AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Mer 18 Juil 2012 - 14:08


C'était il y a quelques mois, je ne saurais pas vous dire exactement quand. C’était la première fois que Jörd quittait son village natal pour trouver du travail ailleurs, tous les habitants de sa propre bourgade aillant déjà fait construire leurs maisons, leurs abris à bestiaux et tout ce dont ils avaient besoin, par celui qu’ils appelaient désormais « Le Bâtisseur de Fjälbo ».  Certes, il y en avait beaucoup d’autres sur l’île, mais c’est le seul qui en avait autant fait pour leur village, et Dieu sait que peu d’entre eux étaient sortis des limites du village, à part ceux qui n’étaient jamais revenus.

Jörd partait donc en quête de travail… Il ne savait pas trop ce qui l’attendait, mais avait bien quelques plans. Il comptait proposer ses services dans les villages alentours, et pourquoi pas continuer sa route vers des plus grandes villes, construire pour la Faction ou les Oracles… Ces rêves l’accompagnaient sur la route.

Parti avant l’aube, Jörd avait pris la sortie Nord de Fjälbo, longeant ainsi le côté Ouest des Cîmes Hérissées. Il en aurait pour quelques jours de marche avant de trouver un quelconque lieu de vie, ainsi portait-il un sac de peau très volumineux sur son dos, contenant nourriture, vêtements chauds et une grande fourrure pouvant servir de couverture en cas de nuit exceptionnellement froide.

Jörd avait le dos cassé et les jambes engourdies après toute une matinée de marche sans pause. Le Soleil n’arrangeait pas les choses en tapant sur son crâne, lui donnant un affreux mal de tête. Mais chaque jour de marche était un jour travaillé de moins et des réserves consommées en plus, et il ne pouvait pas se permettre de traîner en chemin, il avançait donc avec détermination, pressé de pouvoir se reposer et manger dans une auberge…
avatar
Déserteur

On m'appelle Zoey Dälganith


Infos Personnage
RANG: Thorstein
VILLE & APPARTENANCE : Les Murmures de la Sylve
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 588
AGE : 27
INSCRIT LE : 13/07/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 143
http://www.ile-joyaux.com/t864-zoey-dalganith-deserteuse
Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Mer 18 Juil 2012 - 15:14

Il était là. Tout en bas. Point noir se déplaçant lentement sur l'étendue blanche. De son perchoir, Zoey épiait l'homme qui avait quitté sa tanière à la conquête de nouvelles opportunités dans lesquelles mettre en avant son savoir faire. Elle s'était renseignée. Ses oreilles s'étaient promenés le soir dans les tavernes, entre les échoppes du forgeron et du poissonnier, à l'écoute de la moindre rumeur. Jörd Thorkelson, le bâtisseur. Son talent était réputé, tout comme l'amour qu'il portait à son travail. On disait qu'il accepterait n'importe quelle mission, si celle-ci lui permettait de révéler tout son art. Alors, à la demande du meneur, la déserteuse curieuse avait glané des informations à son sujet.
Une semaine auparavant, elle avait apprit que son départ de Fjälbo était tout proche. Il serait seul, reclus au fin fond des plaines enneigées, peut être dangereux mais pas assez pour que Zoey ne tente pas le coup. Il lui fallait profiter de cet isolement pour l'aborder et nouer le contact. Elle espérait seulement qu'il ne ferait pas parti de ces gens de la peuplade qui suintaient la méfiance comme la sueur suintait des pores du guerrier.

Un demi journée de marche avait été nécessaire à la déserteuse pour rattraper le bâtisseur. La montagne d'où elle l'avait surveillé depuis son départ surplombait les plaines. Au vu de son statut, elle n'avait pu se risquer à l'y rejoindre. Ces petits déserts blancs vous mettaient à nus au yeux de ces rapaces de la faction.
Alors qu'il pénétrait dans le petit bois au pied de la montagne, Zoey n'était plus qu'à une lieue de sa cible. Cible n'était peut être pas le terme à utiliser, car elle avait de la curiosité pour ce personnage. Le peu de choses qu'elle avait récolté à son sujet s'accordait surtout sur le fait que c'était un homme réservé, pas très passionnant même, plus obsédé par ses travaux que la vie alentours. Zoey s'était fixée un menu défi personnel à son sujet.

Une branche craqua sous son pied, et Jörd se retourna. La jeune erfeydienne haussa les épaules à son attention.
"Aurais-je fait peur à un ami voyageur ? Ce n'était pas dans mes intentions." lança-t-elle avec un sourire affable. Elle franchit les quelques mètres qui les séparaient pour ne plus avoir à élever la voix. Qui sait, dans ces régions les avalanches étaient tout aussi fréquentes que les rencontres impromptus.
"Je m'appelle Zoey !"


[HJ : j'espère que ça te va, pour les salutations et tout, on a ouvert un sujet ici, ya des précisions qui peuvent aider ^^ a savoir que le vouvoiement n'existe pas aux Erfeydes, je te le dis là car on l'a toujours pas mis dans le recueil. ]


Double compte ~ Noreshia, Loth, Jean, Kataleyah & Henja
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Jeu 19 Juil 2012 - 13:43

En entendant une branche craquer derrière lui, Jörd tressaillit et sortit brusquement de ses rêverie. Il était persuadé d’être seul sur ce chemin, que jamais personne n’empruntait. Depuis quand était-il suivit ?

Il se tourna vers l’origine du bruit, et vit une jeune femme qui s’approchait de lui. Jörd se demanda ce qu’elle faisait seule ici, avant de se rendre compte qu’elle lui parlait.

« Peur ? Non, bien-sûr que non. », dit-il avec le minimum de courtoisie. « Je suis Jörd. Et euh… ravi de te rencontrer. » Il la gratifia d’un bref hochement de tête et observa son visage. Il ne l’avait jamais vue à Fjälbo, et décida de la questionner à ce sujet. « D’où viens-tu ? Je ne t’ai jamais vue dans les parages… »

Jörd était un peu mal à l’aise. Il n’était pas très doué pour tenir une conversation en dehors des rencontres avec ses clients ; là, c’était lui qui menait la barque. Mais lorsqu’il fallait faire connaissance hors de ce cadre, il ne savait jamais par où entamer la discussion… Alors discuter avec une inconnue, à un endroit où il s’attendait à être seul pendant quelques jours, ce qui ne le dérangeait pas le moins du monde…

Il profita de cet arrêt pour poser son lourd sac de peau sur le sol, s’étira et se massa les omoplates. Ce n’était certes pas très poli, mais bon sang, ça lui fit un bien fou.
avatar
Déserteur

On m'appelle Zoey Dälganith


Infos Personnage
RANG: Thorstein
VILLE & APPARTENANCE : Les Murmures de la Sylve
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 588
AGE : 27
INSCRIT LE : 13/07/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 143
http://www.ile-joyaux.com/t864-zoey-dalganith-deserteuse
Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Ven 20 Juil 2012 - 13:28

La déserteuse s'inventa aussitôt une histoire, une famille, un travail, une vie lointaine et un tout autre passé.

"Derrière les montagnes, là bas, fit-elle en mimant la direction. Pas assez grand pour être nommé, mais nous avons tout ce qu'il nous faut. Tu m'as peut être déjà croisé aux Cimes ? J'y vais souvent, pour échanger nos fourrures."

Zoey se rapprocha encore du bâtisseur. Elle l'examina avec peu de retenue. Grand et costaud, sculpté par son travail comme il sculptait les matériaux. Son air bourru amusait la jeune femme. Avant de le mettre trop mal à l'aise, Zoey se ficha devant lui, un peu plus loin sur le chemin, et lui lança avec un sourire carnassier "Et toi, d'où viens tu ? Je ne me souviens pas d'avoir déjà aperçu dans la région. Je la parcoure depuis plusieurs années pourtant."


Double compte ~ Noreshia, Loth, Jean, Kataleyah & Henja
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Dim 22 Juil 2012 - 11:49

Mais quelle pipelette ! « Non, c’est normal qu’on ne se soit jamais vus. Je ne quitte presque jamais mon village, Fjälbo, par là-bas. » Jörd l’imita, pointant la direction du village. « Je n’ai pas grand-chose à faire en dehors, tu comprends… Ou plutôt, jusqu’à maintenant, je n’avais aucune raison de quitter Fjälbo. Maintenant, c’est le contraire… »

Eh mais ! Je rêve, ou Jörd raconte un peu sa vie là ?... Bref. Le bâtisseur remit avec un peu de mal, malgré sa forte carrure, son chargement sur ses épaules, et reprit la marche. « Je vais dans cette direction… J’aurais vraiment aimé faire une pause un peu plus longue, mais il me reste quelques jours de marche, alors je dois avancer. Alors, pourquoi est-ce que tu as franchi ces montagnes ? Où est-ce que tu vas ? »
avatar
Déserteur

On m'appelle Zoey Dälganith


Infos Personnage
RANG: Thorstein
VILLE & APPARTENANCE : Les Murmures de la Sylve
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 588
AGE : 27
INSCRIT LE : 13/07/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 143
http://www.ile-joyaux.com/t864-zoey-dalganith-deserteuse
Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Dim 22 Juil 2012 - 12:09

Fjälbo ? C'était un hameau vraiment petit, même pour une déserteuse. Comment avait-il pu passer autant d'année là bas avant de se décider à partir ? Il ne devait pas y avoir grand chose à faire, surtout pour un bâtisseur. Une femme peut être ? Des enfants ? Ses sources n'avaient rien laissé entendre à ce sujet, et puis il paraissait trop solitaire. Zoey se promit d'aller jeter un œil au village dès qu'elle en aurait l'opportunité, du moins, de manière plus approfondi.

Jord rendossa son énorme sac, provoquant un bruit de casserole. La déserteuse soupira. Cette homme ne connaissait pas grand chose aux voyages dans les terres éloignées. Ou peut être était-ce cela d'avoir la possibilité de voyager sans devoir se cacher des prédateurs à quatre pattes, comme à deux ?

"Qu'est-ce que tu transportes ?" demanda-t-elle en lui emboitant le pas. "Ça a l'air lourd, je peux t'aider ? A moins que tu ne sois de ces hommes trop fières pour se faire aider par une femme ?" Elle ne lui laissa pas le temps de s'exaspérer de la question qu'elle tendait déjà la main vers ses affaires. "Je vais faire un peu de chemin avec toi, ça passe toujours plus vite à deux, et c'est plus sur dans ces montagnes." déclara-t-elle en omettant de répondre à ses propres interrogations.


Double compte ~ Noreshia, Loth, Jean, Kataleyah & Henja
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Dim 22 Juil 2012 - 13:12

D’accord, je ne saurais jamais d’où elle vient vraiment…

« Oh, je transporte des vêtements, de la nour… Non, ça ira, ce n’est pas si lourd que… Non, ce n’est pas du tout ça, vraiment, ça ira, merci ! » Mais Jörd avait beau protester, Zoey avait déjà presque attrapé son sac… « De toute façon, tout est dans le même sac, je ne vais pas défaire mon paquetage maintenant. Merci quand même ! », dit-il d’un ton ferme, qui ne laissait pas beaucoup de place aux discussions…

Eeeet voilà ! Je vais me la coltiner sur tout le trajet, j’en étais sûr… Bon, vous allez me dire : « Jörd est un peu méchant quand même. Ou alors, vraiment asocial ! » Mais non, c’est juste qu’il n’est pas habitué à parler à une inconnue. Je suis sûr qu’il va s’y faire.

« Hmm… oui, d’accord ! », approuva-t-il en feignant un peu d’enthousiasme à cette idée. « C’est une bonne idée, c’est vrai que ça n’est pas très sûr pour toi de cheminer toute seule sur ces routes… Ça peut être dangereux… »

avatar
Déserteur

On m'appelle Zoey Dälganith


Infos Personnage
RANG: Thorstein
VILLE & APPARTENANCE : Les Murmures de la Sylve
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 588
AGE : 27
INSCRIT LE : 13/07/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 143
http://www.ile-joyaux.com/t864-zoey-dalganith-deserteuse
Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Lun 23 Juil 2012 - 12:30

La - très - jeune déserteuse souri à ces paroles altruistes. Vérifiant que sa propre besace était toujours en place, elle allongea sa foulée pour suivre le rythme du bâtisseur.
Ils empruntaient un chemin où il était difficile de marcher de front, parfois réduit à un maigre passage entre les bois. Tracé par les hommes autant que par les animaux, il sinuait dans la vallée qui s'étendait entre les deux montagnes, pour ressortir plus à l'ouest. De l'autre côté, le chemin deviendrait route, et alors ils pourraient descendre au sud vers les camps, en effectifs réduit ces dernières semaines, ou bien vers le nord en direction du Canyon. Zoey espérait réussir à nouer un lien avec Jord avant leur arrivée, peu importe la destination. Elle avait plusieurs jours devant elle, peut être semaines si le bâtisseur se passait de yagock.

Après plusieurs heures de marches dans les sous-bois, ils débouchèrent enfin sur la vallée. Durant la belle saison, une rivière longeait le passage avant de fusionner avec le grand fleuve au nord des cimes. Là, ce n'était qu'une autre étendue blanche, à perte de vue, ombragée par endroit par les montagnes, parsemée de rares arbres morts. Assez sinistre comme lieu, surtout quand on songeait à l'époque où le soleil perçait la couche de glace et donnait vie à la région.
Zoey mit une main devant ses yeux pour inspecter l'horizon. Le soleil commençait déjà à disparaitre derrière les pics enneigés.

"C'est une région à découvert, les montagnes grouillent de prédateurs qui profitent de la nuit pour chasser. Nous n'aurons pas atteint l'autre côté avant la tombée de la nuit. On peut s'arrêter et reprendre à l'aube, ou bien... " elle grimaça, pensive. "Ca serait beaucoup plus long, mais sure. On oublie le chemin officiel et on passe par les bois un peu plus haut sur le flanc de la montagne du sud ?"

La montagne du sud, surnommé la Gardienne par les déserteurs qui empruntaient fréquemment les bois qui la couvraient plutôt que la route à son pied. C'était plus éreintant, mais la forêt dissimulait très bien les fuyards erfeydiens, alors que la vallée vous exposait comme un howok noir au milieu d'un lac gelé !


Double compte ~ Noreshia, Loth, Jean, Kataleyah & Henja
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Jeu 26 Juil 2012 - 10:58

Jörd se demandait vraiment pourquoi elle voulait à tout prix éviter le parcours habituel. Fuyait-elle quelque chose ? Et pourquoi connaissait-elle si bien les détours à faire pour éviter cette vallée ?... Il finit par se raisonner. Pendant un instant, il pensa qu’elle essayait sûrement de le détourner de son chemin pour l’emmener dans un repaire de brigands. Mais elle devait juste être effrayée à l’idée d’une attaque de quelconques bêtes féroces !

« Tu as l’air de bien connaître la région… Je pensais qu’on n’avait pas spécialement besoin de se cacher, mais si tu trouves que c’est nécessaire, je te suis. », finit-il par répondre, en espérant qu’elle ne les perdraient pas dans l’épaisse forêt.

« D’où te viennent toutes ces connaissances géographiques ? », demanda-t-il, par simple curiosité.
[Désolé, je t’ai fait attendre pour pondre ça ><]
avatar
Déserteur

On m'appelle Zoey Dälganith


Infos Personnage
RANG: Thorstein
VILLE & APPARTENANCE : Les Murmures de la Sylve
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 588
AGE : 27
INSCRIT LE : 13/07/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 143
http://www.ile-joyaux.com/t864-zoey-dalganith-deserteuse
Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Dim 29 Juil 2012 - 5:19

La déserteuse passa devant, suivit de près par Jörd et ses questions.
"N'importe quel éleveur sait qu'il vaut mieux éviter de franchir la vallée la nuit, surtout avec un troupeau de viande ambulant."

Ils descendirent une pente glissante avant d'atteindre un passage à peine marqué qui sinuait entre les rochers. L'effort et la concentration que demandait la semi escalade interrompit leur conversation jusqu'à ce qu'ils atteignent enfin la forêt. A temps, il faisait de plus en plus sombre.
"J'espère que tu vois bien la nuit, car la lune éclairera peu notre route."
Elle se tourna vers lui, alors qu'il parcourait les derniers mètres avant de la rejoindre. Il remit en place son sac, entrechoquant bruyamment les objets qu'il contenait. Le voyage ne semblait pas vraiment l'épuiser, mais il était lent pour une erfeydienne habituée à courir. Zoey se dit que sans elle, il aurait vraiment longeait le fleuve en contrebas, sans s'en inquiéter. Elle savait aussi que ce n'était pas seulement les bêtes qu'ils risquaient de croiser, mais ces groupes de déserteurs pillards qui s'attaquaient aux voyageurs imprudents. Cette vallée était un vrai coupe gorge. Mieux valait se faufilaient sous leur nez qu'à la vue de tous.
Pendant un court instant, elle envisagea de lui dire que la raison pour laquelle elle connaissait si bien ces régions venait de son statut peu envié. Ses lèvres esquissèrent un léger sourire amusé en imaginant la réaction du bâtisseur.
"J'ai appris à chasser dans ces forêts et la nuit, alors qu'on se régalait de notre prise, il n'était pas rare d'entendre l'échos d'attaque qui résonnent dans la vallée. Je n'ai jamais emprunté cette route. C'est la première fois que tu entreprends un tel voyage, je me trompe ?" lança-t-elle avec une réelle curiosité.


Double compte ~ Noreshia, Loth, Jean, Kataleyah & Henja
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Mer 15 Aoû 2012 - 8:05

Jörd suivait Zoey sans vraiment réfléchir à la direction qu’il prenaient. Il faisait confiance à son évidente connaissance de la région, du moindre de ses chemins ou de ses arbres. Il faut dire que s’il n’avait pas fait cette heureuse rencontre, il se serait perdu depuis bien longtemps… et qu’il serait sans doute incapable de faire le trajet inverse s’il le fallait.

Jörd fut donc un peu surpris lorsqu’elle lui dit qu’elle n’avait jamais suivi cet itinéraire pour le moins compliqué. Décidément, elle avait dû naître avec une carte de l’île entre les mains. « Tu ne te trompes pas, c’est la première fois que je vais aussi loin de chez moi. Et j’ai été très chanceux de te rencontrer. »

Les jambes engourdies et le dos écroulé sous le poids de ses affaires, le Bâtisseur commençait à avoir du mal à suivre la déserteuse. Elle, au contraire, semblait être capable d’aller au double de la vitesse à laquelle ils arpentaient les chemins forestiers… Mais vous vous doutez bien que Jörd n’est pas du genre à avouer qu’il aurait tout donné pour piquer un roupillon… « Si jamais tu te sens fatiguée, nous pouvons nous arrêter et construire un abri pour la nuit. », proposa-t-il. « Mais ça ne me dérange pas de marcher encore quelques heures, bien-sûr ! », ajouta-t-il dans sa barbe, avec la conviction que vous pouvez imaginer…
avatar
Déserteur

On m'appelle Zoey Dälganith


Infos Personnage
RANG: Thorstein
VILLE & APPARTENANCE : Les Murmures de la Sylve
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 588
AGE : 27
INSCRIT LE : 13/07/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 143
http://www.ile-joyaux.com/t864-zoey-dalganith-deserteuse
Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Mer 15 Aoû 2012 - 12:11

Zoey aurait bien rit, à ce moment là, mais un animal déboucha si subitement devant elle qu'elle manqua trébucher entre les racines des arbres. Elle eut néanmoins le réflexe de tirer un petit couteau de sa botte et d'un geste sur, elle l'envoya en direction de la bête qui courrait à découvert. La lame l'atteignit dans la cuisse juste avant qu'il ne disparaisse dans un buisson. Se relevant, et époussetant sa tunique, la déserteuse se pressa d'achever le gibier. Jörd la rattrapa.

"Et bien, je crois que la forêt a décidé de nous imposer ce repos ! fit-elle en soulevant le cadavre par les pattes. L'animal n'était pas bien gros, mais suffirait amplement aux deux promeneurs. Les charognards se chargeraient du reste.
"Je vais le dépecer, pendant que tu cherches un abris pour la nuit. Évitons les grottes et la lisière."
Sitôt dit, sitôt fait. Zoey s'était installée sur un rocher en hauteur, et commençait sa besogne. D'ordinaire, la déserteuse aurait évité d'allumer un feu, mais elle n'avait rien mangé d'autre que du lard séché et des baies sauvages depuis une douzaine de jours. Son lancée avait été très hasardeux, mais voyant la chance lui sourire, elle se dit qu'elle pouvait tenter le sort encore un peu. De plus, elle n'était pas seule, ils pourraient installer un tour de garde. En y repensant, Jörd était un bâtisseur de profession... quel abris allait-il dénicher ? Un bon test pour Tjäll, qui souhaitait le recruter pour ce type de tâche.


Double compte ~ Noreshia, Loth, Jean, Kataleyah & Henja
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Mer 22 Aoû 2012 - 8:53

Le bâtisseur admira silencieusement l’adresse de la jeune déserteuse. « C’est d’accord ! », dit-il en s’éloignant de la vue de l’intérieur de l’animal. Il était ravi de pouvoir être un peu seul, bien qu’il commençait à apprécier la compagnie de Zoey. Mais il y avait encore quelque chose de mystérieux chez elle, et sans savoir ce que c’était, Jörd s’en inquiétait… Sa manière d’éviter les questions le dérangeait, mais c’était sûrement sans importance.

À quelques dizaines de mètres, il dénicha un minuscule espace entre des arbres. C’était certes petit, mais ça suffirait, et surtout il y avait une flaque d’ithylium à proximité. C’était la première fois que Jörd construisait en pleine nature, mais il avait déjà sa petite idée.

Armé d’un long couteau sorti de son sac, il commença par découper des blocs rectangulaires dans l’épaisse couche de neige qui recouvrait le sol. La neige avait durci, rendant la tâche plus difficile que prévue, mais il avait pris soin de faire aiguiser le couteau avant son départ. L’ithylium l’aida ensuite à soulever ces blocs et à les disposer, un par un, pour former un abri en forme d’igloo.

Vingt minutes plus tard, après avoir récupéré des morceaux de bois aux alentours, il sortit de la ficelle de son attirail. Il fabriqua une porte sommaire, qui empêcherait toutefois des bêtes indésirables de rentrer. Jörd étala au sol une peau de bête, qu’il transportait également. Comme quoi, il n’avait pas pris tout ça pour des prunes !

Il termina par disposer le reste des bouts de bois en tas au centre de l’igloo, au cas où il faudrait faire du feu. Comme il pensait qu’il faudrait sûrement cuire l’animal chassé par Zoey, il rajouta sur le tas un récipient en métal, le fameux qui faisait tant de bruit dans son sac de toile… La jeune femme avait râlé tout le long du voyage pour la discrétion de Jörd. « Ça lui fera les pieds », pensa-t-il en souriant.

« Voilà, c’est fait. Tu viens ? », dit-il à Zoey en la retrouvant.


J'espère que ça va, pour le lien. Et désolé d'avoir mis autant de temps !
avatar
Déserteur

On m'appelle Zoey Dälganith


Infos Personnage
RANG: Thorstein
VILLE & APPARTENANCE : Les Murmures de la Sylve
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 588
AGE : 27
INSCRIT LE : 13/07/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 143
http://www.ile-joyaux.com/t864-zoey-dalganith-deserteuse
Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    - Mer 12 Sep 2012 - 14:28

Une fois la carcasse de l'animal dépouillée de ses organes et de sa fourrure - que la déserteuse prit soin de conserver après avoir frotté le cuir plusieurs minutes contre une roche chaude - elle partit à la recherche d'un filet d'eau où se rinçait le sang des mains. L'élément était glacé mais Zoey s'efforça à se débarrasser du sang qui attirerait les mauvais prédateurs sur leur route. Alors qu'elle commençait tout juste à chercher Jörd, ce dernier déboucha entre deux arbres. Elle le suivit jusqu'à l'abri fièrement bâti. Et le bâtisseur avait de quoi être satisfait !
Bien que cosy, la drôle de petite cabane ronde se fondait parfaitement dans le paysage. Elle semblait robuste, beaucoup plus qu'une hutte comme en dressaient souvent les nomades, et puis... il y avait une porte ! Ce détail amusa autant qu'il fascina la jeune erfeydienne. En si peu de temps, Jörd avait mis en place une vrai petite maison. Du moins, aux yeux de déserteurs habitué à camper sur une branche entre le manteau de neige de la forêt et les mètres de chute libre.
Un grand sourire fissura son visage, et elle ne se fit pas prier pour entrer dans la case en neige. Cependant...
"Où est la cheminée ? Si on allume un feu là dedans, soit on meurt enfumés, soit glacés par la fonte des murs !"

Sans attendre de réponse, elle ressortit de l'igloo et puisa dans les dernières traces d'ithylium à proximité du lieu pour communier avec la nature. Son élément, la glace, était le plus courant dans toutes les Erfeydes, et le décor du pays en étant sûrement la raison. Sa volonté guida la précieuse huile, son imagination s'occupa du reste. Un trou prit forme au sommet de l'igloo, comme si la neige fondait à cause d'une torche trop proche, à la différence que l'eau contenu dans le bloc de glace s'échappa par le haut. Un fin filet dansant s'évacua de l'ouverture, l’agrandissant de plus en plus, pour aller retrouver la terre quelques mètres plus loin. Une partie s'était toutefois cristallisée sous la forme d'un court tube évasé vers l'intérieur de l'abri.

"Bien ! On va pouvoir manger un vrai repas ce soir !" Zoey pénétra à nouveau dans la cabane de glace.

Quelques minutes plus tard, le civet rôtissait dans sa casserole accompagné de quelques herbes de fortune. Jörd avait même un peu de sel dans son paquetage, quel luxe ! L'interstice pour laisser s'échapper la fumée fonctionnait plutôt bien, mais il fragilisait la voûte. Une fois cuit, Zoey n'aurait qu'à le reboucher.

"Pourquoi as-tu quitté ton village ?" demanda-t-elle soudainement, sur le ton de la discussion. Autant profiter de cet isolement pour faire connaissance.

Spoiler:
 


Double compte ~ Noreshia, Loth, Jean, Kataleyah & Henja

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Sur une route à l'ouest des Cîmes Hérissées    -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum