AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Ven 4 Mai 2012 - 12:50

Comme prévu, l’opération fût un réel succès, les forbans prirent rapidement le contrôle du vaisseau, en étant en sur nombre et surtout bien mieux entrainer que l’équipage korrulien. Jude ne s’était pas fait prier pour participer au massacre ; brisant les os de ses adversaires, enfonçant sa lame dans chaque bout de chair qu’il pouvait atteindre. Il essuya son visage et ses mains ensanglantés du sang de ses ennemis avec la serviette qu’il avait trouvé dans la salle du capitaine.
Les forbans n'eurent pas le temps de reprendre davantage leur souffle, ils commençaient déjà à vider de sa moelle tout l’ithylium qui se trouvait dans les cuves du cargo comme le ferait « la Tente des Morts » avec ses victimes. On sentait que le désossage de vaisseaux devenait une habitude, aucun bobo n’était à déclarer et ils avaient dû établir un nouveau record de vitesse. En effet 2h s’était écoulé depuis qu’il avait abordé le vaisseau de transport.

Jude était de bonne humeur, il aurait presque pu esquisser un sourire à son frère. Il lui adressa simplement un regard complice. Ils s’installèrent tous les deux dans le cockpit d’un des deux vaisseaux et firent signe au pilote de décoller.
Ils abandonnèrent l’armature du cargo et cadavres en plein désert. Une bénédiction pour les Styx et Ugrons qui se ferait un plaisir de faire disparaître les corps.

-« Met le cap vers Ofägar ! » indiqua Jude au pilote, il ne protesta pas et s’exécuta. L’autre vaisseau forban leur collait au train. Les deux jumeaux avaient donné rendez-vous à un jeune couple du désert qui devait actuellement prendre du bon temps. De plus, les forbans se dirigeaient là où on ne les veilleurs ne les attendaient pas. La plupart se seraient enfoncés dans le désert en longeant la ceinture du feu évitant soigneusement les tours de garde des veilleurs.

Leur vaisseau se posa non loin d’un domaine de cultivateur, à l’est d’Ofägar au point de rendez-vous qui avait été convenu plutôt dans la matinée. Jude fit signe à l’autre vaisseau forban de poursuivre son chemin. Après tout plutôt, ils seraient rentrés au col de Muertiga. Plutôt ils se métrèrent au travail pour rassembler les pièces récupérées, afin de construire ou la rénover d’un vaisseau Gargan.

Le soleil commença sa descente vers l’horizon, Jude songeait déjà comment il allait aborder la situation avec la pilote matrooscienne. Elle avait manqué de respect aux jumeaux, elle apprendra vite qu’il n’est pas bon de prendre de haut Trias et Jude.

Citation :
Eh bim fin prêt à recevoir nos deux amoureux préférés :p
avatar
Citoyen

On m'appelle Promor le Facétieux


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 25 ans
Masculin
MESSAGES : 711
AGE : 46
INSCRIT LE : 28/08/2011
PSEUDO HABITUEL : Yannick Saule, Raffaella Palder, Tibor Keiron, Janos Leawen
Joyaux : 0
Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Mer 6 Juin 2012 - 6:23

Promor (Milicien)


Milicienne et forban traversent rapidement les rues tièdes et sombres d'Ofägar, évitent par prudence une Tour de garde des veilleurs pourpres, et parviennent face à l'impressionnant amas rocheux qui dissimule le Speeder. Malgré l'obscurité naissante qui en grignote les contours et estompe le paysage environnant, ils retrouvent sans mal leur appareil, solidement arrimé à un tronc vigoureux. Cette parcelle à-demi abandonnée du domaine des cultivateurs respire la sérénité, le calme le plus absolu. Ils ne sont pas bien loin du lieu du rendez-vous avec les jumeaux, qui ont sans doute choisi l'endroit pour sa tranquillité. Les rejoindre devrait se réaliser en deux coups d'ailes grâce à leur bolide.

Calyth forme le code d'accès, et les amants s'installent côte-à-côte, la pilote face aux commandes et aux multiples écrans de contrôle, bien entendu, et Promor à ses côtés, beaucoup plus intéressé, ou plutôt fasciné, par le corsage très ajusté de sa compagne et par son charmant décolleté, que par les manœuvres de décollage. Bigre ! La belle milicienne est à mille lieues de la rude adversaire qu'elle fut autrefois, elle est tout simplement somptueuse. Le bain pris au hammam l'a métamorphosée, elle paraît fraîche et reposée. Les voiles éthérés et les dentelles claires et vaporeuses qui sculptent et modèlent à merveille ses formes exquises, cachent peu sa peau halée et sa plastique parfaite, ils oscillent et se tendent à chacun de ses gestes et laissent apparaître fugitivement de bien appétissantes rondeurs. Sûr que les Gargans qui seront au rendez-vous vont admirer la fleur de Matroos avec des yeux gourmands, surtout Trias dont la réputation n'est plus à faire. De quoi dégoûter le chef de la meute de ses tendances homophiles, de toute évidence.

Une main posée sur la cuisse de Calyth, le Facétieux embrasse longuement son épaule nue et lui sourit tendrement lorsqu'elle le dévisage du coin de l’œil tout en faisant décrire une large parabole à leur Speeder. Si bien que le voyage lui semble extraordinairement court, et qu'il a à peine le temps de poser son regard fuligineux sur les nombreuses manettes et instruments de navigation que sa compagne manipule avec une extrême précision.

Nous sommes presque arrivés. Regarde, ils sont là. Voilà leur vaisseau ! Ma première leçon sera pour une autre fois, ma chérie ... lui souffle t-il en haussant légèrement la voix pour éclipser les ronronnements du moteur, et en désignant du doigt l'engin volant des Gargans.

Calyth amorce aussitôt la descente et pose remarquablement  le Speeder non loin de l'appareil des jumeaux, alors que le soleil a terminé son lent déclin et que l'obscurité s'épaissit encore. Le facétieux saute le premier sur le sol sablonneux, et tend les mains vers sa compagne pour l'aider à en faire autant.




Sign par Thélou, merci !
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Ven 8 Juin 2012 - 3:42

L’oiseau argenté se posa, envoyant une bourrasque sablonneuse sur les sept forbans qui attendaient là. Le couple n’avait pas menti, l’impétieuse Calyth était bien une pilote d’élite de la milice en témoigne ce Speeder RA90. Petit bijou de métal contenant la pointe de la technologie matrooscienne. Jude n’en n’avait jamais vu d’aussi près préférant se cacher lorsqu’ils sillonnaient le désert.
Moins rapide qu’un Z540, il avait une capacité de feu plus importante que ce dernier. Jude avait hâte de voir le cockpit.

La porte de l’appareil s’ouvrit laissant apparaître les deux individus attendus. Le geste de tendresse de Promor pour aider à descendre Calyth, laissa pantois la plupart des forbans. La dernière fois qu’il l’avait vu, il était loin d’avoir ce genre de manière. C’était un fauve comme le reste de ses confrères. Il n’en n’était pas autrement pour survivre au col.
Même la relation de Jude et Nausicäa n’échappait à cette règle, elle était néanmoins plus adoucit du fait de leur statut au sein du clan.

Les jumeaux se dégagèrent du groupe, pendant que le jeune couple s’avançait vers eux. Les autres forbans ne cessaient de dévisager la pilote Matrooscienne. Il était en effet assez rare de trouver des gens de son peuple dans la région. De plus, la jeune était attrayante à regarder avec sa nouvelle tenue korrulienne. Promor faisait déjà des jaloux.

Arrivé à eux, les deux duos se saluèrent à nouveau, après l’avoir fait plutôt dans la matinée.
Jude démarra la discusion.

-« Si je te vois ici Calyth, j’en déduis que tu as fait ton choix de rentrer chez les Gargans ? »
avatar

On m'appelle Calyth Montivelle


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 809
AGE : 45
INSCRIT LE : 29/08/2011
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t555-calyth-montivelle#13156 http://www.ile-joyaux.com/t212-calyth-montivelle-pilote
Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Dim 10 Juin 2012 - 8:25

Calyth Montivelle (Milicienne)

Vol sans histoire, court mais agréable, sous le regard attentif de son amant, qui observe chacun de ses gestes, une main possessive sur sa cuisse. C'est dit, dès qu'ils le pourront, dès qu'ils seront plus libres de leurs mouvements, de leurs décisions, Calyth se fera une joie de lui apprendre les rudiments du pilotage sur son bel oiseau d'acier. Un atterrissage impeccable, le Speeder a recouvré toutes ses facultés et elle aussi se sent revivre après cette étape revigorante au hammam. L' escapade dans le désert est loin derrière eux, elle a retrouvé visage humain, se sent particulièrement féminine  dans les vêtements de la petite chipie Korrulienne et ses blessures ne se rappellent à son bon souvenir que par de faibles et rares élancements.

La partie à présent s'annonce rude, dès leur descente, Calyth repère les sept Forbans, armés jusqu'aux dents, qui les attendent en s'activant autour de leurs deux appareils. Aucune chance de leur échapper si la rencontre tourne mal. Elle va devoir jouer serré, et défendre sa position avec diplomatie. Tous les visages se tournent vers eux, les yeux braqués sur le couple étrange qu'ils forment tous les deux. Elle saute sur le sable aidée par Promor, qu'elle remercie d'un clin d'oeil tendre, elle devine les regards aussi curieux qu'appréciateurs des hommes qui avancent vers eux, étonnés de voir débarquer leur partenaire accompagné d'une Matroscienne.

L'horizon flamboie de lueurs crépusculaires dans tous les tons de rose, glissant sur le sable en de longues flaques d'une clarté pâle, juste suffisante pour distinguer les alentours de ce rendez-vous insolite. Les deux frères, paire indissociable et remarquable par leurs ressemblances autant que par leurs différences, laissent derrière eux leurs compagnons et s'avancent vers Calyth et Promor. Main dans la main les deux amants font la moitié du chemin, soudés l'un à l'autre. Après l'échange de saluts, Jude prend la parole et s'adresse directement à Calyth, surprenant la jeune femme. Soucieuse d'apaiser les deux frères, elle leur sourit franchement avant de leur répondre, choisissant ses mots pour ne pas envenimer les choses :

- Bonsoir, j'espère que nous ne vous avons pas trop fait attendre, si c'est le cas, n'en veuillez pas à Promor, dit-elle tout en jetant un long regard complice à son compagnon, elle s'arrime à son bras. J'avais vraiment besoin de me rafraîchir, et de me débarrasser de tout le sable dont la tempête nous avait largement recouverts. Concernant les Gargans, je n'ai pas encore pris ma décision, j'accompagne simplement Promor qui devait vous rejoindre. Avant de me décider, j'ai besoin que tu me précises ce qu'impliquerait mon adhésion à votre clan.


Angélyne Montaigu, Hors la loi /Janalya Hermontrick, Maître armurier/ Ylaria Desnolancès, Cultivatrice

Kit par Thélou, merci !
avatar
Citoyen

On m'appelle Promor le Facétieux


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 25 ans
Masculin
MESSAGES : 711
AGE : 46
INSCRIT LE : 28/08/2011
PSEUDO HABITUEL : Yannick Saule, Raffaella Palder, Tibor Keiron, Janos Leawen
Joyaux : 0
Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Lun 11 Juin 2012 - 0:46

Promor (Milicien)


A l'approche des jumeaux, le regard noir de Promor se fait plus hermétique, mais il analyse chaque faciès, il inventorie froidement chaque détail. Cinq ou six forbans sont restés en retrait, les yeux ronds, posés sur sa compagne. Le Facétieux est conscient qu'il les surprend en emmenant avec lui cette superbe fille de Matroos, aux courbes exquises, et suffisamment apparentes pour faire saliver les membres de son clan. Il surprend, lui, la bête fauve, capable des pires cruautés, de la pire sauvagerie, en la serrant tendrement contre lui, en lui adressant des regards énamourés. Oui, il surprend, et si au fond de lui il reste un Gargan, il faudra désormais tenir compte de la présence de la milicienne, du moins si elle intègre la meute. Ils forment un tout indissociable. Qu'on se le dise. Pour en attester ouvertement devant la horde, il glisse doucement une main sous les voiles qui habillent à peine sa compagne, caresse délicatement sa hanche, évitant sa cicatrice encore récente et sans doute un peu sensible. La belle se cambre légèrement en réponse à cet effleurement affectueux, ses seins voluptueux étirent et sculptent davantage la dentelle moirée, et les yeux ronds des forbans s'arrondissent encore. Le regard fuligineux de Promor l'indique clairement. Son attitude également : Calyth est sienne, celui qui s'en prendra à elle devra en découdre tout d'abord avec lui. Elle est sienne, elle est prioritaire sur tout, même sur le clan, et si on lui cherche des noises, au lieu d'accueillir un membre supplémentaire, courageux et efficace, pilote hors pair de surcroît, même s'il provient d'une race à priori hostile, ils en compteront un de moins. Nul doute que ce message muet soit passé à l'ensemble des Gargans.

Jude interroge la Matroscienne. De plus en plus souvent c'est ce-dernier qui parle au nom de la meute. A croire qu'il en est devenu le chef réel, ce qui ne serait pas un mal. Il est sans doute plus équilibré que son jumeau, au comportement plus fantasque, aux manières plus excentriques. Il faudra un jour que ce problème soit examiné. En outre, il a également une femme, et il est sans doute à même de mieux comprendre ce que ressent Promor. Calyth réplique et questionne à son tour. Elle demande quelques précisions qui paraissent également indispensables à l'esprit rigoureux du Facétieux. Milicienne et forban ne sont amants que depuis peu, et ils n'ont pas encore réellement évoqué ce que sera leur avenir. C'est l'occasion de préciser les choses.

Bref, la discussion s'engage somme toute aimablement. D'habitude peu loquace devant les autres Gargans, le Facétieux ajoute néanmoins : Voilà une excellente question, Jude ! Je suis persuadé que Calyth sera une recrue de premier choix si elle est satisfaite de ce que le clan lui réserve. J'imagine d'ailleurs pour elle un rôle essentiel, compte tenu de son talent de pilote et de sa connaissance des coutumes et du territoire de Matroos. Dans ces deux domaines, aucun d'entre nous ne peut rivaliser avec elle, ça me semble incontestable. Elle a énormément de choses à nous apprendre !

Les prunelles sombres de Promor se posent sur ses interlocuteurs. Il sourit à Calyth. Sans doute ne s'attendait-elle pas à tant d'éloges, mais l'idée d'un rôle important dans la bande devrait lui plaire. Elle est fière, et elle allie compétence et sagesse. Elle serait parfaite.




Sign par Thélou, merci !
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Lun 18 Juin 2012 - 15:01

[HRP: désolée pour le temps de réponse, je promets pas que ce soit terrible niveau écriture mais au moins c'est pas OOC, il m'a bien fallût la semaine pour y réfléchir]
Trias (Forban)

Comme d'habitude, le voyage fut des plus désagréable. Trias commençait tout juste à s'habituer à l'odeur et aux vapeurs d'ithylium, et les vaisseaux, encore plus bricolés que véritablement construits, n'épargnaient aucun cahot, aucun trou d'air à ses passagers. Il y avait pourtant du mieux des deux côtés, sa tolérance aux voyages en vaisseaux et la qualité de ceux-ci s'amélioraient. Ce qui n'empêcha pas le chef officiel des Gargans de garder un visage fermé durant tout le voyage pour cacher sa grimace. Il se sentait mieux sur terre, ou dessous, que dans les cieux.

Il sorti pourtant du vaisseau en prenant son temps, sortant en dernier du cockpit. Ils n'eurent pas longtemps à attendre avant de voir le couple se poser et sortir de son vaisseau.

Le regard de Trias se posa sur la Matrooscienne avec un intérêt des plus modérés. Il l'évaluait plus qu'il ne la reluquait vraiment, pour tout dire. Il ne pouvait pas la trouver jolie. Elle était trop blanche.

Pour une femme originaire de Matroos pourtant, elle était plutôt hâlée, mais Trias, de sang-mêlé Korrulien et forban, et souffrant de n'avoir la peau que couleur chocolat noir plutôt qu'ébène, avait longtemps été surnommé "blanche-neige" à cause de son teint, et ses critères de beautés, forcément,  s'en trouvaient altérés.

Jude ouvrit le premier la parole. Pourquoi cela ? Il savait que c'était à Trias de le faire ! Il n'était pourtant pas d'un naturel impatient... et il savait qu'il devait maintenir les apparences lorsqu'ils n'étaient pas tous seuls, car l'autorité de Trias devait ne présenter aucune faille visible s'il voulait avoir la moindre chance de la maintenir. Il se retint de justesse de lui asséner un violent coup de coude entre les côtes et lui lança à la place un regard rubis étincelant de reproches.

Au moins pouvait-il faire croire que leur union était parfaite et que Jude parlait en son nom....

Ce qu'il se passa ensuite fût pour lui tellement inimaginable qu'il en resta pantois plusieurs secondes. Ils parlaient. Des Forbans du désert, qui plus est des Gargans, parlementaient entre eux ! Pour l'intégration à leur clan d'une étrangère qu'ils auraient tuée à vue en temps normal, en plus ! Une pensée fugitive ayant rapport à la décrépitude du clan et à ses membres qui, sûrs de leur supériorité, se ramollissaient dans leur trône le traversa avant qu'il ne l'écarte. Il fallait qu'il se ressaisisse, et vite. Qu'il fasse quelque chose bordel !

En tout, son désarroi avait duré juste le temps pour Calyth et Promor de placer leur discours. Mais pour Trias, qui était doté d'une vivacité d'esprit insoupçonnée et d'un instinct hors-pairs, ça paraissait une éternité.

En temps normal, il aurait hurlé, ou lancé une pique acerbe au Facétieux qui lui aurait fait comprendre de façon plus cuisante encore qu'un sermon qu'il l'avait déçu et qu'il ne reconnaissait plus le fier Gargan qui faisait honneur à son clan autrefois.

Trias, appréciant l'indépendance et la capacité à agir et prendre des décisions seuls chez ses subordonnés, avait laissé faire un peu ce qu'il voulait à Promor, qu'il savait détester les ordres. Visiblement, il lui avait donné trop de latitude. Ce soir, Jude ne serait pas le seul à essuyer les foudres de son jumeau...

Mais cette fois-ci, Trias utilisa une autre technique;
Sans dire le moindre mot, il lança un regard d'avertissement glaçant à Promor.

"Ne t'interpose pas."

C'était là qu'on se rendait brusquement compte de pourquoi il était chef des Gargans, lui, et pas son frère. Jude disposait d'un sang-froid presque absolu, d'une intelligence plus acérée que n'importe quel couteau et d'une totale absence de pitié. Trias, lui, pouvait impressionner un forban du calibre de Promor d'un regard. Et Promor n'était pas impressionné par grand-chose, même quand il se retrouvait face à un adversaire d'une carrure supérieure à la sienne et fermement décidé à le mettre en pièce de la façon la plus lente et douloureuse possible.
Mais Trias n'était pas n'importe quel adversaire. C'était une montagne de muscles de près de deux mètres doté d'une puissance physique exceptionnelle et d'un esprit aussi tranchant que celui de son frère, un combattant qui était plus redoutable à mains nues que n'importe qui avec un poignard ou une épée, et, surtout, c'était celui qui s'était hissé au sommet du plus grand clan des forbans du désert en partant d'un statut de bâtard fils de korrulienne et d'un exilé, et ce alors qu'il sortait à peine de l'adolescence.

"Ne t'interpose pas"

Il s'agissait d'un ordre direct que même Jude n'aurait osé bravé. Si Promor ne voulait pas suivre ses ordres, il fallait qu'il devienne chef à sa place ou meurt.

Puis, sans autre avertissement, il réduisit de façon fulgurante la distance qui le séparait du couple, écarta violemment Promor et plaqua Calyth au sol.

"Tu veux savoir à quoi t'attendre ? Une chaleur pire que celle que tu ai jamais connue, des tremblements de terre, des injures, des regards mauvais, et tous les jours des gens qui vont essayer de te tuer. Tu es une étrangère, tu a volé aux femmes de mon clan un de leur meilleurs partis, tu es blanche, et, pire, tu es une femme. Je suis à moitié Korrulien, j'ai dû faire face à cela tous les jours durant des années jusqu'à ce que je leur impose le respect à la force de mes poings. Promor ne pourra pas être toujours là pour te protéger. Prouve-moi que tu es capable de te défendre toute seule ou meurs. Ah, et, dernière précision, tu n'as jamais eu le choix de nous rejoindre ou non. Si tu ne veux pas faire parti du clan, je ne te laissera pas repartir vivante d'ici."

Il s'était adressé à elle dans un murmure, le visage tout proche de son oreille, juste assez ferme pour lui prouver qu'il ne la laisserait pas s'échapper mais sans lui faire mal. Il ne s'agissait pas d'un combat à mort, mais d'un test. Tous les forbans présents le savaient, y compris Promor qui avait assisté à celui des jumeaux, il y a des années.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Mer 20 Juin 2012 - 5:25

La discussion avait finalement coupé court. Il n’en pouvait être autrement devant l’attitude des deux nouveaux arrivants. Comme s’il était possible de poser des conditions aux Gargans, qui plus est lorsqu’on est un ancien membre de la milice.
Jude avait eu raison d’intervenir avant Trias, il avait mis hors de lui celui-ci, c’est ce qu’il avait cherché à faire. Après tout, c’était dans ses états de pure adrénaline où il avait réalisé c’est plus belle prouesse comme s’emparer du clan Gargan.

Pour Jude sa première question n’était que rhétorique, pour lui leur simple présence ici était déjà un oui. Il n’était pas question de marchander.

Avant que Promor ne réagisse et aille porter secours à sa dulcinée, Jude s’était placé en face lui. Il protégeait ainsi les arrières de son frère. Il avait dégainé son sabre et son tomahawk était déjà placé dans son autre main.

-« Promor j’éviterais à ta place d’intervenir, à moins que tu sois devenu plus aveugle et sot que tu ne l’es déjà en l’amenant ici ? » ce sarcasme devait rendre au plus haut point fou de rage Promor

Après tout, le plus stupide dans cette histoire fut Promor. Il aurait pu très bien vivre avec sa compagne loin du col et des forbans. Il en avait choisi autrement qu’il l’assume.
Jude gardait son calme olympien, prêt à parer une possible attaque de son adversaire.
avatar

On m'appelle Calyth Montivelle


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 809
AGE : 45
INSCRIT LE : 29/08/2011
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t555-calyth-montivelle#13156 http://www.ile-joyaux.com/t212-calyth-montivelle-pilote
Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Ven 22 Juin 2012 - 6:15

Calyth Montivelle (Milicienne)

Une discussion civilisée et courtoise, chez les Forbans ça n'existe pas ! Calyth l'apprend à ses dépens quand soudain elle est  brutalement arrachée des bras de Promor, par un quintal de muscles, manifestement hors de lui. Surprise par cette attaque aussi inattendue que fulgurante, elle se retrouve plaquée au sol, dans un nuage de sable fin. par un Trias au sourire mauvais. Saisie par le choc, elle a le souffle coupé, puis elle se raidit, bandant ses muscles pour lutter contre cette montagne de chair brune, qui l'écrase de tout son poids, puis relâche un peu la pression, alors qu'elle se débat. Elle se tortille jusqu'à ce que le chef des Forbans se penche pour lui murmurer à l'oreille, des menaces qui sonnent comme une déclaration de guerre. Elle s'immobilise pendant son laïus à l'emporte-pièce, inutile d'épuiser ses forces. Et lorsqu'il en a terminé, c'est un sourire froid qui joue sur ses lèvres, elle le fixe d'un regard glacial, plongeant crânement dans ses iris rouge sang. Et à son tour elle lui répond sur le même ton,  pour n'être entendue que de lui, reprenant point par point son discours hostile :

- Je suis bien désolée pour toi, si ma couleur de peau t'indispose, sache qu'à Matroos, on me prend souvent pour une Korrulienne, et les insultes, les regards comminatoires, j'ai eu mon lot, et j'en ai rien à faire. Si tu avais pris la peine de m'écouter, tu saurais que je suis pilote d'élite, entraînée à résister aux dures conditions de vie dans le Désert depuis mon plus jeune âge. En tant que soldat, me battre pour survivre, je sais ce que c'est, et je n'ai pas peur de mourir. Quant à Promor, je n'ai pas choisi, je n'ai rien fait pour le voler aux autres femmes, j'ai même failli le tuer, c'est comme ça je n'y peux rien ! Ne compte pas sur moi pour l'appeler au secours ...

Alors qu'elle prononce sa dernière phrase, Calyth se cambre à nouveau, essayant de soulever un peu ce corps rompu aux pires combats. Encore heureux qu'il ne la tienne qu'aux épaules, ce n'est qu'un test certes, mais il en va quand même de son avenir avec les Gargans ou pas. Elle ne veut pas laisser le doute s'immiscer dans le combat physique qu'elle livre contre le chef du clan. Si c'est son billet d'entrée, elle accepte l'épreuve, même si ce n'est pas vraiment indiqué pour ses blessures encore fraîches. Peu importe, elle se tord, souffle, frappe de ses poings, repousse de ses bras le torse musclé qui résiste, rien à faire ! C'est un colosse de plomb qui l'entrave, et dévore ses réserves d'énergie. Contre la puissance brute du Forban, elle ne peut pas grand chose, à moins que … Avec Promor ça avait marché, alors pourquoi pas avec Trias ?

Renonçant à se dégager par la force, elle profite que ses mains sont libres pour accrocher d'un côté les mèches brunes torsadées qui balaient son propre visage, et prendre une poignée de poussière sablonneuse dans l'autre. Conjuguant alors ses efforts, elle jette une myriade de petits grains dorés dans les yeux moqueurs de son assaillant, tout en tirant violemment sur la  masse de cheveux qu'elle a empoignée. Et le sable fait son œuvre sournoise, s'infiltrant douloureusement sous les paupières, irritant ses yeux, mais surtout obligeant son adversaire à desserrer légèrement sa prise. Légèrement, mais suffisamment pour que Calyth se faufile, telle ces vipères des sables, véloces, agiles, elle se dégage de l'emprise de Trias, alors qu'une douleur subite vrille sa hanche. Elle rampe, roule, s 'éloigne du Forban, puis se relève pliée en deux, taraudée par la souffrance. Difficilement elle fait quelques pas en direction du Speeder, cherchant du regard Promor  qui fait face à Jude. Du sang macule de nouveau son pantalon, une de ses entailles que le scorpion géant lui a laissées suinte. Elle plaque sa main sur sa plaie et se tourne vers Trias toujours à terre :

- Espèce d'imbécile ! Il va me falloir encore des soins par ta faute ! Si tu voulais me tester,il suffisait de le dire ! Tu ne me fais pas peur, j'aurais accepté sans hésiter. C'est logique que tu ne me fasses pas confiance et que tu veuilles savoir ce que je vaux … Promor ne serait plus là, si je n'avait pas été à ses côtés … il te l'aurait dit. Je ne viens pas en ennemie, sinon je vous aurais facilement rayés de la carte en arrivant … Je ne vous suis certes pas indispensable, mais j'aurais pu vous aider à tirer le meilleur parti de vos vaisseaux, et à former vos pilotes, j'étais ... s'exclame-t-elle, en grimaçant, regardant sa main poisseuse de son sang, de nouveau elle cherche son Forban, son homme, son Promor, elle va avoir besoin de lui ...


Angélyne Montaigu, Hors la loi /Janalya Hermontrick, Maître armurier/ Ylaria Desnolancès, Cultivatrice

Kit par Thélou, merci !
avatar
Citoyen

On m'appelle Promor le Facétieux


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Vuulte
MON AGE : 25 ans
Masculin
MESSAGES : 711
AGE : 46
INSCRIT LE : 28/08/2011
PSEUDO HABITUEL : Yannick Saule, Raffaella Palder, Tibor Keiron, Janos Leawen
Joyaux : 0
Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Ven 22 Juin 2012 - 6:21

Promor (Milicien)


Quel crétin ! Quel imbécile ! Dédaignant, ou plutôt méprisant, toutes les excellentes raisons invoquées par Promor pour accueillir Calyth à bras ouverts au sein des Gargans, voilà que Trias arrache brutalement la milicienne à la tendre étreinte de son amant pour la clouer au sol ! Quel empoté ! Ce n'est pas par de tels procédés, aussi lâches que sournois, qu'il va s'assurer de la fidélité de la belle milicienne, ni du respect de Promor et de ceux qui ont un soupçon de jugeote, ce qui n'est assurément pas son cas ! Tout dans les biceps et rien dans le ciboulot ! Il faudra vraiment que la meute se trouve un chef à la hauteur, pas cet incapable aux méthodes primitives, qui ne remarque pas qu'autour d'eux le monde dialogue, évolue, et progresse à pas de géant vers la civilisation. Avec un tel meneur, le clan est condamné à une fin rapide. Trias, c'est le règne d'un passé révolu et archaïque, c'est le triomphe de l'immobilisme.

Le Facétieux ne perd pas un geste de la scène, prêt à intervenir, remarquant progressivement que Trias se contente d'immobiliser Calyth. Il ne s'agirait donc que d'une épreuve destinée à évaluer le courage et la résistance de la Matroscienne, selon les coutumes ancestrales et barbares instaurées dans leur clan. Si cette andouille avait ouvert le bec et s'y était pris autrement, la situation aurait été beaucoup plus claire. Cependant, Calyth est blessée, elle n'est pas en état de se battre, et ce combat, déjà déloyal en raison de la fourberie du Gargan, est faussé à l'avance. Jamais elle ne pourra se dégager de ce monstre installé sur elle !

Promor avance d'un pas, afin de séparer les deux combattants, se fichant pas mal des recommandations de Trias, mais voici que Jude s'interpose pour lui barrer le passage. Le Facétieux brandit aussitôt son épée, en réplique à tout l'arsenal déployé par Jude. Les jumeaux sont de bons guerriers, mais Promor n'est pas un manchot, et il peut les vaincre. Il le sait. Il hésite cependant à se ruer sur son vis-à-vis, tant que Calyth ne semble pas en réel danger. Il le dévisage de ses yeux froids. Peut-être arrivera t-il à le faire réfléchir, il est en général moins obtus que son frère, et il a une femme.

Laisse-moi passer, je veux juste mettre fin à ce pitoyable spectacle. Calyth est blessée. Elle m'a sauvé la vie en tuant un scorpion géant durant la tempête de sable ! Elle est incapable de se mesurer à cette grosse brute dans cet état ! Et d'ailleurs accepterais-tu que cet idiot se vautre ainsi sur Nausicäa ? Je ne le pense pas. Et puis arrête de dire des conneries ! Si nous sommes venus, c'est pour répondre à l'appel du clan ! Par respect ! Par sens du devoir ! L'as-tu déjà oublié ?

Soudain, sous les yeux rageurs de Promor, la situation a évolué entre les deux antagonistes, alors qu'il n'y croyait pas. Trop sûr de lui, sans doute, l'arrogant Trias a négligé d'immobiliser les mains de Calyth alors qu'il en a eu le loisir, et la belle milicienne en profite pour lui tirer violemment les cheveux et lui asperger les yeux d'une pleine poignée de grains de sable. Aussitôt, elle échappe à l'emprise de son agresseur, mais elle ne peut s'éloigner que de quelques pas, en direction du Speeder. La compagne du Facétieux ploie subitement en deux. Ses doigts resserrés sur sa taille laissent filtrer un flux de sang. Sa colère explose, car c'est la stupide attaque de Trias qui a rouvert sa blessure. Sans attendre, Promor pivote hors de portée de Jude et se précipite vers la Matroscienne, la soutenant de son mieux. Et il surenchérit à ses propos, regardant alternativement chaque Gargan pour que chacun de ses mots s'imprime profondément dans leur crâne :

Tout ce que dit Calyth est exact ! Elle aurait pu détruire sans mal vos vaisseaux si elle l'avait voulu ! Et au contraire, elle a décidé de vous faire profiter de son expérience ! Bon ! La partie est finie ! Le combat est terminé ! Elle s'est dégagée de ton étreinte, Trias, donc elle a brillamment relevé le défi ! A ta place j'en tirerais d'ailleurs des leçons pour l'avenir ! Elle a été beaucoup plus maligne que toi ! Je vais de ce pas la soigner dans le Speeder, et vous nous fichez la paix, c'est bien compris ! Le Facétieux soulève sa compagne d'une main, gardant l'autre crispée sur la poignée de son épée, et il la transporte délicatement vers leur appareil, à reculons, afin de ne pas être surpris par une nouvelle lâcheté d'un des forbans.




Sign par Thélou, merci !
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Ven 22 Juin 2012 - 14:27

Trias (Forban)

Pour être tout à fait franc, Trias avait vu le coup venir, et il n'avait rien fait pour empêcher Calyth de mettre son plan à exécution: après tout, si grâce à cela elle pouvait s'échapper de l'emprise d'un forban qui faisait pratiquement le double de son poids en muscles, c'était parfait.

Ce qui ne voulait pas dire que ça lui fit moins mal pour autant. Bien au contraire. Trias avait une peau particulièrement épaisse pour un semi-korrulien, plus résistante même que celle de bien des habitants du col et pratiquement ignifugée, ce qui lui permettait entre autres de ne pas craindre de se brûler lui-même lorsqu'il immolait ses ennemis. Mais quelle que soit la dureté de sa peau, ses yeux, eux, restaient sensibles. Heureusement, son instinct, celui-là même qui l'avait prévenu avec une seconde d'avance de ce que projetais Calyth, lui avait fait fermer les yeux presque à temps et éviter une partie du sable. Celui qui avait réussit à s'infiltrer sous ses paupières était déjà suffisamment cuisant.

D'autant plus qu'il ne s'agissait pas d'une attaque mais simplement d'un avertissement: elle avait un test à passer car sa vie parmi les forbans serait dure, et il ne fallait pas qu'elle espère s'en tirer vivante si elle décidait de ne pas les rejoindre.

Lorsqu'elle se fut dégagée, il enleva comme il put les grains qui lui brûlaient la cornée en se relevant, se tourna vers ce qu'il estimait à l'aveugle être la position de la pilote.

Il s'apprêtait à se placer à sa distance habituelle, à trois mètres de la compagne de Promor, afin de commencer le combat quand elle se plia en deux, une belle tâche vermillon s'épanouissant doucement sur ses vêtements. Promor se rua à sa rencontre pour la soutenir. Ne pouvait-il pas la laisser seule une seconde ? Elle n'était pas en sucre, elle venait de le prouver, elle était parfaitement capable de se débrouiller seule !

Il passa sur le coup de sang de Promor avec un haussement d'épaules mental. Il hurlait bien plus fort que ce dernier, lorsqu'il le voulait, et pour dire des choses un peu plus utiles en général. Quoi ? Elle lui avait sauvé la vie contre un scorpion géant ? Et  bien sit, mais qu'est-ce que ça changeait? La seule chose que ça prouvait, c'était qu'elle était plus digne que Promor d'être un gargan et que Trias et Jude l'avaient surestimé ces dernières années.

Mais Trias ne croyait que ce qu'il voyait de ses propres yeux. En s'infiltrant dans les villes korruliennes il avait entendu beaucoup de choses sur les pilotes de speeders. Mais qu'est-ce qui prouvait que c'était vrai ? Tout le monde disait qu'il était impossible d'échapper aux veilleurs pourpres une fois capturé jusqu'à ce qu'il prouve l'inverse par lui-même, non ?

Oui, le chef de col muertiga passa sur les paroles de Promor sans problème. Ce qu'il vit dans ses yeux par contre, le mit hors de lui.
Promor le voyait comme un lâche et le méprisait. Promor se voyait au-dessus de lui.

Trias était tout sauf un lâche. C'était même son principal défaut, il avait tendance à se battre à la loyale plutôt que de jouer les assassins méthodiques spécialistes en embuscades et attaques dans le dos. Jude le lui reprochait tout le temps; à se battre à la loyale, on prenait des risques inutiles.

Mais il ne montra rien de sa colère. Il devait maintenir le rôle du pire des forbans, celui qui était capable de tout et surtout du pire pour arriver à ses fins et qui annihilait tout ce qui se mettait en-travers de sa route.

Qu'importe qu'on le méprise tant qu'on le craignait, c'était ce qu'il s'était toujours répété lorsqu'un résidu d'amour-propre le cuisait.

Il laissa le couple rentrer dans le speeder, mais les suivit à distance, Jude sur ses talons, et s'arrêta juste devant la porte. Suffisamment loin pour leur prouver qu'il n'interviendrait pas, mais assez près pour leur montrer qu'il n'en avait pas fini.

S'ils voulaient leur fausser compagnie, ils les prendraient en chasse. Leur vaisseau était peut-être moins rapide mais il avait une autonomie bien plus élevée, d'autant plus qu'ils venaient de se recharger en Ithylium. Et il était suffisamment blindé pour résister aux tourelles de défense korruliennes, à défaut d'être déjà doté d'armes.

Il se retourna vers Jude et lança un:


"Je la veux chez les Gargans, on ne la tue pas si on peut l'éviter. "

Son frère était sûrement parvenu aux mêmes conclusions, mais il devait être plus réticent à cette idée. Il avait toujours été le plus rigide des deux.

"Occupe-toi de Promor, je me charge de la fille"

Jude devait savoir de quoi il parlait. Promor devait se rendre compte de sa place, et surtout, il devait savoir qu'il avait enterré Calyth.

Il ne fallait jamais révéler la moindre faiblesse si on pouvait l'éviter. Les femmes forbans tenaient même la date de leurs menstruations secrètes car cela pouvait les transformer en nourriture pour Ugrons.  Les forbans profitent de la moindre occasion pour attaquer leurs ennemis, même la plus petite. En révélant devant les autres forbans que Calyth était blessée, Promor leur avait signalé qu'elle était en position de faiblesse.

Or, le facétieux respectait cent fois plus son jumeau que lui, et ce depuis de nombreuses années. Jude était le plus qualifié pour cette tâche.

Quand à Trias, il devait parler à Calyth. Lui dire que ce qu'elle avait vécut n'était rien comparé à ce qui l'attendait, mais qu'ils avaient besoin de son savoir-faire chez les Gargans. La prévenir de ne jamais montrer qu'elle était blessée ou moins en forme que d'habitude lorsqu'elle serait devant les autres forbans, et de se méfier des femmes.

Le chef des Gargans se retrouvait encore une fois dans une position désagréable; il avait envie d'aider Calyth mais ne savait pas du tout comment s'y prendre.
On apprenait beaucoup de choses chez les forbans, mais certainement pas à faire montre de ses sentiments.

Après un dernier regard à l'adresse de son Jumeau, il s'adossa au fuselage brûlant comme s'il eut s'agit de pierre bien fraiche et attendit que le facétieux et sa belle en aient terminés. Il ne doutait pas une seule seconde que ça conversait pas mal à l'intérieur du vaisseau.


[HRP: Jude, je propose qu'on passe nos tours en laissant Calyth et son beau mâle musclé discuter de la conduite à tenir et se soigner, vu leur rythme de réponse moyen on ne devrait pas avoir très longtemps à attendre...]
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   - Lun 25 Juin 2012 - 14:16

Finalement le combat d’entrée n’avait pas duré longtemps, à peine une minute le temps que la matrooscienne soit immaculée de son propre sang. Tandis que son jumeau s’efforçait d’enlever les grains de sable insinués dans ses yeux.

La scène était assez risible, le colosse avait eu trop confiance en sa force en fonçant tête baissée. Il devait s’éloigner ou tout moins du moins atténuer ce tempérament instable ou bien il ne deviendrait pas mieux que Kroos son prédécesseur.

Enfin, à présent ce qui inquiétait le plus Jude, c’était la fuite possible du jeune couple. Le canon d’énergie situait en dessous du cockpit pouvait causer de gros dégâts, surtout à cette distance. Jude fît signe aux autres forbans de se tenir prêt. L’un d’eux alla s’installer sur le lanceur d’harpon ciblant le cockpit. Jude contrairement à son frère était prudent et surveillait toujours ses arrières.

Trias s’avançant fièrement sûre de sa force, l’âme d’un chef ou d’un imbécile tout dépendait où l’on se plaçait. Trias devant la carlingue adversaire indiqua qu’il voulait la fille vivante. Comme si Jude en voulait autrement, cette femme était la pièce manquante pour faire du clan Gargan celui qui surclasse tous les autres et pas seulement qu’en nombre. Celui qui peut faire vaciller Korrul, Jude était peut-être trop rêveur, mais avec cette atout dans sa main. Il en était plus proche.

Néanmoins Calyth pourrait se montrer à double tranchant, elle pouvait très bien être une espionne à la solde de la milice. De plus, celle-ci semblait aussi commode que Nausicäa. Bref encore un diamant à tailler pour Jude.

La première chose à faire reste le cas de Promor, il n’était qu’une bête solitaire de plus chez les Gargans, la dernière fois que Jude l’avait vu. Depuis il parle « d’appel du clan, de respect, du sens du devoir », quelques choses à changer chez lui. Une chose qui plait et à la fois fait peur à Jude. Promor voit un avenir à protéger et semble plus à même de diriger son existence.

Si Jude arrive à regagner sa confiance et à lui donner ce qu’il veut, alors il servira de catalyseur pour Calyth et pour le clan.
Tout comme son frère, Jude attendait maintenant que le couple daigne ouvrir la porte.

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Promor & Calyth VS Trias & Jude ROUND 2 !   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum