AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Siwan Vif Oeil

avatar
Forban du Désert

On m'appelle Siwan Vif Oeil


Infos Personnage
RANG: ...
VILLE & APPARTENANCE : Dunes Mouvantes - Clan des Hà'Sagàris
MON AGE : 31 ans
Féminin
MESSAGES : 8
AGE : 26
INSCRIT LE : 09/07/2015
PSEUDO HABITUEL : Elahaz
Joyaux : 15
Posté dans Siwan Vif Oeil   - Jeu 9 Juil 2015 - 14:25



Je suis Siwan Vif Oeil
« Tout le monde a besoin d'aide pour venir au monde ... »



Prénoms : Siwandil fille d'Ephrath
Surnom Siwan Vif Oeil
Age : 31 ans
Langues parlées & écrites : Korrulien de naissance avec le bel accent des forbans




Clan : Hà'Sagàris avant tout et forbanne, fille du désert
Métier : Sage femme formée après de la sage Kahan
Famille Proche : Ma mère a eu trois filles, Féliadès, moi et Kalinka. J'ai la chance d'avoir des nièces et même des petites nièces !


Caractère : Plutôt agréable et douce pour une Hà-Sagàris, certaines pourraient le dire. Mais tout de même franche, bornée, solitaire assez souvent et redoutablement silencieuse lorsqu'il s'agit de la mise à mort. Mon plus gros défaut ? Un peu bornée sur les bords ! Un peu trop émotive parfois, je laisse souvent ma joie apparaitre lors des naissances.

Préférences alimentaires : J'ai un faible pour les fruits secs, chut.
Loisirs : Ma raison de vivre est d'aider les femmes à donner la vie et à les accompagner dans cette étape. A côté de ça j'apprécie de sculpter des petites choses tel que des perles ou encore des figurines pour les petites de mon clan.

Préférences relationnelles : J'apprécie les personnes sincère et honnête, qui ne cache pas la vérité, même si elle est dure. Simple et authentique si je puis dire. Je fuis les personnes imbus d'elles-même qui veulent par tout les moyens se faire remarquer. La courage est important pour moi même si parfois ce n'est pas foncer dans le tas.


...FACE A UN DANGER : j'évalue au plus vite la situation pour l'appréhender au mieux. Si celui-ci est trop grand la sagesse est de mise et mieux vaut battre en retraite à moins que la sécurité de mes proches soit en jeux, dans ce cas, la peur n'a pas sa place.
..FACE A UNE NÉGOCIATION : je reste coi. Je n'ai clairement pas de talent de négociatrice. Je laisse ma soeur et les conseillères de notre clan veiller à notre bien être. Il n'y a que lorsque j'endosse mon rôle de sage femme que je sais trouver les mots justes.
..FACE A UNE NOUVELLE RENCONTRE : je suis curieuse. J'ai soif de connaissance mais je reste tout de même prudente voir méfiante au premier abord. La personne devra montrer patte blanche pour que j'engage la conversation.
..FACE A DES SENTIMENTS NOUVEAUX : je me laisse vite transporter avant de m'arrêter et de faire le point. Il n'est pas prudent de se laisser aller trop facilement à ses sentiments. Et la prudence est mère de sureté dans le désert.
..FACE A UNE PERTE/LA TRISTESSE : je me renferme voir jusqu'à m'isoler complètement le temps de faire mon deuil.


TAILLE : 1m55, je suis petite ce qui peut déstabiliser parfois mes adversaire et les amener à me sous-estimer. Ce qui n'est pas forcément une bonne idée.
POIDS : 60 kg et toute en rondeur musclée
COULEUR DES YEUX : doré comme la lune ronde et brillante certains soirs
COULEUR & LONGUEUR DES CHEVEUX : brun foncé coiffé en une multitudes de tresses assez épaisses qui m'arrive au dessous des épaules
PIGMENTATION DE LA PEAU : sombre comme l'ombre du rocher sur le sable
SIGNE PARTICULIER : un oeil en moins perdu lors d'un duel qui a laissé une vilaine cicatrice descendant ma joue gauche. Un tatouage qui part du menton jusqu'à l'épaule gauche
PILOSITÉ : plutôt normale bien que je sois brune
VESTIMENTAIRES : j'aime mettre des perles de ma confection dans mes cheveux les mêlant aux tresses. j'ai aussi un certains faibles pour les bijoux je l'avoue ... Je change régulièrement mon bandeau qui cache mon oeil amoché. Bien que pour la vie de tous les jours je sois plus soft afin de faire le moins de bruit lors de mes déplacements. Une robe légère jusqu'au genoux resserré à la taille et ça suffit.


Je suis née à la fin de l’hiver. Les températures sont plus douces mais pas grand changements non plus … J’ai ouvert des yeux dorés et pétillants sur le monde et la première personne que j’ai vue, Kahan, sage-femme de notre clan, sera sans que je le sache alors une personne clef dans ma vie. Beaucoup moins de rides marquaient son visage. Puis ce fut le tour de ma mère, chef du clan et enfin de ma sœur, alors âgé de huit petites années, encore une enfant.
Ma sœur, qui deviendra plus tard ma confidente, disparu de ma vie rapidement, enlevée lors d’un moment d’inattention. Une perte douloureuse pour  le clan tout entier et surtout pour ma mère qui perdait là sa première fille. Pas de fête pour ma naissance. Ma mère fit face et dirigea le clan avec toujours le même brio ne cessant de chercher la petite Feliadès. Je ne fus pas mise de côté mais l’esprit de ma mère était bien trop occupé par sa fille et le clan alors Kahan me pris sous son aile lorsque ma mère n’avait pas de temps à m’accorder.
Le temps passa, un temps que je n’identifiais pas, petite que j’étais. Je passais mes journées à suivre Kahan aussi vite que mes jambes me le permettait et je l’observais sans rien dire, silencieuse, assister les femmes dont le ventre s’arrondissait toujours plus pour enfin donner la vie à un petit corps hurlant. J’ouvrais toujours de grands yeux ronds lorsque la petite chose prenait son premier souffle. Kahan ne me laissait pas venir et me poussait dans les jupes de ma mère ou vers les autres petites du clan lorsque l’enfant annoncé était un garçonnet.
Un jour, ma sœur, dont tout le monde me parlait mais dont je n’avais aucun souvenir, revint au sein du clan complètement changée. Je me fis une joie de l’accueillir, cette fameuse sœur. Mais au lieu d’une sœur joyeuse et avenante, je découvrais une guerrière féroce, s’entrainant sans cesse. Tant pis. Je m’adapterai et m’employai à l’observer manier les armes et le soir, je me blottissais en silence contre elle. Nous n’avions pas besoin de parler et de toute façon, toute la vie s’offrait à nous pour se connaitre.
Je suivis avec grand intérêt la grossesse de ma mère qui donnai une troisième petite fille à notre famille. Ravie, j’assistais Kahan lors de l’accouchement.
Puis ce fut le tour de ma sœur adorée, Felia, d’enfanter alors que je n’avais que huit ans et je devins tante pour mon plus grand plaisir encore une fois. Je l’aidai elle aussi et l’accompagnai dans sa douleur lors de l’accouchement, pressant sur son front des compresses aussi fraiches que possible.
C’est avec la naissance des deux petites que je commençais la sculpture sur bois pour leur faire de petites figurines avec lesquels jouer alors que je n’étais moi-même qu’une enfant encore. Je maniais un tout petit couteau que je gardais constamment avec moi pendu autour de mon cou dans un étui de cuir.
Le temps passa et je partageais mon temps entre contempler ma sœur, m’occupait de ma petite sœur et de ma joie nièce et suivre Kahan. Elle me confiait même parfois de petites tâches comme allait chercher de nouveaux linges ou changer l’eau, ce que je m’empressais de faire. Je tenais la main des femmes qui souffrait et cela semblait les soulager un peu. Même si parfois je ressortais avec la main douloureuse à force d’être serré.

Mes 10 ans arrivèrent très vite et mon entrainement commença. Il fut clair que je n’étais pas une aussi bonne combattante que ma sœur. Je n’avais pas sa rage. J’avais eu une enfance tranquille au sein du clan et ne comprenait d’ailleurs pas encore la hargne qu’éprouvait les femmes envers les hommes, ces individus que j’avais aperçu lors des périodes d’accouplement.
J’appréciais toutefois la chasse et devint rapidement plutôt douée notamment à l’arc grâce à mes déplacements silencieux et à mon aptitude à rester immobile voir disparaitre dans mon environnement. Une capacité développée alors que je suivais Kahan pour ne pas la gêner, une condition qu’elle m’avait imposée dès toute petite. Je m’intéressai aussi aux plantes, j’en connaissais déjà quelques-unes pour apaiser les douleurs des femmes enceintes.
A 15 ans je devins officiellement sage-femme, connaissant déjà énormément de choses sur le sujet et Kahan me laissa même suivre seule l’une de mes amies un peu plus âgée lors de sa grossesse. L’enfant, une fille à la peau aussi sombre que son père que j’avais aperçu, se présenta parfaitement et je vis la fierté dans les yeux de Kahan. C’est aussi ce jour-là que ma mère rendit son dernier souffle. Une vie pour une vie …
Je m’isolais pour cacher ma tristesse. Cette mère, certes occupée par ses fonctions, avait toujours été présente pour moi. Fière, juste et douce. Je me souviendrais toujours de sa main sur mon front lors de mes fièvres … Elle n’avait même pas assisté à mes premiers sang. Une honte pour moi, qui avait alors 16 hivers déjà. Alors que toutes les autres filles de mon âge étaient des femmes, j’étais encore une novice. J’en vins à haïr ce mot. J’entendais même parfois les autres murmurer à mon passage.
Ma sœur pris la relève avec brio, digne fille d’Ephrate.
Mes premier sans arrivèrent enfin à mes 18 ans. J’étais tellement soulagée que je poussais un hurlement de joie au tout petit matin alors que je découvrais la bonne nouvelle. Je failli faire faire une crise cardiaque à ma sœur qui dormait non loin. Pas de douleur contrairement à certaines mais un cycle très court et très faible. Kahan avait un visage soucieux lorsque je lui en parlai. Elle éloigna d’un geste mes questions auxquelles elle ne pouvait pas, ou ne voulait pas répondre.
Est-ce normal ? D’autres filles avait-elle eu ce retard ? Et surtout, cela allait-il influencer la naissance de futurs enfants ?
Je devins une femme dans le sang, comme toute les Hà’Sagàris au grand malheur de la petite caravane qui passait par là … Composé d’un marchand et de trois gardes, mes flèches furent fatales et les bêtes de somme nous servirent de festin. Je ne pouvais m’empêcher de penser aux filles et aux femmes des hommes à qui j’avais ôté la vie. Je me gardais bien de ne pas exprimer ces remords face aux autres. Je ne concevais pas de tuer pour le plaisir. Mon caractère plus doux que les autres me fit d’ailleurs hérité du surnom Siwan la douce … Pas que je n’apprécie pas mais j’avais alors l’impression de ne pas être une vrai fille de mon clan. Heureusement ce n’était que taquin et j’évoluais tranquillement, les femmes me demandant conseil pour leurs grossesses lorsque Kahan n’était pas disponible. Une rumeur vint même à naitre : mes mains auraient la possibilité de calmer les douleurs de l’accouchement. J’avais déjà remarqué ce phénomène mais je l’attribuais seulement à ma présence calme qui détendais peut être un peu les mères. Kahan ne voulait rien dire à ce sujet. Toujours aussi mystérieuse. J’étais encore trop jeune selon elle.

A 19 ans je choisis de prendre un homme pour m’accoupler. J’avais l’âge requis et le moment vint non sans une certaine appréhension. Mon regard se posa sur un jeune homme à la peau très sombre à peine plus âgé que moi. Son père venu aussi pour être honorer par l’une de nous, le poussait par de petites tapes dans le dos pour qu’il se tienne droit et présente mieux. Sa réserve me séduit et je le choisis. Durant trois jours je découvris le corps masculin et m’unissait à lui non sans maladresse. Ce fut un peu douloureux, mon amant n’ayant pas forcément grande expérience non plus. Nous passâmes les trois jours à copuler certes mais aussi à discuter. Il me parla de son kerkeis et je l’écoutais, ravie d’en apprendre plus. Ce fut un moment rien qu’à moi loin de mon clan que j’appréciais n'allais pas croire le contraire. Le jeune homme refusa le combat, ne souhaitant pas avoir un enfant dans les bras. Il m’avoua n’être ici que pour faire la fierté de son père qui estimait qu’il fallait dompter une Hà-Sagàris pour être un « vrai » homme. Mais sachant son fils peu tourné vers le combat, l’avais dispensé de duel pour le garder entier, connaissant le destin de certains amants … Je ne cache pas que je fus grandement soulagé. Le combat au corps à corps n’est franchement pas mon point fort, préférant l’attaque silencieuse accompagnée de mon arc.

J’attendais avec délice de voir mon ventre s’arrondir. Mais il resta plat. Désespérément plat … J’avais pourtant suivi tous les conseils des femmes de mon clan. Différentes positions, différents moments de la journée. Tout. J’avais tout essayé ! Les larmes au bord des yeux je filais voir Kahan qui m’avoua avoir craint que je sois stérile suite à la longueur de l’arrivée de mes premiers sangs. L’annonce me fit un choc. Je fus tenté d’en vouloir à l’ancienne de ne m’en avoir pas parlé. Mais sa sagesse était plus forte et sa tendresse pour moi aussi. Je ne laissais couler des larmes que devant ma sœur qui me rassura en me disant que c’était peut-être l’homme qui était stérile. Que je devrais peut être choisir autre chose qu’un puceau la prochaine fois. Elle eut le mérite de me faire rire et je me confortais dans cette idée.
L’année passa et la nouvelle saison arriva. Cette fois ci je choisis un homme d’une trentaine d’année, fort et au visage assuré. Peut-être même trop. L’accouplement fut violent et dénué de tendresse comme la première fois. Souhaitant plus que tout une fille je continuai tout de même, écartant les cuisses avec réticence mais écartant tout de même … Je fus soulagé quand les trois jours se finirent. Naïvement je pensais qu’il ne souhaiterait pas s’encombrer d’un enfant mais non, il m’encouragea même à avoir un fils et me défia pour le duel. Il fonça sur moi à une vitesse folle et déconcertée je lâchai mon arc, la distance étant trop courte sortant rapidement mon poignard. Je roulais au sol et alors que je me relevai la pointe de son épée frôla mon visage, inondant ma vue d’un voile rouge. Un rictus de satisfaction barra son visage alors qu’il pensait avoir gagné. Je profitais de son contentement et de sa fierté d’avoir battu une Hà-Sagàris  pour fondre sur lui et lui planter ma dague dans le cœur, furieuse et humiliée d’avoir été blessé. Des hurlements de victoire jaillirent des gorges de mes sœurs de clan et je reculai pour contempler les derniers sursauts de vie. Un sourire étirai mes lèvres, heureuse d’avoir donné la mort à cet être répugnant. Au fond de moi j’en venais à souhaiter de ne pas tomber enceinte d’un être aussi brutal. Ma sœur aussi était fière de moi.
On soigna mon œil gauche qui resta aveugle, souvenir à jamais gravé sur mon visage de ce monstre. Je compris à ce moment la haine de mes sœurs envers les hommes.

Mon souhait se réalisa. Mon ventre resta plus aride que le désert. Comme à la suite de la mort de ma mère, je parti m’isoler pour digérer la nouvelle. Seule avec la lune brillante pour compagne et le silence du désert. Après presque une semaine je revins au sein du clan, sereine et assurée. Je m’étais fait une raison. J’étais douée pour aider à donner la vie mais pas pour la donner moi-même. Alors comme j’avais commencé, ma vie serait consacré à aider les autres femmes à peupler le monde.
Kahan, en voyant ma détermination, me révéla les derniers secrets de sa profession et la rumeur sur le pouvoir de mes mains revint dans la conversation.
Elle m’avoua penser que j’avais tout comme elle un don. Celui d’absorber la douleur des autres et qu’il se développera surement avec l’âge. C’est pour cela qu’elle n’en avait pas parlé plus tôt, j’étais trop jeune pour être sûr. J’avais au moins cela pour compenser.
La vie reprit et je perdis mon surnom de la douce au profit de vif œil, mon œil unique brillant dans la nuit de son éclat doré. Ce surnom arriva à la suite d’une anecdote assez amusante : une petite prit peur lorsqu’elle sortit pour une envie pressante au milieu de la nuit. Elle me croisa alors que je méditais dehors, silencieuse comme toujours. Elle pourra un cri de souris des sable qui alerta tout le clan qui sortit armes à la main pour nous découvrir toutes les deux prise d’un fou rire.

Un évènement vint perturber la quiétude de la vie, certes dure, mais nous étions habituées. L’exil de ma nièce chérie, Nausicàa. Une décision certes juste mais tellement dure pour une enfant encore de douze printemps que j’avais vu naitre ! Ce fut le sujet d’une discussion plus qu’animée entre ma sœur et moi. Elle réussit à me faire entendre raison mais je gardais tout de même une pointe au cœur en sachant ma nièce seule au milieu du désert alors qu’elle était encore si jeune ! J’en voulu à ma sœur mais je connaissais la difficulté de son rôle de chef de clan, étant sa confidente. Elle remplissait son rôle à merveille il fallait l’avouer. Je préférais donc ravaler mes remarques et attendre un adoucissement de sa part, priant Varna pour la survie de la petite.
La deuxième grossesse de ma sœur ne fut pas une bonne nouvelle. Un petit homme grandissait dans son ventre et cette idée la rendait malade. Je fut la seule à connaitre ce mal être. Un jour, face à tant détresse, je mentionnai du bout des lèvres le nom d’une plante. Kahan m’en avait appris les secrets en me mettant en garde contre les méfaits de cette plante qui pouvait s’avérait fatale. Felia toujours aussi fidèle à elle-même insista pour se procurer cette plante. J’en pris un peu de la réserve de Kahan et la lui donnait non sans réticence. La douleur fut longue et intense mais ma sœur, forte, résista contrairement à son enfant. Aucune des nôtres ne suspecta la Graine de Bleutée mais Kahan si. Elle me lança un regard triste qui me transperça le cœur mais elle me pardonna bien vite, connaissant le lien entre ma sœur et moi.
L’année suivante fut porteuse de bonnes nouvelles et d’une deuxième petite nièce, Cherune.
De mon côté j’avais retenté d’être enceinte mais vainement. J’abandonnai alors complètement l’idée.
Le temps passait, j’atteignis les trente printemps. Je me sentais parfois à l’écart de toutes ces femmes et complètement des Hà’Sagàris et des traditions qui voulait que trois filles naissent d’une vie pour faire perdurer le clan.

Mon temps est fait ici, je suis utile bien sûr mais j’ai envie de nouveauté. De voir plus loin que notre village. Peut-être que mes talents de sage-femme pourraient être utile à d’autres que mes sœurs de clan ? Une discussion avec ma sœur s’impose …



Date d'anniversaire : 7 velmos 1773
Phobie(s) :
Tics/manies : j'ai tendance à secouer la tête pour remettre mes tresses en place
Rituel quotidien : à chaque levé, j'adresse une rapide prière  à Varna
Autre particularité: tout comme ma professeur Kahan je possède un don : celui d'apaiser la douleur des femmes enceintes. Il ne marche que sur les femmes attendant un enfant, pas sur d'autres douleurs. Le pendant de ma stérilité peut être ...


Ambition : devenir au moins moitié meilleur que la sage Kahan et faire profiter à toutes les femmes mon savoir faire
Secret : pas vraiment un secret, plus une honte, je suis stérile ...
Réputation : je suis la sœur de la chef de mon clan et sage-femme, j'ai donc été amené à aider plusieurs des femmes du clan. J'ai la réputation d'être la plus douce du clan, plus tournée vers la vie que la mort, préférant la discrétion et la distance pour tuer quand il le faut


Où as-tu trouvé le forum ? sur un top site dont je ne me souviens plus du nom
Première impression :  :thelou:  ça résume bien
Robin Hobb ça te parle ? ouaip mon paternel adore, je n'ai jamais accroché, faudrait que je retente
Tes autres pseudos habituels : Elahaz
Ton activité à prévoir : plusieurs fois par semaine

avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Siwan Vif Oeil   - Ven 10 Juil 2015 - 0:52

Bienvenue sur IJ *w*
Encore un forban c'est super cool !
Pis une Ha'Sagaris, ça c'est stylé ** J'avais prévue de lancer un rp ave Féliadès et ma Nausicäa mais tu pourras aussi te joindre à nous en fait o/
T'es ma tata quoi en fait Surprised

Bon courage pour le reste :gah2:


Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Siwan Vif Oeil


Infos Personnage
RANG: ...
VILLE & APPARTENANCE : Dunes Mouvantes - Clan des Hà'Sagàris
MON AGE : 31 ans
Féminin
MESSAGES : 8
AGE : 26
INSCRIT LE : 09/07/2015
PSEUDO HABITUEL : Elahaz
Joyaux : 15
Posté dans Re: Siwan Vif Oeil   - Ven 10 Juil 2015 - 4:30

Merci ma nièèèèce Very Happy
je suis preneuse pour le rp en tout cas !
je vais allez lire la fiche de Nausicaa justement pour me caler à l'histoire
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Siwan Vif Oeil


Infos Personnage
RANG: ...
VILLE & APPARTENANCE : Dunes Mouvantes - Clan des Hà'Sagàris
MON AGE : 31 ans
Féminin
MESSAGES : 8
AGE : 26
INSCRIT LE : 09/07/2015
PSEUDO HABITUEL : Elahaz
Joyaux : 15
Posté dans Re: Siwan Vif Oeil   - Ven 10 Juil 2015 - 13:24

double post désolée mais pour dire que ma fiche est faite Smile j'attends l'accord de Feliades par rapport à notre histoire commune et c'est tout bon ! :wou: (enfin je crois)
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Feliadès Fille de l'Ombre


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Dunes Mouvantes - Clan des Hà'Sagàris
MON AGE : 39 ans
Féminin
MESSAGES : 52
AGE : 28
INSCRIT LE : 15/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 50
Posté dans Re: Siwan Vif Oeil   - Sam 11 Juil 2015 - 2:52

Huhu ! Je l'ai dit via mp mais je vais le redire ici !
L'histoire est parfaite :wou: Siwan t'était destinée ♥️ !! Pour moi c'est plus que tout bon du coup :wou:

Tu vas pouvoir rp avec moi et Nausi pour notre rp de foufou :wou:

*disparaît dans un nuage de fumée sanglant empli d'amour Hà'Sàgaris*





Feliadès Fille de l'Ombre
« Tu connaîtras le vertige… Avant que la flèche ne te fige… »  



avatar
Forban du Désert

On m'appelle Siwan Vif Oeil


Infos Personnage
RANG: ...
VILLE & APPARTENANCE : Dunes Mouvantes - Clan des Hà'Sagàris
MON AGE : 31 ans
Féminin
MESSAGES : 8
AGE : 26
INSCRIT LE : 09/07/2015
PSEUDO HABITUEL : Elahaz
Joyaux : 15
Posté dans Re: Siwan Vif Oeil   - Sam 11 Juil 2015 - 5:14

qu'une chose à dire ou plutôt à faire : ht456h
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Siwan Vif Oeil   - Sam 11 Juil 2015 - 5:54

Bienvenue officiellement ^^ J'ai lu ta fiche et je vois rien à redire, je pense qu'Aza pourra te valider sans problème (c'est elle qui valide pour Korrul).

Amuse toi bien en RP :toutcontent:


avatar
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 26
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Siwan Vif Oeil   - Sam 11 Juil 2015 - 7:29

J'ai genre juste trop envie de faire un RP Nausi, Félia et Siwan quoi **
Avec mes deux mamans et ma tata hihi. Faut qu'on se programme ça, ça m'inspire trop !

Tout est parfait en tout cas, c'est vraiment super ! On voit que tu as pris en compte l'univers du kerkeïs !

Je te valide et bon rp Smile


Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Siwan Vif Oeil


Infos Personnage
RANG: ...
VILLE & APPARTENANCE : Dunes Mouvantes - Clan des Hà'Sagàris
MON AGE : 31 ans
Féminin
MESSAGES : 8
AGE : 26
INSCRIT LE : 09/07/2015
PSEUDO HABITUEL : Elahaz
Joyaux : 15
Posté dans Re: Siwan Vif Oeil   - Sam 11 Juil 2015 - 15:04

merciii j'ai hâte de faire le post avec Felia et Nausicaa :danse:
je suis super contente que la fiche vous plaise en tout cas ! l'univers me plait énormément vraiment un plaisir à lire et j'ai hâte de m'y intégrer

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Siwan Vif Oeil   -

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum