AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Prières et sacrifices ne sont que foi et dévotion

avatar
Émissaire

On m'appelle Céléno Thogen


Infos Personnage
RANG: Artiste en sacrifice & Conseillère de l'ombre - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Une antre à proximité de Pleyrion
MON AGE : 30 ans
Féminin
MESSAGES : 97
AGE : 23
INSCRIT LE : 21/08/2014
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 59
Posté dans Prières et sacrifices ne sont que foi et dévotion   - Mer 19 Nov 2014 - 4:24

Les premiers rayons de soleil pointaient à peine au dessus des monts enneigés de la chaîne d’Adiem quand Céléno ouvrit les yeux, instinctivement. L’aube était pour elle, chaque jour, une renaissance, et une nouvelle manière de rendre hommage au Gardien. Sans attendre, elle se leva de son lit - si l’on pouvait appeler ça ainsi - , constitué d’un simple cadre en bois, rempli de paille pour en faire un matelas de fortune et recouvert par des couches de fourrure. Après tout, un émissaire se devait bien d’avoir un minimum de confort. Surtout si elle devait recevoir. A peine debout, elle se dirigea vers le petit foyer qui permettait de chauffer la cabane, et attisa le feu dont les braises rougissaient encore sous son souffle. L’eau se mit à bouillir dans le récipient accroché au dessus, et elle s’en servit pour rincer rapidement un corps blanc et intact, entièrement destiné à celui dont elle louait la grandeur chaque jours. Finalement, elle sortit de son “habitation” quelques minutes plus tard, pour rejoindre l’antre qui n’était qu’à quelques pas.

Dans l’obscurité encore quasi complète de ce début de journée, Céléno laissa son regard s’accrocher à la lueur bleutée du totem qui irradiait de la grotte, et la guidant à travers la forêt où elle vivait. Profitant de son lien avec la nature durant son chemin, elle prit le temps d’écouter, de scruter et de caresser chaque élément, chaque plante dont elle devinait les palpitations de vie. Et ce fut avec un apaisement profond qu’elle retrouva enfin son lieu de culte. Quittant sa large cape qui la protégeait du climat glacial, pour ne porter que ses vêtements blancs d’émissaire, elle s’approcha du rocher palpitant d’ithilium au centre du lieu et posa une main tendre dessus. Elle s’agenouilla tout aussitôt à côté, et ferma les yeux, se plongeant dans une longue et habituelle prière. Celle qu’elle vouait chaque matin au Gardien. De sa dévotion, elle plongea aussitôt dans une bulle de foi et de reconnaissance, oubliant tout ce qui se trouvait autour d’elle pour se perdre seulement dans les murmures de ses psaumes.

Des bruits de pas résonnant à l’entrée de l’antre la tirèrent néanmoins de ses pensées, dans un léger sursaut qui lui fit ouvrir les yeux. Méfiante, elle ne bougea pas, et se contenta de fixer son regard cerclé de noir sur la silhouette qui avançait et dont elle reconnu la finesse. Dans un discret soupir, elle ferma de nouveau les paupières, détournant la tête vers le totem. Le silence de la grotte seulement perturbé par les pas pourtant légers, Céléno attendit que l’arrivante passe derrière elle pour souffler, d’une voix neutre mais piqué d’une once de reproche :

"Tu es en retard. Le Gardien nous attend avant le lever du jour."

Ouvrant les yeux, elle se redressa pour se retrouver face à Nimue, et désigna du menton le ciel qui s’éclairait à vue d’oeil à l’extérieur, malgré la protection de la montagne et de la foret. Elle lui adressa néanmoins un fin sourire dans le but de nuancer sa remarque, préférant éviter d’apeurer cette jeune émissaire arrivée très récemment parmi eux, à Pleyrion, et notamment ici, dans l’antre qui y était rattachée.
avatar
Émissaire

On m'appelle Nimue la Blanche


Infos Personnage
RANG: Aucun
VILLE & APPARTENANCE : Les Bois de Koun
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 29
AGE : 24
INSCRIT LE : 06/11/2014
PSEUDO HABITUEL : Pandemonium
Joyaux : 85
http://www.ile-joyaux.com/t2670-nimue-la-blanche
Posté dans Re: Prières et sacrifices ne sont que foi et dévotion   - Mar 25 Nov 2014 - 2:24

Prières et sacrifices ne sont que foi et dévotion  



Le lit de fortune où était posée Nimue était plus confortable qu'elle avait osé espérer. Plutôt petite, elle s'était sentie assez minuscule dans l'antre ancienne de sa mère, qui l'avait reniée il y a plus de vingt ans, afin de l'éduquer. Elle avait espéré en arrivant d'y retrouver quelque morceau de souvenir d'elle, un objet, quelque chose. Mais elle l'avait retrouvée vide et les autres émissaires l'informèrent qu'elle n'avait effectivement rien laissé. Seul le petit lit avait été là, malheureux, couvert de paille vieille.

C'était à présent sa nouvelle demeure et la jeune émissaire venait tout juste de s'y accoutumer.  Elle avait prit un certain temps à le faire. Jusqu'alors, elle n'avait que refait le lit de paille fraîche et s'était procurée quelques peaux d'animal en guise de couverture. Malgré le flot d'ithilium, elle s'était dernièrement retrouvée à tiédir plus que la normale.

Dans ses rêves, Nimue se retrouvait à nouveau sur les terres enneigées du clan Munro, elle retrouvait des choses dont elle n'avait même plus envie, elle revoyait tous ceux qui avaient croisé sa vie un jour, les autres enfants... mais elle finissait immanquablement par tomber sur son profanateur et son corps gigantesque. Alors elle se réveillait en sursaut, moite de transpiration et la respiration oppressée.

Les brumes du sommeil se déchirèrent brutalement. Le soleil était déjà levé et elle en fit de même, en un bond horrifié. Dernièrement, elle s'était retrouvée maintes et maintes fois à lutter pour s'éveiller. Elle avait du mal à s'y faire; Pleyrion l'intimidait un peu. Tellement de choses avaient changé.

La jeune femme se redressa courageusement et enfila une robe blanche fraîche, ne passant que superficiellement son peigne aux cheveux. Sa prière était en retard aujourd'hui et Céléno n'allait pas manquer de lui faire la remarque. Elle en tremblait d'avance. C'était elle qui l'avait quelque peu aidée à s'installer dans son antre. Être réprimandée à sa première semaine...

Lorsqu'elle atteignit le lieu du totem en une petite course haletante, elle prit un pas plus calme en signe de respect et de discrétion. Céléno était déjà là. Bien sûr. Ses pommettes étaient empourprées alors qu'elle passa derrière l'émissaire pour s'installer face au totem d'ithilium.

"Je suis désolée." souffla-t-elle embarrassée. Elle ne pouvait se résoudre à la regarder dans les yeux.

L'émissaire s'était levée à son arrivée, alors qu'elle s'était à peine agenouillée pour accorder au Gardien sa prière habituelle, en retard certes, mais sincère et profonde.
Elle se concentra, fermant ses yeux qu'elle avait d'ailleurs oublié de repoudrer dans sa maladresse, ses lèvres frémissant à peine.

Lorsqu'elle eu finit elle se redressa et passa ses fines mains au long de sa robe pour la relisser. Céléno était restée là, certainement attendait-elle une quelconque explication, une raison pour son retard? L'erfeydienne mesurait à peine 2 centimètres de moins que sa comparse et pourtant elle se sentait plus petite que jamais quand elle ajouta:

"Ça ne se reproduira plus." promit-elle. En vérité, elle savait qu'elle n'avait pas besoin de se justifier. Elle était tout aussi émissaire que Céléno, elle avait été initiée et avait atteint le statut officiel avec autant de dévotion qu'elle. Pourtant, Nimue ne pouvait s'empêcher d'être angoissée à l'idée que cette femme puisse lui reprocher ses erreurs.

Ce n'était toutefois pas sa faute; dernièrement, ses nuits étaient emplies de cauchemars et elle ne s'endormait que très tard le soir, lorsque tous les erfeydes semblaient dormir. Les cernes légères visibles sous ses yeux en témoignaient d'ailleurs.


avatar
Émissaire

On m'appelle Céléno Thogen


Infos Personnage
RANG: Artiste en sacrifice & Conseillère de l'ombre - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Une antre à proximité de Pleyrion
MON AGE : 30 ans
Féminin
MESSAGES : 97
AGE : 23
INSCRIT LE : 21/08/2014
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 59
Posté dans Re: Prières et sacrifices ne sont que foi et dévotion   - Mer 26 Nov 2014 - 3:23

Le silence avait suivi rapidement les excuses de Nimue, dont Céléno suivait les faits et gestes avec attention, alors qu’elle s’agenouillait pour se vouer à sa prière matinale. D’un respect certain et notoire, la Dévouée s’éloigna du totem pour rejoindre le fond de l’antre et attrapa de quoi peindre. Elle s’était récemment mis en tête de refaire l’une des parois de la grotte, dont les dessins et motifs symboliques avaient perdu de leur couleur et s'effaçaient presque complètement. Alors, dans un silence religieux, tant pour ne pas déranger la jeune femme priant, que pour se concentrer au mieux, elle se mit à l’oeuvre.

Les froissements caractéristiques des vêtements informèrent Céléno que Nimue s’était redressée. D’un coup d’oeil, elle s’assura qu’elle avait terminé sa prière et sans lui laisser le temps de s’éloigner, elle souffla :

"Je ne suis pas là pour te dicter ta conduite. Je veux juste m’assurer que nous puissions cohabiter dans cette antre sans problème et dans le plus grand des respects. Que ce soit pour le Gardien, ou pour nous."

Abaissant le pinceau de fortune dont elle se servait pour redonner des couleurs à la paroi de pierre, Céléno se retourna pour observer la jeune femme, dans l’espoir de croiser dans son regard, un accord tacite et amical. Mais, les yeux baissés de cette dernière la heurtèrent à une certaine ignorance, et peut-être même inquiétude. Faisait-elle si peur que ça ?

"Quelque chose ne va pas ?"

Se résolut-elle finalement à demander, alors que son regard s’adoucissait à mesure qu’il croisait celui de la nouvelle émissaire. Elle se savait impitoyable et très exigeante quand il s’agissait de servir et d’honorer le Gardien. Elle ne pardonnait aucune erreur, aucun faux pas, et la moindre hésitation en la foi, était synonyme de soupçons à vie. Néanmoins, Nimue était une jeune femme aussi vouée à prôner la grandeur de leur chef spirituel qu’elle-même. Depuis son arrivée, elle n’avait cessé de l’observer et de la jauger, cherchant par quels moyens s’en faire d’abord une agréable connaissance, et potentiellement une alliée de choix. Jusqu’à présent, sa nouvelle “collègue” ne montrait aucune faille, malgré les remarques peu délicates que ne se gênait pas de faire Céléno. Elle y répondait toujours avec un sang-froid exemplaire et surtout, une humilité essentielle. De bons points en soit, et dont tout cela n’échappait pas à la Dévouée qui ne perdait aucune miette de ce qui pourrait donner une alliance intéressante.

Consciente du malaise qui s'était installé, Céléno se racla la gorge et choisit de se retirer en silence, laissant à la jeune femme le loisir de réfléchir seule, et de revenir la voir plus tard, si elle avait besoin de s'expliquer, ou tout simplement, de parler.

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Prières et sacrifices ne sont que foi et dévotion   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum