AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Jeux d'argent, jeux de forbans.

avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Sam 4 Aoû 2012 - 14:20

Festival de Bonne-Entente. Jour 2, à la tombée de la nuit.


Présenté comme un stand de bibelots en tout genre, d'origine korrulienne, l'étale était depuis les toutes premières célébrations du grand troc annuel connu pour son organisation de jeux de hasard. Cartes, dès, quille, roulotte... l'arrière boutique située dans une caverne à même le flanc du Passage Ardent abritait les joies des jeux d'argent. Ici, il n'y avait pas de règles à connaitre à part celle du jeu en lui même. On payait un droit d'entrée, et ensuite, c'était à celui qui plumerait au mieux l'autre. La triche était fréquente. Les règlements de comptes au sabre l'étaient tout autant. Il fallait donc être le meilleur des fraudeurs parmi la crème des arnaqueurs. Parfois, il arrivait que miliciens ou veilleurs fouinent dans les affaires de la pègre du festival, mais tant que l'établissement provisoire ne cachait pas de fugitif dangereux, pirate, forban ou autre sang-mêlé, aucune mesure n'était seulement envisagée à son encontre. Certaines tables de jeux se targuaient de rassembler d'honnêtes participants et attiraient les soldats ou officiers de passage. Il y avait des habitués, même si leur présence était, d'un commun accord, purement professionnelle. Les hommes de loi veillaient à la sécurité de ces concitoyens de jour comme de nuit, sur la place principale comme dans l'encastrement sombre des stands peu fréquentables.

Depuis plusieurs mois, Loth travaillait son terrible accent korrulien. Elle avait réussi à adoucir la rudesse de sa langue natale, et trouver toujours moyen à brouiller l'esprit de ses interlocuteurs par l'alcool ou les herbes. Toujours affublée de sa tenue d'oiseau, elle avait cette fois là caché le tout par une belle cape miel aux finitions vermeil. Un peu élimée en bas, trop longue aux manches, la capuche dissimulait sa couronne d'os et de plume de corbic, derrière création fantaisiste de la jeune forban. Un bracelet fort brillant ornait son poignée, ainsi qu'un horrible collier multicolore qui dégageait une étranger odeur de yellow. Ses poches, quant à elles, étaient remplies d'objets volés plus inutiles les uns que les autres.
En deux journée et une nuit, Loth avait amassé un petit trésor et ce soir, elle mettrait tout sur table.

Le rocher sur lequel elle avait pris place devenait de plus en plus inconfortable. Elle remuait sans cesse sur sa "chaise" ce qui agaçait son voisin de droite. Ce dernier ne cessait de lui lancer des regards biaisés, plein de sous-entendus, et appuyait son mécontentement en sifflant du nez. Le visage pourtant masquait par l'épaisse fumée de son cigare, on ne pouvait s'y méprendre ; son jeu sentait aussi mauvais qu'un lesbos. Loth avait repéré ce petit tic nerveux du pied qu'il opérait dès qu'il tirait une mauvaise carte. Face à lui, le grand brun inexpressif aurait pu tromper la fille corbic s'il ne se trouvait pas dos à une drôle de joueuse accoutrée d'un extravagant chapeau aux facettes en miroir. Préoccupé par ses yeux larmoyant à cause du cigare, l'armoire à glace n'avait rien remarqué de ce désavantage, sans quoi il aurait aussitôt changé de place, ou trancher la tête de la femme au chapeau.

Confiante, Loth mit carte sur table. Les deux autres suivirent. Sans grande surprise, elle remporta la partie pour la quatrième fois. Les gains en jeux avaient peu de valeur, sauf pour Loth et son attrait pour les amusettes, ils se contentèrent donc d'extérioriser leur mécontentement en jetant au loin le bout de bois qui faisait office de plan de table. Calmement, le sourire aux lèvres, elle récupéra son maigre trophée. Elle avait néanmoins perdu deux adversaires, et toutes les tables alentours étaient pleines.

"Quelqu'un pour les dés ?!" fit une voix de baryton vers l'entrée de la caverne.
Sans hésiter, Loth se dirigea vers le demandeur. "Ici, ici ! La place est libre, Loth n'est pas prise ♪" lança-t-elle joyeusement en prenant place. "Qu'est-ce t'as à proposer ? On veut pas de tes babioles parfumées à la pisse de draomas."
Le borgne qui avait parlé porté une cape de veilleur, mais vu son état, il avait du la récupérer sur un cadavre des années auparavant, à moins d'avoir, qui sait, servit dans le corps armé korrulien à une époque lointaine.

Toujours est-il que le regard de Loth fut attiré par le joueur qui se tenait à ses côtés, plus menu et discret. Il comptait les pièces au centre de la table. "J'ai ça !" répondit la forban en jetant sur l'argent une bague ornée d'une sacré jolie pierre. Le borgne voulu la prendre pour l'inspecter de son gros oeil valide, mais Loth lui asséna une tape vif sur le dos de la main. "Tss tss ! Il faut gagner pour ça."
Le jeune homme à sa droite prit le gobelet et le duo de dés en réponse, comme pour lancer la partie. Ses yeux dorés intriguaient Loth de la Vision plus que le tas de pièces scintillantes rassemblées sous son nez.



avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Dim 5 Aoû 2012 - 3:05

Le festival était un recueil de festivités à ne manquer sous aucun prétexte. Accueillant marchands, voleurs, honnêtes gens ou encore arnaqueurs de tout poil, il était difficile pour quelqu'un que l'argent démangeait de manquer un tel rendez-vous. Pourtant, les années précédentes, il avait été difficile pour Khasakham d'y participer. Ses parents l'avaient jugé trop jeune et impétueux pour se tenir convenablement, ce en quoi le jeune homme était persuadé qu'ils avaient tort. Cependant, il avait grandi et quitté le nid familial, si bien que personne n'avait pu l'en empêcher cette année. Et lorsque quelques uns de ses amis de la caserne lui avaient proposé de se joindre à eux, il n'avait pas mis longtemps à accepter.

Enivré par l'atmosphère marchande, rendu presque titubant par le brouhaha ambiant, Khasakham avait déambulé, ravi, parmi les étalages. Ayant laissé son uniforme, il pouvait fouiner là où il le désirait, et cela sans entrave. Néanmoins, ses amis, qui étaient déjà venus au festival les ans passés, l'avaient enjoint de garder une arme sur lui. Il se rassemblait généralement un amas monstrueux de mauvais joueurs, qu'il valait mieux dissuader de se venger de la seule façon possible. Ainsi, Khasakham avait visité les lieux, immenses, presque intimidé par la grandeur du festival, mais rassuré par le poids réconfortant de son sabre à sa hanche.

Une voix avait surpassé le bruit environnant, hélant les passants. En se retournant, le jeune homme avait vu un homme râblé, borgne, héler les passants pour une éventuelle partie de dés. Malheureusement pour lui, l'inconnu avait remarqué l'intérêt qu'il lui portait: "Hé, toi, l'blanc-bec! Ton père t'a point enseigné l'courage, à c'que j'vois. Bah, c'pas grave! J'suis sûr qu'il existe des tas d'autres hommes bien plus braves que tu ne le seras jamais." Il en aurait fallu moins pour décider Khasakham. Au grand dam de ses amis, qui tentèrent vainement de le dissuader, il slalomma à travers les tables, jusqu'à arriver devant le borgne. Brûlant de fièvre autant que de colère, le jeune homme avait défié l'inconnu du regard et s'était assis à ses côtés, abordant malgré lui une attitude prétentieuse. Il ne s’apercevait pas de son ridicule.

Après une ou deux parties, Khasakham avait gagné la moitié de l'argent du borgne. A coup sûr, c'était un jour de chance: il était rarement aussi veinard le reste du temps. Toutefois, il était trop sûr de lui pour s'en rendre compte...
Ignorant les grognements de son adversaire, qui s'était mis en quête d'un nouveau participant, Khasakham avait entrepris de compter ses gains, en empilant soigneusement les pièces en tas symétriques. Tout à coup, une forme sombre apparut devant eux, interpellant l'homme borgne. Ils échangèrent rapidement quelques mots, puis la jeune inconnue -mais était-ce bien une femme ? Difficile d'en juger sous toute cette épaisseur de plumes- s'assit à leur table. Intrigué malgré lui, Khasakham dévisagea la nouvelle arrivée sans faire preuve de discrétion. Elle portait une longue cape beige, dont les pans étaient mangés aux mites et, de toute évidence, bien trop grande pour sa frêle silhouette. Sa tête était ornée d'une couronne en... os ? Frissonnant, il eut une grimace, qu'il tenta de dissimuler sous un faux sourire de bienvenue. Il commençait à regretter d'être resté. Mais quand elle tira de sous sa cape un bracelet richement serti, il ravisa son jugement: cela promettait d'en valoir la peine. Il se demanda à combien pourrait se revendre le bijoux. Cher, surement. L'odeur de l'argent imprégnant déjà ses sens, Khasakham saisit le gobelet et les dés. Il les fit tournoyer un moment, puis renversa le récipient d'un geste roué par l'habitude. Constatant que le dé de gauche était tombé sur le trois, et celui de droite sur le quatre, il se renversa en arrière sur sa chaise, attendant que l'un des deux autres participants saisisse les dés et relance la partie.
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Dim 5 Aoû 2012 - 5:45

Spoiler:
 


Le borgne grogna, encore une fois, à la vue du lancé du jeunot. Il commençait bien la partie celui là, du moins, pour quelqu'un qui semblait quelque peu tanguer sur son siège de fortune.

"Je suis Loth. Oui, Loth, celle qui va vous plumer mes amis ! Retenez bien ce nom" lança-t-elle d'un air chantant en prenant à son tour les dés.
"One-Eye, c'comme ça que tout le monde m'appelle. Et j'parie mon unique oeil que c'est nu comme un astiver que tu vas ressortir d'ici le rigolo !" Il ponctua sa déclaration d'un crachat à ses pieds.

Loth secoua les dés dans le gobelet de terre... Pendant plusieurs minutes. Ses secousses ressemblaient plus à des percussions qu'à tenter la chance dans son sens. One-Eye posa brutalement sa main sur la table, provoquant un cliquetis de pièces qui glissent de leurs piles si bien alignées.
"T'as pas bientôt fini ton numéro ?! S'tu lances pas ces dés c'est avec tes os que je ferais de la musique !".

La jeune forban ria gaiement en lâchant enfin le contenu de l'objet au dessus du plateau.

"Double un ! Je rejoue un tour !" s'écria-t-elle d'une voix d'enfant surexcitée.
Bien sur, un lancé double permettait de retenter la chance, mais double un ne valait toujours pas plus de deux points. Ça démarrait mal pour la fille corbic.

Elle reprit, avec sérieux cette fois, son enchainement cérémonial de secousses. Toutefois, elle retira sa main de l'ouverture du gobelet plus rapidement que précédemment.
"Hop ! et..... sept pour moi !" D'un geste vif, elle se saisit des dés.
"J'pas eu le temps de vérifier ! Si t'peux pas être sérieuse la gamine, tu quittes cette table."
"Et quand est-il de notre ami le muet ?" rétorqua Loth en posant un regard de renard sur son voisin d'en face. "L'esprit est-il aussi preste que le lancé chanceux ? Loth reste-t-elle ou s'enfuit-elle avec le pactole ?"
Le borgne s'était levé. Il perdait patience. Si vite ? C'était trop facile...


avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Dim 5 Aoû 2012 - 6:53

L'attitude désinvolte de la jeune femme -qui disait se nommer Loth- intriguait Khasakham autant qu'elle le dérangeait. Ce n'était pas une ambiance propice à la chance. Ce n'était pas normal.
Le jugement du jeune homme ne fut que plus dur encore lorsque l'inconnue jeta les dés, puis les retira si vite qu'il n'eut le temps de lire les points obtenus. Il haussa une épaule, se remémorant une critique que lui avait faite l'un de ses amis à propos de son habitude à s'emporter trop vite. Cette fille ne trichait pas, elle était peut-être simplement pressée. Haussant une épaule, il s'attendait à ce que One-Eye fasse de même, mais celui-ci se dressa de toute sa hauteur et pointa un doigt menaçant vers la jeune femme, vociférant. Khasakham n'aurait peut-être pas réagi immédiatement si elle ne l'avait pas interpellé. Bondissant sur ses pieds, craignant que le mastodonte ne la blesse, il posa une main sur le bras de l'homme borgne, tandis que l'autre frôlait le pommeau de son sabre. Ses amis avaient raison après tout: mieux ne valait pas se promener désarmé.

", fit-il d'un ton qui se voulait apaisant. Sa main a peut-être dérapé. Laisse-la rejouer le prochain tour, ça va.
- Non, elle a triché! Je l'ai vu, vu de mes propres yeux!
- Je doute que tu ais pu voir l'entièreté de ce qu'il s'est passé, répondit Khasakham sans réfléchir. A mon avis, tu as du plus en voir la moitié."
Le borgne paru enfler, enfler, son visage s'empourpra. Khasakham craignit de n'avoir aggravé la situation, mais après quelques secondes tendues, l'homme dégagea son bras et se rassit lourdement. Cependant, son petit oeil perçant ne quittait pas l'inconnue. Soulagé que la situation n'ait pas dégénérée, Khasakham se réinstalla à son tour, observant la jeune femme avec attention. Elle n'avait pas bougé durant l'altercation, comme si tout cela lui était égal. De plus en plus curieux, oubliant son aversion, le jeune homme tendit une main chaleureuse en affichant un sourire naïf:

"Je m'appelle Khasakham. Je vous en prie, restez, vous ne nous dérangez pas."
En vérité, si la fille restait, cela ferait plus d'argent à gagner, donc plus de gains pour lui. Un jour de veine pareil, pourquoi se limiter ?
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Dim 5 Aoû 2012 - 8:08

Loth regarda la main qu'on lui tendait d'un air perplexe. Elle la prit entre les deux siennes, et la retourna, comme pour voir s'il lui cachait quelque chose.

"Main honnête, pas d'amusettes. Loth reste dans la partie !"

Tout en agitant les dés dans dans leur gobelet, elle dévisageait le dénommé Khasakham. Malgré un accoutrement qui se voulait simple, la qualité des tissus et les finitions laissaient penser à un statut social plutôt élevé. Du moins, bien plus que le ramassis de malfrats tapis à l'ombre de la caverne. Son élocution confirmait cette impression. Il l'avait même prit la peine de vouvoyez une forban. One-Eye s'affichait plus rustre qu'il ne l'était à côté d'un tel personnage. Cette conclusion attisa l'intérêt de la fille corbic. Il était plutôt rare de croiser des korruliens de bonne condition, et elle était tombée sur un joueur à plumer. La chance lui souriait de toutes ses dents. Loth rendit la pareil à ses partenaires de jeu alors qu'elle lançait les dés sur table.

"Double un, plus sept, plus encore cinq ! Ça fait quatorze pour la gamine !" jubila-t-elle la dite gamine comme tel.
"Non mais c'est pas vrai à la fin !" rugit One-Eye en se levant. Il leva une lourde paluche d'ours et l’abattit à l'arrière du crâne de Loth. C'était sous-estimé la forban. Elle esquiva la claque, une lueur dans ses yeux mauve et redressa à temps la tête pour voir la main du borgne stoppée par l'avant bras de Khasakham à quelques centimètre de son visage qui avait perdu, lui aussi, toute trace de calme.

Elle retint un "Oh !" de déception devant le coup qu'avait contraint le jeune homme si facilement. Profitant de la grande attention portée l'un envers l'autre, elle chaparda d'un geste aussi vif que précédemment deux galons d'argent.

"Allons allons, ceci n'est point dans les règles ! Je suis d'humeur arrangeante, et je vais me contenter de six points."
Elle plaça le gobelet dans la main de One-Eye qui s'apprêtait à se saisir d'un vieux blaster accroché à sa ceinture. Puis elle se rassit et croisa les jambes en leur adressant son plus beau sourire - assombrit par l'aspect lugubre de sa couronne d'os dévoilé presque entièrement par une capuche qui tenait mal en place.


avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Dim 5 Aoû 2012 - 9:30

Spoiler:
 

Il était étrange de constater qu'une telle personne puisse être aussi imposante, malgré sa frêle stature. Dérouté, Khasakham tenta de masquer son trouble derrière une façade concentrée. Il y avait quelque-chose chez cette fille qui n'était pas totalement honnête.
Il attendit patiemment que One-Eye joue, et grogne en constatant qu'il avait produit un score moindre que celui de l'inconnue. Pour éviter que la situation ne dégénère à nouveau, Khasakham s'empressa de saisir le gobelet, pour lancer un second tour. A son grand désarroi, il ne fit que trois points ce coup-ci, et commença à s'inquiéter en constatant que la chance de Loth ne tournait pas. Ce n'était pas un comportement normal pour un joueur normal. Il échangea un regard avec One-Eye. Le borgne ne décolérait pas, et gardait la main posée sur son blaster.

L'inquiétude de Khasakham fit place à l'agacement quand Loth réunit à nouveau un score favorable. Il restait très peu de tours avant que la partie ne se termine, et la situation ne présageait rien de bon. Khasakham jeta un oeil à la pile de pièces qu'il avait su justement amassées un peu plus tôt. Il risquait de tout perdre, et cela contre un seul adversaire. Cela ne lui était encore jamais arrivé. Du moins... pas aussi brutalement. Pourtant ce n'était qu'un jeu de hasard. Alors, à moins que la jeune femme ne soit une chanceuse comme il en existe peu, il n'y avait qu'une seule explication. Tout en guettant le moindre de ses mouvements, Khasakham se fit la réflexion que Loth n'avait guère l'allure d'une tricheuse. Ceux-ci étaient d'ordinaire richement vêtus, ou tout du moins ne portaient pas de haillons, et bénéficiaient d'une meilleure mine, en raison de l'argent qu'ils possédaient. Or, Loth ne possédait aucune de ces caractéristiques. Il commençait vraiment à regretter de lui avoir proposé de rester...
Agacé et désemparé, il attrapa une pièce d'argent qui traînait encore devant lui, et s'amusa à la faire tourner autour de ses doigts, sans y penser:

"Vous êtes une joueuse hors pair. Il y en a qui disent qu'on peut suivre des leçons de dés, soit-disant la manière de les jeter agit sur le résultat des points obtenus. Est-ce vrai ?"

Khasakham n'avait jamais cru à ces ragots, mais si c'était vrai, apprendre à jouer convenablement pourrait lui permettre de gagner régulièrement, et de s'enrichir rapidement. Un détail à ne pas négliger, surtout lorsqu'on était un jeune homme fauché, sur le point de tout perdre, et avec pleins de dettes à rembourser...



avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Lun 6 Aoû 2012 - 14:34

Un compliment ? Loth le prit comme tel. De la commissure de ses lèvres, elle adressa un petit sourire fière à Khasakham. Cependant, le jeune homme allait être bien déçu.
"J'ai peut être un peu de cette magie qu'on les chamanes. Je pense très fort au chiffre que je souhaite voir sortir et... " elle lança les dés sur la table. "Hop ! Encore gagné !"

Son petit trois ne représentait pas grand chose et il était difficile d'imaginer quelqu'un mettre son argent en jeu tout en espérant obtenir un score si faible. Après tout, personne ne pourrait confirmer la teneur de son vœu.
La partie tirait vers sa fin, et le borgne joua joua alors jolie double six suivit d'un cinq et d'un quatre.

"Ah ! Oh moins je repars pas les mains complètement vide !" railla-t-il en empochant ses gains, soit un tiers du tapis. "Toi mon gars, tu viens de te faire plumer par une gamine !" Il ficha une bonne tape dans l'épaule de Khasakham avant de se retirer de la table en rallumant un vieux mégot.

La forban sortit un petit sac en toile de sous sa cape et fit glisser précipitamment le reste du pactole au fond. Alors qu'elle allait resserrer les lacets, son attention se reporta sur le perdant. Il n'avait peut être plus grand chose à mettre en jeu, mais Loth avait saisi l'intérêt malsain que portait cet homme vis à vis des jeux. Sa technique de triche était infaillible, en une partie ou deux, elle pourrait lui dérober le plus pittoresque de ses biens.

"Je suis prête à tout remettre sur table si tu as encore quelque chose à parier !" La forban ne vouvoyait pas les gens, elle n'avait jamais eu à le faire et ne savait pas vraiment comment conjuguer ses verbes. D'autres se seraient senti embarrassés de marquer ainsi le fossé social qui les séparait, mais la fille corbic s'en moquait comme d'un grain de sable.

"Tu pourras essayer ma méthode : penser fort au chiffre magique."
Le ton trop sérieux qu'elle employait porter à confusion, mais là, elle se fichait carrément de lui.

Spoiler:
 


avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Mar 7 Aoû 2012 - 14:12

Les yeux baissés sur son maigre tas de pièces écroulé, Khasakham tentait avec difficulté de comprendre ce qui venait de lui arriver. Le départ brusque du borgne ne fit que l'égarer d'avantage: comment autant d'argent avait-il pu se volatiliser aussi rapidement ? Cela n'avait pas de sens. Ce n'était pas la première fois qu'il se faisait arnaquer, mais cette fois-ci était différente. D'ordinaire, ses adversaires étaient de frêles gaillards aux allures sournoises, et pas des jeunes filles déguisées en corbeau.
Poussant un soupir résigné, le jeune homme se massa l'épaule que le borgne avait allègrement frappé en s'éloignant. Il grommela quelque-chose à propos de ses amis qui allaient encore lui reprocher ses dettes, et fronça les sourcils de dépit en entendant la proposition de l'inconnue. Hors de question de recommencer. Si elle l'avait mis au défis, là oui, d'accord, il aurait accepté sans hésiter. Il était un héritier mâle Desnolancès, après tout. Son honneur aurait été mis en jeu. Mais elle paraissait l'observer avec gourmandise, attendant patiemment qu'il prenne une décision. Ce n'était pas le genre de choses que faisaient les gens qui espéraient vous pousser à bout. Regrettant presque qu'elle ne le pique pas avec un bout de bois, Khasakham carra les épaules, tentant de rassembler ce qu'il restait de son amour propre.

"Quel dommage, je n'ai plus rien sur moi!", répondit-il d'un ton prudent. En même temps, il recouvrit son sabre au pommeau sculpté de sa cape.

Il s'apprêtait à se lever et à prendre congé sans tarder, lorsqu'il eut une idée. Se rasseyant lentement, un sourire malin étira ses lèvres. Il allait peut-être parvenir à récupérer ses pièces d'argent, finalement. Cette fille étrange ne pouvait décemment pas gagner partout. Elle ne pouvait pas le surpasser dans n'importe quel domaine. Impossible. Bien sûr, son plan comportait des lacunes, dont la plus importante était son absence de moyens financiers. Mais il n'allait pas perdre, donc la question en se posait pas. Pas vrai ? "Mais je suis issu d'une riche famille. Si je suis assez malin pour ne pas conserver de grosses sommes sur moi, je possède quand même un important capital. Je te propose un défi d'un autre genre que celui de ces stupides dés." Il balaya d'un revers de main faussement dédaigneux le gobelet et les dés, qui rebondirent sur le sol pavé avec un bruit mat. "Ce genre de défi est courant dans mon entourage, de nombreux hommes de valeur s'y amusent parfois. Ils prouvent ainsi leur... leur courage et leur bravoure." Khasakham inventait chacun des mots qu'il prononçait, mais les disait avec conviction. "Il s'agit de garder son sabre en équilibre sur la paume de sa main le plus longtemps possible. Celui qui conserve l'arme sans qu'elle ne tombe pendant la plus longue durée gagne." Si ses amis étaient loin de s'amuser à de telles futilités, lui, s'était souvent employé à développer son maniement du sabre. On lui avait recommandé cet exercice, qu'il avait suivi sans broncher et sans réaliser qu'on se moquait de lui. "Vous m'avez l'air de quelqu'un de débrouillard. Je suis sûr que vous serez capable de réaliser cet exploit. D'autant plus que... je mets en jeu le quart de ma fortune personnelle."

Avec confiance, il s'adossa confortablement sur son siège, toisant son adversaire, un petit sourire déjà victorieux plaqué sur le visage. Elle accepterait. On ne se détournait pas d'une telle proposition. Il allait rembourser ses dettes, et point barre.
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Mar 7 Aoû 2012 - 15:25

La première réponse qui lui vint à l'esprit fut "Je n'ai pas de sabre " mais elle se ravisa et le laissa terminer. Son petit défi amusait la forban. Elle jubilait ! Oh oui, cet homme là aimait les jeux, autant que Loth de la vision aimait les yeux.
Elle ne put retenir son sourire carnassier à l'idée de ce qu'elle pourrait gagner de ce nouveau jeu d'argent. Gain dont le gentilhomme qu'il était ne se doutait pas de la part d'une demoiselle. Une famille riche ? Elle l'aurait deviné. Une fortune colossale ? Très certainement. Un quart pour le gagnant ? Cette fille sans éducation n'était pas si crédule.

"Tu mettrais une partie de ton héritage sur table contre une petite bourse et des pierres précieuses ?" glissa-t-elle dans un chuchotement d'où perçait son excitation. C'était une question rhétorique, mais qui soulevait tout de même la naïveté de sa proposition. Loth ne mordrait pas à cet hameçon là, car l’appât n'avait pas d'attrait pour elle. Que pourrait bien faire une rejeté parmi les plus rejeté d'une telle somme d'argent ?

Khasakham la fixait toujours, attendant patiemment sa réponse. A cet instant, il paraissait sûr de lui et cette attitude rehausser son charme naturel. La saveur anticipé de sa victoire pétillait déjà dans ses yeux dorés. Deux perles d'ambre, comme on en voyait pourtant souvent à Korrul mais la sinistre passion de la fille corbic remontait alors doucement à la surface.

Elle se pencha par dessus la table pour que lui seul entende ses paroles. "Je n'ai que faire de tant d'argent, Khasakham. Tu as bien une chose à mettre en jeu que je désire, et je te défi de l'accepter." Sa phrase resta en suspens quelques secondes, le temps de donner du poids à ses mots, puis elle termina en inclinant sa tête de côté à la façon d'un corbic : "Ce sont tes yeux que je veux ! Mets les en jeu, et je parierai toute ma fortune que je tiendrais ce sabre plus longtemps que toi !"
Le regard mauve de celle que ses pairs surnommaient Loth de la Vision se planta dans le trésor convoité par la forban. Son expression ne laissait pas l'ombre d'un doute sur ses intentions. Elle parlait aussi sérieusement qu'un chamane lors de sa prière. Envolé, le comportement enfantin de la minute précédente !

Maintenant, elle avait hâte de savoir si le gain morbide refroidirait la passion du jeu de Khasakham ou l'embraserait.


avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Mar 7 Aoû 2012 - 15:40

Khasakham déchanta rapidement. Tout d'abord, lorsque Loth lui fit remarquer que les mises étaient loin d'être égales: il fut obligé de reconnaître qu'il avait oublié ce détail. Malheureusement, cet oublié semblait lui être fatal. La jeune fille n'était pas dupe et refuserait de l'affronter, alors que cet échange était louche.
Il allait rétorquer quelque-chose quand elle se pencha en avant, et le fit reculer précipitamment. Du ton le plus sérieux, elle lui demanda de mettre ses yeux en jeu. Surpris, il afficha un sourire incrédule, avant que son expression ne se fasse plus déconfite. "Mais, je peux pas m'enlever mes yeux!" se récria-t-il sans réfléchir. Ce réflexe enfantin le fit passer pour plus sot encore, mais son air atterré aurait pu adoucir le coeur de n'importe qui. Rapidement, il songea à ce que serait sa vie sans sa vue. Il ne pourrait plus combattre au sabre. Serait démis de ses fonctions d'officier parmi les Veilleurs pourpres. Serait considéré comme un infirme. Ces possibilités lui paraissaient intolérables, et il secoua la tête.
Mais s'il refusait la proposition de Loth, il passerait pour un lâche. Pour un couard. Et si jamais cela remontait à des oreilles indiscrètes, les prochaines semaines risquaient d'être passablement désagréables. Un vrai guerrier ne refusait aucun combat, après tout. Oui mais... même quand le prix à payer était exorbitant ? Khasakham frissonna. Exorbitant. Orbite. C'était complètement fou. Cette fille était folle. Folle, et horriblement douée. Khasakham l'observa d'un oeil plus attentif. Elle n'était pas d'ici, ou du moins n'avait pas le type des habitants de la région. Elle ressemblait plus à une étrangère, toujours en route, jamais au repos. Une voleuse ? Une tricheuse ? Il caressa l'idée qu'elle ait pu être une forban. Ces brigands acceptaient-ils les originaux parmi eux ?
Résigné à devoir baisser les bras, et à être considéré comme un couard le restant de ses jours, le jeune homme baissa la tête:

"Je ne peux pas faire ça. Et puis... qu'est-ce que tu voudrais en faire ?"
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Mer 8 Aoû 2012 - 13:29

Pas si courageux que ce qu'il laissait croire. Il lui posait cette question d'un air presque dépité. Sous cette attitude désinvolte, Loth sentait son envie de la suivre dans ce défi fou. Allons bon, il tenait tellement à ses yeux ?

"Ceci est mon affaire." répondit-elle évasivement pour passer à autre chose que cette interrogation sans intérêt.
Elle endossa cette allure un peu hautaine des femmes riches qui exaspérait tant les commerçants. Tout en faisant mine d'être plongé dans la contemplation de ses mains, elle lança "L'argent de sa famille est plus facile à mettre en jeu que ce à quoi l'ont tient vraiment. Mais sais-tu qu'un fin escrimeur ne sera jamais le meilleur tant qu'il ne peut exercer son art un bandeau sur les yeux ? Dois-je en déduire que, malgré ce sublime objet que tu arbores avec fierté à ta ceinture, tu n'as pas foi en tes capacités ? Le fait même que tu hésites à accepter ma proposition me dit qu'une amatrice comme moi aurait pu gagner comme je viens de le faire avec deux misérables dés. C'est plutôt désolant. Tant pour moi, qui souhaitait passer un peu de bon temps, que pour celui qui a du t'enseigner tout ce qu'il sait."
Elle devinait plus qu'elle ne voyait la colère montait chez Khasakham. S'il ne réagissait pas à telle provocation, alors il n'en valait pas la peine. Avant qu'il ne réplique, elle ajouta en le dévisageant de nouveau : "Tu choisis le jeu, je choisi le gain. C'est plutôt équitable non ? Je n'ai pas rechigné une seconde sur la nature du jeu, pourquoi prendre le risque de repartir la queue entre les jambes ?" Un court rire parfaitement méprisable ponctua sa phrase. Pas sur qu'elle l'ait aussi bien réussi que voulu, mais jouer la comédie l'amusait tout autant ce soir là.


avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Mer 8 Aoû 2012 - 15:04

Le monologue de la jeune femme raviva l'orgueil de Khasakham. Au fur et à mesure qu'elle parlait, le jeune homme sentait sa colère vibrer, ses muscles se tendre. Lorsqu'elle eut terminé par un rire qui ne fit que le mettre hors de lui d'avantage, il se pencha en avant, soudainement menaçant:

"Fais attention, l'étrangère. Il n'est pas dans mes habitudes de me laisser insulter ouvertement." Il laissa passer une seconde avant de poursuivre, tentant de ravaler son amour propre, oubliant subitement toutes ses peurs. "Si tu insistes, j'accepte de mettre en jeu ce que tu désires. Mais ne viens pas ensuite me traiter de lâche."

Avec brusquerie, il se leva et écarta sa chaise, furieux. Il s'apprêtait à tirer son sabre de sa ceinture, mais songea que ce n'était peut-être pas l'endroit le plus opportun pour un tel affrontement, même s'il ne présentait aucun danger. "Je te propose que nous nous éloignions un peu du gros de la foire."
S'il avait parfaitement confiance en ses capacités, il ne pouvait écarter une éventuelle erreur. Hors de question que tous ces gens le voient se ridiculiser -si ridicule il y avait. Rien n'était moins sûr, après tout. Pourquoi s'inquiéter ?
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Ven 10 Aoû 2012 - 14:49

La jeune femme prenait un véritable plaisir à provoquer les réactions de Khasakham. Il était si impulsif, si fier et sensible au dédain. Le cœur de Loth résonnait dans ses tympans comme le son lointain des tambours du festival. Elle qui n'avait jouit des festivités qu'en chapardant par ci par là, observant à la volée les cracheurs de feu, les danseuses du sable, les théâtres de rue matrosciens et bien d'autres joyeusetés qui ramenaient à la surface son âme d'enfant, ce soir là la forban avait trouvé de quoi attisait son intérêt si oisif.
Lorsqu'il la menaça, elle lui rendit un sourire farouche, pas effrayé le moins du monde, comme si la menace la satisfaisait. Puis il se leva et se débarrassa de sa "chaise" avec une fureur qui fit brillait les yeux de la forban. Elle qui craignait d'avoir croisé la route d'un jouvenceau aussi vide qu'une coquille, Khasakham lui prouvait alors le contraire. Sa langue claqua contre son palais, signe d'impatience et d'excitation chez la fille corbic.

Lancer le défi à l'extérieur ? Quelle bonne idée que voilà ! Loth n'était pas faite pour ces lieux sombres et cachés. Elle aimait la hauteur, la chaleur, la puissance du vent qui la guidait lors de ses escalades, celle qui amenait à ses narines l'odeur proche du gibier ou le parfum d'un met rare et sucré, le sable sous ses ongles, dans ses cheveux.
Il l'attendait, alors qu'elle le dévisageait l'air rêveur de la victoire à venir collé sur ses lèvres. Et quand bien même elle perdrait.... non, elle ne voulait rien gâcher en se décidant si tôt. Seul Ruyn savait ce que choix elle prendrait le moment venu. Le gain mit en jeu la fixait avec colère, cette colère qui embrasait ses deux perles d'ambre. Enfin, Loth se leva lentement de son siège de fortune. Elle rabattit sa capuche sur son visage en provoquant un petit tintement d'os, et rejoignit Khasakham à l'entrée avant que sa fureur ne redescende. Il ne fallait pas entacher la saveur du jeu en le rendant "prudent".
Une fois à sa hauteur, il ne la dominait que de quelques centimètres, elle susurra : "Je jugerai de ta lâcheté lorsque tu devras réellement te séparer de ta mise." Puis elle fila devant vers l'air libre, dans la pénombre de la nuit. Les lumières du festival étaient suffisant loin pour qu'ils ne se fassent pas repérer. Après tout, le lieu n'était pas très légal... le jeu à venir l'était bien moins.
Loth s'arrêta soudain.
"Je n'ai pas de sabre." dit-elle simplement en se retournant vers son interlocuteur.


avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Sam 11 Aoû 2012 - 6:21

Khasakham s'efforçait de ne pas penser à ses yeux, mais plus il s'empêchait d'y songer, plus ils se faisaient présents. Dissimulant son angoisse sous une carapace revêche, il avançait à pas vifs, pressé d'en terminer. Devant lui, Loth ouvrait la marche, et pendant qu'ils s'éloignaient de la foire, le jeune homme put à loisir la fusiller du regard sans qu'elle s'en aperçoive. Son état d'esprit ne lui permettait pas de réfléchir posément et, même s'il se savait en train de commettre une erreur, il n'aurait fait machine arrière pour rien au monde. Son honneur était en jeu, après tout, et il n'allait pas la laisser gagner. Ce n'était qu'une fille déguisée en corbeau. Avec une couronne d'os sur le crane, d'accord. Mais une fille quand même.

Plongé dans ses pensées, il faillit percuter l'étrangère lorsque celle-ci s'arrêta brusquement. Il mit quelques secondes à comprendre ce qu'elle disait, oubliant momentanément sa coquille de dédain. Puis, il répondit sur un ton glacial: "Je sais bien." Un sabre, même dissimulé sous une cape, formait une petite bosse au niveau des hanches. Cette fille le prenait-elle vraiment pour un idiot ? "Nous utiliserons le mien chacun à notre tour. Chacun chronométrera l'autre."
Absorbé par sa rancoeur, Khasakham ne voyait pas qu'il offrait là une excellent opportunité de tricher à son adversaire.




avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Sam 11 Aoû 2012 - 7:07

Quelle surprise ! Loth s'attendait sincèrement à recevoir un vieux sabre récupéré à la va vite derrière un stand, voir voler à un fêtard demi conscient. Elle reconsidéra une seconde Khasakham, puis reprit son air de petite fille qu'elle avait eu en gagnant contre la partie de cartes plus tôt.
"Je vais vraiment pourvoir le toucher ?! jubila-t-elle avec tapant dans ses mains. "Peut-être que je te laisserai gagner alors..." et elle s'esquiva entre les passants en riant, comme si elle s'attendait à recevoir une tape. Il fallait dire qu'elle devait sacrément bien agacer le korrulien derrière elle, mais là était l'objectif recherché. S'il perdait son calme, sa concentration serait éméchée et la pression du gain à perdre le détournerait des fabuleuses techniques de triche de la forban.

Ils traversèrent la foule toujours aussi dense depuis le premier jour des festivités. La nuit n'apaisait aucunement les activités et les échanges, il y avait seulement plus de veilleurs et de miliciens qui rôdaient comme des charognards en quête de cadavres. Telle une ombre, Loth se faufilaient entre les dames aux robes bouffantes, les troupes de serviteurs qui les encerclaient, les clients aux bras chargés de bêtises, les jeunes hommes fiers qui se pavanait la tête haute, l'arme bien en vue, les gamins qui piquaient dans les bourses des étourdis. Et bien d'autres encore. Dans le lot, les sang-mêlés avaient appris à se rendre invisible. Forban pirate, ce soir là, peu importait leur origine, aux yeux de toute cette belle assemblée ils étaient unis par leur rang de paria polythéiste.
Loth jeta un coup d'oeil furtif par dessus son épaule pour s'assurer que Khasakham la suivait toujours. Le regard qu'il lui renvoya lui suffit. Il ne la lâcherait pas tant que son honneur ne serait sauve !

Enfin, ils se détachèrent du gros de la masse pour rejoindre un drôle d'escalier, construit à même la roche du défilé. C'était étroit et abrupte, impossible de marcher de front. Ils entreprirent la courte escalade jusqu'à atteindre un plateau qui, la journée, ombrageait par sa grande taille plusieurs étales au dessous. Une toile tendue formait un auvent maintenu par une arche de bois précaire. L'abris cachait la réserve d'un groupe de commerçants. Il y avait principalement des objets de décoration ou des créations d'une utilité plus ou moins avérée, mais rien d'illégal, ce qui expliquait que la surveillance était proche de la nullité.
La fille corbic fit face à Khasakham, qui arrivait juste. "S'il avait fait jour, on aurait pu parier sur celui qui tient le plus longtemps sur ce four naturel ! Je pense que j'aurai gagné, évidement." Elle alla trifouiller dans le bric à brac entassé sous la toile et en retira un tabouret aux finitions florales.
"Bien, déclara-t-elle en s'asseyant, tu commences ?" Accoudée sur ses genoux, elle tâchait de ne pas laisser l'impatience l'envahir. Non, elle voulait savourer ce moment.


avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Lun 13 Aoû 2012 - 7:15

Khasakham ne prêta pas attention à la jeune femme, qui s'installait allègrement sur un petit tabouret. S'efforçant de ne pas s'intéresser aux bavardages incessants de l'inconnue, il tira son sabre de sa ceinture avec amour, et admira l'acier étinceler sous le soleil éclatant.
C'était une belle arme, forgée par l'un des meilleurs forgerons de Penjoie. Lorsqu'il avait rejoint les rangs des Veilleurs pourpres, ceux-ci avaient rit en voyant son pommeau finement ouvragé et la courbe gracieuse que formait l'arme. Mais le jeune homme avait ignoré ces moqueries. Au fil des mois qui passaient, ses compagnons de chambrée avaient rapidement compris que, bien qu'en apparence le sabre semblait mieux convenir à des soirées protocolaires, il n'en demeurait pas moins dangereux. Khasakham le maniait depuis de longues années déjà, il connaissait son poids, le bruit qu'il produisait en fendant l'air, la douceur du cuir entourant son pommeau, le chuintement qui subvenait quand l'extrémité de la lame perçait un corps. Il n'avait du s'en servir pour tuer qu'une fois seulement, mais cette expérience restait présente dans son esprit. Il s'était détesté.
S'ébrouant pour se tirer de ces pensées désagréables, il jeta un vif coup d'oeil à Loth qui, confortablement installée sur son tabouret, l'observait avec attention, attendant avec patience qu'il daigne commencer. Et dire qu'elle allait saisir son sabre ensuite, poser ses mains sales sur son pommeau propre.
"Magnifique, songea Khasakham en son for intérieur. La plus belle arme de tout Penjoie va me servir à ridiculiser une péronnelle effrontée. Quel exploit gratifiant." Il s'efforça de dissimuler sa mauvaise humeur et se mit en place: jambes légèrement écartées et fléchies, pour rétablir son équilibre si jamais l'arme tanguait. Il prit le temps de déposer la pointe du sabre entre deux de ses doigts moites, puis se recula. Le jeu venait de commencer.
L'arme ne bougea pas tout d'abord, et ce durant de longues minutes. Le soleil frappait sur son crane, la sueur lui coulait sur le front, pourtant il refusait de s'éponger, sachant que cela risquerait de faire bouger son bras tendu, et donc le sabre. Son coeur battait la chamade, néanmoins ses yeux restaient fixes, inébranlables. Khasakham s'était plongé dans une de ses périodes de concentration extrêmes qui survenaient de temps à autre. Une bourrasque le surprit tout à coup, rompant le calme serein qui dominait jusqu'alors. Le jeune homme eut juste le temps de courber le dos et de faire un pas sur le côté pour récupérer l'équilibre de son sabre, qui menaçait de tomber. Le jeu reprit. Au cours des minutes qui suivirent, Khasakham dut bouger à de nombreuses reprises, car le vent brûlant de Korrul venait de se lever, et le sable allait se nicher dans ses cheveux, dans ses yeux. Il avait l'impression que son corps entier était en train de cuire sous le soleil aveuglant, il entendait presque sa peau grésiller. Son foulard ne le protégeait que rudimentairement, il sentait à présent la morsure de la chaleur sur son visage couvert de sueur.
Enfin, après une heure resté ainsi sous la fournaise, Khasakham voulu rétablir l'équilibre de son sabre, fit un pas sur le côté, trébucha et s'effondra. Il ne tenta pas de se relever, et se laissa délibérément choir sur le sable brûlant: il n'aurait pu tenir guère plus de temps. Lentement, il essuya son sabre dans sa cape. La pointe de la lame avait laissé une marque sanglante au milieu de sa paume, mais il ne sentait pas la douleur. La chaleur le faisait plus souffrir.
Il tendit son sabre à Loth en masquant son hésitation, tentant de déceler ne serait-ce qu'un peur de peur ou d'admiration dans ses yeux violets. Il n'u lut qu'un vague amusement. Soudainement défait, il s'assit à la place de la jeune fille. Et si elle tenait plus longtemps que lui ? Oh, certes, c'était impossible, mais imaginons un instant l'éventualité -bien que totalement irréalisable- qu'elle gagnait ? Que se passerait-il alors ?






avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Mer 15 Aoû 2012 - 7:22

La nuit tombait, ce qui aurait été un avantage pour Loth si le vent ne se mêlait à la danse. Elle ferma les yeux une seconde, laissant les grains de sable qu'il soulevait caresser son visage. A cette période du jour, le temps korrulien était propice à la sortie, les habitants pouvaient enfin quitter les ténèbres de leur caverne ou l'ombre des arbres de l'Oasis. En pensant au sanctuaire du désert et ses cascades fraîches dont l'échos de leur beauté remontait jusqu'au col, la forban du reconnaitre qu'elle était assoiffée. A trop parler, elle avait oublié de s'hydrater. Sa gourde était presque vide, mais elle n'aurait aucun mal à en voler une dans la foule, alors elle finit la sienne d'une traite.
Puis elle se leva de son tabouret, fin prête à gagner ce jeu stupide. Jeu qui avait, semblait-t-il, épuisé Khasakham autant que la chaleur du soir. Il avait tenu longtemps, suffisamment pour que Loth puisse penser au meilleur moyen de tricher. Plongée ainsi dans ses réflexions, elle avait oublié une chose... un essentiel. Chronométrer, peut être. Rien qu'un détail. Alors qu'il lui tendait toujours son sabre, Loth décida de garder cet oublie pour elle, il le saurait bien assez vite et serait certainement furieux.

"Déjà fatigué ? lâcha-t-elle mesquinement en baissant le regard vers l'arme. "Belle manufacture... mais qu'y connaitrais-je n'est-ce pas ?! Je suis sure que tu le pensais. Ne t'en fais pas, je vais en prendre soin." Et éviterai de le voler, se retint-elle d'ajouter.

Khasakham ne répondit pas, réelle fatigue ou sincère exaspération ? Loth avait ses moments où son côté agaçant n'en finissait plus. Parfois insupportable, parfois amusante, parfois agréable, parfois terrifiante. Ce qu'elle redoutait à l'instant même, c'était perdre sa patience. Depuis le début de l'après-midi, elle jouait à différents jeux et bien que celui-ci ait été de loin le plus intéressant pour la forban, ce n'était pas tant par son gain que sa teneur. Tenir un sabre par la pointe le plus longtemps possible ?

Elle attrapa enfin le sabre. Il était étonnamment plus lourd qu'il ne laissait imaginer et le métal chauffé par le soleil la surprit. Son propriétaire masquait difficilement sa réticence à se détacher de son bien pour une inconnue. Un petit sourire aux lèvres, Loth tourna le dos à Khasakham pour titiller son inquiétude le temps qu'elle s'approche du bord de la plateforme. Un vent ascendant fit voltiger sa cape en claquant. Le vêtement atterrit vite sur le sol un peu plus loin, afin de ne pas encombrer les mouvements de la jeune femme.

"Oh... c'est haut !" Loth se tourna d'un quart vers Khasakham, cherchant du regard un signe d'inquiétude de sa part. Il fallait dire que placer comme elle l'était, un geste malencontreux enverrai le sabre si finement ouvragé choir au milieu des légumes du commerçant en dessous. Avec toute cette masse attroupée, rien n'assurait qu'une fois en bas l'arme soit toujours en place.

"Bon ! Combien de temps as-tu tenu ?!"

Oups. C'était ça, déjà, qu'il ne fallait pas dire tout de suite non ?!



avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Ven 17 Aoû 2012 - 9:55

Tout en s'efforçant de cacher son inquiétude, Khasakham se laissa tomber sur le tabouret. Voir son arme, son sabre, son bébé, dans les mains de cette étrangère loufoque, et qui, de plus, ne lui inspirait pas confiance... mais non. Il valait mieux ne pas y penser. Ce fut quand Loth se tournait vers lui, tout sourire, qu'il perdit son calme une bonne fois pour toute.
Tout d'abord, il la fixa en bégayant:

"Combien de temps j'ai..." chose qu'il faisait toujours inconsciemment dans les moments délicats. De l'incompréhension, il passa à l'incrédulité, qui fut à son tour rapidement chassée par la colère.
"Comment ça "combien de temps j'ai tenu" ? C'était à toi de compter!" Il se releva, marcha brusquement vers Loth, et se retint de lui arracher son sabre des mains. Cette petite écervelée ne valait pas la peine qu'on s'intéressât à elle. Ce n'était qu'une voleuse, une... tricheuse ? Suspicieux, Khasakham la saisit par le bras, incapable désormais de se contenir:

"Je doute que tu ais volontairement oublié cette consigne. One Eye devait avoir raison: tu trichais, n'est-ce pas ? Et tu continues! Tu pensais pouvoir inventer un temps imaginaire, mais toujours plus court que le tien, pas vrai ? Mais je vois clair dans ton jeu!" se récria-t-il en se reculant, et crachant par terre. Il avait toujours rêvé de faire ça. "Je ne me laisserai pas faire. Je ne suis pas le genre de paysan benêt que tu as l'habitude d'entourlouper."

Khasakham parlait trop, mais il s'en fichait. Toisant son adversaire de toute sa hauteur -c'est à dire, pas bien haut- il fulminait, mais ressentait aussi une pointe de satisfaction. Les occasions de se conduire en homme étaient rares, hors de question d'en manquer une!
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Dim 19 Aoû 2012 - 12:37

L'espace d'une seconde, il avait réussi à effrayer quelque peu la forban. Et ce n'était pas rien, car la fille corbic était si insouciante de son environnement que rares étaient les choses qui l'inquiétaient. Elle n'apprécia pas son geste et regarda d'un mauvais œil cette main qui enserrait son bras, comme un adulte qui aurait retenu la main voleuse d'un garnement. Bon, la comparaison était plutôt appropriée dans son cas, même si elle n'avait rien volé pour le moment, elle l'avait déjà fait et s'apprêtait à recommencer. De plus, elle remarqua qu'il l'empoignait de la main qui avait maintenu en équilibre une heure durant le sabre, aussi sa peau serait tâchée de son sang. Elle n'avait pas encore décidé si l'idée lui plaisait ou non. L'arme pesait toujours au bout de son bras, légèrement levé pour ne pas racler le sol rocailleux de sa pointe parfaite. Une brise chaude souffla face à elle, et tout en la suivant Loth baissa les yeux pour admirer le précipice derrière elle. Pas plus que Khasakham ne le souhaiterai de son sabre, elle ne voulait pas tomber et s'écraser dans les fruits. Alors qu'il se reculait d'un pas véhément, elle s'arracha à l'attraction qu’exerçait le sol sur son corps puis défia l'homme du regard, le menton relevé pour se donner un peu de grandeur.

"Si je devais entourlouper un paysan benêt, j'opterai sûrement pour une technique aussi nulle ! Mais face à un jeune coquelet qui se pavane en exhibant une arme en bien trop bon état pour avoir jamais servi dans un vrai combat, je viserai plus bas encore. Le tout agrémenté de flatterie, monseigneur." Elle sussura cette dernière phrase avec l’insupportable voix mielleuse d'une jeune cultivatrice aussi modèle que sage. Gamine éhontée.

Khasakham avait clairement insulté ses talents de tricheuse en l'accusant de pratiquer une telle ruse. L'embrouiller sur la durée ? Elle avait passé l'heure entière à analyser le trajet du soleil qui se couchait derrière les crêtes acérés du passage. A un moment précis, elle aurait eu plus d'une heure pour créer une parfaite illusion en jouant sur ses derniers rayons. Sans avoir tester l'idée, elle s'extasiait déjà du merveilleux tour et voilà qu'il avait tout gâché ! Elle devrait trouver autre chose pour masquer son astuce qui lui permettrait de garder en équilibre ce fichu sabre. Quel jeu stupide !

Les yeux emplis de colère que posait Khasakham sur elle lui rappelèrent néanmoins que tout ce manège en valait la chandelle. Avant qu'il ne réplique, elle attisa une dernière fois les flammes, histoire de voir si ses doutes à son sujet s'avéraient exactes.

"Puisqu'il est impossible de trouver un bon joueur dans toute cette masse, je considère que le jeu est nul. Je garderai ceci en guise de dédommagement."
Telle une grande dame choquée, elle passa à côté de lui pour ramasser sa cape, et fit mine de s'en aller, l'arme en main, comme lot de consolation. A voir si le joueur qui se prétendait simple cultivateur n'était pas plus que cela. Le cas contraire, elle aurait gagné une bien jolie épée à échanger contre cette paire de gant à grappin qu'elle avait repéré plus tôt dans la journée.


avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Jeu 23 Aoû 2012 - 3:31

Atterré, Khasakham observa l'inconnue s'éloigner, son sabre à la main. Il mit quelques secondes avant de réagir, de rattraper la jeune femme.

- Mais... mais tu... ce n'est pas juste!" finit-il par lâcher. "Nous avions un accord! Chacun devait calculer le temps que l'autre passait sans que la lame ne tombe au sol. Je pensais que tu l'avais compris!" Il s'obligea à grimacer un sourire, ce qui lui demanda un effort considérable. Écartant ses mains, vides, pour lui prouver sa bonne foi; le jeune homme sentit un filet de sueur couler le long de son dos brûlant. A présent, il n'avait plus du tout envie de concourir avec cette fille. Tout ce qu'il voulait, c'était retrouver ses amis, rentrer à la caserne et se pelotonner au fond de son lit en attendant que le temps se passe. Mais il n'en aurait probablement pas l'occasion dans l'immédiat.
Le regard de Loth le fixait de haut en bain, avec dédain et amusement. Qui était-il réellement ? Et pourquoi s'intéressait-elle tellement à ses yeux ? Ce n'étaient que des yeux, après tout. Durant un bref instant, Khasakham se demanda si ses prunelles contenaient un pouvoir magique quelconque, comme un chaman par exemple. Se reprenant, il s'ébroua comme à son habitude, se passa la mains dans ses cheveux argentés pour se remettre les idées en place. Tout cela n'avait aucun sens, et il n'avait plus cinq ans. Et, même si le raisonnement de Loth le dérangeait (après tout, c'était elle la fautive! Et elle voulait partir avec son sabre ?! Mais c'était lui, la victime! Non ?), il n'avait pas trente-six mille solutions.
Remontant le menton, il jaugea Loth à son tour, avant de sourire plus franchement, de tendre une main amicale vers elle et de dire:

"Je suis désolé que nous en arrivions à de telles extrémités. Tout ça n'est après tout qu'un vulgaire malentendu." Il ravala sa rancoeur et sourit d'avantage. "Pour me faire pardonner cet écart, et pour te prouver que je ne suis qu'un honnête homme, puis-je t'inviter à boire une chope d'hydromel ? "
Il n'avait pas réellement envie de passer d'avantage de temps avec elle, mais c'était surement le meilleur moyen de détourner son attention, de récupérer son arme, et de mettre les voiles dans la minute qui suivrait. Enfin. Si elle acceptait. Si non... mais bon, il aurait tout le temps d'improviser sur le moment.
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Mar 11 Sep 2012 - 14:08

L'invitation de Khasakam perturba véritablement la forban. Si elle s'attendait à une telle réponse ? Certainement pas ! Depuis le départ, ses réactions étaient impulsives, marquées, et le voilà qui se maitrisait plutôt bien. Il rongeait son frein, Loth le voyait bien à son sourire tordu, mais il était doté d'une patience qui sciait à la situation. Aussi, la jeune femme le dévisagea un moment, l'air interloqué, jusqu'à ce qu'une ombre teinte son visage d'où seuls ses deux yeux mauve brillaient. Tel un félin, elle courba l'échine, et son corps entier exprima la méfiance qu'elle éprouvait devant cette main tendue. La forban n'était pas habituée à ce type de réaction, c'était même chose inédite, d'aussi loin que remontait sa mémoire.
Et puis, comme le vent chasse un nuage devant le soleil, son visage s'éclaira d'un sourire indéchiffrable, mais différent. Elle se redressa et hocha la tête.
"Bien. Bien, je te suis alors ! Mais, ne compte pas récupérer ceci en me soulant !"
Ne lui laissant pas le temps de répliquer, elle franchit la distance qui les séparait d'un pas agile et glissa ses deux mains derrière sa taille. D'un geste preste, elle détacha son ceinturon d'où pendait l'étui du sabre, coulant son regard vers le sien. Elle s'amusa de l'air à la fois surpris et gêné qu'il afficha alors, l'espace d'une seconde. Aussi vite qu'elle s'était emparée de l'étui, elle le fixa à sa propre taille et replaça l'arme dans son fourreau avant de le cacher par sa cape.

"Je prend les accessoires avec, bien entendu. C'est pour en prendre soin. Et puis j'en tirerai plus si je souhaite le revendre."

Elle s'écarta de l'escalier escarpé qu'il fallait redescendre pour ouvrir le passage à Khasakam. Enfin... s'il se décidait à quitter cet air pantois et à réagir.


Spoiler:
 


avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Mer 12 Sep 2012 - 9:27

La stupeur laissa place à l'horreur. "Le revendre ?" songea Khasakham avec effroi. Il imagina son cher sabre, à moitié enseveli sous une pile d'objets sans importance. Il l'imagina si fort qu'il voyait presque le soleil se refléter sur le pommeau finement ouvragé. Il eut envie de gémir, de se mettre à pleurer, presque. Mais qu'aurait-il pu faire, de toute manière ? Il était totalement impuissant! Tentant d'effacer la vision d'horreur qui hantait ses pupilles, il finit par articuler d'une voix étrangement aiguë:

" Oh, ouais! Bien sûr, c'est sûr qu'avec le fourreau, le prix double. J'aurais fait la même chose à ta place."

Il prit donc les devants, et commença à descendre l'étroit escalier naturel, qui longeait le plateau surmontant la foire. Le vent tordait sa tunique dans tous les sens, l'appelait vers le vide hurlant. La présence de Loth, dans son dos, ne faisait rien pour le mettre à l'aise, aussi fut-ce une traversée désagréable. Avançant le dos courbé, la tête rentrée dans les épaules, Khasakham avait inconsciemment repris l'attitude qu'il arborait, enfant, lorsque sa mère le réprimandait. Toute trace de révolte l'avait quitté, ne subsistait plus que l'inquiétude et la honte. Il était un veilleur pourpre, et cette fille avait réussi à le désarmer. Pire, elle avait dénoué sa ceinture! Si jamais les gars de la caserne apprenaient ce détail, il pouvait dire adieu au commandement. Il est difficile de diriger une trentaine d'hommes qui se fichent ouvertement de vous.
Retrouvant avec soulagement les ruelles de la foire, Khasakham ralentit le rythme pour se placer à gauche de Loth. Il n'aimait vraiment pas la savoir dans son dos, et préférait pouvoir garder un oeil sur elle. On ne sait jamais. Elle voulait lui voler ses yeux, subtilisait son fourreau, et cela contre son gré . Dieu seul savait quelle serait sa prochaine cible: une main ? Ses cheveux ? Ses vêtements ?
A cette idée, Khasakham fut encore plus démoralisé: il n'était même pas sûr de pouvoir l'en empêcher si jamais elle décidait de passer à l'action.

Avisant un petit pub, dont les tables s'étalaient largement sur la voie publique, le jeune homme fit signe à Loth, et prit place autour d'une petite table ronde. Un brusque espoir naquit en lui en voyant la mine réjouie de son interlocutrice: peut-être qu'elle lui jouait une mauvaise blague ? C'était juste pour plaisanter. Peut-ête que, s'il lui demandait poliment, elle accepterait de lui rendre son sabre ? Et s'ils faisaient un troc ? Khasakham passa en revue tous ses biens, mais aucun n'avait une plus grande valeur que son arme. Dépité, il fit signe au serveur de s'approcher et, après avoir commandé deux chopes d'hydromel, qui arrivèrent rapidement devant eux, il se racla la gorge. Le breuvage mordoré lui renvoyait son reflet. Comme parcouru par un choc électrique, il rencontra son propre regard, et vit à quel point il avait l'air terrifié. Carrant les épaules du mieux possible, il fit sur le ton de la conversation:

"Alors heu... c'est la première fois que tu viens par ici ? Je veux dire... tu étais déjà venue à la foire ?"
Il était ridicule, c'était un fait. Avec effroi, il avisa deux Veilleurs pourpres de sa connaissance, de l'autre côté de l'allée. L'un d'eux le remarqua et le montra du doigt en pouffant. Bon. Et bien ça y est, il était fichu.

Spoiler:
 
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Mer 12 Sep 2012 - 13:51

Loth ne remarqua rien du malaise du korrulien, elle était obnubilée par un dessin sur une page de journal déchiré qui claquait contre le pied de sa chaise. Penchant dangereusement sur les deux pieds de gauche, elle bascula la chaise et saisit la feuille avant que le vent ne l'emporte. Elle la coinça sous sa cuisse, ne sachant quoi en faire dans l'immédiat, mais se prometta d'essayer de déchiffrer le charabia de symboles qui la bariolait plus tard.
La coupe d'hydromel la narguait de ses reflets ambrés et de son arôme fort mais sucré. La forban fixa un instant le breuvage, hésitant à le goûter. Oui, Loth n'avait jamais bu une goûte d'alcool de toute sa jeune vie. Finalement, elle tenterait l'expérience plus tard. Pour le moment, il lui fallait se concentrer sur son accent korrulien afin de masquer au mieux les intonations du peuple de Muertiga dans ses paroles.

"Oui, je suis déjà venue." Répondit-elle simplement, sans aller plus loin. Question nulle. Elle s'avança sur la table pour mieux s'approcher du visage de Khasakam. D'un geste vague, elle désigna ses tâches. Les marques gravées par les Chamanes sur la peau de chaque korrulien de sang pur. Il devrait porter ces dessins et accepter leur signification à vie.
"Qu'est-ce qu'elles veulent dire, tes arabesques là ? C'est jolie." Elle se radossa sur son dossier. "J'ai croisé un homme une fois, il avait la peau noir de tâches. Il se considérait comme un élu de Ruyn, avec un destin plus grand que les Chamanes eux même." Un petit sourire étira ses lèvres alors qu'elle inclinait sa tête sur le côté, fixant toujours le visage de Khasakam. "Il s'est fait piégé par une tente des morts."

Elle sentit plus qu'elle ne vit les deux hommes qui s'étaient installés derrière eux. Khasakam parut dérangé par leur présence. Des connaissances ?
Spoiler:
 


avatar

On m'appelle Khasakham Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie / Veilleur Pourpre
MON AGE : 22 ans
Féminin
MESSAGES : 157
AGE : 23
INSCRIT LE : 01/08/2012
PSEUDO HABITUEL : Haerith
Joyaux : 0
http://www.ile-joyaux.com/t909-kasakham-desnolances
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Jeu 13 Sep 2012 - 2:48

Déglutissant péniblement, Khasakham empoigna sa chope et en avala une longue gorgée. Le breuvage coula dans sa gorge et lui piqua la langue, mais il n'y prêta pas attention. Loth ne semblait guère vouloir discuter, ce qui ne fit que l'encourager à se morfondre d'avantage -si c'était possible. Il était très mal. Les deux soldats le dévisageaient à présent et commençaient à s'agiter.
Ramené à la réalité par la voix chantante de l'inconnue, il eut un mauvais tic qui le fit grimacer.
Il aurait voulu répondre: "Oh, ces vulgaires coups de pinceaux. Ils sont là pour symboliser ma bravoure et mon honneur, ce genre de choses. Elles signifient également que je suis un brave soldat, et a dissuadé plus d'une fois un ennemi puant de me déclarer la guerre. Des broutilles, vraiment. Mais parlons plutôt de toi, tu vas me rendre mon arme ou bien il se pourrait que tu ais l'occasion d'admirer mes tatouages de plus près. Je suis sûre que quand je porterai ta tête à hauteur de mes bras pour la détacher de ton corps, tu auras une meilleure vue."
Mais à la place, il bafouilla:
"Heu... je ne sais pas trop. Personne n'a jamais vraiment voulu me le dire (il haussa les épaules, tentant de se refaire une convenance). Ce sont des tâches, c'est tout. Tu... t'en as pas, toi ?"
Étrangement, le jeune homme tentait de faire parler Loth. Des tas de "peut-être" résonnaient encore dans sa tête, et un faible espoir subsistait: s'ils devenaient bons amis, elle lui rendrait son sabre! Oui, c'était ça la solution! Bien sûr, il fallait réussir à la manipuler pour lui faire croire qu'il l'appréciait. Khasakham plissa les yeux et avala une seconde gorgée d'hydromel. Ou alors: se lever d'un bond et saisir le sabre avant de prendre la fuite ? Déclarer la fille en duel à mort ? Mais il chassa bien vite cette idée: il avait déjà goûté au plaisir de jouter avec elle et, de plus, il n'était pas vraiment en état de combattre. Baissant les yeux, il avisa sa main, posée sur la table, qui tremblait. Il ramena son bras contre son torse et l'y pressa, espérant que les tremblements allaient s'estomper. Grimaçant un sourire qui se voulait avenant, sinon charmeur -après tout il n'avait rien à perdre- il poursuivit:

"Je suis content qu'on puisse avoir cette discussion. Je suis vraiment désolé que nous nous soyons rencontrés en de si mauvaises conditions. Où as-tu appris à jouer aux dés comme tu sais le faire ?" "Et à entourlouper tes adversaires de la plus ignoble des façons" ajouta-t-il dans sa tête. "Tu fais quoi, comme travail ? Tu m'as l'air d'une jeune femme débrouillarde, c'est une denrée rare de nos jours. Es-tu Korruléenne ?"
avatar
Forban du Désert

On m'appelle Loth de la Vision


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Le désert des Murmures
MON AGE : 21
Féminin
MESSAGES : 1635
AGE : 27
INSCRIT LE : 22/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 521
Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   - Jeu 13 Sep 2012 - 5:05

Il parlait beaucoup, et posait tout autant de questions. C'était Loth qui jouait le rôle de la pipelette dans une conversation d'ordinaire, pas l'inverse. Elle n'aimait pas bien qu'on s'intéresse à sa vie de voleuse et de vagabonde. Toutefois, elle se plaisait à inventer un personnage qu'elle ne serait jamais. Rester à régler l'aspect réaliste de l'histoire, en quoi elle avait encore beaucoup à apprendre...
"Je suis une ancienne Chamane de Penjoie, alors oui je suis plus korrulienne que tous les gens ici présent !" Elle lui adressa un sourire plein d'audace, s'autorisant même un petit rictus.
"J'ai un don pour les jeux en tout genre, héritage des grands pouvoirs chamanique de mon enfance. De ce fait.... je dois reconnaitre que tu as été très courageux d'accepter un défi contre moi. Tu n'aurais pas pu gagner, évidemment, je te l'avais pourtant bien dit. Tu n'en fais qu'à tête. D'ailleurs..."
Elle décala sa chaise pour se rapprocher de lui, soulevant un petit nuage de fumée que le vent envoya voler jusqu'à la table d'à côté et provoqua une série de grognement. Une "terrasse" dans le désert, qu'elle idée aussi ! Elle était d'ailleurs plus remplie qu'en journée, le soir tombant amenait sa fausse fraicheur avec lui.
"Je veux bien t'apprendre comment gagner une partie de pourchënta* korrulienne en échange de ce ravissant manteau que tu portes là." Elle attrapa un pan du dit manteau pour en toucher la matière. "Ce tissu m'a l'air de qualité, il a du coûter cher. Mais la couleur m'irait sûrement mieux. Tu devrais plutôt porter de l'émeraude tu sais, ça ferait ressortir la couleur ambré de tes yeux."
Loth relâcha l'habit, bien tentée de l'arracher tout bonnement au lieu de le demander poliment.


*j'ai inventé un nom mais je vois un peu ça comme du poker xD


On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Jeux d'argent, jeux de forbans.   -

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum