AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve

avatar
Chamane

On m'appelle Ha'ul Khusa


Infos Personnage
RANG: Kaïlindra ; Azaëlle ; Henja ; Ysoa
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Chamane
MON AGE : 31 ans
Masculin
MESSAGES : 61
AGE : 27
INSCRIT LE : 10/06/2015
PSEUDO HABITUEL : ^w^
Joyaux : 5
http://www.ile-joyaux.com/t2894-ha-ul-khusa-celui-qui-reve
Posté dans Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Mer 10 Juin 2015 - 16:07



Je suis Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve
« La foi consiste à savoir se résigner au songe. »



Prénoms : Ha'ul Khusa
Nom d'usage : Zarak'Naï, mais ce nom ne représente plus rien.
Surnom : Ha'ul ; Celui qui Rêve
Age : 31 ans
Langues parlées & écrites : Ha'ul Khusa parle aussi bien le korrulien que le joyellien et le matroscien, éducation Chamane oblige.




Groupe : Chamane
Origine : Ostracisé
Famille Proche : Kaïlindrä, sa soeur jumelle, est ce qu’il a de plus précieux en ce Monde. Ses parents ont, à son humble avis, reçu le châtiment qu’ils méritaient pour les avoir dissimulés, lui et Kaïlindrä, aux yeux de la Vérité et de Ruyn. En revanche, il ignore jusqu’à l’existence du frère cadet.
Suleika Khafji fut sa compagne pendant sept années.

Don : Par sa simple volonté, Ha'ul Khusa sait endormir les esprits et les hommes. Et s'il peut ne le faire que pour leur accorder un sommeil réparateur, il peut surtout s'immiscer dans les songes afin de les manipuler à sa guise. Du rêve idyllique au pire des cauchemars, il guidera l'endormi selon son bon vouloir.
S'il peut endormir en un battement de cils, il lui faudra néanmoins plus de concentration pour s'introduire dans les rêves. Mieux vaut donc éviter de l'importuner en ces moments là, au risque de l'interrompre et de laisser l'endormi dans un sommeil sans fin, agité par les pires des visions.


Caractère :
+.+ Déterminé, pieux, franc, fidèle envers les siens, aimant et protecteur envers sa sœur, cultivé, ambitieux, bon combattant.
-.- Ambitieux (aussi), hautain, bien loin de ses origines, un tantinet mégalo, narquois, exclusif, possessif, manipulateur.
Préférences alimentaires : Mieux vaut lui présenter les mets raffinés auxquels il a été habitué depuis son enfance, sous peine de subir d’acerbes remarques du Chamane.
Loisirs : L’érudition, c’est bien mais ça sature bien vite l’esprit. Aussi, Ha’ul se plaît-il à évacuer toute la frustration d’une journée passée assis à parfaire ses connaissances en s’adonnant à l’art du combat.

Préférences relationnelles : La présence de sa sœur est celle qui lui convient le mieux et il s'en contenterait parfaitement si cela ne tenait qu'à lui. Il supporte cependant très bien l'effervescence du Temple puisqu'il la sait animée seulement de fervents adorateurs de Ruyn. La condition du peuple en dehors ne l'importe que peu, dès lors qu'elle sert ses intérêts ainsi que ceux de son Dieu.


...FACE A UN DANGER : il s'assurera tout d'abord que sa sœur se trouve en sécurité. Ensuite, sûr de sa force (et/ou peut-être un peu trop), il n'hésitera pas à faire face.
..FACE A UNE NÉGOCIATION : Il privilégiera toujours les intérêts de son Dieu et de ses confrères Chamanes. N'étant pas le plus fin des diplomates, il laissera aux autres les courbettes et les argumentaires et se chargera de cogner du poing sur la table le moment venu.
..FACE A UNE NOUVELLE RENCONTRE : En règle générale, Ha'ul se soucie très peu des inconnus et les ignore, tout simplement. Cependant, si la force des choses fait qu'il se voit forcé d'y accorder un semblant d'attention, il cherchera d'abord à savoir quel dieu sert l'individu et adaptera son comportement en conséquence.
..FACE A DES SENTIMENTS NOUVEAUX : Ha'ul est un Chamane, Ha'ul ne s'abaisse pas à la crainte ou aux sentiments mielleux. Enfin, c'est ce qu'il pense et donc ce pourquoi il refoule tout sentiment qui s'apparenterait à de la faiblesse.
..FACE A UNE PERTE/LA TRISTESSE : la seule tristesse qu'il pourrait éprouver serait celle de perdre sa sœur, mais elle serait bien dissimulée derrière une violente colère et un besoin féroce de vengeance.


TAILLE : 1m85
POIDS : 80kg
COULEUR DES YEUX : Noirs, comment doivent l'être ceux d'un Chamane.
COULEUR & LONGUEUR DES CHEVEUX : Ses cheveux noirs sont coupés court.
PIGMENTATION DE LA PEAU : Hâlée
SIGNE PARTICULIER : on peut déjà dire qu'il est assez massif, pour un Chamane déjà bien escorté. Mais si ce n'étaient ses yeux noirs, il passerait inaperçu au sein de la population. En revanche, ses marques et ses sourcils sont partiellement interrompus par quelques entailles résultant de quelques entraînement un peu poussés.
SIGNIFICATION ET PLACEMENT DES TACHES : les marques sur son front sont dans le prolongement de ses sourcils, accentuant la noirceur de ses yeux pour témoigner de la fierté qu'ils lui apportent. Ces traits sont durs et agressifs, illustrant à merveille sa ténacité, sa détermination et sa propension à tout faire pour arriver à ses fins.
PILOSITÉ : Ha'ul porte une barbe qui souligne parfaitement sa mâchoire. Et, comme tout homme viril qui se respecte (no offense, plz), il arbore quelques poils sur son torse, ses jambes et ses avant-bras.
VESTIMENTAIRES : les frusques déchirées des ostracisés n'ont aucune place dans ses souvenirs. Ha'ul est habitué au contact de tissus de la meilleure qualité et cousus sur mesure.


1780


Le bois creusé de la porte éclata en morceaux sous le coup de pied violent d’un Veilleur Pourpre alors que, derrière lui, une femme se débattait corps et ongles en tentant de se défaire de cette étreinte qui la laissait impuissante. Ni ses hurlements ni ses pleurs n’arrêtaient l’homme qui terminait de dégager les débris de bois pour découvrir une pièce poussiéreuse, sombre et sinistre au fond de laquelle se terraient deux silhouettes serrées l’une contre l’autre qui le fixaient de quatre yeux noirs.

- Mes enfants, pitié, laissez-les moi ! Je ferai tout ce que vous voudrez !
Le soldat se retourna vers la mère éplorée, qu'il fixa de ses iris d'or. Je voudrais pouvoir me charger moi-même de vous faire payer votre affront. Malheureusement, ça ne dépend pas de moi. Emmenez-la.

Les chevilles de la fautive ne suffirent pas à empêcher les deux Veilleurs qui la contenaient de la tirer dans les étroites ruelles de la cité ostracisée bordant la ville de Penjoie, sous les regards d’une foule silencieuse de badauds attirés par les cris. Cette dernière s’écartait pour se refermer sur leur passage, cherchant à comprendre ce qui se déroulait en ces lieux.

Le Veilleur entra finalement dans l'obscure pièce, avançant doucement vers les enfants apeurés devant lesquels il s'accroupit pour leur adresser un sourire rassurant.

- N'ayez crainte, petits. Nous allons vous donner la vie que vous méritez.

Sa main se tendit lentement pour aller se poser sur le bras de la petite fille que son frère serrait du plus fort qu'il le pouvait.

- Viens petite, vous n'avez rien à faire dans ce taud... HAAAAAAAA !

Sa paume se recula bien vite dans un mouvement de surprise, animé par la douleur d'une morsure encore visible sur l'avant bras du soldat qui fixait le garçonnet coupable. Ces yeux noirs que ce dernier posait sur lui le rendaient intouchable, et pourtant, il méritait bien la claque que le Veilleur se retenait de lui asséner. D'un geste, il ordonna à deux de ses hommes de s'emparer des enfants qui se mirent à crier dès qu'ils furent séparés. Les jumeaux Zarak'Naï quittaient définitivement la misère.

L'officier les regarda passer sous son nez, puis reporta son attention sur un homme au regard éteint, les poings liés et les genoux au sol à côté de la porte en morceaux. Les yeux du père, rivés sur la terre battue, n'osèrent même pas regarder ses propres enfants lui être enlevés.

- Zarak'Naï, pour avoir dissimulé vos enfants choisis par Ruyn, pour avoir menti aux yeux de tous, vous serez châtié selon la volonté de l'Ordre.

Sans un mot, le père coupable d'avoir voulu préserver ses enfants se leva et suivit la troupe Pourpre, prêt à subir la peine qu'on lui infligerait.


1781


- Que leur a-t-on fait ? demanda l'enfant d'un ton monocorde.

L'érudit déglutit à l'idée d'apprendre au garçon les sanctions qu'avaient subies ses parents, mais ils étaient rares ces instants où Ha’ul Khusa ne hurlait ni ne frappait, réclamant qu’on lui rende sa sœur. Autant lui apprendre la vérité, celle grâce à laquelle Kaïlindrä et son frère avaient été arrachés à la vie ostracisée.

- Ils ont été fouettés en place publique. Commença l'homme, le regard en coin surveillant la moindre réaction du garçon. Ton père ayant ouvertement calomnié pour vous cacher s'est vu langue et mains tranchées.

Les traits de l'érudit se tirèrent sous l'inquiétude de voir Ha'ul rester stoïque en apprenant le sort de ceux qui avaient simplement voulu conserver leurs enfants. Les yeux noirs se levèrent sur l'homme de foi.

- Il ne mentira plus, désormais. avait calmement lâché Ha'ul, sur qui l'éducation des Érudits faisait déjà bougrement effet. Où est Kaïlindrä ?
- Tu verras ta sœur quand nous auront vu toutes les leçons de la journée, veux-tu ?
Les sourcils du gamin se froncèrent, plissant le tatouage récemment fait sur son front. Je veux Kaïlindrä.
- Jeune homme, on ne dit point "je veux", mais "je voudrais". Répondit l'érudit en voulant calmer l'enfant qui, il le savait, pouvait entrer dans une colère noire dès qu'il était question de sa sœur.
- Je veux Kaïlindra !
- Ha'ul, elle non plus n'a pas terminé ses leçons, laissons-la tranquille et vous vous retrouverez au dîner, d'accord ?
- RENDEZ-LA MOI !


Un bruit sourd mêlé à un craquement firent s'écarquiller les yeux noirs du petit Chamane qui venait de voir l'homme de Ruyn s'effondrer devant lui sur la table remplie de papiers. Ha'ul descendit de sa chaise et s'approcha doucement de l'inconscient dont le dos se soulevait au rythme de sa respiration. Il... dormait ? eh bien, c'est que ce devait être épuisant d'avoir toutes ces leçons en tête et de les réciter à longueur de journée, pas étonnant qu'il s'endorme aussi soudainement !
Ne demandant pas son reste, Ha'ul se précipita hors de la pièce et parcourut le labyrinthe de couloirs du Temple d'Arish au pas de course, hurlant continuellement le nom de sa sœur jusqu'à entendre la voix de cette dernière qui lui répondait errière une porte qu'il ouvrit sans se poser de question.

- Que fais-tu ici, Ha'ul ? Ton professeur t'envoie ? Demanda celui de la jeune fille, qui dut attendre que les jumeaux se soient jetés dans les bras l'un de l'autre avant de trouver réponse à sa question.
- Il fait dodo. Il parlait 'pis PAF, dans l'coltard.

L'érudit leva les yeux au ciel en songeant que son confrère faisait honte à l'Ordre, puis reprit.

- Bien, tu peux te joindre à nous pour cette fois, Ha'ul, mais ne prenez pas cette mauvaise habitude.

Les deux angelots prirent place côte à côte et, pour la première fois de toute leur éducation Chamanique, n'opposèrent aucune résistance et se trouvèrent plus intéressés que jamais par ce qu'on leur enseignait. Mais il fallut bien d'autres nez cassés d'érudits endormis, et de cris de terreurs de professeurs en proie à de violentes hallucinations, pour que tous se décident -enfin !- à ne plus chercher à séparer les jumeaux dont les pouvoirs se manifestaient à la moindre contrariété.


1795


- Jarwëd ! Viens te battre ! Comme un styx en cage, Ha'ul allait et venait devant la lourde porte en bois qui lui bloquait l’accès à ce qu’il voulait démolir de ses propres mains. Lâche ! Tu ne mérites pas la moindre once de son intérêt pour toi !
- Peut-être vous sentiriez-vous mieux si vous vous reposiez dans vos appartements, je suis persuadée qu'il s'agit d'un malentendu...
S'essaya une fluette petite domestique dont le Chamane ne se souciait pas le moins du monde.
- Me reposer ? Alors qu'un homme pose à loisir ses mains impures sur ma sœur ? La voix de Ha'ul portait dans l'immensité du couloir, se faisant entendre jusqu'au travers de la porte de la chambre de Kaïlindrä où s'était retranché le fautif, après avoir essuyé un violent coup porté à son nez.

Le pauvre homme, issu d'une influente famille Cultivatrice, s'était vu obtenir les faveurs de la Chamane qui s'était enfin décidée à prendre un Compagnon, chose qu'avaient toujours rejetée les deux jumeaux jusqu'à cette année de leurs vingt deux ans. Si la Chamane et l'heureux élu avaient eu tout le loisir d'apprendre à se connaître et à se plaire, Ha'ul n'en fut informé que ce jour-là, alors que Kaïlindrä le mit devant le fait accompli en présentant celui qu'elle appelait désormais son Compagnon.
Il existait donc, celui qui éloignerait de lui celle qu'il aimait par dessus tout, avec qui il restait de jour comme de nuit, en rêves comme près d'elle. Il existait, et elle l'acceptait.
Le Chamane n'avait pas réagi immédiatement, retenant une colère qui ne parvint pas à rester terrée en lui pour, au final, écraser son poing dans le joli petit faciès qu'il avait aussitôt détesté. La suite, on y est justement...

Dans un mouvement brusque, Ha'ul plaqua ses deux mains sur la solide porte qui trembla néanmoins sous la violence de l'assaut. Aucun bruit ne lui parvenait de l'intérieur, et pourtant, il le savait là dedans, avec elle, tordant son visage sous la colère alors que son front se colla sur la paroi en bois sculpté.

- Je hanterai tes nuits, tu entends ? Jamais tu ne trouveras le repos, pas tant que tu le chercheras entre ses bras.

Repoussant la porte pour s'en dégager, le Chamane abdiqua, pour cette fois, s'éloignant d'un pas nerveux rythmé de jurons en tous genres.

- Et empoisonnez-moi sa nourriture, qu'on en finisse au plus vite !

1797


- Comment s'appelle-t-elle ?
- Suleika Khafji, c'est une modeste fille de fermiers. Elle manque cruellement d'éducation mais la foi est forte en elle, nous l'avons donc acceptée au service du Temple.


Le Chamane, appuyé contre une colonne du cloître central du temple, observait l'objet de ses propos qui s'affairait à arracher les mauvaises herbes du jardin aromatique.

- Combien a-t-elle eu de frères et sœurs ?
- Six.
- Sont-ils toujours en vie ?
- Aux dernières nouvelles, oui.


Le regard noir de Ha'ul s'attardait sur chaque détail de la physionomie de ce qui faisait de cette femme une femme. De larges hanches terminaient une chute de reins vertigineuse et une poitrine généreuse, même si sagement dissimulée, soulignait sa gorge tandis que son visage inspirait la douceur.

- Amenez-la dans mes quartiers.

Le domestique leva un regard interrogateur vers le Chamane qui semblait sûr de sa requête.

- Mais, il s'agit là d'une roturière, allez-vous vraiment... ?

Ha'ul baissa un regard hautain sur l'importun qui se tassa instantanément.

- T'ai-je donné l'impression que ton avis m'importait ? Non ? Alors, obéis.

Le choix de sa sœur de prendre Compagnon ne convenait pas au Chamane, qui continuait encore de martyriser le pauvre Jarwëd dès que l'envie lui en prenait. Mais telle était la tradition, et Ha'ul était bien forcé de se faire à l'idée qu'il ne pourrait rompre ce lien qui unissait Kaïlindrä à cet être infect.

Aussi, se retrouvant parfois seul en des instants qu'il aurait passés auprès d'elle s'il l'avait pu, Khusa eut le temps de songer à lui-même trouver Compagne. Mais en son esprit ne naîtrait aucun sentiment, il le savait parfaitement, puisqu'aucune ne parviendrait à lui faire oublier l'unique femme qui ait jamais compté à ses yeux. Non, s'il devait s'unir à l'une d'elles, ce serait de manière utile et par respect envers Ruyn qui lui avait offert cette vie. Durant presque deux ans, il avait alors observé au Temple toutes les femmes en âge d'enfanter, cherchant celle qui serait la plus fertile et qui mettrait au monde un héritier Chamane en parfaite santé. Et c'est en Suleika qu'il avait pensé la trouver, faisant de cette pieuse femme sa Compagne sept années durant, malgré les réticences de sa sœur bien mal placée pour lui reprocher pareille compagnie...

Emmenée dans les quartiers du Chamane, la jeune femme se montra humble lorsqu'elle lui fut présentée et ne retint pas sa surprise lorsqu'elle apprit avoir suscité l'intérêt de l'homme aux yeux noirs. Pourquoi elle parmi tant d'autres ? Mais le simple fait qu'elle ait été choisie constituait un honneur sans pareille pour une femme aussi croyante, aussi n'avait-elle pas préféré contrarier le Chamane en le harassant de questions.

- C'est un grand honneur que vous m'accordez, Chamane. Par Ruyn et par ma vie, je serai vôtre à jamais... La voix de l'intimidée jeune femme tremblait et contrastait avec celle, grave et froide, de Ha'ul.
- Soyez mienne et enfantez, alors vous serez digne de cet honneur.

Avant la cérémonie prononçant l'union, Suleika fut laissée dans les appartements du Chamane qui deviendraient bientôt les siens, en compagnie de six Ink'latra que Ha'ul Khusa avait chargées d'examiner le ventre et les parties intimes de la promise, tant pour garantir la pureté que l'on attendait d'elle que la fertilité escomptée par le Chamane. Jugée apte à mettre au monde, elle put s'unir à cet homme austère qu'elle espérait voir l'aimer avec le temps.


1804


Sans enfant et sans compagne, Ha'ul sortit de ses quartiers escorté par ses servants les plus fidèles.

- La navette Pourpre vous attend, vous et votre sœur, dans la cour principale.
- Kaïlindrä est-elle prête ?
- Oui, Chamane, de plus vos effets ont déjà été embarqués dans le premier convoi vers le QG.
- Parfait. Hâtez-la, nous n'avons plus rien à faire ici.


L'homme de Ruyn avançait à grandes enjambées, faisant peiner derrière lui les quatre domestiques qui ne comprenaient pas cette hâte de se rendre en terres gelées peuplées de barbares sanguinaires. Mais, pour Khusa comme pour sa sœur, c'était là une parfaite occasion d'étendre la parole de Ruyn par delà cette île bordée d'hérétiques matrosciens trop entêtés à vouer un culte à une déesse potiche. Peut-être ces "sauvages" se trouveraient-ils plus enclins à suivre les préceptes de Ruyn. Et puis, il était d'un devoir de Chamane de soutenir les troupes qui œuvraient pour la grandeur de Korrul...

La chambre derrière lui fut laissée vide de toute présence. Suleika avait été renvoyée au simple statut de domestique quelques mois auparavant pour n'avoir point enfanté durant sept ans. Le Chamane s'étant estimé suffisamment patient ne pouvait souffrir cette stérilité et l'avait congédiée dans le but de trouver une nouvelle Compagne au ventre plus fertile. Ce qu'il ignorait cependant, c'était que le diagnostic des Ink'latra s'était avéré juste. Seulement, Suleika aspirait à autre chose qu'à devenir une simple mère porteuse, et craignait que Ha'ul ne la délaisse après qu'elle lui ait apporté un héritier. Ainsi, elle avait eu recours à des plantes contraceptives pour retarder l'échéance et son abandon, se promettant qu'elle lui offrirait cet enfant lorsque le Chamane aurait développé des sentiments à son encontre. Car, s'il l'avait choisie, c'est qu'elle lui plaisait quand même un peu, non ? Au moins suffisamment pour l'avoir faite sienne toutes ces années, au moins ce qu'il fallait pour qu'il exige qu'elle ne reste qu'à son service, même s'il devait s'agir là que de relents de possessivité du Chamane pour ce qu'il avait possédé durant sept ans...

Car Suleika aussi faisait partie du voyage, et elle embarquait tout juste dans la navette des Veilleurs Pourpres lorsque Khusa apparut dans la cour au même instant que sa sœur à qui il offrit un sourire entendu avant de le faire bien vite disparaître à la vue de Jarwëd. Si ces fichus boréaliens pouvaient avoir raison de lui, Ha'ul les porterait alors en très haute estime...

Le frère possessif s'était approché de sa sœur et passa ses doigts dans ses longs cheveux qu'il coiffait souvent lors de moments complices, garantissant ainsi que nul autre ne poserait la main sur elle, excepté cet insecte qu'il rêvait d'écraser sous sa botte. Sa main puissante s'était posée à l'arrière du crâne de Kaïlindra qu'il entraîna doucement à lui pour coller furtivement leurs lèvres ensemble dans un geste tendre et aimant, au plus grand déplaisir d'un Compagnon que cela avait toujours eu le don d'exaspérer.

- Allons, ma sœur.


Date d'anniversaire : 1° de Dorror 1773
Phobie(s) : sa plus grande crainte est d'être éloigné de sa sœur. De jour, il restera à ses côtés, de nuit, il la visitera dans ses songes.
Tics/manies : Ha'ul s'assure constamment que Kaïlindrä n'est pas loin.
Rituel quotidien : à plusieurs reprises dans la journée, il interrompra ses activités pour prier Ruyn. Chaque matin, quand il n’est pas déjà à ses côtés, il se rend dans la chambre de sa soeur pour profiter d’un plaisant instant à eux deux, pendant lequel il brosse sa chevelure qu’il ne veut voir souillée par personne.
Autre particularité:


Ambition : procréer un digne héritier Chamane, étendre la parole de Ruyn, jusqu'en Terres Boréales
Secret : Son attachement et son amour pour Celle qui Ressent sont flagrant, et Ha’ul Khusa ne cherche même pas à s’en cacher (et quand bien même, ses violentes colères à l’énonciation même de Jarwëd parlent d’elles mêmes). Ceci passe aisément pour cet amour particulier que peuvent éprouver deux jumeaux l’un pour l’autre, mais ce que très peu savent, c’est que l’amour de Khusa pour sa soeur a, depuis longtemps, dépassé le stade du fraternel et s’est déjà concrétisé dans l’intimité d’une chambre.
Réputation : il n'est certainement pas le Chamane le plus aimé du peuple korrulien, même s'il est indéniable qu'il se voue pleinement au culte de Ruyn. On ne l'imagine pas une seconde loin de sa sœur et on craint sa réaction si un jour, le destin les amenait à se séparer. Il est de notoriété publique que Ha'ul a une possessivité maladive envers sa sœur jumelle, aussi, mieux vaut la tenir en respect si l'on ne veut pas s'attirer les foudres du Chamane.


Où as-tu trouvé le forum ? on m'a sauté dessus et on m'a dit "FAIS UN CHAMAAAAAAAAAAANE" ! J'ai eu peur alors j'ai pas osé dire non  pale
Première impression : Non mais c'est quoi ce forum où on met le couteau sous la gorge des joueurs ? HEIN ?
Robin Hobb ça te parle ? Joker !
Tes autres pseudos habituels : Gardons un peu de mystère pour le départ, voulez-vous Cool
Ton activité à prévoir : Je compte bien en traumatiser quelques-uns avec Ha'ul, me faudra du temps pour ça !

avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Jeu 11 Juin 2015 - 0:41

2 nouveaux chamanes ! Yen a un qui remplace Denken vu qu'il a les mêmes pouvoirs ?
Je mise sur Jaasau qui se cache derrière celui-là Wink


avatar
Pirate

On m'appelle Cynydd neuf-doigts


Infos Personnage
RANG: Second du Pourfendeur des Vents
VILLE & APPARTENANCE : Le Pourfendeur des Vents
MON AGE : 27 ans
Féminin
MESSAGES : 216
AGE : 26
INSCRIT LE : 21/06/2013
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 77
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Jeu 11 Juin 2015 - 6:23

hihi mauvaise pioche Vaarden ! Jaasau a assez de compte importants je pense Smile

Bref, ayant déja lu la fiche avec un peu d'avance, c'est avec plaisir que je te valide. Tu as toujours su bien interpreter l'univers du forum, c'est donc parfait ♥️

Bon rp et hâte d'en faire un avec ma zaza **
avatar
Chamane

On m'appelle Kaïlindra


Infos Personnage
RANG: Celle qui Ressent - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Chamanes
MON AGE : 31 Ans
Féminin
MESSAGES : 21
AGE : 23
INSCRIT LE : 10/06/2015
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 5
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Jeu 11 Juin 2015 - 7:06

Mon fréroooooot ! :coeur:

Que j'ai hâte de commencer à rp avec toi :farrow:
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Jeu 11 Juin 2015 - 7:37

Avant j'aimais bien les chamanes. C'était au moment où tu avais Denken et Muraco qu'était perché. Ysoa qui est toujours une amour. La seule chipie c'était Aza.
Et puis d'un coup Henja est arrivé et se fut le début des malheurs ^^
Maintenant on a les jumeaux maléfiques :larme:


avatar
Chamane

On m'appelle Kaïlindra


Infos Personnage
RANG: Celle qui Ressent - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Chamanes
MON AGE : 31 Ans
Féminin
MESSAGES : 21
AGE : 23
INSCRIT LE : 10/06/2015
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 5
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Jeu 11 Juin 2015 - 11:06

Maléfiques, quel grand mot !
Justes, réalistes et pragmatiques seraient plus appropriés 8D

/VIVENEF/
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Jeu 11 Juin 2015 - 13:03

Des fanatiques religieux ouais ^^


avatar
Forban du Désert

On m'appelle Balthazar-Le-Balafré


Infos Personnage
RANG: Nausicäa, Mowiel.
VILLE & APPARTENANCE : Col Muertiga - Forbans du désert
MON AGE : 24 ans & ...
Masculin
MESSAGES : 43
AGE : 26
INSCRIT LE : 24/05/2015
PSEUDO HABITUEL : Judas
Joyaux : 21
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Jeu 11 Juin 2015 - 15:36

Si le personnage est aussi cramé que le bonhomme que j'ai croisé sur la CB, sa promet héhé. Bon courage pour ton "insertion" What a Face

/fuit.



"L'honneur ? L'honneur c'est comme les chaussettes, à quoi ça sert si on ne porte pas de chaussures ?"
Je parle - Je pense - J'agis.

Spoiler:
 
avatar
Cultivateur

On m'appelle Asher Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : presque 10 ans
Masculin
MESSAGES : 55
AGE : 28
INSCRIT LE : 03/03/2015
PSEUDO HABITUEL : Asher
Joyaux : 8
http://www.ile-joyaux.com/t2784-asher-aanka-lei#60781
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Ven 12 Juin 2015 - 16:33

Très sympa la fiche !

Welcome Wink
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Sam 13 Juin 2015 - 3:01

Oh ! Bienvenue sur le forum !
J'adore ton personnage ! Et comme a dit Asher, très sympa ta fiche =D
Amuse toi bien parmi nous en tout cas =)







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Chamane

On m'appelle Ha'ul Khusa


Infos Personnage
RANG: Kaïlindra ; Azaëlle ; Henja ; Ysoa
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Chamane
MON AGE : 31 ans
Masculin
MESSAGES : 61
AGE : 27
INSCRIT LE : 10/06/2015
PSEUDO HABITUEL : ^w^
Joyaux : 5
http://www.ile-joyaux.com/t2894-ha-ul-khusa-celui-qui-reve
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Sam 13 Juin 2015 - 4:46

Merci à vous tous, vos petits mots sont trop meugnons ♥️

Vaarden, je m'excuse platement pour mon vilain personnage... Ou pas What a Face

Balthy, ça dépend ce que tu entends par "cramé" :-D

Asher et Sola, au plaisir de vous traumatiser IRP :coeur:

*embarque sa soeur dans un coin sombre*



avatar
Ostracisé

On m'appelle Mowiel Solverre


Infos Personnage
RANG: Kezaël Lysereän, Asàf Lysereän, Khalël Isam, Kriss Almandina, Nessä Lysereän, Enaîa Lysean Vara'Da...
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie - Cités troglodytes
MON AGE : 19 ans
Féminin
MESSAGES : 441
AGE : 24
INSCRIT LE : 27/09/2012
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 484
http://www.ile-joyaux.com/t2389-journal-de-bord-de-mowiel-solverre http://www.ile-joyaux.com/t1044-mowiel-solverre
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Sam 13 Juin 2015 - 4:55

Ce personnage est...indéfinissable. Rah.

Mais j'adore. 9D
avatar
Chamane

On m'appelle Kaïlindra


Infos Personnage
RANG: Celle qui Ressent - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Chamanes
MON AGE : 31 Ans
Féminin
MESSAGES : 21
AGE : 23
INSCRIT LE : 10/06/2015
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 5
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Sam 13 Juin 2015 - 5:24

Coquinou ! :heroine:
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   - Mar 16 Juin 2015 - 16:22

Han, deux nouveaux frères et sœurs Chamane XD

Bienvenuuuuuue à toi ! 8D

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Ha'ul Khusa, Celui qui Rêve   -

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum