ? »
« Je... oui... Oui Merrila, c'était juste un vertige. »
« Oh ciel, que vous êtes pâle... Êtes vous sûr que tout va bien ? Votre fatigue, des vertiges, votre pâleur... Dois-je faire venir un Mae'sin ? »
« Non, surtout pas... Esheban va encore s'inquiéter, je ne veux pas. »
« Mais madame, votre santé est importante... »
« Merrila, ce n'est qu'un coup de fatigue, cessez donc de vous inquiéter. »

Son ton était sans appel, pourtant la jeune femme se sentait faible depuis quelques temps et ce fut encore pire ce jour-ci. C'était comme si une vivenef lui était passé dessus. Avec l'aide de la domestique, Ravena s'empressa de se laver de s'habiller et de se coiffer avant de descendre jusqu'au bureau de l'Ondeluire pour le rejoindre. Midi pile... Bon timing pour quelqu'un qui avait oublié de se lever... Et encore le mot était faible quand on savait qu'elle venait de dormir 14h d'affilé. Entrant doucement, la Midelaine sourit avec tendresse.

« Bonjour mon amour. »

S'approchant du bureau, Ravena le contournant, ouvrant les bras avec un sourire radieux pour venir enlacer son aimé et en profita pour l'embrasser avec amour. Elle glissa ses doigts sur le col de sa geste, l'ajustant puis plongea ses yeux lavande dans ceux d'Esheban.

« Tu n'as pas oublié que l'on devait manger ensemble ce midi, n'est-ce pas ? En plus, j'ai une surprise pour toi... que tu auras à la fin du repas.»
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 7:55

Esheban s'était levé aux aurores, les premiers rayons de soleil lui chatouillant le visage. Matinal, il n'avait mis que très peu de temps à s'extirper des draps malgré l'envie de rester près de Ravena. La jeune femme avait à peine bouger quand son fiancé l'avait délicatement embrassé avant de sortir de la chambre. Et dans un dernier regard attendrissant en sa direction, il descendit se restaurer avant de travailler.

La matinée avait été chargée. Entre plusieurs dossiers à compléter, des clients à accueillir et à renseigner, Esheban ne s'était pas arrêté une seule minute. Alors, quand les coups à la porte le tirèrent de ses papiers, il ne pu retenir le large sourire face à Ravena qui se glissa dans son bureau. Repoussant sa chaise, il ouvrit les bras pour qu'elle vienne s'y lover, répondant à son baiser.

« Bonjour. Tu as bien dormi ? Je n'ai pas oublié non, d'ailleurs, si tu veux bien, nous pouvons y aller. Je commence à avoir faim. »

Il lui adressa un sourire, charmant et tendre, comme il en avait l'habitude. Se décrochant du regard lavande de sa compagne à contre-coeur, il se leva et tout en lui tenant la main, la guida vers la sortie. En quelques pas, ils eurent rejoint la Salle à Manger où ils s'installèrent face à face. Deux verres de bon vin furent servis et les plat ne tardèrent pas à arriver à table. Comme d'habitude, le repas fut animé de joyeuses conversations. L'errandais raconta sa matinée de travail à sa fiancée, et se réjouit de la voir s'y intéresser. Elle posait de nombreuses questions et participait activement à la discussion, pour le plus grand plaisir du chef de famille.

Finalement, la fin du repas pointa le bout de son nez et Esheban se souvint des paroles de Ravena. Une surprise. Aussitôt, la curiosité de l'héritier Ondeluire se ralluma en y repensant, et tout sourire, son verre de vin à la main, il ne se priva pas pour demander.

« Tu ne m'avais pas dit que tu me réservais une surprise pour la fin du repas ? Je peux savoir ce que c'est ? »

Il sourit à nouveau, dévoilant ses dents blanches, comme un enfant impatient de voir ce qu'on lui cachait.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 8:03



Évidement qu'il n'avait pas oublié, même croulant sous le travail, Esheban restait un homme attentionné. Ravena gloussa de bonheur dans les bras de son fiancé, le couvrant de petits baisers avant de le suivre à la salle à manger. Assise près de lui (et non en face comme toujours, pour mieux se rapprocher), la Midelaine savourait son repas, détendu près de son conjoins dont elle appréciait toujours plus la compagnie. Le bonheur à l'état pure, c'était toujours avec grand plaisir que la demoiselle discutait de tout et de rien avec son aimé. Il était son grand amour mais aussi son ami, un homme à qui elle pouvait se confier, bien qu'elle ne le fasse pas toujours de peur qu'il s'inquiète de trop. C'était bien pour cela d'ailleurs que Ravena gardait le silence sur son état de fatigue, par chance, elle jouait merveilleusement bien la comédie et le maquillage était d'une grande aide pour camoufler ses traits tirés, il n'y voyait que du feu.

"Savoir ce que c'est ? Mieux que cela, je vais aller te la chercher."

Terminant le fond de son verre de vin,la jeune femme se leva de sa chaise en souriant et sortit de la salle à manger pour filer en cuisine, Merrila avait déjà le gâteau en main et le donna à sa maîtresse qui, avec le sourire, retourna dans la salle de repas. Le gâteau était joliment décoré de pâtes à sucre d'une couleur verte clair et parsemé de petite pétale de fleur comestible alors que l'intérieur était fourré à la crème et aux vitis.

"Et voilà! pas de panique, Merrila l'a fait avec moi, tu ne crains pas l'indigestion et..."
"Madame, attention au tapis!!"

Trop tard. La poisse de Ravena avait encore fait des siennes. Écarquillant les yeux de surprise, la jeune femme se prit les pieds dans le tapis avant de chuter en avant dans un petit cri de surprise. Le gâteau tomba au sol alors que le plat en argent tinta durement aet Ravena s'étala de tout son long... La tête dans le gâteau. Merrila plaqua sa main sur sa bouche, horrifié par la scène alors que la Midelaine releva lentement le visage barbouillé de crème. Un silence s'imposa dans la salle alors que Ravena s'assit au sol et éclata brusquement en sanglot. Quelle honte, quelle déception... Pour une fois qu'elle avait fait quelque chose de bien, qu'elle pouvait faire plaisir à son fiancé... Voilà quelle avait tout gâché. Pleurant à chaudes larmes, la belle passa ses doigts sur son visage, retirant une partie de la crème et agita les main pour s'en débarrasser.

"Pourquoi c'est toujours sur moi que ça tombe, hein ?!"
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 9:40

Un large sourire aux lèvres, Esheban suivit du regard Ravena quittant la pièce, toute fière qu'elle était de la surprise qu'elle lui réservait. Lorsqu'elle apparu de nouveau, ce fut avec un gâteau dans les mains. Et bien que gentleman, l'héritier Ondeluire eut du mal à garder son sourire intact. Il connaissait les « talents » culinaires de sa fiancé, et avait manqué l'indigestion à plusieurs reprises en goûtant ses préparations. Mais avant qu'il n'ait le temps de dire quoi que ce soit, elle le rassura, ajoutant que Merilla l'avait aidé à le préparer. Inconsciemment, un soupir de soulagement lui échappa et il la regarda approcher fièrement. Et tomber.

Pétrifié, autant de surprise que de crainte pour la jeune femme, il resta sans bouger une fraction de seconde, avant de se lever en trombe pour la rejoindre. Le minois plein de crème, elle se mit à pleurer à chaudes larmes. Inquiet qu'elle se soit blessée, Esheban s'agenouilla près d'elle et lui fit lever le visage pour l'observer. S'assurant que tout allait bien, il la fixa ensuite. Une envie de rire lui chatouilla la gorge, et prenant un peu de crème qu'elle avait sur le bout du nez avec son doigt, il la porta à sa bouche.

« En tout cas, il semblait réussit pour une fois. »

Et bien qu'il aurait préféré se retenir, il se mit à rire franchement, une main sur l'estomac tordu par les secousses de l'hilarité. Il du se mordre les lèvres pour s'arrêter, les yeux tout humides des larmes de rire. Se redressant, il aida Ravena à se lever, sortit un mouchoir en tissu et lui débarbouilla le visage.

« Allons, regarde, l'autre moitié du gâteau est encore intacte. Nous allons pouvoir y goûter quand même. »

Il le ramassa et le posa sur la table, encore secoué de hoquets de rire. Aidant la midelaine à se rasseoir à table, il fit rapidement de même et lui prit la main. Il y déposa plusieurs baisers, tandis que le reste du gâteau leur était servi. Y plantant sa cuillère, il l'enfourna dans bouche et fut surpris du délice qu'il pu en ressentir.

« C'est excellent ma chérie. Ca valait bien une chute pour une fois. »

Et de nouveau il se mit à rire, franchement. Voilà bien longtemps qu'il n'avait plus autant été en proie à l'hilarité.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 10:46

L'inquiétude de l'Ondeluire n'aida pas à ce que Ravena se sente mieux. En plus de se sentir honteuse, voilà qu'elle culpabilisait, comme chaque fois que son fiancé était inquiet. La jeune femme se laissa nettoyer par celui-ci, sanglotant toujours.

"J'ai tellement honte...."

Et parce que la situation était tellement ridicule, Esheban ne put s’empêcher d'éclater de rire, en cœur avec Merrila qui elle aussi ne pouvait plus se retenir. Ravena les fixa outrée avant de brusquement se remettre à pleurer alors que sa moitié l'aidait à se lever en lui confiant qu'une partie du gâteau était encore mangeable... Piètre consolation, sa surprise était tombée à l'eau. Débarbouillée et assise sur sa chaise, Ravena fixa Esheban du coin de l'oeil, elle était bien la seule à ne pas avoir envie de rire... Ah oui tiens, pourquoi est-ce qu'elle n'avait pas envie de rire ? Pourquoi est-ce que la situation déclenchait chez elle autant de colère et de dégout ? Après tout ce n'était qu’une chute, l'humiliation aurait put être pire. Mais la midelaine bouillonnait intérieurement, passant des larmes à la colère en un rien.

"Cela vaut bien une chute...? étouffes toi avec ce satané gâteau Esheban, ça me rendra service."


Merrila gémit et porta une main à sa bouche face à la virulence des paroles de la jeune Frey'sin. Le ton de sa voix avait claqué comme un coup de fouet, empreint d'une colère et d'un dégout comme il était rare de voir chez elle, surtout quand il s'agissait de son fiancé, son grand amour... La jeune femme se leva, jetant sa serviette sur la table.

"On verra si ça te fait encore rire."


Elle sortit de table et s'éloigna. Mais elle eu à peine le temps de faire deux pas qu'elle fut prise d'un nouveau vertige et s'écroula, se retenant de justesse à la chaise. A genoux au sol, la demoiselle avait le souffle difficile et la vue brouillée. Merrila se jeta presque sur elle.

"Madame!!!!"

La domestique fixa l'Ondeluire, tentant d'aider sa maitresse à se relever, en vain. Ravena avait le corps lourd, engourdit... Et depuis quand faisait-il si chaud dans cette pièce ?

"Oh monsieur... Monsieur pardon, j'aurais dû vous le dire tout à l'heure mais madame n'est pas très bi..."
"Assez Merrila... Taisez-vous..."

Souffla Ravena, presque souffrante. La marchande pivota, s'asseyant au sol et tira sur le décolleté de sa robe alors que son visage empourpré se retrouva inondé de larme. Pourquoi se sentait-elle si mal tout d'un coup ? Cette chaleur, son coeur qui battait si vite...

"Madame..."
"Qu'est-ce qui m'arrive...? Je me sent... tellement..."

La jeune femme tourna brusquement de l'oeil et chuta, Merrila la rattrapa de justesse pour ne pas qu'elle se blesse. La vielle ferme sanglota à son tour en fixant Esheban.

"Oh monsieur je m'en veux tellement... Je suis désolé, elle m'avait ordonné de ne rien vous dire... Mais madame est très épuisée depuis quelques jours, elle dort plus de douze heure par nuit, plus l'après midi, elle mange peu... Mentalement elle semble instable, changeant d'humeur comme de chemise... je crains qu'elle ne soit malade monsieur..."


Mais Esheban reconnaitrait sans doute les symptômes pour les avoir déjà vécu avec son ancienne épouse.
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 12:25

Si Esheban pensait que ses éclats de rire auraient pour conséquence de détendre l'atmosphère et surtout Ravena qui semblait anéanti par sa surprise ratée, il n'en fut rien. Bien au contraire, il déclencha plutôt les foudres de sa fiancé qui ne se priva pas pour lui répondre avec virulence. Il en fut tellement surpris qu'il manqua de réellement s'étouffer avec sa part de gâteau, fronçant les sourcils dans un mélange de stupéfaction et de vexation. Qui furent rapidement balayés quand en à peine deux pas, la midelaine chuta de nouveau, en proie à un malaise. Aussi rapidement qu'il le pu, il fut de nouveau à ses côtés, épaulés par Merrila. La vieille domestique tenta de lui avouer quelque chose, empêchée par Ravena dont les rougeurs n'annonçaient rien de bon. Pour sûr, puisqu'elle finit par s'évanouir complètement dans les bras de sa gouvernante. Celle-ci d'ailleurs laissa son inquiétude s'exprimer librement, en proie à autant de sanglots que sa jeune maîtresse précédemment.

« Bien au contraire, elle n'est pas malade Merilla. »

Il lui jeta un regard entendu, tandis que les yeux de la vieille femme s'illuminèrent de compréhension. Les symptômes ne faisaient aucun doute, si bien qu'Esheban se détendit un peu, laissant la forte inquiétude qui l'avait pris à la gorge disparaître. Il prit tout de même des précautions et fit monter sa future épouse dans leur chambre. Un Mae'Sin autre que son frère arriva une heure plus tard, alors que la midelaine était plongée dans un sommeil qui avait suivi un retour à la conscience larmoyant. S'approchant Ravena endormie, l'héritier Ondeluire la secoua tendrement pour la réveiller.

« Ma chérie, le Mae'Sin ici présent va t’ausculter. Nous pensons tout deux que tu n'es pas malade, loin de là. Mais mieux vaut prévenir que guérir. »

Il lui sourit amoureusement, lui caressant la joue et l'embrassant avant de quitter la pièce jusqu'à nouvel ordre. Il ne voulait pas déranger le médecin durant son affaire et attendit donc avec une certaine impatience dans le couloir, tout en faisant les cents pas. Quand la porte s'ouvrit à nouveau et qu'il fut invité à revenir, il s'installa sur le bout du lit et attendit la réponse.

« Félicitations Monsieur. Madame est enceinte. »

Le sourire sincère du Mae'Sin accompagna sa nouvelle tandis qu'Esheban sentit son cœur s'arrêter. Et repartir aussitôt. De son côté, Merilla se jeta sur sa jeune maîtresse en hurlant que c'était fantastique. L'errandais mit un peu plus de temps à avaler les paroles du religieux. Il n'était pas surpris, il s'en était douté au vue des symptômes de la jeune femme. Mais la confirmation était... extraordinaire. Se passant une main sur le visage, l'héritier Ondeluire sentit ses yeux s'humidifier alors qu'il s'avançait vers Ravena. Enfin, il allait être papa.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 12:43

Lorsqu'elle reprit conscience, Ravena était dans leur lit. Ce fut difficile, elle se sentait un peu mieux mais extrêmement fatigué et bien vite le sommeil prit le dessus. Ce fut Esheban qui la réveilla pour lui signaler la présence d'un Mae'sin... Décidément, elle n'aimait vraiment pas voir les médecins et sa grimace en disait long sur les intentions de son fiancé inquiet.

"Si tu pense que je ne suis pas malade alors pourquoi me faire ausculter...?"

Couina la demoiselle à peine réveillé. Elle se retrouva seul avec l'homme qui la questionna et... l’ausculta de plus prêt. Se faire palper le ventre et la poitrine par un inconnu était une sensation désagréable et Ravena tenta de diriger son esprit sur Esheban le temps que le Mae'sin face son rapport. En simple dessous de robe, Ravena était assise sur le lit alors que le Mae'sin donnait son verdict, ce qui déclencha une vague de joie chez Merrila qui lui fonça dessus. Ravena déglutit et tapota gentiment le dos de sa gouvernante avant que celle-ci ne la relâche et sorte de la pièce, s'empressant d'aller annoncer la nouvelle à Erhyos, tant qu'à faire. Le silence d'Esheban était... insupportable. Ravena quant à elle ne savait pas quoi penser de tout cela.

Enceinte ? Elle était surprise et affreusement mal à l'aise à cette pensée. Il y a quelques mois, lorsque le sujet fut abordé avec Esheban cela semblait si beau comme projet d'avenir... Mais à présent... à présent c'était différent. La réalité venait de la rattraper. Peur, colère, incompréhension. Comment allait-elle faire ? La midelaine ne connaissait rien aux enfants, et puis ce début de grossesse était si difficile... L'appréhension de la douleur, du corps qui changent, des courtes nuits à venir... Ravena étouffa un sanglot, baissant le visage et souffla...

"Je... je ne veux pas... de ce bébé."


Voilà qui allait faire un choque au papa. Paniqué, la jeune femme releva le visage et porta sur son fiancé un regard remplie de larmes où la peur et le doute se lisait.

"Un enfant hors mariage...? j'apporte la honte sur ta famille !"


Ravena se rallongea dans le lit, pleurant à chaude larme. Déjà qu'avoir consommer le mariage, même par amour pouvait leur rapporter des problèmes, mais un bébé maintenant c'était... Difficile à assumer surtout pour elle.

"J'ai peur... je suis terrifié Esheban... Je ne me suis jamais occupé d'enfant... En plus quand je serais grosse et moche, tu ne m'aimera plus... Tout ça à cause de ce fichu machin dans mon ventre!"

Peur typique de la futur maman. Si une seul disait n'avoir jamais pensé ça ? Quelle se jette d'une vivenef immédiatement. C'était presque comique et touchant à voir à dire vrai, Ravena en larme qui chouinant de peur comme une enfant à l'idée de ne pas assumer son enfant, de ne pas réussir à s'en occupé et que son fiancé se détourne d'elle.
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 13:34

La nouvelle aurait du être une réjouissance pour tout le monde, surtout pour la future maman. Bien au contraire, elle sembla être totalement opposée à cette idée, se mettant à pleurer à chaudes larmes et jurant qu'elle ne voulait pas de cet enfant. Le cœur d'Esheban manqua plusieurs battements et se serra douloureusement. Faisant signe au Mae'Sin qu'il s'occupait du reste, il le congédia poliment et se retrouva enfin seule avec Ravena. Les mots qui suivirent, coulant de la bouche de la jeune femme rassurèrent au moins un peu l'errandais. Elle était en proie à une terrible angoisse, comme toutes les mères le sont durant leur grossesse. Alors, il s'approcha d'elle, se faisant une place sur le lit, et la tira délicatement vers lui.

« Es-tu sûre de ne pas vouloir de ce bébé ? C'était pourtant notre premier rêve. Fonder une famille. »

Il capta son regard lavande, y planta le sien, émeraude. Si tel était son choix, alors il s'y plairait et il contacterait la personne adéquate à cette opération. Mais il voulait être certain que la jeune femme ne souhaitait que ça. Que ce n'était pas qu'une simple appréhension. Et il savait, au fond de lui, que ce n'était pourtant que ça. Il fallait simplement qu'elle s'en rende compte elle-même.

« Avec toutes les difficultés qui ont traversé nos vies, je ne pense pas que nos familles nous tiennent rigueur de profiter enfin d'un heureux événement. »

Un sourire fin, sincère et presque triste apparu sur son visage. Après tout, c'était la vérité. Ils avaient enfin la possibilité de vivre quelque chose de joyeux, la société serait-elle assez bornée pour refuser cela malgré tout ce qu'ils avaient enduré avant ? Non. D'autant qu'Esheban ne se faisait aucun soucis sur ça. La réputation de sa famille était bien trop ancrée et solide pour noircir ainsi.

« Ravena, tu resteras magnifique quoi qu'il arrive. Tu es jeune, tu es dans la fleur de l'âge. Au contraire, je suis sûre que la grossesse va t'embellir. Fais moi confiance, nous plongeons tout les deux ensemble dans l'inconnu. Mais c'est bien pour ça que nous nous aimons, non ? »

Il lui caressa la joue, tendrement, et l'attira un peu plus vers lui. Saisissant ses lèvres entre les siennes, il l'embrassa amoureusement, avant de sourire rassurant. Elle serait la plus belle des mères, tout comme la plus heureuse. Il en était sûr. Encore fallait-il qu'elle accepte l'idée.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 13:37

Comme toujours Esheban se voulait aimant et rassurant. Se faisant une place dans le lit, il se blottit contre sa fiancée qui releva le visage, le fixant tristement. Elle était effrayée par la maternité, mais de la à mettre fin à la grossesse... Bien qu'elle ait lâché comme une bombe ne pas vouloir de cet enfant, l'idée même de d'avorté lui noua l'estomac. Cette proposition était... affreuse. Même si c'était pour le bien être de Ravena, elle ne pouvait supporté cette idée. Éclatant de nouveau en sanglot, la jeune femme se lova contre l'Errandais, serrant sa chemise entre ses doigts et pleura contre sa gorge tristement. Au moins le temps d'évacuer son stresse.

"Je... je veux pas tuer le bébé..."

Elle releva le visage, fixant son fiancé qui l'embrassa tendrement avant de la rassuré. Toujours aussi belle...? cela restait à prouver, Ravena n'en était pas convaincu mais après tout, Esheban connaissait la maternité mieux qu'elle puisque sa première femme avait été enceinte. Dans un soupire, la jeune femme l'embrassa de nouveau, plus langoureusement et souffla.

"Oui, j'ai juste peur... Mais si tu m'aide, ça devait bien se passer... non ?"

Leur proximité lui fit oublier son chagrin et la fatigue. La belle embrassa à nouveau son aimer, déboutonnant son pantalon et souffla.
"J'ai envie de toi... Prends moi..."

Le supplia t-elle d'une voix brûlante. Ah oui les hormones, ça marchait sur tout les plans. Ravena fit basculer Esheban sur le dos, se mettant à califourchon sur lui puis saisit son dessous et le remonta pour le retirer et le jeter au sol, restant totalement nu sur lui.

"Je t'aime Esheban... Je ferais n'importe quoi pour toi... Je serais digne de l'enfant que je porte, digne de ton amour... Je te le promet."

avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 13:41

Elle se remit à pleurer, serrant sa chemise entre ses mains, et s'en servant accessoirement de mouchoir au passage. Elle était émouvante, ainsi, apeurée par la maternité, angoissée de ne pouvoir y arriver. Esheban la serra un peu plus contre lui, alors qu'elle lui avouait vouloir garder l'enfant. Il sourit, discrètement. Ses paroles n'avaient pas servi à rien. Elles avaient au moins eu un effet quelque peu rassurant sur Ravena.

« Tout se passera très bien, je te le promets. »

Il répondit à son baiser, la laissant se coller un peu plus à lui, il tressaillit brutalement quand il sentit sa main s'accrocher au niveau de son pantalon. Sans qu'il est eu le temps de dire ou faire quoi que ce soit, elle se retrouva sur lui, entièrement nue et le suppliant de lui faire plaisir. Manquant de s'étrangler tant il ne s'était attendu à ça, Esheban lui attrapa les mains, évitant ainsi qu'elle les promène n'importe où et se racla la gorge, mal à l'aise.

« Ravena, je ne pense pas que ce soit le bon moment là. »

Il rit, d'un rire jaune, affreusement gêné. La prenant dans ses bras, il la souleva pour la poser à côté de lui et tira les draps pour la couvrir. Il l'embrassa amoureusement, et referma son pantalon, le retrouvant un peu plus serré. Il était prêt à parier qu'elle allait se remettre à pleurer dans les secondes qui suivaient, vexée du refus de son fiancé, et remettant encore en cause sa beauté. Alors il prit les devants. Lui saisissant les mains, il les baisa tendrement et plongea son regard émeraude si captivant dans celui lavande éblouissant de la midelaine.

« Je suis désolé de te refuser une partie de plaisir mais, te voir pleurer juste avant, ainsi que la discussion que nous n'avons même pas terminé, n'est pas des plus... motivant pour moi. »

Il sourit, son visage prenant cet air rassurant qui lui réussissait tant. Ou presque. Se préparant à prendre une remarque de la part de la jeune femme, il profita de son silence pour l'embrasser avant. Il n'avait surtout pas envie de devoir s'énerver pour qu'elle comprenne. Mais il risquait fort d'être déçu, sachant déjà les ravages des hormones des femmes enceintes.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 13:42

Oops, loupé.
Ravena se tétanisa en voyant la réaction de son fiancé. Depuis leur première fois, jamais il n'avait refusé de lui faire l’amour. C'était une première et la raison échappait totalement à la futur mère. D'abord gênée, elle fit preuve d'une subite pudeur et serra contre elle le draps.Elle n'avait pourtant aucune honte à avoir de son corps, bien au contraire... Et surtout pas face à Esheban. Mais le refus déclenchait une sensation de malaise difficile à gérer mais avant qu'elle ne puisse répliquer, l'Ondeluire lui expliqua la raison de son refus. Ravena plaqua une main sur sa bouche en rougissant, encore plus gênée et bégaya.

"Oh je... oh... Je.. Je... Pardon... J'aurais dû le savoir..."


Elle déglutit et afficha un sourire désolé avant de murmurer.

"Pardon, une fois encore j'ai oublié que les hommes et les femmes ne sont pas fait pareil...."


La belle répondit au baiser de son fiancé, prenant son visage en coupe. Bon sang, elle en revanche mourait d'envie de le sentir contre elle. Ravena eu bien du mal à mettre fin à son baiser et c'est à contrecœur qu'elle le libéra avec une moue tristounette.

"Et ce soir...? Je veux dire... ça ira mieux non ? On fera l'amour ? Oh, Esheban, j'en meurs d'envie! ça fait combien de temps qu'on ne l'a pas fait hein ? Deux jours au moins ? c'est tellement... Beaucoup!"

Oh, pour deux malheureux jours... Allons miss Frey'sin, voilà donc accro à votre fiancé ? N'ayez crainte, n'importe quelle femmes ayant été à votre place en aurait fait de même. Ravena enfila son dessous et se leva du lit pour enfiler sa robe et ses souliers.

"Dis, Esheban... Tu veux bien m'emmener au jardin...? J'aimerais prendre l'air, je reprendrais des forces comme ça..."

La jeune femme sourit tendrement et se hissa sur la pointe des pieds pour embrassa avec douceur la joue de son fiancé.

"Il fait beau, allons au jardin boire une tasse de thé mon amour... Discutons du bébé, du mariage... de tout ce qui te feras plaisir! Tu veux bien, dis ?"
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 13:44

Elle s'excusa, plongée dans une gêne sans nom. Il rit, tendrement. Elle était touchante à voir, à vivre même. Alors il la serra un peu plus ses bras, la couvrant de baisers et lui promettant qu'elle aurait droit, le soir même, à une nuit d'amour passionné. En attendant, il se glissa hors du lit, repassant ses vêtements de ses mains et l'attendit près de la porte de la chambre. Il l'accompagnerait volontiers dans les jardins. Ils avaient une discussion à terminer, tout comme tant d'autres sujets à partager maintenant qu'un bébé arrivait.

Son bras sur le sien, ils descendirent les escaliers qui menèrent au Grand Hall. Croisant Merrila et Erhyos au passage, Esheban leur demanda d'emmener le thé et de quoi grignoter dans le jardin arrière et reprit son chemin. Ils ne s'arrêtèrent que près d'une petite table mêlant sculpture de pierre d'Errande et forge artistique. Tirant une chaise à l'ombre, il laissa Ravena s'y asseoir et s'installa près d'elle, soupirant d'aise.

« Es-tu mieux ici ? Au milieu de la végétation. »

Il lui sourit tendrement, saisissant sa main dans la sienne pour venir y déposer quelques baisers. Elle était ravissante, même après avoir pleurer à chaudes larmes, même après être passée par toutes les émotions possible.

« Tu préfèrerais quoi ? Un garçon ou une fille ? »

Un nouveau sourire, un nouveau baiser. Merilla arriva en trottinant, encore toute guillerette de la bonne nouvelle qui avait réchauffé le couple. Derrière elle une jeune domestique suivait, portant un plateau avec thé et friandises. Elle le déposa devant les jeunes fiancés et se retira en saluant. Merilla resta là, les servant et souriant à tout vas. Erhyos ne tarda pas à les rejoindre non plus, se tenant bien droit derrière son maître, prêt à rendre service au moindre geste. Après tout, on ne sait jamais, une femme enceinte a des envies étranges à tous moments.

« Je pense que je vais organiser une soirée d'ici peu. Ce sera l'occasion de faire revivre le Manoir et de te présenter aux autres familles comme étant la future Madame Ondeluire. »

Il attrapa la tasse de thé que lui tendait la vieil dame et en but une gorgée, guettant la réaction de Ravena. Il était certain qu'elle ne serait pas contre. Quoi que peut-être un peu craintive au début. Il saisit un gâteau, le trempa dans sa tasse et en mordit un morceau, profitant d beau temps, du calme et de la présence de la midelaine à ses côtés.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 13:46

Ravena adorait le manoir Ondeluire, mais l'endroit qu'elle préférait était le jardin. Elle y passait des heures, faisant parfois râler Merrila pour cela qui disait que pour s'occuper des plantes il y avait le jardinier. Mais rien à faire, la Midelaine avait ce besoin incessant d'être ici. Midel-heim était ancré en elle, sa forêt lui manquait, sa magie aussi... Le jardin du manoir était une piètre consolation mais cela lui permettait d'être en contact avec la nature, c'était toujours bon à prendre. Prenant place sur une chaise, la jeune femme semblait reprendre des couleurs et son visage semblait moins tiré par la fatigue. Être ici au calme et au soleil avec Esheban ne pouvait que lui faire du bien.

"Oui, je suis beaucoup mieux merci... Je suis désolé, parfois... Midel-heim me manque. Je crois que cette ville est ancré jusqu'au plus profond de mon être Esheban."

Elle soupira mais sourit tendrement alors qu'il prenait sa main pour l'embrasser. La jeune Frey'sin pencha la tête sur le côté, attendrit par sa moitié et rit à sa question, répondant simplement.

"Les deux me conviennent très bien... Mais... Je veux un garçon, pour te donner un héritier, parce que c'est mon devoir d'épouse."

Voilà qui faisait perdre un peu de son charme à ce moment de tendresse. Malheureusement c'était le quotidien des épouses marchandes, donner à tout prix un héritier à leur époux. Un silence paisible régna pendant un moment, le temps pour les domestiques d'apporter le thé et les gâteaux alors que Esheban annonça préparer une soirée pour annoncer officiellement leurs fiançailles. Ravena se mordit la lèvre et souffla.

"Oh... euh... Oui, c'est une bonne idée."

Un peu surprise, elle sourit. Qui disait soirée, disait danse... Une première, car Ravena n'avait jamais partager de danse avec Esheban et pendant un instant, elle resta là à le fixer avec un air rêveur jusqu'à ce qu'il s'empare d'un gâteau. UN gémissement sortit de la bouche de la Midelaine avant de s'écria

"Esheban, non pas ceux là ce sont..."


Trop tard. La Frey'sin se figea en écarquillant les yeux et grimaça.

"Ce sont les gâteaux que j'ai fait hier... J'ai confondu le sel avec le sucre..."

Vu la tête que venait de faire l'Errandais, elle se doutait que ses biscuit était proprement immonde. La jeune femme tapota le dos de son aimé et murmura nerveusement.

"Je suis désolé, je les ai laissé dans la cuisine et le domestique a dû se trompé en croyant que c'était ceux de Merrila... Oh Esheban, est-ce que ça va ? tu es tout rouge... euh... non, tout vert en fait... ah bah non... tu es tout pâle maintenant!"

La belle se pencha et embrassa tendrement la joue de son compagnon en rougissant de honte.

"Ne te met pas en colère s'il te plait... je sais que je fais mal la cuisine mais je m'ennuyais et puis j'ai besoin de m’entraîner tu sais..."
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 13:49

Un silence paisible s'était installé sur les deux fiancés, chacun profitant de la présence de l'autre, simplement. Il y avait bien longtemps qu'Esheban n'avait plus ressenti une véritable sérénité, partagée et vécue avec quelqu'un qu'il aimait. Ce renouveau lui faisait du bien. Bien plus qu'il ne l'aurait imaginé en reprenant une épouse. S'il n'oubliait pas la vie qu'il avait eu avant, il ne pouvait pas non plus la comparer à celle de maintenant, totalement différente. Ravena était une jeune femme vive, maligne et qui ne manquait pas de répondant. Son ex-épouse était beaucoup plus discrète, parlant peu mais d'une douceur infinie. Grâce qu'il avait retrouvé chez la midelaine malgré sa malchance permanente et ses autres défauts. Comme la cuisine.

Croquant dans son bout de gâteau, l'Ondeluire n'eut pas le temps de réagir aux avertissements de sa fiancé qui le regardait maintenant avec des yeux mêlant terreur et surprise. Effectivement, il comprit rapidement sa mise en garde, un peu trop tardive néanmoins, quand il sentit la saveur de sel remplacer celle de sucre qui aurait du s'y trouver. Reposant le biscuit sur la table très rapidement, il avala tout de même sa bouchée, grimaçant sans s'en cacher du dégout que lui provoquait la friandise. Il but une longue gorgée de thé, terminant sa tasse par la même occasion, pour faire passer le tout et toussa.

« S'il te plaît, arrête de faire la cuisine, ou ne laisse pas trainer tes gâteaux, si tu veux que notre enfant puisse avoir un père à la naissance. Et même après. »

Son ton était presque suppliant. Il continua de tousser, le sel lui brulant la gorge et se resservit une autre tournée de thé, espérant que celle-ci fasse plus effet. Au bout d'un moment, il se calma et se redressa sur son fauteuil. Il rit finalement de l'événement, amusé des talents de sa fiancé. Ravena était gênée, bien plus que d'habitude.

« Allons, je m'énerve donc si souvent pour que tu crois que ma colère va se déclencher pour de pauvres biscuits loupés ? »

Il sourit largement, son regard envoûtant capta celui lavande de la jeune femme. Il lui attrapa la main, et se pencha pour déposer un baiser sur ses lèvres. Merilla qui avait assisté à la scène, horrifiée, s'était empressée d'aller chercher d'autres gâteaux. Mangeables cette fois-ci. Erhyos, quant à lui, s'était contenté de rire dans son coin, peu surpris des grimaces de son maître quand on connaissait les talents de Ravena en cuisine.

La bouche d'Esheban retrouva des saveurs plus gouteuses et sucrées grâce aux nouveaux gâteaux qu'il savoura après son aventure. Ses joues rougies à force de tousser, avaient retrouvé leur couleur normale aussi.

« Dis moi ma chérie, tu m'as dit que tu voulais un garçon en parlant uniquement de devoir d'épouse. Mais est-ce que c'est vraiment ce que tu désires ? Je veux t'entendre parler de ça comme si tu en avais réellement envie, de fonder une famille avec moi. Pas comme une simple pondeuse d'héritier. Fille ou garçon, ça m'est bien égal moi, tant que c'est notre enfant. »

Si un garçon serait en effet bienvenu pour reprendre ensuite le domaine, Esheban ne voulait absolument pas que Ravena réagisse comme s'il s'agissait de faire des enfants dans ce simple but. Ils s'aimaient, et leurs enfants seraient le fruit de leur amour.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 13:52

La supplique arracha une moue de déception à Ravena qui détourna le visage et retira sa main du dos de son fiancé. Il parlait d'elle comme d'un assassin... voilà qui était plus que vexant. Certes la cuisine n'était pas son fort, mais les mots qu'il venait de lâcher, probablement à cause de son agacement, étaient dur à entendre pour Ravena.

"Désolé... je te l'ai dit, je m'entraine pour réussir à faire un jour des choses mangeable, pour toi et maintenant pour notre enfant, évidement."

Et là voilà qui repartait en bouderie. Quel dommage tout de même, les gâteaux auraient été réussit si elle n'avait pas confondu sel et sucre. Esheban prit le temps de la rassuré, lui faisant comprendre qu'il n'était pas en colère. La Midelaine tourna le regard vers lui et rougit en se dandinant sur sa chaise et souffla.

"Justement puisqu'on en parle... euh... tu sais quand tu es en colère... je... Oh par Vama, je ne sais pas comment expliquer ça... C'est très gênant tu sais..." Inspirant profondément, Ravena lâcha. "tu... tu es très ténébreux Esheban et... quand tu es en colère... c'est... très excitant. Voilà, c'est dit. Je te jure c'est la vérité, quand tu te met en colère je n'ai qu'une seule envie c'est de faire l'amour avec toi. Oh par vama, je suis vraiment bizarre hein ...?"

Plongeant son regard dans celui de son fiancé, la jeune femme se pencha et l'embrassa tendrement, pressant la pulpe de ses lèvres sur les siennes. La Frey'sin frissonna longuement et leva une main pour caresser la joue venue de son amoureux et soufflant.

"Oh... je ne tiendrais pas jusqu'à ce soir..."

Geignant de mécontentement, elle recula et s'enfonça dans sa chaise en boudant. Cet homme était la tentation incarnée. Le moindre geste, le moindre sourire éveillait chez Ravena un désir puissant qui lui faisait perdre la tête. Cependant, Esheban réussis à détourner son attention en parlant à nouveau du bébé, la consolant en lui expliquant qu'elle pouvait se livrer sur ses envies de futur maman. Fille ou garçon ? Voilà une bonne question. Rave,a fixa Esheban et à la surprise générale, resta muette à le fixer. Merrila s'approcha, inquiète.

"Euh... Madame...? Est-ce que ça va...? dois-je faire revenir le Mae'sin...?"


Ravena leva le visage, sortant de ses pensées et secoua la tête.

"Hein ? Euh... Non, tout va bien Merrila, je réfléchissais juste."

Fronçant les sourcils, la Midelaine fixa de nouveau son fiancé. Elle était incapable de répondre à sa question, l'éducation sévère de Godrikh venait de revenir au grand galop et la belle souffla, perturbée.

"Je... Euh..." Jouant nerveusement avec une de ses mèches de cheveux bouclés, Ravena bégaya."Est-ce que je... Je dois vraiment répondre à cette question...? On m'a toujours interdit de faire... preuve de ... sentimentalisme à ce sujet Esheban... C'est un peu difficile à expliquer et je ne suis vraiment pas à l'aise."

La marchande rit nerveusement, l'oeil pétillant puis saisit sa tasse et but son contenue d'une traite avant de rire de nouveau ne fixant l'Ondeluire.

"C'est... C'est mal Esheban. Voyons, est-ce que c'est un test..? Tu... tu met en doute ma fidélité c'est ça ...? tu veux voir si je suis capable de me détourner de mon devoir envers toi ? Chéri enfin... tu sais que je ne ferais jamais ça, hein ? Je suis une bonne fiancée, moi. Hein ? je... Je vais faire ce qu'il faut pour toi et ta famille. D'accord ? Je te donnerais ton héritier, quoi qu'il arrive."

Daccord, l'ambiance devenait vraiment étrange. Merrila fixa Erhyos et Esheban et lâcha brusquement avec un grand sourire.


"Oh madame! voulez vous marcher un peu ? Peut être que monsieur et vous pouvez aller jusqu'au grand arbre ! Celui que vous aimez tant."

"Oh oui! Oui bonne idée Merrila, merci!"

Lâcha Ravena joyeusement mais toujours aussi nerveusement en bondissant de sa chaise. La jeune femme plissa sa robe avec un sourire gêné alors que Merrila s'approcha d'Esheban et chuchota de sorte à ce que seul lui entende.

"Madame a un comportement bizarre... peut être que je m'avance un peu vite mais... J'ai la net impression que son horrible père y est pour quelque chose, vous devriez en parler avec elle, faite lui cracher le morceau monsieur... Elle me fait peur."

Merrila esquissa une grimace et débarrassa la table. Ravena ajusta ses cheveux en souriant timidement à son mari et lâcha.

"On y va ?"
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 13:55

S'il s'était attendu à une telle réaction de la part de Ravena, il y avait fort à parier qu'Esheban n'en aurait pas moins rit. Alors qu'il évoquait simplement le fait e se mettre en colère, la jeune femme lui avoua tout d'un coup qu'elle le trouvait terriblement excitant dans ses moments là. Peu rassurant pour sa crédibilité, mais assurément drôle, il resta figé un moment, oscillant entre la surprise et la gêne et finit par éclater de rire. Un rire franc et spontané qui lui fit du bien, et qui humidifia ses yeux. Il répondit amoureusement au baiser malgré son hilarité, lui caressant tendrement la joue et priant pour qu'elle ne lui saute pas dessus à nouveau. Les hormones féminins étaient déjà étranges en temps normal, mais la suite de la grossesse risquait fort d'être mouvementée à ce rythme.

De rire, il passa à véritable surprise et incompréhension quand la midelaine ne su quoi lui répondre quant à son véritable choix et préférence sur le sexe du futur enfant. L'observant d'un oeil presque inquiet, il haussa les sourcils quand elle se mit à bégayer, marmonnant qu'elle lui donnerait l'héritier qu'elle lui devait. Un discours typiquement inculqué depuis l'enfance. Le genre d'éducation que chaque petite fille Marchande de Matroos recevait. Mais jamais il n'en avait vu des effets aussi... consternants. Il ne répondit pas de suite, réfléchissant à la cause d'une telle gêne. Merilla le devança de toute façon, proposant une promenade. Instinctivement, l'errandais se leva, prêt à accompagner sa jeune fiancé. Ce fut la vieille domestique qui se glissa jusqu'à lui et lui murmura quelques mots qui mirent enfin un sens à ses questionnements précédents. Haussant la tête d'un air entendu, il s'approcha de Ravena avec un large sourire retrouvé et lui tendit son bras.

La marche jusqu'à l'arbre centenaire du domaine n'était pas longue. Une dizaine de minute tout au plus, car il fallait s'enfoncer dans les derrières du domaine, en direction des montagnes. Là, un peu à l'est, s'élevait le plus grand végétal de la région. Et surtout le plus ancien. Pour cause, il avait été planté à l'arrivée des premiers Ondeluire à Errande. Un tronc d'un bon mètre de diamètre, et des branches imposantes, accessibles depuis la terre. Combien de fois Esheban avait-il grimpé dedans étant petit, avec ses frères, sœur et cousins. Terrain de temps de jeu, il l'affectionnait autant que le pouvait la jeune femme depuis son arrivée. La lâchant pour la laisser marcher où bon lui semblait, il fit de même, caressant l'écorce rugueuse et soupira.

« Ravena, ma chérie. J'étais absolument sincère tout à l'heure, en te posant cette question. Je ne remets pas en doute ta loyauté, ta fidélité ou tout autre chose. Je sais que nous aurons un héritier, qu'il soit premier enfant ou non. Mais ne reste pas coincer derrière l'éducation trop... stricte de ton père. »

Il l'observa marcher, et passant près de lui, lui attrapa la main pour l'attirer vers lui. La réceptionnant dans ses bras, il la serra contre lui et l'embrassa amoureusement.

« Tu peux parler franchement avec moi, te livrer entièrement. Tu le sais, maintenant. Je n'ai pas envie de savoir que j'aurais un héritier. Je veux savoir, ce que toi, tu veux. »

Son regard brilla d'une sincérité émouvante, et d'un amour déjà puissant, ne cessant d'augmenter de jour en jour. Il ne la lâcha pas du regard, ses mains caressant tendrement joues, cou, mains et bras. Il s'aventura sur ses hanches, l'attirant un peu plus à lui. Il l'aimait. Déjà si fort. Déjà temps. Il n'avait qu'une hâte, que cette famille prenne tout son sens par l'officialisation de leur mariage et par la naissance de leur premier enfant. Fille ou garçon, il s'en fichait bien.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 14:02

Dix bonnes minutes de marche. Le grand air, la meilleur présence du monde... Un bel après midi à Errande. Que demander de plus ? Rave,a se sentait merveilleusement bien alors que le début de journée avait été difficile. La fatigue faisait des vas et vient, tantôt dur à supporter, tantôt se faisait plus douce, plus légère, comme à cet instant. Il était évident que marcher et respirer l'air pur ne pouvait que lui faire du bien et intérieurement la jeune femme se fit la promesse, pour son bien être et celui de son enfant, de faire prendre l'air au moins une fois par jour.

Le vieil arbre était magnifique. certes cela ne valait pas ceux de Midel-heim mais il était symbolique, surtout pour les Ondeluire et Ravena respectait cela. La jeune femme tenta de s'en approcher mais Esheban la saisit par le bras pour l'attirer à lui. Elle soupira doucement en évitant le regard de son fiancé qui mettait de nouveau le sujet sur la table alors qu'elle avait tenter de le fuir justement... Pas un test ? Ravena fronça les sourcils et fixa le marchand qui insistait pour savoir son véritable désir sur la question et pour la première fois depuis douze ans, elle se permit d'y réfléchir. Se perdant dans l'émeraude des yeux d'Esheban, la Frey'sin murmura après un long instant de silence.

"Je sais que... Que je peux te parler franchement c'est juste que... L'éducation de mon père a été différente de toute celles que tu as pu connaitre jusqu'à ce jour. je n'aurais pas de mot pour expliquer comment il a façonné... C'était à la fois dérangeant et... parfois agréable. Il pouvait être un père attentif et un bon professeur... Et d'autre fois, il me faisait très peur."

Fermant les yeux, Ravena profita des mains de son aimer sur sa peau qui déjà éveillait de puissante sensation à travers tout son corps. Ces mains là était magiques... Rien ne monde ne lui avait jamais fait tant d'effet. Une simple caresse, un doux baiser et là voilà plonger dans des songes fantasmagoriques remplit d'amour et de tendresse. Un amour vrai et sincère. Mais pour son propre bien être et n'étant d'aucune patience, Ravena saisit les mains d'Esheban avec douceur pour lui faire cesser ses caresses puis elle recula doucement. La touchant ainsi, il lui était encore plus difficile d'attendre jusqu'au soir.

"J'y réfléchis Esheban, sincèrement... Actuellement mon esprit à encore du mal à se faire à la nouvelle... Je suis à la fois heureuse et effrayée... Mais plus les secondes passent et plus je me demande... Pourquoi choisir ? Pourquoi avoir une préférence ?"

Caressant le tronc de l'arbre, elle le contourna doucement avant de se lover contre celui-ci sans quitter l'Ondeluire du regard, laissant ses boucles soyeuses se balancer au vent.

"Garçon... fille... Peu m'importe. Au fond je m'en fiche... Parce que la seule chose qui compte vraiment c'est l'enfant. je l'aimerais de tout mon être... Je l'aimerais plus que je ne t'aime toi et pourtant... Tu sais combien je t'aime... Mon corps pulse au rythme de l'amour que j'éprouve pour toi."

La jeune femme bougea de nouveau pour venir coller son dos à l'arbre continuant de fixer Esheban avec tendresse, le regard pétillant d'amour et de douceur.

"Tu me demande d'oublier l'éducation de mon père, je le fais. Tu me demande d'être sincère... je le fais. Je ne sais pas si c'est le genre de réponse que tu attendais de moi... Mais je te le dis... Fille ou garçon cela n'a aucune importance... Il sera ma chair et mon sang tout comme il le sera de toi. Il sera ce que nous avons de meilleur en nous... Il sera note plus belle création... Il sera à notre image et à celle de notre amour."

Un doux sourire se dessina sur le visage de la jeune femme qui laissa couler ses larmes sous le coup de l'émotion. S'était bien la première fois qu'elle se livrait autant.

"Un jour... Un homme sage m'a dit... Que peu de femmes avaient la chance d'épouser l'homme dont elles étaient amoureuse... Il m'a demandé de faire preuve de patience... Je l'ai écouté... Et il avait raison. J'ai fait preuve de patience... Non sans mal... Mais j'ai réussis... Et quand l'instant fut venu pour moi de recevoir son amour... il m'a récompenser en me donnant le plus cadeau qui soit... Une famille. C'est tout ce qui compte Esheban... Toi et notre enfant... Le reste, je m'en fiche éperdument."
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 14:06

Le geste doux mais ferme de la jeune femme fit cesser ses caresses à Esheban. Doucement, et compréhensif, il laissa ses mains retomber contre son corps, écoutant d'une oreille attentive les paroles de Ravena. S'il lui avait demandé de se livrer sans crainte, il fut surpris de la voir faire avec autant de sincérité et de franchise. Il resta immobile, pris d'une vague d'émotions qui le cloua sur place. Son regard était rivé sur sa fiancé, ses mots coulant librement. Une larme coula sur sa joue fragile et branche, suivit par d'autres. Aucun sanglot. Juste une marque d'émotivité intense. Il n'y avait rien de plus beau. Et l'Ondeluire ne s'en inquiéta pas. Lui-même avait les yeux humides, profondément touché par l'honnêteté des mots de la midelaine, ainsi que par la vérité qui lui éclatait en plein visage. Enfin il allait pouvoir être heureux, enfin il allait pouvoir vivre et partager une vie joyeuse, enfin il allait pouvoir profiter d'un véritable amour. Pour ça, il ne remercierait jamais assez Vama.

« Ta réponse est à ton image. Magnifique et touchante. »

Il l'attira vers lui, la serrant une nouvelle fois dans ses bras. Ses lèvres échappèrent quelques mots doux, inlassablement amoureux et éperdu de tendresse. Et sous cet arbre centenaire, protégés de tout et seulement eux, ils purent s'aimer avec langueur.

Les jours étaient passés depuis la promenade romantique dans le jardin. Le soleil se couchait lentement à l'horizon, disparaissant derrière les montagnes. Le calme n'était pourtant pas de rigueur dans le manoir qui fourmillait de domestiques en transe. Ce soir avait lieu la première soirée mondaine que donnait Esheban depuis des années. Evénement immanquable et surtout exceptionnel, il n'avait pourtant invité que ses « amis » les plus proches de Matroos. C'était l'occasion de présenter Ravena à tout ce petit monde, elle qui serait bientôt Madame Ondeluire. La future épouse était d'ailleurs enfermée dans la salle d'eau avec Merrila, et Esheban, seul dans la chambre, terminait de s'habiller. Un costume gris sombre, rehaussé de broderies au fil d'argent et d'émeraude qui s'alliaient à merveille à ses yeux.

Comme convenu, l'héritier Ondeluire descendit le premier pour accueillir les premiers invités. Accompagné d'Erhyos, il s'était posté dans le Grand Hall, prêt à serrer des dizaines et des dizaines de mains, et à faire moult baisemains. Il ne fut pas déçu, le monde était au rendez-vous, tous impatients de pouvoir à nouveau festoyer dans cette demeure qui n'avait plus ouvert ses portes depuis longtemps. Les derniers arrivants venaient d'arriver. Occupé à discuter avec un Marchand d'une famille de Gernie, Esheban l'observa détourner le regard pour se fixer sur un autre point. Conversation inintéressante ? L'errandais suivit le regard de l'homme et finit par se tourner presque complètement. Ses yeux se posèrent sur la jeune femme ravissante qui descendait les escaliers pour les rejoindre. Ravena. Elle était magnifique dans sa robe raffinée, coiffée à la perfection et portant la parure de Coeur d'Armory qu'il avait fait fabriquer spécialement pour elle. Lui-même se retrouva perdue dans sa contemplation jusqu'à ce qu'elle arrive à sa hauteur. Elle était bien plus que splendide, et sortant de ses pensées, il lui attrapa tendrement la main.

« Je vous présente Ravena Frey'Sin, ma future épouse. »

Et sous les regards ébahis d'une telle beauté, Esheban avança pour rejoindre la Salle de Réception, accompagnant fièrement sa fiancée qui rayonnait.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 14:12

Cet instant n'aurait pût être plus beau. Le regard de l'Ondeluire valait tout les mots d'amour... Plus heureuse que jamais, Ravena se lova contre lui, répondant à son baiser avant de recevoir à nouveau tout l'amour de son fiancé ici, sous le vieil arbre à l'abri des regards.

Nerveuse... Aussi loin qu'elle se souvienne, Ravena avait assisté à ce genre de soirée pour la dernière fois lorsqu'elle avait huit ans. Depuis l'enfant était devenue une femme aimée qui allait donner la vie. Affairée aux bons soins de la domestique, la jeune femme inspira longuement alors que sa poitrine était compressée dans sa robe que Merrila semblait avoir du mal à fermer.

"C'est trop serré madame..."
"Mais j'ai acheté cette robe il y a un mois Merrila! c'est impossible!"
"Mais je vous assure madame que..."

Luttant plus fort, la vieille femme fini par fermer la robe avant de soupirer. Ravena avait bien du mal à respirer dans cette fichu robe alors qu'elle reprenait place sur le tabouret face à la coiffeuse.

"Madame semble avoir oublier qu'attendre un enfant donne plus de... volume à une poitrine."
"Merrila semble oublier que de me traiter de grosse de façon détournée ne lui fera pas éviter le renvoie si elle continue."
"Madame je... ce n'est pas..."
"Du calme Merrila, c'était de l'humour. Je sais bien que mon corps va changer avec la grossesse... c'est juste que je ne m'attendais pas à ce que cela arrive si vite..."
"Cela vous va bien madame... vous devriez en profiter."
"Allez dire ça à mes robes dans lesquel mes seins ne rentrent plus."
"Dites vous au moins que monsieur lui doit être très content de ce changement."
"A qui le dites vous..."

Les deux femmes échangèrent un rire amusé. Quelques temps plus tard, Ravena descendait les escaliers dans sa somptueuse robe rouge alors que ses oreilles et son cou étaient décorer de bijoux entièrement fait de coeur d'Armory. Dans la grande salle, les gens discutaient, certain visiblement moins enjoué par le but de cette soirée.

"J'ai entendu dire que personne ne l'avait jamais vu! est-ce vrai papa ?"
"Oui, cette femme est un pur mystère pour tous les marchands de Matroos, cependant j'ai déjà rencontrer son père à plusieurs reprises."
"Comment est-il...?"
"A la hauteur des rumeurs ma fille... Froid, cynique, hautain et aigris... C'est un Frey'sin ma chérie, ils n'ont jamais été connu pour leur gentillesse."
"Alors pourquoi Esheban épouse t-il cette femme ?"
"Les Frey'sin sont très riche Loréane... Il lui fallait une femme à la hauteur de sa richesse."
"Et alors ? Nous sommes très riche aussi!"
"Certes, mais Esheban Ondeluire n’est pas du genre à s'éprendre d'une écervelée."

Le gémissement de la jolie blonde arracha une moue amuser à son paternel alors que le couple entrait dans l'immense salle de réception. Ravena n'était pas très à l'aise, cependant elle resta digne contre Esheban qui la présenta. La belle se força à sourire bien que son corsage l'étouffait à moitié... Et puis elle avait si chaud. Priant Vama pour ne pas tourner de l'eau à nouveau, elle fixa son fiancé et chuchota.

"Pourrais-je avoir de l'eau...? J'ai très chaud..."

Pas besoin d'en dire plus, il comprendrait sans aucun doute. Alors que l'Ondeluire s'éloignait pour aller lui chercher à boire, la délicieuse petite blonde trotta jusqu'à lui avec un sourire chaleureux.

"Bonsoir Esheban! voilà un moment que nous ne nous étions pas vu, je suis heureuse de voir que vous vous portez bien!"

Un sourire enjôleur, un regard de biche d'une couleur azure magnifique Loréane Descat était de ces jeunes marchandes qui pouvait se vanter d'avoir nombre de prétendant à ses pieds, malheureusement pour Esheban, il était de ces hommes sur qui elle avait jeté son dévolu.

"Alors, votre fiancée... Comment vous êtes vous rencontrer tout les deux ? Oh Esheban, pour fêter nos retrouvailles mon ami, je compte sur vous pour m'accorder une danse!"
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 15:42

Ravena était la cible de tous les regards. Jalousie, émerveillement, fierté pour les autres membres Ondeluire présents. De nombreux compliments furent prononcés sur leur passage, certains les arrêtant même pour les féliciter d'avance, ou pour souhaiter leurs vœux les plus sincères. La date du mariage n'était pourtant pas encore officiellement fixée mais certains invités s'y voyaient déjà. La traversée de la salle fut quelque peu mouvementée et une fois seuls non loin de la table du buffet apéritif, la jeune fiancé réclama un verre d'eau. Elle n'eut pas besoin d'expliquer quoi que ce soit de plus, Esheban l'embrassa tendrement et fila jusqu'aux boissons entreposées plus loin. Stress, angoisse, appréhension et surtout grossesse, Ravena ne devait pas être au top de la confiance et de l'assurance. L'héritier Ondeluire comprenait donc totalement sa réaction et il s'empressa de servir un large verre. A peine avait-il terminé, s'apprêtant à faire demi-tour, que la voix aiguë et désagréablement familière de Loréane Descat retentit à ses oreilles. A en croire le son proche de l'ultrason, la jeune femme était très proche de lui. Trop proche. Il n'eut besoin que de se tourner à demi pour la voir, trépignante derrière lui.

« Tout le plaisir est pour moi Mademoiselle Descat. »

Héritière d'une famille Marchande de San Poseïnos, Loréane avait tout d'une écervelée inintéressante qui rêvait du grand amour et du prince charmant. Prince qu'elle avait trouvé en Esheban depuis bien longtemps. Et si la réciproque n'était pas vraie, l'errandais du faire preuve d'une grande politesse, leur deux familles étant liées par un contrat puissant et important.

« Ravena et moi nous sommes rencontrés lors d'une signature de contrat. Oh vous savez, je n'ai jamais était très doué pour danser. Vous devriez plutôt demander à l'un de mes cousins. »

Mais la jeune femme insistait tant et si bien qu'il finit par lui accorder une danse. Qu'il avait tout de même réussit à remettre le plus tard possible. La congédiant d'un large sourire, il s'enfuit aussi gracieusement que possible et reprit le chemin de l'endroit où il avait laissé Ravena. Il la vit. Mais son cœur se serra quand il l'aperçu riant aux éclats près d'un autre homme. Esheban plissa les yeux, tandis que ses sourcils se froncèrent. Vinze Vireblanche, héritier et depuis peu, chef de famille Marchande à Vuulte. Un garçon d'une vingtaine d'année, au caractère exécrable et narcissique au possible. Méfiant, l'Ondeluire continua son chemin et s'approcha des deux jeunes gens, tendant son verre à Ravena.

« Et bien ma chérie, je vois que vous avez déjà commencé à faire connaissance avec nos invités. »

Il lui sourit, aussi sincèrement que possible, malgré la lueur d'agacement qu brillait dans ses yeux. Se tournant vers Vinze, il lui fit un signe de tête poli. Après tout, c'est lui qui l'avait invité, il ne pouvait rien reprocher au jeune homme.

« Vinze, ravi de vous revoir. Je pense qu'il n'est plus nécessaire que je vous présente ma fiancée, Ravena. »

Son ton était sévère, digne d'un chef de famille. Pourtant jusque là très détendu et ravi du début de soirée. Mais un pressentiment lui tiraillait l'estomac. D'autant qu'une certaine jalousie lui prenait au cœur quand il voyait Ravena et le Marchand discuter comme si de rien n'était. S'il fallait qu'il sorte les crocs, il les sortirait.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 15:52

Pourquoi mettait-il autant de temps à aller chercher ce maudit verre d'eau ? Ravena souffla, en proie à de fortes bouffées de chaleur qui commençaient à la mettre vraiment mal à l'aise... Et dire que la soirée commençait à peine. Croisant Merrila, la Midelaine l'interpela discrètement.

"Merrila, pouvez vous aller me chercher mon éventail je vous prie... Je... je meurs de chaud c'est insupportable."
"Oui madame, je vais demander à Erhyos d'ouvrir une des fenêtres de la salle."
"Merci Merrila, vous êtes un amour, comme toujours."
"Et vous... vous êtes vraiment d'une beauté remarquable."

Ravena se figea avant de pivoter lentement, posant son regard lavande sur le jeune femme qui s'était approcher avec deux coupes de vins. Poliment il en tendit une à la  Midelaine qui refusa tout aussi poliment d'un geste de la main."

"Désolé, je ne bois pas d'alcool."

Généralement très peu, juste au repas avec Esheban et cela ne dépassait jamais une coupe, mais évidement, depuis l'annonce de grossesse, cela était devenue totalement prohibé. L'homme se présenta, il se montrait gentil, drôle... Un bon invité avec qui nouer des liens et pourtant, quelque chose dans son sourire et ses gestes laissait penser à Ravena que cet homme n'était pas totalement sincère, à moins que ce soit le fait qu'il passait la moité de son temps à fixer son propre reflet dans la vitre de la fenêtre ouverte. Pathétique... Ainsi donc c'était ça les amis d'Esheban ? Un ramassis de vieux marchands et leur enfants plus dégénérés les un que les autres. Déception... Et Esheban qui tardait à revenir... Cherchant son fiancé du regard, Ravena se figea en le voyant discuter avec une sublime blonde. Une vague de colère l'envahit et le regard de la jeune femme se fit assassin, jusqu'à ce que Vinze attire son attention, forçant Ravena à rire... Mais un rire feint. Et voilà enfin l'Ondeluire qui revenait, saluant l'autre marchand avec une froideur que Ravena lui connaissait peu. Répliquant aussitôt, Ravena lâcha simplement, quoi que froidement.

"Je vois que vous aussi, vu le temps que vous avez mit pour aller me chercher un verre d'eau."

Arrachant le verre en question des mains d'Esheban, la marchande s'empressa d'en boire de longue gorgée avant de plaquer le verre frais contre sa poitrine brûlante. Elle transpirait, la peau de son cou et le haut de sa poitrine était luisante de sueur et visiblement, Vinze lui se régalait du spectacle sans même chercher à se cacher.

"ah, mon amour..." souffla Ravena en fixant Esheban. "j'ignorais que vous aimiez les blondes."

Son ton plus que glaciale et condescendant montrait son mécontentement. Et justement, la voix stridente de la jeune femme arriva jusqu'à eux alors que Loréane saisit le bras d'Esheban, le sourire aux lèvres.

"Esheban! J'adore cette musique! venez danser, vous me l'avez promis!"

Ravena resta plané là à fixer son fiancé, la commissure de ses lèvres se courbant en un sourire mi-amusé, mi-agacé.

"Cela ne vous gène pas mademoiselle Frey'sin ?"

Ravena détourna le regard pour fixer la blonde et lâcha simplement.

"Si. D'ailleurs j'aimerais que vous cessiez de hurler à mes oreilles et tant que vous vous y êtes jetez donc votre dévolue sur quelqu'un d'autre. Tenez, Vinze ici présent par exemple ?"

"Hein...? que..."

Vinze et Loréaln écarquillèrent les yeux, stupéfait face à la froideur de leur hôte qui fixa Vinze et rétorqua.

"Un problème Vinze ? Ou bien êtes vous trop occupé à regarder mon décolleté ? Oh attendez, vous semblez avoir très chaud."

Et sans attendre, devant toute l'assemblée elle lui jeta son verre d'eau au visage. Loréale poussa un gémissement, choquée par le geste de Ravena qui posa le verre sur le bord de la fenêtre puis fixa les invités, son regard lavande passant sur chacun d'entre eux alors qu'elle s'avançait, une voix résonnant.

"Est-ce ainsi que vous traitez vos invités ? N'avez vous donc aucun savoir vivre jeune fille ? C'est un manque de respect totale!"

Ravena eu un rire soufflé et pivota sur elle même, fixant l'homme gras qui venait de râler à son encontre et lâcha.

"Lord Casarys. J'ai beaucoup entendu parler de vous... C'est d'ailleurs étonnant que vous parliez de respect et de savoir vivre alors que vous même passiez votre temps à tromper votre femme avec vos domestiques."

Un brouhaha s'éleva dans la pièce et Ravena fixa une femme guindée et maquillé horriblement qui s'indignait. La Midelaine la toisa et lâcha d'une voix forte, faisant aussitôt taire l'assemblée.

"Et vous Madame Arrot... Que faites vous ici au juste ?"
"Comment ?! Enfin Esheban calmez donc cette petite!"
"Silence!!!"

Hurla Ravena à pleine voix. La foule se tût aussitôt, la fixant avec peur. Ravena en cet instant était digne de Godrikh, un regard, un geste ou un mot était suffisant à faire taire tout ces gens, pire encore, le charisme écrasant donc elle faisait preuve faisait vraiment froid dans le dos.

"Vous croyez que j'ignore que vous êtes là pour proposer un contrat à mon fiancé ? Je sais aussi que vous avez dilapidé la fortune de votre défunt mari... Ne laissant que des miettes de pain à votre héritier."
"Mais... c'est faux voyons, ne l'écoutez pas cette enfant ment et..."
" Vous aviez l'intention de proposer un contrat en bois à Esheban. Alors dites moi, tous autant que vous êtes, bande de véreux hypocrites... Y a t-il au loin d'un de vous ici qui soit réellement l'ami d'Esheban ou bien êtes vous tous venu pour avoir de meilleur ragot à raconter à notre sujet ? Car au finale, c'est bien de cela qu'il sagit non ?"

Les gens se dévisagèrent mal à l'aise. Ravena fit quelques pas, elle était seule au centre de la pièce, les gens se tenaient à distance. Elle souffla un rire discret.

"Allons... N'ayez pas peur mes agneaux... Vous pouvez peut être mentir à Esheban... Mais pas à moi. Ceci dit, profitez de la soirée, après tout, elle est organisée pour vous."


L'ambiance n'aurait pas put être pire. Ravena leur tourna le dos, passant devant Esheban et quitta la pièce avant de monter rapidement les escalier pour aller s'enfermer dans la chambre conjugale. Merrila était figé près d'Esheban, le fixant d'un air inquiet et murmura.

"J'y suis peut être pour quelque chose... Madame me demandait de lui parler des invités... Alors je lui ai fait une présentation rapide de chacun d'eux, qu'elle ne se retrouve pas perdu à la soirée... Sauf que... Je ne pensais pas qu'elle lâcherait leur secret et s'en servirait contre eux..."


Dans la chambre, Ravena faisait les cent pas. Son corps tout entier tremblait de colère. ce qu'elle venait de faire... Il était sûr qu'elle en paierait les conséquences. En plus toute la famille d'Esheban était là.... Ravena plaqua ses mains sur son crâne, gémissement alors que l'angoisse la prenait à la gorge. Ces gens avaient mériter ces mots, elle le savait mais... En cet instant c'est à Esheban qu'elle pensait, au mal que cela allait lui faire. Se mettant à genoux près du lit, Ravena entendit la voix de Gdrikh résonner dans son esprit.

"Quoi qu'il arrive n'oublie jamais que tu es une Frey'sin, ton intelligence et ton caractère c'est qui te sépare de ces idiots de notre caste. Ne laisse jamais ces gens te dominer et te voler ce qui t'appartient, si pour cela tu dois faire preuve de sévérité et de cruauté alors fais le, quoi qu'il arrive."
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 15:57

Le reproche de Ravena fusa comme une flèche aux oreilles d'Esheban. Le mauvais pressentiment qui lui tenaillait l'estomac depuis quelques instants s'en retrouva amplifié, tandis que le regard outré de Vinze et Loréane se tournèrent vers lui. Il tendit une main vaine vers sa fiancé, qui le devançant, vida son verre d'eau sur le Marchand de Vuulte. Un silence pesant tomba radicalement sur la salle. Certains osèrent des remarques envers la midelaine. Et si l'Ondeluire pensait qu'elle saurait faire preuve de discrétion et de bonne-conduite, il se trompait. Bien au contraire, elle y répondit. Avec toute la froideur et le mépris dont pouvait être capable un Frey'Sin. Leur réputation n'était pas peu fondée. Avec horreur, et pétrifié de honte, l'errandais écouta les propos déplacés de la jeune femme.

Quand le silence retomba enfin sur l'assemblée, Ravena quitta la salle sans un mot pour son fiancé. Les murmures reprirent peu à peu. Ceux qui avaient été victimes de mots violents de la future Madame Ondeluire ne tardèrent pas à se jeter sur le chef de famille. Les autres, plus ou moins d'accord avec ce qui étaient dit, et de générations plus jeunes, reprenaient la soirée comme s'il ne s'était rien passé. Malgré un sentiment de gêne considérable. Blanc comme un cadavre, Esheban fit des pieds et des mains pour qu'aucun scandale n'éclate et calmer les esprits. Sa patience et son sang-froid lui sauvèrent la mise, et heureusement pour lui et pour sa famille, l'ambiance de la soirée reprit sous de meilleurs augures. Pas une fois, l'errandais ne demanda des nouvelles de la midelaine qui était apparemment partie dans la chambre. Il avait réussi à enfouir la furie qui lui déchirait le cœur pour l'instant et préférait rester concentrer sur les clients potentiels présents. La présence de sa cousine Selenia l'aida bien plus qu'il ne l'aurait pensé. Admirable négociatrice, elle réussit à faire oublier aux victimes de Ravena les injures qu'elle leur avait jeté aux visages, en prétextant le tempérament très angoissé de la jeune femme.

Finalement, les invités partirent peu à peu, la nuit étant bien avancée. Tous remercièrent leur hôte pour la soirée, malgré le scandale qui avait éclaté en tout début. Resté seul avec Selenia et quelques autres Ondeluire, Esheban profita d'un dernier instant avec eux. Tous le rassurèrent, mais sa cousine lui glissa le dernier mot avant de rentrer se coucher à son tour.

« Ravena est une jeune femme formidable, et sois assurée que je l'adore. Mais elle devra apprendre à mieux se tenir à l'avenir. Elle ne sera bientôt plus une Frey'Sin. Mais la future madame Ondeluire. Nous l'avons tous accepté dans la famille. Mais sois sûre qu'elle sera jetée dehors si elle recommence un tel scandale et met en péril la réputation que nous avons mis tant de temps à nous construire. »

Sur un dernier baiser à son cousin, Selenia disparu en compagnie de son époux et de son frère. Esheban les suivit du regard et soupira. Elle avait absolument raison. Mais ce soir, il ne préférait même pas avoir de discussion avec la midelaine. Rassurant Merrila une dernière fois sur sa culpabilité, il la salua et monta à son tour, épuisé et vidé. Quand il entra dans la chambre, il ne posa même pas un regard sur sa fiancé, assise sur le lit. Sans un mot, il s'enferma dans la salle d'eau où il se changea, se rafraichit et tenta de contenir sa colère. En vain. Bouillonnant, il en ressortit quelques minutes plus tard et attrapa son oreiller. Se détournant pour ne pas la voir, il se dirigea vers la porte de son bureau personnel.

« Ne t'étonne pas si personne ne daigne se déplacer à notre mariage après le scandale que tu as déclenché. Ne t'étonne pas non plus si dorénavant, le manoir reste vide. Je ne prendrais plus la peine d'organiser de soirée pour toi, ni rien d'autre.. Je n'ai jamais eu aussi honte, aussi mal et aussi peur pour ma famille. Je vais dormir dans mon bureau. J'ai du travail pour rattraper tes mots. Bonne nuit. »

Pas un regard, ni même le ton qui s'élève. Seulement une déception telle que sa voix ne suintait que le mépris et l'ignorance. Jamais il n'avait été aussi énervé, déçu et agacé. Et à ce moment là, son esprit embrouillé par tant de fureur lui fit même remettre en cause leur mariage.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 16:01

Seule dans sa chambre, Ravena se morfond jusqu'à l'âme.
Ce qu'elle avait vu ce soir, ce qu'elle avait fait en conséquence... Risquait de remettre en jeu sa place auprès de son fiancé. L'angoisse la prenait à la gorge et à deux reprise, la Midelaine se réfugia dans la salle d'eau pour aller y recracher sa bile. Quand Esheban revint dans la chambre après la fin de la soirée, il n'accorda pas un mot à Ravena qui elle aussi garda le silence, assise sur le lit. Mais l'Ondeluire semblait brûler de cracher à sa compagne toute la rage qu'il contenait et tout en se saisissant d'un oreiller, il fini par ouvrit la bouche. Jamais elle ne l'avait vu si virulent, si en colère... Elle accusa les paroles de son fiancé avant de se lever et de pivoter, dardant sur lui une mine effroyable et c'était peu dire: la Midelaine était affreusement pâle, yeux rougit, peau luisant de sueur au point que mêle son corsage en était humide sur les bords, ses lèvres étaient pâles à faire peur. En quelques heures à peine la somptueuse petite marchande s'était changé en une femme à l'allure maladive et inquiétante.

"Le scandale que j'ai déclenché...? Ces gens ne sont venu que pour cela Esheban! Ne crois-tu pas que je sais la réputation de ma famille et la peur qu'elle inspire ? Ces gens n'était pas que pour confirmer les rumeurs et voir ce qui pouvait pousser un Ondeluire à se lier à une Frey'sin!"

Contournant le lit, elle s'approcha de son fiancé, le regard dur et humide, la respiration difficile.

"Tu m'avais promis une soirée magnifique avec ta famille et tes amis... Ta famille était là, j'en était des plus heureuse, tu sais comme je les adore... Mais ça... C'était quoi ça, Esheban ?"

Hurla la jeune femme en désignant la porte du doigts. Furieuse et déçue, elle l'était tout autant.

"La seule chose que j'ai vu dans cette salle était des partenaires commerciaux e des clients! Je n'ai pas aucun amis moi! Et c'est ça que tu veux inviter à notre mariage ? Alors je m'en passerais volontiers crois moi !"

Elle se radoucit quelque peu, inspirant longuement en sortant un mouchoir en tissus de son corsage et tamponna sa gorge humide. Sa tête lui tournait dangereusement, il était important qu'elle se calme.

"A peine ais-je fais un pas dans cette salle, ces gens m'ont fixer comme si j'étais un animal... Je n'y ai vu que mépris, jalousie, convoitise... Je n'avais jamais ressentit un tel malaise de toute ma vie... Pourquoi m'avoir fait subir ça Esheban... ? Et surtout pourquoi te faire subir ça aussi ?"

Laissant ses larmes couler, La belle fixa son aimé avec tristesse et douceur mêlé.

"Tu es l'homme doux, le plus sincère et le plus aimant que je n'ai jamais vu. Comment.... Comment peux-tu accepter que ces gens se comporte ainsi dans ta maison, tu sais ce qu'ils veulent de toi... Pourquoi tu les laisse faire? Tu mérite mieux que cela. Et ne me réponds pas que c'est pour garder les contrats ou je ne sais quoi du genre, parce que si tu fais ça, alors ça veut dire que tu es aussi hypocrite qu'eux et dans ce cas, je me suis lourdement trompé sur toi."

Elle espérait sincèrement que non. Ravena ignorait tout de la façon dont Esheban gérait ses contrats, mais elle espérait sincèrement qu'il n'était pas du genre à se laisser faire bêtement face à ces gens stupides. La femme soupira, essuyant ses larmes à l'aide de son mouchoir et ajouta.


"Tout ce que je voulais... c'était une belle soirée avec toi autours des gens que tu aimes et auquel tu tiens, connaitre auprès de toi ce que je n'ai jamais connu avant. Sais-tu pourquoi j'étais si nerveuse Esheban ?"

Se détournant de lui, elle s'éloigna doucement, ouvrant la fenêtre de la chambre pour laisser entrer l'air frais de la nuit.

"Tu te souviens quand je t'ai dit avoir avoir grandit dans une cage dorée ? Ce n'était pas une métaphore, mon amour." Elle haussa doucement les épaules, fixant le domaine en contrebas. "Je ne me souviens plus comment cela a commencé... Je me souviens juste d'un dîner de famille... Je me souviens de ma cousine, je l'aimais tellement... Mais je ne sais plus pourquoi, ce soir là... Je la détestais. En fait, je détestais tout le monde... javais onze ans et cela faisait un an que Vyvian était en prison... J'en voulais au monde entier, je croyais que l'on avait arracher mon frère. Je me suis montré insupportable ce soir là... Mes caprices n'avaient pas de fin mais je faisais surtout preuve de méchanceté de cruauté. J'ai fini par me disputer avec mon père... Suite à quoi il a prit la lourde décision de me couper du reste du monde. Ayant perdu son héritier, il a voulu me façonner à son image, faire de moi une femme modèle, à l'image que tout marchand rêveraient d'avoir. Je n'ai plus jamais revu aucun membre de ma famille, je n'ai jamais participé à aucune soirée. j'ignore tout du comportement à avoir en société... je n'ai que les bas de la politesse, je sais tout ce qu'une jeune femme dit faire pour plaire. Mo éducation est la meilleur qui soit... Mais en ce qui concerne les relations humaines..."

Ravena inspira longuement l'air frais qui caressait son visage puis tourna le visage pour fixer Esheban. Malgré la tension qui régnait entre eux, se confier à lui lui faisait beaucoup de bien, comme toujours.

"Vyvian n'est pas le seul à m'avoir brisé... Mon père à user tout les stratagème possible pour me rendre obéissante... J'ai été punis de bien des manières, rabaissé, humilié... malgré cela il voulait que je garde mon caractère hérité des Frey'sin... Il disait toujours que je ne devrais laisser personne me prendre ce qui m'appartient, que je devrais toujours me battre pour obtenir ce que je veux. Je suis comme ça Esheban, c'est triste à dire mais je ne changerais pas. Je peux faire des efforts, me contenir par moment mais... Les maîtres mots des Frey'sin sont Droiture, Honneur et Vérité. Je me laisserais pas dominer par ces gens, jamais."

Marchand de nouveau, Ravena s'approcha d'Esheban et lui prit l'oreiller des mains avant de le jeter doucement sur le lit.

"J'étais très nerveuse, mais j'attendais beaucoup de cette soirée. J'avais hâte de rencontrer les gens auquel tu tenais.... Mais il n'y avait rien de tous cela... Et puis... Ce.... Vinze..."

Ravena frissonna et se mit à sangloter en croisant les bras sur sa poitrine déjà durement étouffée par son corsage.

"Son regard... Il me fixait comme Vyvian... J'étais dégouté, effrayée... Quand tu es arrivé je pensais que tu le repousserais, que tu me protègerais... et tu ne l'a pas fait... Tu étais là avec cette stupide femme à ton bras... Pourquoi tu n'as rien dit ? pourquoi n'as-tu pas bouger, tu l'as laissé me fixer comme mon frère!"

Ravena poussa un sanglot déchirant avant de se laisser tomber à genoux devant son fiancé, recroquevillé sur elle même. la jeune femme était à deux doigts de vomir à nouveau.

"Te rends -tu compte qu'en trois mois... J'ai découvert avoir été violé par mon frère, j'ai été attaqué et mutilé par des pirates... J'ai découvert être enceinte de toi... j'en ai assez Esheban.... Tout ce que je veux... c'est du repos. C'est trop... bien plus que je ne peux en supporter. J'ai beau être comme mon père... Il y a une limite à ce que je peux endurer... Je ne peux pas faire ça toute seule, j'ai besoin de toi... Mais si tu ne me protège pas quand c'est nécessaire... comment vais-je y arriver ?"

Son bas ventre était pris de spasmes douloureux. Ravena étouffa un gémissement mêlé à un sanglot.

"Je... N'y arriverais pas..."
avatar
Marchand

On m'appelle Esheban Ondeluire


Infos Personnage
RANG: Chef de la famille Ondeluire - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Errande
MON AGE : 32 ans
Féminin
MESSAGES : 290
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 949
http://www.ile-joyaux.com/t1329-esheban-ondeluire
Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 16:03

La main sur la poignet de son bureau pour aller s'y enfermer, la voix de Ravena résonna subitement, en réponse à la remarque d'Esheban. Bien qu'en colère, il resta le temps de l'écouter. Il restait Esheban Ondeluire, un homme poli et bien élevé, et jamais il n'avait fermé la porte au nez de quelqu'un. Même si ce soir, l'envie lui titillait dangereusement l'esprit. Serrant les dents, il l'écouta déverser un flot de parole. D'abord inutile, et ensuite larmoyant, alors qu'elle se cherchait des excuses. Pour finalement accuser l'héritier de ne pas la protéger. Durant tout ce temps, il était resté immobile, la fixant de son regard émeraude mais où brillait une profonde colère à la place de la joie qui y régnait depuis quelques temps. Il la voyait, transpirante et suffocante, mal à l'aise et fragile. Il la voyait aussi, à genoux devant lui. Et sans tendresse, il l'attrapa par le bras pour la redresser et la faire asseoir sur un fauteuil. Il n'avait pas envie de s'occuper d'une convalescente ce soir. S'éloignant de nouveau d'elle, il finit par lâcher à son tour, sa réponse.

« Me prends tu pour un idiot Ravena ? Crois tu que tu vas m'apprendre comment gérer un jeu commercial alors que j'ai été éduqué pour ça, et que je suis à ce poste depuis des années maintenant ? »

Il se retourna et darda sur la jeune femme un regard virulent. Il en avait assez de l'entendre proférer tout et n'importe quoi. Il était patient, compréhensif et altruiste. Mais les limites étaient dépassées.

« Evidemment qu'ils sont venus pour ça. Pour te voir. C'était bien le but de cette soirée, te présenter. De te faire connaître. Ce n'était pas un repas de famille. Mais tu n'as fais que confirmer la réputation qui règne sur les Frey'Sin. Odieux, cruel, égoïste et asociale. »

Il se détourna d'elle, passant ses mains sur son visage blanc de fureur. Son cœur battait la chamade, et il du se mordre les lèvres pour garder son sang-froid et ne pas devenir violent ou injurieux.

« Ces gens comme tu dis, sont peut-être des partenaires commerciaux, mais ça ne veut pas dire que certains ne sont pas mes amis aussi Ravena ! Les deux ne sont pas impossible. Seulement, tu t'es focalisée que sur quelqu'uns, et tu as omis de t'intéresser à d'autres. Tu as préféré croire ce qu'ils voulaient te faire voir, et tu es tombée dans le panneau. »

Sa main se posa sur la barre du lit qu'il serra si fort entre ses doigts que ses phalanges en blanchirent. Il n'avait jamais été aussi énervé. Et il n'avait jamais eu aussi chaud à cause de la colère. Machinalement, il déboutonna le col de sa chemise pour mieux respirer.

« Tu ne connais pas le monde commercial Marchand, et je peux très bien le comprendre. Mais alors ne viens pas me donner des leçons sur l'hypocrisie de ces gens. Nous sommes tous ainsi. C'est le jeu. Je ne suis pas idiot, ni masochiste et la plupart de mes partenaires sont des gens sensés comme moi et avec qui j'entretiens de très bonnes relations. Mais avant moi, mon père a aussi lié des contrats avec d'autres personnes, comme ces deux que tu as insulté ce soir. Ce sont des vieilles générations, trop conservatrices et bornées, mais c'est grâce à elles que nous sommes là, et que tu as droit à tant de confort. Ne me prend pas pour un animal que l'on peut caresser et amadouer avec une simple caresse, sinon je vais très vite revoir mon comportement. Tu peux te trouver des excuses ; ta nervosité, ton stress, ton éducation. Je t'ai toujours cru et accorder ma patience, ma compréhension, mais ça ne pardonne pas ta réaction de ce soir. Loin de là. »

Il se retourna pour la regarder à nouveau droit dans les yeux. Sa colère n'avait pas dégrossi. Au contraire, elle avait tendance à enfler de nouveau en pensant à l'accusation qu'elle avait porté sur lui.

« Quant au fait que je ne te protège pas assez, j'espère que tu te fiches de moi. Il ne me semble pas avoir été absent pour te soutenir tant moralement que physiquement quand tu as appris toutes ces nouvelles. Tu n'es plus une enfant, tu as capable de faire face à un certain nombre de choses et je ne pourrais pas être derrière toi à chaque seconde. Et si attendre un enfant de moi est aussi douloureux à supporter que le viol de Vyvian, alors ne le garde pas. Tu étais pourtant bien contente que je te prenne quand bon nous plaisait, tu étais bien contente de passer autant de temps avec moi, et il me semble, que tu étais aussi contente que je sois près de toi pour t'aider quand c'était nécessaire. Alors non, je n'accepte pas cette critique. Et je te conseille même de revoir ton désir d'avenir avec moi si c'est pour me taxer de ce genre de reproche infondé et blessant. J'ai mis mon travail et mes priorités de côté pour te faire passer en première à ton arrivée à Errande, pour nous faire plaisir. Je n'en attendais pas de retour, mais si c'est pour me faire insulter de telle sorte, alors je préfère rester noyer dans mon travail. »

Et sans un mot de plus, il se retourna, et dans un élan de colère qu'il ne contrôla pas, il envoya valdinguer une lampe à ithilium éteinte sur le mur opposé, près de la porte d'entrée.


DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwän & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Pour plus d'informations sur les Ondeluire, c'est ICI




Merci Ravena pour le kit <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    - Lun 21 Juil 2014 - 16:06

Lorsque Esheban la saisit par le bras pour la relever et la forcer à s'assoir sur le fauteuil, Ravena gémit sous la force de son fiancé. Bon sang, pour un marchand, il avait une force redoutable, sans doute à cause de la colère qui le rongeait. Tremblante sur le siège, la Midelaine écouta les remontrances sévère de son futur époux, son estomac se nouant un peu plus à chaque phrases qu'il prononçait.Il était si... virulent.

"Esheban, je... je suis..."

Pas moyen d'en placer une. Il était vraiment furieux et c'était compréhensible. La jeun femme tendit les mains mais les rabaissa aussi vite, s'enfonçant dans le fauteuil. Perdu, complètement perdu. Elle avait accusé les colères terribles de Godrikh pendant des années, elle avait fini par s'y habituer, appris à les gérer. Mais là... Ravena apprenait encore à connaitre l'Ondeluire et découvrait à quel point lui aussi pouvait être effrayant. Vraiment effrayant. La marchande se leva enfin, trouvant la force de s'approcher de son fiancé qui au même moment se saisit d'une lampe qu'il envoya s'écraser contre un mur et lui arracha un cri de panique. Elle recula, levant un bras pour se protéger d'un éventuel coup venant de sa moitié. Non pas qu'elle croyait qu'il pouvait la battre... Mais il était si en colère qu'un mauvais réflexe pouvait arriver. Ravena déglutit, abaissant son bras et fixa son aimé avec un regard larmoyant avant de l'attraper, le saisissant par la chemise t cria.

"Arrête!!! arrête... je t'en pris... je sais que j'ai mal agit mais là tu te fais du mal à toi même! pitié... pitié Esheban... je paierais le prix de mes actes mais s'il te plait... mon amour... Arrête ça."

Baissant le visage, elle relâcha doucement la chemise de l'Ondeluire. Qu'il se mette en colère était compréhensible, c'était mérité et Ravena le savait parfaitement, mais le voir se mettre dans un tel état, ce n'était vraiment pas bon...

"Je... Je vais faire ce qu'il faut pour arranger... la situation."

Elle s'éloigna rapidement et ouvrit la porte qui menait au bureau privé d'Esheban et avant qu'il ne puisse la suivre ou faire quelque chose elle ferma la porte et tourna le loquet, s'y enfermant de l'intérieur. La belle étouffa un sanglot et souffla.

"Pardonne moi..."

Il fallait en effet très vite arranger cette catastrophe. Car si Ravena était douée pour s'attirer des ennuis et créer des problèmes, elle savait aussi qu'elle pourrait y remédier si elle s'en donnait les moyens. Elle s'assit sur le siège derrière le bureau, essuyant ses larmes et ouvrit le tiroir pour prendre des parchemins vierges et les déposa sur le bois. Inspirant longuement, elle saisit la plume qu'elle trempa dans l'encre et se mit à écrire doucement. Les minutes passèrent et bientôt la première lettre fut écrite. Des excuses faites à cette vieille peau, puis finalement une lettre d'excuses fait à cet homme écœurant. Mais la Midelaine de s'arrêta pas là, bien au contraire... D'autres lettres furent écrites, toutes identiques...

Lorsque Ravena releva le visage, l'horloge indiquait un peu plus de trois heures du matin. Voilà donc deux heures qu'elle était enfermée ici à écrire. Les lettres en mains, la jeune femme vint déverrouiller la porte doucement et entra dans la chambre. Vide.. Posant les lettres sur le lit, Ravena prit un instant pour se débarasser de cette horrible robe qu'elle portait depuis trop longtemps pour l'échanger contre une chemise de nuit simple et longue puis s'empara de nouveau de son tas de lettre et sortit de la chambre. Il n'y avait pas beaucoup d'endroit où trouver Esheban malgré la taille de la maison et le nombre de pièce... Si bien que la Midelaine sût immédiatement où se rendre. Se stoppant devant la porte de la bibliothèque du rez de chaussée, Ravena frappa doucement à al pote avant de l'ouvrir et d'entrer. Oh elle ne faisait pas la fier, d'autant qu'elle savait déjà que Esheban allait de nouveau lui hurler dessus pour avoir oser prendre possession de son bureau sans son accord. S'avançant visage baisser elle lâcha.

"Je... Avant que tu ne me gronde... je veux... Que tu lise ceci."


Elle déposa les lettres sur la table en deux tas distinct, deux des lettres étaient les excuses, les autres uniquement des invitations.

"Je vais organiser une nouvelle soirée... J'y ferais des excuses de vive voix aux invités... Et à toi, évidement. Elle aura lieu dans trois jours, cette fête... J'ai pris initiative d'organiser un bal masqué... et des jeux dans le jardin. Je me suis dit que ce serait mieux que de simplement rester enfermé dans cette grande salle à boire et se regarder dans le blanc des yeux... Ces gens seront probablement heureux de pouvoir s'amuser."

L'idée n'était pas mauvaise... pas mauvaise du tout en fait, c'était même plutôt intelligent. permettre au gens de s’amuser, de se défouler pour diminuer leur colère.

"Me donnes-tu ton accord pour que j'organise cette soirée ? je... je ne dépenserais pas trop d'argent c'est promis..."

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: [RPFB] Descendance assurée    -

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum