AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


La traversée des Totems de Voyage

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 25
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans La traversée des Totems de Voyage   - Ven 30 Oct 2015 - 4:16

Citation :
NB : Je lance donc ce rp qui regroupe Skye, Jens, Jörd & Chil + bien 5 autres déserteurs qui ne sont pas joués pour le moment, mais possibilité à un futur joueur de rejoindre l'aventure. Je n'ai pas mis Gaga, car je sais plus si on a dit qu'il venait /out/ /adminenmousse/

On aurait dit que tous ses organes avaient été mélangés, sortis puis remis à leur place. Ses oreilles bourdonnaient et un haut-le-cœur menaçait d'exploser à tous moment. La traversée avait été chaotique et Skye se jura que plus jamais elle ne prendrait ce moyen de transport.

L'ex milicienne était allongée à même le sol, les mains contre ses tempes comme si par ce geste, elle pourait faire diminuer sa migraine. Elle mit quelques minutes à rassembler ses esprits. Au loin, elle entendit quelqu'un vomir puis une autre personne parler.

Elle ferma les yeux et se concentra sur sa respiration. Il fallait se calmer, il fallait se relever.

Quelques instants plus tôt la jeune femme avaient été amené au cœur des Trois Glaciers. Cela avait été une épreuve éreintante et glaciale puis arrivée devant des hautes pierres, les erfeydiens avaient expliqué quand touchant les totems, on pouvait voyager. Alors, c'est ce qu'ils avaient fait et le cauchemar avait commencé…

Skye rouvrit les yeux. Soudainement, elle sentit la chaleur l'envahir et avec maladresse, elle entreprit de défaire les liens de son manteau de laine. Une petite brise passa par là et au loin, des oiseaux se mirent à chanter. Une fois le manteau enlevé, la jeune femme se leva et c'est lavec es yeux émerveillés qu'elle promena son regard.

Une jungle luxuriante s'affichait devant elle. Quelques minutes plus tôt, elle arpentait un paysage enneigé et froid. Maintenant, elle ne voyait que verdure, couleur et chaleur. Alors, un large sourire encadra son visage. Que c'était beau !

« Jens ! Où sommes-nous ? Je n'ai jamais vu pareil merveille ! »

Skye se rapprocha de l'ex milicien, un sourire toujours radieux qui illuminait son visage. Oublié, les douleurs du voyage, oublié la migraine, oublié la peur et tout ce qui allait avec !

Euphorique, la jeune femme commença a enlever des couches d'épaisseurs. Elle sépara la fourrure qui ornait ses bottes pour ne garder que le cuir, jeta ses gants et son écharpe. La température était chaude mais douce pour les matrosciens alors que pour les erfeydiens, le choc était plutôt impressionnant.

Reprenant ses esprits, la jeune femme se dirigea vers ses deux autres compagnons et notamment vers Chil qui semblait avoir du mal à se lever. Elle passa un bras sous son épaule et l'aide puis l'invita à retirer des épaisseurs elle aussi.

La petite troupe s'activa alors doucement. Chacun s'émerveillait de la beauté du paysage. Des milliers de couleurs rendaient cette forêt magique. De petites lucioles volaient autour des hommes et du pollen tombaient des arbres. On avait du mal à discerner le ciel tellement ces derniers étaient immenses et majestueux. L'arbre contre lequel Jörd était appuyé possédait un tronc aussi large qu'une maison erfeydienne.

Pour l'heure, Skye ne savait toujours pas le but de leur mission, mais elle était ravie d'en faire partie. Toute notion de méfiance semblait avoir disparu… Étrangement.



avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: La traversée des Totems de Voyage   - Mar 3 Nov 2015 - 15:00

Les semaines de marche furent les plus éreintantes que Jens ait jamais vécues. C'est qu'après tous ces mois passés dans ce semblant de prison, le matroscien n'avait guère eu l'occasion de travailler son endurance et cet immobilisme avait en même temps doucement réduit sa musculature. Si ses épaules restaient encore larges et ciselées, elles avaient néanmoins perdu en volume, même si les épaisses laines et fourrures qui le revêtaient ne laissaient rien paraître, tout comme sa barbe à présent fournie qui couvrait ses joues creusées.

Ils arrivèrent enfin dans cette épaisse forêt qui entourait les glaciers. La nuit les entourait lorsqu'ils franchirent la lisière et le jour ne se manifesta que discrètement à travers les épaisses cimes des arbres qu'ils passaient continuellement. La troupe rejoignit bien vite celle qui avait reconnu le terrain, appauvrie de plusieurs membres et accompagnée d'un vieillard à l'air sénile. Tendant une oreille attentive, Jens parvenait à déchiffrer les conversations qui l'entouraient. On qualifiait Skye et lui "d'utiles" à cette mission sans qu'il ne sache pourquoi, Jörd et Chilali elles aussi faisaient partie de l'expédition. Pour leurs talents de combattantes ?

Le vieil homme fut entendu et l'attroupement vibra d'un murmure grondant lorsqu'il évoqua les deux individus ayant disparu en touchant la pierre étrange qui se tenait non loin. Un premier guerrier au crâne tondu* s'avança, grand, fortement bâti, le visage peint. Il avait fait partie de la première expédition et avait vu ses camarades disparaître sous ses yeux, son regard en disait long sur la culpabilité qu'il éprouvait. Ou peut être était-ce de la frustration...

D'autres le suivirent et ce fut au tour de ceux qui pouvaient encore se qualifier de prisonnier tant ils étaient surveillés. Tour à tour, ils touchèrent la pierre. Un fourmillement semblable à celui qu'il ressentait continuellement dans son bras meurtri envahit l'ancien officier lorsqu'il plaqua sa paume contre la pierre froide, avant de n'éprouver plus aucune sensation. La douleur, le froid, la rugosité du lin de ses vêtements, tout fut oublié pour laisser place à d'autres sensations.
Une chaleur lourde se mêlait à une cacophonie de chants d'oiseaux tranchant avec le sifflement aigu d'un vent glacial qui était devenu naturel à ses tympans. Mais la douleur, elle était revenue. Le matroscien posa sa main à l'arrière de son crâne alors qu'il se redressait. Assis sur un sol humide et mousseux, il ouvrit doucement les yeux pour contempler un spectacle étrange et mystique. Les couleurs ternes des terres boréales avaient fait place à une jungle luxuriante où perçaient les rayons d'un soleil brûlant. Parcourant les lieux du regard, il vit ses compagnons de route suffoquer sous cette chaleur qu'ils ne connaissaient pas, retirer leurs fourrures et leurs plastrons pour s'émerveiller devant cette nature nouvelle qu'ils découvraient. Son œil inquiet chercha Skye qu'il vit aussi ébahie que le restant du groupe. Elle non plus n'avait pas tardé à s'habiller en conséquence.

Jens se leva doucement pour, à son tour, chercher à comprendre où ils avaient atterri. Cette flore lui rappelait vaguement quelque chose, l'amenant à fouiller son passé pour retrouver quelques ouvrages traitant de pareil lieu. Son visage s'éclaira alors soudainement lorsqu'il pensa avoir compris. S'avançant jusqu'aux côtés de Skye, il leva les yeux vers les hautes branches d'arbres qui les surplombaient. On aurait dit des pitris.

- On jurerait l'oasis korrulienne.

À son tour, le matroscien laissa glisser sa cape de fourrure au sol et se dévêtit de sorte de ne garder qu'une chemise en lin et son pantalon en laine, conseillant au reste du groupe d'en faire autant. S'il avait vu juste, mieux valait garder autant de peau couverte que possible si l'on voulait éviter quelques piqûres d'insectes plus ou moins bénignes.

Son regard se posa sur la masquée que Skye aidait à se relever, pour glisser jusqu'à Jörd. Leur captivité aurait pu les rapprocher, mais leurs réserves mutuelles et, très certainement, la rancœur de l'un envers l'autre pour s'être capturés respectivement n'aidaient pas à faire céder l'un ou l'autre, même si le matroscien ne pouvait qu'apprécier le sang froid et la force de caractère dont avait toujours fait preuve son ancienne captive.

Le départ fut annoncé et, après avoir dissimulé les vêtements inutiles dans la végétation luxuriante, le groupe se mit en route à la recherche d'une zone propice à un campement avant que quelques détachements ne s'en aillent à la recherche des disparus.
Spoiler:
 



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: La traversée des Totems de Voyage   - Mar 3 Nov 2015 - 15:45

C'était la Mort en personne.

Chil avait enduré mille tourments lorsqu'on l'avait forcé à franchir la frontière invisible. Elle s'était débattue pour ne pas pénétrer le Territoire Interdit. Il avait presque fallu l'assommer pour qu'enfin elle se calme et c'est dans un état second qu'elle avait foulé le sanctuaire du Gardien.
Le reste du voyage, elle l'avait fait comme un automate. Une drôle de drogue coulait dans ses veines : elle était persuadée de mourir et seule cette certitude absolue l'avait aidée à mettre un pied devant l'autre. Un vrai paradoxe qu'elle ne comprendrait peut-être jamais.
Lorsqu'elle avait touché la pierre, la Mort en personne l'avait prise dans Ses bras. Mais à sa grande stupeur, Elle ne l'avait pas gardée contre Elle.

Il faisait chaud. Si chaud. Avant d'ouvrir les yeux, elle pensa qu'elle était dans une maison. Mais les bruits ne ressemblaient pas à ceux d'un foyer. Pas de feu qui crépite, pas de soupe qui mijote, pas de pierre à aiguiser passant sur la lame, pas de frottement de fourrure qu'on enlève et dont le son chaleureux résonne sur les murs. Pourtant, les vêtements tombaient autour d'elle.

Elle osa soulever les paupières et l'émotion fut si vive qu'elle eut un violent sursaut. Elle tenta de se relever, comme pour échapper à une emprise terrible qui l'attachait au sol. Elle se débattit avec la nature luxuriante jusqu'à ce qu'une main secourable, puis un bras viennent à son secours. Aussitôt, elle s'apaisa et s'arracha enfin à l'herbe qui la retenait prisonnière.
Skye. Skye qu'elle avait aidé tant de fois, jadis, à s'extirper de la neige, venait de lui porter secours de la même façon. Elle s'accrocha un instant à sa main et grâce à elle, posa enfin un regard sur ce qui l'entourait.

Le paysage éclatait de mille feux. Chil n'avait jamais vu autant de couleurs, c'était un véritable feu d'artifice, somptueux et majestueux. Des odeurs étranges et enivrantes l'assaillaient de toute part, portées par une brise aussi chaude qu'un âtre. Skye l'aida à se débarrasser du superflu et aussitôt, le poids qui oppressait sa poitrine s'envola. Elle se sentait toujours nauséeuse et faiblarde, mais l'atmosphère de l'endroit l'empêchait de s'attardait sur son état. Elle fit quelques pas, imitant son amie, sans prêter la moindre attention au reste de la troupe.

Elle ne remarqua pas tout de suite les larmes qui inondaient son visage derrière le masque. Pourquoi pleurait-elle ? Était-ce la beauté de l'endroit ? Ou le mensonge dans lequel elle avait vécu toute sa vie ?
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: La traversée des Totems de Voyage   - Dim 22 Nov 2015 - 15:12

Pure folie. S'aventurer dans les Glaciers, le territoire du Gardien était suicidaire. Jörd ne parvenait pas à comprendre l'obstination des déserteurs à prendre cette route. Ils allaient provoquer le courroux de leur dieu, même s'ils ne le considéraient plus comme tel. L'effroi et l'appréhension l'étreignirent quand les prisonniers furent conduits de force au sommet. La guerrière essaya de dissuader leurs geôliers, en pure perte. Sa compatriote Chilali fut prise par l'énergie du désespoir et tenta d'échapper à ce funeste voyage, mais ils finirent par l'assommer. Alors Jörd finit par se résigner et se concentra sur les difficultés de cette montée, car le climat n'était pas clément avec les profanateurs.

Puis, ils durent toucher ces pierres. Etranges totems permettant de voyager. Jörd ne savait que penser de tout cela, vu que des disparitions avaient été mentionnées. Elle ne put s'empêcher de penser que les déserteurs étaient devenus fou. Voyager... Mais où ? La guerrière fut réticente à toucher la pierre, alors on la força. Et à l'instant, elle eut l'impression d'être fragmentée avant d'être expulsée ailleurs.

Encore sous le choc de la traversée, Jörd ne parvenait pas à saisir ce nouvel environnement. Tout d'abord, ce fut la chaleur qu'elle perçut, comme une chape de plomb l'empêchant de respirer. Puis elle tenta de se relever, ses membres tremblaient comme s'ils avaient perdu leur force, mais au prix d'un effort conséquent elle se redressa et posa son regard sur cette végétation luxuriante. Elle leva les yeux vers le colosse qui lui servait de dossier, un géant vert à l'écorce rugueuse sous sa main. Elle finit par se lever et repéra ses compagnons de voyage. Pourtant son attention était attirée par le décor qui s'offrait à elle, des couleurs bien différentes de son île, une flore inconnue. Et le peur se mêla à l'émerveillement qu'offrait ce paysage.

Jörd finit par rejoindre Chilali, Skye et Jens et les imita en se débarrassant des couches excédentaires, inadaptées au climat actuel. D'ailleurs, elle ne comprenait pas encore réellement ce qui venait de se passer, juste qu'elle n'était plus chez elle. Et elle posa un regard perdu sur ses camarades.

- Où sommes-nous ?

Elle appréhendait la réponse, car tout son univers était en train d'être remis en cause.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 25
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: La traversée des Totems de Voyage   - Mar 24 Nov 2015 - 8:03

Les erfeydiens émergeaient un à un du voyage et toute la troupe se rassembla. Pour Jord et Chil, la traversée avait eut l'air de beaucoup les chambouler tout comme la marche dans les Trois Glaciers. Jens fit une remarque des plus pertinentes à ses côtés et dès lors, la rouquine prêta bien plus attention à la jungle environnante.

Une chose était sûre, elle n'avait jamais mis les pieds ici de sa vie... Mais certaines fleurs et fruits lui paraissaient à elle aussi, étrangement familier. Au fond d'elle, Skye savait que Jens avait misé juste, qu'ils étaient bel et bien en plein coeur de l'oasis korrulienne.

Alors, l'ex-milicienne se pencha vers ses acolytes et tenta une explication :

"Je pas certaine... Mais on dirait oasis de korrul. Nous pays être Matroos mais autre présent aussi. C'est Korrul. Désert. Huuum" la jeune femme fit une pause, cherchant ses mots ; "pas comme Erfeydes. Chaleur très grande. Et maintenant, nous être dans Oasis, jungle sacrée du pays. Interdit aux hommes.... un peu comme Trois Glaciers."

À mesure qu'elle parlait, elle remarqua la petite troupe d'erfeydien qui s'était rapproché deux, écoutant eux aussi.

Elle jeta un œil à Jens et lui glissa en matroscien :

"A ton avis... quest-ce qu'on fiche ici ?"

S'ils étaient vraiment à korrul, cela voulait dire qu'ils n'étaient pas loin de Matroos... et si des korrulien mettaient la main sur eux, cela voudrait dire retour à la case départ dans leur beau pays d'origine.

Skye grimaça pour elle-même et chassa cette pensée de son esprit. Pour l'heure, ils devaient d'abord comprendre où ils étaient vraiment et pourquoi. Une petite expédition était donc nécessaire !





avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: La traversée des Totems de Voyage   - Mer 9 Déc 2015 - 10:11

Tous les boréaliens sembaient à la fois émerveillés et inquiets devant ce nouveau décor qui les entourait. Jens, lui, se contentait d'être inquiet des dangers qu'il abritait et de ce qu'ils découvriraient en s'y aventurant.

Rejoignant l'assemblée qui s'était regroupée autour de Skye tandis qu'elle leur donnait un début d'explication, il décela de vives émotions chez certains de ces guerriers qu'il avait toujours vus impassibles et assurés. Jörd ne faisait pas exception et Chilali, malgré son masque, ne semblait pas plus sereine que ses compatriotes. D'un signe de tête, il appuya les propos de l'ancienne milicienne qui le questionnait à son tour.

Jens se tourna vers la pierre semblable à celle qu'ils avaient touchée avant de se retrouver en ces lieux. Si ils étaient dans le vrai, si cette jungle était réellement celle de l'oasis et les rapprochait de cette société avec laquelle ils avaient coupé les ponts, alors il priait pour que le voyage soit possible dans l'autre sens.

- Cette... chose. Elle semble nous avoir envoyés ici.

L'idée même de se retrouver de nouveau confronté à l'hypocrisie matroscienne régie par des intérêts personnels lui fit regretter les terres boréales où, même prisonnier, il s'y était senti plus libre que jamais. Il lui suffisait de saisir la main de Skye, de courir vers le totem et de l'emmener avec lui. Mais une flèche était bien vite décochée...

- Nous ne devrions pas rester là, nous n'avons aucune visibilité.

Et cette fichue pierre devait se trouver hors de sa vue pour qu'il cesse de songer à la rejoindre. La troupe regroupa alors ses paquetages et s'engagea à l'aveugle dans les directions les plus praticables, à défaut des plus sûres.



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: La traversée des Totems de Voyage   - Lun 14 Déc 2015 - 13:20

Ton pays..., murmura Chil avant qu'ils ne se mettent en route.

Elle avait bien compris que ce n'était pas exactement le pays de son amie. Mais c'était la même île. Skye avait mentionné Korrul, un jour, mais la jeune éclaireuse avait eut du mal à envisager deux peuples si différents partageant un même territoire, qui plus est sous des climats presque opposés. Il lui était déjà difficile d'imaginer un pays aussi chaud que Matroos, alors Korrul...
Pourtant, il faisait une chaleur infernale et l'humidité était telle qu'elle rendait la peau moite. Progresser dans les entrelacs de la végétation était bien plus difficile que d'escalader une paroi glacée.

Un instant, elle songea à faire demi-tour, toucher la pierre en espérant qu'elle la renvoie chez elle. Affronter la colère du Gardien lui semblait une balade, à côté de cet enfer. Mais elle tenait bon, combattait cette envie suicidaire de rentrer aux Erfeydes. Aux Trois Glaciers. Déracinée au plus profond de son être, elle se demanda avec toute la rationalité dont elle était capable, quel était le lien entre leur Protecteur et cette contrée. Il connaissait forcément son existence, ces pierres étaient sur les Terres Interdites.

Juste derrière Skye, elle s'appliquait à mettre ses pas dans les siens, attentives au moindre de ses gestes – bien qu'il paraisse évident qu'elle non plus n'avait pas l'habitude de cette forêt. Suant à grosses gouttes, Chil retira encore des vêtements. Incapable de penser à l'après, elle les abandonnait dans son sillage. C'était insupportable et cela ne tarda pas à lui taper sur le système.

Boire, murmura-t-elle. Il faut qu'on boive...
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: La traversée des Totems de Voyage   - Dim 20 Déc 2015 - 12:05

Leur pays... Ainsi ils se trouvaient sur l'île d'origine des matrosciens. Jörd ne parvenait pas à se faire à cette idée, ni à envisager ce qu'elle allait rencontrer sur ces nouvelles terres. Mais en tout cas, elle regrettait ses blanches contrées. Désert, oasis, autant de notions singulières pour l'erfeydienne, bien qu'il existait des déserts de glace sur l'île Blanche. Elle hocha la tête pour confirmer que la chaleur était insoutenable. Puis la guerrière porta son attention tout autour d'elle, essayant de comparer ce lieu apparemment sacré avec celui qu'ils avaient traversé précédemment. Tout les opposait à part le fait qu'ils étaient interdits aux hommes. Deux infractions envers les divinités de ce monde. D'ailleurs elle se demanda quel rôle jouait leur Gardien dans tout ça. C'était incompréhensible.

Jörd reporta son attention sur Jens quand ce dernier prit la parole. Bouger, elle acquiesça, partagée entre l'envie de partir et celle de découvrir ce nouveau monde. Leur groupe s'engagea dans la forêt. Elle avançait lentement, soucieuse de ne pas perdre de vue ses compagnons mais elle ne pouvait s'empêcher d'observer cette flore. Et puis cette allure lui donnait l'impression de mieux supporter les températures. Sauf que ce n'était qu'une illusion car lorsque Chilali mentionna le besoin d'eau, Jörd se rendit compte qu'elle était tenaillée par ce manque.

- Oui, mais nous en reste-t-il ?


Ils avaient prévu des provisions pour la traversée des Trois Glaciers mais les avaient-ils toujours avec eux ? Elle n'avait pas pensé à vérifier ce point avant de suivre les autres. Jörd tourna sur elle-même pour voir s'il existait une source d'eau dans cette forêt, mais n'en vit aucune à proximité.

- Et je n'en vois pas à proximité...

Jörd se passa la main sur le front puis l'essuya sur sa chemise. Le froid lui manquait.


Guide des Erfeydes

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: La traversée des Totems de Voyage   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum