AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Un khan chante mieux quand il est en cage.

avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Dim 12 Juil 2015 - 12:13

Spoiler:
 

Les pas lents et fatigués du matroscien se perdaient dans la poudreuse, au milieu de dizaines d'autres semblables. Depuis combien de temps marchaient-ils ? Quelle direction suivaient-ils ? Impossible de le savoir avec les yeux bandés et la prudence de leurs geôliers qui prenaient soin de brouiller les pistes en rallongeant considérablement le trajet jusqu'à leur antre.

"L'Union fait la force". Sans doute était-ce là un adage que les boréaliens connaissaient aussi bien que lui, encerclant chacun de leurs captifs en les tenant suffisamment éloignés pour qu'ils ne puissent pas même s'échanger le moindre mot. Contraints de suivre le mouvement sans savoir ce que pourrait leur coûter une tentative d'évasion en solitaire, les quatre captifs n'avaient d'autre choix que de prendre leur mal en patience et de suivre le rythme autant qu'ils le pouvaient. Les quelques fois où Jens se risqua à se retourner, ou même à appeler Skye, il les regretta bien vite, subissant les remontrances de ses escortes qui n'hésitaient pas à jouer du bâton.

Soudain, le vent disparut et le froid se fit moins mordant, faisant espérer à Jens qu'il s'agissait là du lieu où ils s'arrêteraient définitivement. Mais il n'eut pas l'occasion de s'en réjouir trop vite. À bout de forces, il ne lui fallut pas longtemps pour que cette dernière pause aie raison de son épuisement. Ses jambes lui firent défaut, et il s'en fallut de peu que son crâne ne heurte violemment le sol, si un boréalien ne l'avait pas rattrapé aussi aisément qu'un fût de paille.

- Emmenez celui-là voir un guérisseur. Nous les regrouperons quand il aura repris ses esprits.

Tous s'exécutèrent et on maintint chaque autre captive hors de portée de voix d'une autre, attendant le moment propice pour les réunir et, ainsi, les entendre parler sans avoir à les y forcer.

~~~

La pierre froide sous son dos fut la première sensation qu'eut Jens à son réveil. Vint ensuite l'odeur des torches et leur crépitement, ainsi que l'agitation de quelques êtres non loin de lui. Toujours privé de sa vue par le bandage, il n'eut pas le loisir de voir le vieil homme qui se retournait vers lui.

- Ah, le revoilà ! Vite vite, le breuvage !

On souleva la tête du matroscien que les essences de plantes écrasées dans un bol firent plisser du nez. Contraint de boire ce qu'on lui présentait, il n'opposa pas de résistance, avalant chaque gorgée de ce liquide lui brûlant le gosier, jusqu'à l'agiter d'une quinte de toux lorsqu'il eut fini.

- Bien, ça fera l'affaire. Va lui chercher de vrais vêtements ! Ordonna le guérisseur à son apprenti, soulevant du bout des doigts ceux qu'il lui avait retirés afin de lui poser des bandages, sur le bras meurtri comme sur le torse. Je me demande encore comment ils peuvent porter des choses pareilles.

L'apprenti revint bien vite avec un pantalon de laine, une chemise en toile, une veste en cuir et une cape de fourrure que mit l'ex officier sans broncher, ne rechignant pas à enfin porter des vêtements secs. Sa tenue fut complétée par des bottes fourrées. Il était fin prêt.

- Emmène-le dans la geôle, je vais prévenir les autres.

Le jeune apprenti invita le prisonnier à quitter la table en pierre et le guida dans ce que ce dernier prit pour un véritable dédale tant ils tournèrent à droite et à gauche, grimpèrent et descendirent jusqu'à ce qu'ils ne s'arrêtent enfin. Le bandeau qui lui couvrait les yeux fut dénoué, lui rendant la vue après quelques secondes d'adaptation. Devant lui, Jens vit ce qu'il reconnut comme étant une prison, aussi sommaire que celle qui les avait abrités avec Skye un peu plus tôt. Son regard se déporta ensuite à sa gauche, où il vit Jörd que l'on débarrassait elle aussi du tissu qui l'aveuglait, puis à sa droite, où la masquée et sa compatriote retrouvaient aussi tous leurs sens.

- Entrez là d'dans, allez !

Pas besoin de parler leur langue pour comprendre ce qu'attendait le grand barbu qui tenait la porte en fer devant eux. Poussés plus qu'invités à y rentrer, les quatre captifs prirent place dans cette cellule au sol tapis de paille, où on leur laissa un simple seau d'eau potable avant de les laisser entre eux, non sans faire traîner quelques oreilles non loin.

Au fond de la geôle, Jens se laissa glisser contre la paroi métallique pour s'asseoir et trouver enfin un peu de repos. Jusqu'à ce que leurs hôtes n'en décident autrement...



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 25
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Jeu 16 Juil 2015 - 1:06

Lorsque Jens tomba à terre, Skye se précipita vers lui. Du moins, c'est qu'elle avait voulu faire avec de recevoir un coup-de-poing dans le ventre, l'obligeant à se tenir correctement. L'estomac noué, elle regarda les déserteurs emmener d'un pas ferme Jens vers une autre direction. Alerte, la jeune femme lança un regard désespérée à son bourreau qui se contenta de détourner le regard. Avec rage, elle cracha par terre et manifesta hautement son indignation face à un tel châtiment.

La petite troupe bifurqua à droite puis traversa une petite forêt de pins avant de pénétrer dans ce qui devait être un campement. Un très grand campement même. Une multitude d'hommes et de femmes, et parfois même des enfants, circulaient çà et là dans un brouhaha calme et paisible. Qui aurait pu croire que derrière ces brutes, se cachaient autant de vie ?

On poussa Skye pour la forcer à avancer puis on lui bandit les yeux. Tâtonnant plus que de raison, la milicienne pris sur elle pour ne pas céder à la panique et tenta de se raisonner. S'ils avaient voulu la tuer, ce serait fait depuis longtemps. Non, elle se devait de rester calme et sereine. Ce n'était pas le moment de paniquer et de commettre une erreur. Il fallait qu'elle se ressaisisse. Après tout, n'était-elle pas une soldate ? Une matroscienne ? Ce fier peuple qui avait tant prouvé leur intelligence et leur adaptation sur une terre nouvelle, des siècles auparavant ?

Cet accès d'orgueil réchauffa le cœur de la rouquine et en moins de temps qu'il n'en fallait pour respirer, elle se retrouva dans une salle froide et humide.

À ce moment, elle resta de longues minutes debout, sans comprendre ce qu'il se passait. C'est lorsqu'elle entendu plusieurs bruits de pas qu'on lui retira son bandeau. De ce fait, elle aperçut Jens qui était là lui aussi, mais surtout Jörd et son amie Chil. Les quatre compagnons de fortune furent abandonnés dans cette petite cellule austère, livrés à eux même.

Dès qu'ils furent seuls, Skye se précipita vers Chil et la serra dans ses bras. Un geste plutôt surprenant, mais cette étreinte réveilla en elle toute la lassitude et la fatigue qu'elle avait éprouvé ces derniers jours.

« Je suis si heureuse de vous revoir ! Mais où sommes-nous ? »

Originaires des Erfeydes, Chil et Jörd étaient les plus à même à répondre à toutes leurs interrogations.

Enfin, la jeune femme se dirigea vers Jens, et un pied-à-terre, elle se rapprocha de lui :

« Où vous ont-ils amené ? »

La suite des événements promettait de forts rebondissements. Une chose était sûre, depuis qu'elle était venue aux Erfeydes, Skye n'avait pas eu le temps de s'ennuyer encore !





avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Jeu 16 Juil 2015 - 5:12

Chil savourait encore sa petite victoire lorsqu'elle sentit qu'ils pénétraient dans une caverne. Au cours de leur longue traversée de la montagne, elle avait réussi à faire tomber son guide, lui faisant sommairement payer les bourrades qu'il ne cessait de lui donner. Le geste n'avait échappé à personne, mais son silence avait été bien entendu. Le guide avait été remplacé par un autre et l'éclaireuse avait pu souffler un peu.

Incapable de se repérer avec le seul son des voix, du vent et de la montagne, elle n'avait pu qu'émettre des suppositions quant à leur position. Ce qui ne la menait nulle part. Les déserteurs s'étaient bien caché, pendant tout ce temps, et leur clan paraissait grand. Maintenant qu'elle pénétrait dans une grotte, elle comprenait enfin comment un groupe de cette taille avait pu échapper si longtemps aux traqueurs – et comment il avait pu prospérer.
La grotte était un dédale. On la mena quelque part, la fit assoir, longtemps, avant de la mener à nouveau à travers les galeries. On ne lui posa aucune question. Tout ce qu'elle reçut, ce fut un peu d'eau en arrivant. Ces hérétiques étaient décidément bien étranges. Impossible de les comprendre.

Enfin, elle retrouva ses compagnons d'infortune et, si elle fut légèrement surprise par l'étreinte de Skye, elle lui rendit chaudement son affection. En revanche, elle ne pouvait pas répondre à sa question. Au cœur de la chaîne d'Adiem, aurait-elle pu dire, mais ça ne constituait pas une réponse pertinente à ses yeux. Elle ne savait pas.

Et tandis que Skye se penchait sur son ami Matroscien, Chil se rapprocha de Jörd.

« As-tu déjà entendu parler d'un groupe de déserteurs aussi grand ? Je n'avais pas idée qu'ils pouvaient être si nombreux ! Entre nous, ça m'inquiète... »
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Mer 22 Juil 2015 - 4:25

Prudents, les déserteurs l'étaient. Yeux bandés, Jörd ne put qu'émettre des hypothèses quant à leur destination, et les nombreux changements de directions invalidaient ce qu'elle pouvait penser. Le manque de repère ne facilitait pas la tâche et la distance que leurs geôliers mettait entre les prisonniers évitait toute discussion. En fin de compte, le trajet se fit dans le silence pour les quatre captifs. Néanmoins, ce qu'elle percevait du terrain incitait l'erfeydienne à les localiser dans la chaine d'Adiem. Mais où exactement ? Elle n'en avait aucune idée.

Le changement d'environnement n'échappa guère à Jörd, lui donnant l'impression de pénétrer dans une caverne. Elle entendait la présence de nombreuses personnes autour d'elle, des chuchotements et une certaine agitation quand Jens s'écroula. Élément qu'elle comprit aux ordres lancés par les déserteurs. Elle espérait simplement qu'il n'était pas mort et qu'il recevrait des soins de la part de leurs interlocuteurs. De nouveau, un long chemin les conduisit à une cellule. Jörd avait l'impression de ne vivre que dans un contexte de prison. Tout d'abord, la capture par les matrosciens, puis maintenant par les déserteurs. Quelle nouvelle geôle allait-elle visiter par la suite ?

Le temps lui parut long, mais elle redressa la tête en entendant des gens venir vers eux. Le bandeau lui fut retiré et elle put constater que Jens les avait rejointes. Vêtu à la mode erfeydienne, cela lui donnait un air différent, mais surtout elle put voir qu'il avait été soigné. Un soupir de soulagement lui échappa. Puis elle remarqua le seau d'eau laissé à leur disposition. Dommage qu'ils ne leur aient pas laissé un peu d'ithylium....L'étreinte entre Skye et Chilali fut la preuve de l'amitié qui unissait les deux femmes. Laissant les deux matrosciens ensemble, Jörd s'approcha de la grille pour mieux observer leur environnement.  

- Non, je ne connaissais pas leur existence. Je croyais que les déserteurs ne vivaient qu'en petit groupe épars d'où la difficulté de les retrouver. Mais s'ils utilisent les galeries souterraines pour se cacher je comprends mieux nos échecs.

Jörd partageait l'inquiétude de Chilali. Découvrir que les déserteurs formaient une communauté aussi importante remettait en question tous les renseignements glanés jusque là. Et surtout, cela représentait un problème bien plus grave car qui dit regroupement dit cohésion voire projets de grande envergure. Que tramaient donc les déserteurs ?

- Penses-tu qu'ils pourraient nous attaquer ? Ou finalement s'allier aux matrosciens ?

Elle n'avait pas une idée précise du nombre de déserteurs, cependant savoir qu'il avait un chef et un semblant de structure laissait la porte ouverte à des nombreuses interrogations. Ils avaient déjà bien assez à faire avec les envahisseurs, inutile de se retrouver avec un nouveau problème sur le dos. Jörd se demanda alors comment cela se passait avec les factions, à l'extérieur. D'autres combats avaient-ils eu lieu ? Certainement.... Mais autant se concentrer sur son propre cas et celui du groupe qu'elle formait désormais avec Chilali, Jens et Skye. Tout quatre était dans le même bateau.


Guide des Erfeydes
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Jeu 23 Juil 2015 - 15:14

Chil médita un instant la question. Une alliance avec les Matrosciens serait catastrophique. Elle ne pouvait pas nier l'efficacité de leurs armes et le peu qu'elle avait entendu des batailles prouvait qu'elles constituaient une menace qu'il ne fallait pas sous estimer. Elle aurait pu se voiler la face en songeant aux circonstances mêmes de sa rencontre avec Jörd. Mais elles avaient provoqué l'effondrement d'une grotte sur un groupe bien loin de son corps d'armée, qui plus est sur une terre étrangère. Les Erfeydiens n'auraient pas indéfiniment l'avantage du nombre ou du terrain.
Quant à une attaque sur les Erfeydiens... Pourquoi maintenant ? Qu'est-ce qui les empêchait de le faire avant ? Devait-on se préparer au pire ?

« J'espère que non », souffla-t-elle. « Dans un cas comme dans l'autre, ce serait un désastre. »

Elle ne disait pas, bien sûr, que les Erfeydiens perdraient un tel conflit. Mais les pertes seraient grandes et la surprise, totale.
Et le Gardien, dans tout ça ? Savait-il, pour les déserteurs ? Depuis quelques temps, Chil s'interrogeait plus que de raison sur le sens de sa mission. Elle avait appris à connaître Skye, mais comment leur amitié pouvait-elle enrayer la guerre ? Le Gardien devait avoir autre chose en tête et ça la tuait de ne pas saisir son ambition.

Elle se concentra quelques secondes, cherchant l'ythilium sans lequel elle se sentait à nue, vulnérable. Mais rien.

« Ils sont extrêmement prudents », dit-elle. « Ça va être dur, de sortir d'ici... »

Au fond, elle était à deux doigts de penser qu'ils ne sortiraient jamais des entrailles d'Adiem.
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Dim 26 Juil 2015 - 11:45

Adossé au fer croisé composant les parois de leur prison, Jens restait silencieux, les yeux fermés. Le sec, ces vêtements épais, cette absence de vent... Tout ce qu'il pensait ne plus jamais connaître après des semaines passées à l'extérieur, il en jouissait enfin, mais entre les barreaux d'une cellule...

L'approche des pas de Skye lui fit rouvrir les yeux qu'il posa dans ceux de cette dernière. La fatigue aidant, il la regardait comme si leur rapprochement n'avait jamais eu lieu, comme lorsqu'il s'entêtait encore à voir du bon dans les agissements de la Milice. Mais il n'en était rien et l'inquiétude de l'ex milicienne lui apporta une chaleur nouvelle qu'il apprécia en fermant les yeux, là encore. Seulement, les démonstrations telles que celle qu'elle avait eue à l'instant avec la Masquée n'étaient pas dans les habitudes de l'ex capitaine qui, en outre, tenait à ne faire connaître aucune de ses faiblesses à leurs geôliers.

Ses paupières se rouvrirent doucement alors qu'il cherchait quoi répondre à Skye, tentant de se remémorer les galeries empruntées jusqu'au petit sanctuaire où il avait repris ses esprits, mais rien à faire, son esprit avait bel et bien flanché à peine étaient-ils arrivés dans cette grotte.

- C'était... Un genre d'alcôve. Commença-t-il, replongeant ses yeux clairs dans ceux de la rouquine. Ils étaient deux. Un jeune et un vieux. Je crois... Sa main valide se saisit du bas de sa chemise qu'il souleva pour découvrir un torse autrefois criblé de bleus et de plaies et, à présent, parsemé de cataplasmes et de bandages propres. Ils m'ont soigné. Le vêtement retomba lorsqu'il le lâcha et les sourcils du capitaine déserteur se froncèrent légèrement. S'il se doutait que ces boréaliens étaient animés par leurs propres intentions, il ne pouvait nier que rares étaient les ennemis prenant la peine de soigner leurs prisonniers plutôt que de les remplacer par d'autres. Vous ont-ils touchée ? Finit-il par s'inquiéter à son tour, regardant brièvement les deux boréaliennes dont la discussion lui échappait, ses maigres connaissances de leur langue ne suffisant pas à rendre clairs leurs propos. Vous ont-ils fait du mal ? À vous ou à elles deux ?



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 25
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Ven 31 Juil 2015 - 6:58

La joie de retrouver ses compagnons laissa rapidement la place à l'angoisse de l'inconnu. Depuis son arrivée sur l'île, elle était forcée de vivre au jour le jour, sans jamais savoir ce qui l'attendrait le lendemain.La joie de retrouver ses compagnons laissa rapidement la place à l'angoisse de l'inconnu. Mais pour l'heure, elle devait se ressaisir. Elle saurait bien assez tôt le sort que leur réservait leur adversaire.

Reprenant ses esprits, elle répondit d'une voix douce et calme à celui qui fut, à une époque son supérieur :

« Il ne s'est rien passé de plus, ne vous en faites pas » Skye promena son regard autour de la petite cellule fixa Jörd et Chilali : « Que savez-vous de cet endroit ? Qui être ces gens ? Ils font sans doute aucun parti de votre peuple. Tu raconter à moi que votre peuple diviser en plusieurs tribus. Pourquoi pas allié à vous ? »

Avec détermination, l'ex milicienne voulait en apprendre plus et pour cela, il n'y avait que des erfeydiens mêmes qui pouvaient lui répondre. Elle avait bien compris que les deux femmes en savaient plus qu'elles ne semblaient vouloir le faire croire.

« Nous devons savoir tout ».

Sur ce, la rouquine s'installa à même le sol. Elle resserra son manteau autour d'elle et replia les genoux contre sa poitrine. Cette fois ci, elle comptait bien comprendre tout ce beau pays. Elle resserra son manteau autour d'elle et replia les genoux contre sa poitrine. Et la meilleure défense était l'attaque.

Enfin, d'un rapide coup d'œil, elle s'assura que Jens avait saisi la conversation. Ses yeux brillaient d'intelligence et il était aussi attentif que si sa vie en dépendait. Emmitouflé dans un manteau de laine et des habits typiquement erfeydiens, il avait un air à la fois bourru et doux. À cet instant, la jeune femme se surprit à le lorgner. C'était un bel homme de base, mais dans cette situation, elle le trouvait soudainement incroyablement attirant.



avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Dim 2 Aoû 2015 - 13:08

Un soupir de soulagement s'échappa d'entre les lèvres gercées de Jens, premier pas vers une nouvelle existence lui permettant d'exprimer ses états d'âme. Celui-ci étant discret, il ne l'avait pas retenu, se gardant cependant de s'approcher de Skye lorsqu'elle s'assit à côté de lui. Le visage toujours aussi inexpressif qu'à son habitude, il n'appréciait pas moins la chaleur qu'elle dégageait.

Ses yeux acier s'étaient dirigés vers les deux erfeydiennes qu'il tentait encore et toujours de cerner. Il savait Jörd pleine assez réfléchie pour tirer le meilleur parti de leur situation, comme elle l'avait fait lorsqu'il était lui-même son geôlier. Chilali semblait elle aussi capable de sang froid mais demeurait un mystère aux yeux du matroscien, de par son masque comme par cette confiance aveugle que lui faisait l'ex milicienne.

Resserrant sa cape autour de ses épaules, dissimulant le bas de son visage dans le col de cette dernière, il ferma les yeux quelques secondes avant de les rouvrir en les posant sur leurs geôliers qui les surveillaient de loin. Leur cage comportait un imposant cadenas, contrairement à celle dans laquelle il s'était trouvé avec Skye quelques temps plus tôt, laquelle avait été formée par le don d'un boréalien. Était-ce là une différence tout à fait anodine, ou y avait-il une raison à cela ? Chilali et Jörd étaient-elles plus démunies face à un verrou que face à des barreaux venus de nulle part ?

Levant les yeux vers les deux boréaliennes, il entrouvrit la bouche afin de tenter de leur faire part de ce curieux détail, mais se ravisa, préférant ne pas faire connaître sa maigre connaissance de leur langue à ceux qui les avaient emprisonnés. C'est donc à Skye qu'il adressa sa question, non sans continuer de fixer les deux jeunes femmes pour leur faire comprendre qu'il s'adressait -indirectement- à elles.

- Pourquoi se sont-ils encombrés d'un cadenas ici alors qu'il leur suffisait de créer les barreaux ?

Si cette question pouvait paraître inutile et bien futile dans cette situation, sa réponse pourrait apporter à Jens des informations qu'il ne détenait pas encore et qui pourraient entrer en ligne ded compte dans les moyens qu'il cherchait afin de les sortir de là.



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Mar 4 Aoû 2015 - 13:43

Jörd hocha la tête en réponse à Chilali puis observa les alentours à la recherche d'une faille, d'un échappatoire. Les deux matrosciens discutaient dans leur coin jusqu'à ce que Skye s'adresse aux deux erfeydiennes. Jörd eut plutôt l'impression que son interlocutrice parlait principalement à sa compatriote, mais les informations demandées étaient d'ordre général. Skye se montrait déterminée à obtenir ces réponses. Jörd soutint son regard se demandant ce que Chilali avait bien pu lui raconter pendant cette période de pseudo captivité. Tout savoir... C'était un grand mot, elle n'avait pas l'intention de révéler tous les secrets des Erfeydes à des inconnus. Car, en dépit des jours passés en leur compagnie, Jörd les considérait toujours comme des étrangers. Certes, elle considérait Jens comme son prisonnier et donc comme une personne particulière, mais était-elle prête à leur faire confiance ?

Elle ne savait que penser. Actuellement, étant donné qu'ils étaient tous à la même enseigne, elle leur laissait le bénéfice du doute. Mais qu'adviendra-t-il par la suite ? Jörd quitta la matroscienne des yeux, soupirant devant la difficulté que représentait cette prison. Puis, elle reporta son attention sur Skye.

- Ce sont des déserteurs, et on pense être dans la chaine d'Adiem mais sans être certaines. Jörd parlait avec son débit normal quand elle prit conscience que Skye pouvait ne pas suivre ses explications, alors elle ralentit un peu son flot de paroles. Les déserteurs sont en conflit avec le reste des erfeydiens car ils rejettent la croyance du Gardien. Et non, ils ne sont pas nos alliés.

Avait-elle répondu à ses questions ? Elle ne doutait pas que Skye reviendrait à la charge si elle ne se considérait pas satisfaite. Elle avait un caractère plutôt volontaire et déterminé, de ce qu'elle avait pu voir jusqu'à présent.

- Que veux-tu savoir d'autre ?

Jörd se demanda si sa compatriote avait mentionné les spécificités de l'ithylium ou non, sachant qu'elle considérait ce point comme leur arme secrète et n'était pas décidée à partager cette information avec les matrosciens. Cependant, elles l'avaient utilisé dans la grotte qui avait conduit à la capture de Jens et la constitution de leur groupe. D'ailleurs son attention glissa sur l'homme quand il s'exprima. Elle ne comprit pas sa question et le signifia par un froncement de sourcil avant de poser un regard interrogateur sur Skye.


Guide des Erfeydes
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Jeu 20 Aoû 2015 - 12:55

Chil comprit en partie les mots de Jens et saisit l'idée générale de sa question. Elle attendit tout de même la traduction pour s'en assurer. Et puis elle ne savait pas à quel point Jörd comprenait leur langue.

Les mots erfeydiens de son amie donnèrent du temps à sa réflexion.

Skye n'avait plus posé cette question depuis plusieurs mois : elle avait compris que Chil était aussi bornée qu'elle – un autre de leurs points communs – et elles avaient appris, l'une comme l'autre, à respecter leurs silences. Aujourd'hui, ils étaient tous les quatre prisonniers au cœur de la plus longue chaîne montagneuse de l'île, retenus par un groupe de déserteurs si grand qu'il ressemblait de façon inquiétante à un clan. L'heure n'était plus aux cachoteries. La vérité était la clé de leur liberté... S'ils parvenaient à s'échapper.
En outre, si parler de leur don n'était pas une bonne stratégie de guerre, Skye ne représentait plus l'ennemi depuis longtemps. Et si Chil n'avait pas parlé jusque là, c'était parce qu'elle avait peur du jugement du Gardien. Pourtant, l'affection qu'elle portait à son amie dépassait maintenant ses réticences : elle rêvait de transparence.
Toutefois, avant de formuler la moindre réponse, elle s'adressa à Jörd afin que celle-ci comprenne bien son sentiment.

« Il faut que tu saches que j'ai le plus grand respect pour Skye. Au début et malgré l'honneur que m'a fait le Gardien, elle était un fardeau. Mais elle m'a vite appris à la considéré comme une femme à part entière. Je ne comprends pas toujours son monde et nos cultures respectives sont assurément très différentes. Pourtant nous sommes pareilles, elle et moi. C'est une guerrière et elle n'a rien à envier à notre peuple. Je lui ai fait une promesse et je sais, au plus profond de moi, que je peux compter sur elle quoi qu'il arrive. Si elle dit qu'on peut avoir confiance en Yènss, je la crois... Et je n'ai plus envie de cacher des choses. »

En son for intérieur, elle priait le Gardien pour qu'il comprenne lui aussi.
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Sam 22 Aoû 2015 - 14:40

Jörd s'attendait à une nouvelle question de Skye mais ce fut la voix de Chilali qui retentit. Portant son attention sur sa compatriote, elle écouta ses explications. Chilali faisait confiance à Skye et Jörd lâcha un soupir car, bien qu'ayant été la prisonnière de Jens, elle avait espéré et lui avait fait un peu confiance quant à son "évasion". Elle rejoignait Chilali sur la différence de culture, pourtant elle avait du mal à révéler leurs capacités magiques. La contrariété se lisait dans son comportement alors qu'elle réfléchissait.

- Pourquoi le Gardien t'a-t-il confié Skye ? Dans quel but ? Et quelle est cette promesse qui vous lie ? Le débit de l'erfeydienne était rapide, trahissant le conflit qui l'habitait. Je comprends ton point de vue mais leur révéler nos atouts ? Je trouve ça... Risqué...

Peut-être craignait-elle l'usage que les matrosciens pourraient faire de cette information et elle ponctuait ses paroles de petits gestes de la main. Elle porta un regard indécis sur Skye puis porta son attention sur Jens, fronçant légèrement les sourcils, avant de revenir sur Chilali. Comme si elle avait pris une décision. Ils étaient tout les quatre dans le pétrin alors autant s’entraider s'ils voulaient échapper aux déserteurs. Et pour cela, leurs compagnons d'infortune devaient connaitre un minimum sur leurs liens avec les éléments à travers l'ithylium pour savoir à quoi ils seraient confrontés.

- Tu as passé bien plus de temps que moi en compagnie de Skye alors... je vais faire confiance à ton jugement. Néanmoins je préférai qu'on ne donne pas tous les détails de nos compétences...

Jörd ne pouvait se départir d'une méfiance certaine en dépit des jours passés avec les matrosciens. Ils étaient leurs ennemis voilà encore quelques semaines, alors changer son son bouclier d'épaule prendrait un peu de temps.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 25
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Mar 25 Aoû 2015 - 1:36

Skye ne répondit pas à la question de Jens. Elle médita un moment dessus, ne sachant que répondre. Et puis, lorsqu'elle voulu en faire part à Chil et Jörd, ces deux là se lancèrent dans une grande discussion. Toutes deux parlaient à voix basse mais la jeune matroscienne comprit de quoi il s'agissait. Le regard que porta sur elle Jörd confirma ses doutes et elle ne put s'empêcher de lui sourire timidement.

Skye avait perçu depuis le début l'hésitation qui habitait l'erfeydienne. De son coté, la rouquine avait eu du mal à lui faire confiance. La méfiance qui émanait de Jörd n'avait rien de rassurant. Après tout, elle avait été une captive des matrosciens, ses doutes étaient donc tout à fait légitimes. De plus, au contraire de Chil, elle semblait convaincu que les miliciens étaient le mal absolu. Au fil des mois, Chil avait compris qu'ils n'étaient pas plus à blâmer que les erfeydiens. Skye lui avait expliqué plus d'une fois que ces hommes ne faisaient qu'agir au nom d'un gouvernement douteux tout simplement. Elle savait qu'au fond d'elle, elle cherchait une excuse à leur comportement et Chil avait eut la politesse de ne pas insister sur ce point.

La jeune femme soupira doucement. Les non dits et les secrets pesaient dans l'air et elle en avait assez. Elle n'arrivait toujours pas à comprendre comment était hiérarchisé ce peuple. Elle ne savait pas qui était ce fameux Gardien. Combien de clan différents peuplaient l'île ou encore, pourquoi certains étaient considérés comme des traîtres aux yeux de tous ?
Tant de questions qui la faisait pataugé dans une marée de doutes et d'incertitude.



avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Mar 25 Aoû 2015 - 15:41

Chil prit le temps de méditer les questions de Jörd et fut presque surprise que celle-ci prenne la décision de lui faire confiance. Honnêtement, si elle avait souhaité cette issue à leur échange, elle ne s'attendait pas vraiment à ce que sa compatriote se fie à elle ainsi. Elle se sentit très honorée et décida sur l'instant que Jörd méritait amplement son respect. Elle n'en avait pas manqué jusque là, bien sûr, mais elle jetait maintenant sur elle un œil nouveau, mêlé d'un sentiment puissant de reconnaissance.
Aussi, avant de répondre, enfin, à la question de Jens, elle commença par répondre à celles de sa nouvelle alliée.

« Je ne sais pas pourquoi le Gardien m'a confié Skye, on ne me l'a pas dit. Mais Skye est mon amie, maintenant. Je lui ai caché beaucoup de choses et je suis lasse de me retenir. Ceci dit, je comprends ta réserve : si je n'avais pas une année d'amitié dans les pattes, je réagirais comme toi. »

Elle marqua une pause et ajouta :

« Merci de me faire confiance. »

Chil se tourna alors vers Jens et Skye. Elle les observa un instant, côte à côte. Elle ne put s'empêcher de trouver une ressemblance dans l'attitude de Jens à leur égard. Elle revoyait la Matroscienne qui lui tenait tête de longs mois plus tôt, celle qui gardait dans le regard cette lueur volontaire et l'intelligence du captif qui pense déjà à sa prochaine tentative d'évasion – si l'on omettait le fait qu'ils étaient, cette fois, tous dans le même sac. Leur proximité, cette attitude soudée et la persévérance qui semblait les habiter tous les deux, la convainquit une nouvelle fois que dire la vérité était leur meilleure porte de sortie.
En espérant ne pas trahir Jörd tout en répondant sans détour à la question du Milicien, elle choisit ses mots avec attention afin de faciliter la traduction de son amie.

« Notre... magie, comme dit Skye, est dans notre corps, notre tête. » (Se disant, elle posa une main sur sa poitrine, puis un doigt sur sa tempe.) « On pense, on crée. »

Jusque là, rien de nouveau pour Skye. Chil la croyait suffisamment maline pour avoir comprit seule cette partie-là. La nouveauté venait maintenant.

« S'ils créent des barreaux, on peut les détruire. »

Elle s'arrêta là. Elle mourrait d'envie d'en dire plus, d'expliquer comment ils manipulaient l'ithylium, comment ils pouvaient prendre possession de celui des autres, comment l'exercice permettait parfois de prendre le dessus sur un Erfeydien moins aguerri, et comment leurs propres batailles inter-clans tenaient plus au fil de l'épée qu'aux éclairs bleutés.
Au moins, elle avait dit la vérité et pensait dans le même temps avoir respecté la demande de Jôrd. Elle jeta un regard vers cette dernière pour s'en assurer.
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Sam 29 Aoû 2015 - 6:59

Les regards vifs des deux boréaliennes le confirmaient : elles avaient compris que la question de l'ex milicien leur était destinée. Les yeux de celui-ci soutenaient ceux des deux femmes restées debout, s'attardant sur chacune d'elles lorsqu'elles prirent la parole à tour de rôle, tentant de saisir quelques mots. Mais ce furent davantage leurs attitudes qui parlèrent à Jens, surtout l'inquiétude qu'il lisait dans les traits et le ton de Jörd. Ce qu'il leur avait demandé paraissait être une information qu'elles souhaitaient garder hors de portée des ignorants. De leurs ennemis.

Mais leurs ennemis en cet instant étaient de leur sang et de leur terre, n'arborant aucun uniforme ni aucune arme technologique, les mettant malgré eux dans un seul et unique camp, même si le matroscien avait fait son choix de les rejoindre, ce qu'elles ne savaient pas encore. À cette pensée, les yeux de l'ancien officier glissèrent vers celle qui lui avait inspiré ce revirement. La chaleur qu'elle dégageait près de lui n'était plus vitale à présent qu'il était vêtu convenablement, ne la rendant que plus agréable et apaisante au souvenir de leur rapprochement récent.

- Nous trouverons un moyen de sortir d'ici. Lui glissa-t-il en constatant son air las et fatigué alors que les deux erfeydiennes finissaient de débattre, comme s'il voulait faire resurgir la Skye déterminée et explosive qu'il avait suivie jusqu'ici.

Son regard revint brusquement se braquer sur Chilali lorsque celle-ci répondit enfin à sa question, décortiquant sciemment ses mots en les associant aux gestes, Skye les lui traduisant au fur et à mesure, Jens les assimilant et les analysant ensuite. La simple présence d'ithylium leur suffisait à créer et maîtriser d'une seule pensée les éléments... Cette information laissa Jens insatisfait alors qu'il avait déjà pu la constater en se frottant aux boréaliens, dont le groupe auquel il avait enlevé Jörd qu'il avait vue à l’œuvre de très près.

Mais la déclaration qui suivit lui offrit un détail clé concernant leur magie, son regard se teintant d'une lueur intéressée mais toujours... insatisfaite. Comment pouvaient-elles détruire pareils barreaux ? Les éléments qu'ils concevaient étaient-ils moins résistants que les naturels ? En tous les cas, ils suffisaient à fendre la terre comme à immoler une armée de matrosciens...

Jens baissa la tête, passant une main dans ses cheveux que le temps avait allongés pour en chasser les mèches qui lui balayaient le visage. Le regard dans le vague, il se rendait à l'évidence : Jörd et Chilali étaient encore bien trop méfiantes pour en dire plus, et Skye ne semblait pas plus avancée que lui sur ce sujet. Au moins savait-il à présent que leur évasion ne pourrait pas compter sur leur magie. Mais celle de leurs geôlier demeurait une menace de taille, surtout pour les deux matrosciens n'ayant rien pour la contrer.

Ses yeux se relevèrent pour se poser dans ceux de Jörd, qui avait semblé la moins enthousiaste à l'idée de partager les secrets de leur don. Il comprenait sa méfiance, surtout à sa propre encontre puisqu'il était celui qui l'avait faite prisonnière. Elle avait accepté de collaborer une première fois avec lui dans ses recherches en ne se fiant qu'à une promesse de liberté de la part de l'officier. Ne serait-elle pas prête à s'allier de nouveau, alors qu'ils aspiraient tous deux à sortir de cette geôle ?

- Comment ? demanda-t-il directement et aussi simplement que le lui permettaient ses notions de boréalien. Comment détruire magie ?



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Mer 9 Sep 2015 - 13:23

Jörd écouta les explications de Chilali et lui en fut gré d'avoir respecté sa volonté de ne pas trop en dire sur leurs pouvoirs. Ainsi le Gardien n'avait pas révélé ses objectifs concernant la matroscienne, en tout cas, l'erfeydienne fut surprise par la durée de collaboration entre sa compatriote et Skye, ayant quelque peu perdu la notion du temps. Leurs deux compagnons semblèrent comprendre les dires de Chilali mais Jens accrocha son attention et posa une nouvelle question.

Détruire la magie... Pour un erfeydien il était facile de comprendre ce concept, mais pour en saisir toutes les nuances, il faudrait expliquer concrètement le lien qui unit chacun des habitants de l'île à l'ithylum. Jörd prit le temps de réfléchir à la manière de formuler sa réponse. Chacun avait une relation particulière avec son lien, voire ses liens. Se remémorant l'expérience survenue dans la grotte, Jörd fronça les sourcils, elle allait devoir creuser pour comprendre ce qu'il s'était passé avec ce feu. Elle prit une inspiration avant de se lancer dans des explications qu'elle espérait simples.

- Notre magie peut être contrôlée par un autre s'il parvient à se mettre en phase avec. Elle coula un regard vers Chilali, se rendant compte qu'il y avait certaines notions, thèmes qu'elle n'avait pas abordé durant sa captivité et donc un vocabulaire qui lui faisait défaut. Elle pourrait être plus claire en prenant un exemple concret. Si Chilali crée glace, moi peux faire disparaitre... si je me mets en relation avec la glace.

Etait-elle compréhensible avec ce mélange linguistique ? Elle avait vraiment simplifié car elle ne partageait pas la même nature de lien que sa compatriote et donc aurait des difficultés à contrer son lien. Par contre, étant liée à la terre, Jörd pouvait défaire des barreaux crées par l'ithylium, d'autant qu'elle avait une certaine sensibilité avec son élément.  

- Si les déserteurs utilisent des cadenas, c'est pour éviter cela.

Du moins, elle le percevait comme cela. Et c'était ce qu'elle aurait fait à leur place. L'ithylium pouvant être retourné contre son utilisateur, c'était une précaution à prendre.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 25
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Dim 20 Sep 2015 - 6:49

Skye écouta avec attention les dires de Chil et Jörd. En même temps, elle les traduisait pour Jens qui n’avait pas la chance de pouvoir encore tout comprendre. Cependant, l’esprit agile et vivace du jeune homme lui rendait grâce. Skye quant à elle, essayait de trouver une solution mais elle avait plus l’impression que son esprit lui renvoyait une image blanche et se moquait d’elle.

Ils étaient au fond du gouffre et pour une fois, la jeune femme sentit qu’ils ne pourraient pas se sortir de là. Après tout, elle était désarmée et les deux erfeydiennes semblaient incapable d’user de leur magie. Même si Chil n’avait pas tout révélé, la rouquine, au cours de leurs expéditions, avait remarqué cette incapacité temporaire. Elle n’avait jamais posé de questions et le regrettait désormais. Alors, elle ouvrit la bouche pour en savoir plus mais un grondement lointain la retint.

Alerte, la petite troupe se tourna vivement vers la porte de leur donjon. L’escalier en bois qui se dérobait devant eux découvrit trois erfeydiens qui marchèrent vers eux.
Une torche dans la main, le premier était un homme d’au moins deux mètres de hauteur. Un géant des montagnes se surprit à penser Skye. Derrière lui, deux autres hommes de tailles plus petites mais déjà bien assez grand s’arrêtèrent à quelques mètres de l’entrée.

« Elle veut vous voir. Vous quatre. Suivez-moi et rapidement. »

Sentant le regard interrogateur de Jens, Skye lui répondit :

« Il veut que nous le suivions… il a parlé d’une femme mais je n’en sais pas plus. »

Hésitante, l’ex-milicienne croisa le regard de Chil. Cette dernière, avec un hochement de tête, lui signifia qu’il fallait se mettre en route. Jörd quant à elle ne pipa mot et pris la tête du cortège.

Avec peine, Skye déglutit et serra les poignets. Qui sait, c’était peut-être sa dernière journée.



avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   - Mar 20 Oct 2015 - 12:25

HRP :
 

Le regard de l'ex officier brillait davantage à mesure que son ancienne captive, à présent co-détenue, lui en disait plus sur cette magie qu'exerçait son peuple. Malgré son air toujours aussi sombre, le visage du matroscien tressaillit légèrement sous la surprise d'une telle découverte. Ainsi donc, leur magie était inefficace face à quiconque de leur sang ? Cette information valait son pesant d'or et aurait radicalement changé la situation matroscienne si elle avait atteint des oreilles intéressées à leur arrivée sur cette île blanche.

L'air pensif, Jens assimilait la réponse de Jörd quand des lumières de torches firent danser d'imposantes ombres face à eux. Trois silhouettes se dessinèrent, la plus imposante s'approchant d'eux et s'exprima par des mots que Skye traduisit au matroscien. Dans un hochement de tête, tenant son bras déjà passé en écharpe autour de son cou, il se leva et suivit la petite troupe dans les dédales de pierres que leurs escortes semblaient connaître par cœur. Les deux hommes fermant la marche échangeaient doucement dans un boréalien plus complexe que celui que Jens parvenait à articuler, pensant qu'il n'y comprendrait rien. Seuls certains mots, plus redondants que d'autres, semblèrent avoir leur importance aux oreilles du matroscien qui les enregistrait même s'il n'en comprenait pas la moitié, se préparant à les transmettre aux trois jeunes femmes qui sauraient quoi en faire.

Agazhar, Glaciers, Visions, Folie, Oracle, autant de mots prononcés nerveusement et qui animaient la conversation à voix basse des deux geôliers qui se turent lorsque la troupe s'arrêta devant une toile que le colosse souleva, invitant leurs "invités" à pénétrer dans cette alcôve faiblement éclairée où les observaient plusieurs silhouettes, assise dans le recoin le plus sombre.

- Approchez.

Résumé :
 



AVATAR ©SKYE ♥

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Un khan chante mieux quand il est en cage.   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum