AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
Aisling Saule Emptypar Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
Aisling Saule Emptypar Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
Aisling Saule Emptypar Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
Aisling Saule Emptypar Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
Aisling Saule Emptypar Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
Aisling Saule Emptypar Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
Aisling Saule Emptypar Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
Aisling Saule Emptypar Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
Aisling Saule Emptypar Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Aisling Saule   - Lun 24 Sep 2012 - 13:57


1 - Général
Identité
Nom : Saule
Prénoms : Aisling
Surnom : Plaît-il ?
Age : 29 ans
Ville : Vuulte
Langue(s) parlée(s) : Le mastroscien, manié comme un art. Le joyellien, quelque peu dédaigné parce que trop accessible. Ici et là, des expressions korruliennes élémentaires qu'elle emploie parfois au milieu d'une phrase en mastroscien, charmée par l'exotisme de leurs sonorités.

Profession
Rang : Marchande
Métier : Actuellement, elle se dédie à son rôle de mère et de maîtresse de maison.
Vivenef : Eyros, qui a connu ses ancêtres sur cinq générations avant la sienne.
Famille proche : Aisling est la plus jeune fille du doyen des Saule, ce qui fait d'elle la sœur d'Yscar, la tante de Noreshia et Hiempsal... Et la gratifie d'un vague lien de sang avec un certain Yannick. Elle est également mère de jumelles agées de six ans.


2 - Physique
Taille : Relativement grande, difficile de dire si des talons l'élèvent sous le tissu de ses jupes.
Poids : La prendriez-vous pour un morceau de kansou ?
Couleur des yeux : Sombres au premier regard, ils révèlent à la lumière cet éclat émeraude qui signe l'iris de nombre des Saule.
Couleur et longueur des cheveux : De noires ondulations coulant jusqu'à ses reins.
Pigmentation de la peau : Claire sous les poudres légères qui lui donnent un éclat opalin.
Signe particulier : Le sillage ambré qu'elle laisse sur son passage, parfum caractéristique de la jeune femme.
Pilosité : Un secret que son époux a emporté dans la tombe. Secret pas si bien gardé à la vérité, mais nous y reviendrons.
Vestimentaires : Des teintes douces, des motifs travaillés, qui se dessinent sur des matières précieuses. Ses robes longues s'ornent de fourrures ou de dentelles selon les saisons sans jamais se plier aux modes : il ne s'agirait pas de se voir accoutrée telle une bourgeoise. Elle ne porte que peu de bijoux, leur préférant d'autres accessoires comme des châles et des coiffes.
3 - Psychologie
Défauts : Malgré son jeune âge, Aisling dégage au premier abord une certaine austérité, tant dans son attitude que dans ses propos. Elle ne se révèle que peu, préférant agir dans l'ombre, une pièce parmi la grande mécanique des familles marchandes de Matroos. D'aucuns pourraient d'ailleurs trouver son sens de la famille trop exacerbé, si du moins elle l'exprimait assez explicitement. Car la jeune femme, réservée et discrète, ne fait guère dans l'épanchement et il est malaisé de définir avec certitude si quelque chose l'amuse, la choque, ou l'atteint d'une quelconque façon. Contrôle et mesure pourraient être ses maîtres mots si, depuis quelques temps, les plus attentifs ne remarquaient pas une sorte d'altération dans cette façade imperturbable.
Qualités : Son comportement plein de retenue fait d'elle une femme calme et patiente. Courtoise en toute circonstance, pleine d'empathie derrière ses airs impassibles, il faut apprendre à la connaître pour déceler à la place de sa légère froideur une douceur non feinte. Celle qui semble ne s'inquiéter de rien s'intéresse à tout, et plus particulièrement à ses proches, vis-à-vis desquels elle se laisse aller à un côté maternel et, quand le besoin s'en fait sentir, consolateur. La jeune femme est de ceux qui, dans l'épreuve, sont endurants, et consentiraient sans hésiter à des sacrifices pour le bien de leur famille.
Par ailleurs, on la sait depuis peu plus vivante, plus dégagée, comme si elle s'épanouissait petit à petit. Rares sont ceux qui connaissent la cause des subtiles transformations touchant sa personnalité.
Ambitions : S'il est utile de le préciser, Aisling n'a que peu d'ambitions pour elle-même. Ses aspirations vont à la famille Saule, qu'elle souhaite voir obtenir les grâces de Vama pour de nombreuses générations encore, ainsi qu'à ses filles qu'elle destine à une existence digne de leurs prédécesseurs.

Préférences :
Alimentaires : Difficile de dire si Aisling prend seulement plaisir à manger, ou si l'acte représente pour elle une convention sociale parmi d'autres (il est vrai que les négociations se déroulent bien mieux autour d'une table remplie). Toutefois, il lui arrive, le soir, une fois la maisonnée endormie, de s'autoriser un verre ou deux.
Loisirs : L'éducation des jumelles représente sa principale occupation. Arts, lecture, comptes, bienséance, elle se plaît à couvrir tous les domaines qu'elle maîtrise, en attendant que ses filles aient atteint l'âge d'avoir leurs propres précepteurs.
Relationnelles : Les membres de sa famille représentent ses principales relations. Cependant, il arrive parfois qu'un individu d'un autre sang éveille son intérêt et parvienne à la faire sortir de son flegme habituel. Dans ce cas, nulle règle, il s'agit seulement d'avoir cet attrait subjectif aux yeux d'Aisling.

4 - Comportement
..face à un danger : Quelque chose qu'elle a rarement expérimenté, peu familière des montées d'adrénaline et des menaces directes sur sa personne. Alors, elle attendrait probablement la protection d'un membre de la famille plus à même de faire face au danger. Mais si elle est seule ou avec ses enfants, qui sait quel instinct maternel enfoui pourrait révéler l'urgence de la situation !
..face à une négociation : De par les leçons reçues le long de sa jeunesse et les mises en pratique auxquelles elle a assisté, Aisling conçoit la négociation comme un véritable ballet intellectuel. Les pas se répètent finalement d'une danse à l'autre, mais avec nombre de variations capitales selon la place que chacun tient dans la discussion. Rompue à l'exercice comme une marchande doit l'être, elle l'envisage plutôt sereinement.
..face à une nouvelle rencontre : Elle ne recherche pas l'attention. Effacée de nature, ses actions sont guidées par les conventions, le rang de l'autre, son attitude. Pas par son sentiment propre.
..face à des sentiments nouveaux : Les sentiments, à leur apparition, sont arrosés d'une douche froide de rationalisation et de relativisation. S'ils sont sains, conviennent à une femme de son rang, et n'ont pas une intensité représentant un risque de perdre le contrôle, ils sont exprimés. Dans le cas contraire, ils deviennent un secret de plus dans le cœur faussement anesthésié de la jeune veuve.
..face à une perte/la tristesse : L'intériorisation a cet inconvénient de créer, à l'intérieur de soi, une bulle de désespoir, que l'on peut écarter tant que l'on veut sans jamais vraiment l'étouffer. Reste à voir ce qu'il en advient quand elle finit par occuper trop d'espace pour rester là-dedans.

5 - Biographie :
Le tissu glissait au sol dans un chuintement régulier, au rythme des pas de la jeune femme. Pieds nus, elle n'était plus vêtue que de sa robe aux couleurs de deuil, et observait avec l'œil d'une maîtresse de maison le travail des domestiques. Débarrassant les tables, nettoyant les couverts, tous s'activaient dans une parfaite coordination pour remettre l'habitation en état après le passage des familles marchandes venues rendre un dernier hommage à Damhán. Malgré cet affairement, la demeure était plongée dans une étrange torpeur. Seuls les tintements des plats et des verres et les fauteuils que l'on repoussait perturbaient le silence. La tiédeur de l'air, les rayons du soleil, et le vent qui jouait dans les feuilles derrière les grandes vitres ajoutaient à l'atmosphère irréelle qui enveloppait le domaine depuis quelques jours déjà.
Aisling posa les yeux sur une coupe de Borgo pleine encore, admirant d'un air indécis les reflets d'ambre qui y dansaient, puis se ravisa avant d'emprunter un imposant escalier. À l'étage, au fond d'un couloir, une pièce à la porte entrouverte jouxtait la chambre parentale. La jeune endeuillée y pénétra sans bruit, puis approcha l'un des deux petits lits d'où s'échappait une respiration régulière. Elle se pencha doucement sur l'enfant, une de ses mèches venant chatouiller le petit nez qu'il fronça sans se réveiller. Un sentiment de fierté montait toujours en elle à la vue de ses filles qui, ayant tout juste fêté leur première année, empruntaient déjà tant de leur apparence à leurs prédécesseurs : les soyeux cheveux sombres et les yeux verts, clos pour l'heure, indiquaient sans doute possible leur lignée.
Seules leurs lèvres délicatement charnues rappelaient celles de leur père.

Prenant place dans un fauteuil, Aisling ferma les paupières, bercée par le souffle profond des enfants. Leur père, à propos duquel elles ne connaîtraient que les récits et les souvenirs, était bien jeune encore. Deuxième fils d'une famille marchande de Gernie, il n'était que peu porté sur les affaires familiales, leur préférant son rôle d'officier de la Milice. Il avait fait la rencontre d'Aisling à l'occasion d'un de ces bals organisés par le Conseil des Marchands. La jeune fille n'avait jamais désiré le mariage. Elle ne l'avait jamais rejeté non plus, consciente qu'il était un fil précieux qui liait les familles pour de meilleures relations. Très vite, on célébra l'alliance entre les Laogh et les Saule à travers celle de Damhán et d'Aisling.
Au lendemain des festivités, alors que tous deux avaient rejoint Gernie pour y résider, la jeune mariée sembla souffrante. On ne trouva pas d'origine à son mal, aussi le mit-on sur le compte du manque du pays. Toujours est-il qu'elle se trouvait en disposition trop fragile pour porter un enfant, si bien que les fruits du couple ne naquirent que cinq ans plus tard. Les deux petites filles représentèrent un éveil chez celle dont la présence au domaine des Laogh était à peine perçue. Repoussant l'assistance des nourrices, Aisling se dédiait pleinement à sa descendance, épuisant son corps de jour en jour mais retrouvant son moral à mesure qu'elle voyait s'épanouir Eitna et Caiomhe.
Les années s'écoulèrent dans une paisible platitude, jusqu'au jour où des coups furent frappés à la porte des Laogh. Vaguement intriguée, Aisling avait quitté la chambre des jumelles pour entendre, du haut de l'escalier, l'homme dissimulé par une domestique qui se tenait sur le palier. Elle ne saisit pas tout, mais assez pour comprendre que lors de sa dernière mission d'exploration menée dans le désert, l'officier Laogh avait disparu. Alors elle était revenue sur ses pas, refermant la chambre des enfants derrière elle. En bas, elle entendait les habitants du domaine s'agiter. Seule avec les nourrissons, les oreilles bourdonnantes, elle s'était lentement assise dans le même fauteuil où elle se trouvait en ce jour printanier. Un curieux sentiment de regret l'avait oppressée, comme à la perte d'une rassurante habitude. Et puis, il allait falloir organiser les cérémonies funéraires, prévenir l'ensemble des familles marchandes de Gernie et au-delà, se pencher sur les questions testamentaires...
Le deuil n'allait pas être de tout repos, avait-elle songé.



« Argh, mais ces motifs ne conviennent pas du tout ! J'aurai l'air d'une pawota là-dedans !! »
Aisling ouvrit les yeux, l'esprit embrumé d'une légère somnolence. Sous ses yeux, la petite fille jeta l'étoffe au sol d'un geste colérique. Une des domestiques s'empressa de la reprendre avant de quitter la chambre, avec l'air assommé de ceux qui doivent supporter les humeurs enfantines sans broncher. Aisling sourit, accoudée au fauteuil, le menton posé sur le dos de sa main. Elle aurait pu reprendre Eitna sur son attitude, mais il fallait reconnaître que sa fille n'avait pas tort. Du haut de ses six ans, la fillette développait déjà un sens du bon goût prometteur, et la jeune mère ne pouvait le lui reprocher. Caiomhe quant à elle était sagement assise sur le bord du lit, balançant ses pieds dans le vide, heureuse de la robe que les couturières lui avaient confectionné pour l'anniversaire prochain d'un membre de la famille. Aisling lui fit signe d'approcher et, l'installant sur ses genoux, entreprit de coiffer ses longs cheveux bruns. Gagnée d'une agréable sensation de plénitude, elle repensa au chemin parcouru depuis le décès de son époux. Un an avait passé où elle était restée au domaine des Laogh, retenue par les obligations d'une famille qui, à ses yeux, n'était plus d'aucune façon la sienne.
Puis elle en avait été libérée pour retrouver le domaine des Saule. Sa demeure, sa vie. Ici résidaient les siens, ici elle pouvait retrouver le contact d'Eyros à tout loisir, ici devaient grandir ses filles. Et ici...

Aisling baissa la tête derrière les cheveux de Caiomhe, dans une vaine tentative de dissimuler le rouge qui gagnait ses pommettes sans que les fards n'y soient pour rien.

Ici elle pouvait aller au-devant de l'homme qu'elle aimait à sa volonté.
Elle avait beau n'avoir fait sa rencontre que quelques mois auparavant, il lui avait tant appris, sur les sentiments, sur elle, qu'elle lui avait offert sa confiance les yeux fermés. C'était plus que tout ce que quiconque connaissant la jeune femme pouvait imaginer d'elle. Mais la chose n'était pas publique.
Pour la première fois, la cadette outrepassait une convention, effleurait un interdit. Elle représentait encore, à son âge, la possibilité d'une alliance avec une famille marchande et le chef des Saule prenait cette perspective au sérieux. Mais voilà que la marchande s'était donnée à un homme sans engagement ni profits - quelle serait la contrariété des hauts placés de la famille à cette nouvelle !
Aujourd'hui encore, le sujet reste tut. Et dans le familier confort du secret, Aisling ne semble vouloir envisager le dilemme qui serait le sien si le bruit de sa liaison venait à se répandre.

6 - Et toi cher joueur ?
Où as-tu trouvé le forum ? Toujours pas de petits papiers dans les bibliothèques en vue Sad
Première impression : C'est trop beau c'est trop bien .w.
Robin Hobb ça te parle ? J'ai lu sa nouvelle l'Héritage il y a peu, mais je n'ai pas encore entamé ses séries !
Tes autres pseudos habituels : La groupie du chamane ?
Jens von Schroeder
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 29
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: Aisling Saule   - Lun 24 Sep 2012 - 14:55

Oh oui, belle gosse en plus la tantine ~dommage pour Hiempsal~. Tu cherches toujours ton amant ? *secoue les bras en l'air*

J'adore le personnage, hâte de te voir la jouer IRP Very Happy


Aisling Saule 001t10
AVATAR ©SKYE ♥

Aisling Saule Milice10Aisling Saule 298887adminnemousse Aisling Saule Blason11
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Aisling Saule   - Lun 24 Sep 2012 - 15:02

Roooh elle est géniale ! :cute:
Elle a trop la classe, même l'avatar en jette **

Re-bienvenue :3

Mais c'est qu'ils nous envahissent aussi, les Saule.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Aisling Saule   - Lun 24 Sep 2012 - 15:06

Mais trop ! Trop de Saule!

J'adore ta madame <3
Tu veux pas être copine avec Selim *^* ?
ça me ferait au moins une copine de son âge ... enfin presque!
En plus des jumelles! Chouuuuuu ;_;

Re bienvenue o//
Azeor Desnolancès
Ostracisé

On m'appelle Azeor Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 27 ans
Féminin
MESSAGES : 722
AGE : 25
INSCRIT LE : 07/06/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 271
Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 0:24

Re-Bienvenue ! Very Happy

Superbeeee avatar, il est magnifique !
Enfin, comme le reste de la fiche quoi.
C'est top ! Smile

J'adore ton perso, il est trop classe *O*

Mais décide ment, Noreshia a réussi à recruter xD

Bon jeu avec ce perso ! Wink


DC: Enaïa Lysean Vara'Da & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï

Aisling Saule Blason13 Aisling Saule Lpd10

Merci Erhenyce pour l'avatar ! <3
Yannick Saule

On m'appelle Yannick Saule


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Midel Heim
MON AGE : 26 ans
Masculin
MESSAGES : 779
AGE : 48
INSCRIT LE : 19/10/2011
PSEUDO HABITUEL : Promor le Facétieux, Raffaella Palder, Tibor Keiron, Janos Leawen
Joyaux : 0
Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 0:46

Aisling Saule a écrit:

Famille proche : Aisling est la plus jeune fille du doyen des Saule, ce qui fait d'elle la sœur d'Yscar, la tante de Noreshia et Hiempsal... Et la gratifie d'un vague lien de sang avec un certain Yannick.


La brebis galeuse des Saule te souhaite néanmoins la bienvenue, chère ... euh ... grand-tante ? ( j'ai un peu de mal avec les liens familiaux ^^ )

Jolie présentation et joli chapeau. Bon rp sur IJ. flower



Aisling Saule Essai_17
Aisling Saule Anglyne
Agazhar Börl
Oracle

On m'appelle Agazhar Börl


Infos Personnage
RANG: Fjölan, Kataleyah, Peottre
VILLE & APPARTENANCE : Un coin paumé des Erfeydes
MON AGE : 64 ans
Féminin
MESSAGES : 5290
AGE : 29
INSCRIT LE : 18/03/2011
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 51
http://www.ile-joyaux.com/t34-noreshia-saule-fille-de-marchand
Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 1:18

Haaan tantine ** Ton histoire, ta fiche, tout est merveilleux ! tu as très bien saisi l'esprit de la famille, et puis, rah je sens que Noreshia va l'admirer sa belle tante ! Faudra qu'on détaille notre lien ^^

Je valide c'est parfait ! Bon RP o/

(tu pourrais RP avec Tonton, histoire que quelqu'un l'accueille après ses 5 années de mission)


Azaëlle
Chamane

On m'appelle Azaëlle


Infos Personnage
RANG: FONDATRICE - Celle qui Dépossède
VILLE & APPARTENANCE : Arish / Chamane
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 6355
AGE : 27
INSCRIT LE : 27/01/2011
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 1271
http://www.ile-joyaux.com/t539-azaelle-celle-qui-depossede http://www.ile-joyaux.com/t33-azaelle-celle-qui-depossede
Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 2:32

Re bienvenuuue !
Ah l'avatar est super beau, ça fait vraiment snob je trouve xD
On pourra surement se croiser avec mon prochain compte *w*


Avatar par Jensounette ♥️
Doubles Comptes : Lalah Desnolancès, Nausicäa l'Indomptable, Skye Lewis, Peottre Tiasgasthorn, Esmeôr Aanka'Leï et Cynydd neuf-doigts
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 5:00

Moi je veux rp avec toi madame soeur ! :rod:
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 9:17

Merci à tous ♥️

On va se faire un sujet avec le tonton alors Very Happy.

Jens > Oui oui oui :rod: je t'envoie un mp !

Selim > Ah il faut qu'elles se rencontrent, entre veuves elles auront des choses à se raconter **.

@Yannick Saule a écrit:
Aisling Saule a écrit:

Famille proche : Aisling est la plus jeune fille du doyen des Saule, ce qui fait d'elle la sœur d'Yscar, la tante de Noreshia et Hiempsal... Et la gratifie d'un vague lien de sang avec un certain Yannick.

La brebis galeuse des Saule te souhaite néanmoins la bienvenue, chère ... euh ... grand-tante ? ( j'ai un peu de mal avec les liens familiaux ^^ )
Ne lui tiens pas trop rigueur, moi je l'aime beaucoup cette brebis galeuse Razz
Ylaria Desnolancès

On m'appelle Ylaria Desnolancès


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 404
AGE : 47
INSCRIT LE : 15/06/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 30
http://www.ile-joyaux.com/t786-ylaria-desnolances
Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 9:29

Waouh un nouveau membre de la famille Saule !
Jolie fiche Gwladys, j'ai hâte de voir comment tu vas la jouer cette snobinette Wink
Bel avatar en tout cas !
Bon jeu !


Calyth Montivelle, Pilote / Angélyne Montaigu, Hors la loi / Janalya Hermontrick, Maître armurier

Aisling Saule Azeorb10Aisling Saule BlasonxeliAisling Saule Korrul11
Vaarden Jirkin
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 28
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 10:01

Sympa en effet, finalement je vais peut être faire un tour à Matroos.
Plus sérieusement, je vois bien Noreshia prendre vachement exemple sur sa tante, presque comme une idole ^^


Aisling Saule Blason10Aisling Saule Pendu_10
Agazhar Börl
Oracle

On m'appelle Agazhar Börl


Infos Personnage
RANG: Fjölan, Kataleyah, Peottre
VILLE & APPARTENANCE : Un coin paumé des Erfeydes
MON AGE : 64 ans
Féminin
MESSAGES : 5290
AGE : 29
INSCRIT LE : 18/03/2011
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 51
http://www.ile-joyaux.com/t34-noreshia-saule-fille-de-marchand
Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 13:47

Haha oui c'est fort possible ça ! C'est bien le genre d'exemple qu'elle veut suivre, et si en plus elle ajoute un côté romanesque, ça ne pourra que lui plaire :p


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 14:04

Y'a comme un air de famille sur cet avatar Razz On fait forcément le lien **
Agazhar Börl
Oracle

On m'appelle Agazhar Börl


Infos Personnage
RANG: Fjölan, Kataleyah, Peottre
VILLE & APPARTENANCE : Un coin paumé des Erfeydes
MON AGE : 64 ans
Féminin
MESSAGES : 5290
AGE : 29
INSCRIT LE : 18/03/2011
PSEUDO HABITUEL : Nano.
Joyaux : 51
http://www.ile-joyaux.com/t34-noreshia-saule-fille-de-marchand
Posté dans Re: Aisling Saule   - Mar 25 Sep 2012 - 14:25

Je devais le prendre pour Noreshia quand elle serait plus grande xD mais je trouvais qu'il était parfait pour tantine alors voilà (:


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Aisling Saule   - Mer 26 Sep 2012 - 2:46



Bah j'suis une quiche, j'avais même pas vu que c'était un de tes dc, Gwladys !

Alors je retire ce que j'ai dit plus haut, je vais être franc : ce chapeau est une horreur ! Wink
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Aisling Saule   - Mer 26 Sep 2012 - 8:49

Merci Ylaria Smile

Owi jolie nièce, prends exemple ! 7166 /out

C'est que ton sens de l'observation semble bien fatigué, cher neveu lointain Very Happy

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Aisling Saule   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum