AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


[RPFB] Affaires et rencontres douteuses

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans [RPFB] Affaires et rencontres douteuses    - Dim 7 Sep 2014 - 14:36

Comme la plupart des bâtiments vanyllien, celui-ci ne faisait pas exception à la règle concernant son état. Une forte odeur d'urine s'infiltrait dans l'air, les murs noircis par la crasse et la maladie menaçaient de s'effondrer à tout moment, et pour couronner le tout, leur guide ne cessait de reluquer Eshisil. La Marchande avait suivi sa vieille amie dans ses affaires. Cette dernière devait traiter avec un certain pirate dont elle ne prononçait pas le nom. « Le Vif », c'était ainsi qu'elle l'appelait. Elle avait d'ailleurs confié à Eshisil qu'elle ne l'aimait guère, mais que plus jeune, elle avait passé un pacte avec lui. De quelle nature était-ce pacte, ça, la matroscienne n'en avait aucune idée. Elle avait appris au fil des mois qu'il ne fallait pas poser de questions à Sirja. C'était elle qui décidait quand elle voulait parler.

Quoiqu'il en soit, les deux femmes pénétrèrent dans une pièce étrangement lumineuse pour le bâtiment. La salle était dénuée de toute trace humaine, seule une table et deux chaises étaient posées dans un coin. Les murs étaient blancs et de grands rideaux ivoire encadrés les deux fenêtres. Malgré elle, Eshisil plissa des yeux et remit une mèche de cheveux derrière son oreille. La belle était vêtue assez simplement. Elle portait une longue robe en toile verte, cousue grossièrement, mais très pratique. En dessous, sous les conseils de sa vieille amie, elle portait un pantalon marron, idéal pour courir si jamais elle devait prendre la fuite. Ses cheveux blonds étaient relevés en un chignon et quelques cheveux pendaient ci et là. Malgré ses mois de calvaire et le traitement dur qu'elle imposait à son corps de Marchande, Eshisil était toujours une très belle femme. Malheureusement pour elle. La matroscienne avait très vite compris qu'elle devrait arrêter de prendre soin d'elle et de se masculiniser un peu plus si elle compter survivre plus longtemps dans Vanylle sans être violée. Fort heureusement pour elle, elle avait toujours réussi à échapper à ces sévices de peu.

Les deux femmes restèrent quelques minutes au centre de la pièce. Du coin de l'œil, Eshisil interrogea la vieille femme.

« Je vais traiter avec le Vif » fit-elle dans un sifflement « Reste dans cette pièce et attends mon retour sans parler à quiconque. »

Ce faisant, une porte dérobée s'ouvrit sur la gauche. Le regard surpris de la Marchande amusa beaucoup Sirja puis avec un sourire chaleureux, elle s'engouffra dans la fente.
Lorsque la porte se referma, la jeune femme lâcha un soupir. Elle hésita quelques secondes puis décida de s'installer sur la petite chaise face à la fenêtre. Quitte à attendre, pourquoi pas s'installer confortablement ?

Elle resta bien une dizaine de minutes lorsque la porte principale s'ouvrit de nouveau...
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum