AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang   - Dim 8 Jan 2012 - 16:41

Un vieil homme barbu à la jambe de bois qui fumait tranquillement sa pipe dans le coin de la Taverne fit signe aux personnes présentes ici de se taire et d'approcher, ordre qui fut exécuté immédiatement et sans un seul mot. Le vieil homme était un ancien Capitaine de frégate. Il avait parcouru toutes les mers et océans de Vanylle à la recherche de gloire et de trésors.
Il était assis ici toute la journée jusqu'au soir à la même place, buvant sa dose de Rhum journalière. Il se levait rarement pour aller dehors et scruter l'horizon avec sa longue vue en cuivre, toute patinée avec le temps. Il s'appelait Capitaine Isaac Mansfield ou comme on le surnommait : Le Baragouineur. Il dit alors de sa grosse voix rocailleuse à tous les piliers de comptoirs et aux jeunes moussaillons qui s'étaient déjà sagement approchés au coin de sa table :

Chers amis, approchez ! Approchez ! Je vais vous compter l'histoire des frères Thiekar et Tarkh, valeureux pirates de l'ancien temps sur Vanylle.

Thiekar et Tarkh étaient donc des jeunes frères inséparables et tous deux capitaines d'un même vaisseau. Ils ont décidés de prendre le large après avoir assassiné le vieux bourgeois qui asservissait leur village non loin de Sant Poseïnos. Depuis ils n'ont eu qu'un seul but, se venger de la cupidité des plus puissants en les pillant. Ensuite ils redistribuaient leur butin aux personnes les plus faibles et dans le besoin. Un exemple pour tous !

Leur tête fut très vite mise à prix et l'immense armada de la Millice Maatrosienne se mit alors à écumer les vents afin de supprimer les deux frères. Ils ne mirent pas longtemps à les trouver. Les valeureux frères durent se battre sans relâche durant des semaines, envoyant par le fond des dizaines de navires de la Millice. Leur frégate était en piteux état et avait de plus en plus de mal à être dirigée. Beaucoup de leurs hommes n'étaient pas en état de combattre ou étaient morts. Ils étaient encerclés par près d'une centaine de navires près à attaquer. Tout semblait perdu pour eux. C'est ainsi qu'ils implorèrent les Dieux des Vents, les divinités renégates d'un temps aujourd'hui oublié, de leur venir en aide.

Les vents s'étaient soulevés, les marins n'en croyaient pas leurs yeux. Une énorme tempête envoya la grande armada des vaisseaux Maatrosiens se fracasser les uns contre les autres. En quelques minutes tout était terminé. Seuls quelques morceaux de coque et des corps perdus flottaient ici et là sur les vents ayant retrouvés leurs paisibilité habituelle.
L'un des marin avait aperçut quelque chose bouger dans les nuages. Dans une volute d'air et de brume, un magnifique cheval blanc surgit du fond des nuages. Certains hommes se mirent à genoux et prièrent pour leur salut. D'autres étaient tétanisés par la peur. Seul Thiekar et Tarkh étaient restés impassibles. Le grand cheval s'approcha du navire en galopant sur la brume nuageuse. Il s'arrêta à hauteur des frères et leur dit :

"Vous, les frères Thiekar et Tarkh de Ashkar ! Vous avez implorés mon aide. Vous avez eu ce que vous désiriez. Maintenant, dans dix ans, je reviendrai vous voir et je vous demanderai de rembourser votre dette envers moi ! Adieu !"

Le dieu repartit au galop, fit un saut magistral et plongea vers les abysses venteuses, son éternel royaume.

C'est ainsi que les frères Ashkar eurent la vie sauve, mais à cet instant ils ne savaient pas que le prix à payer pour leur salut serait si lourd à porter. Tous les soirs, ils revoyaient la scène ou l'armada se faisait décimer. Et tous les soirs, ils voyaient dans leurs cauchemars un visage différent d'une personne morte dans la catastrophe. Elles semblaient menaçantes et attendaient avec impatience la mort des frères pour les punir à leur tour.

Dix ans s'étaient écoulé. Dix ans de pillages et de dons aux plus démunis. Dix ans de vie de pirate avait suffit pour les rendre craints et invincibles. C'est alors que le Dieu ressurgit des vents et vint alors réclamer le paiement de sa dette.

"Voilà donc dix années d'écoulés jours pour jours ! Ce que je désire, c'est votre vie ainsi que celle de votre équipage !"

Avait il dit d'un ton nonchalant. Les frères étaient horrifiés, jamais ils n'avaient étés aussi terrorisés de leur vie et la mort de leur équipage par leur faute était pour eux absolument inacceptable. Bien entendu, ils refusèrent. C'est alors qu'ils décidèrent de se sacrifier en même temps en provoquant en duel le maitre des vents.
La bataille fit rage pendant deux Lunes. Exténués et à bout de forces, les frères ne purent pas donner le coup de grâce au Dieu, alors à moitié vaincu. C'est alors que le Dieu des vents fit s'ouvrit les nuages et laissa le navire des jeunes frères se faire aspirer dans les abysses venteuses à tout jamais.

Ainsi périrent Thiekar et Tarkh, pirates d'honneur et hommes de valeur. Suivez leur exemple, ne demandez jamais à un Dieu de tuer pour vous sinon il prendra vos vies en échange !

Le vieil homme remit sa pipe à sa bouche et pris quelques bouffées de fumée. Il fit signe aux personnes qui l'écoutait de déguerpir vite fait. Une fois que la petite foule ai reprise ses occupations, il but d'un trait son grog, l'air satisfait.


HRP : Les enfants sages peuvent poster à la suite ! Wink
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang   - Jeu 22 Mar 2012 - 8:56

Roxanna ce trouvait a la taverne ce soir la, comme à son habitude. Depuis qu'Eros l'avait pris sous son aile elle passait ses soirée à boire comme un trou. Pas très féminin je vous l'accorde mais c'est une pirate non de dieu! Nous n'avons pas les mêmes valeurs... 
Pour tout dire elle adorais écouter les histoires que racontait ce vieux loup d'Isaac, c'était à la fois fascinant et distrayant. C'est pourquoi quand ils appela tout le monde à lui pour un nouveau récit elle pris un gorg et s'asseya à la table du pirate. 
Elle écouta patiemment son histoire, complètement absorbée par les paroles du vieillard. 
Une fois que ce dernier ai fini et que tous les autres se soient dispersés, elle lui adressa un sourire flagrant 

- Encore une magnifique histoire du bon vieux Isaac! Mais dites moi... Comment vous faites pour en connaître autant?

Puis elle appela une serveuse 

- Deux gorg s'il vous plaît !, se retournant vers Isaac, ce soir c'est moi qui régale !
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang   - Sam 24 Mar 2012 - 5:12

Quand Isaac finit de raconter une histoire, il aime bien rester quelques minutes au calme, le temps d'apprécier son Grog. C'est qu'à force de blablater, on a la gorge sèche ! Et... C'était pas le bon moment pour lui adresser la parole. Mais bon le vieux Baragouineur était levé du bon pied, et non pas de la jambe de bois.
Isaac ne répondit pas tout de suite à la jeune femme qui avait osée l'interrompre alors qu'il buvait tranquillement son Grog. Une fois vidé, il grogna et frappa avec force la table avec le verre vide qui se brisa. Il regardait Roxanna intensément dans les yeux l'espace de quelques secondes. Puis il se détendit et balança par terre les restes de verre de la pinte brisée.

"Mais ne serai-ce donc pas la fille Blake !? HAHA ! Comment va cette vieille couille !? Si tu le vois, dis lui que je l'étripes et que je ferais une guirlande avec ses boyaux si il ne me rend pas le tricorne que le lui ai confié jadis en réparations ! Par la barbe de mon perroquet ! "

Le vieu loup de mer avait dégainé son coutelas et l'avait planté profondément dans la table. Alors, il grogna encore plus sourdement. Il sortit une petite bourse de sa poche et sa pipe. Il commença alors à la bourrer.

"Tu te demandes comment je fais pour connaitre autant d'histoires !? Eh bien, j'y étais, mon enfant ! J'ai vu de mes propres yeux de jeune moussaillon tout ce que je vous ai raconté ! J'étais là aussi lorsque les sirènes ont emportés avec elles l'équipage du fameux Capitaine Rodhia. Et c'est lui même qui m'a sauvé la vie en me bouchant les oreilles et en me bandant les yeux, enfermé à double tour dans la cale afin d'échapper à ces terribles et perfides créatures ! Ce jour là, j'aurais pu crever en bandant devant ces bêtes sans pitié... HAHA ! Que de bons souvenirs !"

C'est alors que Roxanna commanda deux Grogs pour eux. Isaac lui donna alors une tape dans l'épaule.

"HAHA ! Alors toi, tu sais parler au vieil Isaac !!"
avatar

On m'appelle Janalya Hermontrick


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 23 ans
Féminin
MESSAGES : 339
AGE : 45
INSCRIT LE : 02/05/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 5
http://www.ile-joyaux.com/t703-janalya-hermontrick#16309
Posté dans Re: Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang   - Ven 4 Mai 2012 - 10:23

Et voilà, elle est sur les dents depuis une semaine pour préparer son nouveau voyage vers Sant Poseïnos, et cet abruti de Saul trouve le moyen de lui faire faux bond au dernier moment. Quelle idée saugrenue de monter sur son toit, avec le vent violent qui soufflait hier. Il se retrouve avec deux jambes cassées et elle a perdu son second. Le Romanz est prêt à décoller, chargé de la commande d'armes et de munitions pour Xander Bioul, son contact de Matroos. Son dernier message le disait impatient de la revoir, car il lui avait enfin trouver les canons qu'elle cherche depuis des mois, pour armer le nouveau vaisseau du Roi des Pirates. Quelle andouille ce Saul, par sa faute, elle va être obligée de demander à son oncle Isaac de l'accompagner, et Vama sait combien il déteste être dérangé !

A grands pas décidés, Janalya parcourt les quelques ruelles boueuses des pluies de ces derniers jours, pour rejoindre la taverne préférée d'Isaac le Baragouineur, la seule famille qui lui reste avec son frère aîné Daiklan. L'oncle Isaac, qui à présent passe le plus clair de son temps à inventer et raconter de merveilleuses histoires ... Sacré tonton Isaac, ça ne va pas être une mince affaire que de le convaincre de reprendre du service pour quelques jours, surtout s'il n'est pas le capitaine du vaisseau. Mais elle n'a pas le choix et elle se presse vers l'auberge dans laquelle il a élu domicile depuis quelques semaines.

Jana pousse la lourde porte de bois, reste une poignée de secondes sur le seuil, le temps de s'habituer à l'obscurité de la vaste pièce. Elle repère rapidement le grand pirate assis à sa table dans le coin, près de la cheminée, un verre de rhum une main, et la pipe dans l'autre. La salle est quasiment vide, elle la traverse sans hésiter et enjambe le banc bancal pour s'asseoir en face du vieux loup de mer. Elle pose les coudes sur la table et sourit affectueusement au vieil homme. Il ne change pas ce grand bougre, la mine renfrognée, la bouffarde qui fume comme la cheminée de la taverne, sa jambe de bois allongée sous la table. Elle a beau retourner le problème dans tous les sens, elle n'a pas le choix, elle doit l'affronter ...

- B'jour Isaac, tu m'offres un verre ? J'en ai bien besoin ! Voilà une semaine que je trime comme une folle pour rassembler et charger la cargaison pour Sant Poseïnos. Le Romanz est enfin prêt ! Je partirai ce soir ou demain matin ... Elle s'arrête pour commander à l'aubergiste qui s'approche de leur table. Deux verres de ton meilleur rhum, mon vieux ! Et qu'ça saute ! aboie-t-elle mordante, puis elle pose de nouveau ses yeux clairs et perçants sur son oncle : - J'vais pas tourner autour du pot pendant des heures, tonton, je suis dans la mouise, mon second vient de se briser les deux jambes, et j'ai personne de confiance pour le remplacer ... Elle fait une pause avant de se lancer comme on jette une bouteille à la mer, il n'a pas encore grogné, c'est déjà ça ! J'vais avoir besoin de toi sur c'coup-là, tonton, faut absolument que tu m'accompagnes, je sais que ça ne t'enchante pas, mais j'ai vraiment besoin de toi ... s'il te plaît... lui fait elle, d'une voix implorante.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang   - Dim 6 Mai 2012 - 4:16

"Non ! Deux grogs et qu'ça saoule ! Par Rodhia !

Ma belle mauvaise herbe des champs ! Te voilà de bonne humeur à ce que je vois ! Au moins t'a hérité de la générosité de ta mère ! T'es bien la seule fille d'Hermontrick a avoir une once de bonté dans ce foutu quai ! Bordel de langoustine à la graisse !"


Le vieil homme tapa de sa jambe de bois contre le parquet en signe de contentement. Ca faisait bien longtemps qu'il ne l'avait pas vu sa filleule ! La petite chérie n'allait pas le voir beaucoup ces derniers temps ! Le vieux se demandait quand es-ce qu'elle allait enfin lui rendre visite... Comme si elle croyait que le vieux Baragouineur allait se déplacer exprès rien que pour lui rendre visite ! La jeunesse doit respecter les vieux os d'abord ! Par les gravats du mur des morts ! C'est vrai quoi...

Isaac aimait sa petite nièce comme sa propre fille. Elle était tout pour lui, la prunelle de ses yeux. Le vieux Pirate aurait donné la moitié de son or rien que pour elle. Ainsi que l'autre moitié rien que pour voir s'esquisser un sourire sur ses lèvres. C'est vrai qu'elle ne lui rendait pas trop visite (l'ingrate !) et mine de rien ça lui manquait. Bah après tout, comme tous les jeunes, elle avait besoin de son indépendance. Tout comme lui quand il embarquait pour la première fois, c'était un moment inoubliable, sacré.

Elle avait toujours été franche, direct avec lui. Dans la famille, on ne sa cachait rien. Comme il aurai pu le flairer à mille lieues, elle allait demander un "petit" service à tonton Isaac. Et le vieux loup de mer allait accepter bien entendu ! Mais il ne fallait pas que les choses soient trop faciles pour elle, sinon, il se ferait emmerder à la taverne à longueur de temps...

"Arrrrh ! Moi m'en aller d'ici parce que ton minable imbécile de second à le cerveau d'un maquereau !? Non ! Comment j'vais faire pour boire mon grog et reluquer l'arrière train des serveuses !?
Mais... J'dois dire qu'un peut d'aventure ça ne me ferai pas de mal, par les méduses du vieux Rodhia ! Hahaha ! J'aurais une nouvelle histoire à raconter à notre retour !

On part quand !?"


Le vieux pirate venait d'engloutir d'une traite le grog que la serveuse venait juste de déposer sur la table. Il tapa sur la table une fois bu et il se leva. Il y avait un peut de houle et le vieux loup de mer dû reprendre son appui sur la table.

"Ah ! Maintenant c'est plus tonton Isaac, mais Capt'ain l'Baragouineur ! HAHAHA !"
avatar

On m'appelle Janalya Hermontrick


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 23 ans
Féminin
MESSAGES : 339
AGE : 45
INSCRIT LE : 02/05/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 5
http://www.ile-joyaux.com/t703-janalya-hermontrick#16309
Posté dans Re: Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang   - Dim 13 Mai 2012 - 7:43

Voilà une négociation rondement menée ! Enfin, Jana n'a pas eu à argumenter autant qu'elle le pensait ... Brave Isaac, quel chouette bonhomme quand même ! Du coup elle culpabiliserait presque de ne pas venir le voir plus souvent, mais bon depuis la disparition de ses parents, elle avait du trimer dur pour maintenir à flot l'Armurerie Hermontrick. Les affaires sont les affaires, le renom de leur entreprise était en jeu ... Elle a tout juste le temps de tremper ses lèvres dans le grog bouillant, que ce phénomène qui a avalé le sien d'une traite, est déjà sur le pont, prêt à partir ! Elle se lève à son tour et s'approche du vaillant pirate, dont la démarche est quelque peu chancelante ...

- Merci Cap'tain ! Je sais combien tu aimes ta tranquillité, mais un peu d'aventure du côté de Sant Poseïnos , ça peut être ... amusant ! Il y a bien longtemps que tu n'es pas sorti de Vanylle, et tu vas te régaler à piloter le Romanz, tu vas voir ...

Elle claque deux bises retentissantes sur les joues hirsutes et couturées de son vieil oncle, et s'accroche fermement à son bras, feignant d'ignorer que le grand corps tangue bien un peu. Qu'importe il a le pied marin, le Baragouineur ! Elle le conduit tranquillement vers la porte de l'auberge. Dans la ruelle animée et bruyante, ils sortent bras dessus bras dessous, le soleil matinal les accueille et les éblouit de ses rayons chauds et lumineux. C'est une journée sèche et ensoleillée, comme en connaît de temps en temps Vanylle, et c'est de bon augure, Jana est rassurée sur la suite de son entreprise, Xander Bioul l'attend dans une auberge de Sant Poseïnos, ils y dégusteront les fameuses spécialités culinaires des pêcheurs ...

- Direction le Spatioport ! On passe rapidement chez toi prendre tes affaires et on file. J'aimerais bien être à Sant Poseinos avant la nuit, je dois rencontrer mon contact ce soir. On a juste le temps ! Et tu verras l'ambiance de la taverne où j'ai rendez-vous va te plaire, on y sert un excellent rhum, et avec un peu de chance ils sauront faire les grogs !

Jana termine sa tirade dans un clin d'oeil moqueur, entraînant son oncle d'un bon pas vers sa demeure, et ensuite le Spatioport et son vaisseau, le Romanz. Plus vite ils partiront, plus vite elle pourra conclure ses affaires, et plus vite ils pourront profiter de la douceur de vivre de Sant Poseïnos. Pourvu que le temps se maintienne et que les vents leur soient favorables ...


Angélyne Montaigu, Hors la loi / Calyth Montivelle, Pilote / Ylaria Desnolancès, Cultivatrice
Avatar de Thélador, merci Wink

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum