AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Vamali Markin

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Vamali Markin   - Dim 22 Mar 2015 - 0:51



Je suis VAMALI MARKIN
“No one really knows why they are alive until they know what they'd die for.”
― Martin Luther King Jr.



Prénoms : Vamali, tout simplement.
Nom d'usage : Markin
Surnom Vama. À moins que vous ne lui demandiez quelle est la version longue de son nom, elle se présentera toujours comme étant Vama. Tout le monde la surnomme ainsi quotidiennement depuis qu'elle est toute petite et, si cela changeait, elle n'en serait qu'inconfortable. On la nomme Vamali seulement lorsqu'on veut lui parler de quelque chose de sérieux ou (plus souvent) la réprimander.
Age : 15 hivers
Langues parlées & écrites : L'erfeydien, bien sûr, qui est sa langue natale. Elle sait écrire son nom et c'est à peu près ça. Elle connaît un peu le langage des signes, mais elle a encore beaucoup à apprendre.




Groupe : Déserteur
Métier : Confectionneuse de manteaux de fourrure (c'est trop la classe, je sais) et chasseuse intermédiaire.
Clan : Les Murmures de la Sylve
Famille Proche : Maja, sa mère biologique - Éxecutée
Drakar, son ex beau-père
Wellan, son demi-frère qui a seulement cinq ans (Maja fut stérile pendant plusieurs années après la naissance de Vama pour finalement tomber enceinte dix ans plus tard)
Nivilk, son père biologique (qui se doute que Vama est sa fille après son intrusion chez lui et les rumeurs qui ont suivis cet événement, mais qui est en plein déni)





Nature du lien : Glace
Spécialisation de votre lien :

Dès que Vamali se retrouve avec une quantité relativement importante d'ithylium, elle peut alors changer les parties désirées de son corps en glace. Il lui est encore difficile de le faire avec plus de deux membres à la fois, car un tel exercice lui demande beaucoup d'énergie. Elle aura d'ailleurs bien plus de facilité à utiliser son lien et à atteindre plusieurs parties de son corps si, au même moment, une forte émotion l'habite. Sa peau se recouvrira alors d'une couche glacée, mais généralement pour une courte durée de temps.

Présentement, Vamali fait usage de son lien d'une façon toute particulière: elle concentre la glace sur ses mains et ses avants-bras. Plus son focus mental est fort, plus la glace devient très solide. Elle arrive aussi à former au bout de ses doigts des stalactites aussi pointus que des tridents, ce qui lui permet de transpercer ses ennemis. Croyez-moi, vous ne voudriez pas vous retrouvez sur son chemin si elle use de cette technique tandis qu'elle est en colère. Heureusement pour vous, elle ne se fâche pas facilement.

Lorsqu'elle maîtrisera réellement son lien, elle pourra utiliser la glace recouvrant son corps comme un moyen efficace de se camoufler au beau milieu de ce désert blanc qu'elle connaît si bien. De plus, cette habilité pourra la protéger de certaines petites armes (poignards, flèches, etc.) qui ne pourront pas atteindre sa peau facilement (elle arrivera évidemment graduellement à durcir la glace de plus en plus), et ce, pendant une bien plus longue durée de temps. Sa masse sera cependant plus lourde et elle aura donc plus de difficulté à se déplacer.


Caractère :
Qualités: Observatrice, attentive, perspicace, très curieuse, pudique, minutieuse, perfectionniste (si elle ne considère pas un travail suffisamment bien fait, elle sera assez réticente à le montrer à qui que ce soit; elle aime la précision autant lorsqu'elle chasse (elle rend d'ailleurs Inge fière puisqu'elle est douée au tir à l'arc) que dans les mots qu'elle choisi (son entourage se moque souvent d'elle parce qu'elle s'exprime  « comme une princesse »), débrouillarde, loyale, humble, patiente, d'une nature calme et douce, optimiste, empathique et maternelle.

Défauts: Timide en la présence de garçons ou de jeunes hommes qu'elle trouve attirants (elle aura bien de la difficulté à les regarder droit dans les yeux), sensible (surtout lorsqu'il s'agit de ses proches. Elle ne supporte pas le manque de respect sous toutes ses formes et vous ignorera pendant un moment si vous oser la blesser), têtue (lorsqu'elle a une idée en tête, lui enlever est presque impossible. Elle a aussi une opinion bien arrêtée concernant différents sujets. Pour elle, il y a rarement une zone grise), désobéissante, imprudente (et téméraire, ce qui parfois est une chose positive et parfois non) et impulsive (tout dépend de la situation, cependant).

Préférences alimentaires : Elle aime beaucoup les cuisses de Duniig, particulièrement préparées traditionnellement avec des épices, des légumes et des champignons. Miam miam!
Loisirs : Elle a tout récemment commencée à se pratiquer au tir à l'arc, elle crée des manteaux avec les peaux des animaux chassés (elle privilégie les fourrures blanches qui attirent beaucoup moins le regard), se mêle de ce qui ne la regarde pas, se rend utile (ne rien faire la rend un peu folle), résoud des énigmes, se pratique à utiliser son lien et à le perfectionner si elle se trouve à proximité d'une source d'ithylium et qu'elle et (surtout) son groupe de déserteurs jugent que c'est nécessaire, elle chante parfois lorsqu'elle est seule (ça représente pour elle la liberté, car son beau-père lui interdissait de le faire) et l'art de la fuite n'a pas de secret pour elle.

Préférences relationnelles : Elle n'est que tout récemment attirée par le charme des garçons de son âge, mais jouer à la séductrice est à l'opposé même de son caractère. Elle préfère les regarder de loin. Elle ne s'approchera d'eux que si elle a une bonne raison de le faire. Ironiquement, elle s'entend mieux avec les garçons que les filles en règle générale. Pour ce qui est des femmes, c'est toutefois différent. Elle les admire et veut tout apprendre d'elles.


...FACE A UN DANGER : Elle s'efforce de garder son sang froid, rassemble ses biens en un éclair, et s'enfuit comme la foudre. Si un autre membre des Murmures de la Sylve est menacé, elle ira le défendre au péril de sa vie. Souvent, cela implique la désobéissance et l'imprudence. Elle se retrouve souvent les pieds dans les plats, mais puisqu'elle a l'âme d'une survivante, elle s'en sort toujours d'une façon ou d'une autre.

..FACE A UNE PROVOCATION : Si c'est de la part d'un inconnu, elle restera de marbre. Si un être dont elle est émotionnellement attachée l'insulte d'une quelconque manière, alors là, elle ne le prendra pas du tout. Comme je l'ai dis plus tôt, elle jouera à l'indifférente et fera comme si vous n'existez pas. Elle ne vous regardera même pas une seule fois jusqu'à ce que vous veniez vous excuser sincèrement. Elle n'est pas rancunière, mais si la faute était grave, son pardon ne se gagnerait pas facilement.

..FACE A UNE NOUVELLE RENCONTRE : Bien sûr, pour les déserteurs, la méfiance est un mot d'ordre et un mode de vie. Si vous lui voulez du mal, elle s'enfuira. Si ce n'est pas votre but premier, une fois l'étape de la méfiance passée, son éternelle curiosité prendrait le dessus, et elle vous scruterait du regard, essayant de deviner qui vous êtes et ce que vous voulez en se fiant sur votre apparence et vos possessions. Elle est très douée lorsqu'il s'agit de déduction, un peu comme Sherlock Holmes. Elle en fait un jeu qu'elle trouve très amusant, même si ses déductions ne sont évidemment pas toujours justes. Dans tous les cas, que vous ayez l'air menaçant ou pas, elle jouera la carte de la jeune fille fragile et sera sincèrement amicale avec vous. Vamali prônera toujours la paix au profit de tout le reste. Elle ose encore croire, même après ce qu'elle a vécue, que tous peuvent se repentir un jour ou l'autre. Selon elle, certains endorment seulement plus leur humanité que d'autres.

..FACE A DES SENTIMENTS NOUVEAUX : Elle ne vous approchera pas, vous fixera de loin, rêvera de vous et deviendra soudainement bien silencieuse en votre présence. Si vous lui adressez directement la parole, elle ne vous regardera pas dans les yeux plus de cinq secondes et pourrait bien devenir toute rouge si vous lui faite un compliment. Si vous étiez déjà bons amis avant que ses sentiments se développent, ce ne sera pas très différent. Vous trouverez sans doute étrange cette soudaine distance qu'elle a mise entre vous et vous ressentirez un malaise dans l'air. Vamali est une piètre menteuse et ne sait pas vraiment comment cacher ses sentiments de façon efficace. Elle dira bien des choses qu'elle regrettera (en voulant agir normalement, elle aura dit tout ce qui lui passait par la tête pour éviter ces silences malaisants qu'elle redoute tant) et y repensera obsessivement une fois la nuit tombée, étendue sur sa couche. Que puis-je dire? C'est une adolescente!

..FACE A UNE PERTE/LA TRISTESSE : Elle se renfermera sur elle-même et aura bien de la difficulté à vouloir seulement se lever le matin. Elle aura besoin de beaucoup de solitude pour faire son deuil en paix. Après un moment, elle voudra faire partie d'une mission ou quoique ce soit qui pourra lui permettre de se changer un peu les idées et, surtout, de faire une différence dans ce misérable monde. Cela l'aidera à surmonter sa culpabilité et à se sentir vivante et utile. Il sera important pour elle d'honorer l'être décédé dans sa vie de tous les jours.


TAILLE : 1m70
POIDS : 50kg
COULEUR DES YEUX : Bleu pâle
COULEUR & LONGUEUR DES CHEVEUX : Ils sont blonds et très fins. Il lui arrive présentement un peu au dessus des épaules.
PIGMENTATION DE LA PEAU : Ivoire
SIGNE PARTICULIER : elle a un piercing à l'oreille gauche en signe d'appartenance aux Murmures de la Sylve.
PILOSITÉ : Omniprésente, sans oublier le mono-sourcil.
VESTIMENTAIRES : Sans doute à cause de son lien particulier, elle ressent très peu le froid. Elle mettra tout de même un de ses fameux manteaux de fourrure blanche pour une simple question de confort. Elle aime le contact doux sur sa peau. De plus, même si les vents glacés ne l'atteignent pas, la neige, si.



Clan Markin, à peine un mois plus tôt

Vamali regarda longuement le jeune homme endormi sur le sol dur et froid de sa cellule. Elle espérait qu'il ressente sa présence pour qu'il se réveille naturellement. Elle avait tout de même emmené avec elle un bâton au cas où elle en aurait besoin. Voyant qu'il était toujours immobile, elle le passa très doucement à travers les barreaux métalliques, désirant seulement effleurer la peau du prisonnier. Il sursauta toutefois brusquement, reculant au fin fond de sa cage comme un chien battu, le coeur battant la chamade. L'adolescente le pria silencieusement de ne pas faire de bruit, déposant son index sur ses lèvres tout en l'implorant du regard. En réalisant qu'il se trouvait devant une enfant, il se calma aussitôt. Sans plus attendre, Vamali lui tendit un morceau de viande encore chaud. Il l'accepta sans hésiter et le dévora en moins de deux, visiblement affamé. Il s'essuya la bouche avec la manche de son chandail avant de chuchoter:

« M... merci. Mais pourquoi ferais-tu une chose pareille? »

L'adolescente rougit légèrement, à la fois embarrassée par cette question et gênée par le regard si pénétrant de l'inconnu. Elle ne soutint pas celui-ci très longtemps. Après un moment de silence où elle envisagea de simplement partir sans rien dire, elle répondit enfin, n'étant pas insensible, il faut bien l'avouer, au charme et à la vulnérabilité du Déserteur.

« Je veux que justice soit faite. »

L'homme fronça les sourcils, interloqué.

« Tu crois aussi que le Gardien est un imposteur? »

« Je parle de l'homme que ma mère a mariée. J'en ai assez d'être humilié par lui. Il le sera aussi lorsque je t'aurai délivré. »

Il l'avait deviné depuis un moment, mais traduire sa pensée en mots lui sembla nécessaire.

« Tu es la fille de l'homme qui m'a capturé. »

Elle le regarda à nouveau fixement dans les yeux, une flamme haîneuse naissant dans les siens. Malgré elle, elle éleva un peu la voix.

« Il ne sera jamais mon père! »

L'inconnu n'eut pas le temps de répondre, car tous deux entendirent quelqu'un toussotter. C'était la toux d'un homme, rauque et grasse. Sans avoir à se consulter, le prisonnier s'étendit sur le sol et ferma les yeux tandis que Vamali monta rapidement les escaliers ainsi que l'échelle qui la menait vers sa couche. Au même moment, son beau-père, Drakar, s'adressa à elle. Heureusement, il ne pouvait pas la voir dans la noirceur exceptionnelle de la pièce. Normalement, il y avait presque toujours un feu qui brûlait dans l'âtre, mais il était éteint à cette heure.

« Que fais-tu, Vamali? »

Il était le seul à l'appeller par son véritable prénom. Tous la surnommait Vama. Sa voix était pleine de reproches.

« J'avais une envie pressante, désolée d'avoir fait autant de bruit. »

Étonnement satisfait par cette réponse, Drakar se rendormit aussitôt, ronflant profondément. Vamali ne s'endormit qu'après quelques heures, se réveillant régulièrement durant la nuit, angoissée. Des millions d'idées s'entrecroisaient dans sa tête et l'une d'entre elle, la plus importante, consistait à élaborer un plan pour voler la clé de la prison du Déserteur que son beau-père avait toujours sur lui. Elle espérait réussir à l'obtenir avant que le prisonnier ne soit exécuté. Elle avait encore du temps puisque son Clan le gardait en vie pour que Drakar, le tortureur attitré des Bois de Koun, le force à lui révéler où se cache ses semblables par les pires moyens qui soient.

Vamali retourna à plusieurs reprises vers l'inconnu pour lui offrir quelques restants de ses repas dès que le champ était libre. Elle ne le visita pas à chaque fois, bien sûr, mais assez souvent pour qu'un lien se tisse entre eux. Cela ne prit qu'une semaine pour que la jeune fille tombe en amour avec son nouvel ami et qu'il partage ses sentiments ou, du moins, son intêret. Enfin, c'est ce qu'elle crut. Après tout, il la regardait avec tant de tendresse et lui disait ô combien elle avait un joli sourire. Après plusieurs tentatives, elle réussit enfin à s'emparer de la fameuse clé et s'en servit la nuit suivante. Elle s'était imaginée qu'il la serrerait dans ses bras avant de partir ou l'embrasserait passionnément pour la remercier ou l'inviterait à fuir avec lui, mais rien de tout cela ne se produisit. En fait, il ne se soucia pas d'elle une seconde. L'erfeydienne eut le coeur brisé.

La mère de Vamali, Maja, remarqua le comportement étrange de sa fille. Elle dormait à peine, ne mangeait presque plus et semblait déconnectée du reste du monde. Maja n'était pas stupide et ne croyait certainement pas aux simples coïncidences. Elle comprit bien vite que la tristesse de son enfant avait très certainement un lien avec la fuite du prisonnier. Elle n'avait toutefois pas de preuves concrètes pour confirmer ses soupçons et ne sauta de ce fait pas aux conclusions, même si son intuition de mère lui disait que son jugement était valable. Vamali avait toutefois fait une erreur fatale qui allait lui coûter chère. Elle avait donnée au jeune homme un objet qui lui permettrait de se rappeller d'elle dans le cas très probable où ils ne se reverraient plus pendant très longtemps. C'était un croc de Shaas qu'elle gardait précieusement avec elle comme un porte-bonheur depuis le jour où elle avait affrontée cette créature et réussie à obtenir sa fourrure. Elle avait ensuite utilisée celle-ci pour confectionner son propre manteau. C'était un souvenir qui la rendait très fière. Le captif n'avait toutefois pas garder son cadeau. Il l'avait laissé dans la cellule, complètement indifférent, semble-t-il, des conséquences qui allaient en résulter. Drakar fut celui qui trouva la canine, accrochée à un pendentif de cuir. Il sut immédiatement qu'il appartenait à Vamali et en parla sans plus tarder à sa femme. Maja le supplia de ne rien dire à Nivilk, le Hänek, ou à qui que ce soit, les larmes aux yeux.

« Je t'en prie, Drakar, ce n'est qu'une enfant! »

« Enfant ou pas, elle a trahie les siens! »

« Je sais qu'elle n'est pas ta fille, mais fais-le pour moi. Je ne pourrais pas supporter de la perdre. Elle est presque morte à la naissance, mais elle a survécue. N'est-ce pas déjà un signe qu'elle doit vivre? »

« Tes émotions t'aveuglent. Cette jeune fille a toujours été indisciplinée! Je savais qu'elle finirait par se rebeller! Je lui ai donné suffisamment de chances. »


Maja savait qu'il faisait principalement référence à ce jour où Vamali avait découvert l'identité réelle de son père après des années à avoir cru que c'était Drakar. Sa nature téméraire et investigatrice l'avait poussée à faire son enquête, question d'en découvrir le plus possible sur nul autre que Nivilk Markin. Elle s'était retrouvée dans une situation très inconfortable, s'étant cachée dans la spacieuse chaumière de pierre de celui-ci, sous plusieurs couvertes de fourrure épaisses et, tout ça, simplement pour l'espionner. Elle espérait en réalité pouvoir lui parler même s'il l'intimidait beaucoup. Le moment était toutefois extrêmement mal choisi, car Nivilk était devenu intime avec une femme du Clan et Vamali n'avait certainement pas su rester immobile. Les amants l'ont repérée et le Hän n'a pas laissé cette intrusion impunie. L'impertinence de la jeune fille a fait de sa famille un sujet de honte et de moqueries, chose que ses parents ont pris très difficilement, étant normalement des membres particulièrement respectés du Clan. Ils n'ont ni confirmés ni démentis les rumeurs disant que Vama serait la fille biologique de Nivilk. Ce dernier n'a, pour sa part, pas vraiment cherché à le savoir et il s'en porte très bien ainsi.

« Laisse-moi lui parler. Elle aura une punition sévère, je te le promet. »

Drakar resta de marbre, les traits durs. Cela inquiéta grandement Maja et celle-ci ajouta d'un ton provocateur et définitif:

« Si tu fais cela, je partirai avec Wellan et ne reviendrai pas. »

Elle n'attendit pas de voir sa réaction ou d'entendre sa répondre. Elle sortit de son logis, retenant ses larmes et se dirigeant d'un pas assuré vers sa fille qui discutait avec des jeunes gens de son âge tout en riant, un large sourire aux lèvres. Maja n'attendit pas que Vamali la remarque avant de lui dire:

« Vama, j'aimerais te parler seule à seule. »

La jeune fille croisa le regard de sa mère, s'efforçant d'agir le plus innocemment du monde même si, dans son coeur, une tornade se formait. Elle fut immédiatement alarmée par le ton sec et le visage inhabituellement rougeâtre de sa mère. Quelque chose clochait et elle espérait plus que tout que cela ne la concernait pas directement. Malheureusement, ses espoirs étaient vains. Malgré la colère noir de sa mère et la gifle bien méritée qu'elle reçut en plein visage, elle ne broncha pas, simplement soulagée qu'elle refuse obstinément de divulguer la vérité. Elle espérait vivement que Drakar se rangerait du côté de sa mère et fasse preuve de miséricorde. Cela serait un véritable miracle, mais Vama croyait aux miracles. Cependant, croire profondément en quelque chose ne rend pas toujours cette chose réelle, surtout lorsqu'il s'agit du coeur de l'homme et de son égoïsme intemporel. Drakar se tut pendant quelques jours pour, finalement, ne plus pouvoir supporter le poids d'un tel secret et vivre avec lui-même. Sa culpabilité fut telle qu'il admit ne pas avoir partagé ce qu'il savait la journée même où il l'a sut. Il déclara avec beaucoup d'humilité devoir lui aussi être mis à mort pour un tel geste. Nivilk voulut connaître les moindres détails et lorsqu'il apprit que Drakar n'avait rien dit à cause de la menace de sa femme, il épargna l'homme (qui lui était de toute façon très utile) et condamna plutôt à mort Maja. Vama assista à l'exécution de sa mère, complètement impuissante, suppliant avec rage et pleurs qu'on la relâche. Tandis que tous les yeux étaient rivés sur la terrible scène, soit celle d'une femme brûlée vivante, Vamali créa une armure de glace au niveau de ses poignets et de ses mains qui lui permit de les glisser hors de leurs liens et de s'enfuir, aucun garde ne la surveillant puisqu'elle était simplement solidement attachée à un pilier de bois. Elle n'essaya pas de sauver sa mère, car il était tristement déjà trop tard pour elle.

Après des jours de poursuite à courir et à se cacher dans les moindres recoins des Erfeydes, Vamali devint extrêmement faible. Elle n'avait pas eu le temps de prendre des armes avec elle ou quoique ce soit qui aurait pu lui permettre de chasser efficacement. Elle n'avait aucune expérience à ce niveau et n'arrivait pas à trouver de la nourriture. Elle mourrait de faim et n'avait même plus la force de se lever. Lorsqu'elle crut que c'était bien la fin, elle sentit un liquide gelée dans sa bouche et s'étouffa un moment, prise par surprise. Elle but finalement l'eau qu'on lui avait offert à petites gorgées. Un groupe d'hommes et de femmes l'avaient trouvée dans une grotte où ils étaient eux-même venu se réfugier. Ils se présentèrent comme étant ''les Murmures de la Sylve'' et Vamali comprit qu'elle avait à faire à des Déserteurs. Se rappelant la ruse du seul Déserteur qu'elle avait rencontrée, elle fut très méfiante, mais, rapidement, elle se lia d'amitié à ses sauveurs. Après maintes discussions, elle réalisa que le Gardien n'était pas nécessairement digne de confiance et elle se promit qu'elle découvrirait un jour qui il est réellement et ce qu'il veut.



Date d'anniversaire : 13 Sunedor

Phobie(s) : Ne plus être capable de contrôler son lien et devenir une véritable statue de glace. C'est la raison pour laquelle elle l'utilise qu'en cas de nécessité. Elle craint aussi particulièrement Drakar, son beau-père, et Nivilk, son père biologique.

Tics/manies : baisse souvent les yeux ou fuit le regard de l'autre lorsqu'elle se sent intimidée, elle est parfois incapable de dormir la nuit parce qu'elle pense à un million de trucs à la fois (elle ne cherchera toutefois pas nécessairement à se lever ou à bavarder avec quelqu'un, elle planifiera seulement mentalement la journée du lendemain et réfléchira au pourquoi du comment de telle ou telle situation) et, finalement, elle a le syndrome des jambes sans repos (signe de nervosité? pas vraiment. Elle n'en connaît toujours pas la cause exacte, en fait).

Rituel quotidien : Si elle le peut, elle commencera par prendre un bain dans une rivière ou une source d'eau quelconque. Chaude, de préférence, ou tiède. Ensuite, elle accompagnera les chasseurs l'avant-midi, s'accordera un temps libre dans l'après-midi et continuera à travailler sur ses créations vestimentaires dans la soirée.

Autre particularité: Huuum?


Ambition : Revoir un jour son demi-frère (qu'elle considère comme son frère à part entière) et vivre en paix avec lui, se recueillir sur la tombe de sa mère, découvrir une fois pour toute les secrets du Gardien, son identité et ses motifs et, finalement, être utile pour sa nouvelle famille, les Murmures de la Sylve.
Secret : Nivilk Markin est son père?
Réputation : Les membres de son Clan gardent toujours un oeil sur elle, car ils savent que derrière son apparence posée et sage se cache un être ayant soif de connaissance et d'indépendance. Lorsqu'elle se trouve à un nouvel endroit, elle veut tout explorer et ne suit pas toujours le groupe à la moindre trace. Elle s'est déjà perdue une fois, mais cela ne semble pas lui avoir donnée une véritable leçon. Mis à part ce trait de caractère qui en exaspère plus d'un, elle est tout de même très appréciée. Sa rafraîchissante jeunesse, ses nombreuses questions pertinentes et sa rigueur dans son travail et ses loisirs enchantent ses congénères. Elle est, de plus, toujours là pour appaiser les âmes coléreuses et il est difficile de lui résister.


Où as-tu trouvé le forum ? Je le connais depuis environ deux ans. Je m'y étais inscrite, mais sans m'attacher suffisamment à mon personnage. Son histoire était en fait très compliquée et ça m'a découragée. J'ai ensuite quittée l'univers des forums pendant un long laps de temps pour revenir et repartir et ainsi de suite. L'île aux Joyaux a commencé à, semble-t-il, ressurgir dans les méandres de ma mémoire et, après une relecture complète de toutes les informations importantes... me revoilà! Very Happy
Première impression : J'ai déjà vu d'autres forums très détaillés comme le vôtre, mais définitivement jamais aussi passionnant! J'ai dévoré vos écrits avec beaucoup de bonheur. Ça s'apparentait presque à un roman qu'on ne peut plus lâcher. Et, bien sûr, le design est toujours aussi beau, ce qui est un bonus non-négligeable. ^^
Robin Hobb ça te parle ? J'ai essayé il y a environ deux ans de cela de lire l'Assassin Royal, mais je n'ai pas accrochée. Récemment, j'ai commencée à lire le premier livre de la trilogie ''La citadelle des ombres'' et, pour l'instant, je trouve l'histoire très intéressante et le vocabulaire très riche, ce qui me plaît beaucoup. Je ne suis pas habituée à autant de monologues, mais ça ne me dérange pas trop, au contraire. J'aime connaître les personnages d'une histoire en profondeur. Smile
Tes autres pseudos habituels : Lunalys
Ton activité à prévoir : J'essayerai de passer une heure ou deux à tous les jours. Je suis plus occupée la fin de semaine (drôlement), donc je dirais que je vais probablement être connectée 5 jours sur 7.
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Vamali Markin   - Dim 22 Mar 2015 - 7:46

Re-Bienvenue sur IJ o/

Très jolie fiche, j'aime bien ce type de personnage ^^ Elle a pas été très cool avec sa mère cependant xD

Citation :
PILOSITÉ : Omniprésente, sans oublier le mono-sourcil.
J'ai bien rit à ce passage !

Du coup tout est bon, pour le lien je valide (c'est bien une armure qu'elle fait ? elle change pas vraiment ses membres on est d'accord ?).

Je peux valider, bon RP :toutcontent:


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Vamali Markin   - Dim 22 Mar 2015 - 13:01

Non, elle ne change pas ses membres, ce n'est qu'une armure. Merci beaucoup pour tout! ^^ Et, tu as raison, cette histoire de fuite sans se soucier plus que cela de sa mère ne tenait pas la route. J'ai édité ce passage et j'ai écris ceci: ''Vama assista à l'exécution de sa mère, complètement impuissante, suppliant avec rage et pleurs qu'on la relâche. Tandis que tous les yeux étaient rivés sur la terrible scène, soit celle d'une femme brûlée vivante, Vamali créa une armure de glace au niveau de ses poignets et de ses mains qui lui permit de les glisser hors de leurs liens et de s'enfuir. Elle n'essaya pas de sauver sa mère, car il était déjà trop tard pour elle.'' Qu'elle ait réussie à s'enfuir est très improbable, mais si aucun garde ne la surveillait ( puisqu'elle était attachée à un pilier de bois), c'est plausible.
avatar
Peuplade

On m'appelle Noröa Hagen


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Pleyrion
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 41
AGE : 28
INSCRIT LE : 24/04/2014
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 15
Posté dans Re: Vamali Markin   - Dim 22 Mar 2015 - 14:01

Hiiii bienvenue sur le forum !! (je n'ai pas eu l'occasion de te le dire dans ton topic de questions !)

J'espère que tu te plairas parmi nous :wou:
Amuse toi biiiien \o/


A day will come... When you think you're safe and happy, and your joy will turn to ashes in your mouth...
Northern Light
avatar
Peuplade

On m'appelle Jorgga Nöhreim


Infos Personnage
RANG: Fjölan Kallhärta, Kjeld Nörheim, Krav Shen'Mäga
VILLE & APPARTENANCE : Hallëby - Trappeur du clan Nöhreim
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 45
AGE : 24
INSCRIT LE : 25/02/2015
PSEUDO HABITUEL : Momo
Joyaux : 19
Posté dans Re: Vamali Markin   - Dim 22 Mar 2015 - 14:15

Waaaaah !

Bienvenue sur le forum de l'Ile aux Joyaux ! :wou: Enfin un peu plus de gibier à chasser ! Attention à tes arrières, jolie petite déserteuse !

Bon jeu et à bientôt en RP, peut être !
avatar
Émissaire

On m'appelle Céléno Thogen


Infos Personnage
RANG: Artiste en sacrifice & Conseillère de l'ombre - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Une antre à proximité de Pleyrion
MON AGE : 30 ans
Féminin
MESSAGES : 97
AGE : 23
INSCRIT LE : 21/08/2014
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 59
Posté dans Re: Vamali Markin   - Lun 23 Mar 2015 - 3:55

Bienvenuuuue sur IJ Very Happy

Très jolie fiche, et je sais que ça à déjà été dit, mais superbe avatar aussi !
En tout cas, bonne chance avec ton personnage, Céléno risque de vouloir lui faire la peau si elle la croise (a)

Bon jeu o/




Merci Nivilk pour le kit :heart2:

DC : Enaïa Lysän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Kaïlindra
avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Vamali Markin   - Lun 23 Mar 2015 - 5:36

Bienvenue sur IJ *w*
Tu as dis t'être déja inscrite avant, tu étais qui ? Smile

En tout cas déserteuse c'est trop cool, maintenant que la Chef est là en plus, y'a moyen de faire de bon rp ! Very Happy


Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
avatar
Déserteur

On m'appelle Thørstein Hürþleif


Infos Personnage
RANG: Zoey Dälganith, Snjór Úlfbróðir
VILLE & APPARTENANCE : La Ceinture de Givre
MON AGE : Quarante-deux hivers
Masculin
MESSAGES : 201
AGE : 25
INSCRIT LE : 27/09/2012
PSEUDO HABITUEL : Euh...?
Joyaux : 36
http://www.ile-joyaux.com/t1037-thrstein-hurleif
Posté dans Re: Vamali Markin   - Lun 23 Mar 2015 - 10:27

Owi une déserteuse ! C'trop kool  :gah2:

Bienvenue (officiellement) et bon RP !

Au plaisir o/


♪ Par la Force de Thor et l'Intelligence d'Einstein, je suis Thørstein ! Tududu ! ♪
Thørstein à propos de Thørstein, Conversation rapportée de Thørstein à Thørstein,
Thørstein et moi.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Vamali Markin   - Lun 23 Mar 2015 - 14:55

Merci beaucoup à tous! Very Happy Et j'étais Yaël, mais j'suis restée à peine un mois. :S

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Vamali Markin   -

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum