AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Prison de Glace

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Prison de Glace   - Dim 12 Fév 2012 - 14:40

Rappel du premier message :

Ambiance Musicale : Resident Evil Afterlife - Intro Track


"Putain ça caille grave ici ! Merde ! Ma tête... Ou es-ce que je suis..."

Savannah reprenait ses esprits doucement. La jeune pilote Matrosienne était transie de froid. Elle scruta les environs de sa vue encore légèrement brouillée. Il lui semblait être dans une pièce avec des grands murs en pierre. Elle était allongée sur ce qui semblait être de la paille. Elle y resta dedans, car les grandes dalles en pierre étaient gelées. Elle s'accroupit, enlaçant ses jambes avec ses bras pour avoir plus chaud. Elle était enfermée dans ce qui ressemblait bien à un cachot. Il était sombre, humide et froid. Mais que faisait-elle ici !? Sa tête lui faisait horriblement mal. Elle avait du recevoir un bon coup...

C'est là qu'elle se rappela ce qui s'était passé. L'officier Jens, Skye, elle et quelques miliciens étaient partis en mission chasser un vaisseau Pirate. Puis les courants de Grand Vent les avaient faits dérivés sans qu'elle ne puisse garder le cap du vaisseau. Ils avaient du se prendre dans une perturbation de deux puissants courants contraires, ce qui arrive de temps en temps. Mais jamais d'une telle intensité. Savannah qui était aux commandes luttait tant bien que mal pour essayer du piège aérien. Cela dura pendant plusieurs longs jours. Le brouillard ne leur permettait même pas de se repérer. Ils étaient bel et bien perdus. Puis une fois que le courant s'affaiblit, Savannah réussie à sortir du tourbillon. Mais les instruments de bord étaient presque tous HS et ils s'écrasèrent. Le choc ne fut pas aussi violent qu'ils ne l'auraient pensé, ils avaient atterris sur de la neige !

Le froid était glacial et le brouillard, mélangé avec la neige n'arrangeait toujours pas leur visibilité. Mais ils avaient aperçus un vaisseau Korrulien. Que faisait-il ici. Les miliciens armés sortirent du vaisseau, puis ils entrèrent en contact avec les voyageurs de Korrul. Ils ne purent pas sortir de leur vaisseau, tellement il faisait froid. Eux aussi s'étaient fait avoir par le courant lors de leur voyage.

Ils avaient bien débarqués sur une terre inconnue et inexplorée vraisemblablement. Leurs capteurs signalait une énorme quantité d'Ithylium et de métaux dans le sol. Une information précieuse pour Matros et Korrul. L'Officier Jens décida d'aller explorer de plus près cet endroit. Savannah n'aimait pas ça. Déjà qu'elle ne sentait plus ses doigts et le bout de son nez. Elle prit quand même son filsil d'assaut au cas où. Puis cette immense muraille de glace ne lui disait rien de bon. Ils marchèrent encore et encore dans le froid et le neige. Le mental des homme était soumis à rude épreuve. Soudain, des lumières apparurent. Et là ce fut la débâcle. Un homme fut propulsé en l'air, puis un autre. Et tout le monde tirait dans tous les sens.

Alors un immense mur de flammes se dressa devant eux. Stupéfaite, Savannah ne bougea pas, comme émerveillée, mais aussi effrayée par les flammes. Et là, elle s'aperçue qu'elle les entouraient et qu'elles allait la prendre au piège. Elle couru à toute vitesse pour en sortir. Et là, elle trébucha dans la neige, elle peinait à se relever. Une main la prit par le bras et l'aida. C'était Skye, elle s'était retournée pour lui porter secours. mais il était trop tard. Ils étaient prisonniers. C'est alors qu'une silhouette colossale s'avança devant elles. Un homme aux cheveux longs blond, barbu et couvert de peaux de bêtes se tenait devant les deux miliciennes. Et puis, plus rien, elle avait du se faire assommer à cet instant.

Savannah se rappelait maintenant. Mais... Skye... Ou était elle !? la pilote se leva et regarda à travers les barreaux de sa cellule. L'artificière était dans la cellule juste devant elle, toujours évanouie.

"Eh ! Lewis ! Ca va !? tu m'entends !? HO !?"

Pas de réponse. Savannah ne trouva rien de mieux que des petits cailloux à lui lancer pour qu'elle reprenne ses esprits. Ce qui fut... Efficace.

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Dim 11 Mar 2012 - 7:28

Savanah était à moitié inconsciente sur le sol, elle tentait de reprendre petit à petit son souffle et de se calmer. Elle tremblait toujours autant de froid et de peur. C'est là qu'elle reçue une énorme gifle. La jeune pilote gémit de douleur et cracha un léger filet de sang. Des larmes perlaient à ses yeux. Avant de se redresser difficilement contre le mur.
La femme parla une nouvelle fois en Korrulien. Savanah ne comprit pas tout, mais elle saisit que l'une d'entre elles allait rentrer chez elles délivrer un message. Mais qui !? Bien entendu, Savanah serait resté ici. Mais Skye était trop faible pour voyager. Elle lui fit d'ailleurs la remarque.

Après quelques lourds efforts, Savanah se traina au sol vers Skye. Elle se serra contre la milicienne, les larmes aux yeux.

"Je suis désolée... Je suis désolée... Je reviendrai te chercher, Skye ! Je te le promets ! Quoi qu'il m'en coûte..."


Alors Savanah se redressa tant bien que mal et fixa intensément la femme devant elles. Elle la défia du regard, puis elle dit :

"Toi si faire du mal à elle... Moi revenir et moi jure tuer toi !"




HRP : Désolé c'est d'un court... T.T
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Dim 18 Mar 2012 - 5:36

Tout compte fait les deux autres femmes la suivirent pour aller en haut de la tour. La jeune fille lui disait que l’arme pouvait faire du feu. En effet, cela paraissait de plus en plus intriguant. Une montagne qui vole, que voulait-elle dire par là ? Parlant tout bas, elle lui dit.

« Comment ça du feu, une montagne ? »

Des gens de l’horizon, à vrai dire Arthélia était un peu perdu. Elle n’y connaissait rien du tout sur d’autres mondes qui pourrait éventuellement exister, cela semblait si irréel. L’oracle semblait aussi si troublé. Le gardien pouvait parler à travers elle, on en saurait sûrement plus bien vite. L’arme elle voulait en savoir plus. Une fois arrivé en haut de la tour, elle respira un bon coup avant de parler.

« Bon et bien dites moi tout ce que vous savez au sujet de l’arme. Je suis tout ouïe. »

Arthélia regardait autour d’elle. Les yagocks étaient encore présents. Bien sur il ne partirait pas maintenant, pas avant que les deux jeunes femmes lui ait tout dit. Ensuite elle retournerait voir les deux étrangères et faire en conséquence. Ca allait promettre, c’était certain.

[Reponse courte ^^’ Mais je m’y suis remise.]
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Ven 23 Mar 2012 - 11:59

Elle n'a pas l'air très convaincue, la chef, et je peux la comprendre. Moi, si j'avais pas vu tout ça de mes propres yeux, ben j'y croirais pas non plus. C'est vrai quoi, une montagne volante, qui y croirait? N'empêche qu'en attendant, tout ça je l'ai vu par moi-même, et c'est pas Prim qui me contrediras, la pauvre.

(D'ailleurs, il faut que je la libère bientôt, elle va finir par perce"r un trou dans ma besace et moi, après, faudra encore que je prenne une peau de renne pour m'en faire une autre. Et bon, c'est vrai que c'est chouette et tout doux, comme matériau, m'enfin il a pas que ça à faire que de tuer des rennes pour mes petites affaires, mon Pa.)

"Il faut le prendre dans la main, et tirer la dessus," j'explique en désignant les parties correspondante sur l'arme bizarre. "Et ça crache du feu, et la blessure cautérise presque tout de suite, comme avec du fer rouge, mais ça tue quand même."

Je hausse les épaules pour signaler que j'ai épuisé ma connaissance sur l'arme en question. Je n'ai pas vraiment eut le temps de bien la voir, et puis les femmes de l'horizon ont légèrement accroché mon attention (et l'Oracle, et la tour, et tout, en fait) mais il y a quand même encore une chose que je peux dire sans crainte de me tromper:

"Je crois pas que les étrangers se soient battus pour le récupérer," j'annonce. "Les traces n'allaient pas dans ce sens. Ca veut dire qu'ils ont des choses plus puissantes, vous croyez? Parce que la montagne qui vole, elle existe, je suis pas folle!"

Il me vient à l'esprit que j'ai oublié d'expliquer l'histoire depuis le début, comment je suis partie chasser pour 'Pa et que Prim était nerveuse ce matin, et la couleur de la neige, inhabituelle et belle comme elle ne l'est plus si souvent, passé dix ans.

Mais en même temps, qui s'en souciera?

Dans quelques années, quand tout ça sera finit, et que les gens de l'horizon seront un ennemi vaincu ou un nouvel ami d'au delà de la mer, qui s'inquiéteras de savoir qu'une petite éclaireuse cherchais du lapin pour son père le jour ou on a vu les étrangers pour la première fois?

Je dis:

"Je connais une forgeronne qui pourrait examiner l'arme, si vous voulez."
avatar
Déserteur

On m'appelle Kataleyah Teim-Cruan


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Cimes Hérissées
MON AGE : 26
Féminin
MESSAGES : 2189
AGE : 27
INSCRIT LE : 18/02/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 377
http://www.ile-joyaux.com/t480-kataleyah-teim-cruan
Posté dans Re: Prison de Glace   - Dim 1 Avr 2012 - 14:17

A la nuit tombée, le Gardien contrôlait toujours le corps de la jeune erfeydienne.

Sous ses ordres, il avait fait fermement gardé la milicienne rousse, et la petite patrouille qui occupait la tour ne laisserait pas même filer leur gibier sous la menace d'un serpent des mers géant. Songer aux retombées à venir les glaçait plus que le froid vent de l'Est.

Leur marche à travers l'épaisse couche de neige creusait un fin sillage menant droit vers la pointe Nord de l'île, où le crash avait eu lieu. C'était aussi d'ici que la distance avec l'île des étrangers était la plus courte. Le Gardien jeta un œil derrière lui. Trébuchant à maintes reprises, la prisonnière épuisée ne se voyait pas accorder une seconde de répit par ses geôliers qui la remettait aussitôt sur ses deux jambes. Avec un sifflement de dédain devant une créature si faible, le demi-dieu allongea son pas. Il lui fallait atteindre la rive avant l'aube, car la connexion serait alors plus forte entre les bénévoles qui les accompagnaient. Ces quatre erfeydiens, dont une femme, avait accepté avec honneur de rendre service au Gardien. Aveuglés qu'ils étaient par la situation exceptionnelle, renforcée par la présence quasi permanente de leur maitre, l'idée même du sacrifice qu'ils représentaient n'assombrissait pas leur rêve de gloire. Peut-être certain survivront-ils, pensa le Gardien sans trop de conviction. Après tout, le factionnaire au lien de feu possédait une affinité plus renforcée que les autres.

Enfin arrivée à destination, la petite expédition s'attela immédiatement à ses tâches, sans prendre une pause, aussi courte puisse-t-elle être . Éreintés par les heures de marches sous la neige, dans l'obscurité, les guerriers se mirent à creuser la glace du rivage. Quelques tours de passe passe d'un erfeydien du feu s'ajoutèrent aux coups de pics et de lances. Il leur fallait seulement percer la couche supérieur constituée de glace pour atteindre l'ancien lac d'ithylium qui s'y trouvait des millénaires plus tôt. Bien sûr, aucune goûte de subsistait, mais pour le Gardien un lac asséché comme celui-ci était une grande source de pouvoir. Déjà il ressentait le picotement significatif au bout de ses doigts.
"Ça ira comme ça, arrêtez de creuser." déclara-t-il au bout d'une heure de sa voix caverneuse qui contrastait tant avec le physique frêle de son hôte.

Aucun erfeydien ne saisissait vraiment les intentions de leur chef, mais aucun n'osait soulever la question. Il le suivait, et leur attitude s'arrêtait là. Sous l'injonction du Gardien, un guerrier approcha Savanah du trou et l'y fit descendre. Un peu moins profond que les fondations d'une tour de garde, suffisamment large pour accueillir deux hommes, le contact du geôlier avec la terre fraichement retournée entraina une réaction immédiate. Le sol prit une teinte bleutée, anormalement lumineuse, qui brilla faiblement quelques secondes avant de s'éteindre. Effrayé, l'homme voulut sortir de son trou mais d'un claquement sec de la langue, le Gardien l'arrêta dans son escalade.
"Retire lui le sac et sort ensuite."

Le visage libéré, Savanah affichait un air partagé entre le soulagement et la peur dont se délecta l'esprit gardien. "Que les bénévoles prennent place autour de notre "invitée" ", fit-il avec cérémonie et malice. Les quatre erfeydiens s'exécutèrent docilement, émanant de fierté. *A mon tour...*

A quelques pas de distance du cercle, le Gardien de l'île n'eut qu'à tendre son esprit vers les mémoires qui hantées le lac, réveillant les souvenirs de l'ithylium qui s'y trouvait en quantité importe à l'époque des créatures mythiques, bien avant l'arrivée des bipèdes vaniteux et ignares. Une simple pensée, et la terre revêtit son manteau bleu luminescent, inondant la milicienne dans un faisceau de lumière. On ne distinguait plus que sa silhouette dont les contours en mouvement sous l'effet du faisceau donnaient l'impression qu'elle n'était plus qu'un fantôme, une ombre instable. Le pouvoir de l'ithylium affluant à la limite du supportable, les guerriers qui jusque là assistaient à la scène en silence reculèrent vivement du point de source en se bousculant. Alors que les fuyards disparaissaient dans la nuit, les volontaires riaient aux éclats, enivrés par la nouvelle puissance de leur lien. Pauvres fous ignorants. Ils s'empreignaient du pouvoir, ils puisaient son énergie sans vergogne, croyaient tenir l'île au creux de leur main. Pourtant, lorsque les quatre dons se mêlèrent, c'était en suivant la volonté de l'esprit gardien qui usait d'eux en tant que canaux pour créer une drôle d'enveloppe autour de Savanah; une coquille combinant parfaitement les quatre natures de lien erfeydien. Plus rapidement qu'il ne semblait, la tâche des bénévoles prit fin, puis ce fut le contre coup des effets de la magie. Elle vida les hommes de leur énergie vitale, et ne laissa que des corps inertes autour du trou qui commençait déjà à se remplir de neige. Un vent du sud souffla sur l'oeuf bleu qui renfermait la milicienne. Il trembla quelques secondes, puis fut propulsé direction nord ouest, avec suffisamment de vitesse pour percer Grand-Vent avant d’atterrir non sans douceur quelque part sur l'île ennemie.

Juste avant de quitter la tour, le Gardien avait laissé un message oral à transmettre aux autorités du pays étranger à Savanah. Maintenant que le renvoi était fait, il pouvait regagner la muraille afin de récupérer Skye et la conduire aux Cîmes Hérissées. Une tâche dont Kataleyah se chargerait, prendre possession de son corps de cette façon l'épuiser, mais il ne pouvait relâcher son emprise avant d'avoir rejoint son peuple, le corps de l'hôte sans le soutien d'une force mentale comme celle du Gardien ne survivrait pas à la fatigue de ce sort.


[HJ : Ayééééééé xD j'ai bien cru que j'y arriverai pas x) je suis moyennement satisfaite mais bon ! Sif, je l'ai pas précisé mais on a qu'à dire, pour pas te bloquer plus, qu'en partant tu as voulu me montrer l'arme mais je vous ai un peu ignorer, genre 'j"ai pas le temps ya plus important" et que je vous aurai donné mon accord pour la montrer à Aurah, que j'irai voir plus tard (ou sauf si d'ici là vous voulez me rejoindre, mais là je prévois d'aller aux cîmes avec Skye et Alwine).
Vàlà o/ Pis pour Savanah, par soucis de crédibilité, dites pas qu'elle a atterri à côté du QG de la Milice, mais genre pas loin et on l'a rapatrié à l'infirmerie. Pour le message, je te le dirai par mp et tu verras avec Kadvael, s'il veut être le seul à le savoir (dans ce cas mp) ou si il écoute le message devant ses conseillers. ]



Sign @Thélador



Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Dim 1 Avr 2012 - 15:04

Malgré le fait qu'elle ne montrait aucun sentiment, Alwine avait peur. Elle avait comme une boule coincée dans la gorge. La scène était si étrange. La voix du gardien qui prenait possession de l'Oracle et qui interrogeait les captives. Elle s'était éclipsée quelques instants pour discuter avec l'un des geôliers Factionnaire et elle lui posa quelques questions sur les captives pour en savoir un peut plus. Il lui dit que c'était des "bêtes sauvages" et qu'elles étaient intenables. Il plaisanta en disant que si elles étaient de l'armée de leur peuple, ils devaient être tous aussi indisciplinés qu'elles ou bien leurs supérieurs devait avoir bien du fil à retordre.

Elle regarda alors Sif expliquer à Arthélia le fonctionnement de l'arme. Elle n'avait oublié aucun détail. Elle avait peut être exagéré la chose en disant que ces étrangers avaient des armes plus puissantes. Du moins elle l'espérait intérieurement... Elle connaissait la bravoure et le courage des soldats Erfeydiens et elle savait qu'ils n'allaient pas laisser de pitié à tout envahisseur tel qu'il soit.

Alwine se souvenait des histoires à dormir debout qu'on lui racontait alors qu'elle n'était qu'une enfant. On lui avait raconté l'histoire d'une guerre ancienne contre des étrangers qui fit énormément de morts. Mais elle fut gagnée par son peuple. Cette histoire avait pour but d'enseigner aux jeunes Erfeydiens le sens du courage et de la loyauté envers le peuple.

Alwine sortit de ses pensées quand L'Oracle toujours possédée par le Gardien s'approcha d'elle avec l'une des prisonnière. Un grand factionnaire à l'air un peut bête la trainait par une chaîne. Alors le gardien lui parla. Alwine se raidit et frappa son poing contre sa poitrine. Le Gardien lui demanda de lui amener trois Factionnaires, chacun avec un lien différent excepté celui du vent. Il lui donna quelques ordres encore avant de sortir de la tour avec les volontaires qu'Alwine avait appelé.

La Chef des Léopards Noirs s'avança vers Sif, l'air grave.

"J'aime pas ça du tout ! Vraiment pas...
Enfin bref, l'Oracle m'a donné une mission pour toi. L'arme... T'as bien dit que tu connaissait quelqu'un qui pourrait l'examiner ? Il faut que tu trouves cette personne ! Et il faut que vous nous donniez le plus d'informations là dessus. Nous devons savoir comment ils utilisent le Don !

Ah ! Au fait Sif, mon offre pour nous rejoindre tiens toujours ! Si c'est pour ton Pa' que tu t'inquiètes on pourra toujours s'arranger pour que tu puisses le voir ! La famille c'est important !

A toi de voir !"


Alwine s'éloignait en disant ces derniers mots. Elle avait une mission elle aussi. Elle s'approcha de la cellule de la seconde femme. Alwine resta à l'observer pendant quelques instants. Qu'es-ce que le Gardien peut bien vouloir d'elles. Après tout, elle n'allait sans doute pas tarder à le savoir...
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Prison de Glace   - Mar 10 Avr 2012 - 7:20

Pour être honnête, je sais pas trop ce que j'en pense, de devoir rejoindre le clan d'Alwine. Moi, à choisir, j'irais pas me mêler d'une guerre, mais bon. La Faction c'est la Faction, et y'a pas grand chose que je peux faire contre ça. J'espère juste que les gens de l'horizon décideront que notre île n'est pas si intéressante que ça, finalement.

(Non, moi non plus j'y crois pas trop.)

Je hoche la tête aux dernières paroles d'Alwine, et promet de réfléchir à son offre -c'est la moindre des choses, après tout- puis je me dirige de nouveau vers l'endroit ou on parque les Yagocks... c'est pas que je sois très friande de ce genre de transport, mais si je vais voir Aurah en Renne, je suis pas prête d'arriver.
En plus, y'a pas de renne dans le coin.

N'empêche, bravach ou pas, quand l'oiseau décolle, j'aimerais bien pourvoir avoir Prim dans mes bras.

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Prison de Glace   -

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum