AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Retour aux affaires   - Lun 9 Avr 2012 - 14:23

La nouvelle compagne de Promor semblait sure d’elle, lorsqu’elle posa ses conditions aux jumeaux. Comme si elle en avait le pouvoir. Elle se disait pilote d’élite pourtant son analyse de la situation en ce qui concerne l’attitude à prendre envers Trias et Jude était erronée. Jude se dit qu'il allait devoir mettre au point deux trois trucs avec elle et Promor pour leur faire comprendre leur réelle position.
Le jeune couple détalla dans les ruelles d’Ofägar à la recherche d’un coin pour faire un brin de toilette.

Les deux frères n’allaient pas avoir cette chance. Il fallait tout d’abord qu’ils rejoignent leurs quatre camarades en ville, avant de retrouver la trace de ceux qui les attendaient à l’extérieur. En espérant qu’il soit toujours en vie après cette tempête.

Les jumeaux se dirigèrent donc vers le ventre d’Omni’Hoc, la taverne la moins onéreuse de la cité, la moins recommandée aussi. On y trouvait des gens du milieu en majorité, mais aussi des étrangers de passage si on pouvait qualifier ainsi les exilés. Bref le propriétaire des lieux n’était pas très regardant sur ses clients, tant que cela payait leurs consommations.
Un endroit idéal pour un lieu de rendez-vous pour forban.

En entrant, les jumeaux se retrouvèrent dans une grande salle pourvue de nombreuses tables rondes plus ou moins larges. Le bar se trouvait au fond, derrière lui une pièce minuscule servait de cuisine. Enfin pour ceux qui avait l’estomac bien accroché car le ragoût d’Omni’Hoc n’était pas facile à digérer. L’ensemble était éclairé par des lampes au plafond, malgré cela la pièce était beaucoup plus sombre qu’à l’extérieur ou le soleil venait à peine de sortir de son zénith.
Les jumeaux repérèrent leur compagnon assis dans le coin droit de la salle. Ils étaient faciles à repérer, c’était les premiers qui avaient jeté leur regard sur la porte d’entrée lorsqu’ils entrèrent. De plus, leurs teints plus sombres que les autres et leur regard méfiants n’arrangeaient pas les choses.
Dire que Jude avait choisi les plus discrets, décidément la prochaine fois il prendrait des femmes pour cette mission, quoi que réflexion faite ça serait encore pire.

Trias et Jude s’installèrent aux deux chaises qu’avaient laissé leurs camarades forbans.
Un bref débriefe de la situation s’imposait avant qu’ils ne repartent dans leurs activités malsaines. Jude laissa son frère commençait la discussion.

Citation :
Yop frangin, donc on continue les affaires, dit moi si pour l'instant ça te convient ? Est ce que je poursuis l'histoire et ainsi on se retrouve directement avec ceux à l'extérieur en attendant que le vaisseau saboté décolle ou je te laisse reprendre ?
Si tu te sens inspiré et si tu en as le temps en gros Wink
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Retour aux affaires   - Sam 14 Avr 2012 - 10:35

Citation :
Je pense que je peux continuer de raconter l'histoire jusqu'à ce qu'on se retruve à l'extérieur hein ^^'

Trias s'assit avec son frère, sans enlever son manteau cette fois. Si ça aurait pu paraître suspect dans le troquet où le pilote les avait emmené plus tôt, ici ça ne différait pas de la majorité des clients, qui étaient nombreux à ne pas vouloir être reconnus, ou du moins ne pas être vus ici. Il avait remarqué le froncement de sourcils réprobateur de son frère à la vue des quatre autres forbans, et lui indiqua discrètement qu'il aurait tout le loisir de les réprimander une fois de retour au col s'il le désirait.
Un des avantages d'être jumeaux, c'était de ne pas avoir besoin de paroles pour se comprendre. Lui non plus n'était pas vraiment très satisfait d'eux, à vrai dire, il les trouvait trop enclins à la bagarre sanguinolente pas forcément nécessaire et si ça ne posait pas de problèmes au col, pendant les missions ça pouvait se révéler problématique. Mais il laissait avec joie Jude se charger des réprimandes.

Il résuma rapidement la situation à voix suffisamment basse pour ne pas être entendu et suffisamment haute pour ne pas paraître avoir quelque chose à cacher, omettant volontairement le passage avec le pilote "Akta" et l'arrivée de Promor avec une étrangère. Inutile pour leur mission, et ça les déconcentrerait.

"On a saboté un cargo d'ithylium. On a dû assommer quelques marins, mais je leur ai piqué leurs objets de valeurs, ils devraient croire à une attaque de voleurs et ne pas penser à un sabotage. Avec la tempête il ne doit pas encore avoir décollé."

Pour autant, ce n'était pas une raison de traîner, surtout que si le cargo voulait partir au moment de la tempête, il allait décoller dès que les conditions de visibilité seraient suffisantes. Il intima aux autres de payer leurs consommations, leur faisant comprendre du regard que partir sans payer n'était pas une option quand ils étaient censés se faire discrets et ne pas faire de vagues.

Quelques minutes de marche plus tard, ils étaient aux portes de la ville. En fait cette tempête de sable avait été une bénédiction, les rues principales étaient encore désertes ou quasi, leur évitant de devoir se perdre dans des ruelles inconnues.

Encore quelques minutes, et ils retrouvaient le gros de leurs troupes qui avait survécu à la tempête de sable. Un rapide résumé de la situation plus tard il avait apprit qu'un des leurs s'était légèrement blessé durant la tempête mais rien de grave qui risquait d'empêcher la mission.

Maintenant, et bien il fallait attendre que le vaisseau décolle. Jude allait sûrement insister pour avoir la longue-vue. Trias lui laisserait là aussi le rôle avec joie. Il ne pouvait pas rester à scruter le ciel à la longue-vue longtemps sans que ses yeux le fassent souffrir, et il avait du mal à recouvrir une vision parfaite pendant quelques minutes ensuite. Jude ne semblait pas souffrir le même problème, peut-être parce-qu'il n'avait pas passé comme lui des années à s'entraîner les yeux pour la chasse en plein désert.
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum