AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Trinquons, au son de l'or !

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Trinquons, au son de l'or !   - Ven 7 Oct 2011 - 9:17

Klaus savourait la douce caresse du soleil sur son visage aux traits fins et agréables à regarder. Il était allongé sur le toit penché d’une des maisons du quartier Nord de la ville, ses bras passés sous sa tête en guise d’oreiller. La vie était douce et agréable. Il avait de l’or en poche, et surtout, il avait flairé une formidable occasion de récupérer un nouveau navire, bien plus beau et performant que celui qu’il avait perdu quelques semaines plus tôt face à ce salaud d’Ours. Le Majesté, un nom à la hauteur de la réputation qu’allait se bâtir le borgne en pillant les cieux.
Klaus se leva et ce fut comme si la ville s’inclinait devant sa magnifique figure. Il dominait les habitants qui vaquaient plus bas, pareils à des brebis broutant de l’herbe face à un aigle royal. Il s’étira puis épousseta ses vêtements de la poussière du toit. Il ceignit son épée et descendit prestement dans la rue. Quelques badauds lui jetèrent un regard curieux, mais il les ignora et prit la direction du spatioport, il lui fallait rencontrer une certaine personne.

Une heure plus tard, il poussait la porte du Chat qui pisse, une taverne moyenne, le genre d’endroit où la nourriture était mangeable à défaut d’être délicieuse, et où les lits n’avaient pas trop de puces. Un endroit parfait pour y mener des affaires qui n’étaient pas vraiment légales, mais pouvait on parler de légalité dans une ville telle que Vanylle, où chaque citoyen était plus corrompu que son voisin. Klaus jeta un coup d’œil à la salle. Quelques clients cuvaient leur chope de bière en cette après-midi, d’autres jouaient aux os. Il repéra son homme : un gros vanyllien suant et aux yeux porcins. Il était mal à l’aise, et n’arrêtait pas de jeter des coups d’œil aux autres clients. * Quel idiot, il va nous faire repérer !* pesta Klaus. Il se dirigea d’un pas rapide vers l‘obèse. Lorsqu’il vit le corsaire, le gros-lard s’humecta les lèvres et se leva pour l’accueillir.
- Klaus, je suis content de te voir. Tu es en retard.
- Oui très bien. Assieds toi Ribicus, je suis pressé.
L’homme s’exécuta. Où est-ce qu’on en est ?
- Le colis arrive dans quatre jours. J’ai parlé à quelques personnes, et elles vont faire en sorte qu’il n’y ait que trois personnes : le pilote et deux gardes. Voilà l’endroit où tu dois aller pour réceptionner le colis. Ribicus lui tendit un morceau de parchemin que Klaus glissa rapidement dans une des poches de son gilet.
- Bien, tu as fait du bon boulot.
- Hum… quant à mon paiement…

* Qu’il me dégoute* pensa Klaus en observant Ribicus se dandiner sur sa chaise.

Le borgne prit sa bourse et la jeta sur la table. Elle pesait bien lourd, et il avait dû contracter un emprunt auprès de personnes très dangereuses pour obtenir une telle somme, mais le jeu en valait la chandelle. Elle disparut en quelques secondes dans un des replis des vêtements de Ribicus.
- Le reste à la réception du colis. Ne me déçois pas Ribicus, crois moi, cela ne te ferait pas plaisir.

Klaus se leva et sortit de la taverne. Il était de bonne humeur, dans quelques jours, il pourrait partir à la recherche de son équipage. L’heure de Klaus le Capitaine Corsaire n’était plus très loin à présent. Il n’avait plus rien à faire et décida d’aller prendre un verre dans une meilleur taverne que celle qu’il venait de quitter. Il avait l’intention de passer le reste de la journée, et la nuit en charmante compagnie. Il se dirigea vers sa taverne préféré, L’impertinente. La pancarte montrait une femme richement vêtue en train de remonter sa robe, dévoilant des jambes fuselées, un sourire mutin sur le visage. Comme son nom l’indiquait, c’était l’endroit favori des jeunes riches oisifs en guise de distraction. Klaus fut accueillit en habitué par le propriétaire des lieux, un petit homme au regard malin et aux gestes distingués. Dès qu’il avait de l’or, Klaus venait ici, et grâce à son charme, il avait rapidement été accepté par les clients de l’endroit. Le propriétaire, Rigor, lui conduisit à une petite table et lui promis de lui apporter dans l’instant un verre de son vin préféré. Klaus s’installa confortablement. C’est alors que la porte d’entrée s’ouvrit et laissa pénétrer une jeune femme aux charmes des plus agréables à observer. Il ne l’avait jamais vu auparavant. Il se leva et l’aborda, lui offrant une gracieuse révérence en guise d’accroche.
- Bienvenue très chers, dit il d’une belle voix de baryton. Je prie les Cieux pour m’avoir accordé la chance d’être ici en ce moment même. Me feriez-vous la grâce de vous offrir un verre de vin. La cave de Rigor est réputée dans toute la ville.

Il lui tendit la main, l’invitant ainsi à le rejoindre.



[HRP] Désolé pour la longue accroche, c'est pour mettre en place chronologiquement l'arrivée du Majesté. D'ailleurs, si tu décides de devenir membre de l'équipage, tu feras parti de l'opération de récupération Smile [/HRP]
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Trinquons, au son de l'or !   - Ven 7 Oct 2011 - 14:27

Auparavant la jeune femme parcourue quelques flots du ciel, emprunta un petit vaisseau non identifié qu'elle trouva au bord d'un très long quai, chance pour elle, les clés de contact avaient était oublié sur le moniteur. Après sont très long voyage, elle décida de se revigoré avec un verre d'alcool, c'est alors qu'elle s'aperçu que sa fiole qui contenue le 'produit' était vide. Au même moment elle passa à coté d'une taverne, elle déposa donc "son" tas de ferraille dans un coin, qu'elle cacha avec la verdure de ces lieux.

La jeune femme était nouvelle, elle n'était jamais venue auparavant. En voyant les deux gars baraquer et armer jusqu'aux dents devant celle-ci. Elle se demanda si elle allé pouvoir passer ou non. Elle était un peu trop fatiguée pour pouvoir batailler et ne souhaitant pas commençais ses débuts d'aventure comme ceci. Ces deux grands gaillards faisait le trie dans les clients. Elle aurait souhaité squatter la compagnie du beau jeune homme qui par ses habits conclus qu'il devait surement s'agir d'un capitaine, venant d'entrer, mais il fut un peu trop rapide pour elle. De plus, ça lui aurait fait une bonne excuse pour être en bonne compagnie.

Azumii déboutonna deux, trois boutons de sa robe pour mettre en valeur sa poitrine, puis joua de son charme et de son sourire pour pouvoir entrée, ce qui marcha sans problème. Après avoir franchi la porte, et d'avoir eu le droit aux regards vicieux qui l'entourer, elle reboutonna rapidement son col.

Quand soudain le capitaine qu'elle vue il y a quelques minutes de ce là, l'accosta, lui proposant un bon verre de vin. Un bon verre de vin gratuit en plus !

Elle lui sourie et pencha la tête d'une douce façon pour le saluer.

- Quelle chance de tombée sur un accueil aussi agréable, je ne peux point refuser un bon verre de vin, surtout après cette longue route !

Elle avança vers lui et posa sa main froide contre celle du jeune homme.

[HRP]Et moi désolé pour les fautes, j'essaye d'en faire un minimum, mais les correcteurs d'orthographe sa aide pas beaucoup >w< *Nulle* / Et ne t’inquiète pas pour la 'longue accroche' tu ma juste faite un peu flippé au début mais quand j'ai lu j'ai tout de suite compris (: et oui j'aimerais bien ^^'[/HRP]

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Trinquons, au son de l'or !   - Dim 9 Oct 2011 - 13:10

Klaus accompagna la belle femme jusqu'à sa place. Rigor, en bon marchand avait vu le borgne accoster la jeune femme et il avait donc anticipé la suite des évènements en apportant deux verres et une petite carafe de rouge. Klaus servit sa compagne, puis goûta le vin : fruité sans être écœurant, il était léger et agréable au palais. Il eu un petit sourire satisfait, puis reporta son attention sur son invitée. Il la détailla rapidement et la trouva à son goût.
*De quoi me réchauffer cette nuit* pensa t'il.
-Merci d'avoir accepté. Laissez moi me présenter, Klaus Sombrevent, capitaine du Majesté, et votre humble cavalier pour aujourd'hui.

Le nom de famille était une pure invention. Sombrevent, cela sonnait bien ; à la fois exotique et mystérieux, le genre de surnom qu'on donnerait à un pirate de légende. Il était si simple de se créer une nouvelle identité. Klaus trempa ses lèvres dans le vin et prit une petite gorgée. Il appela Rigor qui vint immédiatement s'enquérir de ce que voulais le jeune capitaine.
-Rigor, pourriez vous nous apporter quelque chose de léger à grignoter ? Il se tourna vers la jeune femme. Avez vous faim très chers ? En plus de sa cave, la cuisine de Rigor est des plus exquise. Oh ! j'oubliais tous mes devoirs. Veuillez me pardonner, mais je ne connais toujours pas votre nom, et bien que cela me ferait plaisir, je peux pas décemment vous appeler "très chers" tout le monde.

Klaus gloussa de sa petite plaisanterie et reprit une gorgée de vin. Il passait une très bonne journée, et la suite s'annonçait prometteuse.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Trinquons, au son de l'or !   - Jeu 13 Oct 2011 - 7:08

Azumii se dirigea accompagné de Klaus jusqu'à la place qui lui était désignée, elle était plutôt contente de trouvais à sa table la carafe de rouge, elle bu un premier verre d'un coup sec, reposant le verre en bord de table sans vraiment faire attention, celui-ci flancha sur la bas coté, l'agilité de la jeune femme ce vit, car d'un coup de main elle rattrapa son verre qu'elle reposa en milieu de table, puis avec un sourire en coin fit, comme si rien ne c'était produit.
Quand Klaus lui confirma son grade, Azumii fut rassuré, et honoré d'être à sa table.

*Le Majesté, Hmmm... Peut-être que la chance, me sourira ce soir...*

Elle ne se douta pas, que Klaus "mentirai" sur son identité, elle le cru tout de suite. À peine rencontré, elle préssenté qu'elle pouvait le lui faire confiance, la jeune femme ne se trompé quasi jamais sur ce point là.

- Oh ! Oui je suis affamée ! Je mangerais un Eflangtonus ! *

Elle se mit bêtement à rire, puis quand Klaus fit sa petite blague elle se mit à sourire.

Elle se lèva un bref moment, pour pouvoir se présenter au Capitaine comme il se doit :

- Mon nom est Lied, Azumii Lied, et je suis une femme pirate.

Puis elle se rassi, tranquillement, tout en gardant le même sourire.



* Animal gigantesque est légendaire , faisant à peu prés 3 fois la taille d'un éléphant. = invention de ma pars
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Trinquons, au son de l'or !   - Jeu 13 Oct 2011 - 13:06

Rapide... songea Klaus en observant la jeune femme rattraper avec adresse le verre qui allait tomber. Sur un navire, de bon réflexes étaient indispensable si l'on voulait survivre au cours d'un abordage où lorsqu'on maniait les tourelles. Il la détailla une nouvelle fois, et observa que ses bras nus étaient certes fins mais musclés et ferme. Il se prit à réfléchir. Il obtiendrait Le Majesté dans quelques jours, et il lui faudrait recruter un équipage digne de lui...

- Enchanté de vous rencontrer Azumii, vous m'autorisez à vous appeler par votre prénom ? Je le trouve tout simplement charmant. Il porta la coupe à ses lèvres. Alors comme ça vous êtes une pirate ? dit il en soulevant un sourcil d'un air faussement sceptique. Voilà qui est intéressant...
* La chance me sourit. Moi qui me disais justement qu'elle pourrait faire un futur membre, voilà le destin qui me tend littéralement ses bras.*

Rigor arriva à ce moment là et servit le repas. En cette heure de la journée, il avait opté pour quelque chose de léger : du fromage du pain et un peu de viande froide. Klaus se coupa une tranche de fromage et le savoura avec délice.

- Et si vous me racontiez un peu comment vous êtes arrivé ici ? Je ne vous avais jamais vu auparavant. Êtes vous en escale, votre équipage vous attendant au spatioport ? Si c'est le cas j'en serai vraiment navré, mais si par un pur hasard vous n'aviez pas de bâtiment, alors je pense que l'on pourrait s'entendre...

Il lui offrit un charmant sourire et picora un morceau de viande.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Trinquons, au son de l'or !   - Ven 21 Oct 2011 - 3:50

À son tour Azumii se coupa une tranche de pain et de fromage qu'elle mangea tout en savourant.

- Oui bien sur ! Appelait moi comme tel si vous le souhaitez ! Et bien...Mon histoire est un peu longue, mais pour faire court je viens d'une île inconnue dévastée par d'autres pirates et je suis aussi fille de pirate. Vu qu'il ne me reste plus rien, j'aimerais naviguer jusqu'à pouvoir me venger. Je n'ai pas d’équipage et j'en recherche un !

Elle lui sourit et attendis sa proposition.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Trinquons, au son de l'or !   - Mer 2 Nov 2011 - 23:37

Klaus la considéra quelques instants. Il avait vu qu'elle était doué de bon réflexes, et si elle était fille de pirate, alors elle devait savoir comment fonctionne un navire. *Mon premier membre d'équipage, et puis elle a du charme, je pourrais peut être en profiter pendant nos long voyages...* Il resservit leur verre.

- Vous me semblez prometteuse, Azumii Lied. Il se trouve que je cherche à recruter un nouvel équipage, et pour le moment vous correspondez aux critères recherchés, dit il en observant rapidement la gracieuse silhouette de la femme. Mais avant d'officiellement vous recruter, je dois en savoir un peu plus. Qu'elle est donc cette vengeance, et une fois accomplie, quitterez vous le navire ? Je veux un équipage qui est fidèle à ma personne et au Majesté.

Il s'enfonça dans son siège. Il espérait pouvoir cerner son caractère à travers le motif de la vengeance. Etait elle une sentimentale ? Après tout, elle pouvait vouloir venger ceux de son île dévasté. Il n'avait pas besoin de personnes qui hésiteraient à tuer dans son équipage...
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Trinquons, au son de l'or !   - Ven 4 Nov 2011 - 15:46

Azumii repensa à cette catastrophe, attendis un bref moment pour pouvoir lui expliquer au mieux mais aussi de géré ses sentiments. Reparlais de ce cauchemars de ça vie, lui faisait toujours au tant mal, mais ce n'est pas pour au tant qu'elle le montrait. Elle répondis au Capitaine d'une voix calme, et sombre...

- Un jour d’automne pluvieux, des truands, on détruit le village où je vivais, ils tuèrent tous ses villageois, y compris mes parents, et mes amis, je fut la seule rescapé de ce massacre, par chance ou non... Je n'étais pas là quand cela c'est passé. Quand je suis revenu il ne restait plus rien, a par une mer de sang. J'ai simplement retrouvais des traces de pirates, c'est pourquoi je souhaite venger les êtres qui m'ont été cher.

Une fois accomplie, je ne quitterais pas le navire, pour moi la fidélité quelque soit sa nature, est très importante. Et puis sa sera surement une seconde famille, jamais je ne pourrais la quitter, en perdre une en est assez pour moi.


Elle s'efforce de ne pas pleuré, mais on voyait son visage pâlir. Elle se repris en main. À la fin de son dialogue la jeune femme cogna un coup sur la table avec son poing. Puis continua à sourire à Klaus.

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Trinquons, au son de l'or !   - Mer 16 Nov 2011 - 11:04

Klaus réfléchit à ce qu'Azumii venait de lui révéler. La jeune femme avait pâlit, ce qui dérangeait un peu le borgne et l'amena à se poser une question. * Est elle capable de tuer ?* Leurs futurs abordages ne se feraient pas tous calmement, et le sang serait forcément amené à couler. Cependant, il aimait bien cette femme dont les vêtements laissaient deviner des courbes généreuses.

- Je comprends, vous n'avez pas eu une vie facile. Je ne peux pas vous promettre que nous retrouvions les coupables, * pour te dire je ne vais même pas faire l'effort de les chercher, quelle perte de temps* garda t-il pour lui, mais si nous les trouvons, je vous laisserai exercer votre vengeance, je vous aiderai même si vous en avez besoin.

Il prit la carafe de vin et servit les deux verres à présent vide, puis il leva le sien pour effectuer un toast.

- Très bien, Azumii Lied, ma décision est arrêtée ! Vous êtes maintenant membre du Majesté. Faites honneur à ce nom et à ma personne ! Trinquons donc, au son de l'or futur !

Les deux personnes trinquèrent et Klaus but son verre d'une traite.

- Maintenant que vous êtes matelot sur le navire, je vais vous confier une tâche, votre premier travail de pirate. Nous allons intercepter un navire dans quatre jours. Il sera peu protégé et il faudra faire couler le sang.
Klaus s'abstint de lui révéler qu'il s'agissait de leur futur navire. Il valait mieux qu'elle pense qu'il possédait déjà un bâtiment. Je vais avoir besoin de vous pour que le vol se passe bien. Il observa sa tenue. Vous ne pouvez rester dans ce vêtement, pas assez pratique, et puis il ne fait pas assez pirate, et je veux que mon équipage est du panache. Demain, nous irons vous acheter tout ce qu'il vous faut. Le coût sera bien évidemment retenu sur votre solde. De plus, si vous n'avez nul part où aller, vous pouvez partager ma chambre* Dieu, je suis fatigué pour tenter une approche aussi directe. Qu'importe, j'ai maintenant tout mon temps...*, ou je peux vous en payer une, mais là aussi, ce sera retenu sur votre solde. Le borgne n'avait cessé de regarder Azumii dans les yeux, et sa voix avait été autoritaire. L'heure n'était plus aux discussions, mais aux ordres. C'est bien compris matelot ?

Klaus piqua un peu de nourriture dans son assiette tout en observant son nouveau membre d'équipage.


[HRP Désolé pour le temps de réponse, une période un peu chargée. HRP]

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Trinquons, au son de l'or !   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum