AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Wilhelm le voyageur

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Wilhelm le voyageur   - Sam 1 Nov 2014 - 5:54



   

Je suis Vili Hjalm
   
Pour la citation prenez dans la signature c'est long ...(ezekiel 25:17 par S.L.jackson)



   
Prénoms :
   Nom d'usage :Wilhelm
   Nom de naissance : (/)
   SurnomL'ombre de l'ouest (il travaille dur pour qu'on le reconnaisse en tant que tel)
   Age :23 ans
   Langues parlées & Ecrites : Erfeydien simple parlé et Matroscien parlé et écrit.

   


   Groupe :Peuplade (actuellement déserteur mais va essayer de rejoindre son clan)
   Métier : Forestier (chasseur/protecteur de la forêt et des sites sacrés du clan)
   Clan : Hjalm
   Famille Proche :

   


   Nature du lien :Terre + (lancé de dés a faire)
   spécialisation de votre lien : Affinité minérale (affinité forcée), commande aux métaux et peut en extraire jusqu'aux plus complexe a l'aide de ses connaissances. Début de sensibilité a la nature (affinité naturelle) peut faire pousser une graine, une branche, un arbuste ou guérir de petites blessures de plantes a l'aide de l'ithylium, phytokinésie (commande les plantes) a l'échelle de branches de la taille de son bras
   


   
Caractère : Ne cède jamais a la panique, pragmatique en toute situation, toujours et même trop réfléchi, fait preuve de beaucoup de compassion pour tout ce qui vit et aime résoudre les problème des autres et transmettre son savoir autant que faire ce peut. Le premier trait le mènera souvent a l'insociabilité et le second a souvent être déçu par ses semblable, renforçant ainsi le premier défaut dans un cycle qui représente la vie de Vili.
   Préférences alimentaires :Essaye (sans s'en priver pour autant) de manger le moins de viande possible .
   Loisirs :Laisser sa pensée dériver dans des réflexions sur son existence, son r™le, son but, et observer la nature. S'extasie devant le compréhension d'une nouvelle "chose" qu'il ne connaissait pas jusque la et essaye donc de nouvelles façons de comprendre le monde qui l'entoure.

   préférences relationnelles :Ceux qui peuvent au moins saisir la moitié de ce qu'il explique, ceux qui savent accepter, respecter son attachement a la protection et au respect de tout ce qui vie ... ils sont très peut aux erfreydes
   


   
...FACE A UN DANGER : pragmatique
   ..FACE A UNE PROVOCATION : Aucune réaction, du dédain, presque de la pitié lisible jusque sur son visage.
   ..FACE A UNE NOUVELLE RENCONTRE : Très distant si la "nouvelle rencontre" ne se montre pas insistante, et ce même si la "nouvelle rencontre" est un ours de trois mètre de haut hurlant a trente centimètre de son visage.
   ..FACE A DES SENTIMENTS NOUVEAUX : L'incompréhension, le sentiment que son corps et son esprit le trahissent.
   ..FACE A UNE PERTE/LA TRISTESSE : Face a une perte, jamais de tristesse, de la peine, et plus la personne est proche, plus la peine mur Vili dans un mutisme profond et long.
   

   
TAILLE : 1m85
   POIDS : 62 kg
   COULEUR DES YEUX : Bleu saphir
   COULEUR & LONGUEUR DES CHEVEUX : cheveux blonds/dorés mi-court légèrement bouclés
   PIGMENTATION DE LA PEAU : très claire
   SIGNE PARTICULIER : Tache de rousseur au coin de la lèvre inférieur qui fera croire au mal avisé que Vili s'est "mal essuyer" après son dernier repas, tache de naissance sur le flanc droit comme une longue balafre du bord du ventre jusqu'à la colonne vertébrale.
   PILOSITÉ : sourcils très prononcés
   VESTIMENTAIRES : Une chemise simple blanche souvent surmontée d'un gilet de laine noir, des braies blanches mais surtout le plus souvent le tout est caché par une épaisse cape de fourrure noire renforcée par des épaulettes en fer et un gros fermoir du même élément au symbole de son clan
   


   


Les erfeydes, terres de glaces, de dangers et de force, son peuple, unis dans son combat conte une nature toujours plus insistante a les détruire, une faction, un village, un clan, une famille, celle des Hjalm qui signifie littéralement et pour ceux qui les entourent une protection contre les dangers, inspirant, se battant, gardant l'enceinte du village et ceux qui s'y trouvent jours et nuit, une famille de guerriers, comme toutes les autres d'ailleurs ... Un fils, pour le chef de clan, nommé Vili, une bénédiction pour le village qui aurait bientôt un successeur a son chef, ou a jamais sombrer dans l'oubli.
Un été, un été comme il y en a aux Erfeydes, c'est a dire sec, frai, et malgré un ciel globalement bleu, encore et toujours quelques nuages :


-Hey! Hjalm! Qu'est-ce que ça ait d'être une lavette et de décevoir son père? Qu'est-ce que ça fait de bientôt être la honte de tout le village ?

-Ouai c'est vrai, lui il dira ptet' pas tout mais moi je vais tout raconter ... a tout-le-mon-de !

-Laissez moi! j'avais pas envie, papa dit qu'il faut protéger tout le monde, qu'un grand pouvoir doit toujours se faire servant des plus faibles !

-ouai bah toi ton pouvoir il casserais pas un bonhomme de neige ... et on protège pas les nanimaux, on les nangue !

-Tu as le nez pris, tu veut un mouchoir?

-Ferme la Halrn je veut pas de ta pitié, va t'en, personne veut de toi, personne veut de ta pitié, personne veut d'un chef comme toi, ça devrais être moi le chef d'abord, personne veut de toi et jamais personne voudra de toi !

-Arrête d'être méchant... de dire ça  ...

Ce jours la, a quelques mois de son sixième anniversaire, Vili était rentré en pleurant chez lui, tout ça parce qu'il n'avait pas voulu aider avec son groupe a tuer un animal pour le souper et qu'il l'avais laissé fuir. Son père l'avais consolé, lui avait dit que ce n'était pas grave,mais dans le cœur du jeune enfant, qui portait tout les espoirs de son nom et de sa famille, rien n'aurais pu faire cesser la tristesse qui s'y déversais. Quelques jours plus tard, alors que son père accompagnait des plus âgés que lui au grand labyrinthe pour leur rite de passage, Vili se cacha dans une charrette.

*Je vais leur montrer ... il dirons plus rien ... il vont tous se taire et dire que c'est moi qui mérite d'être le chef ... papa et maman seront fier de moi*

Combien de jours? Le froid, la faim la soif, les soir a voler dans les ressources du groupe sans se faire voir, et enfin le canyon, les falaises, et les murs du labyrinthe, immense, plus grand que ce qu'il aurait jamais put imaginer, et le soir venu, redoublant de courage, la longue marche vers son entrée, une dernière brise venait geler le bout des joues rondes du jeune garçon emmitouflé dans ses peaux, grelottant mais le regard plein de hargne.

*Ils vont voir ... Ils vont voir ... je reviendrais, et ils vont voir ce qu'ils vont voir ... *

Le courage, puis le doute, et enfin la peur, soudain l'idée que personne ne viendra le chercher, une ombre ? non, seulement la nuit, les yeux a peine habitués a l'obscurité doivent voir des choses. Puis un bruit, une pierre qui tombe? une herbe qui frissonne au vent ? Et puis, un souffle, un râle, long, résonnant lentement le long des murs, un vacarme tonitruant pour l'enfant perdu qui sait désormais, plus de doute possible, qu'il n'est pas seul, et puis, qu'il va mourir, a cause de cette ... chose ... cette engeance de la nuit, cette incarnation du mal, de sa faute.

Un espoir de fou, un réflexe idiot de survie pousse une jambe, puis un autre, entra”ne une course effrénée, une fuite, mais vers où? L'enfant trébuche, se relève, entend le pas de plus en plus pressant de la "chose" a ses trousses,et reprend sa course de plus belle. Un couloir, un virage, un autre, l'ombre ambiante et un chemin sans fin qui fini d'engloutir les restes d'espoir du jeune Vili. A bout de force, on ne regarde plus ou l'on va, le regard fixé derrière soit, sur l'ombre insondable d'où s'échappe tous les signes que la chose est "LA", et qu'elle se rapproche ... PAF ... l'enfant heurte de plein fouet ... un mur ? Non ... un dolmen ? Mais qu'est-ce qu'il fait en plein milieu de ... la ... route ?!

L'enfance, une suite de bribes de souvenirs flou dans l'esprit de Wilhelm, sa mémoire, ses vrai souvenirs inaltérables, c'est la qu'ils commencent, c'est dans une clairière ensoleillé, un paradis a côté de l'enfer auquel il venait d'échapper, un éden qui se révélera bientôt être empoisonné. Son premier souvenir certain, c'est celui de n'en avoir plus aucun, amnésique, un enfant de six ans assis devant un dolmen sorti de terre au milieux d'un bois aux arbres hauts comme des montagnes, un dolmen couvert de formes brillantes, de lignes, de ... ? Plus rien, une simple pierre désormais, se relever, péniblement, observer les alentour, la vue encore habitué au noir, le peut de soleil perçant la canopée éblouissant le peut de champs de vision, se retourner et ... plus de pierre ! Encore quelques pas et Wilhelm tomba de fatigue sur le sol. Combien de jour est-il resté endormi? il ne le sut pas, tout ce qu'il savait c'est qu'il n'était plus dans la forêt, du moins plus tout a fait, dans une chambre, a la fenêtre, les mêmes arbres qui l'avait accueillit dans sa nouvelle vie, a son chevet, un homme, qui sembla essayer de lui tirer plein de réponse a son ton interrogateur, avalanche de charabia pour Wilhelm qui ne comprenait un traitre mot a ce qu'il disait. L'enfant avait atterrit dans un foyer de Midle-heim, Chez un acolyte qui l'avait trouvé lors d'une balade dans la forêt, acolyte qui, patient et pédagogue, prit l'enfant comme son fils et lui appris la langue, lui fit découvrir les alentours, la ville, les merveilles Matroosciennes. Cela dura près d'un ans et demi, et ,sans le savoir, au jour de son anniversaire, son lien pour la terre se manifesta, lors d'une balade le long de la voie fluviale, alors qu'il jouait a faire ricocher des cailloux sur l'eau, Wilhelm appela a lui une pierre qui vola lentement jusque dans sa main sous le regard circonspect de son père adoptif. Personne d'autre ne fut témoin du miracle, l'acolyte pris Wilhelm par la main, l'emmena dans un grand bâtiment sans un mot pour l'enfant le harcelant de questions, ne le lâcha une fois à l'intérieur que pour que sa main ne tombe dans celle de ses geôliers:


-Tu reviens quand?

-...

-Je vais rentrer a la maison ?


Aucune réponse pour Wilhelm, il ne reverra jamais l'acolyte le seul visage qu'il verrais désormais ne serais pas pour autant effrayant, celui d'un vieillard a la mine sereine, presque accueillante lorsqu'il affichait son sourire, a chaque fois que Wilhelm demanderais a sortir dehors, en dehors de sa chambre, sa pièce, d'un blanc immaculé, sans fenêtre, avec une source de lumière invisible pour le jeune enfant qui ne comprenait pas mais a qui l'on allait faire pénétrer presque de force tout le savoir possible. D'abord un niveau "acceptable" en langue, mais en même temps des mathématiques, puis des sciences, surtout de la géologie, de la chimie, et développer son esprit d'analyse sur le fonctionnement de la technologie, mais pas la générale, pas la civile ou même celle qui aidait a faire fonctionne cette lumière invisible dans sa pièce,non, des heures et des heures a se "détendre" en analysant des plan d'armes, évidement, Wilhelm ne savais ni ce que c'était ni bien sur a quoi cela pouvait servir. Des années durant, Wilhelm resta enfermé, ne sortant jamais, apprenant sans relâche les sciences, puis assez rapidement a maîtriser son "pouvoir", on pose une pierre devant Wilhelm et "fait la bouger", et il faisait alors bouger la pierre, puis une bille de métal, puis en voyant les lumières vaciller après plusieurs minutes "d'exercice", un jours de "détente", et l'on revint, un verre de liquide bleu et la même bille de métal "fait la bouger", puis "fait un cube", et ça avait commencé. Aux exercices, aux analyses, après avoir appris les compositions moléculaires des alliages et du sol ... "fait un cube ... fait un triangle.... fait une pyramide a base pentagonale ... fait un modèle de ta chambre ... fait le visage du professeur" et évidement, a chaque fois plus loin dans l'exercice toujours plus long :

-je peut pas.

-Tu ne peut ou tu ne veut?

-je sais pas ... je peut pas, j'ai pas envie ... quand est-ce que je sort dehors? Quand est-ce qu'on retourne se balader dans la forêt?

-Quand tu auras fini tes exercices.

-Tous les jours je fini mes exercices et il est l'heure de se coucher.

-Alors demain...

-Demain?

-Demain si tu arrive a finir cet exercice ...


Et cette discussion, multipliée a l'infinie, fini par avoir raison de l'envie de liberté de Wilhelm qui devint bientôt une argile définitivement parfaite pour l'appétit cruel du petit groupe de vieillards qui venait chaque jour l'instruire et l'entraîner avec son lien comme on dresserait un chien. Malgré tout cela, Wilhelm trouvait de joie, une fois par jour, quand l'un de ses professeurs, son préféré, qui avait toujours le sourire, un sourire différent,compatissant, et qui venait lui apprendre un tout petit peut du monde de dehors, quand il était sage, un peut sur la nature et les animaux, sur les gens a "l'extérieur". Il savais lui montrer que toutes les sciences, que tous ces éléments, ses minéraux, ses alliages ses formes, ses calculs n'étais que des briques pour construire le monde, il savais le faire rêver.

Un jours il osa lui demander a nouveaux quelque chose, simple, une fleur a mettre a son chevet, il accepta. En échange, un autre professeur qui lui apporta sa plante lui demanda en échange de faire une chose tout aussi simple que sa demande, un objet avec du métal, un objet simple, Wilhelm le fit avec joie en observant son image sur un plan comme il avait l'habitude de le faire désormais, et sans le savoir, l'adolescent créa un mécanisme complexe de mise a feu de blaster, le professeur sourit, comme d'habitude, et lui donna sa plante. Dès lors les exercice ressemblèrent de plus ne plus a cette demande, c'était plus simple pour Wilhelm qui s'en réconforta, content d'avoir sa petite plante, sa fleur qu'il commença a écouter, a observer sous toutes ses coutures, a voir...autrement.

L'adolescent ne savais pas si c'était ses connaissances, son savoir, ou autre chose qui lui permettait de "voir" la fleur ainsi mais un jours il en fut plus sur, ayant appris a lentement extraire une petite goutte bleu de la lumière invisible a son plafond pour s'amuser avec son lien bien mieux que pendant ses exercices, il tenta d'utiliser son pouvoir sur la fleur, et cela marcha, il put faire frissonner, même bouger la plante. Bizarrement, pourtant sur qu'on le l'avais pas vu, son professeur préféré commença a lui parler de plantes, d'arbres, et de médecine :


-Les autres pensent que cela ne sert a rien ... mais je pense qu'un savoir général est ... préférable ... un esprit ouvert sur le monde est bien préférable a un esprit étriqué ... avec des œillères n'es-tu pas d'accord ?

-Un peut comme rester dans un pièce toute sa vie alors qu'on pourrait parcourir les plaines et forêts?

-Oui heu.. bon ... je vois que tu as aimé notre parenthèse sur la réflexion, la philosophie et la dialectique ... reprenons ... les arbres sont des végétaux supérieurs ...

Quelques années de plus, la fleur avait finie par fanée, Wilhelm avait bien réussit a l'aide de son pouvoir a la faire tenir quelques mois de plus, il savait également avec une pleine fiole de liquide bleu a diviser trois barres de métal, a en faire plein de petits objets qui s'imbriquent ensembles parfaitement pour faire comme sur le plan, pour faire quoi ? Ce jour la son ami, le professeur lui avait demander de l'appeler comme sa, qu'est-ce que c'était un ami? Sans le savoir, cela faisait 17 ans qu'ils était la, et depuis ce jour il n'avais jamais entretenu la moindre interaction sociale digne de ce nom. Le professeur avais la mine sombre, ce jour la il lui avais dit :

-je sais ... depuis le début ... ce que tu peut faire avec les fleurs.

-Je suis désolé ! Ne me couper pas la lumière!

-Ne t'inquiète pas ce n'est pas grave ... tien prend sa... tu peut la faire pousser ?

-C'est quoi? une pierre?

-c'est une graine...

-C'est vivant?

-Si tu le souhaite ... oui.


Puis une idée germa dans l'esprit de Wilhelm, et semble également, tout comme la graine, germer dans celui de son "ami" qui reprit:

-Je n'aime pas ce qu'il te font ... ce qu'ils ont fait de toi ... c'est minable.. ce n'est pas digne de nous, il soupira profondément avant de prendre l'adolescent par la main, garde cette graine, tout comme la vie, elle mérite la liberté, tout comme toi, elle mérite de grandir au soleil ... suis moi !

Une marche, une course, trébucher, se relever, un souvenir? Quelque chose essayait de percer dans l'esprit de l'adolescent mais il ne savais pas quoi, lui qui n'avais aucun vrai souvenir, qui ne savais même pas son nom, que l'on avait toujours nommé "sujet 0-0-0-1". La lumière du jour, la forêt était toujours la, la voie fluviale, les maisons et ... :

-On ne doit pas me voir avec toi, cours maintenant, prend ça, prend cette fiole d'ethylium et si tu a des soucis, défend toi ... tu est libre !

Wilhelm avait alors courut de toutes ses forces, bizarrement rien ne l'empêcha de retourner au seul endroit qu'il connaissait, l'endroit ou ses pied l'avait emmener machinalement, l'endroit de sa "naissance". Et la, alors que le soleil se levait, le l'ombre des bois surgit le dolmen, la pierre était la et regardait le jeune homme. Wilhelm s'approcha timidement, et comme possédé par sa curiosité, son envie de savoir "d'où il venait", il tendit la main, ferma les yeux et ... une brise fraîche vint caresser ses joues creusées par l'âge, un flocon vint timidement se poser sur son front, puis une bourrasque plus puissante vint effacer encore une fois la pierre devant lui, lui dévoilant la lande enneigée s'étendant devant lui, et alors qu'il embrassait le paysage, tel le vent lui glaçant le sang, ses souvenirs d'enfance, tous les souvenirs sur "lui" tombèrent sur son esprit comme une douche froide.
Les larmes du regret montèrent a ses yeux, et alors qu'il tombait a genou de désespoir, de ne plus pouvoir rentrer "chez lui" alors qu'il avait enfin réussit a traverser les mondes a cette fin, la mer de nacre put faire l'écho de son premier cri, de sa renaissance l'on put entendre qu'un son long, lancinant, et puis ses mains étouffèrent ses sanglots.

Mais Même si Vili n'était plus la, que le sujet 0-0-0-1 était rester derrière, "lui", était toujours la, et il se releva, sécha ses larmes, et prit alors la décision de se forger un destin pour ces deux vies qu'il ne vivrait pas, l'une de regret, l'autre d'espoir, toutes deux de souffrance, il enfermerait cette douleur au fond de lui pour qu'elle ne l'atteigne plus, et il se ferait un bouclier pour que de telle choses n'atteigne pas ceux qu'il protégerait.
Alors Wilhelm se releva, arracha une poignée de terre, cette terre qui était la sienne, celle de ses ancêtre, la porta a sa bouche, inspira profondément, et alors que l'humus emplissait ses narines, que les souvenirs de son enfance lui revenait de plus en plus, il chuchota a la motte :


-Je me souvient ... gardien, tu es partout, tu protèges cette terre, et c'est toi qui m'a envoyé, c'est toi qui m'a fait, je t'en remercie ... j'embrasserais cette route que tu m'as tracée ... tu n'es plus seul.

 


   
Date d'anniversaire : 19 malgak
   Phobie(s) :les entraves, l'idée (ou la réalité d'être emprisonné jusqu'à la fin de ses jours(claustrophobe ?).
   Tics/manies : A souvent la désagréable impression que ses cheveux sont en bataille et passe sa main dans ceux-ci pour les recoiffer quand il devient nerveux. Plonge systématiquement son visage dans ses mains lors de ses réflexions les plus profondes.
   Rituel quotidien : Si cela est bien sur possible, tentera de méditer au moins vingt minutes au levé et au couché du soleil, en écoutant la nature qui l'entoure.
   Autre particularité: Transporte toujours avec lui une graine de cerulette de la tour, dernier souvenir de son "ami", son libérateur, et son seul "exercice" pour son lien avec la nature qui consiste a faire germer la graine jusqu'à maturité, prendre ses pétales et se servir de l'ethylium contenu dedans pour la rendormir a l'état de graine.
   


   
Ambition : Être un guide pour tout son peuple, obtenir le pouvoir nécessaire pour protéger sa terre et tout ce qui y vit aussi bien que le fait le grand mur.
   Secret : Complexe d'infériorité par rapport a ses ambitions qu'il ne se croit pas lui même capable d'atteindre, il pense avoir trahi son peuple lors de son "voyage".
   Réputation : On le croit mort
   


   
Où as-tu trouvé le forum ? Une amie m'en as parlé.
   Première impression : Ca a l'air extrêmement convivial et pas prise de tête (c'est bien ;p), mais l'absence de détails sur la progression au sens le plus D&Desque me fait frissonner au nom du grand ennemis qui doit rôder plus que jamais ici (#grosbillisme)
   Robin Hobb ça te parle ? Je sais que c'est un écrivain phare (d'alexandrie) dans la littérature fantastique
   Tes autres pseudos habituels : Guigui
   Ton activité à prévoir : Une fois par semaine verrouillée et parfois quand j'ai la grosse pèche je put faire plusieurs rp par jours mais bon ... c'est deux fois par ans sa ....
   
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 25
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Sam 1 Nov 2014 - 12:00

Bienvenuuuue !
Bon d'hab je suis pas contente qu'un nouveau soit erfeydien et pas korrulien mais remplir les Erfeydes va faire du bien pour mes rp's XD
Déserteur c'est cool en plus **

Alors, c'est Kata qui valide pour les Erfeydes mais déja :
Citation :
Langues parlées & Ecrites : Erfeydien simple parlé et Matroscien parlé et écrit.
Pour ça c'est pas possible, les erfeydiens ne connaissent pas assez la langue matroscienne pour le moment. A la limite, il a pu comprendre deux trois mois s'il a été en contact direct avec un matroscien.

Je n'ai pas le temps de lire l'histoire je passe en coup de vent o/


Avatar par Jensounette ♥
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Sam 1 Nov 2014 - 13:19

Oui je vais essayer de donner plus de richesse dans les déserteur (autres chose qu'hérétique ou meurtrier), et pour le détails des langues alors j’espère que sa va pas trop faire la polémique je suis sauté sur les découvertes du dernier chapitre (totem de transport) et les ai adapté un peut bref faut lire mon histoire pour comprendre ... (ne l fait pas laisse la corvée a la bien nommé "kata" ;p) d'ailleurs il faut avoir a l'esprit en la lisant que je ne cherche pas a crée un dieu ou un personnage de premier plan (bien que ça me ferais très plaisir de le devenir ;D), mais plus de prendre une place active dans le backgound, l'évolution générale du fofo j'aimerais beaucoup apporter ma petite goutte d'eau dans l'océan pour les event (et mon inspiration rp est toujours proportionnelle a l'importance du rp auquel je participe donc ...)

ps: Au fait, vis a vis de mon interrogation sur l'évolution du personnage, aurait-on peut être un poste de question déja répondu ou quelque chose du genre pour m'expliquer par exemple comment on passe progressivement (je pense ... c'est logique) de novice a aître pour la maitrise du lien entres-autres, l'acquisition d'objet etc ....
avatar
Déserteur

On m'appelle Thørstein Hürþleif


Infos Personnage
RANG: Zoey Dälganith, Snjór Úlfbróðir
VILLE & APPARTENANCE : La Ceinture de Givre
MON AGE : Quarante-deux hivers
Masculin
MESSAGES : 201
AGE : 24
INSCRIT LE : 27/09/2012
PSEUDO HABITUEL : Euh...?
Joyaux : 36
http://www.ile-joyaux.com/t1037-thrstein-hurleif
Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Sam 1 Nov 2014 - 14:13

Citation :
Plonge systématiquement son visage dans ses mains lors de ses réflexions les plus profondes.
'Naise. Me suis tapé une barre comme un gus en imaginant un mec comme ça IRL. Genre en DS ou en cours "Euh, vous faites quoi la monsieur ?" "Ben je réfléchis, quoi". /fuite

Sinon j'avoue que j'ai pas spécialement bien compris ton histoire ni si elle va coller avec le background. Fin bon, je laisse ça à ceux qui valident x)

Moi je suis juste là pour te souhaiter la bienvenue en tant que comparse déserteur wesh o/

(Et non, on est pas tous des meurtriers ou des hérétiques (fin à peu de choses près, quoi Razz))


♪ Par la Force de Thor et l'Intelligence d'Einstein, je suis Thørstein ! Tududu ! ♪
Thørstein à propos de Thørstein, Conversation rapportée de Thørstein à Thørstein,
Thørstein et moi.
avatar
Pirate

On m'appelle Ly Fishbone


Infos Personnage
RANG:  Jean Pue-le-pipi, Skip la Plume
VILLE & APPARTENANCE :  Vanylle
MON AGE :  13 ans
Féminin
MESSAGES : 214
AGE : 39
INSCRIT LE : 12/09/2011
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 196
http://www.ile-joyaux.com/t591-the-airs-be-ours-and-by-the-powers-where-we-will-well-roam http://www.ile-joyaux.com/t230-ly-fishbone
Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Lun 3 Nov 2014 - 13:33

Sois le bienvenuuuue !! \o/

J'ai lu certaines passages en diagonale, j'avoue, mais si j'ai bien tout suivi, il est entré dans le labyrinthe à 6 ans à l'insu de sa famille, est tombé sur un totem de voyage à l'intérieur, a passé des années avec des Matrosciens (qui lui ont entre autre appris à maîtriser son lien) avant de revenir chez lui.
Si c'est ça, je crois que ça va poser un problème :p

Je ne sais pas s'il y a des totems de voyages cachés ailleurs que dans les Trois Glaciers mais ce qui est sûr, c'est qu'aucun Matroscien n'aurait compris la provenance d'un enfant Erfeydien, encore moins son pouvoir. La découverte de l'île blanche remonte à un peu plus d'un an donc ils ne connaissaient rien de tout ça avant. En plus, le lieu des totems de voyage sur l'île principale n'est pas nommé mais je doute que ce soit sur le littoral Matroscien. Je peux me tromper, bien sûr, mais je ne suis pas sûr que l'histoire, telle quelle, soit cohérente avec le background...

Le mieux serait peut-être de passer par l'atelier du personnage pour voir s'il y a moyen de construire un perso qui ait un background un peu similaire mais dans des conditions toutes différentes et peut-être aussi, au sein d'un autre peuple où ça collerait à ce que tu as envie de jouer =D
Enfin je sais pas, je suis pas experte en la matière mais ça pourrait aider :geek:

En tout cas, ravie de voir que l'univers de l'Île aux Joyaux te plaise et qu'il t'inspire autant ! Ca fait plaisir 8D
o/


Fiche de présentation ~ Journal de bord


___________________________________________________________________
Doubles Comptes :
Ysoa Taima - Chamane
Celle Qui Entend
Chilali K. - Éclaireuse
Clan Kohanakishi

avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Mar 4 Nov 2014 - 9:01

Bienvenue sur IJ cheers

DC de Kata à l'appareil /SBAFF/

Je m'excuse du temps de réponse, j'ai pas pu décrocher de mon livre depuis dimanche *w* et maintenant il est fini T.T Bref bref, passons à ton perso (un erfeydien ♥)

Pour commencer, je reviendrais pas sur ce qu'a dit Aza au sujet des langues, même si dans ton cas c'était compréhensible sauf que je suis désolée mais son étape de quelques années à Matroos n'est pas possible. C'est une idée très intéressante mais prématurée vis à vis du background. Est-ce qu'il existe plusieurs Totem ? Où mènent-ils ? Où se trouvent-ils aux Erfeydes *avait tapé "en France"...* Ce sont encore des questions sans réponse et c'est trop tôt pour le dévoiler.
Aussi, si c'était bien le cas, ça signifierai que les Erfeydes n'étaient pas un mystère total avant sa découverte il y a un an et demi environ (en temps RP).
Je t'avoue que j'aurai jamais pensé à ton idée d'histoire donc j'ai jamais jugé utile d'insister plus sur cette impossibilité. Sans trop spoiler, (non parce que là tu m'incites un peu à en dire sur la suite du contexte xD), sache que le ou les totems ne pouvaient pas fonctionner à l'époque où ton perso va dans le labyrinthe.

Citation :
 Spécialisation de votre lien : Affinité minérale (affinité forcée), commande aux métaux et peut en extraire jusqu'aux plus complexe a l'aide de ses connaissances. Début de sensibilité a la nature (affinité naturelle) peut faire pousser une graine, une branche, un arbuste ou guérir de petites blessures de plantes a l'aide de l'ithylium, phytokinésie (commande les plantes) a l'échelle de branches de la taille de son bras
Alors ce sera soit l'un soit l'autre : le lien terre se divise en deux variantes. La première est orientée vers les minerais et l'autre la végétation, mais jamais les deux à la fois (sauf dans le cas où la seconde nature de lien s'est déclarée et que c'est justement l'autre variante).
Sinon la partie "faire pousser une graine" : les erfeydiens n'ont que la capacité de maitriser l'ithylium, mais cette essence naturelle n'est pas à l'origine de la vie végétale. Quoi qu'ils en fassent, ils ont pas les dons de Dame Nature Wink
Pour l'extraction de minerai, c'est très très complexe car ça veut dire mêlé de l'ithylium pur à ce minerai (au niveau des atomes) pour ainsi le déplacer. Ça demande une maitrise de maitre quand même.
Dans histoire, l'utilité que fait Vili de son lien n'est pas tout à fait correcte. En résumé, il peut transformer l'ithylium en un minerai qu'il connait et comprends et ensuite le mouvoir mais d'une pierre qui n'est pas faite d'ithylium, il en fera rien.
Citation :

respecter son attachement a la protection et au respect de tout ce qui vie ... ils sont très peut aux erfreydes
Hum non justement, de tous les peuples, les erfeydiens sont ceux qui accordent le plus d'importance à la vie. Qu'elle soit animale, végétale ou humaine, ils ne plongent pas dans des excès et vivent modestement. Bon vis à vis des hommes, ils aiment la baston et y'a souvent des morts, mais même s'ils peuvent paraitre barbare, c'est pas le genre de peuple qui aurait une caste d'esclave par exemple. A moins d'avoir mal compris le sens de ta phrase.

J'aime beaucoup la description que tu fais du personnage autrement !



Concernant l'histoire, j'ai commencé par t'expliquer en quoi le voyage à Matroos n'était pas cohérent donc je ne vais pas citer chaque passage de l'histoire où ça marche plus pour ces mêmes raisons. Le début aux Erfeydes c'est tout bon mais faudra trouver autre chose pour sa survie du labyrinthe (on pourra voir ensemble s'tu veux). Et attention aux couleurs de langues, les autres enfants erfeydiens, avec leur parole en vert, parlent matrosciens. Ils sont forts  9D
Citation :
au jour de son anniversaire, son lien pour la terre se manifesta, lors d'une balade le long de la voie fluviale,
Un lien ne peut pas fonctionner à Midel-Heim puisqu'il n'y a pas d'ihtylium pur dans la nature.

Je suis désolée, ça te fait refaire 90% de ton histoire et repenser entièrement le personnage. C'était un pari très risqué et on a créé exprès l'Atelier du Personnage pour éviter ce genre de chose :/
Si tu veux créer un perso qui soit utile au contexte et permette son évolution, pas de problème, on en recherche toujours ! Du moment que l'activité suit derrière, les possibilités ne manquent pas mais faut voir avec nous au moment de sa construction pour bien l'intégrer au jeu et tout. Surtout les erfeydiens, on recherche des joueurs pour ces persos (les pauvres se font dérouiller xD).

Citation :
mais l'absence de détails sur la progression au sens le plus D&Desque me fait frissonner au nom du grand ennemis qui doit rôder plus que jamais ici (#grosbillisme)
J'ai pas trop compris ce que tu voulais savoir en fait, si tu pouvais préciser stp ?

Pour ta question au sujet de l'évolution du personnage, il n'y a pas de sujet dessus, la question n'a jamais été posée alors je te laisse ouvrir un topic dans la taverne des invités.

Voilou, j'espère que ça va pas trop te décourager de nous rejoindre ^^' ce serait dommage parce que tu as l'air d'avoir et intégré une bonne partie du background. Si tu as des questions n'hésite pas et jette un oeil du côté de l'Atelier du Personnage, c'est un conseil.


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Sam 8 Nov 2014 - 11:17

Voila bon désoler pour le temps de réponse je reprogrammais mon esprit pour préparer ma refonte, à ce propos j'aurais justes deux questions a poser ( je n'ouvre pas "encore" dans atelier de perso sauf si tu ne peut répondre a ces questions ou de telle sorte que .... ):

1:Vis a vis de la maitrise du lien, est-il possible ainsi en prenant en compte malus, qualité rp etc ... de sortir de la présentation avec un rang élevé (pas maître mais dirons-nous le niveau en dessous ?) pour son lien principal ?

2:Est-il possible de donner de l'importance vis a vis du background pour son perso dès la présentation si cela reste une "perspective", je m'explique, je souhaite monter un personnage plus ou moins inspiré du roi Arthur, puis-je lui donner la perspective de vouloir unir les Erfeydien sous sa bannière et d'en faire un royaume, ou le concept de roi est impossible pour le peuple, ou encore n'est-ce pas possible car c'est donner trop d'importance a un personnage nouvelle crée ? (cela est a titre d'exemple car en fait il s'agirait "juste" d'imbriquer mon personnage un peut comme un lego sur le mur du background ... avec plusieurs "petites" mise en relation ... moins que du vouloir mon nom dans le contexte dès ma présentation ou a la prochaine mise a jour loin de moi cette idée. )
avatar
Émissaire

On m'appelle Nimue la Blanche


Infos Personnage
RANG: Aucun
VILLE & APPARTENANCE : Les Bois de Koun
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 29
AGE : 24
INSCRIT LE : 06/11/2014
PSEUDO HABITUEL : Pandemonium
Joyaux : 85
http://www.ile-joyaux.com/t2670-nimue-la-blanche
Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Sam 8 Nov 2014 - 11:55

Bienvenu, comparse erfeydien <3
Je sens qu'on va bien s'entendre! Au plaisir de RP avec toi *v*
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Dim 9 Nov 2014 - 5:03

Citation :
1:Vis a vis de la maitrise du lien, est-il possible ainsi en prenant en compte malus, qualité rp etc ... de sortir de la présentation avec un rang élevé (pas maître mais dirons-nous le niveau en dessous ?) pour son lien principal ?

Oui bien sur, mais pour être cohérent le personnage sera quand même plutôt âgé (au moins 40 ans). Ce serait même encore mieux s'il avait pu être un temps auprès d'une personne très douée qui lui aura fait part de son expérience, comme un émissaire chef de son Antre ou un artisan (par exemple, un forgeron connu pour être le meilleur dans art grâce à son lien de feu ou de terre (minerai) et qui a passé sa vie à se perfectionner dans son utilisation. Un guerrier, bof bof, les erfeydiens ne combattent pas entre eux avec leur lien, ou très peu, ils se perfectionnent plutôt au maniement des armes). Moi tant que c'est cohérent ça marche. Les oracles sont forts avec leur lien parce que le Gardien leur prête son savoir à ce sujet mais sans le Gardien ils sont comme tout le monde.
Le Lien, c'est pas une magie badass. C'est une magie très très ancienne et affaiblie. Mais je peux pas en dire plus sans spoiler sur la suite de l'histoire xD

Citation :
2:Est-il possible de donner de l'importance vis a vis du background pour son perso dès la présentation si cela reste une "perspective", je m'explique, je souhaite monter un personnage plus ou moins inspiré du roi Arthur, puis-je lui donner la perspective de vouloir unir les Erfeydien sous sa bannière et d'en faire un royaume, ou le concept de roi est impossible pour le peuple, ou encore n'est-ce pas possible car c'est donner trop d'importance a un personnage nouvelle crée ? (cela est a titre d'exemple car en fait il s'agirait "juste" d'imbriquer mon personnage un peut comme un lego sur le mur du background ... avec plusieurs "petites" mise en relation ... moins que du vouloir mon nom dans le contexte dès ma présentation ou a la prochaine mise a jour loin de moi cette idée. )
Haha ! C'est cool ce genre d'idée ^^ Au contraire, ça s'intègre très bien dans le contexte. Pour commencer, je te conseillerai de faire un chef de faction. Un type qui a su unir (par la force ou autre) plusieurs clan et en a fait une faction (une alliance). Il existe déjà deux grandes factions : les Bois de Koun et les Shaas d'Argent. Pour la seconde, Fjolan leur chef a ce même projet d'unification. C'est donc tout à fait possible de faire un perso qui soit déjà un grand Hön (y'a des milliers de clans et des centaines de factions, de plus ou moins grandes importances).

Si tu souhaites bien insérer ton perso à l'univers, c'est à cela que sert l'Atelier du personnage justement. Parce que faire son truc dans son coin, même si on valide parce que c'est cohérent, concrètement en RP tu seras tout seul. Tu peux t'aider de PNJ mais c'est quand mieux de voir avec les autres membres quels liens tissaient avec leur perso, leur clan, leur faction etc. ^^
Avec un projet comme le tien, je dirais que c'est essentiel. D'ailleurs, Aza souhaite faire un DC erfeydien, vous pourriez voir si vos perso sont liés (en bien ou en mal).


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Dim 9 Nov 2014 - 5:11

Merci beaucoup pour te remarques et conseils avisé, je vais de ce pas faire flamber mon clavier et poster dans le même temps dans l'atelier;p
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 25
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Lun 24 Nov 2014 - 5:20

Quelques nouvelles par ici ? Smile



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   - Jeu 11 Déc 2014 - 7:23

Pas de nouvelles et de visite depuis un mois.. je clos !

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Wilhelm le voyageur   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum