AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


[RPFB] Pourfendeur, Rassemblement !

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans [RPFB] Pourfendeur, Rassemblement !    - Ven 24 Avr 2015 - 8:49

Le retour de Vuulte avait pris quelques jours. Il s’était reposé pendant la journée et avait écouté les rapports des différents officiers du navire. Puis il avait donné les ordres afin que l’équipage se rassemble sur le pont inférieur du navire. Dans une salle un peu plus grande que la salle commune d’une taverne, nombreux étaient ceux qui étaient là, des mousses aux officiers, en passant par les canonniers, ingénieurs, mécaniciens, etc. L’heure était relativement grave. L’idée d’aller chercher leur trésor de Rhodia était ancrée en chacun, et le retour de Jaasau avait annoncé le franchissement du point de non-retour. Ils allaient effectivement partir. Pas tous, évidemment, il y avait beaucoup trop de pirates sur le Pourfendeur des Vents, et il était de toute façon hors de question de laisser le vaisseau sans défense. Mais la plupart des têtes dirigeantes du vaisseau y seraient.

Cela faisait ainsi deux jours qu’il était rentré. Avec la confirmation qu’ils pourraient traverser la ceinture de feu. Jaasau n’avait parlé à personne de ce qu’il avait du sacrifier pour y arriver, et croisait les doigts pour que Riska fasse de même. Déjà qu’Aleera l’énervait, pas la peine qu’elle ait en plus un moyen de pression sur lui. Quant à le dire à ses hommes, c’était hors de question, que ça soit un matelot classique ou même Cynydd, personne ne devait savoir. Ce qu’il avait fait, c’était pour les pirates ce qu’on pouvait qualifier d’un acte de haute trahison. La morale désaxée de Jaasau étant trop tordue pour s’attacher à ce genre de détails, il n’avait pas hésité dix ans, mais - et heureusement - tout le monde ne fonctionnait pas comme lui. Peu importe qu’il l’ait fait pour qu’ils puissent passer la frontière qui séparait le littoral du désert brûlant de Korrul. Personne ne serait assez lucide pour le pardonner, ça il en était sûr.

Quand la salle fut pleine à craquer, il gueula un bon coup histoire de faire le silence, puis s’adressa à eux. Ses difficultés avec le Joyellien faisaient qu’il ne parlait que rarement de façon directe avec les membres de son équipage, mais ils savaient tous que son étrange façon de parler ne faisait pas de lui un débile profond. Celui qui se serait avancé à le supposer aurait de toute façon fini la tête la première dans une gueule d’Avranaï.

«Bon. Je vous expliquer le topo. On va pouvoir aller à Korrul. Par contre, on pas pouvoir y aller tous. Y’en a qui rester ici, d’autres qui venir avec moi. Ouais, je serai de la partie. J’veux savoir qui veut v’nir. Fonction du nombre je déciderai. Nous faut de tout, pas que guerriers et canonniers. Des jeunes des vieux, je m’en fous. Du monde, c’est tout ce que je demande. Il faudra être préparés pour le voyage, et ce qui attendre derrière la Ceinture. Aucun d’entre nous y être allé, alors ça va faire bizarre.»

Debout sur une table en bois à moitié pourri, solidement campé sur ses jambes, son regard mordoré parcourait l’assemblée, pétillant d’excitation.

«J’vous dire tout de suite : on va peut-être pas revenir. C’est dangereux, là bas on bute les sang-mêlé aussi y paraît. Mais si on s’en sort, on s’ra les plus riches que l’île ait connus. Ces salopards de Matrosciens aller bien tirer la gueule, je vous le dis. Alors, qui me suit sur ce coup ?»
avatar
Pirate

On m'appelle Ben Roberts


Infos Personnage
RANG: Jassau Le Baron Noir, Kuon Tronche-de-Cambouis, Toma la Teigne, Zechariah Kurljones
VILLE & APPARTENANCE : Le Pourfedeur des Vents
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 62
AGE : 28
INSCRIT LE : 12/10/2014
PSEUDO HABITUEL : Fraz
Joyaux : 46
http://www.ile-joyaux.com/t2692-carnet-de-bord-du-machiniste http://www.ile-joyaux.com/t2646-ben-roberts-le-machiniste
Posté dans Re: [RPFB] Pourfendeur, Rassemblement !    - Ven 24 Avr 2015 - 20:29

Les heures avaient passés, le machiniste avaient travaillé toute la nuit afin de progressé sur le travail qui était dû afin de cette grosse carcasse de métal ne finisse pas en un tombeau de masse. Bien sûr, la nuit, car apparemment les autres membres du Pourfendeur avaient besoin de sommeil paisible, celui-ci travaillait sur des projets lui permettant de faire un peu moins de bruit. Donc oui, on oubliait ici taper à coup de marteau ou se couper en deux des gros morceaux. Apparemment, s’il fait ça, il y existe des risques de déranger les âmes sensibles… bandes de gamins. Enfin, cela lui permet d’un autre coté d’avancer sur les projets demandant un peu plus de précision et qu’on lui foute la paix! Le seul problème avec cela, c’est qu’il finit souvent par perdre la notion du temps et se couche que lorsqu’il a fini tout le Saia qu’il avait sous la main et parfois le tout ne se termine qu’au lever du soleil. En cette journée, on peut y compter une bonne heure solide où il dormait… c’est mieux que rien il faut croire. Bien entendu, cela n’aidait pas le fait qu’il était ô des plus charmants ! Ah oui, lui qu’il est de si bonne humeur habituellement, peu dormir ne peut que lui donner un gros sourire jusqu’aux oreilles! Du moins, si ses oreilles sont attachés à son cou et qu’on regarde le machiniste la tête à l’envers il a l’air de sourire.

Une tasse de Saia en main, celui-ci se préparait pour une autre merveilleuse journée de travail. Il n’allait pas se plaindre, bosser ici sur le Pourfendeur le rendait aussi heureux qu’il puisse être. Chaque jour possédait ses petits plaisirs, il pouvait donc passer par-dessus les trucs un peu plus chiant que la vie à bord offrait… et par truc chiant ici on parle bien des gens. Lui qui est un homme si sociable, vivre à bord avec tant d’hommes, il se sentait si peu à son aise, heureusement qu’il y avait la salle des machines. Autre que les mécaniciens, il y avait que très peu gens qui trainait dans le coin habituellement. Là, il était dans son élément, avec le bruit des moteurs, il n’y avait pas de plus belles mélodies pour ses oreilles !

Toutefois, semblerait-il que vouloir bosser tranquillement était parfois un peu trop demander. Le capitaine avait convoqué tout l’équipage, oh mais quel joie ! Ce genre d’événement, il n’y avait vraiment que ça afin d’ajouter un peu de piquant dans la journée du machiniste ! Il pouvait se compter chanceux, cela ne semblait pas être une chose très fréquente à en croire ce qu’il avait pu entendre. Suivant la bande des membres de l’équipage marchant dans la même direction, il finit par tomber sur l’endroit pour la réunion. Jetant un coup d’œil autour, il avait hâte d’en avoir fini… ici, il y avait trop de gens… bien trop de gens. Le tout ce calma un peu lorsque Jaasau eut pris la parole… apparemment il avait des grands projets d’aller à Korrul. Le machiniste ne s’était pas engager pour ce genre de merde, mais pour bosser à bord du vaisseau… et puis ce n’est pas comme s’il avait fini avec ses tâches ici. Il ne pouvait pas parler pour les autres par contre… il en avait sans doute quelques-uns ici qui avait le goût d’aller buter quelques sangs mêlés et s’enrichir.





Synchrophony, Heart of the machine - The machinist's theme
avatar
Pirate

On m'appelle Toma la Teigne


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le Pourfendeur des Vents
MON AGE : 13 ans
Féminin
MESSAGES : 46
AGE : 23
INSCRIT LE : 23/06/2013
PSEUDO HABITUEL : Sumire/Cocotte
Joyaux : 20
http://www.ile-joyaux.com/t1699-toma-la-teigne#41147
Posté dans Re: [RPFB] Pourfendeur, Rassemblement !    - Lun 27 Avr 2015 - 13:51

Le Capitaine était enfin revenu ! Et visiblement chargé de nouvelles, au point de réunir tout l'équipage à peine quelques jours après son retour. Quelque chose d'important se tramait et il était certain que ça concernait le trésor du Capitaine Rhodia. Cela faisait bien trop longtemps que cette histoire avait été laissée en suspens, sans qu'on ne puisse savoir ce que les officiers tramaient !
Elle ne se fit pas prier pour suivre le mouvement de foule, s'engouffrant dans la salle en luttant pour ne pas être piétinée. La chaleur était insupportable dans le pont inférieur, et le nombre incalculable de pirates respirant dans la même pièce, aussi vaste soit elle, rendait l'air fétide. Coincée entre deux autres mousses encore plus sale qu'elle, la gamine patienta, jusqu'à ce que le brouhaha cesse après l'éclat de voix de leur meneur. Son petit discours confirma ses soupçons, et elle sentit l'adrénaline monter en flèche en apprenant que le recrutement était lancé. Son souffle se coupa, elle hésita même à se pincer pour savoir si c'était bien vrai.
Après quelques longues secondes,Toma regarda tout autour d'elle. Elle fut surprise de ne voir personne sauter sur l'occasion, mais plutôt se contenter de se regarder dans le blanc des yeux et chuchoter de façon suspicieuse. Le trésor du Capitaine Rhodia les emballait si peu que ça ? Certes, c'était probablement le voyage insulaire le plus dangereux possible, mais bon sang, comment rester à Vanylle pendant qu'un groupe se lance dans une telle épopée ! Ni une ni deux, le jeune mousse s'avança vers Jaasau et leva vivement la main, fronçant les sourcils. Les regards se tournèrent alors vers elle et de petits rires moqueurs ne tardèrent pas à émaner de la foule. Elle resta pourtant stoïque, fière d'être la première à se porter volontaire.

-'Vous faudra bien quelqu'un pour les basses besognes. La ceinture de feu et les ensablés m'font pas peur, c'est pour des aventures comme ça que j'suis devenu pirate ! Et si il m'arrive malheur, ça s'ra juste mon destin !

Le menton haut, elle croisa les bras et ne bougea pas d'un pouce. Si elle n'était pas acceptée, elle ferait du forcing, il était hors de question que l'occasion lui file sous le nez. Une telle opportunité, il fallait s'y accrocher comme un labraquin à un rôti ! Elle était persuadée aussi qu'elle prendrait du grade par la suite. Si elle pouvait enfin accéder au rang de matelot, ce serait le pied !


Spoiler:
 
avatar
Pirate

On m'appelle Cynydd neuf-doigts


Infos Personnage
RANG: Second du Pourfendeur des Vents
VILLE & APPARTENANCE : Le Pourfendeur des Vents
MON AGE : 27 ans
Féminin
MESSAGES : 216
AGE : 25
INSCRIT LE : 21/06/2013
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 77
Posté dans Re: [RPFB] Pourfendeur, Rassemblement !    - Mar 28 Avr 2015 - 5:44

Au fond de la salle, Cynydd s'était volontairement mit à l'écart de l'assemblée pour promener son regard sur les pirates. Les oreilles tendues, il était prêt à attraper chaque murmure au vol. Lorsque Jaasau pris la parole, chacun des membres du Pourfendeur écoutèrent avec attention ses paroles. La mine grave, l'œil cupide ou la main tremblante, une multitude d'expressions et de comportements naissaient dans la salle.

Neuf-doigts connaissait déjà ceux qui ne voudraient pas participer à l'aventure. Il comptait bien s'occuper de leur cas dès que Jaasau aurait le dos tourné. Pour lui, il était hors de question qu'un membre de l'équipage refuse de participer à sa quête, mais surtout, il craignait que les dits fuyants annoncent dans tout Vanylle la raison de leur départ. Et s'il avait bien une chose sur laquelle le Capitaine et le Second comptaient, c'était la discrétion.

Partir avec l'équipage de la Nuée lui était déjà très pénible et il faisait un effort surhumain pour se maîtriser en leur compagnie. Pour l'instant, il n'avait pas encore fait la connaissance de toutes les femmes de ce bâtiment de malheur, mais il avait déjà une faible opinion d'elles.

Le mousse beugla après le discours du Capitaine, souhaitant faire partie du convoi. Dans la salle, plusieurs pirates élevèrent le ton, montrant leur intérêt. On entendait des « Vive le Capitaine », « A nous le trésor ! » « Nous serons riches ! » et autres fables naïves.

Cynydd quant à lui, garder la bouche close. Il ne faisait partie du voyage que parce qu'il était second et surtout, parce qu'il croyait dur comme fer en son Capitaine. Pour lui, il devait protéger ses arrières et déjouer les plans diaboliques des femmes de la Nuée Ardente. Il serait les oreilles et la vue de son Capitaine quoiqu'il arrive.

Étrangement, à l'approche du voyage, il dormait mal. Sentait un mal rongeait son être. Une mauvaise impression, une intuition lugubre hantait son esprit. Il pressentait qu'il ne reviendrait jamais à Vanylle. Qu'il ne finirait pas le voyage. Mais l'homme qui avait si souvent courut après la vie se jetait maintenant corps et âme dans une quête insensée, à la poursuite de la mort.

Peut-être que la plus belle mort pour un pirate, c'était de laisser une trace de son passage. Parlerait-on de lui plus tard ? L'avenir était plein de mystères qui rendait fou le jeune homme.

Enfin, Neuf-doigts reporta son attention sur l'assemblée quand celle-ci se calma, et le brouhaha insupportable cessa peu à peu.

Tout le monde attendait les ordres de son Capitaine.


avatar
Pirate

On m'appelle Zechariah Kurljones


Infos Personnage
RANG: Ben Robert
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle - Pourfendeur du Vent
MON AGE : 43
Masculin
MESSAGES : 23
AGE : 28
INSCRIT LE : 03/02/2015
PSEUDO HABITUEL : choob
Joyaux : 5
http://www.ile-joyaux.com/t2735-zechariah-kurljones
Posté dans Re: [RPFB] Pourfendeur, Rassemblement !    - Mer 29 Avr 2015 - 6:12

Mouai ! Beau discours.
Discrètement, Zechariah se cura les dents dès la fin du discours du capitaine.
L’occasion était rêvée pour laisser de côté un temps tout les problèmes du Pourf’ pour se concentrer sur autre chose. Malgré ses nombreuses années à passer sur le navire, Zech ne connaissait pour ainsi dire rien du monde extérieur. Vanylle cette était une ville agréable, mais à l’exception des noms de villes lus sur des atlas, sur les étiquettes de provenance du matériel ou les spatioport de départ et d'arrivée des divers navires, le monde restait très méconnu pour l’intendant.
Voilà enfin l’occasion de changer son quotidien de manière radicale. Un désert de sable. Voilà bien longtemps qu’il n’en avait pas vu et encore moins poser les pieds dessus.

Parcourant du regard une partie des membres d’équipage, il croisa le regard de Cynydd, posé contre le mur. Il traversa alors la pièce où, à ses côtés, l’informa de la joyeuse idée qu’il venait d’avoir.

« Quel bonne idée que voilà ! N’est ce pas là une manière originale de passer l’arme à gauche ? Combien d’entre nous aurons jamais l’occasion de trépasser dans le désert, hein. On pourrait même faire des pronostiques sur les premier à ne pas supporter la chaleur de ces lieux. Je pense qu’on peut commencer les enjeux par un ou deux kilos de viande. Tiens commençons avec le p’tit là, il reviendra avec nous à ton avis ? »

Zechariah y voyait aussi une très bonne occasion de faire un peu de tri dans l’équipage. Déléguer ses responsabilités un temps était un très bon moyen de prouver l’incapacité des certaines personnes. Même si Jaassau était un poil cruel, il regrettait quelques uns de ses prédécesseurs où il était tellement facile de se faire justice soi-même à bord… Quelle bonne époque quand il y repensait ! Un homme inutile et c’était un navire plus léger qui continuait sa route. Une dizaine et le navire était d'autant plus léger.

« Par curiosité, je n’en ai pas encore parlé avec toi, mais tu as une idée de qui restera pour assurer la sérénité du Pourf’ pendant l’expédition ? Non, parce que tant qu’à crever dans le désert, autant s’assurer que le Pourf’ mène une vie saine et prospère jusqu’à ce que le premier incompétent venu vienne l’écraser comme une bouse sur Vanylle car il aura raté le spatioport. »
avatar
Pirate

On m'appelle Kuon Tronche-de-Cambouis


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle - Pourfendeur
MON AGE : 15 ans
Masculin
MESSAGES : 14
AGE : 24
INSCRIT LE : 01/12/2014
PSEUDO HABITUEL : Wrath
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t2699-kuon-tronche-de-cambouis-l-apprenti-mecano#59479
Posté dans Re: [RPFB] Pourfendeur, Rassemblement !    - Dim 3 Mai 2015 - 8:06

Kuon avait répondu à l’appel de son Capitaine, comme tout le reste de l’équipage. La déclaration avait rempli ses yeux d’or d’une lumière nouvelle ; la soif d’aventure, de pillage et de sang. L’apprenti était certes depuis quelques temps déjà sur le Pourfendeur, mais il n’avait connu que l’amont monstrueux de réparations dont le vaisseau avait besoin… quitte à travailler de nuit pour qu’il puisse fonctionner correctement. Mais jusque là, il n’était pas encore parti, il n’avait connu aucun abordage et ne souhaitait qu’une chose : planter ses couteaux jumeaux dans de la chair… Cela lui manquait tant que, parfois, il en avait des sensations étranges qui lui chatouillaient les mains, en plein travail -lui ayant valu un bon coup de clef à molette sur le crâne d’ailleurs, heureusement qu’il était solide-.

Mais voilà que de manière inattendue, son esprit lui imposa le dilemme : continuer à s’occuper du Pourfendeur, comme il l’avait souvent rêvé, ou partir à la conquête d’un trésor, d’un pays, de sang à verser. Il jeta un regard en biais à son chef machiniste… Bien sûr qu’il allait rester lui… Il y avait encore tant à faire, de machines à remplacer, à réparer, à chouchouter. En partant, Kuon allait manquer tant d’heures à huiler, à visser, à souder,... à préparer du saia. Qui allait être assez brave pour le remplacer s’il partait ? Il faisait confiance à Ben pour s’occuper du vaisseau, mais est-ce qu’il allait prendre soin de lui aussi ?... Il fronça les sourcils et secoua sa tête… Vindiouss, v’là qu’il pensait comme une mère.

Il arriva à la fin de ses réflexions, et il avait conclu qu’il partirait à l’aventure, avec son Capitaine. On avait toujours besoin d’un mécano, même apprenti, et puis il savait se battre, sans retenue. L’idée de partir lui donnant soudain la bougeotte, il s’obstina à rester immobile, droit devant le Baron Noir…

Le silence se fit, et tout l’équipage n’attendait plus que ses ordres… Tout comme Kuon.



Spoiler:
 
avatar
Pirate

On m'appelle Cynydd neuf-doigts


Infos Personnage
RANG: Second du Pourfendeur des Vents
VILLE & APPARTENANCE : Le Pourfendeur des Vents
MON AGE : 27 ans
Féminin
MESSAGES : 216
AGE : 25
INSCRIT LE : 21/06/2013
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 77
Posté dans Re: [RPFB] Pourfendeur, Rassemblement !    - Mar 19 Mai 2015 - 2:14

Cynydd coula un regard en biais vers Zechariah. Il écouta avec un sourire narquois les dires du pirate. Ce dernier parlait autant à lui même qu'au Second du Pourfendeur. Les bras croisés contre sa poitrine, neuf-doigts voyait très bien où voulait en venir l'Intendant. Qu’adviendrait-il du Pourfendeur pendant leur absence ? Cette question revenait souvent à l'esprit du jeune homme. Plus d'une fois, il avait voulu se proposer pour rester à Vanylle et veiller sur leur héritage mais laisser Jaasau seul dans cette expédition ne le rassurait guère.

Ses yeux balayèrent la foule devant lui à la recherche du pirate parfait pour reprendre temporairement les reines du navire. Peut-être que le Lieutenant pourrait faire l'affaire…La mine renfrognée, Cynydd mit quelques minutes à répondre enfin à Zechariah :

« Hum.. c'est une question à poser directement au Capitaine. Il saura faire le meilleur choix, je n'en doute pas. »

Une réponse qui n'en valait clairement pas une mais l'intendant devrait se contenter de ça. La date de leur départ approchait à grand pas et tout devait être prêt rapidement. Cynydd était chargé de faire regner l'ordre au sein du Pourfendeur comme l'indiquait son statut de Second. Quant à Zechariah, c'était à lui de veiller à ce que les vivres et le reste ne manque pas. Toutes les autres parties de leur quête étaient aux mains expertes du Baron Noir.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: [RPFB] Pourfendeur, Rassemblement !    - Lun 1 Juin 2015 - 7:15

Jaasau fixa droit dans les yeux chacun des hommes à portée de regard. Il fut clairement affligé de voir que la première personne à répondre n’était ni un gabier, ni un lieutenant ni un des nombreux autres pirates assoiffés de sang et de conquête du navire, mais bien le petit Toma, cradingue et pourtant volontaire comme il le démontra. Sa bouche se barra d’un pli amer, qui ne cachait rien de la déception qu’il ressentait à ce moment. Cependant, il avait promis d’emmener chaque volontaire, alors il tiendrait parole. Au fil du temps plusieurs autres voix se manifestèrent. Et les questions, pertinentes au demeurant, fusèrent dans l’espace confiné.

Il jeta un oeil à Cynydd. Il ne resterait pas à bord. Déjà parce que le second ne l’accepterait jamais, et parce que le Baron n’avait pas la moindre envie de se séparer de son ami pour cette aventure, dont il ne reviendraient d’ailleurs probablement pas. Il lâcha un bref soupir. Qui plus est, il était un des rares hommes qui avait assez de plomb dans la tête pour faire régner l’ordre et dissuader les pirates un peu trop ambitieux. Avec lui à ses côtés, ses arrières étaient sauvegardées à coup sûr. Il décida donc de répondre aux questions posées. Il tenta de parler en joyellien, puis renonça et fit venir à ses côtés Ekbeth, un sanglant gabier qui avait été élevé par son père capitaine d’un autre vaisseau, et qui de ce fait parlait très bien et le vanyllien, et le joyellien. Il traduirait.

«Bon. Pour ce qui est du vaisseau. Zech on aura besoin de toi dans le désert, t’es complètement cinglé, ça tout le monde le sait, et notre troupe aura besoin d’un engin déréglé dans ton genre pour plus de crédibilité. On te trouvera un truc pour masquer ta sale gueule, mais tu nous seras utile.»

Un rictus laconique passa brièvement dans ses yeux, puis il fixa Toma de ses yeux mordorés.

«Toi le nabot, t’as du cran, c’est indéniable. Pas sûr qu’on te trouve des chiottes à récurer dans le désert, mais au moins si des korruliens ou autres nous tombent sur le poil, j’suis sûr qu’ils sauront s’amuser avec un ptit rouquin dans ton genre, histoire d’avoir une bonne diversion sous le coude.»

Restait cependant le problème du navire. Jaasau avait eu le temps de réfléchir, et s’était mis en tête une idée qui bien que sacrément burnée et risquée, garderait le navire en pleine fonction tout le temps que durerait leur absence.

«Pour ceux qui restent à bord, votre mission sera simple. Tant que vous n’êtes pas avertis de notre retour, vous resterez en vol. Formelle interdiction de rentrer à Vanylle. Si vous vous faites aborder et que le navire menace de s’effondrer, vous sombrerez avec lui. Pour le carburant et les vivres, vous n’aurez qu’à organiser des raids sur les côtes de ces fiottes matrosciennes, et aborder leurs vaisseaux rondouillards. Le Pourfendeur conservera sa réputation morbide jusqu’à la fin, vous m’entendez ? Si je rentre et que je constate que vous êtes restés à quai à vous tripoter la nouille, vous aurez directement affaire à moi.»

Ses yeux s’etrécirent, et son regard passa sur chaque visage pour bien leur signifier qu’il ne plaisantait pas. Le Baron Noir n’aurait pas vraiment de scrupules à exécuter lui-même la moitié de l’équipage si jamais on lui désobéissait, et ses hommes en étaient parfaitement conscients.

«Cynydd fera passer les ordres à ceux qui hériteront de l’entretien et de l’autorité sur le navire quand on sera partis. Si vous avez des questions c’est maintenant, on a pas de temps à perdre en palabre.»

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: [RPFB] Pourfendeur, Rassemblement !    -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum