AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Destins entrelacés   - Mar 24 Sep 2013 - 12:46





Le moment arrivait, Solaris en avait conscience à présent. Les jours s'étaient réduits rapidement à de simples heures, pour finir en de petites minutes aussi stressantes les unes que les autres. Toujours face au miroir qu'elle contemplait sans vraiment le voir, la jeune demoiselle paraissait... absente. Ce fut les pas de sa mère dans le couloir qui menait à sa chambre qui la ramenèrent doucement à la réalité.  Lentement mais sûrement, elle prit alors une énième bouffée d'air en attendant que la porte ne s'ouvre.  

« Solaris, tu es prête... ? »

Fermant les yeux en levant la tête avec fierté, la demoiselle attendait une réflexion, la réflexion, et elle ne tarda pas à arriver.

« Mais, pourquoi as-tu changé de robe ! Les Aanka'leï seront plus.. »
«Je ne suis pas une offrande non plus. »

D'une voix délicieusement froide, Solaris avait coupé la parole de sa génitrice pour mettre les points sur les 'i' concernant les changements de dernière minute.  Ayant parfaitement eu le temps d'anticiper une réaction de ce type suite à la robe ôtée fabriquée par sa future belle famille, elle reprit de façon plus légère en se tournant vers sa mère qui venait de soupirer.  

« Est-ce que mon futur époux est arrivé affabulé d'un déguisement de Draoma ? Non, je ne pense pas... »

Levant les yeux au ciel  Alocla décida de ne faire aucun commentaire. Elle savait que ce jour ne serait pas facile... Autant pour elle que pour sa fille, c'est pourquoi elle préférait la laisser faire ce qui lui plaisait, de peur de se fâcher pour des raisons idiotes. D'une douceur innée, sa plus jeune progéniture se montrait rarement sarcastique... Mais il fallait croire que la situation expliquait ce comportement...

« Tu as deux minutes,  sinon ton père va venir te chercher...  »

Acquiesçant d'un signe de tête, Solaris ne dit pas un mot de plus, et se concentra en fermant les yeux. Son futur époux portait le nom de Khéops Aanka'leï, la famille qui avait le monopole du textile à Korrul... On ne lui avait pas informé de son âge, par oublie ou par peur de la voir faire demi-tour sans doute, comme si cela était son genre. Elle savait juste qu'il était Veilleur Poupre et qu'il revenait d'une longue convalescence.  Imaginant alors un homme d'un âge avancé qui n'avait plus toute sa tête, la demoiselle fit une légère grimace pour rouvrir de nouveau les yeux sur son reflet.  Non, elle ne craquerait pas, elle allait être courageuse, et foncer vers son avenir  qui lui tendait les bras.  

Levant la tête comme une fille de bonne famille bien élevée, Solaris quitta alors sa chambre pleine de grâce et de délicatesse en faisant virevolter dans les airs sa robe vaporeuse. Basant ses pas sur les éclats de voix qui émanaient de la pièce principale, elle ralentit légèrement la cadence, et fit alors une entrée  pleine de douceur pour faire face à son destin.  

Détaillant chaque nouvelle tête d'un regard pénétrant en les saluant avec élégance, elle alla se positionner juste à côté de son père qui s'était lancé dans une longue discussion concernant son travail.  Ne sachant pas lequel des nouveaux venus était celui qu'il unirait sa vie à la sienne, elle arrêta pourtant son regard gorgé d'or sur  celui qui l'intriguait le plus en fronçant sensiblement les sourcils.
 
«Ah, voici ma fille, Solaris ! La plus jeune, et celle qui... »

Ignorant la voix forte de son père, Solaris ne bougea pas d'un pouce... Les yeux de l'inconnu la captivaient.. Mais ce n'était pas tout... Il avait quelque chose de troublant qui faisait qu'elle ne pouvait plus le lâcher des yeux. Quelque chose que les autres n'avaient pas.







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: Destins entrelacés   - Dim 6 Oct 2013 - 8:55

Khéops guettait inlassablement l'arrivée de sa jeune fiancée et eut le souffle coupé lorsqu'elle lui apparut enfin. Il avait oublié à quel point les femmes Desnolancès étaient belles et gracieuses. Il avait oublié la sensualité qu'elles dégageaient, et que Solaris semblait d'ailleurs ignorer. Le soleil jouait dans ses cheveux dorés, elle était vraiment splendide. Des traits parfaits, certes...mais il y avait autre chose, quelque chose de plus subtil. Elle était différente des autres, captivante. Pas de doute, Solaris lui plairait. Il y avait bien longtemps qu'aucune femme ne lui avait fait autant d'effet.

Tout au long de son veuvage, l'Officier avait toujours veillé à choisir correctement ses amantes.
Bien entendu, il recherchait en priorité la beauté et l'excellence, mais la discrétion réprésentait à ses yeux, pour des raisons évidentes, une qualité des plus indispensables. Beaucoup de femmes auraient donné n'importe quoi pour partager la couche d'un gradé, de surcoit issu d'une noble famille. Les volontaires à cette fonction n'avaient jamais manqué à Ofägar, en particulier depuis le décès de sa toute première et unique épouse, Aminä.

Mais cette fois-ci, pourtant, l'objectif de Khéops était tout à fait différent. Il savait qu'il se trouvait à un tournant de son existence, qu'il fallait qu'il fasse un choix décisif qu'il ne pouvait plus se permettre de remettre à plus tard. Ce n'était plus une maîtresse qu'il recherchait aujourd'hui, mais une fiancée qui porterait le nom des Aanka'Leï. Si son père semblait submergé par les perspectives d'une telle alliance, Khéops lui s'était renfermé dans une coquille impénétrable, sourd aux échanges de mondanités, bien qu'un peu déstabilisé par la grâce de sa future femme.

Peu connaissaient en détails les circonstances de la mort d'Aminä, et par cela, les raisons qui avaient poussé Khéops à rester veuf si longtemps. On racontait qu'elle avait été froidement assassinée et violée alors qu'elle se rendait au jardin. Par qui, pourquoi et comment, personne jusqu'à maintenant n'avaient su apporter de réponses à ses interrogations. Ce n'était pas un sujet que l'on abordait aisément à la table d'un Aanka'Leï, et encore moins en présence de Khéops. Il n'avait pas été là pour la protéger, et ça, il se le répèterait jour après jour, jusqu'à ce que Ruyn décide que son heure était venue.

- Khéops ? Khéops, mon fils, reprenez vos esprits ! tonna soudainement Esmeôr.

Sans attendre, le jeune Capitaine s'empara de la main de sa fiancée et s'inclina pour y déposer un chaste baiser.

- Je suis Khéops Aanka'Leï, premier fils d'Esmeôr et Naïyah Aanka'Leï. Les éloges que l'on faisait de votre beauté n'étaient donc pas feintes. Vous êtes ravissante, ma Dame.

Aussitôt, il perçut la fragilité de ses os sous sa peau fine. Une bouffée de colère et d'impuissance l'envahit. Elle lui semblait si vulnérable qu'il craignait de la briser d'une simple pression.


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Destins entrelacés   - Dim 6 Oct 2013 - 15:19





Perdue dans la contemplation de celui qui portait le prénom de Khéops, la demoiselle à la chevelure de nacre ne semblait pas avoir conscience du temps qui passait.  Pour sûr, à l'instant même ses prunelles d'or avaient croisé celles de son futur époux, elle s'était plongée dans une transe des plus étranges, ignorant ainsi les voix des autres, la caresse du vent sur sa peau et les odeurs agréables de parfums qui emplissaient ses poumons. Ainsi, le visage toujours aussi observateur, Solaris Desnolancès tentait de décrypter avec minutie les émotions différentes qui pouvaient bien l'assaillir. Pourquoi est-ce que cet homme l'intriguait autant ?

Clignant légèrement des yeux lorsqu'elle perçut la voix assez forte d'Esmeör Ankaa'Lei, la rêveuse revint alors avec douceur à la réalité . Prenant une légère bouffée d'air tout en affichant un air neutre, elle reporta son attention  sur celui qui allait avoir sa vie entre ses mains d'ici quelques jours. En effet, avec délicatesse, ce dernier avait fini par se présenter tout en lui prenant la main. Réprimant un frisson au contact chaleureux, elle le salua à son tour, en faisant preuve d'une grâce exemplaire.  Fronçant imperceptiblement  les sourcils  suite aux sensations étranges qu'elle avait ressenti en le scrutant du regard, elle finit par s'exprimer à son tour, d'une voix légère.

«  Solaris Desnolancès, fille de Rhuc Desnolancès et Alocla Desnolancès... Je suis enchantée de faire votre connaissance... mais aussi touchée par vos paroles... »

Pas de sourire, ni d'air exagéré ou de gloussement suite au compliment qui, selon elle, ne pouvait être pris au sérieux. Après tout, n'était-ce pas les usages de complimenter une jeune femme de la sorte ? Loin d'être dupe ou même d'accorder rapidement sa confiance à qui que ce soit, même si la personne en question s'avérait être étrangement ensorcelante de par un comportement très... unique, Solaris resta fidèle à elle-même.

« Bien, maintenant que les présentations ont été faites, je pense que nous pouvons les laisser seuls. Je vais vous montrer le domaine pendant ce temps. »

Les hommes échangèrent des paroles sur un air enjoué, cependant Solaris n'accorda pas un seul regard à son père qui avait tenté d'attrapé le sien pour lui montrer toute sa fierté. Bien trop concentrée sur  la personne qu'était Khéops Ankaa'Leï, elle attendit le dernier moment avant de jeter un œil imperturbable à son paternel qui s'éclipsa rapidement avec les hôtes. A présent seule face à son destin, la jeune femme mit quelques secondes, secondes durant lesquelles une domestique arriva à leurs côtés, pour faire entendre la douce mélodie qui s'échappait de ses lèvres sur des notes parfaites.

«  Nous serons bien plus tranquille par ici pour discuter... un peu. »

La future mariée ne savait guère si le jeune homme, plus âgé qu'elle soit dit en passant, souhaitait s'ouvrir à elle rapidement, mais ils ne pouvaient rester debout, à s'observer  mutuellement pendant des heures enfermés dans un mutisme profond. Ainsi, elle l'entraîna avec douceur, par la main qui la tenait toujours rattachée à elle par un contact agréable, vers le salon qui n'attendait plus qu'eux.  Ce ne fut donc qu'une fois prête à s’asseoir qu'elle invita Khéops à faire de même, rompant alors le lien tactile qu'ils avaient gardé jusque là.  

« Allez-y, prenez place.. »

Se tournant avec élégance vers la domestique qui venait de leur apporter de quoi se rafraîchir, Solaris la remercia, en affichant une esquisse de sourire sincère, puis prit place juste aux côtés de son  futur amant non sans ressentir une certaine angoisse. Et si elle se mettait à tousser violemment ? Dire une bêtise ou même reverser son verre en faisant preuve d'une maladresse extrême ? Inspirant avec calme, la demoiselle aux yeux d'or finit par reprendre ses esprits, puis osa une question en gardant cette voix douce mais  inébranlable à la fois en passant la main sur son collier comme pour se rassurer.

« Le chemin n'a pas été trop long pour venir jusqu'ici ? »

Du haut de ses dix-sept ans, la jeune femme faisait preuve d'une certaine maturité. Consciente qu'elle devrait quitter le domicile familial d'ici peu, elle s'imaginait déjà faire le trajet jusqu'à Ofägar et cela ne lui causait aucune tristesse... Après tout, tel avait toujours été son destin. Et puis, jamais elle n'aurait pensé que sa famille lui aurait choisi un tel homme... Car en plus de sa beauté indéniable et cette droiture impressionnante de Veilleur Pourpre... Il avait quelque chose en plus... Un côté charmant, légèrement effrayant mais tellement intrigant qui faisait qu'elle ne pouvait détacher son regard de lui de peur de louper l'expression qui lui permettrait d'être fixé sur les tréfonds de son âme qui avait, selon les dires, été beaucoup éprouvée.







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: Destins entrelacés   - Jeu 10 Oct 2013 - 16:19

Les interrogations de Solaris intriguèrent l’Officier. Cette jeune femme n’avait donc jamais quitté Penjoie ? Il n’eut pas l’ombre d’une difficulté à l’imaginer dans les rues d’Ofägar, avançant tranquillement mais pas très sereinement, par peur de s’égarer au détour d’un chemin. Elle n’avait probablement pas pris l’habitude de quitter le domaine Desnolancès, ce qui laissait penser que son tempérament n’avait rien d’aventureux. Si sa vision de la vie s’était arrêtée jusque-là aux frontières de Penjoie, alors il donnerait tout pour être celui qui lui permettra de découvrir le monde. Qu’allait-elle penser des étalages flamboyants de couleurs, de senteurs et d’arômes d’une des plus belles villes de Korrul ?

Avec douceur, il saisit la main de sa fiancée, cherchant son regard mordoré.

- Depuis l’enfance, j’accompagne mon père dans les moindres de ses déplacements, et croyez en mon expérience, jeune dame, il y a bien pire trajet. Les premières fois, il nous semble durer une éternité. Puis on finit par se lasser de compter les minutes et on trouve à s'occuper.

Malgré l'attitude très mature de son interlocutrice, Khéops avait l'étrange impression de s'adresser à une enfant. Si sa beauté n'avait nulle autre égale, son jeune âge était à ses yeux un obstacle de taille. Jamais il n'aurait imaginé que son père choisisse pour lui une femme tout juste sortie de l'enfance. Solaris aurait mieux convenu à Silmaël, qui entrait aujourd'hui dans sa dix-huitième année. Il craignait en premier lieu que sa froideur et sa réserve ne la détruise.

- Avec ma carrière à assurer, je ne vous cache pas que je ne me sens pas prêt pour ce mariage, annonça-t-il soudainement. Je n'ai aucun pouvoir sur les décisions de mon père, alors je vais être sincère avec vous. Il se peut que je sois moins présent au Domaine que vous ne le souhaitiez. Vous me donnerez des enfants, les éduquerez et assurerez leur avenir, mais cela s'arrête là. Quant à...

Il soupira avant de reprendre. Comment allait-elle réagir à ses exigences ?

- Quant à vos sorties, j'exige que vous ne les fassiez qu'accompagnée de deux ou trois domestiques minimum, y compris dans le jardin. Ai-je été assez clair ?


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Destins entrelacés   - Ven 11 Oct 2013 - 6:24





Une rencontre était toujours difficile à imaginer... Entre rêves et cauchemars, il y avait toujours une certaine déception à la clé, car rares étaient les réjouissances que pouvaient engendrer un mariage arrangé par deux familles désirant être liées. Solaris s'était très peu perdue dans les méandre se son imagination concernant son futur époux... Cependant, jamais elle n'aurait pensé qu'il serait si... troublant.  

Silencieuse, la demoiselle sentit un frisson la parcourir lorsque Khéops Aanka'Leï saisit de nouveau sa main. Le contact était si étrange qu'elle n'arrivait pas à trouver de mot pour le définir car ce n'était pas une question de bons, ou du mauvais sentiments. En bonne analyste, elle se contenta de plonger ses yeux dans les siens pour écouter avec attention les paroles bienveillantes qui sortaient de sa bouche.

Le trajet, son futur amant avait l'habitude de la faire accompagné de son père. Acquiesçant légèrement d'un signe de tête face aux révélations, la jeune femme à la chevelure nacrée  se sentit un peu plus apaisée... Mais seulement pour quelques secondes. En  effet, le Veilleur Pourpre commença à s'engager sur un chemin qu'il la fit tiquer intérieurement en déclarant qu'il ne se sentait pas prêt pour ce mariage à venir. Contentant un joli « et moi donc. » qui serait sorti sur un ton quelque peu cassant, Solaris resta aussi humble qu'inébranlable. Toutefois, lorsqu'il finit par parler de ses fameux devoir conjugaux qui s'arrêteraient au rôle de mère et non d'épouse, la demoiselle regarda l'homme avec une intensité déroutante. Elle s'était attendue à de telles déclarations, mais pas dites sur ce ton, ce qui lui donnait envie de répliquer quelque chose qui signifierait qu'elle ne comptait pas se laisser marcher sur les pieds. Cependant, elle se contint de nouveau, consciente du rôle qu'elle devait tenir pour la gloire de sa famille.... jusqu'au moment où une ultime réflexion vint la remuer plus que prévu.

Exigences, air autoritaire, domestiques, sorties surveillées, voilà qui venait d'outrée littéralement la demoiselle qui cette fois, ne décida pas se rester dans le silence.

« J'espère donc, très cher, que vos domestiques aiment bien les balades, car je ne suis pas du genre à rester à rien faire. »

Les mots avaient dépassé ses pensées sur un ton qui avait mélangé froideur et légèreté. Affichant une esquisse de sourire énigmatique, la jeune fille contint un soupir pour ne pas non plus passer pour une impolie. Car ce n'était pas vraiment l'autorité soudaine de Khéops qui l'avait ébranlée, mais cette surveillance constante, comme si elle était une petite chose fragile qui pouvait se casser au moindre choc. Peut-être avait-elle eu trop d'imagination sur le coup, toutefois, elle restait vexée, et se ferma littéralement en affichant un air stoïque. Air qui ne resta pas bien longtemps sur son visage, car une légère toux vint la secouer, la forçant à lâcher la main de son futur époux.

« Pardon, excusez-moi. »

Saisissant la boisson après avoir lâché ses mots sur un ton neutre, Solaris se désaltéra en fermant les yeux.  L'énervement s'était  fait si puissant qu'elle sentait une crise arriver. Il fallait donc qu'elle se calme.. Et ce, rapidement. Reportant alors son attention sur le Veilleur Pourpre au regard dur mais ensorcelant, elle fit comme si de rien était, en reprit la parole en faisant entendre une voix plus apaisée et sérieuse à la fois.

«  Sachez que je suis prête pour ce mariage, pour la simple et bonne raison que j'ai appris à m'y faire depuis toute petite. C'est mon destin, c'est comme cela,  même si j'ai tout de même un avis sur la chose.  Et vous avez été bien assez clair. »

Avis partagé à vrai dire, Solaris non plus ne se sentait pas prête à franchir le pas.  Cependant, elle n'en dit rien, et retint une nouvelle envie de dire « vous n'avez pas à ordonner, je ne suis pas un Draoma ».  Cet homme, bien qu'autoritaire, semblait cacher une personnalité bien plus complexe... C'était cela qui lui donnait envie de le connaître, malgré ce qu'il pouvait dire de vexant. Ainsi, elle reprit de façon posé, en plongeant de nouveau ses yeux gorgés d'or dans ceux de Khéops.  

« Auriez-vous d'autres requêtes à faire ? »

Prête à tout entendre, la demoiselle  se préparait à recevoir de nouvelles directives... Mais cela lui allait car ce qu'elle redoutait le plus concernait cette petite faiblesse qu'elle avait légèrement affichée et qui l'avait poussé à jeter un imperceptible regard noir vers la domestique qui s'était tournée vers elle avec discrétion.







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: Destins entrelacés   - Sam 12 Oct 2013 - 11:36

Ignorant les réponses sarcastiques de sa fiancée, Khéops décida qu’il était préférable de mettre les choses au clair dès maintenant. Si la sécurité de Solaris faisait partie de ses priorités,le comportement qu’elle devait adopter à son égard en était une autre toute aussi importante. Il devait à tout prix continuer de se faire respecter, et plus encore par sa propre femme.

- Si c’est cela qui vous inquiète, demoiselle, mes domestiques sauront vous accompagner où que vous alliez, et tous les jours s’il le faut. Vos richesses et votre beauté pourraient bien vous attirer plus d’ennuis qu’à une roturière des bas quartiers. Leur protection vous sera indispensable.

Sans en ajouter plus, il prit sa main et l’incita à se lever.

- Les raisons de votre colère à mon égard ne me sont pas inconnues, dit-il, mais sachez que je n’y accorderai aucun crédit, ni aujourd’hui, ni demain. Je n’ai pas l’intention d’engendrer un bâtard, et ma famille réclame de moi de nouveaux enfants, afin de perpétrer la dynastie des Aanka’Leï. Mon père est quant à lui motivé par le contrat avec les Desnolancès, et ce depuis bien avant votre naissance. Aussi, je ne m’opposerai pas plus longtemps à notre union.

Plus que personne, Khéops était conscient que son autorité naturelle pourrait l’empêcher de connaître à nouveau l’amour. L’amour qui s’acquiert au fil des années, quand chacun s’applique à découvrir l’autre, malgré un mariage pour lequel aucun n’a eu son mot à dire. L’amour, ce n’est pas un sentiment qu’il est aisé d’acheter ou de vendre. C’est quelque chose de vraiment curieux, d’inconnu, d’insaisissable, quelque chose qu’aucune richesse ne peut acquérir.

- Comprenez mes choix, jeune dame. Je ne veux pas que mes enfants deviennent orphelins, comme Ashër l'est depuis que sa mère est morte. Il est impératif que vous suiviez chacun de mes ordres, aussi déplaisants soient-ils. Si vous les transgressez, alors je me verrai dans l'obligation de sanctionner.

Soudainement, l'Officier prit conscience de la pâleur de son interlocutrice. Avait-elle toujours été ainsi ?

- Vous êtes si blanche, tout va bien ?


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Destins entrelacés   - Sam 12 Oct 2013 - 15:35





L'agacement n'avait jamais eu lieu d'être réellement... Solaris, bien que gênée face aux explications de Khéops concernant les fameux domestiques, afficha tout de même une mine inébranlable... Au début. Car une fois la mise au clair terminée, elle se mordit la lèvre inférieure imperceptiblement comme pour traduire le malaise qui l'assaillait. Cependant, elle ne dit rien, se reprit rapidement, et écouta la suite avec une attention particulière, sans quitter son futur époux des yeux.

Ses paroles avaient beau être directes, la demoiselle ne ressentit aucune colère cette fois... Bien au contraire... Un étrange sentiment de compassion l'avait envahi à chaque seconde qui s'était écoulée... C'est pourquoi elle se contenta d'approuver d'un signe de tête polie et gracieux en guise de réponse. Décidément, cette rencontre unique en son genre venait de lui faire ressentir des émotions à l'extrême et pourtant elle ne faisait que commencer...

Silencieuse, Solaris ne préféra pas ouvrir la bouche de peur de couper la parole à celui qui était lancé à présent. D'une part car cela était impoli, et d'autre part, car elle ne souhaitait pas trop en dire de peur de focaliser l'attention sur sa personne. De ce fait, elle  se focalisa sur les mots qui sortaient de la bouche de Khéops jusqu'à ce qu'une information déroutante la fige dans son élan de bienveillance.

L'homme qui allait être son époux d'ici quelques jours se trouvait être veuf et père à la fois... Une information qui vint littéralement serrer le cœur de la jeune fille à la chevelure de nacre. Ainsi donc, cela expliquait son comportement... mais aussi cette autorité dont il faisait preuve à son égard. Pour sûr, après avoir entendu cela, elle n'irait pas à l'encontre de ses décisions... ou du moins plus.

Sentant ses entrailles se nouer, elle ne fit comme si de rien était, et se contenta alors de déglutir avec difficulté sans montrer ne serait-ce qu'une seule once de faiblesse même si sa quinte de toux avait laissé des traces. Incapable de répondre quelque chose dans les secondes qui suivirent, elle resta à sa place, le regard posé sur lui plongé dans le vide... jusqu'à ce qu'une question franchisse les lèvres de son futur époux.

Pâle, elle devait l'être,  pour sûr, elle ne se sentait pas vraiment bien et refusait d'utiliser la poudre qui reposait gentiment dans son pendentif de peur de susciter la curiosité. Ainsi, elle serra la main de Khéops comme pour y trouver un certain réconfort pour avoir la force de parler en chassant de ses pensées les révélations qui l'avaient secouée.

« Je vais bien... Cela va passer, j'ai juste quelques petits soucis, rien de très grave. »

Le cœur battant à tout rompre, elle n'en revenait pas d'avoir avouer une telle chose avec autant de simplicité. Sa voix s'était quelque peu durcie à la fin de son aveu, toutefois elle n'avait pas fait preuve d'impolitesse... Mais ne souhaitant pas s'attarder sur son propre cas avant d'avoir mis un point final sur la discussion qu'ils avaient plus tôt, Solaris, s'approcha alors de son amant désigné afin de plonger ses yeux dans les siens.  

« Pardonnez-moi pour mon comportement de tout à l'heure... Je comprends, et je ferais en sorte que tout se passe pour le mieux du monde. Vous pouvez me faire confiance. »

Une telle promesse ne se faisait pas à la légère, la demoiselle qui avait pour habitude de ne jamais rompre ses serments le savait. Ainsi, elle s'était montrée très sérieuse en avouant cela, en laissant échapper une esquisse de sourire qui illumina partiellement son faciès quelque peu blafard.

Beaucoup de questions effleuraient son esprit à cet instant, des questions qui n'auraient sûrement aucune réponse avant un moment. De ce fait, Solaris prit l'initiative de se faire entendre à son tour, en évitant de penser à la tournure que pouvait prendre la discussion à venir.

« Cela vous dérangerait de faire un tour dans le jardin ? Pas celui déjà occupé, un autre coin de tranquillité... »

De l'air, il lui en fallait pendant que la chaleur n'était pas encore accablante. Mais avant d'emboîter le pas, sa main toujours dans celle de Khéops, elle attendit patiemment une réponse, le cœur battant toujours aussi fort pour mille et une raisons.







Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: Destins entrelacés   - Lun 11 Nov 2013 - 14:28

Un instant, il avait cru être fiancé à une petite écervellée, dont l'éducation n'avait pas suffi à enrayer tout désir de rebellion. Heureusement, Solaris avait rapidement retrouvé la raison.

Khéops Aanka'Leï n'avait accepté ce mariage que parce qu'il avait décidé que l'amour véritable n'était plus pour lui. Il avait eu pour Aminä des sentiments qu'il n'aurait jamais cru possibles, même entre les lignes d'un bouquin. Son rire, son dévouement lui manquaient terriblement, comme sa tendresse, sa gentillesse bienveillante. Elle occupait ses pensées jour et nuit.
Plus que quiconque désormais, Khéops voulait la revoir rien qu'une fois, la prendre dans ses bras et la serrer contre lui, l'embrasser et lui faire l'amour pendant des heures, comme si elle n'était jamais vraiment partie. Il avait prié Ruyn des jours durant, le suppliant de lui ramener sa femme adorée. Mais il était resté silencieux à ses supplications, le plongeant encore un peu plus dans le désespoir, jusqu'à ce que son accident, qui avait bien failli lui coûter la vie, porte ses pensées ailleurs.

A y réfléchir, Aminä ressemblait beaucoup à Solaris. Tout du moins, l'Aminä des premiers jours. Une jeune femme soumise, mais très probablement en colère parce qu'on ne lui avait jamais laissé le choix, y compris pour son mariage. C'était une beauté de la création de Ruyn lui-même, capable de mettre à ses pieds les hommes les plus récalcitrants, simplement en plongeant ses grands yeux dorés dans les leurs. Pour cette créature, Khéops aurait été capable de tout, y compris du pire. Mais aujourd'hui, c'était différent. Si la perfection des traits de sa jeune fiancée attisait son désir, en aucun cas il ne partagerait avec elle ce qu'il avait partagé avec Aminä. Elle n'était là que pour donner des héritiers aux Aanka'Leï et combler le vide laissé par la mort de sa prédécesseure.

Après un long silence qu'aucun d'eux n'osa briser, Khéops entraîna sa jeune fiancée vers le jardin. S'il ne connaissait pas l'emplacement exact de la bibliothèque ou encore du grand bureau, cet écrin de verdure n'était pas bien difficile à trouver, car c'est ce qui avait le plus marqué l'Officier lorsqu'il était arrivé au Domaine. Le Jardin des Desnolancès foisonnait de fleurs dont le charme aurait très certainement ravi les yeux d'Hinaë, sa jeune cousine. Il était ceint d'énormes vieux arbres, aux pieds desquels croissaient des plantes qui aimaient l'ombre. De petits chemins, bien tracés, aux allées irrégulières, offraient aux deux fiancés la possibilité de garder le silence sans en éprouver la moindre honte. C'était un jardin où le soleil aimait s'attarder, où les vents flânaient en bourdonnant et en bruissant.

D'un mouvement souple, sans effort, Khéops fit asseoir Solaris sur un petit muret, lui permettant ainsi d'être à sa hauteur. Croiser son regard sans avoir à baisser la tête avait quelque chose de tout à fait unique. Elle était si belle, mais si pâle également. Pourtant, elle agissait comme si tout allait pour le mieux. Qui devait-il croire ? Son sens de l'observation ou sa fiancée ? Si elle commençait à lui faire des cachotteries, alors les premiers jours de vie commune risquaient bien d'être particulièrement agités.

- Que dites-vous de m'accompagner au Domaine Aanka'Leï dès aujourd'hui ? Le soleil d'Ofägar vous sera peut-être plus gratifiant que celui de Penjoie. De plus, mon fils va venir passer quelques jours au Domaine, ce sera là l'occasion de vous présenter.

Du bout des doigts, il caressa sa joue si douce.

- Le domaine Aanka'Leï est un endroit agréable, sur lequel poussent les énormes fleurs de Leï et de Müly nécessaires à la création et à la teinture des tissus. Il n'a certes pas le charme du Domaine Desnolancès, mais croyez-moi, j'ai la certitude que jamais de votre vie vous n'aurez vu pareil endroit ! Je pourrai aussi vous montrer le centre d'Ofägar, vous faire visiter. Notre boutique s'y trouve, et elle ravit les hommes et femmes de Korrul. J'aimerais vous offrir l'une de nos créations, celle de votre choix.


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Destins entrelacés   - Lun 18 Nov 2013 - 5:43




Le silence s'installa légèrement entre les deux futurs époux après la question qu'avait posé Solaris sur un ton léger. Pensant à un refus catégorique, la demoiselle à la chevelure nacrée s'imaginait déjà en train d'user de son collier lorsque Khéops décida de l'entraîner vers l'extérieur. Douce et silencieuse, elle se laissa guider dans son propre domaine, le regard toujours aussi neutre, et fut même surprise de l'attention que lui porta son amant attitré lorsqu'il la fit asseoir avec une délicatesse rare, sur un bout de muret qui lui permettait d'avoir une très belle vue.

Fermant les yeux un instant pour sentir le vent caresser sa peau d'une pâleur qui la rendait encore plus fragile, la demoiselle laissa une esquisse de sourire posée sur ses lèvres fines... Il faisait si bon dans ce jardin qu'elle avait l'impression de revivre à nouveau. Les douceurs enivrantes des fleurs, les rayons de l'Astre Brûlant, tout était si paisible...

Ainsi, elle finit par rouvrir les yeux, pour contempler ce futur époux qui la laissait dans la perplexité la plus totale... Mais avant qu'elle ne puisse commencer à l'analyser, comme elle le faisait avec tout ceux qui l'entourait, elle fut prise au dépourvu par une demande... directe. Se retenant de cligner des yeux en affichant un air béat, la Desnolancès, touchée par l'invitation, se contenta de sourire avec naturelle en sentant battre son cœur furieusement dans sa poitrine lorsqu'elle sentit les doigts de l'homme caresser ses pommettes.. De ce fait, elle mit un petit moment avant de se souvenir de La description du domaine qui venait de lui arriver aux oreilles...

Là bas aussi, tout paraissait être magnifique... Différent de ce qu'elle connaissait mais sans doute un des plus beaux tableaux qui pouvaient exister. Mais cela n'avait pas été tout... En effet, le comportement bien étrange de Khéops avait littéralement inhibé l'appréhension du départ... Tantôt autoritaire, tantôt aussi doux que le vent qui faisait virevolter ses cheveux, tantôt froid, tantôt tendre... elle ne le comprenait pas... Une première pour celle qui avait l'habitude d'être fixée sur les gens qui l'entouraient au premier coup d'oeil.

C'est pourquoi elle se mit à l'observer avec intensité, pendant de longues secondes, avant de répondre d'une voix toujours aussi douce.

« Je serais ravie de voir tout cela, et d'apprendre à connaître votre famille, vraiment. Nous pouvons partir quand vous le souhaitez, je vous suivrai quoiqu'il arrive. »

Prête à quitter le domaine Desnolancès dans la seconde s'il le fallait, Solaris jeta alors un coup aux Draomas qui se reposaient au loin. Tout cela allait lui manquer, énormément même, plus qu'elle ne l'aurait imaginé sûrement... La voie qu'elle suivait sa naissance lui avait été toute tracée, certes, cependant, la demoiselle avait eu la chance d'apprendre certaines choses qui lui permettait d'être bien plus qu'une simple jeune fille bonne à marier. Elle avait des atouts en main et un caractère bien à elle qui faisait tout... C'est pourquoi elle décida de revenir un peu sur son histoire, même si cela ne lui plaisait guère... Après tout, il allait être celui qui partagerait sa vie, sans doute avait-il des questions à lui poser ?

« Peut-être vous posez-vous des questions me concernant, ou concernant ma famille... Je suis prête à vous répondre, maintenant, ou sur le trajet, comme vous préférez si l'envie vous dit. »

Toujours aussi légère dans ces mots, Solaris montrait qu'elle était préparée à partir vers son futur Domaine tout en s'ouvrant lentement à Khéops. L'observant toujours avec force, elle ne pouvait plus détacher ses perles dorées des siennes, à croire qu'elle avait le don de lire dans les pensées de n'importe quoi à travers ces miroirs de l'âme. Portant alors une main délicate à son collier afin de le saisir machinalement, elle commença à se demander si elle se sentait capable d' ouvrir son cœur aussi rapidement à cet homme qui ne ressemblait à aucun autre...

De toute manière, il allait bien falloir sauter le pas... Une nouvelle vie s'offrait à elle. Tout allait changer.








Solaris Aanka'Leï

 



avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: Destins entrelacés   - Mar 10 Déc 2013 - 14:45

- Permettez cependant que j'aille demander l'autorisation à votre père.

Sans attendre de réponse, il baisa délicatement ses doigts fins en ressentant pour cette femme un désir inattendu. Les événements se succédaient si vite.

Il y a plusieurs semaines, un malheureux accident l'avait empêché de participer à l'expédition menée contre l'Île Blanche. Son père, attristé de le savoir encore veuf depuis le décès de sa première épouse, avait profité de cette unique opportunité pour partir à la recherche d'une perle rare : une jeune femme qui lui donnerait des enfants et consoliderait les liens des Aanka'Leï avec une autre famille Korrulienne. Or Khéops n'avait jamais voulu cela.
En l'épousant, Solaris était destinée à vivre seule plusieurs semaines, voire plusieurs mois, subissant bien malgré elle les absences répétées de son époux dont les compétences étaient recherchées pour éradiquer les Forbans du Désert. Elle lui donnera des enfants, les éduquera, les protégera en les couvrant de tout l'amour maternel qu'une femme peut offrir. Une épouse parfaite, capable de remplir son rôle à la perfection, et ce quoi qu'il advienne. Si pour cette raison Khéops avait de quoi être comblé, Solaris, elle, allait devoir se montrer forte. La solitude est une prison.

Sans un mot de plus, Khéops laissa là sa jeune fiancée et alla rejoindre le Domaine. Heureusement, Monsieur Desnolancès ne posa pas trop de questions au sujet de ses intentions à l'égard de sa fille. Qu'elle quitte enfin le Domaine familial semblait le réjouir au plus haut point.
L'Officier, qui souhaitait malgré tout faire bonne impression, au moins jusqu'à ce que le mariage soit conclu, informa Monsieur Desnolancès qu'il allait emmener sa fille au Repas Caritatif du Représentant des Cultivateurs, Kezaël Lyserëan. Il représenterait la Seconde Branche, voire la famille Aanka'Leï si aucun membre de la branche principale ne daignait se déplacer.

- Avant de rejoindre le Domaine Aanka'Leï, j'aimerais vous emmener quelque part, jeune Dame, chuchota Khéops à l'oreille de sa fiancée, une fois de retour auprès d'elle. Votre père m'a donné sa bénédiction. Faites préparer vos affaires, et veillez à emmener avec vous votre plus belle robe. Je désire que vous soyez splendide pour cette occasion.

Il la fit descendre du muret, lui intimant le silence d'un sévère froncement de sourcil.

- Vous me parlerez de l'histoire des Desnolancès en chemin.


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Solaris Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 17 ans
Féminin
MESSAGES : 161
AGE : 28
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 3348
Posté dans Re: Destins entrelacés   - Mar 10 Déc 2013 - 15:50




D'un naturel courtois, Khéops Ankaa'Lei, avant de ravir la Belle à ses parents, prit alors l'initiative d'aller à la rencontre du Maître des lieux pour lui demander son autorisation. D'un geste tendre et délicat, il déposa ses lèvres sur les doigts fins de Solaris, puis s'éloigna d'un pas décidé vers le groupe qui se trouvait dans une autre partie du domaine.

Seule durant quelques minutes, la demoiselle à la chevelure nacrée en profita pour contempler le paysage si familier et rassurant qu'offrait le jardin, puis, ferma, les yeux pour en respirer toutes les émanations volatiles aux douceurs exquises. Bientôt, elle aurait un nouveau domaine à découvrir, sans doute tout aussi beau que celui qu'elle connaissait bien.  Une nouveauté qu'elle ne craignait guère tant elle s'était préparée à son rôle toute sa petite vie entre les apprentissages divers et variés qui faisait d'elle une jeune fille redoutable derrière ses airs faibles et fragiles.  Pourtant, une peur persistait derrière le masque parfait qu'elle arborait... Une peur liée à ce petit soucis de santé qui pouvait très rapidement la mettre dans une position insupportable. Saisissant alors son collier entre ses doigts fins pour le serrer avec force, elle prit une bonne bouffée, puis rouvrit les yeux à la perception des pas de son futur époux qui venait vers elle.

Gardant toujours cette attitude qui lui était propre, Solaris resta humble et silencieuse  le temps des explications de Khéops.  Pourtant, ce n'était pas la curiosité qui lui manquait... Une belle robe, un détour, une occasion... Tout cela avant de se rendre au domaine de la riche famille faiseuse de tissus.

Approuvant d'un signe de tête gracieux, la demoiselle fit entendre un « Parfait.. », puis saisit la main de l'homme qui lui fit comprendre qu'elle aurait tout le temps de parler de sa famille durant le trajet. Tout cela lui allait si bien qu'elle se sentit bien en confiance à l'idée de quitter le domaine. N'étant pas une personne qui aimait parler pour ne rien dire, ou parler tout court lorsque la discussion devenait trop personnelle, elle se voyait bien répondre à des questions entre deux contemplations du paysage.


La soirée s'annonçait riche en émotions pour celle qui venait tout juste de découvrir l'homme qui allait partager sa vie... D'autant plus qu'elle ne montrait pas longtemps avant de préparer ses affaires... En effet, la robe que sa famille avait fait faire auprès des Ankaa'leï reposait gentiment dans sa chambre, n'attendant plus qu'elle pour briller de mille feux.








Solaris Aanka'Leï

 



On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Destins entrelacés   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum