AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Conseil militaire restreint bras droit-général

avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Conseil militaire restreint bras droit-général   - Sam 18 Mai 2013 - 4:07

Après la réunion du conseil et l’annonce au peuple de la mort tragique du chamane Muraco. La vie de Vaarden déjà très chargé par son post et devenu un véritable chaos. Korrul réclamait vengeance et c’était Vaarden qui était chargé de leur apporté la tête de l’ennemie.

Vaarden n’aimait vraiment comment les évènements tournaient, il était passé du rôle de protecteur de la nation à celui de bourreau. L’avenir suite à la mort de celui qui sait ne s’annonçait que plus sombre. Sans son guide, s’était le chamane Henja qui avait pris les rennes, le chamane Malhek demeurant pour l’instant silencieux. La discussion entre la chamane et le général fut très houleuse. Le général défiant plusieurs fois l’autorité de celle-ci.

Vaarden sentait bien que son avenir à la tête des veilleurs pourpres était fortement menacé par cette chamane aux idées décadentes de grandeur. Mais Vaarden ne s’en souciait guère ce qui lui importait plus s’était l’avenir de Korrul, la vie de ses hommes dans le pays des glaces et surtout de l’invasion massive à mener sur l’île blanche.

Il avait donné rendez-vous à son bras droit Enaîa Lysean Vara'Da dans son bureau. Celle-ci toujours aussi ponctuelle malgré l’heure tardive rendez-vous venait de frapper à la porte.

-« Entrez, bonjour Enaîa je vous en prie installez-vous. » Le ton était beaucoup plus solennel que d’habitude. Depuis la nomination, il y a déjà quelques mois maintenant d’Enaîa à son poste de bras droit, le temps aidant leur relation était devenu plus cordiale même si Vaarden maintenait le vouvoiement entre eux. Plus par protocole qu’autre choses.

-"Tout d'abord, j'ai appris pour l'attaque du styx lors de la formation de votre élève, j'espère que votre épaule se remet bien ? Vous avez fait preuve de négligence, notre désert réserve moulte dangers mortelle même pour le bras droit du général. Au moins, je pense que cela vous aura servit d'avertissement. "
Le général était surtout content que cette attaque ne fut pas mortel, d'une part il n'aurait pas eu le temps nécessaire pour trouver un remplaçant. D'autre part, il commençait à s'attacher à sa nouvelle collègue de travail.

-« Vous vous doutez, pourquoi je vous ai fait mander à cette heure tardive. Depuis le conseil avec les chamanes et le représentant des cultivateurs, je ne vous ai pas fait le rapport de celui-ci. Bien évidement vous êtes déjà au courant de la déclaration de guerre avec l’île blanche afin de venger notre peuple. Mais les attentions de nos hauts dirigeants sont un peu plus vénales en ce qui concerne cette île. Le chamane Henja et le cultivateur Kezaël Lysereän ont clairement fait mention de leur idée de colonisation, je me plie hélas à leur décision, mais je ne les consens pas pour autant. De nombreux veilleurs devront payer de leur vie pour leurs idées de démesures. Le chamane Henja a été aussi très explicite lorsque tous les moyens seraient bons pour réussir cette invasion. Elle faisait bien évidement référence au projet H. J’aimerais d’abord votre avis sur les décisions prises par le conseil ? »


avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Conseil militaire restreint bras droit-général   - Jeu 23 Mai 2013 - 2:33

La nuit était tombée sur le QG des Veilleurs Pourpres, et tout en s'étirant d'un bras, - l'autre étant toujours en écharpe malgré la bonne guérison du membre- , elle se leva et quitta son bureau qu'elle ferma à clés. Elle marcha jusqu'à sa chambre, se rémunérant tout ce qu'elle aurait à faire pour le lendemain. Missions à confier, dossiers à terminer et entraînement de Thélador. Une bonne nuit de repos ne serait pas refus. En passant devant le bureau de son Général, elle fut surprise d'apercevoir un trait de lumière briller sous la porte. Elle se savait bourreau du travail, et même si son supérieur l'était aussi, elle ne pensait pas qu'il serait encore debout à cette heure là, alors qu'il revenait d'un Conseil des plus importants à Arish. Haussant les épaules, elle reprit donc son chemin.

Ce fut en serviette de bain qu'Enaïa ouvrit au Veilleur qui frappa à sa porte. Sortant à peine des douches, elle soupira lorsqu'il lui apprit que le Général voulait la voir dans son bureau. S'habillant en hâte, elle sortit de sa chambre et retourna dans l'aile dédiée aux bureaux. Frappant à la porte, elle entra sur ordre de son Général et le salua poliment, tout en insérant un sourire chaleureux. Mais le ton solennel qu'il employa avec elle lui fit comprendre que les sourires n’apaiseraient pas l'ambiance. Il prit des nouvelles de son épaule et la mit en garde, ce qu'elle approuva d'un signe de tête respectueux. Il ne servait à rien de répondre à cela. Elle savait qu'elle avait été trop confiante et négligente. Ou peut-être trop absorbée par son élève qu'elle aimait voir progresser de jours en jours. Quoi qu'il en soit, elle était fautive et avait bien de la chance de s'en être sortie avec seulement quelques ligaments en sale état et une épaule qui fonctionnerait normalement.

" Mon épaule est en bonne voie de guérison mon Général, j'ai déjà retrouvé la quasi totalité de mes reflexes. " Se sentit-elle obliger de répondre.

Puis, Vaarden entra dans le vif du sujet. Il revenait d'une réunion avec les Chamanes et le Représentant des Cultivateurs. Henja, Celle qui Sème, semblait toute disposer à coloniser l'île Blanche, tout comme le Représentant Lysereän. Et le projet H entra en jeu.
Haussant les sourcils, la jeune femme s'approcha du bureau et s'installa dans le fauteuil face à son supérieur, tout en réfléchissant. Se caressant le menton , plongée dans ses réflexions, elle finit par répondre :

" Eh bien, jusqu'à présent, j'étais du même avis que tout le monde. La déclaration de guerre était inévitable après le traitement qui a été infligé au Chamane Muraco. Puisque la manière pacifique n'a pas fonctionné. Mais la colonisation de l'île n'arrangera rien. Il a été rapporté que les sauvages possèdent quelques sortes de pouvoirs très étranges, nous ne pourrons jamais contrôler cela. Ils pourront toujours se retourner contre nous dès qu'ils en auront envie. A moins ce que nous trouvions un moyen d'entraver leur ... pouvoir. Mais surtout, ils sont chez eux. Vouloir agrandir notre territoire car l'Oasis ne suffit plus, d'accord. Nous réagirions de la même façon si un peuple inconnu venu d'on ne sait où revendiquait nos terres car ils manquent de place chez eux pour toute leur population. La colonisation est un sujet sur lequel je suis partagée. Certes, c'est nécessaire pour nous. Mais malsain pour eux."

Elle posa un regard concentré sur son supérieur et attendit de voir sa réaction face à son avis exprimé. Mais surtout, elle était curieuse d'apprendre ce qu'était le "Projet H".



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Conseil militaire restreint bras droit-général   - Sam 25 Mai 2013 - 12:16

Vaarden écouta attentivement les propos de son bras droit. Il comprit vite qu’elle se rangeait de son côté dans cette histoire de colonisation, néanmoins elle aussi semblait prête pour la tâche qu’on lui avait donné. Pour la première fois de leur histoire, les veilleurs pourpres changeraient de rôle. Ils n’étaient désormais plus que les gardiens de la paix au cœur de korrul. Ils devenaient des envahisseurs pour la nécessité de leur peuple. Enfin surtout la nécessité de leur dirigeant. Vaarden passa sa main dans sa chevelure blonde, il faisait souvent ce geste comme si celui-ci pouvait lui éclaircir les idées.

-« Je ne sais pas si notre peuple a réellement besoin d’espace pour ça survit. De plus les conditions climatiques sont radicalement opposées aux nôtres. Une exploitation des denrées de l’île blanche semble plus probable. L a réalisation d’une station d’extraction d’ithylium ayant pour modèle celui de Vuulte est par exemple fortement envisageable grâce en partie d’ailleurs au « projet H ».

Le général voyait bien qu’il intriguait à chaque fois Enaîa lorsqu’il faisait mention de projet. Il était temps de lever le voile sur ce projet.

-« Voilà une quinzaine d’années maintenant, le général de l’époque en accord avec les chamanes lança le projet Hyperion. Il avait dans l’idée de concurrencer les vivenefs matroosciennes et maintenir un équilibre de force entre nos deux nations en cas de conflit. Ainsi après de nombreuses années de recherche et d’investissement en matière première très important. Le premier hyperion est prêt à décoller, un autre est déjà en cours de réalisation. Ces vaisseaux sont de véritables colosses des airs et sont capables de naviguer sur Grand-Vent. Aucun autre vaisseau n’a jamais été aussi imposant. Il a néanmoins un gros défaut sa taille en fait de lui aussi un vaisseau très gourmand en éralium. De plus, l’apparition de ce type de vaisseau entraînera forcement des tensions avec Matroos. On peut même penser à un embargo de l’éralium venant de leur part.»

Vaarden s’arrêta, mis sa main sur nuque avant de faire tourner son cou dans le but de craquer ses vertèbres. La fatigue commençait à l’atteindre à cette heure tardive. Il se leva et se dirigea vers un buffet ou se trouvait une carafe contenant du jus alcoolisé de capricieuse frais. C’était l’un des péchés mignon de Vaarden avec le lait de capri. Il demanda à Enaîa si elle voulait un verre, se servit puis se réinstalla à son bureau. Il prit une ou deux gorgés puis repris la discussion là où il l’avait laissé.

-« Avec un vaisseau de ce type, il est aisée de ramener tous les équipements possibles pour la construction d’une station d’extraction, nourriture, armes de sièges … Nous ne serons ainsi plus dépendant de Matroos au niveau des ressources en énergie. Mais avant cela il faut exterminer un peuple ou du moins lui faire plier l’échine. J’avais eu le rêve utopique que « celui qui sait » arrive à trouver un accord commercial avec ces barbares. Au lieu de ça nous nous retrouvons avec une guerre sous le bras et un chamane assassiné. Je pars demain avec le premier hyperion pour l’île blanche, j’emmène avec moi 9000 hommes. Du fait de votre position, vous devrez me remplacer et siéger au conseil. Méfiez-vous de la chamane Henja, j’ai déjà remis en cause son autorité et bien m’en pris, ne refaite pas la même erreur que moi. Enfin même si les forbans ne donnent plus vraiment signe de vie maintenez les patrouilles dans le désert et près des camps d’ostracisés. Les gargans n’ont plus fait de raid depuis trois mois à ma connaissance à moins d’avoir des conflits intérieurs cela ne reste pas logique. Avez-vous des questions ou des suggestions ? »

Vaarden repris une gorgée de son beuvrage en attendant la réponse de son bras droit.



avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Conseil militaire restreint bras droit-général   - Lun 27 Mai 2013 - 11:53

Attentive et concentrée sur le moindre mot que prononçait son supérieur, Enaïa ne le quittait pas des yeux. Elle analysait chaque parole et information qu'elle récoltait, ponctuant le tout de signe de tête afin de montrer qu'elle comprenait. Lorsqu'il lui expliqua qu'il était fort probable qu'une station d'extraction d'ithilium voit le jour là-bas et que les denrées cultivées sur l'île Blanche viendraient garnir les provisions de Korrul, le Bras-droit hocha la tête tout en laissant une moue mi-admirative, mi-perplexe, sur son visage. C'était un beau projet qui permettraient à Korrul de ne pas manquer de matières premières malgré l'accroissement incessant de la population et l'Oasis qui risquait vite de devenir trop juste pour nourrir tout le monde.

Les sourcils d'Enaïa se froncèrent doucement lorsque Vaarden amorça le sujet concernant le fameux Projet H. Ou Projet Hyperion comme il venait de le nommer. Stupéfaite de ce qu'elle entendait et pourtant fière qu'une telle chose puisse être construite en terres korruliennes, la jeune femme se redressa sur son fauteuil, comme si cela lui permettrait de mieux entendre tout ce que son supérieur lui apprenait. Elle approuva d'un signe de tête silencieux le risque de tensions supplémentaires et un embargo fort probable de la part de Matroos vis-à-vis de l'ithilium. N'ayant pas décrocher un mot depuis que le Général avait commencé son explication, elle ne rompit pas l'attention qu'elle lui portait, se contentant d'accepter le verre qu'il lui proposait d'un sourire. S'abreuvant doucement, et grimaçant légèrement sous l'effet de l'alcool qui lui piqua la gorge, elle posa son verre sur la table près d'elle et faillit le renverser lorsqu'elle entendit Vaarden lui dire qu'il partait pour l'île Blanche et qu'elle serait donc responsable du QG jusqu'à son retour. Toussotant pour se remettre les idées en place, elle posa sur son supérieur un regard stupéfait et finit par répondre :

" Et bien, ce n'était pas une nouvelle à laquelle je m'attendais. Du moins, pas tout de suite. L'Hyperion est un projet exceptionnel qui permettra de nous sauver de la dépendance que nous avions envers Matroos, surtout en ces temps de guerre. Le problème reste celui de l'éralium nous n'aurons pas en quantité illimitée et que nous aurons besoin pour alimenter ce gros vaisseau... Il est grand temps que nous reprenions ces choses en main mon Général. "

Elle lui adressa un sourire encourageant. Elle espérait que tout se passerait bien pour lui là-bas, et que leur projet de faire de l'île Blanche leurs nouvelles terres afin de construire une station d'extraction d'ithilium et de cultiver d'autres denrées, serait possible. Elle reprit tout de même :

" Bien que ce ne soit que temporaire, j'espère être à la hauteur pour gérer le QG en votre absence. Je garde à l'esprit tout ce que vous venez de me dire et ferez le nécessaire pour vous remplacer au mieux. Je n'ai aucune autre question, si ce n'est que j'aimerais un compte-rendu de vos journées par radio ! Nous avons déjà perdu un chamane, perdre le Général des Veilleurs serait l'apothéose. "

De nouveau, elle sourit pour dissimuler l'anxiété qui la gagnait. Ou l'excitation. Elle ne savait pas bien ce qu'elle devait discerner. Elle pria rapidement Ruyn pour qu'il n'arrive rien à Vaarden et qu'il revienne vivant de l'île Blanche; et que de son côté, elle puisse remplir sa mission au mieux.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Conseil militaire restreint bras droit-général   - Sam 1 Juin 2013 - 13:46

Malgré les inquiétudes d’Enaîa, Vaarden savait qu’elle le remplacerait en son absence haut la main. Quant à son avenir sur l’île blanche, face à l’armée de barbare borélien seul Ruyn pouvait savoir où cela l’amènerait. Serait-il capable de mener ses hommes à la victoire ? Prendrait-il les bonnes décisions une fois là-bas ? La peur de l’échec voilà ce qui effrayait Vaarden, voilà ce qui l’empêchait de dormir la nuit. Il essayait au mieux de répondre aux attentes de son peuple. Serait-ce suffisant ?

Vaarden sortit de ses pensées, laissant ses questions sans réponse vagabondait dans son esprit. Puis repris la parole pour répondre à son bras droit.

-« Vous saurez gérer la situation en mon absence, je n’en doute pas une seule seconde. Je ne vous aurez pas nommé à ce poste si je ne vous en sentez pas capable.»

Par ces mots, il voulait la rassurer. Il avait lu son dossier et avait vite compris que dès son plus jeune age. Elle avait subi la pression vis-à-vis de son paternelle militaire lui aussi. Même s’il n’avait rien à reprocher à l’officier Daeran Vara'da. Vaarden lui-même avait déjà eu à faire à lui quand il passait ses galons de pilote. C’était un homme droit, avec un fort caractère, il avait une autorité totale sur ses hommes. Vaarden n’osait imaginer l’éducation stricte qu’avait reçue Enaîa. Son père lui a transmis sa droiture. Néanmoins, Enaîa ne se résumait pas à cela. Elle était aussi profondément humaine. Elle avait pris sous son aile un batard ni-matrooscien, ni-korrulien. Pourtant, elle a soutenu malgré les préjugés et les moqueries qu’elle aurait à subir à cause de ce choix.

Vaarden ne lui avait jamais vraiment dit. C’est par cet acte, cette force qu’elle dégageait et cette profonde humanité qu’elle possédait que Vaarden l’avait choisi en tant que bras droit.

-« Je dois néanmoins vous avertir. Méfiez-vous de « celle qui sème » ! Je n’ai vu dans son regard que sa propre ambition et non celle de son peuple. Elle prépare quelque chose. Son autorité c’est agrandi depuis la mort de « celui qui sait ». Elle ne fait part d’aucune compassion et je crains que pour elle : la fin justifie les moyens. »

Vaarden repris une gorgée d’alcool de capricieuse encore dans son verre. Un certain se sera écoulé lorsqu’il aura l’occasion d’en reboire un. Il le savait…

-« Je pense que j’ai mentionné tout ce que j’avais à dire. Avez-vous des remarques ? »



avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Enaîa Lysean Vara'Da


Infos Personnage
RANG: Bras Droit des Veilleurs Pourpres - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Penjoie
MON AGE : 28 Ans
Féminin
MESSAGES : 739
AGE : 23
INSCRIT LE : 07/05/2012
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 266
http://www.ile-joyaux.com/t750-croire-en-quelque-chose-et-ne-pas-le-vivre-c-est-malhonnete#17230 http://www.ile-joyaux.com/t726-enaia-lysean-vara-da-terminee#16682
Posté dans Re: Conseil militaire restreint bras droit-général   - Lun 3 Juin 2013 - 14:58

D'un signe de tête, Enaïa remercia son supérieur de sa remarque rassurante quant à ses compétences pour gérer le QG en son absence. Sirotant de temps à autre quelques gorgées de son verre d'alcool, elle ne quittait pourtant pas Vaarden de toute son attention et se concentra d'autant plus lorsqu'il lui fit part de sa méfiance envers la chamane Henja. Fronçant les sourcils, la jeune femme acquiesça pour montrer qu'elle avait bien prit note de la remarque et ajouta :

" Je veillerais à ce que ses ambitions ne déborde pas sur le QG en votre absence. "

Terminant son verre, la jeune femme se leva de nouveau et s'en resservi un fond avant de se retourner vers son supérieur. L'observant en silence, elle réfléchit un instant à une quelconque question qu'elle voudrait poser avant le départ de celui-ci et secoua la tête, n'ayant rien de spécial à ajouter.

" Je ne vois rien de plus à vous demander. "

Elle but une longue gorgée jusqu'à terminer le liquide qui commençait à lui rougir les joues et ajouta, avec un fin sourire :

" Seulement que vous fassiez attention à vous. "

Elle leva son verre vers lui et termina l'ultime goutte d'alcool avant de reposer le tout sur la table.



DC : Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Kidjyïa Rijwan & Esheban Ondeluire & Riska les Deux Voix & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Vaarden Jirkin


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Arish
MON AGE : 29 ans
Masculin
MESSAGES : 2601
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/06/2011
PSEUDO HABITUEL : Vaarden, Xiaho
Joyaux : 188
Posté dans Re: Conseil militaire restreint bras droit-général   - Dim 16 Juin 2013 - 13:08

Une fois encore Enaïa demanda à Vaarden de faire attention à lui. A vrai dire il ne serait plus vraiment maître de son destin une fois sur l’île blanche. Enfin, l’avait été-t-il un jour …

Jamais dans sa vie il n’avait tenu des promesses à sa famille d’un quelconque retour lorsqu’il s’en allait en mission dans le désert. Il savait qu’il n’était pas sûr de les respecter.

Il était temps de mettre fin à cette entrevue à son bras droit. Il avait donné ses dernières recommandations et conseils. Il partait l’esprit libre peut être pas tranquille, mais il savait le QG entre de bonnes mains. L’essentiel était là sans doute.

-« Eh bien Enaîa, je pense qu’il est temps de nous dire au revoir. Il est déjà tard et une rude journée m’attend demain. En tout cas j’espère que Ruyn vous soutienne dans la tâche importante qui vous attend. »

Vaarden posa un dernier regard bienveillant  et protecteur à Enaïa puis la congédia pour la soirée. il finit ensuite son verre de jus de capricieuse alcoolisé. Puis rangea son bureau et quitta la pièce en refermant derrière lui. En effectuant ce geste, il eut un bref instant de nostalgie. Même si ce n’était pas la pièce qu’il appréciait le plus au QG et qu’il n’avait pas été nommé depuis une éternité à ce poste. Il se dit qu’il ne reviendrait pas de sitôt ici. A vrai dire en parcourant les couloirs qui l’amènerait jusqu’à ses quartiers personnels. C’est le QG en entier qui lui manquerait.

Vaarden se secoua la tête pour enlever ces idées de son esprit. Après tout, c’est le quotidien de tous veilleurs, ils se sont entraînés tout au long de leur formation pour ça : Partir pour défendre l’intérêt de Korrul, protéger leur peuple de toutes  agressions extérieures.


Non ce qui tracassait vraiment Vaarden, c’est qu’il partait faire une chose qu’on ne lui avait jamais enseigné. Mener une guerre et asservir un peuple. Etait-ce vraiment les enseignements de Ruyn ? Il en doutait sincèrement.


On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Conseil militaire restreint bras droit-général   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum