AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Un retour brusque au pays   - Mer 25 Nov 2015 - 10:17

Sa guerrière à la chevelure flamboyante avait disparu comme aspirée dans cette roche. La magie lui avait arraché la personne qui  la guidait à travers ce nouveau monde, l’être qui l’avait sauvé et réappris à vivre, la femme qui devenait progressivement sa dulcinée.  En cela, Vaarden ne pouvait se résoudre à la perdre. Ainsi  il n’avait pas hésité une seconde et avait lui-même posé la paume de sa main sur la pierre. Il sentit son corps et son âme se faisant progressivement happer  et quitter ce monde. Allait-il mourir ? Cette sensation d’être impuissant face à cette puissance
surnaturelle  le terrifier, mais il était déjà trop tard pour faire chemin inverse.

Il se retrouva à tituber, éblouit par la lumière qui lui traversait les yeux. Il tomba à genoux et se mit à vomir. Son corps semblait être ressorti d’une séance de 10h à bord d’un speeder. Il semblait ne pas avoir tourné de l’œil grâce à son entrainement à encaisser les « G » lorsqu’il était pilote. Le plus dire était de remettre son esprit et ses pensées dans l’ordre. Son crâne semblait pris dans un véritable tourbillon. De plus, l’environnement était complètement opposé au précédent, l’atmosphère était lourde. Les couleurs blancs crème, bleuâtres et anthracite, c’étaient transformées en un vert pétant, un bleu azur et en multitude de petites touches colorées que pouvaient produire les fleurs. La végétation austère et morne contenue dans la grotte avait été remplacé par une forêt tropicale luxuriante à perte de vue. Ce paysage Vaarden l’avait déjà vu à bord de son speeder lorsqu’il volait en périphérie de l’oasis. Mais était-ce possible qu’il ait été transporté jusqu’ici ? Etait-ce cela le secret que contenait le sanctuaire ? Un lien dans les temps anciens relié-t-il Korrul avec l’ile blanche ? Deux endroits mystiques pour ces deux peuples possédant un même point d’ancrage ? Ruyn et ce fameux « gardien » était-il le même dieu ?

Tout se chambouler dans la tête de l’ex-général des veilleurs pourpres, toutes ses croyances et l’histoire de son pays semblaient s’être fracassés contre un rocher. Le but même son existence avait été ébranlée à travers cette vérité qui se dévoilait à lui.  Après une vingtaine de minute, l’esprit cartésien du soldat revint des songes métaphysiques. Il visualisa plus précisément l’endroit qui l’entourait et il retrouva du regard Inge sur sa gauche allongée dans l’herbe. Il vint prendre son pouls, celui-ci était stable, la jeune femme semblait s’être simplement évanoui à cause du voyage. Vaarden décida de lui retirer son grand manteau de fourrure, ainsi que ses bottes pour que la chaleur ne la fasse pas succomber. Il déposa un baisé sur ses lèvres dans un signe de reconnaissance du fait qu’elle soit encore en vie puis reposa délicatement sa tête sur un coussin de fourrure. Il se dévêtit lui-même ne gardant que sa chemise en lin et son pantalon en peau d’homok. Il prit la décision d’explorer un peu les lieux avant qu’Inge ne reprenne ses esprits. Trois totems en pierres d’un gris laiteux ou des cryptogrammes y étaient inscrits se trouvaient en face d’eux, derrière ces trois totems se trouvait un cours d’eau d’un bleu intense ou était placé en son centre trois énormes critaux. Ce lac malgré sa beauté étincelante rendrait un peu perplexe Vaarden, lorsqu’il en fit le tour. Aucune trace d’animaux venant s’y abreuver n’était discernable, une chose qu’avait apprise de la part d’Inge s’était toujours se fier à la faune locale. Ainsi il ne remplit pas sa gourde dans cette étendue d’eau.
Il revint près d’Inge, celle-ci venait de se relever doucement. Les rayons lumineux qui parvenaient à traverser l’épaisse couche de branche, faisait ressortir ces tâches de rousseurs. Ce qui lui donnait encore plus de charme.

- «  Tu vas bien ? Après voyage ? » lança avec un sourire bienveillant Vaarden et lui donna la gourde à moitié pleine.

Si les autres déserteurs n’étaient pas encore apparu des totems cela voudrait dire qu’ils avaient pris peur des pierres. Ce qui laissait Inge et Vaarden livraient à eux même du moins pour quelques temps. Etrangement, cela n’inquiétait guère le korrulien, au contraire ça lui laissait du temps pour être en face en face de sa belle.  


avatar
Déserteur

On m'appelle Inge Hardinvast


Infos Personnage
RANG: Vardøn ; Zoey ; Snjór ; Jorgga ; Fjölan ;
VILLE & APPARTENANCE : Murmures de la Sylve ~ Travailleuse du bois
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 199
AGE : 27
INSCRIT LE : 16/10/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 478
http://www.ile-joyaux.com/t1084-inge-hardinvast-l-affranchie
Posté dans Re: Un retour brusque au pays   - Mar 8 Déc 2015 - 12:10

L'esprit de la Hardinvast vrombissait dans le néant le plus total. Aucune vision, aucun son ne lui parvenaient, seulement cette sensation pesante qui la brûlait. Étaient-ce des minutes ou bien des heures qui déroulaient ? Peut être des jours ? Le reste de sa vie ? Sans qu'elle n'ait pu se souvenir de ce qui l'avait plongée dans l'inconscient, sans qu'elle n'ait la moindre idée de l'environnement qui l'entourait à présent, l'erfeydienne ne ressentait rien d'autre que de la peur, une sensation terrifiante que rien ne serait jamais plus comme avant.

Ses yeux s'ouvrirent brusquement sur un plafond de feuilles laissant difficilement percer quelques rayons de lumière. La verdure avait beau être son élément, elle n'était pas rassurée pour autant. Son don l'avait poussée à connaître la flore erfeydienne sur le bout de ses doigts, mais ces feuilles larges et grasses ne lui rappelaient ni l'albus, ni le balbier. S'asseyant doucement en tremblotant, Inge finit de découvrir ce nouveau décor qui s'offrait à elle. À quelques pas, cette même pierre que celle qu'elle avait vue dans la grotte gelée. Autour, des arbres immenses aux troncs trop large pour que ses bras en fassent le tour. Derrière, rien d'autre que de la végétation luxuriante qui lui bouchait la vue. Partout, cette chaleur pesante et humide qui avait déjà imbibé ses vêtements.

La voix de Vardøn tout près d'elle la fit brusquement sursauter. Son regard terrifié se planta dans celui, serein, de l'homme doré que leur situation ne semblait pas préoccuper. Peut-être rêvait-elle, finalement ? Oui, voilà, tout ceci n'était qu'un rêve et elle n'avait qu'à souhaiter se réveiller pour rouvrir les yeux sous une tente secouée par un vent glacial. Mais tout avait l'air si vrai... En prise au doute, Inge leva une main qu'elle posa sur le visage du seul être familier en ses lieux et, ne sentant que trop bien la chaleur qui émanait de lui, le piquant de sa barbe et la douceur de sa peau, son regard s'embua instantanément. C'était bien réel.

- Vardøn... Sanglota-t-elle, réalisant que ses craintes étaient avérées. La gorge nouée, les traits tirés par la peur comme par le chagrin, elle discernait de moins en moins le jeune homme derrière ses larmes encore contenues. Qu'est-ce qu'on fait-on ici ? C'est quoi cet endroit ? Vardøn ? À mesure qu'elle le questionnait, l'inquiétude et la peur grandissaient dans sa voix qui avait finie étranglée dans sa gorge resserrée. Pourvu qu'elle ne rêve que trop bien, pourvu qu'ils quittent les lieux...




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum