AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Des nouvelles glaciales au QG   - Mar 14 Fév 2012 - 13:13

Depuis sa nomination au poste de général, Vaarden courait après le temps. Toujours à vadrouiller à l’intérieur du QG, lire des comptes rendus de mission, assisté à des réunions avec des vieux croûtons. Sa nomination n'avait qu’à peine une semaine qu’il était déjà épuisé.
De plus son arrivé à la tête des veilleurs pourpres, n’avait pas été sans faire de bruit. Des familles cultivatrices étaient mécontentes que le nouveau général ne provienne pas de leur classe. Non pas que ce soit la première fois que cela arrive, mais généralement c’était grâce à des faits héroïques ou à une longue expérience. Vaarden ne possédait pas ses deux choses là. D’ailleurs même chez les autres officiers, on criait à l’injustice et à l’inexpérience du nouveau général.
Néanmoins Vaarden savait qu’il avait quand même quelques partisans, pour les autres il allait devoir faire ses preuves, ainsi qu’être patient.

C’est dans ce contexte mi-figue-mi-raisin que Vaarden se présenta devant l’assemblée qui se tenait devant lui. La majorité du QG avait été réunis dans le hangar principal. Vaarden se plaça sur l’estrade spécialement installé pour l’occassion, derrière lui une armada de conseillé plus gradés les uns que les autres. Il esquissa un sourire en coin, lorsque s’était encore un jeune pilote écoutait toujours ces discours d’une oreille discrète à l’époque. A présent, s’était lui-même qui faisait ces discours pompeux.

Le brouhaha s’estompa au fur et à mesure.
-« Mes chers frères veilleurs » Des petits ricanements furent audibles, Vaarden ni prêta pas attention. « Comme vous le savez déjà le QG est en alerte depuis la disparition de mon prédécesseur, la disparition du vaisseau de Desnolancès n’a fait qu’augmenter notre inquiétude. Heureusement pour nous, la famille et l’équipage de veilleurs qui les accompagnait est sain et sauf. » Des applaudissements retentir dans la salle. « Néanmoins, les nouvelles qu’ils apportent sont loin d’être réjouissantes, leur vaisseau après avoir dérivé dans Grand-Vent se serait atterrit sur une île jusque là inconnue. Un vaisseau Matroocien les a rejoints peu de temps après. D’après la description, le climat sur cette île y serait glacial, ainsi nos hommes korruliens ne sont même pas descendus à terre pas préparés à affronter ce temps hostile. A la place, une escouade de milicien s’est mise en marche vers l’intérieur de l’île afin de l’explorer. En effet, cette ile inhospitalière regorgerait d’ithylium. Leur exploration fut de courte durée, les matroociens ont été repoussé par les habitants de cette terre. Ils ont dû battre en retraite laissant derrière eux deux de leur compagnons. »

Vaarden laissa une pause après ce long discours, un bourdonnement s’était amplifié tout au long de son discours. Les veilleurs étaient hébétés de cette nouvelle, Vaarden n'osait pas imaginer la réaction de son peuple.
-« La population ne doit pas être averti de cette information, cela entrainerait un vent de panique et le début du chaos dans chacunes des trois cités. Les veilleurs ont pour but de maintenir l’ordre et la tranquillité dans Korrul. De plus une mission d’espionnage avec un groupe de volontaire va être lancée afin de recueillir plus d’information et se préparer à une éventuelle menace. Plus de détails seront fourni aux volontaires. Avez-vous des questions ? »
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Anzû Der Hayr


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Fils du Milieu
MON AGE : 28 ans
Masculin
MESSAGES : 272
AGE : 27
INSCRIT LE : 05/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 400
http://www.ile-joyaux.com/t698-anzu-der-hayr-force-passe-droit http://www.ile-joyaux.com/t374-anzu-der-hayr
Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Mer 15 Fév 2012 - 14:27

- Le nouveau général veut tous nous voir, ramène-toi Anzû.
- Qu'il aille se faire voir, aujourd'hui c'est ma perm'.
- Ta gueule et bouge ton derche !


Ce qu'il fallait pour s'adresser à Anzû, c'était lui parler dans sa langue, et ne pas hésiter à en venir aux mains quand il se montrait réticent. Quoique, dans ce cas là, il valait mieux compter dans ses amis, car dans le cas contraire, je ne serais pas venu vous aider à retrouver vos dents éparpillées aux quatre vents.

Les cheveux tout aussi ébouriffés qu'à l'habitude, on pouvait néanmoins deviner que le Veilleur s'était réveillé depuis peu, à en juger par les cernes qu'il affichait, et à le voir enfiler maladroitement son pantalon tout en tentant vainement de suivre le rythme de son acolyte qui l'avait tiré des bras de Morphée quelques temps auparavant.

- Et puis c'est qui ce nouveau général au juste ? Encore un gonze deux fois plus balafré que nous, au nez de traviole et à la carrure d'armoire ?
- C'est Vaarden Jirkin.


Anzû explosa de rire.

- Ce gringalet ? Je donne pas cher de lui !

C'est à cet instant que les deux amis arrivèrent dans la salle où avait lieu la réunion. Ledit Vaarden se tenait loin devant, une foule de Veilleurs le séparant des deux retardataires qui demandèrent quelques éclaircissements à voix basse :

- De quoi il nous bassine le nouveau ?

On leur fit un bref résumé du discours, jusqu'à rattraper celui du nouveau général qui annonçait l'envoi prochain d'une escouade en Terre gelée. Les yeux d'Anzû s'illuminèrent. Enfin ! Il allait traquer autre chose que des Forbans ! C'est qu'à mesure du temps, ce jeu de chat et de la souris devenait presque lassant, chaque côté s'étant à force habitué aux stratégies adverses.

- Intéressant.

Non sans manquer cruellement de délicatesse et de politesse, Anzû traversa la foule afin d'arriver devant l'estrade , à quelques mètres de Jirkin. De question, il n'en avait qu'une. Sans même se manifester d'avance, il haussa la voix pour être certain d'être entendu.

- Quand est-ce qu'on décolle ?

Spoiler:
 


  
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Dim 4 Mar 2012 - 14:53

Le brouhaha était devenu incessant depuis la fin du discours de Vaarden. Il attendait toujours qu’une main se lève. L’assemblée devant semblait encore interloquée de son annonce. Soudain un premier volontaire sorti de la foule. Vaarden ne fut guère étonné de voir le visage toujours aussi provocateur d’Anzu Der Hayr. Les deux hommes avaient le même âge et étaient rentré chez les veilleurs à peu près au même moment. Ils se connaissaient donc depuis un certain temps maintenant. Malgré cela ils n’avaient guère tissé une grande amitié entre eux. Tous les deux provocateurs voir têtes brûlés pendant leur jeunesse. Ils avaient suivis des chemins complètement opposé au fil du temps. Vaarden monta les galons grâce à sa dextérité et son éducation de marchand, surtout le jeune homme était bien plus sociable que son confrère

En effet, à l’inverse Anzu resta toujours en première ligne, son côté impulsif et agressif n’aidait pas réellement à lui créer des relations avec les autres veilleurs. Bref Anzu n’était pas trop aimé. Cependant Vaarden savait ce que valait réellement Anzu. Lors d’une mission d’escorte qui se transforma en traquenard, l’homme s’était mué l’espace d’un instant en héros. Il avait permis à une caravane marchande de s’enfuir. La majorité de son unité avait été décimé lors de l’attaque des forbans. Vaarden était arrivé trop tard avec son vaisseau, faisant fuir les quelques forbans encore en vie. Anzu semblait salement amoché, mais se tenait toujours debout, épée à la main prêt à combattre. Vaarden avait rarement vu une telle détermination dans un regard. Vaarden savait donc bien quel fier et brave combattant il avait devant lui. Enfin il savait surtout que l’homme qui se tenait devant lui n’était pas du tout adapté pour la mission.

-« Soldat Anzu sans vouloir te paraitre incorrecte, tes méthodes en manière de discrétion sont proches du néant. » quelques rires s’élancèrent dans la salle. Ça lui apprendra à essayer de faire le mariole devant son nouveau général sous les yeux de toute une assemblée. Vaarden poursuivit mais cette fois-ci à voix basse seulement à l’adresse d’Anzu.

-« Te sens-tu réellement capable de réaliser cette mission, sans créer un nouveau conflit ouvert avec une nation inconnue ? » A vrai dire Vaarden n’avait pas réellement le choix, il ne s’attendait pas une foule immense de volontaire pour une mission dans le grand froid. Si ça n’avait été que de son propre chef. Vaarden aurait accompagné et encadré Anzu mais cette décision n’était plus de son propre chef, à cause de son nouveau statut.

Citation :
Bon je suis un peu déçu de mon RP je le trouve un peu "niant niant", bref j'espère qu'il te plaira quand même Wink
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Anzû Der Hayr


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Fils du Milieu
MON AGE : 28 ans
Masculin
MESSAGES : 272
AGE : 27
INSCRIT LE : 05/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 400
http://www.ile-joyaux.com/t698-anzu-der-hayr-force-passe-droit http://www.ile-joyaux.com/t374-anzu-der-hayr
Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Dim 4 Mar 2012 - 15:55

Étrangement, quoique, la question d'Anzû laissa place à un léger silence dans l'assemblée. Le Veilleur ne sembla pas s'en soucier outre mesure, et fixait le Général dans le blanc des yeux. Ce dernier fit une remarque qu'Anzû aurait presque pu prendre comme un compliment. Sa délicatesse à lui avait ceci de particulier qu'elle vous laissait toujours un souvenir. Dents en moins, côtes fêlées, tibias déboîtés et tant d'autres présents qu'il cédait gracieusement et sans contrepartie.

Vaarden avait fait quelques pas vers lui tandis que certains Veilleurs se gaussaient de ses précédentes paroles. Se penchant vers le soldat, il s'inquiéta des conséquences que pourrait apporter son séjour en terre inconnue. Anzû leva d'abord un sourcil, et esquissa un sourire mesquin.

- Et toi, te sens-tu vraiment capable de diriger tous ces abrutis ?

Oui, je vous le concède, Anzû n'était pas un professionnel de la rhétorique. Et alors ?

Vaarden était un homme qu'il respectait, malgré les apparences. Formés ensemble, ils avaient déjà participé à quelques missions communes, et Anzû avait pu constater à plusieurs reprises que le blondinet avait beaucoup de potentiel. Semblables en de nombreux points, il n'en fut qu'un seul qui gravit les échelons. Non pas qu'Anzû n'en ait pas été capable, mais disons qu'il s'amusait suffisamment en étant un "simple" soldat de première ligne. Concernant son nouveau supérieur, il ne le dirait jamais à voix haute, mais son ascension était tout à fait méritée, d'après-lui. Ne restait plus qu'à voir s'il avait les épaules assez solides.

- Fais venir tous les espions que tu veux, mais tu sais très bien qu'en cas d'incident, ils seront bien contents d'avoir quelques véritables combattants pour protéger leurs petites fesses.

Se justifier ne s'avérait pas nécessaire pour Anzû. Tout le monde savait très bien qu'il ne faisait pas dans la dentelle, et que les ordres qui ne lui plaisaient pas avaient tendance à n'être qu'autant de courants d'air le chatouillant au creux de l'oreille. Et pourtant, il comptait bien faire partie de l'expédition, dut-il se faire passager clandestin jusqu'à destination.

[Mais non, il est très bien ton post ! Par contre je ne sais pas trop si le mien fera vraiment avancer les choses...]


  
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Lun 5 Mar 2012 - 10:34

    Inaya avait rallié le QG dés que possible, mais celui-ci était dans une telle effervescence qu'elle avait rapidement perdu Yaril de vue.
    Ayant renoncé à se reposer après sa dernière patrouille quelque peu animée, elle s'était immédiatement dirigée vers le grand hangar pour rejoindre sa bande habituelle. Elle était donc plutôt bien placée, à quelques pas seulement de l'estrade, au milieu des collègues qu'elle côtoyait le plus souvent quand le général arriva. Vaarden Jirkin n'avait été que très récemment nommé et c'était la première fois qu'elle avait l'occasion de le voir depuis lors.
    L'homme lui disait quelque chose, bien sûr. C'était un officier et chaque soldat avait plutôt intérêt à savoir exactement qui était plus haut que lui dans la hiérarchie histoire de ne pas faire une boulette. Elle ne se rappelait pourtant pas avoir déjà servi directement sous ses ordres, mais certains de ses amis lui en avaient parlé. Et leurs commentaires étaient plutôt positifs. Apparemment, Vaarden n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds et ça plaisait aux vieux loups de l'armée…

    Quand le général entama son discours, Ina cessa donc de discuter avec les autres et se concentra sur ce qui se disait. Une mission d'espionnage, vraiment?
    Ina prit quelques instants pour y réfléchir. Elle n'était peut-être pas la plus douée en combat, mais elle pouvait se targuer d'une certaine discipline et de la faculté de pouvoir se faire oublier. Elle ne craignait pas vraiment le froid… Et cette mission était une opportunité qu'il serait stupide de rater…

    Un homme s'était déjà proposé quand Inaya s'avança dans la foule, surprenant ses amis, et s'arrêta à quelques pas d'Anzû qui terminait de répondre à Vaarden.
    La veilleuse se tenait bien droite devant le général et croisa son regard le temps de parler.
    "Je me porte également volontaire. Je ne sais pas si je pourrais correspondre à ce type de mission mais je suis à votre disposition", dit-elle de sa voix claire et assurée.
    Elle ne s'était pas imposée, lui avait laissé une porte de sortie. S'il ne la jugeait pas apte, elle le comprendrait. Elle le regretterait mais Inaya reconnaissait l'autorité de Vaarden et se plierait à sa décision quoi qu'il arrive.

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Lun 5 Mar 2012 - 14:50

C’est dans un mignon cocon fermement attaché sur le dos d’un draoma que notre invité imprévu et curieux avait traversé une bonne partie du désert des Murmures pour se rendre au QG des veilleurs Pourpres. Enfin il pouvait admirer d’un peu plus près l’architecture dans laquelle il aurait tant aimé vivre. Dépendant totalement de cette envie d’aventure qu’il n’arrivait à assouvir convenablement, le jeune chamane se rendait donc sur les lieux, à la bonne heure et au bon moment surtout… Qui l’avait informé ? Qui était à sa suite ? C’était le genre de « surprise » qu’il aimait faire. Arriver à l’improviste dans une tenue complètement ridicule, frôlant presque la bouffonnerie et pourtant ses idées étaient claires et sérieuses. Denken était un drôle de personnage à la fois amusant à voir, mais troublant et complexe à comprendre. Une drôle de petite bête qui a toujours un plan en tête. C’est donc dans une tenue à la manière d’un costume traditionnel ancestrale, fait de peau de bêtes et de plumes couvrant ses épaules dans un genre de cape et d’une jupe longue, qu’il s’introduisit dans le QG. Bien évidement se n’était pas par infraction, il était passé par la grande porte, s’était plié à quelques tests avec humour à la manière d’un enfant émerveillé. C’est donc après avoir confié son draoma aux mains de personnes expertes qu’il se dirigea vers le rassemblement après une petite visite des lieux.

Lui qui avait été au début en proie des attentions les plus curieuses, passait maintenant inaperçu dans cette masse noire que composait les veilleurs pourpres. Son bâton de chamane à la main droite mesurant près de deux mètres et quelques poussières semblait être le seul à pouvoir voir l’assemblait entière de sa hauteur, contrairement à son propriétaire qui se sentait légèrement compressé par la foule. Au début du discours du jeune homme, le chamane n’était absolument pas attentif, pour ne pas dire irrespectueux. Il était amusé par cette foule qui semblait boire les paroles du jeune garçon qui était à peine plus âgé que Denken. Pendant un long moment il préférait alors observer la foule plutôt que le nouveau général. Notre chamane, qui ne manquait pas de culot, questionnait son voisin pendant que Vaarden parlait. Son voisin était un balaise le dépassant de peu et assez costaud pour impressionner notre jeune et impétueux chamane. Les questions étaient diverses et variées. Commençant par « Vous mangez bien ici ? » en passant par un « Vous devez toujours rester debout dans ce genre de situation ? » jusqu’à un « Tu vois quelque chose toi ? » Il reçu plusieurs « chut ! » et sourit lorsqu’il entendit quelques soupires. Denken avait apparemment véritablement du mal à se mettre dans le bain et a tenir sa langue. Il en venait même à se demander si c’était par respect que ses veilleurs restaient silencieux ou bien juste parce que le général avait une frimousse à faire fondre les jeunes filles de Korrul.

Un peu de piquant vint s’ajouter à ce discours qui commençait à fatiguer Denken, ce qui fit taire un instant notre moulin à parole. Un des soldats voulait apparemment se joindre à la petite fête qui se donnerait sur les terres nouvelles. Le chamane avait alors un air intéressait et écoutait plus attentivement l’affaire jusqu’à ce qu’une jeune femme se propose, ce qui lui provoqua un petit pouffement de rire étouffé. Oui. Denken était parfois, par nature, un peu machiste sur les bords et le fait qu’une femme se propose l’amusait assez dans un sens car il voyait plutôt les femmes pipelettes comme tout mais reconnaissait qu’elles étaient des espionnes hors du commun avec des atouts en or. Après que celle-ci se fut proposé, il demandait un coup de main à son voisin baraquer histoire de bien se faire voir sans pour autant traverser toute une foule de gros bras. S’installant alors confortablement sur les épaules du costaud, s’appuyant et même se reposant presque sur son bâton qu’il avait dépassé d’une tête, il élevait sa voix de manière assez forte pour se faire entendre de tous tout en gardant un ton calme et presque lent.

- Voilà une bien belle aventure que d’aller espionner nos nouveaux voisins. Malgré ce froid bien plus fort que nos douces nuits, que risquent tes mignons osabrouteurs ? Avez-vous déjà réfléchi à une tenue assez chaude pour cette expédition ? Car il est bien beau d’y mettre les pieds, mais en perdre un, c’est moyen. J’aimerai suivre cette affaire si vous n’y voyez aucune objection.

Le terme d’ « osabrouteurs » avait du mal à passer pour certain mais ne faisait qu’agrandir le sourire de Denken qui les voyaient comme de fidèles et dociles veilleurs suivant leur bon général comme les osabrouteurs avec leur berger. Denken était bien tenté de se rendre là bas avec eux, déjà à cause de cet appel de l’aventure, mais surtout parce qu’il avait un plan en tête et avait besoin de voir cette nouvelle terre de ses yeux pour pouvoir se la représenter en rêve et établir peut être une connexion avec cette civilisation puisqu’après tout en rêve la langue ne serait probablement pas un problème. Car si on suivait son résonnement, en rêve on était parfaitement capable de parler inconsciemment, comprendre voir même imaginer pouvoir parler une nouvelle langue ou au moins se faire comprendre facilement. Alors que pour rêver d’un lieu, d’une personne, il fallait au moins avoir les basses et plus on en savait dessus, plus le rêve devenait intense et fort. C’était pour le moment son résonnement, il devait maintenant tester son hypothèse par X moyen et s’il ne pouvait être du voyage, il espérait au moins suivre l’affaire d’assez près pour apprendre de nouvelles choses sur cette civilisation qu’il jugeait comme étant naissante à ses yeux, puisqu’elle venait d’entrer dans leur vie. C’est donc avec un regard doux, les yeux légèrement plissaient et un sourire provocateur sur les lèvres, qu’il attendait avec impatience le résonnement et les réponses du jeune général fraichement nommé.

Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Mar 6 Mar 2012 - 3:36

Je m'étais retrouvé plongé au milieu de tous les veilleurs et j'écoutais attentivement les explications du nouveau général. Quelques heures plus tôt je me tenais devant un groupe de personnes avec un bûcher non loin de moi jusqu'à qu'une nouvelle recrue vienne nous interrompre et nous dire qu'il fallait rentrer au QG. Inaya était partie devant avant même que je ne puisse réaliser la situation.

L'endroit actuel où je me trouvais était bruyant et je n'étais pas vraiment au bon endroit pour comprendre ce qu'il se disait, du peu que j'avais compris il s'agissait d'une mission d'espionnage pour explorer la nouvelle région découverte. Le général demandait en plus de cela des volontaires. Pourquoi ne pas directement désigner des veilleurs, étant donné la situation peu de personnes voudrait partir pour ce genre de mission, surtout que c'est le climat opposer à Korrul. J'observais et je remarquai qu'un soldat s'était avancé et c'était propos". J'étais petite et distinguais très mal qui cela pouvait être, puis j'aperçus un visage familier qui s'approchait du général pour aller aussi se proposer à cette mission. De là où je me trouvais je n'entendais pas ce qu'ils se disaient, mais peu importe. Mon cerveau se dirigea sur la mission proposée. Pas de bataille annoncer et il fallait rester discret. Parfaitement dans mes cordes et tout à fait le genre de mission qui me plaisait et peu importe où elle avait lieu. Voir de nouveau horizon était toujours excitant. C'est donc la tête dans les nuages que ma main se leva au beau milieu de la foule et je sentis tous les regards se diriger vers moi. J'avais le bras levé et après le silence qu'il faisait rage dans la pièce je déclarai :

« Si vous n'y voyez pas d'inconvénient j'aimerais moi aussi faire partie du voyage. »

Mon bras se baissa ensuite et c'est les yeux fixées au sol que je m'approchai du général Vaarden, attendant sa réponse
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Ven 9 Mar 2012 - 3:02

Anzû était réellement un provocateur sans vergogne. Enfin dans le fond il n’avait pas tort, Vaarden sourit intérieurement de sa réplique. Il avait du cran et une confiance en lui inébranlable peut être un peu trop d’ailleurs. Mais bon au moins Vaarden savait à qui il avait à faire et un guerrier comme lui ne serait pas inutile si les choses tournent mal.

Deux autres veilleurs se portèrent volontaire, Vaarden ne s’attendait pas autant de succès lors de sa proposition de missions. Enfin quand il vit que les deux veilleurs étaient de la gente féminine et plutôt jeune, il se demanda si ce n’était pas l’effet Anzû qui en était le responsable. Au moins elles avaient plus doué et adapté pour la mission d’espionnage. De plus, même si Vaarden avait eu quelques relations avec ses collègues féminins, cela n’avait été pour but que de rassasier un appétit physique pour les deux partenaires. Les femmes veilleurs étaient d’ailleurs reconnues pour leur sérieux et se montraient toujours responsable. La majorité avait renoncé à la maternité en fait dans le cas contraire s’était renoncé à leur métier.

Vaarden se dit (enfin espérait) qu’au final l’association des trois semblait une bonne alchimie à la fois sérieuse et expérimenté. Vaarden leur adjoindrait un officier pilote pour les accompagner jusqu’à l’ile de glace. De plus il ne semblait pas dans l’assemblée que d’autres personnes se présentent en tant que volontaire.

-« Bien alors les volontaires je vous demande de préparer votre nécessaire puis de me rejoindre dans une heure à la salle de logistique D02. »

Vaarden fut coupé dans son annonce de directive par quelqu’un dans l’assemblée. Encore un autre volontaire se dit il bêtement. Non d’ailleurs ce n’était même pas un veilleur pourpre. Une longue cape blanche, des yeux aussi noir du jais et dépassant Vaarden d’une bonne tête. C’était les caractéristiques d’un chamane enfin surtout les deux premières. Celui qui se tenait devant lui était le digne successeur du géant Muraco. Le général des veilleurs pourpres avaient complètement oublié que « celui qui songe » leur rendait visite aujourd’hui. *Stupide mémo*
Son intervention n’était pas réellement du goût de Vaarden, les chamanes toujours cette air supérieur et mystique.

-« Cher vénéré chamane, votre présence nous fait honneur ! Votre aide précieuse nous sera très utile dans l’élaboration de cette mission. Cependant je tiens d’avance à vous prévenir qu’elle n’aura pour rôle que de conseillé et de superviseur. Je me ferais d'ailleurs un plaisir de vous accompagner à la salle D02. Ah et dernier point, les veilleurs pourpres ont bien un animal rattaché à leur blason mais il ne s’agit pas des honorables osabrouteurs mais du garuda. Fidèle protecteur de korrul. »

Des grincements de dent se produisirent derrière le général. Il imaginait déjà la tête du conseillé Klanra rouge cramoisi. Vaarden ne s’était jamais fait marché sur les pieds ce n’était pas maintenant que ça commencerait même face à un chamane.

Citation :
Yop juste Denken, je me suis permis de dire que tu avais une cape blanche, il me semble que c'est le vêtement distinctif des chamanes, j'ai fait ma ptite enquête dans le contexte. Et puis vu que c'est une visite officiel faut que tu sois tout beau :p
J'espère que ma réponse vous convient Wink
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Ven 16 Mar 2012 - 9:39

Parler à Denken, par moment, c’était tout comme –et pardonnez l’expression- pisser dans un violon. Celui-ci avait beau prendre un air soudainement sérieux en entendant la voix du jeune Vaarden, il l’avait aussitôt perdu lorsqu’il se rendit compte que son interlocuteur ne donnait pas plus d’informations pour motiver ses troupes. Certes, il n’allait pas non plus les obliger à se précipiter sur l’occasion, mais à sa place, Denken pensait qu’il aurait certainement mit plus de vivacité et plus de passion dans son discours. Le jeune chamane n’y connaissait rien en procédures militaire, mais sur l’échelle sociale, monsieur avait son mot à dire. A sa manière, l’événement était comme une grande aventure alors que lorsqu’il regardait les différents visages de l’assemblée, il ne voyait ni excitation, ni enthousiasme, ni énergie. C’était un calme religieux, dans un cadre tout bonnement respectueux. Denken n’avait alors qu’une envie, les secouer un par un en leur disant que ce n’était pas tous les jours qu’un nouveau monde s’ouvrait à eux. Mais à la place de ceci, il lâchait un petit soupir et frappa par trois coups le sol de son bâton pour faire signe à son porteur du moment de le faire redescendre de son perchoir. Normalement, il n’aurait pas dû être dans la foule, mais plutôt non loin des autres généraux, mais allez donc expliquer sa place à ce jeune foufou qui n’aime pas faire comme tout le monde que sa place n’est pas là.

Il avait à peine posé le pied à terre qu’en face de lui la foule se coupait en deux pour lui laisser un passage jusqu’à l’estrade. Un rayon de lumière semblait alors éclairer cette voie large d’au moins un mètre cinquante et d’une bonne longueur. Alors que le jeune homme commençait à marcher dans ce libre espace, il remarquait bien qu’autour de lui la foule semblait noire tellement les couleurs étaient sombres et qu’ils étaient tous entassés les uns sur les autres. A cette vision, Denken ne pu s’empêcher de rajouter à la suite de la parenthèse de Vaarden sur les garudas et il ne pû alors s’empêcher de laisser sortir d’entre ses lèvres une remarque globale sur les symboles en tout genre que l’on pouvait donner.

« Enfin, s’il vous plait de penser tel chose, faite. Après tout la représentation d’une chose et propre à celle d’un individu qui la voit. Le reste n’est que pâle copie et illusion. »

D’un geste rapide, il leva son bras comme s’il avait l’intention d’inviter le jeune Vaarden à venir le rejoindre, puis d’une voix calme mais plus forte il retournait sur le sujet principal de sa visite ici.

« Est-ce là tout ce que vous aviez à dire pour cette affaire ? Ce n’est pas à moi de dicter votre conduite, mais en toute amitié, ne faudrait il pas développer un peu ? Peut être que d’autres volontaires se montreraient alors. N’est-ce pas Messieurs ? Mesdames ? »

Sur ses mots il avait alors tendu ses bras de la même manière qu’il attendait la grâce de leur divinité en faisant un petit pas circulaire pour invité les autres à s’aventurer à le rejoindre. Hélas, se fut comme un échec, un silence et quelques toussotements pouvaient alors se faire entendre. Les épaules de Denken s’abaissèrent légèrement à cet effet. C’est alors qu’avec une moue un peu boudeuse il tournait les talons pour faire face au blondin et avançait alors d’une marche presque pressée, laissant quelques petites mèches de cheveux voleter à cause du mouvement du vent qu’il venait de faire avec sa soudaine accélération. D’une main ferme et bienveillante, il posa celle-ci sur l’épaule d’un veilleur pourpre qui s’était proposé pour la mission, le premier d’ailleurs. Celui-ci lui plaisait bien, il avait du piquant et c’était une chose qui motivait le jeune chamane. Tout en regardant les deux autres, leur offrant un beau sourire chaleureux et amical, il énonça donc à mi-voix :

« Toutes mes félicitations vous semblez être les seuls grands gagnants de l’affaire la plus intéressante du développement culturel. »

Puis il relâchait l’épaule d’Anzû pour lever la tête vers Vaarden et reprit sur un ton tout aussi chaleureux et motivé.

« Bien. Dans ce cas je serais déjà plus enchanté que vous m’accompagnez. Mais puisqu’il y a une heure de battement, si vous avez d’autres affaires pressantes, je pense que je vais faire un petit tour des lieux pendant ce temps. »

Comme un enfant, il n’aimait pas vraiment rester là sans rien faire et éprouvait le besoin de bouger. De plus Denken avait toujours rêvé d’être parmi eux, alors c’était plus qu’une aubaine pour lui de pouvoir être ici le temps d’en apprendre plus sur le nouveau monde. C’était donc avec un grand enthousiasme et une pointe d’espièglerie dans ses yeux qu’il attendait le feu vert du jeune Vaarden pour que la foule se disperse et qu’il aille jouer avec ses nouveaux camarades de jeux dans cette nouvelle coure de récréation.


Spoiler:
 
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Sam 17 Mar 2012 - 5:28


Vaarden ne savait pas quelle mouche avait piqué la grande asperge, mais celui-ci commençait de plus à taper sur le système du jeune général. Il se rendait plus ridicule qu’autre chose devant l’assemblée, le chamane pensait-il que Vaarden avait proposé des vacances à ses hommes ? Croyait-il qu’une nuée de volontaires se présenterait pour la mission. C’est vrai que le lieu criait l’ile paradisiaque par excellence. Cependant après son intervention et juste avant que Vaarden mettent fin à l’assemblée trois veilleurs se proposèrent volontaire. Ne jamais négliger l’orgueil d’un veilleur ceci soudainement Vaarden.

L’un des trois était pilote, ça permettra à Vaarden de ne pas en désigner un, le second était Grirek un homme de 33 ans, peu causant qui affichait dans les 90 kilos de muscle. Tant dit que le dernier se nommait Edwin. Un jeune veilleur qui avait accompagné Vaarden lors de l’escorte des chamanes jusqu’au temple. Celui venait de sortir de l’académie et possédait ce grain de folie qu’ont les nouveaux. Les mots du chamane avaient dû lui taper dans l’œil.

-« L’assemblée est clause que chaque veilleurs reprennent sa tâche, pour les volontaires à dans une heure ! »

Vaarden fit signe à deux veilleurs d’escorter Denken pendant sa visite, avant que celui rejoigne la salle D02, les deux n’avaient pas l’air très heureux de la mission confiée. Cependant le chamane ne devait pas être laché d'une semelle.

[1 heure plutard dans la salle D02]

Une heure s’était écoulé depuis l’assemblée, Vaarden attendait avec le conseillé militaire Klanra sur un bureau.

Les 6 volontaires les rejoignirent, Les deux jeunes femmes veilleurs en avance et Anzû bon dernier, ce n’était pas très étonnant venant de lui. Il était arrivé quand même dans les temps. Enfin la palme du retard revenait à Denken qui prétexta comme excuse que le QG était un vrai labyrinthe.

Les deux veilleurs qui l’avaient escorté, semblaient exténuer. Vaarden leurs donna congé et se demanda bien ce que Denken avait bien pu fabriquer pendant cette heure.

Le briefe de la mission pouvait maintenant réellement commençait.

Citation :
Bon j'ai rajouté trois pnj, d'une part parce qu'on avait pas de pilote pour la mission, d'autre part parce que 3 pequenos ça fait quand même pas beaucoup. Bon pour le reste je dois m'entretenir avec mon homologue Matrooscien pour savoir si oui ou non nous faisons une mission en coopération.

Dernière chose, je me suis permis de faire intéragir vos personnages suivant leur heure d'arrivé à la réunion. Je sais que certains joueurs n'aiment pas ce genre d'initiative. Si ça vous dérange envoyé moi un MP que je modifie




avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Anzû Der Hayr


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Fils du Milieu
MON AGE : 28 ans
Masculin
MESSAGES : 272
AGE : 27
INSCRIT LE : 05/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 400
http://www.ile-joyaux.com/t698-anzu-der-hayr-force-passe-droit http://www.ile-joyaux.com/t374-anzu-der-hayr
Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Sam 17 Mar 2012 - 13:06

Anzû fixait encore le Général lorsqu'une seconde Veilleuse se proposa pour l'expédition. Il n'y avait qu'à l'observer pour deviner qu'elle conviendrait mieux en ce qui concerne la subtilité et la discrétion. Arrêtée à quelques mètres de lui, elle se montrait toute disposée à exécuter les ordres qui lui seraient donnés. Le veilleur émit un hoquet devant tant d'asservissement.

Une voix s'éleva dans l'assemblée. Claire, jeune, Anzû crut d'abord à un jeune veilleur tout juste sorti des pans de robe de sa mère. Il constata bien vite qu'il s'agissait d'un chamane, de par la cape blanche. De nature plutôt terre à terre, et bien qu'il ait toujours eu des idées très arrêtées sur tout et rien, le veilleur avait longtemps cherché un point de vue à se faire à leur sujet, mais avait très vite abandonné, se disant qu'en les ignorant autant que possible, il n'aurait plus de question à se poser.
Mais voilà que ce... Denken, chamane de profession, s'invitait à leur petite nouba hivernale, vexant l'ensemble des veilleurs présents au passage.

- Sale mioche.

Avant même que Vaarden n'eût l'occasion de rétorquer quoi que ce soit, une quatrième volontaire se joignait à eux. Bien qu'appréciant plutôt la présence féminine, Anzû ne put s'empêcher de penser qu'avec deux femmes, aussi veilleuses soient-elles, et ce nourrisson, il allait devoir vite prendre les choses en main une fois débarqué.
C'est en songeant à tout cela qu'il manqua la jouxte verbale entre Vaarden et le chamane. Ce ne fut que lorsque ce dernier s'aventura à lui tenir l'épaule qu'il revint parmi eux. Tout aussi chaleureux et amical qu'il ait été à cet instant, le veilleur le fusilla du regard sans qu'il n'ait eu l'air de s'en rendre compte, puisqu'il ne tarda pas à aller faire une petite session tourisme au sein du QG.


Une heure et demi voire trois quart plus tard, Anzû passa, par hasard semblait-il, devant cette salle D02. Cela faisait un moment qu'il tournait déjà, ayant oublié le matricule de cette fichue pièce dans laquelle il était censé se rendre pour être expédié au plus vite en terre inconnue. Manque de chance, il avait commencé à chercher trois étages au dessus, remontant toutes les portes numérotées depuis la N234.

Comme une fleur, donc, il alla s'adosser à un mur sans prendre en compte les regards réprobateurs qui se posaient sur lui, et pleinement satisfait des rangs gonflés par de plus ou moins solides gaillards, volontaires de dernière minute. Bien, c'était toujours ceci de gagné. Denken ne tarda pas à arriver, ou du moins Anzû ayant déjà mis suffisamment de temps à arriver, il ne sembla pas plus dérangé que ça du retard du chamane.

Chose étrange, le veilleur n'entama pas lui-même les hostilités, préférant laisser à d'autres l'organisation de leur sortie pique nique.

Spoiler:
 


  
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Lun 2 Avr 2012 - 8:32

    Inaya aperçut un mouvement du coin de l'œil et eut un sourire en comprenant que Yaril allait elle aussi se porter volontaire. Les deux jeunes femmes n'avaient travaillé qu'une seule fois ensemble, le matin même, mais cette matinée avait valu le déplacement. Cela n'augurait que du bon pour la suite. Son sourire s'agrandit donc quelques instants plus tard quand elle comprit que sa jeune collègue et elle étaient prises pour la mission.

    Un peu moins d'une heure plus tard, elle pressait le pas dans les couloirs du QG, bien décidée à être à l'avance au briefing. Ou, tout du moins, à l'heure.
    Elle avait eu le temps de réfléchir à leur mission, et en était arrivée à se dire que leur groupe était assez bien équilibré. Elle ne connaissait que vaguement, voire pas du tout, les hommes qui allaient les accompagner mais il semblait bien plus expérimentés qu'elles. Les deux jeunes Veilleuses pourraient compenser ce manque de pratique par leurs apparentes capacités naturelles à la discrétion. Il restait à s'assurer que ces messieurs seraient capables de bien se conduire tout au long du périple qui les attendait…
    C'est sur cette réflexion qu'Ina frappa à la porte du D02 et entra lorsqu'on l'y invita. Elle était la première arrivée et, saluant solennellement les personnes présentes, comme toujours, elle se recula dans un coin de la salle et attendit que les autres arrivent. Ce qui ne tarda pas trop. Enfin, pour certains.
    Elle était proche de la crise de nerfs quand Anzû se présenta enfin, mais ce n'était rien par rapport à son état lorsque le chamane se décida enfin à arriver. Autant dire qu'elle était proche du meurtre…
    Inaya prit tout de même sur elle et attendit, le regard fixe histoire de cacher son énervement, que Vaarden commence.


Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Mer 18 Avr 2012 - 5:14

Denken. Denken… Denken. Toute une légende à lui tout seul. La première réunion terminée, il quittait en hâte la séance comme ci tout ceci lui avait couté un effort gigantesque. Dans un sens oui, il ne s’attendait pas à des veilleurs pourpres aussi mal lunés et se demandait même si tous avait un sourire similaire à la dentition d’un styx des sables. Non pas que leurs dents eurent étés de forme étrange, mais plutôt que leurs sourires pour certains, ne lui disait rien qui vaille. L’atmosphère l’avait tellement attristé qu’il se sentait alors presque obligé de déserter le local avant de se prendre un coup de crocs. Dans les premiers pas qu’il fit, il ne perçu pas les deux veilleurs qui le suivaient. C’est lorsqu’il fut au détour d’un couloir clair qu’il remarquait alors sur les parois deux masses ombrageuses qui le suivaient. Pas du tout confiant, il accélérait de nouveau sa marche déjà assez rapide et s’amusait à se glisser dans les foules pour échapper à ses deux ombres qui lui collaient aux pattes. Paranoïaque sur les bords, il était déjà persuadé qu’on souhaitait sa perte au sein de l’établissement. Malin qu’il était, il retournait sa cape pour passer d’une cape blanche à une cape plus sombre se faufilant à merveille avec le monde, puis se dirigeait vers un lieu capable de remplir son petit estomac qui hurlait déjà à la mort. Les réunions avaient toujours cet effet sur lui, le laissant à chaque fin, une faim monstrueuse.

C’est donc après avoir engloutis le repas équivalant de cinq portions, qu’il sentait se poser sur son épaule une main forte dont il savait d’avance qu’il ne pourrait s’en dégager. Levant alors la tête vers cette personne, il lui demandait de déclarer son identité. Ainsi, il su que les deux masses qui le poursuivaient depuis le début, maintenant fourbues, était en vérité deux veilleurs pourpres chargés de sa protection. Soudain son regard se posait sur la nourriture qu’il avait ingurgitée comme un véritable glouton. On voudrait le … ? Non ! Impossible ! Quoique … prenant conscience de ce fait et trouvant que c’était un très bon moyen pour l’éliminer, il commençait donc à psycoter et demander les ingrédients. Une fois rassurer, et ne se sentant pas malade, il pu reprendre sa marche rapide à travers le QG et se rendre dans différents locaux, faisant sa petite visite à vive allure de crainte de ne pas tout voir avant d’entamer la nouvelle réunion. Ce qu’il ne savait pas, c’était qu’une heure était déjà écoulait lorsqu’il sortait de table pour faire son petit tour. Sa visite, bien que rapide, dura exactement une heure trente avant qu’il ne réalise qu’il était plus que l’heure de se rendre à la nouvelle salle. Salle dont il avait oublié le numéro entre temps. Là fut le plus amusant car alors qu’il s’apprêtait à rejoindre les salles, il s’arrêtait net au milieu du couloir, surprenant les deux veilleurs qui commençaient à avoir mal aux pieds à force de piétiner dans toutes les directions que le chamane prenait. Se retournant d’un pas vif vers eux, il leur demandait le numéro de la salle et les pauvres essayèrent après cette course physique, de courir après les informations dans leur mémoire. L’un donnait alors le résultat : « La salle D02 ». Le second prit d’un éclair de génie intervient en disant qu’il s’agissait plutôt de la D20. Puis le sujet dérivait alors sur la B02 puis la B20… Ils pensèrent même à vérifier l’hypothèse où ils croiseraient quelques dans le hall qui pourraient les aider, mais rien. C’est donc après trente nouvelles minutes de course contre la montre, qu’ils réussirent à trouver la salle, le premier disant au second qu’une fois de plus il avait raison.

Ne les écoutant pas plus que ça, c’est à l’état de tornade et avec un air légèrement mécontent que le chamane entrait le dernier dans la salle. Avec près de deux heures et des poussières de retard, Denken prenait une profonde respiration avant de renouveler d’un simple geste de la tête ses salutations. Il retrouvait alors l’horrible atmosphère triste et lourde qu’il avait quitté tout en se demandant pourquoi avait il était le seul choisi pour une si horrible tâche qui à la base avait l’air d’une véritable partie de plaisir. Il s’était bien fait rouler. Son manque d’aventure l’avait bien dupée et il se jurait qu’en rentrant à Arish il irait souffler dans les bronches de certains.

- Navré, les locaux ne me sont en rien familiers. Qu’avez-vous convenu de faire ?

Dans un espoir qu’ils avaient déjà commencé sans lui, il se rendait vite compte que pas grands choses avaient été prononcées pendant son absence. Il se retint donc un nouveau soupire, le gardant pour plus tard.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Sam 21 Avr 2012 - 2:04

Les protagonistes étaient tous présent. Le briefing sur la mission pouvait commencer.
Vaarden alluma l’écran digital situait derrière lui. Il afficha une carte de grand vent et un tableau de taches.

-« Bien vu que notre chamane Denken a bien voulu nous rejoindre, nous pouvons donc démarrer. Tout d’abord cette mission sera en coopération avec la milice matrooscienne. Vous les rejoindrez à cette coordonnée sur grand vent. » Un point rouge clignota sur la carte.

« Ils auront pour objectifs de secourir leur deux officiers capturés, vous les soutiendrez autant que vous pouvez dans cette tâche, néanmoins vous resterez neutre face à ce nouveau peuple. Je n’ai aucune envie de tomber dans un nouveau conflit si celui-ci peut être évité. Vous utiliserez donc vos armes que par légitime défense.» Vaarden laissa un silence pour bien assister sur ce point.

« Une fois déposer sur leur sol, votre vaisseau redécollera afin scanner l’île et récolter le plus de données possibles. » Les ingénieurs étaient déjà dans le hangar afin d’améliorer le radar du vaisseau.

«Derrière vous se trouve des sacs contenant des vêtements chauds et des vivres que vous aurez grandement besoin pour accomplir cette mission. » Les veilleurs se retournèrent pour observer les 7 sacs autour d’eux.

« Vous partirez, dès que la mission aura reçu l’approbation du conseil, le représentant des cultivateurs est déjà en route pour le QG. Chamane Denken si vous voulez bien me suivre dans le salon des invités en attendant qu’il arrive ? Si vous n’avez pas des questions chers camarades veilleurs, vous êtes quant à vous attendu dans le hangar 2 ou se trouve votre vaisseau.»

Citation :
Bon c'est beaucoup de blabla, j'étais pas tro branché description :p


avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Anzû Der Hayr


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish - Fils du Milieu
MON AGE : 28 ans
Masculin
MESSAGES : 272
AGE : 27
INSCRIT LE : 05/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 400
http://www.ile-joyaux.com/t698-anzu-der-hayr-force-passe-droit http://www.ile-joyaux.com/t374-anzu-der-hayr
Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Sam 21 Avr 2012 - 15:59

"Qu'avez-vous convenu de faire ?" Non mais il s'entendait parler l'encapuchonné ? Conviendre c'est bien beau, mais ça faisait rarement avancer les choses. Anzû grommela quelques paroles qui s'estompèrent à peine passée la barrière de ses lèvres. Serrant ses bras déjà croisés, il n'était pas bien compliqué de deviner son impatience.

Ce fut au tour de Vaarden de prendre la parole, ce qui fit sursauter notre (mon) protagoniste. Le temps que le Veilleur ne réagisse, le Général eut tout le loisir de faire son exposé. Question de respect ? Sûrement pas. Juste le temps qu'il avait fallu à Anzû pour asséner une bonne dizaine de coups de poing dans le mur. Les mots qu'il hurla à cet instant ne pouvant décemment pas être cités ici, je me contenterai de les imager en vous proposant une version un peu plus soft : "Sapristi, mais nous les aiderions volontiers à faciliter leur transit intestinal par le biais d'objets longilignes, ces petits sacripants !"

Ce avec quoi il enchaîna :

- Sérieusement, bosser avec ces gurkoïts puants ? Vous vous foutez de nous ! Ces abrutis nous seraient d'aucun renfort, j'préfère encore crever la gueule ouverte que d'avoir une dette envers l'un d'eux !

S'en suivirent des propos aussi imagés que les précédents. De toute évidence, Anzû ne voulait rien attendre de ces snobinards de matrosciens. On le flanquait avec des femmes pour ensuite lui annoncer qu'il travaillerait de pair avec des sous hommes !

- On nous fait venir ici pour finalement nous envoyer ailleurs, et en plus on nous somme d'être gentils avec ces tarés des neiges.

Bien qu'il ait été décidé que l'alliance Matro-Korrulienne serait, Anzû se voyait quand même de la partie. Après tout, il en fallait bien un pour jouer les gros bras et assurer la relève une fois que les gamins auraient fini de jouer à Coucou j'suis infiltré. On pouvait dès lors considérer que le Veilleur se proposait bien aimablement d'accomplir cette lourde tâche.


  
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Mer 25 Avr 2012 - 12:54

J'étais déjà, là, assise à attendre les instructions pour la suite. J'avais hâte de partir et voir du nouveau monde, mais cette idée me faisait aussi peur. Je n'avais jamais quitté Arish, j'étais toujours dans mon coin et n'avais jamais vraiment fait ami-ami avec quiconque, cependant, là les choses allaient être assez différentes. Je connaissais au moins une personne, que j'avais rencontrée plutôt dans la journée et savoir que je n'allais pas totalement en territoire inconnue seule me rassura légèrement.

Les instructions étaient brèves mais claire. Pour le moment, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus compliquer. Je me dirige maintenant vers ce fameux hangar 2. Je n'avais jamais vraiment fait attention, mais les vaisseaux étaient plutôt impressionnant, comme les autres n'étaient pas encore arrivés, c'est une pomme entre mes mâchoires que j'admirais ce hangar.

Dans quelques heures, une mission importante allait débuter et j'allais en faire partie. J'eus un peu la larme à l'oeil en pensant à celui que j'aurais dû appeler père. S'il n'était pas parti, serait-il à ma place ? Moi, qu'aurais-je fais pendant tout ce temps ? J'imaginais divers scénarios aussi fou les uns que les autres et c'est la tête dans les nuages que je patientai.

Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Jeu 3 Mai 2012 - 10:13

Tout semblait aller très vite, à peine assit, Denken devait déjà bouger de nouveau pour se rendre une fois de plus dans une nouvelle salle. Il semblait alors évident qu’ici on ne laissait pas de place au repos et que les décisions une fois prise et bien pensées étaient aussi expédier comme un courrier à remettre en urgence. Silencieux, il observait donc le chef de cette petite assemblait qui expliquait sans faire de manière le but de leur prochaine mission. L’affaire ne semblait pas réellement compliquée, il suffisait d’accompagner une troupe de Matroos pour aider celle-ci à récupérer ses deux agents tout en restant neutre face au nouveau peuple. A cette idée, Denken trouvait cet arrangement bien fait, d’un côté à deux ils seraient plus forts et ceci serait profitable aux korruliens pour gagner de nouvelles informations sur cette île blanche où ils n’avaient pas pu poser le pied plus tôt à cause de la température complètement opposée à la leur. D’un autre côté, ce nouveau peuple ferait il la différence entre Matroos et Korrul ? Si Matroos se montrait violent avec eux, attaqueraient ils aussi Korrul ? Il fallait donc se montrer prudent et d’après les paroles du jeune blondin, rien ne pouvait assurer que la main d’œuvre de Matroos serait pacifique. Denken espérait donc que si les choses tournaient mal, les veilleurs ne seraient pas les premiers à servir de première ligne et qu’aucun d’eux ne soit retenu là bas.

Alors qu’il était concentré sur les paroles de Vaarden, les commentaires explosifs d’un des veilleurs commençaient sérieusement à irriter le chamane qui trouvait les propos déplacés. On offrait une chance à celui-ci de pouvoir découvrir un nouveau monde, de pouvoir avoir le premier contact avec un nouveau peuple et lui trouvait encore à redire. L’appellation « tarés des neiges » fit comme un déclique chez le jeune chamane qu’il avait masqué son visage d’un air très sérieux, une main tenant son menton caressant du pouce une barbe imaginaire. Sur les derniers mots de veilleur, Denken l’avait donc regardait en biais, d’un regard noir, non pas à cause de ses yeux donnés dès la naissance avec une telle couleur, mais plutôt à cause de la manière qu’il avait eu à plisser les yeux et resserrait sa mâchoire. Il mordait alors sa langue pour ne pas lancer un de ses piques venimeux à cet homme qu’il jugeait sans cervelle maintenant alors qu’au début il lui semblait simplement un combattant au sang chaud. Pour une fois, Denken n’avait pas prononcé un seul mot. Pas une question n’avait piquée ses lèvres. D’un hochement de tête, il confirmait le fait qu’il se rendrait au salon des invités par la suite et une fois ceci fait, il regardait une dernière fois d’un air serein les veilleurs qui une fois l’esprit clair, quittaient la salle pour se rendre au hangar numéro 2. La séance enfin levée, Denken soupirait. Songeur, il se demandait comment allait se passer la suite des événements, regrettant déjà de ne pas faire parti des membres qui rejoignaient le hangar 2. Une fois levait, il se tournait lentement vers Vaarden, une expression maintenant absente sur son visage. Il entrouvrit une première fois ses lèvres, fit quelques pas, puis les refermaient aussitôt tout en poursuivant sa marche. Quelque chose semblait le déranger. Une fois qu’il fut à la même hauteur que Vaarden, il s’arrêtait, puis tournait lentement la tête vers lui, le regardant un instant comme une statue regarderait un horizon prometteur. Serait-il possible que ce jeune homme soit porteur d’un avenir riche ? Après tout il était jeune et avait une réputation assez intéressante. C’est donc avec le regard visionnaire que Denken lui demandait à voix base, comme s’il avait peur qu’on ne les écoute.

- Les actions de Matroos sont elles vertueuses pour ce monde nouveau né ?

Le monde nouveau né, c’est ainsi qu’avait baptisé ce nouveau monde immaculé de blanc. Pour lui, ce nouveau monde était la graine d’un nouvel espoir et une source nouvelle il était donc hors de question pour lui que Korrul le saccage et il se sentait de force à faire de tout son possible pour garder des thermes pacifiques avec ce monde. Vaarden semblait les souhaiter aussi pour des raisons politiques, ce qui dans un sens rassurer le jeune chamane, mais Matroos… Denken avait toujours eu du mal à accorder sa confiance à Matroos. Ils avaient après tout profités de leurs ressources, fait naître des enfants damnés et sentaient le péché et la dépravation. Denken avait un jugement sombre sur Matroos et son peuple, jugeant les Korruliens plus vertueux que ces êtres pourris par la soif du pouvoir et disciple d’une déesse hypocrite.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Lun 21 Mai 2012 - 11:43

Le Chamane et le Général entrèrent dans le petit salon des invités. Un feu crépité au fond, la pièce était décoré avec des étoffes pourpres brodés de fils dorés dessinant les initiales des veilleurs pourpres. Sur une table au centre du salon était disposé différent récipient contenant de l’eau, alcool, viande séché ou encore des fruits.

Vaarden servit deux verres de jus de drakarose, frai et sucrée. On pouvait aussi le servir avec de l’alcool, ici il était légèrement dilué avec de l’eau. Il tendit ensuite une coupe au chamane et bu une gorgée.

La question de Denken, étonna Vaarden se pouvait-il qu’il partage un point de vue en commun. Oui il s’était toujours lui aussi méfié de ses voisins des côtes. Ils avaient toujours cet air prétentieux vis-à-vis des korruliens. De plus, si les capteurs d’ithylium disaient vrai, Vaarden imaginait bien Matroos et son nouveau gouverneur ne pas laisser cette aubaine leur glisser entre les doigts. Serait-il prêt à déclencher une guerre rien n’est moins sure.
A l’inverse si Korrul arrivait à entretenir de bon rapport avec ce peuple. Il pourrait faire commerce de leur ithylium. Ainsi Korrul ne serait plus dépendant de Matroos. Beaucoup d’enjeu était à l’horizon.

Vaarden répondit au chamane après ces réflexions.
-« Korrul c’est toujours méfié des intentions de Matroos. La mise en place des veilleurs pourpres n’était-elle pas faite pour créer un contre-pouvoir face à la milice ? Alors oui on peut douter des intentions de Matroos vis-à-vis de ce nouveau monde surtout depuis l’arrivée de ce nouveau gouverneur. » Vaarden regarda droit dans les yeux le chamane pour lui faire comprendre son appréhension puis il poursuivit.

-«Néanmoins, les veilleurs se doivent de prêter assistance à leur voisin pour récupérer leurs hommes. En outre j’aimerais savoir si ce nouveau peuple se présente comme une menace ou non pour notre peuple. Mon rôle est de protéger Korrul non pas de créer un conflit ouvert. »

Malgré son avis le général n’était pas maître de la situation, les chamanes et le réprésentant des cultivateurs avaient leurs mots à dire sur les relations avec ce nouveau peuple. Mais il les voyait mal déclencher une guerre.


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   - Mer 1 Aoû 2012 - 13:00

Lorsque le regard des deux hommes se croisa, Denken vit dans ceux-ci toute l’inquiétude qu’on pouvait y lire. Ceci ne le rassurait absolument pas, mais la suite des paroles du Général avaient comme berceau le devoir. En tant qu’hommes d’ordres, les veilleurs se devaient effectivement de porter une aide bienveillante à leur voisin. Acquissent sans un mot, le jeune chamane regardait son verre, la notion de devoir qu’il cherchait tant à fuir ces derniers temps semblait lui courir après. Alors qu’il fixait son verre dans lequel on avait versé du jus de drakarose, le goût de cette plante lui rappela ses devoirs du moment ; accepter une compagne. Un léger frison lui parcouru l’échine. Il est vrai que Denken était un peu le genre foufou, pas très sérieux aux premiers abords, probablement même le plus bouffon des chamanes, mais il avait décidé d’emprunter cette voie plutôt que de ressembler à ses frères. Il n’avait pas envie de devenir fleur bleue, préférait mille fois complimenter et offrir des présents à chacune des jeunes filles de Korrul qui lui plaisait. La question qu’il se posait était très simple : Pourquoi en choisir qu’une, alors qu’on peut en avoir plusieurs ? Pourquoi fallait-il se réduire et se consacrer à une personne ? Mais surtout, en quoi accepter une compagne l’aiderai à s’assagir ? Pour le moment il ne voyait pas pourquoi ni même comment une femme pourrait le remettre sur la voie que les anciens jugeaient meilleure pour lui. Levant son verre avant de boire une nouvelle gorgée, il dit alors :

- Prospérité à la future rencontre de ces peuples.

Puis il bu entièrement son verre par petites gorgées, savourant le goût de ce fruit qu’il appréciait tant. Alors que ses yeux se baladaient dans la pièce, attendant sagement que la porte s’ouvre pour y laisser entrer le représentant des cultivateurs, Denken finit par se jeter à l’eau et poser cette question inquiétante au Général.

- De la drakarose. Fruit des amoureux en premier lieu. Général, croyez vous sincèrement qu’une femme pourrait faire mûrir un homme ? Pourraient ils rester des années ensemble sans se lasser l’un de l’autre ?

Il avait à peine achevé cette question qu’on vint à ouvrir la porte sans discrétion. Le représentant ne semblait pas très content et suait à grosses gouttes. Il s’excusa rapidement pour son retard, expliquant qu’il s’était perdu en chemin. Sur le coup, Denken tendit son verre pour qu’on lui réserve un peu en même temps qu’on servait le nouvel arrivant. D’un air conciliant, il appuyait par la suite celui-ci.

- Ah ben vous voyez, on si perd vite dans vos couloirs. Peut être un ou deux plans en plus aux niveaux des escaliers, ça ne serait pas trop mal.

Avant de s’attraper de nouvelles foudres, Denken se leva, verre à la main et fit quelques pas dans la salle. Il avait le don de passer du coq à l’âne dans les conversations.

- M’enfin, votre famille se porte bien ? C’est que j’ai vu votre fille la semaine dernière, elle avait l’air un peu pâle. Elle se plaignait de maux d’estomac. Ah ! mais ! Où est-ce qu’on a pu mettre ses papiers déjà. Nous avions des papiers à signer, non ? Vous savez bien, pour partir sur ce nouveau territoire et aider nos amis à peau blanche. Bien que je pense que ceux du nouveau monde son encore plus blanc… A moins que leur soleil ne soit plus fort ? C’est vrai ça, avec tout ce blanc, les reflets doivent faire effet miroir. En tout cas, je suis tout à fait pour, j’ai hâte de lire le rapport de ce véritable contact. Le premier étant accidentel, nous étions bien mal préparés. Quand pensez-vous messieurs ?

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Des nouvelles glaciales au QG   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum