AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Kaïlindra , Celle qui Ressent

avatar
Chamane

On m'appelle Kaïlindra


Infos Personnage
RANG: Celle qui Ressent - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Chamanes
MON AGE : 31 Ans
Féminin
MESSAGES : 21
AGE : 23
INSCRIT LE : 10/06/2015
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 5
Posté dans Kaïlindra , Celle qui Ressent    - Mer 10 Juin 2015 - 16:11



Je suis KAÏLINDRA JARAK’NAÏ
« Ce que l’esprit voit, le coeur le ressent. »



Prénoms : Kaïlindra
Nom d'usage : Jarak’Naï, lorsqu’elle était encore une simple korrulienne.
Surnom : Celle qui Ressent
Age : 31 Ans
Langues parlées & écrites : Le korrulien, sa langue natale, qu’elle parle et écrit parfaitement. Elle maîtrise aussi le matroscien et le joyellien.




Groupe : Chamanes
Origine : Ostracisé
Famille Proche : Son frère jumeau, la prunelle de ses yeux -noirs- et dont il serait bien fou celui qui oserait le lui enlever. Ses parents, punis pour les avoir caché étant petits, ne prennent que peu de place dans un coeur qui les a oublié et méprisé pour leur geste égoïste. Elle n’a pas connaissance d’un frère cadet.
Don : Le don de Kaïlindra s’étend à travers les 5 sens humains. Le toucher, l’odorat, la vue, l'ouïe et le goût, Celle qui Ressent peut tout à fait les ôter temporairement à un individu, ou au contraire, les accroître dangereusement. Très déstabilisant, la chamane garde une préférence pour les illusions plus construites, dont elle se sert pour perdre un individu en lui faisant voir un endroit totalement différent de celui où il se trouve actuellement.  



Caractère : Franche, loyale, dévouée, attentive, observatrice, déterminée et cultivée. Têtue, rancunière, mesquine, possessive, manipulatrice et colérique.
Préférences alimentaires : La vie au Temple l’a habitué à des mets de qualité et des boissons du même degré, il serait bien dommage de l’en priver. Ou dangereux pour les sens de l’incompétent.
Loisirs : La vie de chamane n’a rien de trépignant, et au contraire de son frère jumeau, Kaïlindra se défoule en trouvant refuge dans la biologie. Expériences végétales ou animales, la korrulienne se plaît à étudier la vie sous toutes ses formes, ainsi que la mort.

Préférences relationnelles : S’il ne tenait qu’à elle, Kaïlindra se contenterait jusqu’à la fin de ses jours de la présence de son frère. Et de son compagnon, Jarwëd, qui n’est pas si mal non plus. Mais entre les deux, le choix serait vite fait. Autrement, la chamane exècre la populace et préfère largement le calme religieux du Temple et de ses occupants, avec qui elle oeuvre pour la gloire de Ruyn.


...FACE A UN DANGER : Peu habituée à la confrontation, elle aurait tendance à se cacher derrière son frère qu’elle sait toujours là pour lui. Son don est aussi un bon moyen de défense, pour troubler l’adversaire, mais elle préférerait sans doute la fuite.
..FACE A UNE NÉGOCIATION : Kaïlindra n’a pas été élevée dans le but de négocier quoi que ce soit, elle serait donc incapable de tenir le niveau de quelques Cultivateurs, comme Jarwëd par exemple. Dans le pire des cas, elle pourrait toujours user de son don pour obtenir ce qu’elle souhaite, mais s’y refuse.
..FACE A UNE NOUVELLE RENCONTRE : Peu sociable, du moins avec ceux qu’elle ne juge pas à son niveau, Kaïlindra porte très peu d’intérêt à la populace et au contraire, apprécie la compagnie des Erudits de Ruyn et des Cultivateurs. Mais, dans les cas où elle devrait s’y forcer, elle se montrerait sous un visage sévère mais accueillant, se gardant bien de dévoiler son dégoût du bas peuple qu’elle a réussit à quitter.
..FACE A DES SENTIMENTS NOUVEAUX : En aucun cas Celle qui Ressent laisserait de nouveaux sentiments la perturber. D’ailleurs, elle ne voit pas ce qu’elle pourrait ressentir de nouveau, mais si cela arriverait, elle ferait sûrement preuve de mutisme et de solitude le temps de savoir gérer la situation.
..FACE A UNE PERTE/LA TRISTESSE : La seule tristesse qu’elle pourrait ressentir est celle de la perte de Jarwëd, ou bien plus, celle de son frère. Dans le premier cas, elle s’en remettrait très sûrement. Dans le deuxième, sa douleur serait dévastatrice, tant pour elle que pour ceux qui tenteraient de l’approcher.


TAILLE : 1m73
POIDS : 59 Kg
COULEUR DES YEUX : Deux orbes noires intenses, comme le veut le fait d’être chamane.
COULEUR & LONGUEUR DES CHEVEUX : Une crinière ébène qui cascade jusqu’à la cambrure des reins.
PIGMENTATION DE LA PEAU : Un hâle léger et brillant, mais bien moins soutenu qu’une korrulienne lambda et exposé quotidiennement au soleil.
SIGNE PARTICULIER : Rien ne vient tâcher un corps pur et divin.
SIGNIFICATION ET PLACEMENT DES TACHES : Deux tâches symétriques, au niveau des joues. Dessins flous et abstraits, comme deux flammes flamboyantes, ils creusent un visage déjà fin, et accentue une sévérité naturelle.
PILOSITÉ : Une pilosité normale pour une femme, et entretenue régulièrement.
VESTIMENTAIRES : La vie au Temple change du quotidien des rues, et la Chamane ne supporte pas les tissus épais. Satins, soie et autres étoffes sont donc de rigueur.



1780 - Un vent nouveau

Les cris résonnaient jusqu’à l’extérieur de la maisonnette de fortune du camp d’ostracisés de Penjoie. Devant la porte d’entrée branlante, une foule de curieux s’était agglutinée, tous cherchant à apercevoir l’objet de ce remue-ménage. Et surtout, de la venue des Veilleurs Pourpres.

“Est-ce qu’ils vont nous faire du mal Ha’ul ?”

Kaïlindra, petite fille aux yeux noirs, serrait aussi fort qu’elle le pouvait la main de son frère jumeau. L’obscurité qui les entourait, dans la pièce contiguë qui les cachait de l’extérieur était étouffante, et elle retint un gémissement, fermant les paupières quand la porte qui les séparait du monde se fracassa sous un coup puissant. La lumière fut enfin là, et elle l’éblouit. Une ombre s’était dressée devant eux, menaçante mais pourtant salvatrice, elle s’approcha tant bien que mal des jumeaux sur la défensive.

“Mes enfants ! Laissez moi mes enfants, je vous en prie !”

Hurlait la mère, sa voix diminuant peu à peu tandis que les soldats l’emmenaient loin de la chair de sa chair, malgré une résistance déterminée mais trop faible. Près de la porte d’entrée, le père menotté n’osait même pas lever les yeux sur ses propres enfants, alors que Kaïlindra, passant près de lui, le fixait de son regard si spécial, celui si semblable à celui de son jumeau, celui qui leur avait valu sept années de secrets et de claustration.

“Dites adieu à vos enfants, vous n’oserez plus les voir une fois votre sentence passée.”

Le Veilleur Pourpre ricana à sa propre remarque, alors que deux autres soldats escortaient les jumeaux hors du foyer familial. Kaïlindra, la main toujours dans celle de son frère, se retourna à s’en rompre le cou, posant sur leur géniteur un dernier regard, qu’il ne croisa même pas.  


1781 - Le don de Ruyn

“Ha’ul ! Je veux Ha’ul ! Laissez moi le voir !”

“Kaïlindra, revenez à votre place ! Votre frère est à ses leçons, et vous devriez faire de même !”

Un hurlement strident fit office de réponse, et l’Erudit se boucha les oreilles. Un long soupir s’échappa d’entre ses lèvres, alors qu’il posait sur la fillette un regard désespéré. Il avait été prévenu, par ses collègues qui avaient abandonné leur place de précepteur depuis des lustres. La jeune chamane n’était pourtant au Temple que depuis un an, mais la séparation d’avec son frère, qui ne durait pourtant que la journée, avait pour le moins, des effets dévastateurs. La pièce où elle recevait ses cours était exempte de toutes décorations, la plupart des vases, statuettes et autres bibelots ayant volé en éclats depuis bien longtemps.

“Je veux mon frère !”

Cria à nouveau la petite fille, alors qu’elle se saisissait de son tabouret pour le lancer de toutes ses forces. Le petit meuble ne vola que sur quelques centimètres, mais ce fut assez pour venir à bout de la patience de l’Erudit.

“Jeune fille ça suffit maintenant ! Vous allez vous asseoir de suite sinon …”

“Sinon quoi ?!”

Rétorqua Kaïlindra, se retournant vivement pour lui faire face, alors que ses yeux noirs le transperçaient plus qu’ils ne le fixaient, des éclairs de haine les faisant luir. Aussitôt, le visage de l’homme se décomposa et devint blême, ses mains s’agitant devant lui comme s’il cherchait quelque chose.

“Je… je ne vois plus rien. Kaïlindra ? Où êtes-vous ? Je n’entends rien ! A l’aide !”

Pantoise, la fillette le regarda faire alors que ses sourcils se soulevaient sous la surprise. Elle recula prudemment vers la porte de la salle et l’ouvrit, son précepteur ne s’en rendant même pas compte. Il n’en fallut pas plus pour la décider, et elle fila à toute vitesse à travers les couloirs du Temple, à la recherche de son frère.  


1795 - Amour & jalousie

“Jarwëd Varsinka, veuillez me suivre, Celle qui Ressent requiert votre présence.”

Sans un mot, le fils de Cultivateur avait suivi l’Erudit à travers les rues d’Arish, levant des yeux émerveillés en passant la porte imposante et magnifiquement travaillée du Temple. En silence, ils parcoururent les longs couloirs et s’arrêtèrent devant le battant clos d’une pièce. L’homme de l’Ordre de Ruyn frappa quelques coups et attendit l’ordre d’entrer. Lorsque ce fut fait, il entra, suivit de celui dont il avait été chargé d’aller chercher.

“Laissez nous, je veux parler à Jarwëd.”

Ordonna Kaïlindra alors que les deux hommes venaient tout juste d’entrer. L’Erudit ne rechigna pas et s’éclipsa rapidement, fermant précautionneusement la porte derrière lui. D’un signe de la main, Celle qui Ressent invita le jeune homme, d’un an son aîné, à la rejoindre sur le sofa où elle était assise. Il était beau, d’une carrure presque imposante pour son âge, et ses magnifiques yeux dorés avaient réussi à attirer l’attention de la jeune femme.

“Je vous veux comme Compagnon. Vous ne m’aimerez sans doute jamais autant que mon frère, et aussi bien, mais je pense que nous pourrions nous entendre tout de même assez. Qu’en pensez-vous ?”

Son visage fin où naissait un sourire de circonstance réclamait l’admiration que son statut était en droit d’attendre, et elle ne fut pas déçue lorsqu’elle capta dans les yeux du Cultivateur, l’étincelle qu’elle attendait. Elle avait réussi à l’avoir, finalement. Ils s’étaient rencontrés tout deux quelques mois auparavant, lors d’une sortie officieuse de la Chamane. Jarwëd était à l’époque au bras d’une fiancée absolument ravissante, mais Celle qui Ressent, en croisant le regard de l’homme, avait eu un pressentiment qu’elle refusait de voir depuis des années. Le seul Compagnon qu’elle souhaitait était son frère, mais les Erudits lui expliquaient depuis son arrivée au Temple que cela était impossible. Et après des années de refus catégoriques de rencontre, elle venait de le trouver.

“Je ferai tout ce que vous me demanderez Kaïlindra.”

Avait répondu solennellement Jarwëd, alors que le regard pourtant sombre de la jeune femme s’était illuminé de bonheur et de satisfaction. Son sourire s’était fait sincère, et sans attendre une quelconque annonce officielle, elle se leva. Sans un mot, elle détacha le lien qui maintenant sa robe fermée et dévoila un corps exempte d’imperfections et encore pur.

“Alors montrez moi jusqu’où vous êtes prêt à m’aimer.”    


1798 - Amour & Jalousie 2

“Une roturière ?! Une vulgaire servante qui lave mes vêtements ? Il a choisit ça ?!”

Le bruit significatif d’un vase brisé résonna dans la pièce, et l’instant d’après, un hurlement de rage lui fit écho. Kaïlindra tournait dans sa chambre comme un félin en cage, et Jarwëd la regardait faire, impuissant et piqué à vif par une jalousie qu’il gardait précautionneusement silencieuse. L’Erudit qui était venu annoncer l’heureuse nouvelle, du moins d’après ses propres mots, à Celle qui Ressent, faisait les frais d’une atroce colère.

“Kaïlindra, vous devriez être heureuse pour votre frère…”

“Taisez-vous ! Vous ne savez pas ce qui peut le rendre heureux ! JE sais comment, juste moi ! Personne d’autre !”

Les deux hommes présents échangèrent un regard consterné, alors que la chamane se dirigeait vers la fenêtre qui donnait sur les jardins du Temple. Ses yeux noirs se posèrent sur la silhouette gourmande de la servante en question, en pleine discussion avec un Erudit, sans doute en train de lui expliquer son rôle. Mais la malheureuse, mal à l’aise de se sentir observé, finit par lever les yeux et croisa ceux de Kaïlindra. Aussitôt, elle vacilla et..

“Kaïlindra. Arrête, ton frère se vengera sur moi.”

Celle qui Ressent grimaça et arrêta, laissant la nouvelle Compagne de son frère dans un engourdissement temporaire. Elle se retourna et fit face à Jarwëd, que la jalousie mal dissimulée rendait bougon. L’Erudit avait profité de cet instant pour s’échapper. Dans un soupir, elle s’avança vers le Cultivateur et l’embrassa, glissant sa main dans sa chevelure blonde.

“Laisse moi seule un moment s’il te plaît.”

Il soupira à son tour, et se détourna pour quitter la pièce. A peine la porte fut-elle fermée, qu’à nouveau, Kaïlindra sombra dans un nouvel élan de colère et laissa un hurlement mêlant douleur et haine résonner jusque dans le couloir. Ses mains s’agitèrent contre un coussin de soie, et, à bout de souffle, elle se stoppa, haletante et posa sur la victime de ses pulsions, un regard perdu. Du bout des doigts, elle caressa le tissu déchiqueté, celui où la tête de son frère reposait lorsqu’il venait parfois la rejoindre la nuit, autrement que par ses rêves. Dans un gémissement de tristesse, elle serra le cadavre du coussin contre sa poitrine et se laissa tomber sur son lit, certaine que Jarwëd serait désormais le seul à la visiter.  


1804 - Voyage au bout du monde

Le jour était levé depuis peu de temps, mais dans la chambre de Kaïlindra, l’agitation était déjà de mise.

“Jarwëd, tu es prêt ?”

“Non, encore un instant.”

“Dépêche toi je te prie, mon frère doit nous attendre.”

Un soupir las lui servit de réponse et elle fronça les sourcils, en tournant vers son Compagnon qu’elle suspectait de ralentir le départ, un regard mécontent. D’un pas décidé, elle s'avançât vers lui et lui attrapa la main en douceur, consciente que quitter son pays et sa famille n’était pas chose aisée pour lui. Elle fit preuve d’une attention inhabituelle quand elle tenta de le rassurer.

“Je sais bien que ce voyage ne t’enchante pas, mais je dois y aller. Et il hors de question que tu sois loin de moi.”

“Tu as ton frère avec toi pourtant !”

“Cesse donc de jouer à ça.”

Rétorqua t-elle, en lui lâchant brusquement la main, alors qu’un agacement certain faisait luire ses prunelles noires. Sans un mot de plus, elle se détourna de lui et sortit de la pièce, avant de l’entendre faire de même. Deux domestiques se joignirent à eux en chemin et lui indiquèrent que la navette qui les emmèneraient au QG des Veilleurs Pourpres les attendait dans la cour principale. Quittant un couloir familier, Kaïlindra déboucha au lieu de rendez-vous, suivit de son Compagnon. Ha’ul venait lui aussi d’arriver et il s’approcha d’elle. Tout deux échangèrent un baiser que peu de gens approuvaient, mais qu’elle appréciait bien plus que certaines choses.

“Allons, mon frère.”

Répondit-elle avec un sourire entendu, alors que tout deux montaient dans la navette. Le départ ne se fit pas attendre, et à travers le hublot, Kaïlindra regarda le Temple qui les avait vu grandir s’éloigner. Elle était impatiente de se retrouver sur cette terre glaciale et hantée par des sauvages hérétiques, qu’elle espérait bien, avec l’aide de son frère, faire changer d’avis. La gloire de Ruyn devrait pouvoir vivre partout, et elle ferait tout pour, dans l’espoir de fêter la grandeur de leur dieu, et d’étendre sa parole même à l’autre bout du monde.      



Date d'anniversaire : 1er Dorror 1773
Phobie(s) : Perdre son frère jumeau et par la même occasion, une partie de son âme est pour elle la pire des craintes.
Tics/manies : En plus de s’assurer de la présence de son frère dans son entourage proche, la chamane a la mauvaise habitude de se mordre la lèvre inférieure lorsque quelque chose lui titille sérieusement les nerfs et qu’elle s’apprête à régler le problème à sa manière. Vous serez prévenus.
Rituel quotidien : Des prières quotidiennes et régulières ponctuent sa journée de chamane, ainsi qu’un long moment, chaque matin, à laisser coiffer une longue chevelure ébène par son frère.
Autre particularité: Elle a une tâche de naissance en forme de coeur sur la fesse droite.


Ambition : Étendre la parole de Ruyn, jusqu’au bout du monde, et sur cette terre boréale et habitée par des sauvages aussi.
Secret : Elle aime son frère au delà de tout, même de la permission. Heureusement, personne n’est là pour y veiller et leur amour fraternel camoufle aisément celui, plus passionnel qu’eux seuls attisent dans l’intimité.
Réputation : Bien que juste et dévouée à un dieu adoré, Kaïlindra n’est pas réputée pour être la chamane la plus douce et conciliante. Elle est connue pour ses colères remarquables et pour ne jamais s’éloigner de son frère à qui il serait risqué de vouloir faire du mal. Elle inspira parfois la crainte, mais ses choix lui ont toujours valu un respect notable.


Où as-tu trouvé le forum ? J’ai même plus besoin de le chercher dans mes favoris, il s’affiche tout seul °°
Première impression : Hiiiiiii
Robin Hobb ça te parle ? Hiiiiiii
Tes autres pseudos habituels : Harrods
Ton activité à prévoir : Comme d’hab’

avatar
Pirate

On m'appelle Cynydd neuf-doigts


Infos Personnage
RANG: Second du Pourfendeur des Vents
VILLE & APPARTENANCE : Le Pourfendeur des Vents
MON AGE : 27 ans
Féminin
MESSAGES : 216
AGE : 26
INSCRIT LE : 21/06/2013
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 77
Posté dans Re: Kaïlindra , Celle qui Ressent    - Jeu 11 Juin 2015 - 6:58

Cerseï et Jamie quoi xD
J'suis super fan de cette Chamane aussi ! Ils sont trop tous les deux et j'ai trop hâte de rp avec vous deux :wou: ma zaza va tourner en bourrique moi j'vous dis !

Tu peux t'autovalider mais je vais le faire quand même !
avatar
Chamane

On m'appelle Kaïlindra


Infos Personnage
RANG: Celle qui Ressent - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Chamanes
MON AGE : 31 Ans
Féminin
MESSAGES : 21
AGE : 23
INSCRIT LE : 10/06/2015
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 5
Posté dans Re: Kaïlindra , Celle qui Ressent    - Jeu 11 Juin 2015 - 7:08

Hahaha oui c'est exactement ça 8D
Les jumeaux hyper chiants arrivent xD
Hâte de rp avec Zaza du coup ht456h

Oh oui, je préfère que tu me valides, c'est mieux xD
avatar
Chamane

On m'appelle Ha'ul Khusa


Infos Personnage
RANG: Kaïlindra ; Azaëlle ; Henja ; Ysoa
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Chamane
MON AGE : 31 ans
Masculin
MESSAGES : 61
AGE : 27
INSCRIT LE : 10/06/2015
PSEUDO HABITUEL : ^w^
Joyaux : 5
http://www.ile-joyaux.com/t2894-ha-ul-khusa-celui-qui-reve
Posté dans Re: Kaïlindra , Celle qui Ressent    - Jeu 11 Juin 2015 - 15:18

Ma sœureeeeeeeeette ♥️

Mais non, GoT n'a AUCUNE influence sur nous voyons Aza :-D

*Soulève Kaïlindra et l'emmène jouer au docteur*



avatar
Forban du Désert

On m'appelle Balthazar-Le-Balafré


Infos Personnage
RANG: Nausicäa, Mowiel.
VILLE & APPARTENANCE : Col Muertiga - Forbans du désert
MON AGE : 24 ans & ...
Masculin
MESSAGES : 43
AGE : 26
INSCRIT LE : 24/05/2015
PSEUDO HABITUEL : Judas
Joyaux : 21
Posté dans Re: Kaïlindra , Celle qui Ressent    - Jeu 11 Juin 2015 - 15:34

Et après c'est nous les barbares hein è_é .... Bienvendu, j'espère pas que nos persos vont se croiser irp sinon ça va finir en boucherie charcuterie hahaha. (enfaîte je rigole, sa pourrait être intéressant comme situation pour mon perso mouahahah).

(Moi, poster juste pour les Jewels ? Naaaaaan, du tout m'voyez !).

See yah



"L'honneur ? L'honneur c'est comme les chaussettes, à quoi ça sert si on ne porte pas de chaussures ?"
Je parle - Je pense - J'agis.

Spoiler:
 
avatar
Chamane

On m'appelle Kaïlindra


Infos Personnage
RANG: Celle qui Ressent - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Chamanes
MON AGE : 31 Ans
Féminin
MESSAGES : 21
AGE : 23
INSCRIT LE : 10/06/2015
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 5
Posté dans Re: Kaïlindra , Celle qui Ressent    - Jeu 11 Juin 2015 - 16:00

Merci Wink

Il y a très peu de chances que nos personnages se rencontrent en rp, ce serait quand même inquiétant en fait sinon... xD
Mais dans le doute, ouais, il vaudra mieux pour toi de te cacher 8D

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Kaïlindra , Celle qui Ressent    -

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum