AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Promenade en famille

avatar
Ostracisé

On m'appelle Azeor Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 27 ans
Féminin
MESSAGES : 722
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/06/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 271
Posté dans Promenade en famille   - Sam 14 Juil 2012 - 11:20

Rappel du premier message :

Le soleil matinal brûlait déjà le désert depuis quelques heures lorsqu'une silhouette se profila à travers l'horizon trouble et éblouisant. Survolant le sable doré dans un bourdonnement discret, un long-courrier fendit l'air et se mit à ralentir. Face à lui, deux grandes falaises s'élevaient, laissant seulement un passage impossible à franchir pour ce gros vaisseau. Ses propulseurs se coupèrent, et il se posa doucement à proximité du passage, sous le contrôle vigilant de quelques Veilleurs Pourpres. La porte principale s'abaissa, et les passagers s'empressèrent de descendre. Le Festival de Bonne-Entente était commencé depuis une petite semaine mais il attirait toujours autant de monde. A l'abri de la chaleur étouffante de la Ceinture de Feu, le festival était le pôle principal du troc et des ventes. Et les nouveaux arrivants tout juste atteris ne perdirent pas une minute pour se joindre à la foule. Sauf l'un d'eux. Descendant le dernier du vaisseau, il laissa ses yeux pourpres s'habituer au soleil et scruta les alentours, attentivement.

Azeor avait l'habitude de se rendre ici. Tous les ans, et durant les trois semaines, il venait y faire un tour. Le plus souvent pour présenter , à l'aide de sa famille, leur élevage de Draoma. Ils étaient connus à Korrul pour ça, mais les matroscien eux, n'en savaient rien. Et même si l'achat des bestiaux étaient très rares en raison du climat différent de Matroos, cela leur permettait de faire découvrir cette bête qui faisait leur richesse. Le travail n'étant pas excessif, Azeor avait donc le temps de profiter du festival en tant que visiteur. Et il adorait ça. Malgré sa répugnance pour les matrosciens, il semblait plus tolérant ces quelques jours, et prenait plaisir à découvrir leur culture. Il avait toujours eu soif de connaissance. Et tant que l'on ne lui demandait pas de tenir une discussion avec un marchant matroscien, alors tout allait bien.

Déambulant à travers les allées de stand et d'échoppes proposant diverses créations, boissons ou nourritures, le jeune cultivateur laissait trainer son regard et sa curiosité. Une fois attiré par un drôle d'objet qui servait en fait à cuisiner, une autre fois par une plante qui se révélait aphrodisiaque. Il ne pu s'empêcher de sourire légérement. Un sourire invisible quasiment. Il acheta un échantillon de cette plante et se promit de l'offrir à sa cousine, Lalah. Et à Xeliera. Se remettant en marche, il leva les yeux vers le ciel et jaugea à peu près l'heure qu'il était. Il avait rendez-vous avec Lalah, qui devait le retrouver près de leur échoppe favorite, qui faisait d'excellents plats matrosciens et de haute qualité. Il tourna au coin d'une allée, et s'y rendit, sans se presser. Il se doutait qu'elle n'y serait, de toute façon, pas encore. Et il ne pu que se féliciter intérieurement de la connaître aussi bien, puisqu'une fois arrivé, il ne la vit pas. Soupirant doucement, il s'adossa à l'une des tables précaires installées pour l'occasion et leva de nouveau les yeux vers le ciel. Il aimait ça. Observer le ciel. Le jour, la nuit, n'importe quand. Et il se laissa plonger dans ses pensées, coupant totalement avec le brouhaha incessant autour de lui.


DC: Enaïa Lysean Vara'Da & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Merci Erhenyce pour l'avatar ! <3

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Promenade en famille   - Ven 24 Aoû 2012 - 2:32

A la tirade de Malhek, Gwë baissa les yeux avec un timide sourire, ne sachant que dire ou rajouter. Elle était véritablement de l'égard apporté à sa famille par Celui qui insuffle. Tout le monde n'avait pas cette chance ; d'un autre côté, se sentir privilégiée provoquait aussi une sorte de malaise en elle. La mécano offrit alors un petit regard satisfait à Mlahek, acquiesçant simplement d'un signe de tête. Oui, après tout, même s'ils n'étaient pas vraiment comme les autres, les Chamanes restaient des êtres humains. Où même les plus humains.
Elle se mit à rire à gorge déployée à la seconde bonne nouvelle de Malhek, tentant tout de même de se retenir d'être trop bruyante, ce qui provoqua une légère toux, qu'elle s'empressa de taire en mettant son poing devant sa bouche. Brwngwën était définitivement pourvue d'élégance ou de féminité.

L'ingénieur sursauta presque lorsque toute la famille joignit ses mains. Et elle baissa la tête, respectant cet instant religieux. Cela fit bien longtemps qu'elle n'avait pas remercié Ryun pour un repas, elle qui se contentant généralement de peu, à des heures peu raisonnables, trop plongée dans ses plans ou ses réparations. Elle se sentit un instant un peu honteuse de ce laisser-aller et pria de toutes ses forces… Avant d'attraper le plateau que Lalah passait à toute la tablée. Gwë hésita quelques instants à prendre généreusement plusieurs beignets, par gourmandise, mais n'en prit finalement qu'un, préférant donner aux autres qu'à elle-même.

« Oh, tout se passera bien, je n'en doute pas. En tout cas, je ne permettrai pas le contraire. » répondit-elle à sa Tante en lui passant le plat.

Ecoutant Ylaria continuer de parler mais à Lalah tout particulièrement cette fois, elle prit une bouchée de ce beignet fort apétissant. Il était vraiment délicieux ! Gwë était totalement incapable de dire ce qu'il y avait dedans, mais une chose était sûre : c'était très bon. Puis, elle décrocha totalement de la conversation. Vêtements, tissus… Quoi ? Son expression devint un peu plus blasée, le beignet dans sa bouche.
Elle tourna la tête vers Azeor, comme si ses yeux voulaient lui dire « Tu veux pas parler vaisseau histoire qu'on ne se sente pas trop largués ? ». Elle baissa finalement les yeux, pensant que chacun avait le droit de parler de ce qu'il lui plaisait. Elle passait son tour pour cette fois, un sourire aux lèvres grâce à ces merveilleux beignets.
avatar
Ostracisé

On m'appelle Azeor Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 27 ans
Féminin
MESSAGES : 722
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/06/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 271
Posté dans Re: Promenade en famille   - Dim 26 Aoû 2012 - 15:23

Ainsi installé à cette tablée joyeuse et familiale, Azeor se sentit apaisé, au moins momentanement, et pu profiter pleinement du moment. Suivant l'invitation de Celui qui Insuffle, le jeune homme se joint à la petite troupe pour prier en remerciement à Ruyn. Mais dans l'esprit du cultivateur, une autre prière s'élève plus forte. Celle de revoir au plus vite Xeliera, et pouvoir la présenter à Ylaria, en espérant que la jeune femme ferait l'unanimité. Déliant ses mains, et redressant la tête une fois le remerciement terminé, il observa en silence ses cousines, sa tante, et Malhek; les écoutant discuter joyeusement. Le Chamane avait su trouver en quelques instants une place dans cette famille si accueillante, et tous le traîtait comme s'il avait toujours été là. Il affectionnait particulièrement ces moments de retrouvailles, même s'il restait toujours discret et distant par rapport au groupe, se contentant de suivre les discussions d'une oreille attentive, sans pour autant s'y mêler. La présence de Celui qui Insuffle ne le gênait nullement, lui qui était pourtant difficilement sociable; et il éprouvait même une certaine joie de le savoir parmi eux, autant par fierté que par bonheur pour sa tante qu'il savait heureuse avec lui.

Lorsque le plat de beignets alléchants arriva enfin à lui, Azeor se servit avec parcimonie, peu gourmant, mais désireux de partager avec tout le monde cette petite colation joviale. Croquant un bout de la friandise, une ombre de sourire se dessina furtivement sur ses lèvres lorsqu'il entendit Ylaria insister sur le "tous" de son invitation à Arish. Il croisa son regard pétillant et remercia Ruyn de lui avoir offert une tante aussi compréhensive et généreuse. Il but une gorgée de son lait de Capri, et leva ironiquement les yeux au ciel lorsqu'il fut question de parler "tissus" entre Lalah et Ylaria. Sa tante l'avait bien dit, c'était un sujet futile pour lui, mais cette légéreté dans leur conversation était toujours plaisante à entendre. Un regard de la part de Gwë lui apprit pourtant que les échoppes de tissus matrosciennes n'étaient pas au goût de toutes les demoiselles présentes autour de la table. Il lui adressa un sourire amusé, et se pencha vers elle pour souffler :

" La course de fin du Festival approche, et j'aimerai que tu viennes jeter un coup d'oeil à mon module. J'ai modifié quelques pièces, mais ton avis, celui d'une experte, serait le bienvenue. Je pense que cela sera bien plus passionnant qu'aller négocier un bout de tissu. "

Il lui adressa un clin d'oeil, et se redressa à sa place, un fin sourire toujours collé aux lèvres. Son regard grenat fit le tour de la table pour s'apercevoir que le plat de beignets était vide, ainsi que la plupart des verres. Levant la tête vers le ciel, il observa le soleil brûlant en plissant les yeux et soupira. Ce petit moment fort agréable était passé plus vite qu'il ne l'aurait pensé, et voulu. Attendant que chacun termine de parler, il finit par glisser quelques mots :

" Mes amis, je crains de devoir vous laisser, quelques affaires m'attendent encore. J'ai passé un agréable moment avec vous, et ce fut un honneur de vous rencontrer Malhek. " Il lui adressa un sourire, et le salua respectueusement. " Gwë, j'espère que tu passeras nous rendre visite mon module et moi. Nous avons besoin de ton oeil expert. " Il lui ébouriffa gentiment les cheveux, et posa les yeux sur Ylaria: " Ma tante... Merci. " Son regard brûlant brilla d'une lueur de joie et de détermination, et un franc sourire éclaira son visage. Il se tourna enfin vers Lalah et souffla : " Ne rentre pas trop tard. Et si tu as besoin, je serais dans le coin. Fais attention à toi. " Il se pencha pour déposer un baiser sur son front, et après un dernier salut collectif, il quitta la petite échoppe et disparut dans la foule, une idée précise derrière la tête.


DC: Enaïa Lysean Vara'Da & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï


Merci Erhenyce pour l'avatar ! <3
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Promenade en famille   - Mar 28 Aoû 2012 - 3:45


Par Ruyn, mais vous êtes affamés, mes enfants ! ... s'exclame joyeusement Celui qui Insuffle en constatant que les beignets se volatilisent un à un du plateau, la courte prière en l'honneur de leur Guide Spirituel à peine terminée. Ma foi vous êtes aussi voraces que les rilaks qui pullulent dans les oasis ! C'est à croire que les parents Desnolancès ne vous nourrissent pas suffisamment ! Allez Azeor, reprends-en un, ne sois pas si timide ! Tu peux te le permettre, tu n'es pas plus épais qu'un matsucoalte ... ajoute t-il en riant, et en enfournant lui-même, d'une seule bouchée, la moitié d'un beignet croustillant.

La conversation entre les jeunes Korruliens est animée, et Malhek les dévisage l'un après l'autre, intéressé par leurs propos, mais totalement incompétent en matière de modules de course et de soieries fines. Comme à chacune de ses rencontres avec les cultivateurs ou les gens du peuple, Celui qui Insuffle réalise à quel point son existence dédiée à Ruyn, entre les murailles du luxueux Temple d'Arish, l'éloigne des préoccupations plus palpables et matérielles de ses ouailles qu'il chérit pourtant profondément. Il est friand, et même quémandeur, de ce genre d'entretien avec la population du désert, mais sans doute devrait-il passer encore plus de temps à les côtoyer pour mieux cerner les problèmes de leur vie quotidienne et les assister davantage.

Dès qu'ils seront rentrés à Arish, il évoquera ce sujet avec Ylaria, et peut-être avec les autres chamanes. Ce serait sans doute une excellente initiative d'ouvrir une partie du Temple aux Korruliens, qui pourraient ainsi venir exposer leurs soucis aux chamanes, ou, mieux encore, d'aller les rencontrer dans leurs villages, leurs maisons, de manière régulière, ponctualisée, mais en toute simplicité. Et Malhek sourit à Ylaria qui le taquine au sujet de sa gourmandise, tout en appréciant que sa compagne encourage ses nièces à fréquenter également les autres chamanes. La Dévouée se révèle son double parfait, son complément indispensable, et Celui qui Insuffle s'engage mentalement à la remercier autant qu'elle le mérite et à lui confectionner une existence heureuse et intense.

Entre-temps, après un mot gentil à l'adresse de chacun des convives, Azeor s'est redressé, et s'enfuit vers d'autres préoccupations. Apparemment, Ylaria et Malhek vont en faire de même, dès que Lalah aura indiqué à sa tante l'emplacement d'une échoppe où la Dévouée pourra dénicher les plus jolis tissus en vente au Festival. Celui qui Insuffle se tourne donc vers son escorte, afin de leur indiquer par gestes qu'ils vont continuer la balade, puis il se lève également, et s'incline gentiment vers Gwë et Lalah.

Mes chères enfants, ce fut un immense plaisir pour moi de faire votre connaissance. Votre tante ne m'avait pas menti en vous décrivant comme des jeunes filles charmantes et attachantes. J'espère que nous aurons la joie de nous revoir bientôt, que ce soit au Temple d'Arish ou ailleurs. Vous avez toute ma sympathie et mon affection, et je joindrai vos prénoms et celui d'Azeor à toutes les prières que j'adresserai à Ruyn ... Il dévisage alors Ylaria, prêt à la suivre vers les commerçants que Lalah lui indiquera.

avatar
Cultivateur

On m'appelle Lalah Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : (ex : Muertiga - Les Gargans
MON AGE : 18 ans
Féminin
MESSAGES : 414
AGE : 26
INSCRIT LE : 06/02/2012
PSEUDO HABITUEL : Saya / wasp
Joyaux : 23
http://www.ile-joyaux.com/t537-vestiges-d-une-vie-ennuyante-lalah-desnolances http://www.ile-joyaux.com/t536-famille-cultivatrice-desnolances#12862
Posté dans Re: Promenade en famille   - Sam 8 Sep 2012 - 11:13

"Huuum...si je connais un bel endroit ! C'est un peu éloigné par contre, et il vous faudra bien une vingtaine de minutes pour y accéder. Néanmoins, les etoffes proviennent d'un domaine de Ofägar, donc je te laisse deviner la qualité. Et puis, la dame qui s'en occupe est vraiment agréable. Ca me fait penser qu'il faudrait que j'aille me procurer moi aussi une ou deux nouvelles robes !"

La jeune fille partie ensuite dans ses pensées, réfléchissant aux meilleurs stand du festival. Elle fut tirer de ses reflexions par son cousin qui déclara devoir partir. Elle voulu parler pour protester mais il ne lui laissa pas l'occasion de le faire, lui embrassant simplement le haut du front.

Lalah eut une mine boudeur et se retourna vers l'assemblée. Enfin, ce fut au tour de Ylaria et Malhek de les quitter. Elle se leva donc en même qu'eux et déclara :

"Merci pour cette visite ma tante, nous retrouver en famille est une véritable bénédiction ! Je compte organiser une petite reception au domaine Familiale, invitant ainsi la famille et quelques autres Cultivateurs. Vous êtes bien entendu un invité Malhek. Je vous ferais parvenir un courrier lorsque la date sera fixée. Ce sera surement très bientôt avant le départ de nos chers Veilleurs Pourpres."


Terminant sa phrase, elle adressa un large sourire à sa cousine Gwe. Puis, alors que Ylaria et Malhek quittaient la table, elle se retrouva seule avec sa cousine. Elle la regarda de haut en bas puis remarqua :

"Ma chère cousine, aurais tu quelques heures à m'accorder pour faire un tour ? Nous pourrions peut-être te trouver une jolie robe pour la fête !"


Citation :
(Ce fut glorieux XD désolée mais au moins je clos et basta !)


 


Kit par Thélador ♥

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Promenade en famille   -

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum