AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Dans la ruelle d'à côté

avatar

On m'appelle Skip la Plume


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle, pirate solitaire babe ! (... non je rigole. Jeune cartographe cherche désespérément équipage)
MON AGE : 14 balais, m'sieur !
Féminin
MESSAGES : 561
AGE : 28
INSCRIT LE : 07/10/2011
PSEUDO HABITUEL : Skippy
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t1917-journal-d-un-futur-pirate-petit-mais-puissant http://www.ile-joyaux.com/t266-skippy-le-kangourou-o
Posté dans Dans la ruelle d'à côté   - Sam 8 Oct 2011 - 14:09

Rappel du premier message :

[HRP] Oui euh. Pour le titre original, on repassera What a Face *a jamais d'inspiration*

« D-dis pépé, j’peux sortir un moment ? »
« Tu fais c’que tu veux, gamin. Mais laisse pas sortir le ch… »

« Waf waf ! »


À peine Skip eut-il ouvert la porte, que Tomy, la boule de poils (sales) qui leur servait d’animal de compagnie, s’était précipité dehors en aboyant joyeusement.

« Oups… » fit Skip en se retournant leeentement vers son grand-père.
« Rah, tu sais bien qu'il est complètement excité le soir. Eh bah qu’est-ce que t’attends ? Vas donc le chercher avant qu’y nous réveille tout le quartier ! »

Déjà, on entendait les cris agacés des voisins. Skip n’avait pas envie qu’on jette des tomates pourries ou des cailloux sur son chien. Il se précipita donc à l’extérieur. Retrouver la trace du petit animal ne fut pas difficile : il suffisait de suivre la suite de grognements et de plaintes qui remontait toute l’allée, à présent. Il était tard et le quartier était relativement minable. Voisins grincheux et murs mal isolés, donc. Skip tourna au coin du mur pour prendre un raccourci et coincer le cabot.

« Ah, t-te voilà ! Qu'est-ce que tu f-fais ? »

Après avoir joyeusement aboyé dans toutes les directions, il s'était mis à renifler le sol, avant de s'infiltrer dans la ruelle d'à côté, très étroite. À nouveau, il aboya, comme pour appeler son maître. Skip le suivit, effrayé. Il y avait non loin de là un voisin particulièrement désagréable. Un vieil homme grincheux et bizarre qu'on ne voyait presque jamais, celui dont on disait qu'il viendrait vous chercher pour vous manger si vous ne finissiez pas votre assiette de pain rassis... Skip n'avait pas envie de l'ameuter !

« T-tout doux, Tomy... tu as s-senti quelque ch-chose ? »

Tomy aurait probablement fait un fin limier... ou pas ! Une odeur assez forte montait de la ruelle, apparemment la plupart des habitants avaient décidé de jeter là déchets et déjections. Ce n'était vraiment pas fameux, et Skip songea que s'il avait un odorat aussi fin que celui de son compagnon à quatre pattes, il aurait déjà pris la fuite ! Parce que, bon sang, qu'est-ce que ça fouettait ! Qu'est-ce qu'il pouvait bien avoir trouvé de si intéressant ? Skip n'y voyant rien, il se décida à se glisser entre les murs étroits et sombres (en se bouchant le nez, cela va de soi), quand soudain...



Merci Yscar pour l'avatar  :gah:
DC: Yuma Kohanakishi (Alban Mothllek, Uzor)

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Dans la ruelle d'à côté   - Ven 27 Sep 2013 - 6:17

Cuissot de gloussante, très certainement. Avec un peu de gras de garganflor, c'était plutôt rare. Y'avait comme un retour de... de....
- PAR LES TETONS DE VAMA ! cracha soudainement Jean en bondissant sur ses scandales. Où qu'ils vont l'deux couillons !
Les yeux d'aigle du pirate avaient beau scruter l'horizon d'encre des quais, c'est qu'il y voyait pas plus clair que dans le cul de vous savez qui ! Skip et Ly... ses deux potentiels recrues à présenter à Johnny avaient fui. Péri, dira-t-il au cap'taine, pour ajouter au drame de sa situation.
Cet état de fait des choses pesa alors lourdement sur le cœur du jeune pirate. Son estomac - oui son cœur se situe là ça vous pose un problème ? - hurla son désespoir à la nuit et aux pigeons boiteux des toits de Vanylle. En contrebas, la pute chantait toujours et sa voix rocailleuse fit écho à la peine de Pue-le-pipi. Même l'alléchant fumet de la gloussante rôtie ne put le détourner de la prière qu'il adressa aux jeunes membres presque embauchés du Téméraire.
Se faisant, il déroula de la poche de son veston un fil de pêche d'un état miraculeux et entreprit de ses doigts gras d'y accrocher une pointe incurvée en fer. Il s'y piqua la chair à deux reprises avant de parvenir à ses fins. Alors, la larme à l'oeil, sa prière remuant ses babines avec lenteur, il se coucha sur le ventre et rampa avec une agilité surprenant jusqu'à la gouttière branlante de l'auberge.
La première fenêtre ouverte lui présenta bien un peu de chair mais pas de celle qui intéressait notre bon Jean aussi roula-t-il sur le côté pour se mettre au niveau de la suivante. Non plus.
Il roula encore et encore et encore à s'en donner le tournis...

Spoiler:
 
avatar
Pirate

On m'appelle Ly Fishbone


Infos Personnage
RANG:  Jean Pue-le-pipi, Skip la Plume
VILLE & APPARTENANCE :  Vanylle
MON AGE :  13 ans
Féminin
MESSAGES : 214
AGE : 39
INSCRIT LE : 12/09/2011
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 196
http://www.ile-joyaux.com/t591-the-airs-be-ours-and-by-the-powers-where-we-will-well-roam http://www.ile-joyaux.com/t230-ly-fishbone
Posté dans Re: Dans la ruelle d'à côté   - Sam 28 Sep 2013 - 15:04


« Mais où il va, lui ? » s’était-il dit quelques secondes plus tôt. Juste après, il s’était cogné à Skip qu’il n’avait pas vu s’arrêter dans le noir. Maintenant, à mesure que ses yeux s’habituaient à l’obscurité ambiante, Ly découvrait le bric-à-brac de l’Huileux comme un petit Matrosciens devant la nouvelle boutique de confiseries de Sant Poser… Posi… Postérinos ? bref, on s’en fout. (Bien sûr, vous avez tous compris qu’il ne songeait pas vraiment à tout manger, hein ?!).
Ben ça lui coupait la chique, tout ce capharnaüm.
Incapable de prononcer un mot – tant par respect pour les trésors que par crainte de rappeler le maître dans son antre –, il avança et prudemment entre les allées, dégustant chaque pièce d’un regard brillant. Il n’osait rien toucher (et heureusement parce que franchement, qui sait si l’ensemble ne risquait pas de s’écrouler au moindre rot lâché trop près d’un bitoniot en équilibre sur un bidule ?) et déambulait dans le labyrinthe tel un chat à l’affut d’un bout de lard.
Un cliquetis le tira de sa rêverie et il s’immobilisa aussitôt, tendu comme le tablier d’Alienor. La peur au ventre, il pivota leeeeeentement sur lui-même jusqu’à se retrouver face à Skip. Aussitôt son orgueil reprit le dessus. Il fronça les sourcils, se redressa légèrement pour paraître super sûr de lui, jeta un œil à la quincaillerie autour d’eux et revint sur Skip.
« T’sais lire ? » demanda-t-il dans un chuchotement un brin théâtral avec un hochement du menton presque impérieux.
Parce que lui, on pouvait pas dire qu’il avait appris. Pas vraiment. Il reconnaissait quelques mots mais ces arabesques ridiculement déchiffrables se limitaient à… de la bouffe. Voilà. Il savait lire "steak" sur une caisse en bois tout droit volée d’un navire marchand mais guère plus ; et je vous épargne les détails de cet apprentissage stomacal. Voilà ce qui arrive quand on mémorise avec son ventre ! Autant dire qu’il attendait beaucoup de Skip sur ce coup-là parce que les mots, c’était tout ce qu’il leur restait dans ce fouillis. Et encore ! ils avaient de la chance que l’Huileux soit aussi organisé qu’une couturière avec ses bobines de fils. Et il savait de quoi il parlait, le garçon, vu que ses sœurs en étaient. Des couturières.
Vraiment chelou c’monsieur mais bon, c’t un adulte ; on va pas tergipoter (il aime bien dire "tergipoter", Ly, parce que personne ne comprend jamais – et pout cause – et ça lui donne l’air du gars qui en connait un rayon) sur l’incroyable bêtise dont cette espèce pouvait parfois faire preuve envers… envers les plus jeunes. Le premier qui dit petit, j'lui fais bouffer sa défroque !


Fiche de présentation ~ Journal de bord


___________________________________________________________________
Doubles Comptes :
Ysoa Taima - Chamane
Celle Qui Entend
Chilali K. - Éclaireuse
Clan Kohanakishi

avatar

On m'appelle Skip la Plume


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle, pirate solitaire babe ! (... non je rigole. Jeune cartographe cherche désespérément équipage)
MON AGE : 14 balais, m'sieur !
Féminin
MESSAGES : 561
AGE : 28
INSCRIT LE : 07/10/2011
PSEUDO HABITUEL : Skippy
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t1917-journal-d-un-futur-pirate-petit-mais-puissant http://www.ile-joyaux.com/t266-skippy-le-kangourou-o
Posté dans Re: Dans la ruelle d'à côté   - Sam 28 Sep 2013 - 16:14

Skip trébuchait dans l'obscurité, malgré ses efforts pour ne pas faire de bruit. Il avait toujours été doué pour s'emmêler les pieds, alors dans tout ce barda...! Heureusement pour eux, Ly avait l'air plus doué pour se la jouer discret. Skip se retourna et ils se retrouvèrent nez-à-nez dans la semi-obscurité. Il le vit se redresser légèrement et l'entendit chuchoter une question. L'aïné hocha la tête, avant de se dire que Ly ne le verrait peut-être pas :

« Ou-oui ! » répondit-il sur le même ton que son partenaire de mission. « M-mais ce serait m-mieux si on y voyait quequ-quelque chose. »

Il cherchait une lampe ou une bougie à tâtons, tout en craignant qu'une lumière trop vive n'attire l'Huileux vers eux. Mais il devait sûrement être trop occupé à l'instant même, alors il fallait faire vite ! Skip faillit renverser quelque chose d'autre en se déplaçant et remit maladroitement l'objet en place... avant de reconnaître... une lampe à eralium ! C'était parfait ! Espérons que le réservoir soit plein... Il tâtonna pour trouver la molette et la tourna doucement pour éclairer juste les environs. Il se tourna vers Ly avec un grand sourire :

« M-maintenant, il f-faut trouver l'endroit où il r-r-range ses pièces d-de rechange ! »

Ils parcoururent le tas de bric-à-brac de long en large. On ne pouvait pas dire que c'était ordonné, mais il y avait des étiquettes partout ! Peut-être que Dent d'Or l'Huileux s'y retrouvait dans tout ce bazar... Cycle de trois tours, cycle de trois tours... CYCLES ! Skip s'approcha en trébuchant sur une grosse caisse et enjamba maladroitement l'obstacle avant de pouvoir enfin se pencher sur un tas de ferraille empaqueté maladroitement sur une étagère bancale, qui portait la mention recherchée. Il fit signe à Ly et posa la lanterne sur le rebord de l'étagère pour farfouiller dans le tas. Ça faisait beaucoup de bruit... mais presque toutes les pièces étaient étiquetées ! Ils trouveraient sûrement leur bonheur là-dedans, à condition qu'il ait le temps de se pencher sur chacune des étiquettes à la lumière de la lampe. L'Huileux avait une écriture en pattes de mouche, pire que celle de Skip ! Et s'il revenait ?

« T-tu peux monter la garde p-pendant que je ch... cherche ? S-si jamais il-il revient... on court ! »

Il n'était pas dans ses habitudes de donner des ordres, mais Skip se sentait obligé de prendre cette précaution. Au pire, il prendrait tout le tas de ferraille et ils le trieraient plus tard. Mais c'était du vol, et le vol c'était pas gentil (dixit celui qui voulait devenir hors-la-loi pour parcourir les airs). C'est ce qui arriva, malheureusement, puisqu'un bruit de porte qui grince retentit au fin fond du hangar... faisant frissonner Skip de la tête aux pieds. Perdant son sang-froid, il tira le paquet de ferrailles jusqu'à lui, chancela sous son poids, hurla « LYYYY » pour qu'il vienne l'aider et « COUUURS » pour qu'il court (mais avec lui, c'était lourd ce machin !) et déboula à l'extérieur du hangar sans savoir s'ils étaient poursuivis ou non - et sans cesser d'hurler à la fuite. S'il ne réveillait pas tout le quartier, c'était gagné.

HJ :
 



Merci Yscar pour l'avatar  :gah:
DC: Yuma Kohanakishi (Alban Mothllek, Uzor)
avatar
Pirate

On m'appelle Ly Fishbone


Infos Personnage
RANG:  Jean Pue-le-pipi, Skip la Plume
VILLE & APPARTENANCE :  Vanylle
MON AGE :  13 ans
Féminin
MESSAGES : 214
AGE : 39
INSCRIT LE : 12/09/2011
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 196
http://www.ile-joyaux.com/t591-the-airs-be-ours-and-by-the-powers-where-we-will-well-roam http://www.ile-joyaux.com/t230-ly-fishbone
Posté dans Re: Dans la ruelle d'à côté   - Dim 20 Oct 2013 - 2:30

Ly avait cru mourir de frayeur. Il avait fait au moins trois crises cardiaques en moins de cinq minutes et ça, c’est dur à supporter pour un cœur de crevette. Mais il était toujours en vie puisqu’il courait avec Skip, les bras chargés du paquet trop lourd. Il cavalait comme s’il avait le pays entier aux trousses, ce qui serait sûrement le cas un jour alors fallait pas flancher. Très bon entraînement, parvint-il à penser entre deux « Maman, au secours ! » qu’il se reprochait aussitôt. C’était pas le moment d’être une mauviette.
Le truc bien avec les hurlements, c’est que c’était galvanisant. Ly, qui d’ordinaire était déjà rapide, avait l’impression de courir avec le vent. Lui ne hurlait pas et dans un sens, il se rendait compte que ce n’était pas une bonne chose mais qu’importe, ça donnait de l’air à son moteur.
Derrière eux, il y avait des cris aussi, furieux, orageux. Ll’Huileux galopait dans leur sillage comme une poule qui défend ses œufs en les abandonnant pour chasser l’intrus. Ly se dit tout à coup que ç’aurait été une super diversion s’ils n’avaient pas déjà le butin en main. Butin qui pesait trois tonnes et qui s’alourdissait à chaque pas.
Au bout d’une ruelle, Skip voulut partir à gauche, Ly à droite. Ils s’étouffèrent tous deux dans leur rapine et par contrecoup, seraient tombés à la renverse s’ils n’y étaient pas cramponnés comme à un os à moelle. La seconde d’après, ils voulurent partir dans des directions opposées avec l’intention de suivre le premier choix de l’autre. Ils frisèrent à nouveau la gamelle mais les crampons tenaient bon.
« Rhaaa, par-là ! » s’énerva Ly qui entendait se rapprocher le pas lourd de leur victime.
Ils se ruèrent dans une venelle et le garçon repéra une passe étroite et sombre. A vrai dire, elle était si étroite qu’ils durent y rentrer l’un après l’autre, Fishbone à reculons pour ne pas lâcher leur précieux chargement. Heureusement, Skip avait cessé de hurler lorsqu’ils s’étaient cognés et ils parcoururent plusieurs mètres avant que l’Huileux ne passe sans les voir. Ly se figea... Ils avaient réussi ? ... Non mais vraiment, sans déconner ?
Dans l’ombre, il ne voyait pas le visage de Skip mais il entendait sa respiration hachée qui faisait écho à la sienne. Après quelques secondes interminables passées à guetter le retour de leur poursuivant, il éclata d’un rire nerveux et incontrôlable.

HJ:
 


Fiche de présentation ~ Journal de bord


___________________________________________________________________
Doubles Comptes :
Ysoa Taima - Chamane
Celle Qui Entend
Chilali K. - Éclaireuse
Clan Kohanakishi

avatar

On m'appelle Skip la Plume


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle, pirate solitaire babe ! (... non je rigole. Jeune cartographe cherche désespérément équipage)
MON AGE : 14 balais, m'sieur !
Féminin
MESSAGES : 561
AGE : 28
INSCRIT LE : 07/10/2011
PSEUDO HABITUEL : Skippy
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t1917-journal-d-un-futur-pirate-petit-mais-puissant http://www.ile-joyaux.com/t266-skippy-le-kangourou-o
Posté dans Re: Dans la ruelle d'à côté   - Mar 29 Oct 2013 - 16:28

Skip avait l'habitude de courir. Il avait même mentionné cette aptitude en faisant son rapport devant Jean le recruteur. Et pourtant, cette nuit-là... il sentit qu'il n'avait jamais couru aussi vite de sa vie. Même contre les Frères l'Embrouille ! Mais les Frères l'Embrouille ne faisaient pas aussi peur que Dent d'Or l'Huileux quand il leur courait après avec sa clef à molette et que ses pas lourds faisaient trembler tout le quartier (si, si). L'avantage pour les fuyards, c'est qu'ils étaient légers ! Deux crevettes comme Skip et Ly ne pouvaient que filer comme le vent !
Mais bien sûr, ils n'avaient pas la même impression de leur côté. Skip s'époumonait à crier et perdait son souffle plus vite que son camarade, ce qui n'était pas une bonne idée... L'objet du larcin pesait de plus en plus lourd et ils faillirent perdre leur sang-froid en se percutant.

« Aïe ! »

Heureusement, Ly prit les choses en main. Skip le suivit et tous deux parvinrent enfin à semer l'Huileux dans les ruelles étroites de Vanylle. Rappelons qu'ils étaient bâtis comme des crevettes - même si Skip était un petit peu plus grand que son compère - ce qui facilitait grandement la fuite. Vive les planques improvisées ! Skip avait toujours le coeur qui battait la chamade quand il s'arrêtèrent enfin et attendirent, nerveux, un signe de l'Huileux. Rien ne vint. Skip était sur le qui-vive, prêt à repartir au galop au moindre bruit suspect, même si sa respiration haletante disait bien le contraire. Aussi, le brusque éclat de rire de son camarade le fit sursauter comme c'était pas permis. Il lâcha un petit rire étranglé, avant de partager franchement l’allégresse de Ly :

« J-j'arrive pas à c-c-croire qu'on a r-réussi ! » s'exclama-t-il avec un sourire béat et un regard de gamin (enfin, le regard du gamin qu'il était). « I-il faut qu'on r-retrouve Jean maintenant ! » Il jeta un regard par-dessus l'épaule de Ly, mais c'était difficile dans ces conditions. Comme son cadet était le dernier à être rentré dans la ruelle, il ajouta : « Tu-tu passes devant ? »

Mais non ce n'était pas de la lâcheté, c'était juste plus pratique comme ça vous voyez.

« T-t-tu penses qu-qu'on sera a-a-acceptés avec ç-ça ? » dit-il en baissant les yeux sur leur butin.

L'émotion le faisait presque trembler, c'était beau, ils allaient être pirates !



Merci Yscar pour l'avatar  :gah:
DC: Yuma Kohanakishi (Alban Mothllek, Uzor)
avatar
Pirate

On m'appelle Ly Fishbone


Infos Personnage
RANG:  Jean Pue-le-pipi, Skip la Plume
VILLE & APPARTENANCE :  Vanylle
MON AGE :  13 ans
Féminin
MESSAGES : 214
AGE : 39
INSCRIT LE : 12/09/2011
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 196
http://www.ile-joyaux.com/t591-the-airs-be-ours-and-by-the-powers-where-we-will-well-roam http://www.ile-joyaux.com/t230-ly-fishbone
Posté dans Re: Dans la ruelle d'à côté   - Mer 30 Oct 2013 - 3:40

Ly hocha la tête et commença à reculer lentement, prenant plus de précautions que nécessaire. Lorsqu’ils atteignirent la ruelle, il y passa la tête, regarda scrupuleusement de tous côtés, tendit l’oreille et décida finalement que la voie était libre.
« Sûr qu’on s'ra acceptés ! » répondit-il enfin, plus convaincant que convaincu.
Il jeta un coup d’œil à la caisse et observa les bidules et les machins qui s’y trouvaient. C’était une belle récolte et il espérait de tout son cœur qu’il y avait bien un cycle de trois tours dans le tas. Ceci dit, il avait vu Skip à l’œuvre avec les étiquettes de l’Huileux et même s’il le connaissait depuis peu, il n’était pas vraiment inquiet. Ça inspire confiance, un type qui sait lire. D’ailleurs, tout à coup, il avait beaucoup d’admiration pour lui. C’était trop classe de savoir décoder ces arabesques alambiquées qu’étaient les mots.
« Obligé », ajouta-t-il, optimiste jusqu’au bout. « On a un trésor dign' des grands pirates ! »
Par contre, il ne sentait plus ses bras. Il aurait donné sa chemise pour avoir un larbin à portée de main. Les grands pirates ont toujours des gars pour porter les trésors à leur place. Mais pour l’heure, les larbins, c’était eux, réalisa-t-il soudain. C’pas grave, pensa-t-il, on va être pirates !
Ils se mirent d’accord pour retourner dans la ruelle où ils avaient rencontré Jean. Il ne se rappelait pas s’ils avaient à un moment donné convenu d’un lieu de repli et il lui sembla que le plus malin à faire était de retourner sur un lieu que tous trois connaissait et qui serait suffisamment éloigné du bazar de l’Huileux pour que celui-ci ne leur tombe pas dessus par hasard. C’tait du gâteau, c'te mission, songea-t-il avec orgueil. Rond'ment m'né et tout. Ce que son cœur démentait avec vigueur dans sa poitrine.

A mi-chemin, ils firent une pause. Ly n’en pouvait plus mais jamais il ne l’aurait avoué. Au lieu de ça, il dit :
« On y est presque. Faut s’assurer qu’y a pas d’ennemis en vue ! »
Afin d’être crédible, il se plaqua au mur, au coin de la rue, et jeta un regard furtif dans la suivante. Personne. Il fit signe à Skip – un signe incompréhensible si vous voulez mon avis – et courut au coin opposé pour recommencer son manège. L’important dans la vie, c’est de donner le change. Convaincre en permanence qu’on sait parfaitement ce qu’on fait. Nouveau signe incompréhensible et il revint sur ses pas.
« L’voie est libre. »
Ce cirque lui avait redonné un peu de courage et il saisit leur précieux chargement pour se remettre en route.


Fiche de présentation ~ Journal de bord


___________________________________________________________________
Doubles Comptes :
Ysoa Taima - Chamane
Celle Qui Entend
Chilali K. - Éclaireuse
Clan Kohanakishi

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Dans la ruelle d'à côté   -

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum