AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Prison de Glace

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Prison de Glace   - Dim 12 Fév 2012 - 14:40

Ambiance Musicale : Resident Evil Afterlife - Intro Track


"Putain ça caille grave ici ! Merde ! Ma tête... Ou es-ce que je suis..."

Savannah reprenait ses esprits doucement. La jeune pilote Matrosienne était transie de froid. Elle scruta les environs de sa vue encore légèrement brouillée. Il lui semblait être dans une pièce avec des grands murs en pierre. Elle était allongée sur ce qui semblait être de la paille. Elle y resta dedans, car les grandes dalles en pierre étaient gelées. Elle s'accroupit, enlaçant ses jambes avec ses bras pour avoir plus chaud. Elle était enfermée dans ce qui ressemblait bien à un cachot. Il était sombre, humide et froid. Mais que faisait-elle ici !? Sa tête lui faisait horriblement mal. Elle avait du recevoir un bon coup...

C'est là qu'elle se rappela ce qui s'était passé. L'officier Jens, Skye, elle et quelques miliciens étaient partis en mission chasser un vaisseau Pirate. Puis les courants de Grand Vent les avaient faits dérivés sans qu'elle ne puisse garder le cap du vaisseau. Ils avaient du se prendre dans une perturbation de deux puissants courants contraires, ce qui arrive de temps en temps. Mais jamais d'une telle intensité. Savannah qui était aux commandes luttait tant bien que mal pour essayer du piège aérien. Cela dura pendant plusieurs longs jours. Le brouillard ne leur permettait même pas de se repérer. Ils étaient bel et bien perdus. Puis une fois que le courant s'affaiblit, Savannah réussie à sortir du tourbillon. Mais les instruments de bord étaient presque tous HS et ils s'écrasèrent. Le choc ne fut pas aussi violent qu'ils ne l'auraient pensé, ils avaient atterris sur de la neige !

Le froid était glacial et le brouillard, mélangé avec la neige n'arrangeait toujours pas leur visibilité. Mais ils avaient aperçus un vaisseau Korrulien. Que faisait-il ici. Les miliciens armés sortirent du vaisseau, puis ils entrèrent en contact avec les voyageurs de Korrul. Ils ne purent pas sortir de leur vaisseau, tellement il faisait froid. Eux aussi s'étaient fait avoir par le courant lors de leur voyage.

Ils avaient bien débarqués sur une terre inconnue et inexplorée vraisemblablement. Leurs capteurs signalait une énorme quantité d'Ithylium et de métaux dans le sol. Une information précieuse pour Matros et Korrul. L'Officier Jens décida d'aller explorer de plus près cet endroit. Savannah n'aimait pas ça. Déjà qu'elle ne sentait plus ses doigts et le bout de son nez. Elle prit quand même son filsil d'assaut au cas où. Puis cette immense muraille de glace ne lui disait rien de bon. Ils marchèrent encore et encore dans le froid et le neige. Le mental des homme était soumis à rude épreuve. Soudain, des lumières apparurent. Et là ce fut la débâcle. Un homme fut propulsé en l'air, puis un autre. Et tout le monde tirait dans tous les sens.

Alors un immense mur de flammes se dressa devant eux. Stupéfaite, Savannah ne bougea pas, comme émerveillée, mais aussi effrayée par les flammes. Et là, elle s'aperçue qu'elle les entouraient et qu'elles allait la prendre au piège. Elle couru à toute vitesse pour en sortir. Et là, elle trébucha dans la neige, elle peinait à se relever. Une main la prit par le bras et l'aida. C'était Skye, elle s'était retournée pour lui porter secours. mais il était trop tard. Ils étaient prisonniers. C'est alors qu'une silhouette colossale s'avança devant elles. Un homme aux cheveux longs blond, barbu et couvert de peaux de bêtes se tenait devant les deux miliciennes. Et puis, plus rien, elle avait du se faire assommer à cet instant.

Savannah se rappelait maintenant. Mais... Skye... Ou était elle !? la pilote se leva et regarda à travers les barreaux de sa cellule. L'artificière était dans la cellule juste devant elle, toujours évanouie.

"Eh ! Lewis ! Ca va !? tu m'entends !? HO !?"

Pas de réponse. Savannah ne trouva rien de mieux que des petits cailloux à lui lancer pour qu'elle reprenne ses esprits. Ce qui fut... Efficace.
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Prison de Glace   - Mar 14 Fév 2012 - 3:28

Sa tête lui faisait horriblement mal. Elle semblait très lourde et pendait modestement sur ses épaules. Sa gorge l’irritait et ses lèvres semblaient gercées. Elle inspira un coup plus fort qu’elle ne l’aurait voulu. De l’air gelé s’engouffra dans son corps la faisant tousser par petit à-coup. Ses yeux étaient toujours fermés mais elle sentait l’odeur bien spécifique de la paille. Son dos était appuyé contre des pierres glacées, à cette constatation elle réprima par la même occasion un frisson. Mais où était-elle ? Pourquoi avait-elle si mal à la tête. Son corps semblait tout ankylosé comme si elle avait chuté de plusieurs étages. En quête de réponses, elle se mit à fouiller dans sa mémoire pour se remémorer ses derniers instants avant son évanouissement.

Ils prenaient en chasse des pirates. Elle et toute une flotte au commandement de l’officier en charge Jens von Schroeder. Et puis Grand Vent les avaient amené sur un territoire inconnu. Un fin duvet blanc recouvrait le sol et l’air était glacé. Ils avaient décidés d’explorer un peu mieux cette terre avant de rentrer afin de montrer une preuve vivante de cette contrée au Gouverneur. Skye s’était alors senti des ailes poussées. C’était le moment ou jamais de pouvoir monter en grade avec une découverte pareil ! Hélas, tout n’avait pas fonctionné comme elle l’avait prévue. Elle se rappela une chose étrange qu’elle n’arrivait pas à s’expliquer. Alors qu’ils avaient marchés pendant quelques heures, des cors avaient retenti dans toute la vallée, puis quelques hommes étaient apparu. Bien qu’ils furent moins nombreux que la Milice, ils avaient toutefois réussis à les repousser avec une facilité déconcertante. Skye se souvint alors pourquoi elle avait autant mal. Alors qu’elle avait armé un de ses engins explosifs une brusque rafale de vent d’une couleur étonnement turquoise l’avait propulsé quelques mètres plus loin. Elle s’était alors relevé avec difficulté lorsque l’officier avait annoncé le retrait. Devant elle, la Pilote Vaeril était à terre un homme avec une puissante hache devant elle. Sans plus attendre, Skye avait foncé droit sur l’homme pour porter secours à sa camarade avant de se prendre un violent coup de paumo dans la tête.

Machinalement la jeune femme porta une main à sa tête pour sentir une énorme bosse ainsi qu’une croute surement pas très belle à voir.
Fixé sur elle-même, elle n’entendit pas sa camarade l’appeler. Cependant, elle reçut une petite pierre en plein sur la tête qui la fit grogner masquant ainsi un très beau juron. Skye se tourna et aperçut Savanah qui rassemblait quelques cailloux. Avant qu’elle ne pu lui dire d’arrêter elle reçut une nouvelle pierre, cette fois ci dans le coup.

« Mais vas-tu arrêter ? Je suis réveillée »
bougonna t-elle d’une voix à peine audible.

Vaeril sembla l’entendre car elle arrêta momentanément de lui jeter des pierres. Skye essaya tant bien que mal de se relever mais une forte nausée la surpris. Plaquant une main à sa bouche elle retint un haut le cœur de justesse. Puis la jeune femme se tourna et se trouva face à la Pilote. Elle aussi était salement amochée. D’un geste instinctif, Skye mis sa main vers sa hanche en quête de son blaster. Bien entendu elle ne l’avait plus. Néanmoins, elle glissa son autre main dessous sa botte et en tira un petite poignard. Soulagée d’avoir encore une arme sur elle, elle le remit à sa place, prête à s’en servir au moindre faux pas de ses ravisseurs.

Ensuite, elle se dirigea vers Savanah, se trainant sur la paille au passage.

« Tu sais où on est ? Ca fait longtemps que tu es réveillée ? Raah putain j’ai un de ces mal de crânes ! »
Jura-t-elle entre ses dents.

Elle examina l’endroit rapidement. Les deux jeunes femmes se trouvaient emprisonnés dans ce qui devait être des donjons. Néanmoins, à en entendre le vent, elles devaient surement être en hauteur. Un simple coup d’œil à son acolyte lui permis de savoir qu’elle aussi avait pensé pareil.



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Mar 14 Fév 2012 - 11:38

Sa stratégie pour faire revenir Skye à ses esprits avait marché, même si ce n'était forcément la bonne manière. En temps normal, elle se serait moquée, pas maintenant. La jeune pilote s'adossa douloureusement contre le mur de sa prison. Elle voyait encore des étoiles et à peine elle se redressait qu'elle était prise de vertiges. Elle se tu un moment pour retrouver encore un peut ses esprits. Elle porta la main à sa poche et pouffa désespérément. Elle se dit intérieurement :

"Ils m'ont même pris mes clopes ces bâtards..."

Elle ferma les yeux et, machinalement, elle remit en place une de ses mèche partie en ballade. Sa mèche était grasse, à cause du sang qui avait coulé dessus et commencé à sécher. Pas étonnant qu'elle ai aussi mal au crâne, c'était comme si une dizaine de vaisseaux pirates la canardait en même temps. Savannah jeta un coup d'oeil à Skye, elle aussi était bien amochée...

"A tous les coups, on va avoir le droit a un interrogatoire ! J'espère que ton entrainement à la torture a été suffisant. On ne sait jamais..."

Dans un moment pareil, c'était tout ce qu'elle trouva de joyeux a dire. En même temps avec un mal de crâne comme ça, elle n'avait aucune envie de rigoler. Savannah vit alors Skye sortir un couteau de sa botte. Leurs regards se croisèrent furtivement et elle fit un signe de tête entendu. Au moins ils pouvaient se défendre un tout petit peut. Savannah, elle n'avait pas de bottes assez grandes pour pouvoir y cacher un couteau comme Lewis. Pour le pilotage, c'était l'horreur !

Savannah soupira encore. Elle revoyait encore les images de la bataille et leur unité battre en retraite sans elles. Elle se jura que si un jour elle revoyait l'officier Jens, elle lui ferai passer un sale quart d'heure. Peut lui importait de passer en cour martiale ou pire. Jamais elle n'aurait laissé quelqu'un derrière, même au péril se sa vie. Le devoir avant tout. Mais il fallait croire que Jens Von Schroeder préférait gagner des galons et laisser deux soldats en arrière pour les avoir. Pour sur qu'il monterai en grade après une telle découverte !
On lui avait raconté tant de bien sur lui. Finalement, il était comme tous les autres grands pachas assoiffés de pouvoir, de galons et de médailles. Bah, elle et Skye en auraient une posthume, remise à leur famille respective. Si seulement ça ne tenait qu'à elle, elle la jetterai dans le désert comme toutes les autres.

En tout cas, une chose était certaine, elle n'avait absolument aucune envie de rester dans ce trou à rat ! Elle se tourna vers Skye et lui dit d'une voix enrouée :

"A mon avis, on devraient attendre un peut et ne rien tenter pour le moment... Hum ! Humm... Si on réussi à s'enfuir, dehors on aura aucune chance de survivre. Et... En même temps, notre sort ne sera pas si différent si on restaient ici enfermées... Tu préfères quoi ?

Ca m'étonnerais fort qu'on vienne nous chercher ici après la raclée qu'ils nous ont mis ces sauvages... Et puis t'as vue ce qu'ils font !? Ils ont une sorte de pouvoir surnaturel ou je ne sais quoi. Ca fichait vachement la trouille ! Même le plus dur des Forbans aurai chié dans son froc en voyant..."


Des bruits de pas résonnaient plus loin dans les couloirs et s'approchaient des deux jeunes femmes. Elles allaient avoir assez tôt de la visite...
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Mar 14 Fév 2012 - 14:05

Il c’était vraiment passé quelque chose, la vérité, enfin. Les Erfeydiens n’étaient plus seuls. Un beau matin, Arthélia fut appelé pour une mission de la plus haute importance venant de la faction. Sa notoriété, et le fait qu’elle soit connu au sein du monde des armes, et du combat l’avait porté jusque là. On lui avait demandé de venir le plus vite possible. Ce n’est pas que c’était à coté de la ville, pour cela elle avait décidé de prendre l’une de ses montures, une sorte de grand oiseau que l’on nomme : Yagock. Cet espèce de grands oiseaux est assez docile, et se monte facilement.

On lui avait expliqué que des personnes extérieures venant d’autre part étaient arrivées, avaient débarqués avec des sortes de grands objets volants. La jeune femme n’était pas partie seule, une dague, une épée longue à une main l’avait accompagnée. On lui avait dit qu’il y avait des prisonniers, et donc qu’elle aurait à faire à un interrogatoire. Et si les têtes n’étaient pas du comme son peuple ? Et si tout était différent chez eux ? Arthélia se posait tellement de questions, et les réponses elle comptait bien les avoir. En plus de cela, elle avait elle aussi sa petite fiole d’Itylium pour montrer qu’elle peut se défendre également avec le pouvoir.

Une fois arrivée à la faction, et plus précisément aux rivages d’ivoire, dans l’une des tours de garde, elle se reposa un peu après le voyage. Non pas qu’il fut épuisant, mais rester à dos de Yagock, ce n’est pas tâche facile tout le temps. Il ne faut pas avoir le vertige, et se tenir bien pour ne pas tomber. Mais la plupart du temps, il doit y avoir le feeling avec l’animal. Bref, la jeune femme était arrivée à « bon port ». Pourquoi elle ? Elle se l’était tout de même demandé, on lui avait répondu qu’elle serait sûrement la personne la plus convenable pour un interrogatoire musclé pour tiré le plus d’informations possibles sur deux personnes qui venaient d’ailleurs. Ces deux personnes étaient des femmes, à ce qu’on lui avait dit. Leur apparence semblait la même, sauf la couleur de la peau. Bon et bien elle allait voir cela de plus près.

Les bottes qu’elle portait faisaient un peu de bruit, les talons claquaient contre le sol, ce qui faisait résonner ce son. Ce n’était pas toujours très agréable à l’oreille, mais la façon dont elle marchait était d’un pas déterminé. La jeune femme était prête pour le carnage ! Accompagné d’un jeune guerrier qui faisait également parti de la faction, on l’amena près de la prison ou ces deux femmes avaient été enfermées. A savoir si dans son fort intérieur elle devrait être assez méchante ou bien la jouer tout en finesse, la était la question ? On lui avait dit de montrer qu’elle était supérieure à elles. Les talons faisaient toujours du bruit, jusqu’au moment ou elle arriva devant la prison, voyant les deux jeunes femmes dans ce qui pouvait s’appeler une « porcherie ». Il ne lui était jamais arrivé d’arriver en prison, et heureusement pour elle. Les crimes étaient punis méchamment ici bas. Par contre, il y avait un problème, on lui avait dit également que leur langue n’était pas du tout la même, bien évidemment. L’interrogatoire allait donc se faire tout autrement, via des gestes. La faction se fichait d’elle ou quoi ? On l’avait appelé car ils ne savaient pas faire ce genre de choses ?! De toute façon, maintenant qu’elle était ici, elle ne pouvait pas reculer.

« Bonjour les filles ! », cela avait dit bien évidemment en Efrydien, sa langue natale et la seule qu’elle connaissait.

Les deux femmes avaient été séparées dans deux cachots séparés, mais qui étaient côtes à côtes. L’homme qui l’avait escorté avait été de la corde solide avec lui. Arthélia lui fit un signe pour qu’il aille les attacher. Bien sur, elle observait tout cela se faire gentiment. Une fois ceci fait, elle s’avança vers l’une des deux portes, ou une femme aux cheveux rouge se tenait. Un petit sourire en coin.

* En effet, ces femmes nous ressemblent, elles sont faites comme nous, mais des choses nous séparent quand même ..*

Une fois à l’intérieur, elle s’avança, observa la femme. Elle s’approcha, et vint prendre son visage avec sa main pour la regarder dans les yeux. Une sorte de technique d’intimidation.

« Nous allons bien rire nous trois. Je sais que vous ne me comprenez pas, nous allons donc parler tout autrement. »

Arthélia essaya de faire un signe, un oui et un non. Avec un signe d’acquiescement, comme le hochement de tête, cela voulait dire oui. Pour dire non, un signe de la tête, en la secouant. Cela va être difficile mais il va falloir y arriver de n’importe quelle manière.

« Merci à toi, tu peux rester à côté, je t’appellerais en cas de besoin. »
dit-elle au guerrier qui l’avait escorté.

La jeune femme paraissait avoir un joli minois, mais qu’en serait-il du reste de la visite ?

*Il va falloir tout me dire les filles ..*

De toute façon, elle s’attendait à ce qu’elle lui crache à la figure ou se genre de choses. Pour le moment elles étaient attachées, et seule elle avait le pouvoir de les délier. Poser les questions allait paraître plutôt compliquée. Mais tout d’abord, elle voulait voir à quoi ressemblait leur voix.

HRP : Si ça convient pas, dites le moi.
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Prison de Glace   - Mar 14 Fév 2012 - 15:01

Savanah disait tout haut ce que Skye pensait. Et tout ça ne laissait rien présager de bon . La jeune femme avait bien entendu subit une formation de torture. Elle se rappela cette période avec douleur et un frisson lui parcourus le corps. Il n’y avait rien d’agréable à se faire tabasser. La torture mentale n’avait pas tellement d’emprise sur elle. Forte de caractère, elle ne se laissait pas détruire si facilement. Cependant le corps avait ses faiblesses impossibles à guérir. Préférant penser à autre chose, Skye se concentra sur les dires de son acolyte. Ne rien faire hein ? Après tout ce n’est pas comme si elles avaient le choix. Savanah était entrainé à piloter et Skye était prête à jurer qu’il n’y avait aucun vaisseau dans les environs. Quand à elle, elle pourrait facilement faire exploser la tour et truffer le terrain de mine… encore fallait-il avoir le matériel adéquat.

Elle soupira un coup, sentant par la même occasion chaque parcelle de son corps endoloris. Les paroles de la jeune pilote jetèrent un froid sur Skye. Cette question la hantait depuis son réveil… Qui était ces hommes ? Avant qu’elle ne puisse faire part de ses suppositions à sa camarade, cette dernière s’arrêta de parler, le visage alerte. Elle aussi avait entendu les bruits de pas. Secs et décidés, ils martelaient le sol avec force.

« On dirait qu’on va passer un sale quart d’heure…Prête ? »
A peine eut-elle achevé cette phrase que deux personnes entrèrent dans la pièce. Mais ce fut la deuxième personne qui attira l’attention de Skye. Très grande et véritablement imposante, une femme se tenait droit comme un i devant elles. Cette dernière jeta un coup d’œil à Savanah puis à Skye. Son regard se fit plus insista sur la jeune milicienne qui déglutit avec peine.

« Et bien quand il faut y aller… faut y’aller.. »
marmonna t-elle pour elle-même.

Au même instant, le garde ouvrit la grille et lui attacha les mains dans le dos. Elle ne lui facilita pas la tâche en gigotant dans tous les sens. Enfin, elle se mit dans une position lui permettant de pouvoir user de son poignard en temps voulu. Skye lança un regard vers Savanah qui la fixait avec appréhension. Puis son attention revint sur la femme qui se déplaça et vint se planter devant elle. Elle ouvrit la bouche et un flot de paroles incompréhensibles se déversa calmement. Malgré elle, Skye arqua un sourcil interrogateur. L’étrangère lui fit des signes de têtes qu’elle interpréta pour un oui et un non.
Skye se mit alors à exploser de rire. Non pas que la situation était drôle, mais le rire nerveux de la milicienne s’échappa malgré elle. Elle se mit à sourire de toutes ses dents avant de dire :

« Écoute ma belle, si tu crois que je vais te faciliter les choses c’est râpé. Alors ma mignonne va jouer ailleurs. »
Pour finir sa phrase, elle se racla la gorge et cracha bruyamment par terre.

Sous ses airs calmes et tempérés, il n’en demeurait pas moins que la jeune femme bouillonnait. C’était un mélange d’excitation, de peur et d’énervement. Elle n’était pas en position de négocier. La souris c’était elle et devant elle se trouvait le chat. Néanmoins, il était bien connu qu’il ne fallait jamais rien transparaitre devant l’ennemi.

Autant rendre la tâche la plus difficile possible !



Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Mar 14 Fév 2012 - 15:54

La jeune pilote croisa aussi le regard de Skye. Même si Savanah ne montrait pas sa peur, elle était plus qu'anxieuse. Elles ne savaient pas encore ce qui allait se passer. La jeune pilote fit un signe de tête entendu à Skye. C'est alors qu'une femme vêtue de peaux arriva suivie d'un homme du même genre vestimentaire. Elle portait une longue épée à la ceinture. La vue de cette épée fit frissonner Savanah. Les jouets comme ceux-là, elle s'en méfiait... Mais visiblement celle des deux qui attirait plus l'attention de cette femme, c'était Skye. Chance ou pas chance ? A voir...

C'est alors qu'elle leur adressa quelques mots. Savanah ne comprit strictement rien. Pour elle, cette guerrière parlait comme si elle avait eue la bouche pleine. Elle eu un léger sourire à cette vision, qui s'effaça lorsque l'homme ouvrit sa cage et la saisit violemment par le poignet pour la lever. La jeune pilote gronda quelques injures et autres noms d'oiseaux dont elle seule avait secret, contre cette brute épaisse. Mais sa tête lui fit drôlement mal et elle arrivait à peine à tenir debout. Elle lui aurai volontiers envoyé un bon coup de genou dans les valseuses. Mais elle n'en avait pas la force. L'homme avait trop serré les liens de Savanah, la corde lui brûlait les poignets... La femme dit à l'homme de les laisser seules vraisemblablement, vu qu'il s'en alla aussi vite qu'il était arrivé avec cette "pouffiasse", comme elle se l'appelait intérieurement.

Maintenant, elle faisait des singeries à Skye en gesticulant la tête. Ca avait l'air cocasse sur le coup. Moins quand elle prit Skye par le visage, mais elle parti dans un fou rire. Elle ne comprenait pas pourquoi, Savanah, mais nerveusement, elle aussi se mit à rire et fort !

"Haha ! Eh ! Toi, l'espèce de pouffiasse mal léchée ! T'as pas intérêt à toucher un seul de ses cheveux à la rouquine ! Sinon, sur mon Speeder je t'étripes !!"

Elle aussi se mit à lui cracher à la figure. Elle entrait dans le jeu de Skye. Et, après tout que risquaient-elles !? Elles étaient des prisonnières, certes, mais ce peuple devait se poser tellement de questions à leur sujet. Ils ne se débarrasseraient pas d'elles avant d'avoir obtenus des réponses. Il fallait gagner du temps...

"Skye ! C'est décidé ! On va s'évader ! Elle me gonfle déjà celle là et son baragouinage incompréhensible. On lui fait le coup de la pleureuse !?"

Lors de leur formation, on faisaient apprendre aux jeunes miliciens que lorsqu'un milicien était détenu par l'ennemi, il existait une technique qui consistait a faire semblant de craquer. Et ainsi de donner de fausses informations à l'ennemi. Mais pour cela il fallait avoir un bon mental et être sur de son coup. C'était très risqué et difficile à entreprendre.

C'est alors que Savanah tomba à genoux devant la guerrière en faisant mine de craquer. Elle essayait de se rendre la plus convaincante possible jusqu'à faire tomber quelques larmes de crocodile. La cléf : Penser à quelque chose de très triste.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Mer 15 Fév 2012 - 3:29

Les deux jeunes femmes n’allaient sûrement pas se laisser faire. Entre celle qui avait craché par terre et l’autre qui lui avait carrément craché dessus, elle n’avait qu’une seule envie, leur faire la tête au carré. Enfin, il fallait bien dire qu’en cas de torture, ou d’interrogatoire, ce devait être le seul moyen de défense. Ou bien, une solution consisterait à les bâillonner, de toute façon, elles ne parlaient pas la même langue, donc cela ne leur servait à rien. Ou autre moyen, leur couper la langue, juste pour son petit plaisir personnel. Arthélia avait quelques fois des idées sadiques.

Bien sur quand les deux jeunes femmes avaient parlé, elle n’avait rien compris du tout. Leur langue était différente de la sienne, vraiment. Qui sait, peut être que leur alphabet était le même. Mais là n’était pas vraiment la question à vrai dire. Pour ce qui avait été des signes, la jeune femme rousse lui avait rit au nez. Arthélia n’eut qu’un seul reflexe digne d’une guerrière, lui foutre une belle gifle pour la faire taire.

« Si tu crois que tu peux me narguer ! »

Bien sur elle ne comprendrait pas ce qu’il avait été dit, mais le ton avait été si précis, qu’elle devrait bien comprendre dans son petit cerveau de moineau ce que la jeune femme avait voulu lui dire. Peut être que si on faisait venir quelques instruments de torture, cela pourrait les faire réfléchir. De toute manière, si l’une des deux voulait s’enfuir, ou l’attaquer elle se défendrait illico.

« N’essayez même pas de faire un seul geste mes cocottes. »


Quand l’autre jeune femme lui avait craché à la figure, elle n’avait rien dit, peut être pour passer pour une femme sage. Mais les deux autres femmes ne la connaissaient pas, et ça allait barder. Elle n’avait pas souvent vu de tel couleur de cheveux, était-ce vraiment une couleur naturelle ? Mais bon cela n’avait rien à voir avec le fameux interrogatoire. Il fallait bien évidemment faire preuve de courage, les deux tigresses ne se laisseraient pas faire, loin de là. Arthélia sortit ensuite sa dague, la faisait passer sur la peau du bras de la femme. Cela était fait juste assez fort pour qu’un petit filet de sang apparaisse. Il ne fallait jamais sous estimer une seconde une guerrière. Les pratiques pouvaient être juste un peu différentes. Un sourire en coin sadique était tiré par Arthélia, la suite allait promettre, et elle se demandait justement ce qu’elle pourrait bien leur concocter. De toute manière le langage des signes ne porterait pas ces fruits, donc peut être qu’en faisant autre chose ..
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Prison de Glace   - Mer 15 Fév 2012 - 10:57

Ce qui s’ensuivit était tout à fait logique. Force est de constater que cracher et rire avait énervé la guerrière. Cette dernière tendit la main qu’elle alla coller directement sur la joue de Skye. Surprise, la jeune milicienne en eut le souffle coupé le temps d’une seconde. Sa joue pris immédiatement une teinte rosée. Machinalement, elle ouvrit la bouche et articula sa mâchoire. Puis avec dédain elle lança un regard chargé de mépris à son adversaire. Pendant ce temps, Savanah se tordait sur le sol mimant avec brillo une scène de total désarroi. Skye ne pu réprimer un sourire. Ainsi Savanah se la jouait « Je suis faible je vous dirais tout » pendant que Skye gardait son masque « frappez moi mais je ne dirais rien ». Cette technique avait fait ses preuves de nombreuses fois. Néanmoins, leur adversaire n’avait pas l’air de se laisser berner.

L’Erfeydienne parla mais Skye n’eut nul besoin d’un décodeur pour comprendre ce qu’elle disait. Il était clair qu’il n’était pas dans ses habitudes qu’on ne la respecte pas. Skye dégluti avec peine puis changea de position et se cala confortablement contre le mur de pierre. Elle songea un instant à son petit poignard. Elle pourrait l’attraper, le tenir dans sa main et au moment propice l’enfoncer dans la gorge de la guerrière. No, non, ce n’était pas une bonne idée. Elle avait les mains liées, couper la corde attirerait surement l’attention. Et puis une fois qu’elle l’aurait tué il faudrait encore s’échapper. Mieux valait attendre et essayer de comprendre ce qui se passait. De plus, elle se devait de récupérer le plus d’informations.

« Savanah… je crois que c’est le moment d’invoquer la clémence de Vama »
fit-elle d’un ton sarcastique. Skye n’avait jamais été très croyante. Oh bien sur, elle était allée aux différents lieux de cultes mais ses pensées à cette époque étaient plutôt tournées vers ses explosifs. En pensant aux explosifs elle jeta un œil rapidement autour d’elle. Elle évalua la salle, cherchant les différentes portes de sorties et essayant d’évaluer à quelle hauteur elles étaient.

Enfin, brusquement la femme lui pris le bras et appuya légèrement une lame. Un filet de sang s’échappa, tombant sur le sol en petit « plop plop ». Elle voulu retirer son bras mais l’Erfeydienne le lui tint fortement. Une bouffée de colère envahi le corps de la Milicienne. Son corps se mit à trembler et en tirant avec plus de force elle réussit à se dégager de son emprise. Avec rage, elle se leva brutalement et fonça droit sur la femme. Celle-ci, prise au dépourvu n’eut guère le temps de comprendre ce qui lui arrivait. Elle fut projetée à l’opposé de la cellule vers celle de Savanah.

Skye se tenait debout, devant elle. Haletante, une douleur lui martelait le crâne et elle chancela de droite à gauche. Néanmoins, elle resta debout, sur ses gardes.



avatar
Déserteur

On m'appelle Kataleyah Teim-Cruan


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Cimes Hérissées
MON AGE : 26
Féminin
MESSAGES : 2189
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/02/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 377
http://www.ile-joyaux.com/t480-kataleyah-teim-cruan
Posté dans Re: Prison de Glace   - Dim 19 Fév 2012 - 8:45

Un vent violent s'engouffra dans la tour, remonta les escaliers en colimaçon et propulsa la jeune milicienne rousse au fond de sa prison de fer. Le temps qu'elle reprenne sa respiration, Kataleyah finit sa montée des marches. Elle s'arrêta là quelques secondes, pour faire calme dans son esprit. Ses iris reprirent leur teinte habituel, signe que le Gardien l'avait libéré. Du fond du couloir, elle ne devait pas leur être bien visible. L'oracle décrispa sa mâchoire puis rejoignit d'un pas qui se voulait tranquille l'erfeydienne en charge de interrogatoire.

"Arthélia Dandélion, je te remercie pour ton travail, mais ne perd pas plus de temps avec ces étrangères, nous ne connaissons pas leur langue."
Elle fit une pause durant laquelle elle fixa la rouquine d'un regard vide.
"Notre maitre et protecteur le Gardien semble capable de communiquer avec elles. Va et attend l'arrivée d'Alwine Hildeborg, chef des Léopards Noirs et de la jeune Sif, au sommet de la tour. Leur yagock ne devraient plus tarder, les vents leur sont favorables."

Sans attendre une réponse ou une protestation de la maitre d'arme, Kataleyah se mit à la hauteur des miliciennes et les scruta longuement.



[HJ : voilou ~ je fais court pour vous laisser réagir y tout, puis je commencerai interrogatoire hinin *sors* Arthélia, j'ai vu avec Alwine hier, et dans son RP elle a découvert une arme matroscienne et veut la montrer à un oracle donc elle se rend à la tour avec Sif]



Sign @Thélador



Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Dim 19 Fév 2012 - 12:57

HRP : Finalement j'ai eu l'inspi pour poster !^^


Savanah observait avec attention le manège de Skye. Il fallait qu'elle trouve le meilleur moment pour détourner son attention et agir. La jeune pilote tremblait toujours autant de froid. Pour une fois qu'elle regrettait le désert Korrulien... Savanah avait enfin retrouvée partiellement ses esprits, mais elle avait toujours du mal à se relever. Dès qu'elle essayait, elle était prise de migraines. Elle préférait conserver ses forces pour plus tard.

La torture commençait pour Skye, la femme avait sorti une dague visiblement bien affutée et elle la passa, délicatement pourtant, sur le bras de la Milicienne. Un léger filet de sang coula de la plaie. Cet acte montrait qu'elle était prête à tout contre elles, sans les tuer pour autant. Elle avait entendue parler de tortures du même type chez les Forbans du désert. Ils saignaient leur prisonniers pour les affaiblir encore plus, sans les tuer. Et puis ils leur faisaient perdre la tête jusqu'à ce qu'ils avouent tout ce qu'ils désiraient. C'était lâche selon Savanah, mais ça paraissait efficace...
Elle voyait Skye bouillir de rage devant cette provocation. Intérieurement, elle lui disait de se calmer. La jeune pilote avait de plus en plus de mal à parler. L'air froid la paralysait presque et le seul son qui sortait de sa bouche, c'était le claquement de ses dents.

Ambiance musicale :
Immediate Music - Lacrimosa Dominae

Soudain, un souffle encore plus glacial parcouru le couloir, ce qui lui fit plisser les paupières instinctivement. Et alors, un autre souffle plus puissant encore déferla. Mais cette fois, il atteint Skye de plein fouet et la pauvre artificière se fit plaquer violemment contre le mur derrière elle. Le souffle coupé, Savanah vit sa compatriote retomber comme un mannequin au sol. Jamais elle n'avait vu une telle chose. Pourtant leur geôlière ne l'avait même pas touchée. Qu'es-ce que c'était que cette sorcellerie !?

"SKYE ! Putain Skye ! Réponds moi ! Bon sang ! Mais c'est quoi cette merde !!"

Savanah avait réussie à trouver la force de crier. Sa voix résonnait encore dans les sombres cachots. Son sang se mit à bouillir instantanément et elle rua avec ses jambes sur la porte métallique de sa petite prison, sans grand succès. Ses forces commençant à la quitter. Alors la jeune pilote se calma et elle se mit à réfléchir à cent à l'heure. Visiblement Skye avait été bien sonnée par le choc, mais elle allait plutôt bien, ce qui rassura Savanah.

C'est là qu'elle vit une silhouette qui montait les escaliers de l'autre bout du couloir. Son aura était forte et elle fit frisonner de terreur la jeune pilote. Elle entendait ses pas s'approcher d'elles lentement. C'est alors qu'elle parla à leur geôlière. Bien entendu, une nouvelle fois, elle ne comprenait absolument rien à leur discutions. une fois qu'elle avait finit, elle croisa le regard de Savanah. Ce regard... Il la terrifiait. Elle sentait qu'une aura étrange et oppressante la regardait en même temps que cette femme.
Ca ne sentait pas bon du tout pour elles...
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Lun 20 Fév 2012 - 8:49

Ambiance Musicale : Immediate Music - Barbarians at The Gate


Suite du RP : Les Cors d'Alerte
Beaucoup plus loin, à l'endroit ou avait eu lieu la bataille entre les Erfeydiens et les soldats Matrosiens :


Sif avait raison. Il fallait qu'ils trouvent un Oracle. Mais en trouver un à deux, ils mettraient du temps et ils devaient faire rapidement. L'ennemi pouvait revenir à tout moment et peut être en plus grand nombre. Ils ne savaient rien d'eux. Alwine avait réfléchi à la possibilité que ce soit des déserteurs, mais ils erraient en solitaires et se retrouvaient très rarement. De plus ils avaient le don tout comme eux, ils n'avaient pas besoin d'armes comme celle là. C'était clair, c'était bel et bien des étrangers et ils reviendraient surement. Ce qu'ils avaient de mieux à faire, c'était de rejoindre l'une des tours de garde du grand mur. Il y avait toujours du monde dans ces tours et il leur serait plus facile de faire passer leur message jusqu'à un Oracle.

"On va aller en direction des tours de garde ! La plus proche est à plusieurs dizaines de kilomètres. On va aller à dos de Yagock, on y sera plus rapidement !"

Alwine fouilla dans sa bourse et en sortit un tout petit sifflet. Elle souffla dedans à plusieurs reprises, mais aucun son n'en sorti. Visiblement Jorn, son Léopard des neiges, n'appréciait pas du tout lorsqu'elle soufflait dedans. En effet, le sifflet produisait des toutes petites ondes sonores, reconnaissables à plusieurs kilomètres à la ronde. Ces micro ondes sonores étaient perceptible que de certains animaux, mais pas des humains. Ce petit sifflet était un appeau en réalité, il servait à faire venir les Yagocks, ces montures volantes dont ils se servaient pour parcourir plus vite les longues distances.

En attendant que le Yagock arrive, Alwine sortit une nouvelle fois de sa bourse un petit rouleau de toile et un fin morceau de charbon. Elle y écrivit quelques runes dessus, puis elle s'avança vers Jorn. Elle attacha alors le rouleau de tissu au colier du fauve. Elle aussi avait un message à faire passer.

"Fais passer ce message a mes homme qui sont au Campement Nord-Est. Qu'ils se mettent en état d'alerte, je veux qu'ils soient prêts à partir dès que je leur en donnerai l'ordre !"

Jorn ne paraissait pas très joyeux à l'idée de laisser Alwine seule avec une inconnue, mais il s'exécuta et détalla en direction du Sud. Alwine le regarda partir avec un léger pincement au coeur. Bah après tout, si tout se passe bien elle devrait le revoir d'ici peut de temps. Si tout se passe bien...
L'animal disparu alors dans la neige. Alwine s'assit alors dans la neige et prit un morceau de viande fumée, puis elle passa un autre bout à Sif pour qu'ils puissent manger un peut. Comme lui disait souvent son père : "Un sac de viande vide ne tient pas debout ! Encore moins durant une bataille !" C'était pas faux ! Alwine restait silencieuse, imprégnée par ses pensées. Tant d'interrogations la tiraillait et l'angoissait.

C'est alors qu'un cri dans les cieux la ramena à la réalité. C'était le Yagock ! Alwine souffla une fois encore dans son sifflet. La créature volante piqua en leur direction à toute vitesse et au dernier moment déploya ses larges ailes pour ralentir sa chute et se poser délicatement sur le neige à côté des deux femmes. Alwine lança le reste de sa viande au Yagock qui l'attrapa au vol et l'engloutit en une seule bouchée. La factionnaire s'approcha de la bête et lui caressa le dessus de la tête afin qu'elle se fasse accepter par la créature et qu'elle lui permette de monter sur son dos. Méfiante au premier abord, la bête claquait du bec et avait déployé ses ailes pour se montrer imposante. Mais Il en fallait plus pour impressionner Alwine. Ce Yagock avait l'habitude d'être monté par les Erfeydiens.
Alwine encouragea Sif à faire de même. Après tout, elle aussi allait monter sur le Yagock ! Non mais ! (^^)

La Chef monta la première sur le dos de la créature, juste dans le creux du cou. Elle tendit la main gentiment pour aider Sif à grimper. Alors, Alwine fit décoller le Yagock en douceur et lui fit prendre la direction des tours. Alwine n'était pas très rassurée en altitude. Elle préférait rester au sol, on y tombait de moins haut... Le voyage, heureusement serait bref. Elle en profita pour parler un peut à Sif.

"Je me demandais, Sif... Tu fais partie d'un clan Factionnaire ? Non... C'est juste que je me demandais si ça te disais de rejoindre celui des Léopards Noirs, celui dont je suis la Chef. On a besoin de personnes comme toi.
Tu es discrète, prudente et la maitrise de ton don est impressionnante ! J'ai besoin d'une éclaireuse comme toi. Tu es intéressée ? Saches que je ne t'obliges en rien à me rejoindre !"
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Lun 20 Fév 2012 - 9:56

"On va aller en direction des tours de garde ! La plus proche est à plusieurs dizaines de kilomètres. On va aller à dos de Yagock, on y sera plus rapidement !"

Oh, beurk, un Yagock!
J'aime pas le Yagock. D'abord ça sent super fort et super mauvais, ça me donne mal au crâne, et puis en plus, les Yagock, je sais pas pourquoi mais ils m'aiment pas, je me prend toujours des coups de tête avec eux!
Et puis je vois pas pourquoi les gens s'obstinent à vouloir voler: marcher ou courir c'est très bien aussi, puis si y'a besoin d'aller plus vite on prend un renne et puis voilà!

"One peut vraiment pas prendre un renne à la place?" Je demande d'une petite voix.

Mais Aldwine sort un appeau de sa poche, et je fronce le nez quand elle souffle dedans.
Non mais vraiment, pourquoi les yagock? Je vous signale quand même que le ciel c'est haut et tomber d'un point aussi élevé franchement c'est pas quelque chose qui me fait envie. Et puis vous avez déjà essayé de soigner des coupures faites pas des plumes de yagock vous? Parce que oui, ça coupe ces trucs, moi j'en ai à chaque fois!
Et puis Prim est toujours paniquée à dos de Yagock.
D'ailleurs en parlant d'elle, la voilà qui débarque! Elle a l'air toute fière d'elle, ma bestiole, sûrement que 'Pa lui a donné une lanière de viande à grignoter et qu'elle s'attends à une autre gourmandise... elle va être bien déçue, la pauvre.

"Fais passer ce message a mes homme qui sont au Campement Nord-Est. Qu'ils se mettent en état d'alerte, je veux qu'ils soient prêts à partir dès que je leur en donnerai l'ordre !"

Ah, oui c'est vrai, maintenant qu'on a une invasion sur les bras, il va falloir rassembler les différents groupes de Faction... je parie qu'au village, ils sont tous en train de se barricader! J'espère que quelqu'un va penser à veiller sur 'Pa jusqu'à ce que je rentre, sinon il risque de continuer à s'occuper des rennes comme d'habitude et de s'attirer des ennuis!
Le léopard d'Aldwine détale vers le nord, apparemment habitué lui aussi à porter des messages. De mon côté, j'enlève à Prim son ruban bleu, et je la laisse plonger tête la première dans les entrailles du premier lapin capturé ce matin... après tout j'aime pas gâcher moi, et c'est pas en vol que je vais faire cuire tout ça. Et puis bon, Prim a beau être super intelligente, si je la laisse partir seule avec deux proies faciles, c'est sur et certain que 'Pa n'en verra jamais la couleur.

Et moi, de mon côté, je me retrouve avec de la viande fumée.

C'est même pas du renne.

Enfin, au moins ça nourrit, et ça réchauffe, c'est toujours bon à prendre.
Evidemment, le yagock arrive juste après que j'ai terminé mon casse-croûte, et je suis obligée d'attraper Prim par la peau du cou pour l'empêcher de s'enfuir. Je la dépose dans ma besace, ou elle continue de s'agiter jusqu'à ce que je rabatte le battant sur sa tête. Un rapide inventaire de mes possessions (cor, fronde, besace, ithylium, tout est là) et j'accepte la main qu'Aldwine me tends pour me caler derrière elle sur le dos de l'oiseau.

Encore une fois, j'ai droit à un coup de bec (heureusement c'est pas le bout qui cogne) mais au moins je ne m'écorche pas sur les plumes (c'est celles qui sont à la jointure des ailes dont il faut se méfier). Et puis heureusement c'est un yagock harnaché qui a répondu à l'appel, parce que j'ai déjà monté un de ces trucs à cru (j'étais obligée, pour la faction... moi je dis beurk, beurk, beurk) et c'est encore plus désagréable!

Evidement, Prim commence à paniquer dès qu'on décolle, et je soupire. Ca va encore me prendre un temps pas possible avant de la calmer... n'empêche, je suis quand même bien contente qu'elle soit là, ça me rassure de l'avoir à portée de main.
Heureusement, Aldwine ne fait apparemment pas partie de ces gens qui aiment voler à toute vitesse en faisant des loopings partout (je le dis et je le répète: beurk, beurk, beurk!) et le voyage commence de manière plutôt calme.

"Je me demandais, Sif... Tu fais partie d'un clan Factionnaire ? Non... C'est juste que je me demandais si ça te disais de rejoindre celui des Léopards Noirs, celui dont je suis la Chef. On a besoin de personnes comme toi.
Tu es discrète, prudente et la maitrise de ton don est impressionnante ! J'ai besoin d'une éclaireuse comme toi. Tu es intéressée ? Saches que je ne t'obliges en rien à me rejoindre !"

Alors là... j'en lâcherais presque prise!
(Non mais, presque, hein, j'ai pas envie d'aller m'écrabouiller comme une fiente sur les cimes moi, merci!).
Je suis proprement estomaquée. Elle me propose un poste dans son groupe? Pour de vrai? Elle est pas au courant que personne veut de moi dans les camps du sud? Oh là là, mais du coup je sais pas quoi faire moi! Et si ça m'obligeait à m'éloigner de 'Pa?

"Ben... je sais pas. Peut-être...."

Bon, d'accord, c'est pas très clair comme réponse, mais d'un autre côté, je peu pas dire oui sans savoir exactement de quoi il s'agit, pas vrai?

"Je veux dire, on m'a jamais proposé d'entrer dans un groupe."

Tout le monde ne reconnaît pas mon talent, malheureusement pour eux.

N'empêche, du coup, ça me coupe carrément la chique cette histoire, et je ne dis plus un mot jusqu'à ce qu'on arrive aux tours de garde.

C'est la première fois que j'y vais, en fait. Enfin, je les ait déjà vues de loin, pendant mon entrainement (même si c'était pas la même que celle ou on arrive maintenant: moi j'étais plus au sud) mais c'est pas pareil.
C'est super impressionnant ici, avec les feux d'alarme allumés et les membres de la Faction qui s'agitent pour préparer une ligne de défense efficace. Ils ont tous l'air de se précipiter, et j'en vois quelques uns qui n'ont pas l'air beaucoup plus vieux, ni plus rassurés que moi... en même temps je les comprends, y'a jamais eut d'attaque avant, enfin, jamais par quelque chose qui pense, et la plupart des gens croyaient que c'était une légende, ces histoires de personnes qui vivent plus loin que l'horizon, mais apparement non... moi, ça me fait l'effet de devoir me battre avec une armée de fantômes, ça me donne des frissons.

"Qu'est-ce qu'on va faire maintenant que les monstres de la mer nous attaque?" Je demande à Aldwine tout en caressant Prim au fond de mon sac. "Vous croyez qu'on peut les battre?"
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Lun 20 Fév 2012 - 14:11

La réponse de Sif à sa question fut très hésitante. Alwine avait l'air de l'avoir déconcertée avec ça. M'enfin, elle savait reconnaitre le talent des autres. C'est aussi pour cette qualité qu'on l'a promue au rang de Chef de Faction. Elle n'avait qu'une parole et puis, la jeune Sif lui plaisait. Même si elle était peut être un peut trop bavarde sans son armure de glace, mais ça, c'était un détail. Alwine dit posément à Sif :

"Je te laisse y réfléchir tranquillement. Bien entendu, ta vie changera, tu seras amenée à quitter ton foyer pendant plusieurs mois parfois. Mais mes hommes sont très biens rémunérés en récompense de leur bravoure et de leur loyauté !

Tu ira me voir lorsque tu auras décidée..."


C'est alors que les nuages s'écartèrent et ils furent enfin en vue de la tour de garde, dressée fièrement contre la grande muraille de glace. C'était l'une des tours la plus grande de la région. Alwine se souvenait du mois entier qu'elle y avait passé lors d'une relève. Elle ne lui en avait pas laissé un très bon souvenir du tout. Elle n'avait jamais eu aussi froid de sa vie à cet endroit balayé par la force des terribles vents océaniques. Et puis, c'était d'un glauque à l'intérieur. Les murs y étaient noirs de suif, peut de lumière pénétrait entre les murs épais de cette tour, qui servait autrefois à enfermer dans l'oubli les déserteurs.
Le feu d'alarme était allumé tout en haut de la tour et brulait intensément. Et il y avait de l'agitation au sol. Avec les récents évènements, rien d'étonnant du tout ! C'était ici qu'elle allait avoir la réponse à la plus part de ses questions. Elle sentait l'anxiété de Sif aussi, qui s'agrippait un peut plus à elle.

"Si on nous attaquent !? On fera ce qu'on sait faire de mieux ! On protègera notre peuple, nos familles et nos foyers, Sif !
Et bien entendu qu'on les vaincra ! Nous les avons bien repoussés une fois, on recommencera !"


Cette dernière phrase, Alwine l'avait dit sans beaucoup de conviction. Elle n'était pas Oracle, elle ne pouvait pas prédire le futur d'Erfeydes. Mais elle était Chef, alors elle pouvait donner de l'espoir er remonter le moral aux troupes. C'était son devoir.
En quelques battements d'ailes, le Yagock se posa en douceur non loin de l'immense porte d'entrée de la tour. Alwine et Sif descendirent, non contentes de retrouver la terre ferme. Alwine saisit un factionnaire par le bras, au passage. Surprit, l'homme voulu se dégager, mais quand il vit à qui il avait à faire, il se raidit et se tapa l'épaule en guise de salut. Alwine fit de même, puis elle demanda à l'homme ou elle pouvait trouver son Chef de Clan. Il lui dit que c'était Arthélia Dandelion et qu'elle interrogeait en ce moment même les prisonniers étrangers avec l'Oracle Kataleyah Teim-Cruan.

Alwine regarda Sif, surprise. C'était leur jour de chance ! Elles allaient pouvoir remettre cette arme à l'Oracle directement. A moins qu'elle ne soit trop occupée à torturer les prisonniers. Des rumeurs circulaient à son sujet. Alwine préférait ne pas les écouter, elle se devait de protéger les oracles et de leur obéir. L'homme regardait avec intention et curiosité l'arme Matrosienne. Alwine fusilla du regard le Factionnaire pour qu'il s'écarte.

"Ne touche pas cette arme ! C'est l'une des arme des étrangers ! Et elle est très dangereuse ! Je dois la remettre à l'Oracle Kataleyah. Peux-tu nous conduire à elle ou à la Chef Arthélia ?"

L'homme acquiesça. Avant de le suivre, Alwine ordonna a un autre homme de donner à manger au Yagock, puis de le laisser s'en aller quand il le voudrai. le guerrier conduisit alors les deux femmes à l'intérieur de la tour, dans un dédale de couloirs et d'escaliers en colimaçons. Ils arrivèrent enfin aux étages supérieurs. Un hurlement les firent s'arrêter. Alwine frémit l'espace d'un instant. Qu'étai-ce donc que ces "choses" !?
A l'autre bout du couloir, elle vit Arthélia et l'Oracle. Alwine n'osa pas s'aventurer plus loin tant que personne ne lui avait fait signe d'approcher.

"Arthélia !? Dame Teim-Cruan ? Excusez moi de vous interrompre... J'ai fait une découverte importante sur les étrangers. J'ai découverte l'une de leur arme, mais aussi comment elle marche !

Cette arme est dotée du Don !"
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Mar 21 Fév 2012 - 5:28

L’interrogatoire n’allait pas vraiment être folichon à cette allure la. Entre le fait de se faire cracher dessus, et le fait que ces deux femmes feraient tout pour s’échapper, rien n’allait. Honnêtement, Arthélia même si elle était maître d’armes et la meilleure dans son domaine, elle n’était peut être pas faite pour ce genre de choses. Non pas qu’elle était sensible à la vue du sang loin de là, mais elle n’aimait pas interroger des gens qui ne comprenait rien. La peine qu’elles encourraient était la mort, donc, il valait mieux pour elles qu’elles soient moins réticentes.

Jusqu’au moment ou une jeune femme, qu’elle avait déjà vu, une oracle était arrivée. Elle lui avait expliqué que de toute façon elles ne parlaient pas la même langue. Oui en effet, Arthélia l’avait légèrement remarqué. Le gardien pourrait donc leur parler, mais voilà qui semblait une bonne nouvelle tiens. De plus, Alwine et Sif devaient arriver sous peu, voilà qui allait promettre.

« Merci à toi pour les informations. Je vais aller attendre en haut de la tour. »

Mais à peine eut-elle le temps de lui dire, qu’au loin les deux femmes arrivèrent. L’une des deux, qui devaient être Alwine lui expliqua qu’elle avait trouvé une arme venant des étrangers, et elle savait comme celle-ci fonctionnait et de plus qu’elle avait le Don ! Arthélia esquissa un sourire en coin avant de parler.

« Mais que vois-je, je n’avais vu d’arme comme celle-ci auparavant. Et donc comment fonctionne-t-elle ? Dis-moi tout, je suis curieuse. »

Arthélia regardait l’oracle, qui observait toujours les prisonnières. Celles-ci semblaient plutôt calme, mais elles avaient du voir que l’arme leur appartenait. Cela allait promettre, la jeunne femme attendait qu’Alwine lui dise tout.

"Mais nous devrions plutôt partir en haut de la tour pour pouvoir en parler, je pense que ce serait mieux."

Arthélia partit devant, attendant que les deux autres jeunes femmes la suive.

HRP : Un peu court ^^'
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Mar 21 Fév 2012 - 11:41

"Je te laisse y réfléchir tranquillement. Bien entendu, ta vie changera, tu seras amenée à quitter ton foyer pendant plusieurs mois parfois. Mais mes hommes sont très biens rémunérés en récompense de leur bravoure et de leur loyauté ! Tu ira me voir lorsque tu auras décidée..."

Plusieurs mois? Plusieurs mois sans voir mon 'Pa, sans savoir s'il va bien, si quelqu'un s'occupe de lui, ou si on lui cherche des crosses? Hugh, alors ça, ça ne me tente pas du tout!
Bien sur, avec les envahisseurs qui arrivent je vais sûrement devoir quitter la maison de tout façon, mais ne pas faire partie d'un groupe me permettrait de voyager avec qui je veux sans avoir de compte à rendre, et donc probablement de rentrer voir 'Pa plus souvent.
D'un autre côté, si je suis dans un groupe de la Faction, les gens de la bande sont obligés de veiller sur moi, même s'ils ne m'aiment pas... évidement ça veut dire que je suis sensée rendre la pareille, mais quand même.

Mais tout de même, 'Pa tout seul... il faudra vraiment que j'y réfléchisse.

"Si on nous attaque!? On fera ce qu'on sait faire de mieux ! On protègera notre peuple, nos familles et nos foyers, Sif ! Et bien entendu qu'on les vaincra ! Nous les avons bien repoussés une fois, on recommencera !"

Oui, enfin on les a repoussé une fois il y a des siècles, et on a plus aucune idée de ce à quoi ils ressemblent, quant à ce qu'ils peuvent faire... s'ils peuvent se permettre d'abandonner leur feu tueur chez nous, à quoi ressemblent leurs armes les plus puissantes? S'ils font voler des montagnes, qu'est-ce qu'ils peuvent faire d'autre?

On peut dire ce qu'on veut, j'ai peur quand même.

"Ne touche pas cette arme ! C'est l'une des arme des étrangers ! Et elle est très dangereuse ! Je dois la remettre à l'Oracle Kataleyah. Peux-tu nous conduire à elle ou à la Chef Arthélia ?"

Au moins, on aura pas mit trop longtemps à la trouver, cette Oracle, ni la chef de Clan qui vas avec, d'ailleurs... il faut bien avouer que, même si j'ai peur, je ne peux pas m'empêcher d'être curieuse: j'en ai jamais vu moi, de Chef de Clan (le nôtre il est jamais passé au village, et même son représentant ne s'aventure pas jusqu'à la maison de toute façon... faut dire que ça sent fort, le renne) et d'Oracle non plus, d'ailleurs. Il parait qu'ils font des trucs pas croyables avec leur Don, ces gens là, et puis en plus ils parlent au Gardien... enfin, moi aussi je lui parle, remarquez, mais il me réponds pas à moi.

(D'ailleurs entre parenthèse, je trouve pas ça très juste comme système, moi aussi j'ai des questions importantes à faire passer, et je peux pas trouver un Oracle à chaque fois que j'ai besoin de demander au Gardien de protéger mon 'Pa... je veux juste savoir s'il m'écoute, et s'il le protège, c'est tout, enfin!)

Mais donc, l'Oracle n'est plus très loin, même si c'est vers la chef de Clan qu'on nous entraîne.
Malheureusement, on a encore vu ni l'une ni l'autre qu'un cri horrible perce l'air de la tour et s'attaque à nos oreilles. Je m'arrête, Prim serrée contre ma poitrine à travers ma besace, et j'essaie avant tout de ne pas tomber au sol dans ma frousse, quand quelque chose de vachement bizarre me frappe.

"On dirait un cri de femme," je murmure.

C'est pas que j'entend souvent des femmes hurler (ou alors, juste sur leurs enfants turbulents) mais plus j'y pense et plus je suis sûre que c'est une femme qui a crié... de douleur? De rage? Je n'en sais rien. Je me demande juste qui elle est, et ce qu'elle fait là... est-ce que c'est une Déserteuse? Pire que ça?

J'aime pas cet endroit. Il me fiche la pétoche.

"Arthélia !? Dame Teim-Cruan ? Excusez moi de vous interrompre... J'ai fait une découverte importante sur les étrangers. J'ai découverte l'une de leur arme, mais aussi comment elle marche ! Cette arme est dotée du Don !"
« Mais que vois-je, je n’avais vu d’arme comme celle-ci auparavant. Et donc comment fonctionne-t-elle ? Dis-moi tout, je suis curieuse... Mais nous devrions plutôt partir en haut de la tour pour pouvoir en parler, je pense que ce serait mieux. »

Je ne sais pas comment elle fait pour se concentrer sur l'arme, Alwine, parce qu'il y a tellement de choses nouvelles ici!
D'abord, il y a la chef Dandelion, tellement grande (tu parles, vingt centimètre au dessus de moi, je pourrais aussi bien l'appeler 'géante') et impressionnante avec ses longs cheveux bruns et ses fourrures!
Il y a l'oracle derrière, plus petite (mais quand même plus grande que moi de presque dix centimètres) avec un tatouage au milieu du visage et... quelque chose de plus. Elle a le Gardien qui s'accroche encore à ses yeux, à ses cheveux... c'est difficile de voir autre chose qu'elle, et encore plus de penser à autre chose.

Mais Arthélia nous entraîne à l'écart de l'Oracle et des Gens de l'Horizon, nettement plus haut dans les escaliers, et j'ai tout juste le temps d'apercevoir ce qui ressemble à deux femmes dans les vêtements les plus bizarres que j'ai jamais vus avant qu'elles ne sortent de mon champ de vision... est-ce qu'on les entendrait encore si ça criait maintenant? Je n'en suis pas sûre.

"Ca fait du feu qui tue," je dis quand même à la chef Dandelion en désignant l'arme dans la pénombre du couloir. "Et ils ont une montagne qui vole, aussi."

Je ne peux pas m'empêcher de penser aux femmes que j'ai aperçues plus haut dans la tour et je demande:

"Ces femmes là en bas, ce sont des Gens de l'Horizon?"

Elles ont pourtant l'air parfaitement normales, sous leurs vêtements...
avatar
Déserteur

On m'appelle Kataleyah Teim-Cruan


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Cimes Hérissées
MON AGE : 26
Féminin
MESSAGES : 2189
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/02/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 377
http://www.ile-joyaux.com/t480-kataleyah-teim-cruan
Posté dans Re: Prison de Glace   - Mar 21 Fév 2012 - 13:48

Les yeux de la jeune militaire exprimait le malaise de cette dernière. De la peur ? Du dégout ? Peu importe, cela ne faisait que régaler l'appétit du Gardien. Les yeux de plus en plus reptilien, Kataleyah se maitrisait pour garder contrôle de son corps d'hôte. Elle sentait l'impatience du demi-dieu au travers des injonctions qu'il hurlait dans sa tête. *Allez, sortez de là....* pria-intérieurement l'oracle à l'adresse des erfeydiens. "UNE ARME ! QUELLE ARME ! MONTRE LA MOI !" Oh oui, il voulait savoir, lui. Kataleyah se focalisa sur l'interrogatoire, au fond d'elle la peur de perdre tout contrôle la tanner, et l'attrait du Gardien pour cette nouvelle information avait bien faillit l'arracher de son propre corps.

Enfin, elle se retrouva seule à seule avec ces "Gens de l'Horizon", comme la jeune Sif les avait nommés.

L'oracle se redressa lentement, sans quitter des yeux la milicienne. Puis d'une voix grave, caverneuse, qui ne lui appartenait pas elle dit "Où venir vous ?". Une minute de silence. Elle se tourna face à la rouquine et répéta sa question. "Où venir vous ? Qu'être vous ?"
Un korrulien archaïque, vestige d'un savoir sans fin.

Engloutit par un noir d'encre, Kayah n'était plus qu'une spectatrice de la scène. Elle ne comprenait pas pourquoi le Gardien l'avait totalement repoussé, pourquoi il prenait les rennes si tôt.



Sign @Thélador



Spoiler:
 
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Prison de Glace   - Mer 22 Fév 2012 - 10:49

Elle haletait, ses jambes étaient tremblantes et un filet de sueurs coulait dans son cou. Une vague nausée la submergea soudainement. Machinalement, elle plaqua une main contre son vent et retint le haut de cœur qui lui montait. Elle venait de faire un effort trop important après n’avoir pas bougé pendant des heures - voir des jours, elle ne savait pas depuis combien de temps elle était dans cette cellule.

Perdu dans ses pensées, elle ne vit ni senti ce qui se passa. Elle reçus une rafale de vent venu de nulle part l’envoyant valdinguer au fond de sa cellule. Sa tête heurta péniblement une des pierres. Skye se mit à grimacer, portant sa main à sa tête. Quelques gouttes de sang coulèrent sur son cuir chevelu mais rien de bien grave. De l’autre coté, elle entendait Savanah hurler des mots à faire rougir Vama. Skye ouvrit un œil et fit un signe en direction de sa camarade : « ne t’inquiète pas ».

« Bordel… » laissa-telle échapper tout de même.

En prêtant attention à ce qui se passait autour d’elle, elle remarqua que l’étrangère était parti et laissait place à une autre femme. Décidément, c’était le pays des femmes … malheureusement, elles n’avaient pas l’air très commode. En jetant un œil plus attentif à la nouvelle venue, il ne lui échappa pas qu’elle était d’un rang nettement supérieur. La guerrière l’avait laissé passer, prenant soin de ne pas la toucher et de laisser une distance entre elles ce qui n’avait pas échapper à Skye. De plus, la femme dégageait quelque chose d’autre. La Milicienne n’avait jamais rencontré de Chamane mais elle pensa tout de suite à eux. Étrange ?
La femme s’approcha et lança un regard glacial mais surtout un regard vide. On aurait dit que quelqu’un d’autre regardé à travers ses yeux. Un frisson parcouru tout le corps de Skye. A l’opposé Savanah était livide. Elle semblait hypnotisé par la nouvelle venue et Skye n’aurait su dire si c’était de peur ou de fascination. Surement un mélange des deux.

Une nouvelle fois plongée dans ses observations, elle fit un bond lorsque la femme pris la parole. Elle ne s’était pas attendu à comprendre ses paroles. Néanmoins, il était évident qu’elle avait déjà entendu ce dialecte.

« Savanah… Tu as entendu ça ? Ne serais ce pas du Korrulien ? »

Bien sur, il fallait que ça tombe sur les deux miliciennes qui ne pratiquaient pas le Korrulien. Elles possédaient bien des bases mais pas de quoi tenir une conversation mondaine. Elle hésita un instant puis saisissant sa chance, elle balnça à tout hasard :

« Où nous être ?! Vous libérer deux !! »
Son Korrulien était approximatif mais ferait l’affaire, et puis Savanah pourrait toujours combler ses lacunes. La femme lui avait demandé qui elles étaient mais il était bien évident qu’elles ne diraient rien à moins d’y être contraint. Non il fallait qu’elles en sachent un peu plus sur ce peuple avant de parler d’elles.



avatar
Déserteur

On m'appelle Kataleyah Teim-Cruan


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Cimes Hérissées
MON AGE : 26
Féminin
MESSAGES : 2189
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/02/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 377
http://www.ile-joyaux.com/t480-kataleyah-teim-cruan
Posté dans Re: Prison de Glace   - Mer 22 Fév 2012 - 11:31

L'oracle sentit l'élan de colère du Gardien avant qu'il n'agisse. Elle tâcha de freiner son élan du mieux possible, mais il était déjà trop tard. D'un geste vif, d'une rapidité presque inhumaine, l'hôte avait franchit les quelques pas qui la séparait de la rouquine, elle lui avait saisit le poignet, et d'un coup sec avait brisé l'index de celle qui avait daigné répondre aux questions du Gardien. La fille hurla, crispa les dents et avant qu'elle ne parvienne à contenir sa douleur, un crac annonça l'angle à 180° que venait de réaliser son auriculaire.

La main toujours serrée sur son poignet, la voix caverneuse reprit en korrulien.
"Je poser question." Son regard reptilien scruta le visage de la milicienne, s'assurant qu'elle avait bien comprit.
Kataleyah se releva, quitta la cellule, laissant le sang de sa victime affluer de nouveau vers la zone meurtrie, puis rejoignit l'autre étrangère. Sa colère était presque palpable, mais le Gardien était en position de force alors il reprit d'un ton plus calme d'où suintait des notes d'impatience.
"Combien être vous ? Où ? Qui être vous ? Chef ? Guerrier ? "

Le Gardien n'avait pas d'arrière pensée pour son hôte, elle avait parfaitement conscience de ses intentions, mais elle ne comprenait toujours pas pourquoi ses émotions étaient si accrues.



Sign @Thélador



Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Mer 22 Fév 2012 - 14:22

La jeune pilote était totalement déboussolée. Elle n'y comprenait plus rien. Mais il se passait quoi ici !? Il était clair que les deux miliciennes n'avaient pas à faire à des gens "normaux". Personne ne pouvait créer un mur de flammes ou même Propulser d'un seul coup quelqu'un contre un mur par la seule force du vent. Et puis, elles n'avaient pas à faire à des amatrices. Ces gens avaient l'air prêts à tout pour les interroger. Le fait de voir Skye se faire aussi piteusement projetée lui avait flanquée un sacré coup...

C'est alors que la jeune femme si étrange parla. Mais ces mots n'avaient pas l'air d'être d'elle. Et puis surtout, Savanah mit quelques secondes pour le réaliser, elle parlait Korrulien ! Là ça devenait de plus en plus bizarre ! Savanah regarda Skye sans dire un mot, trop surprise et déboussolée pour pouvoir prononcer quelque chose. Ce fut Skye, tout aussi surprise qu'elle, qui parla à sa place. La jeune pilote la regarda dans les yeux, frissonnante, en guise de réponse.

Skye répondit sommairement en Korrulien à cette femme étrange. Elle lui renvoya alors ses questions. Et à ce moment quelque chose changea sur la jeune femme. Son regard avait changé et Savanah pouvait sentir sa haine s'accroître. En quelques secondes, elle s'était jetée sur Skye et elle lui avait empoignée son bras. D'où elle se tenait, Savanah ne pouvait pas voir ce qui se passait, mais un craquement horrible, suivit des hurlements de douleur de Skye la fit se reculer vers le fond de sa cellule.

"Meeerde ! Putain d'bordel... C'est pas vrai ça ! C'est quoi ce cauchemar !?"


La femme redit quelques mots en Korrulien, puis elle se leva et laissa Skye là, avec son doigt brisé. Lorsque Savanah vit le sang couler du doigt de la pauvre Skye, elle était mélangée entre terreur et colère. Mais lorsque cette femme se tourna vers elle et qu'elle croisa son regard, la peur l'emportait sur le reste de ses sentiments. Ce regard... Il était inhumain !
Lorsque la femme lui parla, Savanah sursauta. Elle n'avait pas tout très bien compris. Elle comprenait peut de Korrulien et ce qu'elle savait parler, c'était juste trois fois rien... Tout ce qu'elle trouva à répondre, c'était ce qu'on lui avait appris lors de sa formation :

"Savanah Vaeril. Matricule P6804. Fierté de ma patrie."

En disant ces mots, elle ferma les yeux, prête à tout subir. Ainsi, elle enferma son esprit dans une bulle au fin fond de son cerveau.
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Prison de Glace   - Lun 27 Fév 2012 - 6:57

En y réfléchissant, énerver son ennemi n’était pas forcément une très bonne idée. Cependant, Skye n’eut pas le temps ni l’esprit de faire attention à ce conseil avisé. Le visage de l’étrangère se décomposa en plusieurs expressions différentes. La dernière bien plus insistant représentait sans nul doute la colère. En guise de preuve, elle s’avança d’un pas rapide et sans l’ombre d’une hésitation saisi fortement de la main de la Milicienne avant de lui briser les os. Un cri s’échappa de la bouche de la jeune femme. Une vive douleur l’assailli sans précédent lui donna un haut le cœur que cette fois elle ne put réprimer. Se retournant le plus vite possible, elle vomi bruyamment. Skye s’essuya maladroitement la bouche avec son autre main valide et rapporta l’autre vers elle. Ses deux doigts étaient retournés et commençaient à gonfler et à virer au violet.

Si il y avait bien quelque chose qu’il ne fallait pas toucher chez Skye c’était ses doigts. Sans eux, il lui était impossible de préparer des explosifs, de soulever des charges ou encore de faire des gestes obscènes.

De l’autre coté de la pièce, Savanah lui parlait essayant de connaitre son état. Puis Skye reconnu des brides de Korruliens. Ainsi donc elle avait craqué. En même temps, elle ne pouvait la blâmer et en aurait fait surement de même d’ici pas longtemps.
Skye s’appuya contre le mur de pierre, tenant toujours sa main blessée, tremblante contre son torse. Des nausées suite aux douleurs l’envahissait mais elle les réprima le plus possible pour prêter attention à la conversation.



avatar
Déserteur

On m'appelle Kataleyah Teim-Cruan


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Cimes Hérissées
MON AGE : 26
Féminin
MESSAGES : 2189
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/02/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 377
http://www.ile-joyaux.com/t480-kataleyah-teim-cruan
Posté dans Re: Prison de Glace   - Jeu 1 Mar 2012 - 13:57

"Savanah Vaeril." Répéta Kataleyah d'une voix aussi inerte que la pierre qui les entouraient. D'une voix qui n'était plus la sienne depuis son arrivée.

Ce nom, sa consonance, sa prononciation, tout était si étranger au Gardien. Alors que l'espace d'une seconde, l'oracle avait cru percevoir une pointe de perplexité dans le cœur du demi-dieu, son esprit se sentait désormais menacé. La crainte ébranlait les parois de sa conscience. L'inconnu. Il n'avait pas éprouvé un tel désarroi depuis des millénaires. D'où venaient ces créatures bon sang ?!

Les doigts fins et froids de l'erfeydienne se refermèrent autour de la gorge perlée de sueurs de la prisonnière. Les pulsations de son cœur résonnaient jusque dans les os de l'oracle. En état de transe, ses sens étaient aussi accrus que ceux de celui qui la possédait, et les Anciens seuls savent quel être pouvait percevoir son environnement avec autant de puissance. Presque dans un murmure, elle reprit à l'attention de Savanah "Quelle patrie ? Combien ? OU ?" La pression se resserra sur son cou, l'ombre d'une menace, d'un étau prêt à se serrer sans la moindre difficulté au prochain excès de fureur, mais juste assez lâche pour laisser la pilote répondre.

Soudain, Kataleyah comprit. Elle comprit tout. Pour la première fois, elle se détacha complètement de son corps, laissant libre court au risque de folies du Gardien. Elle s'effaça du monde réel et sombra dans l'inconscient. L'oracle marionnette.


[HJ : bon là c'est plus Kataleyah qui RP c'est le Gardien *caché sous le lit* Pour qu'on avance un peu et qu'on débloque Sif et Alwine et Arthélia, faudrait répondre aux questions ** ]



Sign @Thélador



Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Sam 3 Mar 2012 - 4:41

Entendre son propre nom en Korrulien de la bouche de cette femme si étrange et si effrayante lui faisait peur... Jamais elle n'avait assistée à une scène si étrange, si déconcertante... Les battements de son coeur s'accélérèrent lorsque cette femme s'approcha d'elle encore plus. Elle marchait comme si elle était possédée, comme si elle n'était pas habituée à évoluer parfaitement dans son corps.

Alors, elle leva les mains, puis elle saisit la gorge de Savanah. La jeune pilote voulut résister, mais elle était beaucoup trop faible pour répliquer et l'étau de ces mains était trop fort pour elle. La respiration de Savanah se faisait de plus en plus difficilement. Si les mains se refermaient un peut plus sur sa gorge, elle manquerai d'air très rapidement et mourrai. Cette idée la prit de panique.

La jeune pilote tremblait de tout son corps, on ne pouvait pas deviner si c'était de froid ou bien de terreur. C'était sans doute les deux. La femme lui reposa des questions en Korrulien, avec son étrange regard devenu si menaçant.

"De... De... Khhh... Matros ! Kheuuh !"

Savanah tentait de reprendre son souffle tant bien que mal. La femme avait serré un peut plus ses mains autour du cou de la pilote.

"Nous... Nous... Autre côté... Grand Vent. Huuuh... Si toi nous... Nous tuer... Alors peuple toi tué... Foyer toi détruit ! Nous... Nous..."

La vue de Savanah se brouilla, ses oreilles se mirent à bourdonner. Elle se sentait partir lentement. Elle se sentait si légère l'espace d'un instant qu'elle cru qu'elle pouvait s'envoler de là. Mais sa conscience sombra alors dans le néant et son corps s'écroula lourdement dur le sol, immobile...
avatar
Déserteur

On m'appelle Kataleyah Teim-Cruan


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Cimes Hérissées
MON AGE : 26
Féminin
MESSAGES : 2189
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/02/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 377
http://www.ile-joyaux.com/t480-kataleyah-teim-cruan
Posté dans Re: Prison de Glace   - Sam 3 Mar 2012 - 10:37

L'étau se desserra, puis le Gardien finit par libérer la matroscienne. Il se redressa pour mieux observer le corps inerte. *Quels êtres faibles !* s'insurgea-t-il, déçu. Dédain et animosité noyaient ses pensées. Toutefois, sa colère quelque peu "apaisée", l'esprit gardien réfléchissa. De longues minutes plus tard, n'ayant rien laissé filtrer de ses réflexions jusqu'à son hôte, il prit une décision. Il était clair que Matroos était devenu un peuple ennemi aux erfeydiens, alors quitte à reproduire ce qui s'était déjà passé des siècles auparavant, autant mettre toutes ses chances du bon côté et gagner.

"J'ai curiosité de Matroos..." Il s'adressait plus à la rousse qui faisait semblant de dormir qu'à la pilote évanouie. "Toi, poursuivit il en se retournant face à Skye "ou Savanah. Une rentre, une reste. J'ai message pour chef Matroos." Il lui laissa quelques secondes pour bien assimiler ses dires. "Celle reste pour enseigner tout sur Matroos à nous."Cependant, il prit bien soin d'ajouter à l'attention de la rebelle aux doigts brisées. "Celle reste devoir coopérer pour vivre comme soeur des premiers hommes."

D'une gifle suffisamment forte pour bien rougir sa joue, il réveilla Savanah afin que les deux étrangères se décident rapidement de qui resterait et de qui rentrerait au pays.



Sign @Thélador



Spoiler:
 
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: Prison de Glace   - Dim 4 Mar 2012 - 4:36

Skye regarda l’échange entre l’étrangère et Savanah d’un air médusé. Grelottante de froid et de douleur, c’est avec difficulté qu’elle réussit à bouger pour s’approcher de la cellule de sa camarade. Cette dernière était à moitié consciente. Skye l’appela plusieurs fois, sa voix se faisant moins puissante qu’elle ne l’aurait voulu.
Et puis la femme posa un ultimatum. Une d’entre elle devait rentrer, l’autre devait rester. Bien entendu, Skye mourrait d’envie de rentrer mais son honneur lui criait de rester. Elle était fragilisée, fatiguée et énervée mais pourrait tenir bon encore quelques jours. Quant à Savanah, elle serait plus apte de faire un rapport. Elle était mieux gradée que Skye et était donc plus apte à faire un compte rendu détaillé de ce qui leur été arrivé. Mais la jeune milicienne se demandait comment elle comptait rentrer à Matroos. Il était plutôt claire que les habitants de cette contrée ne possédait pas de technologie élevé. Mais peut-être bénéficiaient-ils d’un moyen de transport différent de Matroos ou Korrul. Après tout, ils étaient bien dotés de pouvoir hors norme.
Enfin, résignée, Skye déclara à son acolyte :

« Savanah… je vais rester ici. Je suis mal en point pour voyager et tu feras un meilleur rapport que moi. Mais n’oublie pas de venir me chercher hein ! »

Puis avec difficulté, elle se tourna vers l’étrangère et déclara en Korrulien, sans laisser le temps à Savanah de donner son avis :

« Moi rester ici. Elle rentrer. Mais comment ? »




Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Dim 11 Mar 2012 - 7:28

Savanah était à moitié inconsciente sur le sol, elle tentait de reprendre petit à petit son souffle et de se calmer. Elle tremblait toujours autant de froid et de peur. C'est là qu'elle reçue une énorme gifle. La jeune pilote gémit de douleur et cracha un léger filet de sang. Des larmes perlaient à ses yeux. Avant de se redresser difficilement contre le mur.
La femme parla une nouvelle fois en Korrulien. Savanah ne comprit pas tout, mais elle saisit que l'une d'entre elles allait rentrer chez elles délivrer un message. Mais qui !? Bien entendu, Savanah serait resté ici. Mais Skye était trop faible pour voyager. Elle lui fit d'ailleurs la remarque.

Après quelques lourds efforts, Savanah se traina au sol vers Skye. Elle se serra contre la milicienne, les larmes aux yeux.

"Je suis désolée... Je suis désolée... Je reviendrai te chercher, Skye ! Je te le promets ! Quoi qu'il m'en coûte..."


Alors Savanah se redressa tant bien que mal et fixa intensément la femme devant elles. Elle la défia du regard, puis elle dit :

"Toi si faire du mal à elle... Moi revenir et moi jure tuer toi !"




HRP : Désolé c'est d'un court... T.T

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Prison de Glace   -

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum